Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce mois-ci nous fêtons les anniversaires des personnages de : Nils Hróaldrsson, Dunkan MacCrow & Jimin Park !

Si vous avez envie d'un rp, mais que vous n'avez pas d'idée de partenaire, la foire est parfaite pour vous juste ici !

Venez réclamer vos TWIP's ici !

Pour faire vivre le forum toujours plus, ça ne prends que quelques secondes, voter au top-site !clique ici !

Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera)

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 15 Mai 2019 - 14:16
Je reproche souvent à Vargas de demander mon intervention sur des contrats simples qu'il pourrait réaliser tout seul, mais j'avoue que pour une fois, ça m'aura été quelque peu utile. Alors qu'il approchait de la fin, et que moi je luttais contre la fièvre, la toux et tout le reste, je lui ai juste dit de se débrouiller sans moi pour la suite. J'ai juste eu la force de verrouiller mes ordinateurs avant d'aller m'étaler sur mon clic-clac, encore plié en canapé. Même pas le courage de le mettre en lit. J'essayais de m'endormir en espérant naïvement et bêtement que ça passerait, tout en sachant très bien que non. Je savais que je devais aller à l'hosto, mais... j'étais pas en état d'y aller par mes propres moyens, et je ne pouvais pas faire venir une ambulance au QG. Je pouvais toujours appeler le médecin de l'agence, mais... en pleine nuit comme ça, elle allait me faire chier, c'était la dernière personne que j'avais envie de voir. J n'était pas sur le territoire norvégien pour l'instant, et les autres... non, m'étaler et dormir, voilà ce que je voulais.

Vargas est entré dans mon bureau une heure ou deux plus tard. Je sais pas s'il s'était inquiété de mon soudain abandon ou s'il voulait juste un débriefing, en tout cas, j'étais plutôt content qu'il débarque. Mon chat miaulait comme un malade, mais mon collègue avait déjà compris. Du moins en partie. J'étais brûlant et inerte, ma respiration était rapide est inefficace : il n'y avait pas trente-six questions à se poser. À peine ai-je eu le temps de lui indiquer où se trouvais mon sac déjà tout préparé pour les situations de ce genre, que je finissais en sac à patates sur ses épaules, direction les urgences du Helse Magi.

Après, c'est presque la routine... radio, prise de sang, oxygène, perfusion d'antibiotiques, et comme on est en pleine nuit, je finis dans une chambre avant la suite. Réveil difficile, on dort mal dans un hosto, en plus d'être sorti du sommeil par des infirmiers qui servent un café dégueulasse juste après le rituel de vérifications médicales. Un passage chez le kiné est rapidement programmé. J'en ai l'habitude, mais putain que je déteste ça. C'est douloureux, ça fait cracher comme pas possible, et le pire, c'est qu'on ne se sent même pas spécialement mieux après ça. En tout cas, pas moi. De toute façon, pneumonie ou pas, je tousse tellement tout le temps que je vois pas ce que ça change.

Anyway. Après tout ça, aucune envie de retourner dans ma piaule aseptisée et froide. Même si je n'apprécie pas réellement la compagnie ou même la présence d'autres personnes, je préfère les tolérer dans une salle qui ne ressemble pas spécialement à un hôpital, que de remonter dans ma chambre. Je suis encore fiévreux et fébrile, mais suffisamment en forme pour m'étaler dans un fauteuil avec mon laptop et envoyer un mail à la patronne pour lui détailler mon état. J'en profite aussi pour vérifier quelques trucs concernant le boulot, mais rien d'important. Déjà parce que je n'en ai pas le courage, et aussi parce que niveau sécurité, le wifi d'un hôpital c'est pas franchement le must.

