AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Souvenir d'Angleterre (RP Flashback) - Wilhelmina Urswick

 :: Once Upon a Time :: Par le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 1 Déc - 10:04
J'ai beau avoir 900 ans, toujours l'impression que ce que j'ai fais il y a plusieurs années ou siècles, c'était hier. Himari dit que je joue mon " Highlander " à me souvenir de mon passé ; mais bizarrement ce soir, je me remémore un souvenir qui à presque 2 siècles, pourquoi celui là ? Va savoir !

Liverpool, 1830

Au départ j'étais à Manchester, à cause une étrange affaire avec un vampire, après ce travail bien fait j'ai décidé d'aller à Liverpool, l'histoire essayer la première ligne commerciale de chemin de fer le Liverpool and Manchester Railway, c'était pas mal mais ont étaient serré comme des sardines, j'étais pas mécontent de sortir ; Les rues de la ville était bien remplie surtout à cause des mouvements Anti-Esclavages, heureusement un décret est en préparation pour Abolir l'esclavage en Angleterre, j'espère que les autres pays suivront l'exemple de l'Angleterre ; En continuant ma marche tranquillement, je sentis une présence magique, un sorcier ou une sorcière est dans Liverpool, c'est proche.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Déc - 0:19

C'est l'histoire d'un temps où j'étais encore humaine, avec des pouvoirs. Un temps où j'avais encore une famille vivante et où je n'étais pas une créature de la nuit. Je n'avais que 17 ans. Et je me souviens d'une rencontre il y a de cela presque deux siècles...

Liverpool, 1830

Liverpool était en quelque sorte la résidence secondaire de la famille Urswick, ma famille. Nous vivions à Londres généralement mais parfois passions notre temps là-bas. Aujourd'hui ne faisait pas exception et toute la famille était réunie dans la maison familiale. Nous ne nous séparions jamais. Au moins dans cette ville, nous étions moins connus et ainsi nous pouvions utiliser nos pouvoirs plus facilement. Comme bien souvent, j'étais avec ma "nourrice" ou plutôt gardienne. A mon âge, selon mes parents il était malvenu de sortir seule, sans chaperon. Pourtant ils savaient bien que je ne désirais pas me marier, je préférais les sciences au trousseau, aux enfants et à la vie maritale.

Pourtant j'avais réussi à sortir sans chaperon. Il faisait plutôt chaud et j'aimais sentir le soleil sur ma peau blanche. Vêtue d'une robe bleue ciel qui faisait ressortir mes yeux, je marchais dans les rues de Liverpool, un livre à la main et pas n'importe lequel. Je venais de sortir d'une échoppe où se vendait un peu tout pour mes prochaines expériences scientifiques. Mais comme d'habitude j’ensorcelais le vendeur pour qu'il ne se souvienne pas de moi. Je ne pouvais pas prendre de risques que les regards soient attirés sur moi et ainsi sur ma famille.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Médecin de nuit
Localisation : Ville & Helse Magi
Date d'inscription : 25/11/2018
Messages : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Déc - 19:19
Je ne l'ai pas dit mais avant Liverpool et Manchester, j'étais dans les Highlands en Ecosse, dans une école de sorcellerie très réputé, son directeur m'a autorisé à faire des recherches dans leur bibliothèque, malheureusement j'ai fait choux blanc comme on dit, après j'ai quitté l'Ecosse pour me rendre à Manchester, et la suite vous la connaissez.

J'essayai de savoir où était cette présence magique, mais c'est en regardant une échoppe que compris, c'est une jeune demoiselle, une jeune sorcière ; Elle a ensorcelé le vendeur, quel genre de sort ? je ne sais pas, mais elle sortie avec plein de chose, plus précisément du matériel scientifique, (Est-ce une scientifique ?). Sans l’apercevoir elle fait tomber un livre, évidement je l'ai interpellé :

- Mademoiselle, excusez-moi ? Vous avez fait tomber ce livre ! " Les Secrets de la science " ? Vous faites des expérience scientifique, c'n'est pas un peu dangereux ? Tenez, voilà votre livre.


Une femme qui s’intéresse à la science, c'est un bond dans l'évolution social, déjà que l'homme se croit supérieur, c'est totalement stupide.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras !
Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Déc - 1:02
La vie ici n'était pas palpitante, rien ne valait Londres qui restait ma ville de prédilection. Elle était beaucoup plus grande et par conséquent on avait moins de chances de se faire prendre à faire quelques tours de magie. Il fallait que bien que l'on s'entraîne avec mon grand frère, mon frère biologique, pas celui qui a été adopté qui lui, n'avait pas de pouvoirs magiques. J'étais sortie avec des livres et quelques petites choses pour mes études scientifiques mais sans rien remarquer, j'avançais comme si de rien n'était. J'entendis une personne m'interpeller enfin je l'imaginais. Sans que je sache si c'est à moi qu'on s'adressait, je me retournais pour faire face à un homme qui tenait un livre dans ses mains. Mon livre ! Je le prend alors qu'il me le tend et me pose certaines questions.

