Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Dans un mois et demi c'est déjà Noël je vous invite à venir vous inscrire au Calendrier de l'Avent juste ici !

Ce mois-ci nous fêtons les anniversaires des personnages de : .... !

Si vous avez envie d'un rp, mais que vous n'avez pas d'idée de partenaire, la foire est parfaite pour vous juste ici !

Venez réclamer vos TWIP's ici !

Pour faire vivre le forum toujours plus, ça ne prends que quelques secondes, voter au top-site !clique ici !
Le Deal du moment : -18%
Promo sur la barre de son TV Bose Solo 5
Voir le deal
139 €

Jeu 13 Fév 2020 - 10:45
Falling StarClara & LeivJe ne déteste pas le froid ou la neige en soi. J'ai juste pas un corps fait pour supporter tout ça. Pas assez de gras, et surtout pas assez de resistance immunitaire. C'est pour ça que je dois encore me taper une visite à l'hôpital pour éviter que je crève d'un stupide rhume. Et en transports, parce qu'entre les péages et le reste... pas très envie de déplacer ma vieille voiture en centre-ville. Faudrait peut-être que j'en change. L'entreprise roule plutôt bien, les rentrées non-officielles nous mettent à l'abri financièrement pour l'instant... Pourquoi pas. Je verrais ça avec le nain, parce que le break actuel dispose d'avantages à ne pas négliger.

Je baisse mon bonnet, remonte mon écharpe. Dans un contexte de virus chinois, je suis en train de littéralement cracher mes poumons à l'arrêt de tram. Au moins, je suis tranquille, j'ai de la place autour de moi, les gens osent pas trop s'approcher d'un type tout chétif aux cernes de trois semaines qui n'a qu'à peine le temps de respirer entre de quintes. C'est à tel point que même moi je me demande si quelque chose n'est pas en train de virer en infection. Parce que si c'est le cas, avant ce soir je vais me retrouver avec quarante de fièvre et une pneumonie ou une angine carabinée. C'est dans ces moments là que mon père me manque le plus. Il savait dire comment ça tournait, quand ça tournait mal, et même s'il s'en voulait de ne rien pouvoir faire, le fait est que la prise en charge se faisait beaucoup plus vite. Et j'en ai ras le bol des antibiotiques.

Le tram n'arrivant pas encore, je finis par me laisser tomber sur le banc d'attente, me frottant le visage de frustration avant de tousser encore. Qu'il arrive vite, que je sois au moins au chaud le temps d'arriver au Helse Magi. Et puis j'en ai marre que tout le monde me regarde.

Au moment où je m'apprête à relever les yeux les plus noirs possible sur la personne qui oserait les croiser, j'ai comme un mouvement de recul. Wow. C'était... bizarre. Bizarre et puissant. Cette jeune femme, là... Non, ce ne peut pas...

Pas le temps de réfléchir plus longtemps, que je me remets à cracher des glaires de sang dans un mouchoirs que j'ai tout juste le temps de sortir. Bordel.
:copyright:️ 2981 12289 0
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Mar 2020 - 19:19
Falling Star
Depuis mon arrivée sur terre je n'avais pas encore eu l'occasion de vivre une vie véritablement humaine dans tous les sens du terme. J'ai l'habitude d'avoir mes ailes alors je ne prend pas ce que les humains appellent les transports en commun. Quand j'y repense je n'aimerais pas être totalement humaine parce que ça n'a pas l'air tellement pratique d'être un être humain. Tout n'est pas non plus parfait au paradis mais au moins on a nos ailes et il y a tout un tas de choses dont on a pas besoin.

La dernière fois que j'étais descendue sur terre c'était il y a des années et des années, des centaines d'années aussi et les humains avait encore des carrosses. Il me fallait encore du temps pour comprendre comment fonctionnait l'humain pour pouvoir passer totalement inaperçue parmi eux. Je les observe depuis des siècles et ils restent fascinants et mystérieux à mes yeux par rapport à ce que pourraient penser certains de mes frères et sœurs.