Au moment où je referme l'écran en me frottant le visage avant de me remettre à tousser, je me tourne vers une tête connue qui vient d'entrer. Je ne dirais pas que c'est un ami, mais à force de se croiser dans les couloirs de la pneumologie, ça créé des liens. Même s'il n'a aucune idée de qui je suis au fond. Je lui souris et entame directement en français :

- Hey, Alex ! La forme ?
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Mai 2019 - 16:24
Cela fait maintenant quelque jour que je suis à cause d'une nouvelle crise qu'est-ce que cela peut m'énerver parfois surtout lorsque ça surgit au travail, bon après ce n'est pas comme s'ils ne sont pas habitués à ce que cela arrive surtout, c'est dernier mois après cette cliente avec qui je me suis évanoui. Je crois que c'est la première fois que cela est arrivé et ça m'a pris plusieurs semaines pour me remettre de cela. C'est bizarre dit comme cela, mais peut-être que c'était le moment de lever le pied ou alors trouver autre chose de moins physique ? Je soupire finissent par me lever n'en pouvant plus de voir les murs blancs de la chambre d'hôpital.

Ce qui est bien ici, c'est qu'à force de trainer à droit et à gauche, on connaît presque tout le monde a force de venir ici même si ce n'est pas toujours en de bonnes circonstances, c'est comme cela, on s'y fit. C'est comme cela que je vagabonde toujours dans ces couloirs en long en large ou en travers parce que les jours sont longs ici lorsqu'on n'a pas grand-chose à faire. À part, parler au mur ou à quelques patients à qui on est habitué à se voir à travers, ces murs même si c'est notre seul point commun c'est toujours du bien de parler aux autres quand on est ici.

Je rentre dans l'espace détente espérant tomber sur quelqu'un que je connais la chose qui me fit sourire lorsque mon regard tombe directement sur lui, je souris parce que j'aime bien lui parler parce qu'avec lui, je peux parler en français et cela, je le fais avec très peu de personnes depuis que je suis arrivé ici. Je crois que c'est le premier en fait alors oui je l'après-ci beaucoup même si on ne se connaît pas vraiment à part en travers de ces murs, c'est déjà bien non ?

- Leiv, je vais bien enfin mieux et toi ?

Je m'installe à côté de lui en méritant, je sais qu'on va bientôt venir me chercher pour le Kiné, mais j'ai le temps puis bon, je n'ai pas envie d'y aller à chaque fois, je suis malade après. Alors, je suis bien ici avec lui. On n'est pas tout seul, mais on n'est pas nombreux non plus puis la plupart des patients préfèrent être dans leur chambre tranquille sens être dérangée à part par les infirmières ou infirmier peut importer. Je suis un peu le contraire, je n'aime pas être enfermé entre quatre murs du moins tout dépend du pourquoi on va dire.
Alexandre Olivera
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Alexandre Olivera
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 1227
Age : 29

_________________
Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera) Alexan10
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Mai 2019 - 21:58
Mon problème, c'est que j'arrive pas à déléguer. Rien, jamais. Ils sont tous nuls. Ils vont tous me faire foirer des trucs. Et quand je vais revenir au boulot, ça va être une telle merde que je vais devoir bosser pendant vingt-quatre heures d'affilées pour réparer tout le bordel qu'ils m'auront foutu. On a tous des raisons de ne pas supporter être malade. La fatigue, l'hôpital, ou juste se sentir pas bien. Moi, non, ça me fait chier à cause de tout ce que je peux pas faire là maintenant tout de suite, et que je vais devoir rattraper les jours suivants.

Pourtant, extérieurement, je suis super zen, alors que j'explose à l'intérieur. C'est l'hôpital, qui veut ça... ça court dans tous les sens, mais on attend toujours des heures et des heures avant d'avoir quelconque information ou quoi, alors, voilà... on attend. Ça me démange vraiment les doigts d'aller vérifier ce que font mes crétins de sous-fifres en mon absence, mais je ne le fais pas, trop risqué. Et bonjour le gros bordel encore plus monstrueux à gérer après...

Alors tout ce qui me reste à faire, c'est à me calmer, à penser à autre chose, et à... devenir quelqu'un d'autre, tiens. C'est un peu ça que je suis, dès que je sors du QG ou de chez moi. Juste un type normal, un peu geek, qui bosse dans les ordinateurs et qui sort pas de chez lui plus qu'il n'en faut. Fini les missions, exit les collègues, ciao les patrons, et à mort les subalternes.

