AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

une belle journée ensoleillée feat liorah

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 11 Juin - 18:20
Aujourd’hui est une belle journée, derrière ma fenêtre je peux voir un sublime soleil, si je me mets juste devant je peux le sentir sur ma peau. Je sourie et regarde dehors. J’ai une chance incroyable ma chambre donne sur le jardin de l’hôpital. Je peux voir tous ce qui s’y passe, je m’accoude à la fenêtre de ma chambre et observe les enfants joués en rigolant. J’aime les enfants, il ne se préoccupe pas de leurs maladie ou de quoi que ce soit il voie toujours le bon côté des choses et cala me plait… je les regarde en souriant. Malheureusement, les enfants et les adultes son séparé. Je ne peux donc pas aller les voir. Je sens comme une envie d’y aller et de vor ses enfants même derrière un grillage, juste leurs parlers et suffisant. Je m’habille donc d’une robe cintré avec une ceinture en cuir violette foncé et attache mes cheveux avec un chignon. Je pars en direction du jardin et va en direction du grillage, les enfants me voie avancer et s’arrête de jouer. Je leurs sourie et il ce détende. Un enfant me montre une jeune femme assise au coin d’un arbre, elle semble triste. Je vois que le petit veut que j’aille la voir. Je lui souris et pars en direction de cet endroit mais comme une fusée je monte à l’arbre sans qu’elle me voie et m’assoie. Je la regarde gentiment sans qu’elle ne me voie.

« Vous semblez bien malheureuse demoiselle, je me trompe ? »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Juin - 23:20





C'est une journée comme on en a rarement vu ces derniers temps. Non plutôt comme j'en ai rarement vu. Quand on est enfermé dans sa chambre avec ordre de ce reposer, c'est pas facile de pouvoir profiter de l'extérieur. Mais qu'es ce que je peux m'y ennuyer dans cette chambre. Moi qui n'est jamais reellement apprécié de rester enfermé. Qui n'aime pas reellement la télé. Je me sens comme un animal prise dans une cage et pourtant, ça fait maintenant longtemps que je vie dans cette hopital et qu'on ne me trouve pas de maladie et pourtant tout est là. Heureusement que Magnus est là, pour me rappeler l'extérieur. Pour me raconter un peu tout ce qui se passe dans notre quartier.
Ce matin, j'ai chercher dans les livres de magie qu'il ma apporter, des recettes, des formules. J'ai même essayé dans écrire une. Il ma aidé aussi pour trouver les bon mots..mais rien a faire. Ma magie est comme un feu d'artifice mouillé, deux étincelles et ça pétarade...Si je pouvais découvrir où ce trouve ce grimoire. Je suis persuadé que la solution est là dedans. Qu'il y a quelque choses pour m'aider mais pour beaucoup, c'est devenu une légende et mon espoir ce brise de jour en jour comme mon moral. Rien que l'idée de pas pouvoir trouver ce grimoir me met en colère...
Pour décompresser, j'ai l'autorisation de sortir dans le parc, je prend quelques bouquins, je pourrais mieu réfléchir dehors a l'aire...je prend l'album photo qui me suit partout. Je saute pas, mais j'y vais avec plaisir. Cette fois ce son des bequilles qui m'aide pour la marche. Je me retrouve rapidement dehors et rejoins mon arbre. Je m'y installe et feuilléte mes bouquins que je connais sur le bout des doigts a force. Je m'attarde ensuite sur l'album photo et un sanglot se bloque dans ma gorge quand je tombe sur une photo. On devait avoir seulement 13*14 ans. Hannah était encore avec nous, Magnus était amoureux d'Aedan et moi je m'amuser de la situation...une photo tout les quatres et pourtant, je sais qu'Hannah n'aimait pas beaucoup Magnus..Je tourne une page et cette fois le sanglot ce lève, une larme coule sur ma joue et s'écrase sur une photo d'Aedan et moi. Je suis presque sûr que c'est quelques jours avant la maudite fête...ses bras autour de mon cou, mes bras autour de sa taille. Ma tête posé contre son torse....et des sous rires...une étreinte fraternelle, une étreinte fusionelle...il me manque...Il est là sans être là....et même si je fais celle qui est forte en face de lui, j'ai tellement mal de la haine qu'il me donne chaque jours...Je suis prise dans mes larmes. Quand une voix sort de nulle part et je regarde un peu autour de moi sans comprendre.

Ce ne sont que des larmes d'épuisement..

Je n'ai pas envie de déballer ma vie a quelqu'un que je ne connais pas. Je ne suis pas de ce genre là.

Code by Joy
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Juin - 20:00
Il y avait des enfants qui m’appeler et l’envie de sortir dehors me=’envahie d’un coup et je partie en direction du parc tous en souriant. Une fois arrivé je sourie aux enfants et il me montre une petite demoiselle blonde pleuré avec des livres à côté d’elle. Je me mort la lèvre et me dirige à pas de velours comme les loups savait faire et monte à l’arbre sans être vu et lui demande si ça va. Elle me dit une phrase bateau ce que je comprends très bien. J’aurais surement dit la même chose. Je la regarde de haut et sourie en la voyant regarde partout autour d’elle.