On ne peut pas dire que j'ai été envoyée à la meilleure période de l'année ni dans le meilleur pays mais on fera avec. Je n'ai pas froid normalement mais en ayant prit un corps humain je ressens un peu plus le froid même si j'imagine que je le ressens moins étant un ange. Il ne faut pas que je perde de vue que je suis sur terre pour ma mission auprès d'un sorcier faisant quelque peu dans la magie noire. Et aujourd'hui est mon premier jour de travail à l'hôpital. Oui j'ai dû trouver un moyen de pouvoir approcher tous les jours mon protégé. J'allais enfin connaître la notion de travail et je remercie nos pouvoirs pour assimiler autant de connaissances qui feront que je ne trahirais pas qui je suis.

C'est pour cela que je me retrouve sous un arrêt de tram pour pouvoir le prendre. Nous ne sommes pas nombreux mais j'arrive à capter l'essence des personnes qui m'entourent. C'est pourquoi je finis par lever les yeux vers un jeune homme qui n'arrête pas de tousser. Je voulais me rapprocher pour l'aider un peu en le guérissant ou du moins atténuer sa douleur. Je m'aperçois que cet homme n'est définitivement pas humain par ce qu'il dégage, je dirais que ça se rapproche d'un ange mais je ne vois rien d'autre. Il ne me ressemble pas. Lui finit par croiser mon regard mais il finit par tousser à nouveau. Inquiète et intriguée je me rapproche, peut-être dans l'espoir d'en savoir plus et d'aider. Je pose ma main sur son épaule.

-Tout va bien ?


Codage par Libella sur Graphiorum
Clara E. Hansen
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Clara E. Hansen
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 11/01/2020
Messages : 178

_________________
Falling Star Ljyq

Angels know me as Eden
Humans will know me as Clara...

Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Mar 2020 - 15:56
Falling StarClara & LeivMa respiration se bloque un instant, et repart en quinte de toux avant que je n'ai le temps de répondre. Ces sentiments, cette sensation, c'est... puissant. Putain de puissant. Je ne sais pas pourquoi ça fait ça, même si j'ai ma petite idée. N'empêche que ça ne peut être que des suppositions, et que je ne peux pas me risquer à poser ouvertement la question. Si d'habitude je sais me montrer très perspicace et persuasif dans ce domaine, là, mon cerveau me fait un énorme blocage, à tel point que je mets encore quelques secondes à répondre après la toux terminée.

- Je... J'ai l'habitude. Merci...

Est-ce qu'elle peut le voir ? Le sentir ? Mon père reste capable de poser un diagnostique même s'il a perdu tous ses pouvoirs de guérison. Cela dit, je n'y connais rien aux anges. C'est pas comme si le paternel était très loquace sur le sujet...

Pour éviter d'avoir à croiser son regard (bordel, Leiv, qu'est-ce qui te fait peur, maintenant?), je pose mes yeux sur mon mouchoir dégueulasse avant de me tourner vers la poubelle. Elle est située à plus d'un mètre, mais je le lance quand-même en cette direction. Que je sache viser ou pas importe peu, puisque je suis capable de télékinésie. Je n'en fais que rarement usage en public, mais jeter un mouchoir droit dans une poubelle à cette distance, ça rentre dans la liste des trucs faisables. Ça n'attire pas l'attention. De la même manière que j'aurai très bien pu être une star du basket au lycée, si tant est que ma santé m'ait permis de participer aux cours de sport et que j'avais aimé ça. Enfin... techniquement, oui, moi j'aimais bien le sport. C'est le sport qui m'aimait pas. Et en fait, je détestais surtout les autres élèves. Tout frêle et chétif comme j'étais, c'était pas facile de me faire une place. Même si je savais tirer des putains de paniers au basket.

Après une nouvelle petite toux, plus destinée à nettoyer la gorge des restes de la précédente, je me décide enfin à tourner la tête pour regarder la jeune femme, d'un air intrigué et fasciné à la fois. J'ai une certaine appréhension, une grosse appréhension même, mais la curiosité est plus forte.

