AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une Rencontre à Défoncé une Porte - Lilith N. Syclista

 :: Le Paradise Night Club :: Bureau des patronnes/Loges des strip-teaseuses/eurs :: Bureau des patronnes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 11 Oct 2018 - 18:49
Je sors à peine de l’hôpital, et il faut que j'aille au "Paradise Night Club", pour certain c'est Night Club tout ce qui à de plus simple, mais pour les surnaturals comme moi, on connait son autre visage,
"Paradise Night Club, un lieu où tous vos souhaits et fantasmes se réalisera ! "
(un slogan qui donne envie, hein)

En entrant dans ce club, je pouvais sentir la présence de plusieurs race, il sont si nombreux, mais pas le temps de rêver, je dois trouvé le bureau du patron de cette enfer ; Trouver le bureau n'était pas une mince à faire heureusement que le barman m'a indiqué le chemin, mais arrivant sur les lieux, un géant me barre la route :

- Eh tu vas où comme ça !?

- Je veux voir le patron !

- La "Patronne" est en réunion, vous avez rendez-vous ?

- Pas dû tout !

- Alors, prenez un rendez-vous et revenez plus tard ! Dasvidania !

- J'ai besoin de la voir, de suite !

- Revenez plus tard, j'ai dis !

- J'ai pas le temps pour ses conneries !

- MOI NON PLUS DU VENT !

il me poussa violemment :

- Ne... m'oblige pas... à te faire... du mal !

- Et comment ? crétin

- Deportee

Il est expulsé en arrière, défonce la porte et tombe au sol, j'entre dans le bureau :

- J'espères que je déranges personnes !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras !
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Oct 2018 - 20:21
La journée est bien avancée et si hier j'ai pu en profiter pour simplement me reposer un peu, ça ne pouvait évidemment pas durer. Je suis donc déjà de retour dans mon bureau pour pouvoir continuer de m'occuper de certains dossiers urgents. Je crois malgré tout que je ne vais pas m'éterniser ici et rentrer chez moi pour dormir. Ça ne me ressemble tellement pas d'voir autant envie de dormir, mais c'est tout de même le cas. Il faut croire que mon corps ne tient pas le rythme de ma vie mouvementée. Parlant de mouvementé, je suis brusquement sortie de ma concentration par des éclats de voix derrière la porte. S'ils ne s'arrêtent pas, je sens que ma patience atteindra très bientôt sa limite. Elle n'a pas le temps d'être atteinte qu'un de mes employés se retrouve projeter dans le bureau, faisant tomber la porte en même temps. Mes sourcils se froncent, mais aucun hurlement ne franchit mes lèvres. Je regarde le nouveau venu d'un air un peu mauvais. Il semble un brin imbécile, mais pour qu'il ait réussi à mettre hors d'état l'un de mes employés, c'est peut-être qu'il en a simplement l'air.

- Au contraire, vous me dérangez énormément. Qu'est-ce que vous faites là ? Cette partie du club n'est pas accessible au public.

Je me lève de mon bureau tout en appuyant discrètement sur le bouton pour appeler la sécurité. Je ne suis pas n'importe qui, j'ai une protection continue autour de moi ... En partie malheureusement parce que je n'ai plus de pouvoirs, mais ça c'est une autre histoire.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Oct 2018 - 21:57
- Rassurez-vous, je ne suis que de passage.

Je m'avance vers son bureau et sent que c'est un démon, mais c'est une femme, je dois la saluer et me présenter (C'est la moindre des choses). Main gauche dans le dos, main droite sur le cœur et légère inclination vers l'avant.

- Je me présente, Dunkan MacCrow, dernier membre des "Voyageurs" et aussi nommé "le Sorcier Ancien" ; si je suis ici, c'est parce que je traque un démon, un de vos anciens employés et j'ai besoin de notre aide...