« En haut ! Je suis en haut ! Je voie rien de grave alors »

Mais je peux bien sentir grâce à mon don qu’elle ne va pas forcement bien… je sais qu’elle ne veut pas en parler, elle ne me connais pas je la comprends complétement et saute donc à côté d’elle descendant de l’arbre.

« Tu me permet de rester à côté de toi sous cette arbre ? » je lui sourie
« Moi c’est bloody et vous ? »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Juin - 20:34





Je répond a cette voix qui me semble sortie de nulle part et trés rapidement, elle m'indique la direction. Dans l'arbre ? Je relève la tête et mes yeux entre en contact avec une femme, le total opposé de moi physiquement mais elle dégage quelque choses de spécial. Comment a t-elle fait pour monter dans cette arbre aussi facilement ? était-elle là depuis le début ? Je suis quelque peu perd. Elle fini par descendre. J'ai rarement de la compagnie même si j'apprécie faire des nouvelles rencontre, je n'imaginais pas que quelqu'un puisse s'interresser une seconde à la peine que je recens. Mais je ne peux pas en parler, pas que je ne le veuille pas , c'est plutôt l'idée de déranger la personne avec mes histoires. Aprés tout, beaucoup de personnes la connaisse depuis le temp qu'on me la fait raconter..j'hoche la tête a ses paroles et lui fait une place.Elle me donne par la suite son prénom.

C'est original, je l'avais jamais entendu. Moi c'est Liorah.

Plus je la regarde et plus je me dis qu'elle ne peux pas être simplement humaine. Je sais que beaucoup ont de grande capacité mais pour monter et sauter d'un arbre comme ça, il y a quelque choses qui se cache en elle. Et je serais assez curieuse de le savoir.

Code by Joy
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Juin - 10:34
Je voie la jeune fille regardais en haut de l’arbre et je souris en lui fesant un signe de la main. Nous sommes bien différentes physiquement, je suis brun enfin noir et elle a les cheveux blonds. Elle est petite et moi grande, mais bon on ne peut pas forcement être tous pareil, ce ne serait pas drôle sinon. Moi perso je ne voudrais pas d’un moi dans mon entourage. Je la regarde donc et lui demande si je peux venir et mon sourire devient plus intense quand elle me dit oui. Je saute donc de l’arbre avec une habileté seule qu’a un loup et m’assois à côté d’elle.
« oui ce n’est pas commun, c’est sur, mais je l’aime bien et je suis original du coup ça colle bien au tableau » je lui sourie

« enchanté , ce n’est pas commun non plus d’où je viens » je la regarde. Elle a de beaux yeux bleu plus clair que les miens. Je la vois qui me fixe comme si elle essayait de me sonder. Je sens en moi comme un frisson au niveau de l’endroit d’où vient mon côté succube. Je ne veux pas lui montrait que je suis comme ça… elle pourrait avoir des soucis et je ne veux pas lui faire de mal, elle à l’air dans avoir assez. Du coup je me racle la gorge et lâche son regard pour calmer mes yeux violets qui commencer à apparaitre ;
« Je sais que tu ne me connais pas tu, mais, ses défois, ça fais du bien de parler de ses soucie a une personne extérieure et puis je ne risque pas de le répéter a qui que ce soit je n’ai aucun ami ici de toute façon » je soupire et hausse les épaules.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juil - 17:12

Titre du RP


Citation citation citation




(Quand tu dis que Liorah est petite et Bloody.. elle fait quand même 1m75, je la trouve pas si petite que ça a moins que Bloody fasse 1m80 et s'il te plait évite de faire faire des actions a mon perso tel que fixé le tien alors qu'elle ne le fait pas.)

Cette fille saute de l'arbre avec grâce, elle n'a rien d'humain. C'est tellement difficile de s'en rendre compte et je trouve qu'elle devrait être un peu plus discrete par rapport aux petits humains qui nous entourent et aux personnes qui traverse le parc ou qui s'y trouve, c'est mettre notre monde en danger. Les gens paniqueraient a l'idée que le surnaturel existe, même si beaucoup s'interresse a tout ça et au paranormal. S'interresser et découvrir ce n'est pas la même chose..

Les astres sont une passion pour ma mére. Mon frère et moi portons des prénoms relié au soleil et a la lune. Tu sais Bloody , tu devrais être un peu plus discrete, il y a des gens dans ce parc qui ne se doute pas une seconde que notre monde existe, ce serait bien de les en préserver.

Je regarde en face de moi, je regarde l'herbe, j'aime tellement la nature, si douce , si belle bien qu'il y est des endroits beaucoup plus naturel qu'un parc d'hopital..je tourne un peu la tête vers elle et regarde de nouveau l'herbe.