- Vous êtes...

Difficile de terminer la phrase comme ça, devant une inconnue, en présence d'autres gens, et du tram qui arrive. Même si "vous êtes un ange" peut paraître anodin comme affirmation, elle n'avait fait que me demander si tout allait bien, ce n'était donc pas spécialement approprié.

- gentille. Merci.

Maintenant que j'ai le regard sur son visage, impossible de m'en détacher. Rien de rationnel ne me renseigne sur ce qu'elle est. Je ne sais jamais qui est quoi avant de mener l'enquête, je sais juste dire qui n'est pas humain. C'est définitif, elle ne l'est pas. Mais jamais je n'ai ressenti quelque chose d'aussi fort. Et à ma connaissance, jamais je n'ai croisé un ange. À part mon père, qui, techniquement, n'en est plus un. Pas sûr que ça compte, donc.

Ne trouvant rien d'autre à ajouter, et avant que ça ne devienne embarrassant en plus d'être bizarre, je profite d'une nouvelle quinte de toux pour détourner à nouveau le regard, avant de désigner le tram du menton.

- Je prends celui-ci. J'ai un rendez-vous au Helse Magi.

Bordel Leiv, qu'est-ce qui te prend tout d'un coup ? Depuis quand tu racontes ta vie aux inconnus ?
:copyright:️ 2981 12289 0
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Avr 2020 - 16:55
Falling Star
Je suis à cet arrêt de tram et je suis intriguée par le jeune homme qui est à mes côtés. Je pense que cela doit être un signe de dieu parce qu'il se met à tousser et je sens bien qu'il ne va pas bien. Je vais pouvoir lui parler et peut-être voir ce qu'il y a chez lui de différent. Mais pour l'instant ce à quoi je peux penser c'est lui venir en aide.

-Vous êtes sûr ?


Je lui pose la question parce que même si je pense qu'il le sait lui-même s'il va bien ou pas mais je ne peux m'empêcher de m'inquiéter. C'est peut-être mon côté ange ou le fait qu'il m'intrigue qui fait que j'ai envie de l'aider. Je peux sentir la maladie en lui, rien qu'en le touchant et je l'avais senti en posant ma main sur son épaule. J'étais peut-être plus petite que lui mais je sentais la maladie irradier son corps. Ce n'était pas qu'un mauvais rhume ou une mauvaise toux, non c'était différent. Je n'étais pas sur Terre depuis longtemps pour savoir quel type de maladie il avait parce que je ne connaissais pas toutes les maladies qui existaient mais je sentais que celle-ci était mauvaise.

Je finis par enlever ma main de son épaule parce que peut-être qu'il ne veut pas que je le touche ou que ça le dérangerait mais aussi pour qu'il ait une liberté de mouvement plus ample. Je regarde alors qu'il lance le mouchoir à la poubelle avant de lever ma tête dans sa direction puisqu'il commençait à me dire quelque chose après une autre toux qui semblait moins mauvaise que la précédente. Il semble vouloir demander ou affirmer quelque chose et cela se termine par le fait que je sois gentille. Est-ce qu'il voulait dire autre chose ?

-C'est normal, n'importe qui ferait la même chose.

J'espérais que mes dires étaient vrais parce que je restais un ange et je croyais en l'humanité. J'avais peut-être tord de le faire mais je me disais que c'était normal de vouloir aider l'autre enfin ce sont des humains donc c'est mit à caution. Et puis je me sentais attirée par le jeune homme, pas amoureusement mais comme s'il y avait un lien surnaturel ou je ne sais quoi de ce genre. Il y avait sûrement quelque chose de surnaturel en lui.

-Je travaille là-bas donc je vous accompagne. Je suis infirmière.

Je souris pour montrer qu'il n'a rien à craindre de moi et le tram s'arrête. Je le laisse rentrer en premier dedans avant de monter à mon tour à l'intérieur. Je me dis que je pourrais l'aider si jamais il a une autre quinte de toux dans le tram.