Ouais, on se sent tout de suite mieux, comme ça. Another Leiv. Enfin, c'est toujours un peu ce que j'ai été toute ma vie au final, c'est donc à se demander qui est le vrai. L'énervé qui gueule sur tout le monde pour que le boulot soit fait correctement, ou le petit discret qui s'efface pour faire son truc tranquille dans son coin. J'sais pas trop. Mais ça fait du bien de temps en temps, de n'avoir personne à engueuler. Même si... non, putain, Leiv, imagine pas ce qu'ils sont en train de faire sans toi, juste... contente toi de répondre à la question avec le sourire. Dé-ten-du. Wala.

- Mieux aussi. Enfin, comme d'hab...

Malheureusement. J'aurais préféré de meilleurs effets de mon "autre traitement"...

- Quoi de neuf ?

Banalités d'usage, mais en vrai, je savais pas trop quoi lui dire. Il était plus vieux que moi de seulement quelques années et pourtant, il approchait déjà de la fin de sa vie. Statistiquement, il sera déjà mort avant que j'atteigne l'âge qu'il a aujourd'hui. Bon, c'est pas vraiment pour ça que je savais pas quoi dire d'autre. C'est juste... je suis mauvais, pour faire la conversation.
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Juin 2019 - 10:22
L'hôpital n'est pas forcément le meilleur endroit pour se sentir mieux. Bon d'accord, on y est soigné, mais c'est tout. Après, on tombe sur des gens plus sympathiques que d'autres, mais c'est comme cela surtout chez le personnel. Le plus chiant, c'est d'attendre l'a sorti surtout quand on n'a pas de visite le temps passe tellement lentement, mais c'est comme cela que l'on fait des rencontres plutôt Cool aussi.
Je sais que je suis là pour encore un moment alors temps que je pouvais sortir de cette chambre autant le faire après tout.

Je lui souris à ces paroles, parce que c'est bien s'il va mieux on se croise assez régulièrement ici pas pour les mêmes choses, mais au moins ça nous fait un peu de compagnie à l'un et à l'autre après tout puis cela fait du bien de parler à des inconnues parfois, inconnu qui ne l'est plus temps que cela si on veux on a tous des choses à cacher après tout.

- C'est mieux d'aller mieux que de rester dans sa souffrance, tu ne crois pas ? Il t'est arrivé quoi cette fois pour arriver ici ?

Je le regarde et grimace un petit peu à sa nouvelle question parce qu'il n'y a pas grand-chose de neuf, bien au contraire. Je m'installe en face de lui respire profondément avant de le regarder en penchant la tête sur le côté réfléchit à sa question.

- Pas grand-chose à part que j'ai bientôt fini l'université et que je suis de nouveau ici depuis quelques jours pour ne pas changer. Et toi ?


Oh oui, vraiment pas grande chose de nouveau du tout même peut-être que si le fait que je sois en froid avec Aedan qui est infirmier ici rien ça cette pensée de faire une légère grimace avant de reposer mon regard sur lui curieux de connaître sa réponse.
Alexandre Olivera
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Alexandre Olivera
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 1227
Age : 29

_________________
Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera) Alexan10
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Juil 2019 - 14:59
On dit toujours de moi que je suis bizarre, mais sérieusement, c'est le monde entier, qui l'est. Un monde pourri et ravagé, et tout le monde autour qui s'en fout, fait comme si de rien était, en profite, en rajoute, ou essaie tout seul dans son coin de changer le monde. J'ai eu une période ou je voulais le changer, le monde. Enfin pas vraiment. Je voulais surtout changer mon père. Mais déjà ça c'est pas possible, alors le monde... Au moment de réaliser que je ne pouvais rien, un jour il m'a lâché, comme ça, de but en blanc, que si je croyais que j'étais trop petit pour changer le monde, fallait que j'essaie de dormir avec un moustique dans ma chambre. Je sais pas s'il se comparait lui-même, du temps où il avait des ailes, à un moustique, ou s'il était trop bourré pour se rendre compte de ce qu'il disait, toujours est-il que j'ai suivi le conseil, pour une fois qu'il m'en donnait un. Alors je suis devenu un moustique... dans la toile. Et c'est clair que j'en ai fait chier, des gens qui essayaient de dormir. Mais de là à dire que j'ai changé le monde...