Elle était debout de devant son bureau, me fixant du regard, les yeux dans les yeux, mais je remarque qu'elle est fatigué ; Un jour m'a gentillesse me perdra, je me dirige vers le mini bar de son bureau, sortie un quelques alcools et fait un cocktail, je rajoute 2 gouttes de potion de vie et la mène à son bureau.

- Tenez, buvait ceci, vous serez remis d’aplomb.

J'aurai dû dire que je suis barman et propriétaire de "l'Etna".
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras !
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Nov 2018 - 12:34
Cet homme entre dans mon bureau de la façon la plus brusque et imprévue qui soit. Définitivement, il ne commence pas cette discussion de la bonne façon avec moi. Mes sourcils restent froncés alors que j'écoute ce qu'il me dit. Je ne comprends pas strictement rien. Est-ce qu'il a fumé quelque chose avant d'entrer ici ? Je me retiens de rouler des yeux en l'entendant parler de l'un de mes anciens employés. Je sais que je n'ai pas réputation de tenir particulièrement à mes employés, mais de là à les donner en pâture à un fou ... Il ne faut peut-être pas pousser. Il a dit ancien ... Peut-être qu'il a une bonne raison d'être ancien. De toute façon, il m'intrigue. J'ai envie d'en savoir davantage et puis, il faut se dire également que si l'un des anciens employés est poursuivi par quelqu'un, ça ne sera certainement pas bon pour le club si tout le monde remonte jusqu'ici.

- Dites-moi en plus. Que voulez-vous savoir ?

Je le regarde se servir dans mon bar et verser quelque chose dans le verre qu'il me tend, ce qui me fait hausser un sourcil et le regarder l'air de lui demander s'il est sérieux.

- Qu'est-ce que vous avez mis dedans ? Et est-ce que je peux savoir pour qui vous vous prenez d'entrer ainsi dans mon bureau et de vous croire maître des lieux? Une réputation vous précède peut-être, vu votre appellation, mais elle n'est pas parvenue à mes oreilles ou si elle l'a fait, je ne m'en souviens plus.

Je ne suis pas dupe, s'il pense que je ne l'ai pas vu faire. Puis, je ne suis vraiment pas du genre à aimer que l'on me pique mon trône et ce club est le mien. Je ne comprends définitivement rien à la folie de cet homme.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Nov 2018 - 15:54
- Pour répondre à votre première question, dans ce verre il y a de l'orange, du litchi, de la framboise et quelques goûte de cette fiole une potion de régénération, ce cocktail s'appelle le VIP, c'est sans alcool.

Je pose la fiole devant elle pour prouvé mes dires, et baisser sa méfiance envers moi :

- Pour votre deuxième question, comme je l'ai dit avec colère, d'ailleurs désolé pour la porte, je traque un de ancien employés, un démon qui s’appelle "Kovic Jack", comment je le sais ? grâce à ceci.

Carte de l'employé:
 
 

- La victime, qui est ma fille, lui à pris avant de évanouir, elle est à l’hôpital depuis 1 heure, et ce fils d'Armageddön est le responsable, cette carte est la seul piste que j'ai en main.

Puis elle me parle de ma réputation, c'est vrai qu'en Norvège, je me suis pas encore forgé une réputation, il y a qu'en France, en Allemagne et aux Royaume-uni, que réputation me précède.

- Vous voulez savoir qui je suis ? Et si je vous cette phrase :


"À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras "!


ainsi est ma malédiction, j'ai plus 900 ans, vous trouvez ça impossible ? Alors laisse-moi vous montrez.


Je lui tends ma main, et si elle veut voir, elle n'a qu'a la touché.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras !
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Nov 2018 - 16:51
Je ne comprends vraiment pas ce que cet homme fait ici. Il me sert même un verre en provenance directe de mon propre bar et lorsque je lui demande ce qu'il a préparé comme cocktail. Sa réponse me fait hausser légèrement un sourcil. Le vip ? Je n'ai jamais entendu parler de cette boisson ... Ou peut-être que si, mais les breuvages sans alcool ne sont pas réellement ma tasse de thé si vous me passez l'expression. Je prends le verre et en hume un peu l'odeur avant de relever les yeux.