Codage par Libella sur Graphiorum
Clara E. Hansen
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Clara E. Hansen
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 11/01/2020
Messages : 178

_________________
Falling Star Ljyq

Angels know me as Eden
Humans will know me as Clara...

Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Avr 2020 - 21:38
Falling StarClara & LeivN'importe qui ferait la même chose ? Soit elle a de la chance avec les personnes qu'elle rencontre et n'a pas encore côtoyé la lie de ce monde, soit elle n'est pas ici depuis assez longtemps pour s'en être rendue compte. On va opter pour la première option ; elle est manifestement plus vieille que moi. Surtout si elle est ce que je crois.

Je lui souris simplement avant de me remettre à tousser furieusement. Pas de sang, cette fois. Je tousse encore au moment de passer les portes du tram, ce qui laisse le champ relativement libre au moment où il faut trouver une place pour s'asseoir. Une fois mes poumons calmés, je me racle un peu la gorge avant de reprendre ce que j'aurai préféré pouvoir formuler plus tôt :

- Vous y travaillez depuis longtemps ? Je suis passé par presque tous les services, et je ne crois pas vous avoir déjà croisé.

J'appuyais un peu spécialement sur le "tous" les services, sous-entendus le côté que la plupart des humains ne connaissent pas. Pour le reste, je mens un petit peu... je ne crois pas. Je le sais. Je le sais, parce que je suis physionomiste. Et un peu (beaucoup) parano sur les bords. Chaque médecin, infirmier et autre personnel que j'ai côtoyé de prés ou de loin, j'ai checké leur pedigree. Alors, soit pour une raison que j'ignore, on ne s'est jamais croisé (elle est peut-être en gériatrie après tout), soit elle n'est pas là depuis longtemps.

Je ne tousse plus, mais je respire quand-même difficilement. Le genre de truc qui fatigue énormément. Je soupire donc un peu, m'affalant sur le siège, frottant mon visage. Je ne crois pas avoir de fièvre, mais tout porte à penser qu'ils vont probablement pas me laisser rentrer chez moi ce soir. Machinalement, je vérifie mon téléphone. Rien pour l'instant. On verra selon. Ils sauront se débrouiller sans moi, les deux autres... dans ma cave... sans surveillance... Bordel. C'était finalement peut-être pas l'idée du siècle, de foutre les locaux de l'entreprise dans mon sous-sol.

Je souris à mon accompagnatrice improvisée :

- Vous inquiétez pas. C'est rien de nouveau pour moi.
:copyright:️ 2981 12289 0
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Mai 2020 - 19:52
Falling Star
Je n'étais pas sur Terre depuis longtemps et j'avais vu de tout et de rien. J'avais vu de l'entraide entre les gens les plus pauvres mais j'avais aussi vu de l'égoïsme. Je le voyais déjà lorsque j'étais au ciel mais le voir pour de vrai était différent. Les humains ou même les créatures surnaturelles sont tellement... Je n'ai même pas de mot pour le décrire et pourtant j'en avais appris beaucoup, dans toutes les langues dont la mienne, celle des anges. Je voulais croire malgré tout que les différentes espèces qui vivaient sur cette Terre savaient s'entraider quand il y avait besoin. La réalité était toute autre.

Lorsque le tram arrive, je l'accompagne parce que j'ai beau être un ange, je suis aussi infirmière et je dois prendre soin des gens et ce jeune homme semblait avoir besoin d'un peu d'aide. Il allait au même endroit que moi donc c'était bien. J'allais pouvoir en apprendre un peu plus sur lui parce que je n'arrivais toujours pas à savoir d'où venait cette aura qu'il dégageait. On prend place sur des sièges et même si le trajet n'est pas si long que ça c'est mieux pour lui d'être assis.

-Non j'ai commencé il y a quelques semaines, c'est sûrement pour ça que vous ne m'avez jamais vue.