Alors oui, je suis bizarre, mais honnêtement, l'optimisme au bord du cercueil, c'est carrément le level hardcore de bizarrerie. Enfin, est-ce qu'on pouvait parler d'optimisme, je sais pas trop, mais on va dire que oui. Et comme le Leiv patient d'hosto est justement patient et gentil, je me contente de sourire sincèrement.

- Ouais, t'as raison... Pneumonie, pour changer.

Pour changer de la fois d'avant... et celle d'avant... et celle de... ah, non cette fois là c'était une angine qui avait voulu faire la révolution. Anyway. La première fois dans cet hôpital aussi, c'était une pneumonie, tiens. Après une nouvelle quinte de tout, je me réjouis de la nouvelle qu'il m'annonce.

- Oh ça y est, tu vas être diplômé ! Cool ! T'as trouvé où tu vas bosser, ou pas encore ?
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Juil 2019 - 16:50
RP sans danger de danger suite à la présence réduite de Alexandre
Aedan Cursse
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Aedan Cursse
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 4090

_________________
Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera) Tumblr_n15qj28Oo71qj3iago10_250
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Aoû 2019 - 20:12
Je souris au moins quelqu'un que je connais je dirais assez bien vue le nombre de fois que nous nous sommes croisés dans ces couloirs est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Je ne sais pas parce qu'après tout, il n'y a pas de bonne ni de mauvaise rencontre enfin cela entre grandes parenthèses si on oublie les types qui m'avaient attaqué lorsque j'étais avec Galia.
Je le regarde grimacer légèrement avant de m'installer en face de lui pneumonie ce n'est pas la meilleure chose bien au contraire parce que cela peut vite être dangereux ce genre de maladie, mais je ne pense pas qu'il restera encore longtemps entre, c'est mûr vu qu'il a l'air d'aller mieux à près sens chose qui n'est pas réellement mon cas.

- Tous les deux, on n'a vraiment pas de chance après, je pense que tu sortiras bien avant moi parce que regarde il mon laisser l'intraveineuse

Généralement ça ne présage rien de bon quand il fond cela, pourtant, je suis là depuis un petit moment maintenant.
Après, dans toute, c'est mauvaise aventure il y a aussi les bons côtés comme le fait que je serais bientôt diplômé enfin, j'aurais fini. Je comptais bien me reposer un peu après les cours, mais je n'ai pas vraiment envie de quitter le club non plus parce que c'est ce que j'ai toujours connu et changé radicalement, ce n'est pas forcément mon truc. Bien que, trop doucement ce ne soit pas forcément très bon non plus comme on dit.

- Oui, bientôt, cela me permettra aussi de me reposer, un peu parce que je suis de plus en plus fatigué. En fait, j'ai déjà un travail, mais j'aimerais avoir mon propre cabinet d'avocats et les deux métiers ne sont pas vraiment compatibles pour ce faire une réputation parce que cela me suivra partout.

Oh oui partout jusqu'à la fin de mes jours généralement quand on est fiché quelque part, on l'est pour toujours après tout.
Alexandre Olivera
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Alexandre Olivera
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 1227
Age : 29

_________________
Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera) Alexan10
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Aoû 2019 - 12:55
Les hôpitaux, au fond, c'est tous les mêmes. Ils fonctionnent pareil, et les patients tout comme le personnel ne changent que dans les noms, les numéros et les apparences. Depuis tout petit que je les fréquente, rien n'a vraiment changé. Celui d'Oslo est juste beaucoup plus grand, même pour les humains qui n'ont pas conscience ou connaissance du monde surnaturel et de l'aile qui lui est réservée ici. Alors, comme quand j'étais âgé d'à peu près dix ans, je retrouve régulièrement ici, en cas d'infection au niveau de mes poumons, un autre pensionnaire plus ou moins régulier atteint de mucoviscidose. C'est dans ces moments là qu'on relativise. Ma maladie est certes chiante et contraignante et m'a pourri la vie, mais au moins, je n'ai pas une épée de Damoclès au dessus de ma tête. Enfin... si, puisqu'on est tous plus ou moins en sursis. Faut bien crever un jour de quelque chose. On en a juste plus ou moins conscience.