-Je vous remercie monsieur.


Je soupire alors qu'il lit le titre de mon livre. J'espérais juste que ce ne soit pas quelqu'un qui pensait que les femmes n'avaient pas leurs places pour ce domaine.

-Oui je fais des expériences scientifiques mais je ne vois pas en quoi cela serait un problème.

Même si je venais d'une bonne famille et que j'étais bien élevée, je me méfiais toujours des gens que je rencontrais. Il faut dire que c'était risqué pour moi, une femme qui fait de la science, vous imaginez ? Je serais une sorcière pour les gens de cette ville. En soit, j'en suis vraiment une mais mes parents ne m'ont jamais empêchée de faire des expériences, ils ont bien vite abandonné voyant mon intérêt pour cette matière. Magie et science sont soeurs.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Médecin de nuit
Localisation : Ville & Helse Magi
Date d'inscription : 25/11/2018
Messages : 39
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenge is gonna be mine
once I was filled with rage, now I'll enjoy the ride, it's so eletrifying, watching all her dreams denied. so I will fly into tomorrow, delighting in his sorrow, as a better day begins. This time nobody's gonna stop me.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Déc - 12:29
- Un problème ? Non pas dû tout, au contraire, une femme à le droit d'exercé dans ce domaine qui est la science, qui à dit que c'était un travail d'homme ? Personne, à par les prêtres religieux et aux Lord qui croient que les femmes s’intéressent qu'à la fortune, l'échelle sociale et au plaisir ! (en chuchotant) Heureusement, j'ai vécu dans une famille où on est tous égaux.

C'est vrai quoi ? les femmes ne sont pas des objets, un jour elles auront les mêmes droits que les hommes.

j'espères que mon petit monologue ne la pas ennuyer, c'est une mauvaise habitue que j'ai appris en France pendant la Révolution qui finalement n'a servit à rien, puisque en début de ce siècle, eu la naissance du Premier Empire, heureusement pour moi, je suis partie en Angleterre.

- Pardon je parle, je parle, et je vois que vous avez les bras bien rempli, souhaitez-vous que je vous aide ?

Je le dis avec un petit sourire, aidez des personnes c'est une caractéristique des "Voyageurs" (ma famille).
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Déc - 0:33
Je regarde l'homme face à moi, me demandant ce qu'il cherchait à savoir. Je m'attendais à avoir le droit aux remontrances mais elles ne viennent pas. Non, au contraire. Son discours semble révolutionnaire et je trouve cela étrange qu'il approuve que les femmes étudient la science. Je me doutais que certains hommes étaient pour l'égalité mais en faisait-il parti ? Je ne sais pas si je dois me méfier de lui ou non.

-Vous tenez un discours étonnant quand beaucoup d'hommes pensent le contraire.

J'avais eu la chance que mes parents m'avaient laissé faire parce que je sais que dans une autre famille, j'aurais déjà été mariée. Ils me laissaient le choix et je les aimais pour ça. La magie et la science étaient tout ce qui comptait pour moi. Je pense que la conversation avec lui serait intéressante sur tous les points de vue. C'est pourquoi je n'hésite pas quand il me propose de m'aider. J'avais envie de tenir cette conversation aussi longtemps que possible. Je parlais peu avec les autres personnes de la ville, juste les banalités.

-Vous me le proposez si gentiment que j'accepte votre proposition.

Je lui donne quelques livres et garde les objets les plus précieux avec moi.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Médecin de nuit
Localisation : Ville & Helse Magi
Date d'inscription : 25/11/2018
Messages : 39
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenge is gonna be mine
once I was filled with rage, now I'll enjoy the ride, it's so eletrifying, watching all her dreams denied. so I will fly into tomorrow, delighting in his sorrow, as a better day begins. This time nobody's gonna stop me.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Déc - 15:25
C'est beaucoup mieux d'aidé une personne, que d'attendre un transport pendant des heures, et puis j'aime bien parler au gens, je devrais faire un métier, qui permettrai de discuter et aider des personnes dans le besoin... Non, ça ne marchera jamais.

La jeune Miss, me confia quelques livres, alors qu'ont marchaient, je remarque qu'il y a un livre qui ne traite pas sur la science, "Nicolas Flamel, la Légende de l'Alchimiste", un livre très complexe, je n'ai jamais rencontrer cet Homme mais certain disent que c'était un sorcier très particulier.

- Heureusement que maîtrisé la magie est moins compliqué que l'Alchimie. La preuve avec ce vendeur ensorcelé...

Elle s'arrêta et me regarde en fronçant les sourcils :

- J'ai dit une bêtise ? Ah c'est parce j'ai dit "ensorcelé" ? Oui j'ai tout vu, mais rassurez-vous Miss, je suis comme vous, je suis différent.

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu'elle va demander qui je suis ? ou bien elle va fuir sans reprendre les livres, ça se serait bête.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : Quartier Historique
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

À Jamais tu resteras ainsi,
mourir tu pourras,
mais la Lune en sa présence t'empêcheras !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Once Upon a Time :: Par le passé-