Ce jeune homme avait donc fait la plupart des services de l'hôpital, celui des surnaturels aussi donc. Enfin à supposer qu'il sache ce qui se cachait derrière le rideau. C'est alors qu'il se met à respirer difficilement et je ne peux que m'inquiéter même s'il me dit qu'il a l'habitude et que ce n'est rien de nouveau pour lui. Je pose ma main pour voir ce qui lui provoque cette respiration difficile et je sens une maladie à l'intérieur. Je pourrais la guérir mais je préfère éviter parce que cela ferait très miracle et il ne vaut mieux pas que je me fasse découvrir si je voulais continuer ma mission. Je laisse simplement un peu de mon pouvoir glisser vers ses poumons pour aider sa respiration. Je ne rétablis pas complètement sa respiration parce que je ne peux pas montrer ce que je suis. Le pouvoir que je fais passer en lui est même très faible pour ne pas être détecté.

-Qu'avez-vous comme maladie ?


Codage par Libella sur Graphiorum
Clara E. Hansen
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Clara E. Hansen
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 11/01/2020
Messages : 178

_________________
Falling Star Ljyq

Angels know me as Eden
Humans will know me as Clara...

Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Mai 2020 - 22:05
Falling StarClara & LeivC'était trop étrange. Je ne pouvais presque pas défaire mon regard de cette personne. Aucun moyen de l'expliquer, aucun moyen de m'en convaincre, mais j'en étais persuadé. C'était évidemment pas comme ça dans le tramway que j'allais avoir ma réponse, mais... quelque part, je n'en avais pas besoin. Je ne le savais pas. Je le sentais. Pour un cartésien comme moi, c'est difficile à admettre.

J'essayais alors ce que j'ai presque pris pour habitude de faire, en passant par les sous-entendus. Que mon interlocutrice l'ait compris ou pas, sa réponse ne m'aide pas. Cependant, je ne peux pas m'empêcher de lui sourire et... de l'apprécier ? Ce serait bien une première, d'apprécier quelqu'un à la première rencontre. Ou deuxième, en fait... il me semble qu'Ombeline aussi a ce don. Ça doit être lié aux ailes de papillon, tiens.

- Oh, d'accord. Je viens régulièrement, alors... on risque de se croiser souvent, maintenant.

Surtout si j'ai besoin d'en savoir plus à ton sujet, ma mignonne... Je suis pas le genre de geek stalker, même si on pourrait confondre, mais il ne faut pas se méprendre. Dans mon cas, c'est presque de la déformation professionnelle. Les rencontres fortuites, c'est tout un business. Enfin, c'est seulement si j'en ai besoin. Une fois qu'on sera au Helse Magi, peut-être qu'on pourra discuter plus librement.

En tout cas, je me sens de plus en plus mal. Je me remets à tousser, j'ai des difficultés à respirer, la routine, quoi... pas encore de fièvre, mais ça ne saurait tarder. Ou... ou pas. Ce geste, c'est... mon père faisait exactement le même. Cette façon de poser sa main, c'est... c'est pas un hasard. C'est imperceptible, mais elle a fait quelque chose. Contrairement à mon père, qui n'est plus capable de rien de ce côté là, ce qui ne l'a pas aidé pour sa noyade dans l'alcool.

Je reste interdit un petit moment, retrouvant faiblement l'usage de mes poumons, encore comme bloqué sur ce qu'elle vient de faire. Pas parce qu'elle a fait quoi que ce soit. C'est juste ce geste... c'est un ange. Il n'y a pas d'autre explication.

Je sors de ma torpeur, me secouant légèrement la tête pour revenir à la réalité, et afficher un petit sourire gêné.

- Déficit immunitaire. Le moindre petit microbe se transforme en surinfection.

Je pourrais en expliquer plus, mais je fatigue à cause de mon état, et je suis toujours bloqué sur ce qu'il vient de se passer. Je baisse un peu les yeux, m'humidifie les lèvres et ajoute à voix basse, en posant ma main au même endroit qu'elle l'avait fait :

- Ce geste... mon père faisait la même chose. Sauf que lui... ça marche plus.