Je souris à sa réflexion sur l'intraveineuse. On a tous un cathéter collé quelque part dès le moment où on entre, c'est sûr. J'ai horreur de ça quand ils le foutent sur la main. Pour une fois, ils ont mis le mien dans le bras, et non dans le pli du coude. C'est plus pratique au niveau des mouvements, et bien plus confortable pour dormir.

- Oh, on sait jamais, tu veux lancer un pari ? Un peu de rivalité ça mettrait de l'ambiance, tiens. Perso avec la fièvre je suis encore tout en sueur, ils me laisseront pas sortir tant qu'elle a pas baissé... J'arrêtes pas de boire, tellement je suis en nage... faudrait pas que je me déshydrate en plus de ça, c'est important d'absorber de l'eau ! Faut bien compenser ce qu'on perd, et puis ça évite d'avoir mal à la tête. Ajoutons à cela que ça aide à faire tout ce qui faut aux toilettes... vu que les médecins ont tendance à rechigner le billet de sortie tant que les intestins n'ont pas rempli toute leur mission...

Un concours sur celui qui sortira le premier ? On se divertit comme on peut, dans ce genre d'endroit ! Quand il parle de se reposer à l'hôpital, je soupire un peu en souriant. Ouais, y'a que les habitués comme nous qui peuvent se permettre d'en avoir plus rien à faire des bruits, des mouvements incessants et des réveils du personnel infirmier pour pas que ça nous empêche de nous reposer.

- À priori, avec un salaire d'avocat tu devrais t'en sortir un peu mieux, non ? Après ça dépend de ton but, c'est sûr que si tu veux défendre des grosses boîtes à forte réputation tu risques d'avoir du mal à te faire une place, mais si tu défends tes collègues ou ce genre de chose, je pense qu'au contraire ça te fera une sorte de légitimité supplémentaire.

Enfin, c'est que mon point de vue. Des gens comme mon père ne sont pas défendus par des grands pontes de bonne famille qui n'ont jamais rien eu à se reprocher de plus qu'un excès de vitesse.
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Aoû 2019 - 22:28
Qu'est-ce que je n'aime pas être ici et encore plus avoir ça dans la main ça fait mal et je vais avoir un bleu pendant un certain temps ou les clients me demanderont d'où ça vient puis ils se feront beaucoup d'idées et ainsi de suite. Je pose mon regard sur lui avant de souris, c'est vrai qu'un peu de défi cela peut être marrant même si je sais déjà que je vais perdre comme toujours.

- Je suis d'accord pour prendre le pari même si je sais que je perds toujours. J'ai un gage si je perds, c'est ça ? Ces excitations d'être le vainqueur que le perdant tout dépend du gage.

Je me rapproche de lui posent mes mains sur sa nuque a ces explications, qui je crois au final veut dire la même chose qu'il est coincé ici à cause de sa fièvre. Je lui proposer un massage. Je peux te faire un massage si tu veux cela te détendra. Peut-être que la fièvre diminuera alors un petit peu.

Je le regarde avant de soupir doucement sortir d'ici, je crois que ce n'est pas pour maintenant pour moi. J’arrête tout mouvement avant de me mettre à tousser pour ne pas lui faire mal. Il a aussi raison avec un salaire d'avocat, je ne devrais pas trop avoir des soucis, mais cela veut dire quitter tout ce que je connais tout ce que je sais faire et je crois que cela me fait peur. Il n'a pas vraiment tort, je peux aussi protéger mes collègues, je lâche un profond soupir.

- D'origine, je veux être avocat pour enfants tout, c'est petit qui sont mal traités comme moi, je l'ai été quand j'étais jeune qu'il est une seconde chance dans la vie. Les protéger de leur parent. Tu as raison, je pourrais faire cela également.
Alexandre Olivera
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Alexandre Olivera
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 1227
Age : 29

_________________
Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera) Alexan10
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Aoû 2019 - 15:16
J'éclate de rire à la réponse d'Alex. Je sais pas si c'est l'ennuie ou la fièvre, mais ça commence à partir un peu en live. Cela dit, ça fait passer le temps et c'est marrant, ça change des conversations habituelles sur la météo ou ce genre de truc, pour meubler parce qu'on ne sait pas quoi raconter d'autre.

