Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce mois-ci nous fêtons les anniversaires des personnages de : Nils Hróaldrsson, Dunkan MacCrow & Jimin Park !

Si vous avez envie d'un rp, mais que vous n'avez pas d'idée de partenaire, la foire est parfaite pour vous juste ici !

Venez réclamer vos TWIP's ici !

Pour faire vivre le forum toujours plus, ça ne prends que quelques secondes, voter au top-site !clique ici !

YOU ARE MY ANGEL

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 20 Juin 2019 - 0:04
DAIKI Hiiro & SMITH Ombeline793 mots
YOU ARE MY ANGEL
Tout s'est passé si vite... Je me sentais totalement confus.... Avais-je simplement rêvé ou était-ce réellement arrivé ? Telle était la question. Je me demandais si l'on ne m'avait pas drogué en l'occurrence pour pouvoir mieux me briser plus tard dès qu'une faille apparaissait. Après tout, qui allait me croire si je disais avoir rêvé d'une louve blanche et que je me trouvais par le plus grand des hasards dans une forêt norvégienne vêtu d'un pyjama en étant pieds nus ? Ce n'était pas tout, il y avait aussi cette belle jeune brune près d'un gros arbre et d'un rocher, mais aussi un vampire qui voulait apparemment ma peau. Puis, il y avait aussi une maison délabrée et un psychopathe qui traquait la brune et moi. Nous nous sommes tous deux enfuis en sautant de quelques étages pour atterrir dans la paille. Ce détail, je m'en souvenais que trop bien à cause de la douleur lancinante qui se trouvait à mon abdomen. Je me remémorais de la course-poursuite et de sa main serrée dans la mienne. Et enfin de cet énorme tronc d'arbre qui abritait un passage secret grâce à ses immenses racines où nous nous étions finalement cachés. Finalement, à partir d'ici tout devenait flou. Je pouvais me souvenir d'elle, de son visage si près du mien, de sa voix se voulant rassurante qui me disait que "tout ira bien" et aussi que je ne me sentais pas très bien. Tout devenait très vague à mesure où je fouillais dans mes souvenirs. Il y avait juste ses lèvres contre les miennes, de cette curieuse sensation de bien-être mêlée à ma douleur qui me rendait de plus en plus étourdi. Ainsi, je me rappelais avoir murmurer le nom d'Haven à plusieurs reprises puisque je sentais que ça allait mal se passer. Elle était bien mon ange gardien alors qu'est-ce qu'elle fichait à prendre autant de temps depuis le tout début à venir à moi ?

▬ HAVEN ! criais-je soudainement en me réveillant en plein sursaut.


Mes yeux s'ouvrirent brusquement sur une pièce assez éclairée, assez familière. La lumière me forçait à plisser mes paupières, si bien que mon bras se para comme un bouclier devant mon visage pour pouvoir me protéger. C'était à ce moment que j'entendis une voix que je reconnaissais entre milles.

▬ Hey ! Tout doux, Ro'. Je suis là. Ne fais pas tant de mouvements, tu es encore blessé, je te le rappelle. Et puis, c'est étrange... Mes pouvoirs sont insuffisants pour te guérir. Comment as-tu fais ton compte ? Je ne peux pas te laisser seul quelque temps avant que tu ne crées une catastrophe autour de toi !


Alors ça, c'était bien Haven. Je la laissais me recoucher tranquillement sans faire d'histoire, mais tout en la regardant avec des yeux ébahis. Elle était vraiment là ! Devant moi. Je soupirais en observant les alentours, c'était bien chez moi. Elle continuait aussi dans sa lancée, sans me laisser lui répondre. Mon esprit était encore tout embrouillé.

▬ ... Tu m'écoutes quand je te parles ? Tu sais que tu m'as fait une grosse frayeur ? Je t'ai vu dans un sale état lorsque je suis arrivé ici. Tu saignais beaucoup ! C'est quoi cette blessure, d'ailleurs ? Et puis... je me suis permise de fouiller dans ton téléphone pour appeler les secours, et j'ai trouvé quelqu'un. Madame Smith, c'est ça ? Elle viendra justement dans un moment, je lui ai parlé.


▬ Ha... Tu lui as dit de venir ? Donc, je n'ai pas rêvé, c'était bien réel... rétorquais-je tout bas en me massant la tempe, comme si une migraine allait bientôt pointée le bout de son nez.