Je relève mes yeux sur elle afin de voir sa réaction. Je ne sais pas si elle n'a pas trouvé le moyen de répondre à ma première allusion ou si elle n'y a simplement pas fait attention, mais je doute que celle-ci passe inaperçue. Même si elle peut encore éviter d'y répondre, ou qu'elle ne trouve pas les mots pour faire passer ça comme une conversation tout à fait normale, elle ne peut pas ne pas le comprendre.
:copyright:️ 2981 12289 0
Leiv Myklebust
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Leiv Myklebust
Emploi : Informaticien (officiellement ; officieusement c'est autre chose!)
Localisation : ville
Date d'inscription : 21/04/2019
Messages : 536
Age : 24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Mai 2020 - 15:54
source.gif 5e65094cf720ab9be89ff1c3c4ea7ade82eacb36.gif
Falling Star
La personne en face de moi agit étrangement et surtout il n'arrête pas de me regarder ou plutôt de me dévisager. Même si je ne suis pas humaine j'ai compris que cela ne se fait pas ce genre de choses mais je ne disais rien. Il avait peut-être ses raisons et j'espérais qu'elles ne soient pas en rapport avec mon espèce. Alors oui j'ai senti quelque chose de différent en lui, je ne saurai pas dire ce que c'est mais de là à penser qu'il ait pu deviner ce que je suis, c'est autre chose. Je n'en tiens pas compte et monte dans le tramway avec lui parce que dans son état il était hors de question que je le laisse seul jusqu'à l'hôpital. J'étais peut-être un ange mais je prenais aussi mon rôle humain très à coeur et même s'il n'était pas la personne dont j'étais censée m'occuper je ne pouvais pas le laisser comme ça.

-Oui il y a de grandes chances que l'on se rencontre assez souvent.

Je le trouvais sympathique et c'est aussi en parti pour ça que je l'accompagne jusqu'à l'hôpital où je travaille. Les humains sympathiques sont trop rares et peu importe l'époque à laquelle on se trouve. Je pourrais presque lui faire confiance mais je mets ça sur le compte que je ne connais pas encore trop les humains et que je suis peut-être un peu trop naïve de croire en eux. Je veux croire que l'espèce humaine est bonne et il y a des humains bons.

Je n'ai pas le temps de m'attarder sur mes pensées que mon compagnon d'un jour se met à tousser de plus en plus. Sa maladie a l'air d'être vraiment mauvaise et c'est encore une chance qu'il tienne sur ses pieds même si nous sommes assis. Ne pouvant rien tenter de magique parce que je suis entourée de personnes et que de toute façon cela paraîtrait bizarre qu'il guérisse tout d'un coup alors je laisse passer un peu de ma grâce angélique à travers lui et même si l'effet est minime, je peux sentir que ça l'aide.

Bien vite je comprends que j'ai peut-être fait une bêtise et vu l'infime présence de pouvoir angélique en lui il n'aurait jamais dû le sentir ou sembler aussi choqué. Un être humain normal aurait été incapable de le détecter mais il reste comme bloqué.

-C'est vraiment pas de chance et ça vient d'où ? Je veux dire c'est héréditaire ?

Je me renseigne et de toute façon je ne fais rien de mal. J'enlève ma main et le regarde poser la sienne là où se trouvait la mienne il y a quelques secondes. Il m'explique alors que son père faisait la même chose et peut-être que là se trouvait la réponse à mes questions.

-C'est ce que toute personne normale ferait de poser sa main sur l'épaule de quelqu'un d'autre pour l'aider à respirer.

Je fais l'ignorante parce que même s'il le découvre, je ne veux pas en parler ici alors que beaucoup de personnes sont présentes.


Codage par Libella sur Graphiorum
Clara E. Hansen
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Clara E. Hansen
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 11/01/2020
Messages : 178

_________________
Falling Star Ljyq

Angels know me as Eden
Humans will know me as Clara...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle capitale :: Le centre d'Oslo-