- Pourquoi est-ce que vous voulez me donner ce genre de potion ? Vous êtes un sorcier ?

Je suis une démone, je ne suis pas faite de façon à faire confiance aux autres. En plus, n'importe qui pourrait me vouloir du mal vu ma position de dirigeante de ce club. Il me parle de l'un de nos anciens employés et me tend la carte de celui-ci. Je ne savais même pas qu'il s'était fait faire des cartes de visite de la sorte. Je prends la carte pour y jeter un oeil malgré tout, tout en l'écoutant parler.

- Et qu'est-ce qu'il lui a fait à votre fille ?

Je lui pose un peu plus de questions pour savoir qui il est, mais ses informations ne sont pas vraiment intéressantes pour moi, du moins elles ne me donnent pas plus d'informations à son propos. Il me parle d'une malédiction et je ne suis pas tellement certaine de comprendre tout de cette malédiction, peut-être mis à part le fait que l'on ne puisse le tuer la nuit. Il me tend alors sa main et mes sourcils se froncent une nouvelle fois. Je ne sais pas dans quel genre de situation je vais mettre les pieds, mais après une bonne hésitation, je viens finalement poser ma main contre la sienne.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Nov 2018 - 18:24
Lançons le sort :

- Aperire ostium memorias.

Un coup elle peut voir tout ce que j'ai vécu de 1118 jusqu'à Aujourd'hui , ma famille "Les Voyageurs", la découverte de mes pouvoirs, la Malédiction de Lucianna pour me protéger, le massacre de ma famille, la peste noir, l'inquisition, la renaissance, Versailles, les lumières, l'incendie de Londres, la révolution française, Napoléon, la révolution industrielle, Jack l’Éventreur, ma rencontre et mon mariage avec Etna, la Grande Guerre, la mort d'Etna, les années folles, la Résistance, mes années à Londres, mon arrivé à Oslo, ma rencontre avec Himari et son adoption, l'ouverture du Bar, Himari agressé et à l'Hopital, ma "Dispute" avec le sorcier-médecin Aedan Curse et mon arrivé ici ; Evidemment j'ai aussi rencontrer d'autres Surnaturals certain qui œuvrer pour le bien et d'autres pour le mal.

Elle retira sa main, et la mienne s'est mis à saigner, elle a une sacré force :

- Aie, ça fait mal.

dis-je à voix basse.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras !
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Déc 2018 - 15:40
À peine ma main fut-elle posée contre celle du sorcier qu’une tonne d'image se mette à défiler sous mes yeux. Je ne comprends pas tout ce que je vois et je peux évidemment pas tout retenir non plus puisque tout se passe trop vite. Je suppose que c'est son histoire bien que les images semblent être montrer d'un point de vue extérieur, comme si les scènes avaient été filmées. Je note beaucoup de violence dans sa vie, beaucoup de sang et de douleur comme la plupart des humains peuvent en vivre quoi qu'en quantité peut-être un peu plus grande. Je ne suis pas très bien placée pour le savoir.

Lorsque je retire finalement ma main, la dernière image que j'ai est imprimée sur ma rétine. Aedan. Il le connaît. Je n'ai pas tout compris là encore, mais ça semble être lui qui a pris soin de la fille du sorcier. Je remarque alors la trace de ma main un peu sanglante sur le bras de l'homme qui me fait face. Je ne m'excuse pas, j'enchaine simplement.


- Ça ne m'a pas expliqué pourquoi mon employé s'en est pris à elle … Ni ce qu'il lui a fait exactement .. Et vous voulez simplement que je vous donne un moyen de le retrouver ?

Je pose mon menton sur ma main sans le quitter des yeux. C'est bien beau la magie, mais quand elle est trop remplie pour ne rien dire au final … Ce n'est pas très utile.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Le Paradise Night Club :: Bureau des patronnes/Loges des strip-teaseuses/eurs :: Bureau des patronnes-