▬ Pourquoi as-tu quitté cet hôpital dans un état pareil ? Tu veux mourir, c'est ça ? Franchement, tu me rends dingue. Et puis, tu sais quoi, je vais m'installer en ville pour te surveiller. Tu as de la chance d'être blessé, sinon, je t'aurais frappé dessus à tel point que tu ne marcheras plus pendant une semaine ! Imbécile heureux !


▬ Haven... Arrête de crier, j'ai mal à la tête. Et puis, je t'avais appelé beaucoup de fois et tu n'es pas venue ! S'il y a une personne à blâmer, ce n'est pas moi. T'es mon ange gardien ou mon avocat là ? m'énervais-je à mon tour en levant un peu la voix.


Eh oui. On était comme chat et chien. L'amour vache, vous savez. Qui avait dit que les anges étaient des anges avec des auréoles sur la tête, hein ? Votre enfance a été détruite, désolé.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Juin 2019 - 19:00






&

YOU ARE MY ANGEL


Le portable... Depuis cette invention, Ombeline ne l'éteignait jamais la nuit et le gardait à proximité. Au cas où. On avait beau dire que cette capacité à nous joindre à tout moment était une véritable intrusion dans sa vie privée, elle ne pouvait s'empêcher de craindre de louper un appel à l'aide d'un proche. De quoi la faire culpabiliser s'il arrivait quoi que ce soit et qu'elle voyait qu'on avait essayé de la contacter en vain.

Ce fut à la première sonnerie qu'elle décrocha, le nom d'Hiiro sur l'écran ayant allumé toutes ses alarmes mentales. Si entendre une voix féminine la déstabilisa un moment, la raison de cet appel termina de la réveiller totalement. À peine raccroché, elle bondit de son lit, enfila la première tenue lui tombant sous la main, prépara méthodiquement ses affaires, prévoyant toutes les éventualités tandis que son cerveau s'occupait de l'inquiéter comme il fallait en réalisant divers scénarios plus catastrophiques les uns que les autres.

C'était ça le problème avec les humains : ils étaient fragiles. Un rien les tuait.

La route était dégagée à cette heure et Ombeline se permit quelques excès de vitesse.

Une fois garée en bas, elle entra dans le hall, franchit les escaliers quatre à quatre et toqua, toute essoufflée.

Quand on lui ouvrit, elle était en train de reprendre son souffle, visiblement inquiète.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Fut la première question qu'elle posa entre deux respirations.

Elle verrait plus tard qui était cette brune qui l'avait appelée. C'était secondaire.





Ombeline Smith
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Ombeline Smith
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 23/05/2018
Messages : 937
Age : 29
https://rainbowcolors8.wixsite.com/rainbowsheep

_________________
Un sourire pour cacher les tenebres

Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Juin 2019 - 15:39
DAIKI Hiiro & SMITH Ombeline470 mots
YOU ARE MY ANGEL
Que dire ? Depuis cette folle aventure dans cette forêt, certaines choses avaient bien changées. Tout d'abord, ma plaie. Elle s'était malencontreusement rouverte à cause de la chute qu'on avait fait en sautant d'une hauteur d'un étage ou deux environ. Je ne saurais le dire, ça s'est passé si vite. Elle me faisait également encore très mal, ce qui expliquait mes nombreux malaises que je faisais depuis quelques temps. La faute à l'intensité de la douleur, je suppose. C'était une blessure étrange de toute manière, peut-être qu'il n'y avait pas seulement la blessure en elle-même, mais autre chose... comme des effets secondaires. Un empoisonnement ? Un virus ? Qu'est-ce que j'en savais. Elle ne guérissait pas comme une plaie lambda.
Ensuite, j'avais une curieuse impression que mon corps avait subi un changement singulier, non pas par rapport à la plaie, mais à cette brune mystérieuse. Que m'avait-elle fait ? C'était comme si, je ressentais sa présence, là, quelque part, dans ma tête ou au plus profond de mon âme. C'était d'ailleurs pour cette raison, je pense qu'Haven était mécontente contre moi. Elle devait ressentir la présence surnaturelle qui émanait de mon corps. Elle m'avait même dit que j'avais quelque chose de "différent" depuis la dernière fois qu'on s'était vu. Possible. J'étais complètement perdu.


Quelques instants plus tard, j'entendis la sonnette de ma porte. Une visite. C'était sûrement Madame Smith. Eh bien... Quelle rapidité d'exécution.

▬ Qu'est-ce qu'il s'est passé ?


▬ Très bonne question. Je l'ai retrouvé évanouit chez lui hier soir. Je me suis installée récemment à Oslo en voulant lui faire une surprise, mais... heureusement que je suis passée chez lui hier. J'ai pu lui porter les premiers soins. Le reste dépasse mes compétences, je vous laisse vous en occuper...