- Je sais pas si c'est ce qu'il y a plus de stimulant comme compétition, mais on fait avec ce qu'on a...

Je recule un peu lorsqu'il s'approche de moi, fronçant les sourcils, un peu surpris. Je n'ai jamais été du genre tactile, loin de là. J'ai jamais vraiment été en couple non plus, et même, ça ne m'intéresse pas. La seule personne qui puisse m'approcher de cette manière c'est mon père, et encore, seulement quand il ne pue pas l'alcool à plein nez. Autrement dit : rarement. En fait, il n'y a que mon chat dont une telle proximité de me dérange pas.

- Non, merci... ça va aller.

Autant parler de choses un peu plus sérieuses, même si ça reste compliqué avec le cerveau embrumé par une température corporelle trop élevée, ça reste un domaine que j'arrive à gérer. Parce que le physique et le reste, vaut mieux éviter avec moi. Le comble pour un fils de nymphe.

- Il doit bien exister des associations ou des trucs comme ça. C'est un bon début, non ?

Et c'est un sujet sensible pour moi aussi. Mon père a beau être un loser sur bien des points, je n'ai jamais manqué de rien. Me séparer de lui aurait certainement fait plus de mal que de bien. J'aurai pu finir mieux que ça, c'est sûr, mais ça aurait surtout pu être bien pire !
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Aoû 2019 - 19:09
J'éclate de rire avec lui parce que c'est vrai que c'est un peu con ce que je viens de dire, mais bon, il faut bien s'occuper sinon les journées seraient longues au bout d'un moment, on tourne rapidement en rond ici déjà une journée, c'est long alors imaginer plusieurs jours voir plusieurs semaines ou mois cela se transforme vite en un cauchemar.

- Cela ne l'est pas vraiment, mais cela occupe parce qu'il n'y a pas vraiment de choses à faire ici.

Je rougis légèrement et m'installe devant lui un petit regard désolé parce que je ne suis pas quelqu'un qui va insister si on dit non bien au contraire ce n'est pas bien de forcer les gens même si c'est des amis ou autres. Je penche la tête sur le côté et le regarde retrouvant mon sourire.

- D'accord, désoler. Je ne voulais pas t'obliger à quoique ce soi.

Je réfléchis avant de hocher la tête parce que c'est vrai que cela serait déjà un bon début pour commencer déjà pour commencer il faut avoir le diplôme bientôt et après, je pense que je vais voir comment cela se passe.

- Oui, se sera déjà un bon début parce qu'il faut bien commencer quelque part et montait les échelons doucement après tout sinon on ne s'en sort plus.

Oh oui, il ne faut pas être trop gourmand sinon on ne trouve plus la sorti ni l'entre comme on dit.
Alexandre Olivera
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Alexandre Olivera
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 1227
Age : 29

_________________
Comme on se retrouve ! (Alexandre Olivera) Alexan10
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Sep 2019 - 14:19
Je ne sais pas trop combien de temps on reste là à discuter, à tenter de meubler parce qu'on est coincé entre les murs d'un hôpital et qu'on a vraiment rien d'autre à faire pour s'occuper. Le tout entrecoupé de quintes de toux, que ce soit de son côté ou du mien. On devrait monter un groupe de musique révolutionnaire, tiens ! Un genre tout nouveau. Si on trouve trois autres personnes, on pourra monter un quintet, soyons fous.

Avec tout ça, je n'avais vraiment pas avancé dans le peu boulot que j'aurai pu abattre ici, mais tant pis, ce n'était pas grand chose de toute façon. Le kiné de l'hôpital finit par faire son apparition, cherchant l'un de nous. À qui le tour ? Merde, le mien. Tant pis, c'est qu'un mauvais moment à passer. Tout ça pour se sentir à peu près bien pendant quelques minutes après la séance... Bah, pas le choix de toute façon. C'est toujours mieux que rien !

Je salue mon camarade, en français dans le texte, avant de sortir pour suivre le médecin.

Fin du RP o/
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-