J'entendais les deux femmes un peu plus loin à l'entrée. Elles discutaient de moi pendant que je soupirais discrètement en restant allongé. Ouais. Il fallait dire que si Haven n'avait pas été là, j'aurais perdu beaucoup de sang. Je pense que j'aurais des sermons encore dans quelques instants. Et contre deux femmes, autant que je ne dise rien. Et puis, vu mon état, je préférais ne rien faire de stupide. On ne sait jamais. Mais... quelque chose me dit que ces deux-là m'aideront à y voir plus clair sur ce qui m'est arrivé. Ou du moins, comprendre pourquoi ma blessure n'est pas totalement soignable. Haven est un ange et elle a réussit à me guérir de certaines égratignures, comme mes pieds par exemple et autre. Toutefois, mon abdomen demeurait une drôle d’énigmes. Allais-je y passer cette fois-ci ?

▬ ...

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Juil 2019 - 18:13






&

YOU ARE MY ANGEL


Ombeline acquiesça aux explications. Son regard glissa jusqu'à l'endroit où se trouvait son ami et patient.

- D'accord, je prends le relai.

Sans perdre de temps, elle se dirigea au chevet d'Hiiro. Son visage laissait transparaitre son inquiétude.

Les humains étaient si fragiles... Quelle idée de s'y attacher. À chaque fois elle se faisait avoir. C'était plus fort qu'elle. C'était comme avec des chatons. Impossible de ne pas craquer, de ne pas les bichonner, et, quand ils mourraient, on se disait qu'on n'en prendrait plus jamais... jusqu'au prochain. C'était un cycle infernal.

- Ça va aller, souffla-t-elle doucement au jeune homme.

Ses gestes étaient très doux. Ils l'étaient déjà en temps normal, mais le devenaient encore plus quand elle s'occupait d'une personne à laquelle elle tenait.

Prenant sa température, sa tension et vérifiant son état général, elle constata que la blessure à son abdomen n'avait pas bougé. Pire, même, elle s'était un peu réouverte. Du moins, c'était ce qu'il lui semblait.

- Quel genre de soins avez-vous appliqué ? Demanda-t-elle à la femme.

Il faudrait qu'elle lui demande son nom quand même, mais face à un patient dans un état pareil, il valait mieux éviter de perdre du temps.





Ombeline Smith
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Ombeline Smith
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 23/05/2018
Messages : 937
Age : 29
https://rainbowcolors8.wixsite.com/rainbowsheep

_________________
Un sourire pour cacher les tenebres

Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Juil 2019 - 22:19
DAIKI Hiiro & SMITH Ombeline533 mots
YOU ARE MY ANGEL

▬ D'accord, je prends le relai.


▬ Très bien, allez-y. Je vais faire du thé pour vous deux. Je reviens.


Dès que j'entendais des pas se rapprocher dans la pièce, ma tête se tourna dans cette direction et mes yeux se levèrent vers la personne qui venait tout juste à ma rencontre. C'était bien elle, la madame Smith, la fée Clochette, ou encore, mon agresseuse de paillettes. Soit mon infirmière à domicile en chair et en os. Je ne pensais pas qu'elle allait vraiment venir ce matin à une heure aussi matinale. D'habitude, elle venait me rendre visite le matin dès neuf heures environ, mais aujourd'hui, il était que sept heures et demi. Je n'avais pas pour habitude d’accueillir du monde chez moi comme ça.

Un petit sourire contrit apparaissant sur le coin de mes lèvres, je lui fis un signe de tête pour lui dire bonjour.

▬ Ça va aller.


▬ Mh... D'accord. Je te fais confiance.


Je ne pouvais lui cacher mes douleurs conséquentes cette fois-ci. Mon corps tenait à peu près la cadence, mais la question qui pouvait venir c'était : jusqu'à quand ? Je ne le saurais vous le dire. En tout cas, ce que je pourrais vous répondre, c'est que je n'en pouvais plus. Il n'y avait pas un instant où cette douleur me laissait tranquille. Me plaindre sans arrêt d'avoir mal commençait également à me fatiguer. C'était sûrement pour cette raison, je pense, qu'il était pour moi difficile de me mettre debout. Mon corps refusait de bouger. Même si mon esprit lançait des alertes du genre "lève-toi !", mon corps l'envoyait littéralement chier.

Lorsqu'elle changeait mes pansements improvisés la veille, j'émettais une légère plainte, puisque ma plaie avait un peu enflée à cause de sa réouverture. Possible même qu'il y avait un peu de pue. C'était pas très glamour, mais bon. Eurk. Elle se mettait ensuite à prendre ma tension et tout le bazar et je lui laissais faire sans rien dire. J'étais assez épuisé. Je n'avais même pas très bien dormi alors autant vous dire que c'était rare de me voir dans un état végétatif.


▬ Quel genre de soins avez-vous appliqué ?


Mon amie revenait après quelques minutes pour déposer une théière et des tasses sur la table basse. A l'odeur, elle avait fait du Marco Polo, un thé assez fruité et fleuri. Peut-être que la chaleur de cette boisson me ferait du bien un peu. On verra bien.

▬ J'ai juste désinfecté la plaie et mis des compresses pour remplacer le précédent d'hier soir... Pourquoi, c'est assez grave ?


Elle me regardait discrètement puis se pinçait les lèvres. Haven avait bien fait autre chose comme tenter de me soigner avec ses pouvoirs angéliques. Elle disait donc à moitié la vérité, pensant que l'infirmière était une humaine pour le moment. Deux êtres surnaturelles du côté de la lumière se trouvaient dans mon salon. Deux anges gardiens au final. Je fermais peu à peu mes paupières en les laissant parler. Un petit peu de repos, il me le fallait juste quelques minutes...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Juil 2019 - 17:53






&

YOU ARE MY ANGEL


L'inconnue semblait assez à l'aise dans cet appartement. Elle partit faire un thé et Ombeline se rapprocha de son patient et ami, non sans avoir cette impression d'avoir déjà vu cette femme quelque part. Mais son esprit était tout tourné vers Hiiro dont l'état ne s'était pas amélioré depuis la dernière fois.

Elle le rassura doucement tout en prenant en charge directement les soins, l'examinant pour vérifier l'ampleur des dégâts. Le jeune homme était épuisé et sa blessure à l'abdomen était encore plus inquiétante. Alors que la femme revenait avec du thé, Ombeline demanda :


▬ Quel genre de soins avez-vous appliqué ?

▬ J'ai juste désinfecté la plaie et mis des compresses pour remplacer le précédent d'hier soir... Pourquoi, c'est assez grave ?

La fée hésita. Elle ne voulait pas l'inquiéter mais ne voulait pas lui mentir.

▬ Eh bien cette plaie ne guérit pas très bien, mais je voulais surtout savoir pour éviter de lui donner des choses qui réagiraient mal avec ce qu'il aurait déjà pris.

D'ailleurs, elle sortit de sa trousse des cachets. Vu l'état de sa blessure, il valait mieux lui donner des antibiotiques et de quoi faire baisser la fièvre.

Voyant qu'Hiiro commençait à s'endormir, elle le secoua avec toute la douceur du monde.

▬ Hiiro, il faut avaler des cachets. Après, promis, tu pourras dormir,
souffla-t-elle.

Il avait vraiment besoin de repos... mais c'était à surveiller. Qui sait si son état ne s'aggraverait pas pendant la nuit...

Elle se redressa, remplit une tasse de thé et leva les yeux vers la femme.

▬ Merci pour le thé, au fait,
sourit-elle.

Puis aidant son ami à se redresser légèrement, elle utilisa ses pouvoirs pour diminuer sa douleur pendant ce mouvement. Elle n'aimait pas faire ce genre de chose. Non par sadisme, mais parce que la douleur était un indicateur important concernant l'état d'un patient et justement, la moindre petite douleur était un signal d'alarme à surveiller attentivement.

Puis, préparant les cachets, elle l'aida à les avaler avec un peu de thé.

▬ Voilà, ça devrait te faire du bien...






Ombeline Smith
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Ombeline Smith
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 23/05/2018
Messages : 937
Age : 29
https://rainbowcolors8.wixsite.com/rainbowsheep

_________________
Un sourire pour cacher les tenebres

Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Juil 2019 - 16:18
Nouvelle absence de Hiiro, sujet donc en stand-by en attendant son retour, si jamais tu n'as pas vu @Ombeline Smith
Aedan Cursse
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Aedan Cursse
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 4090

_________________
YOU ARE MY ANGEL Tumblr_n15qj28Oo71qj3iago10_250
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Aoû 2019 - 13:58
Abandonné suite au départ d'Hiiro
Aedan Cursse
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Aedan Cursse
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 4090

_________________
YOU ARE MY ANGEL Tumblr_n15qj28Oo71qj3iago10_250
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-