Ça fait 5 ans que je suis hospitalisé et plus le temp passe et moins il savent ce qui m'arrive. Plus le temp passe et plus je perd la notion des choses, de l'extérieur. Je pourrais avoir une vie simple, avoir rencontrer quelqu'un , continuer mon emploi, continuer de vivre ces moment fantastique avec mon meilleur ami en dehors d'ici...mais je dois simplement attendre que la maladie ce montre de nouveau pour qu'ils puissent faire encore des examens...même si j'ai appris a apprécier cette endroit, parfois, j'ai un petit coup au moral, et tout ça ce laisse coulé en larmes...ce n'est l'histoire que de quelques journées et puis tout va de nouveau mieu...

Code by Joy
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Aoû - 23:21
je descends de l’arbre assez facilement c’est vrai et sourie doucement, je ne devrais pas trop faire ça mais bon je ne peux pas m’en empêcher, je lui souris donc et commence à discuter avec elle, elle à l’aire triste du coup je veux bien l’aider comme je peux, cela commence par l’écouté.

« Oui, pas fut… je ne peux juste pas m’en empêcher, je suis née dans une famille qui me ressemble enfin a quelque chose près du coup c’est très compliquer pour moi de me cacher, je devrais être plus prudente plus d’un médecin me le dise mais je suis trop spontané et du coup j’oublie souvent, désolé… est ses beau d’avoir des prénoms qui vienne des astres, moi franchement bloody ça sonne que mort et tragédie, je n’aime pas trop… » Je lui sourie

Je regarde un peu autour de moi et voie que oui, il y a beaucoup de gens et certain me regarde encore, je me mort la lèvre et me mes toute penaude, dans des moments comme ça, je me sens faible enfermé et surtout comme en cage. Mon corps d’humain je l’aime mais celui de loup est une délivrance pour moi. Je la voie qui regarde l’herbe, puis moi et de nouveau l’herbe, je lève un sourcil tous en l’écoutant.

« 5 ans ? Oulla, oui je te comprends… il ne trouve pas de remède ? Il on réputer pourtant ici et puis quand tu dis notre monde… tu veux dire que tu ses ce que je suis ? Enfin je veux dire tu n’ais pas humaine toi non plus ? Je comprends mieux ta tristesse… si tu as besoin de parler ou bien rien que venir pour que tu te sentes moins seul je serai ravi de te tenir compagnie » je lui sourie

Je suis contente de l’avoir rencontré, même si je dois bien avouer que je ne la connais pas mais bon qui c’est que peut-être je pourrais être ami avec elle un jour et puis au vu de ce qu’elle dit elle me fait supposer qu’elle n’ait pas humaine.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Aoû - 16:57

Une belle journée ensoleillée





J'ai peur que de jeune ame innocente découvre un monde qui les dépasse complétement. Des enfants qui aillent raconter a leur parents qu'ils ont vu quelque choses. Parfois les parents ne sont pas trés ouvert et leur disent d'arrêter de raconter des histoires ou certains en viennent a les conduire en thérapie et c'est loin d'être agréable. Pour en faire une depuis quelques semaine, parler pendant des heures, ça libére pas tant que ça et n'aide pas...ça ne les aiderait pas eux..ils passeraient pour des enfants avec une imagination trop débordante..ou bien fou pour des etre plus grand.

Avec le temp, tu arriveras a maitriser tout ça et a être plus discrete, j'en suis persuadé. Pour l'instant, si quelqu'un s'était posé des questions, on aurait juste pû inventer que tu pratique un sport particulier et qui ta donner une souplesse et une technique pour monter dans un arbre..et atterir comme ça..les ninja sont plutôt douée...Tu sais tout les noms des astres ne sonne pas trés jolie...il y en a qui font un peu barbare..et si ton nom ne te convient pas pourquoi ne pas trouver un surnom moin noir ? Il y a des gens qui s'appellent d'une façon et qui se font appeler d'une autre parce qu'ils n'aiment pas leur prénom.

C'est quand je le dis que je réalise que les années passent si vite. Trop vite.Combien de temp vais je rester ici ? Combien de temp vais je subir tout ça ? Aurais je un jour la chance de construire un
foyer ? Une famille ?...arriverais je un jour...à retrouver Aedan..? Je repose mon regard sur elle.

Ils ne trouvent déjà pas un nom a la maladie qui me tue a petit feu..alors un remède, je crois que j'ai encore quelques années a attendre avant qu'ils y arrivent..et effectivement, je suis une humaine avec des pouvoirs, je suis une sorcière, enfin..Un semblant de sorcière..mes pouvoirs me font default depuis tout ce temps..

J'envie tellement Aedan et Magnus de pouvoir ce servir de leur pouvoir. De ressentir toutes cette energie..je me sens vide...tellement..Elle me propose de venir la voir si j'ai besoin et j'hoche doucement la tête.

Merci, n'hésite pas toi aussi a venir. Ma chambre n'est pas difficile a trouver, il y a une étoile et un papillon collé sur la porte.

Code by Joy
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Sep - 9:39
« Mes facultés, oui je pense que l’on peut dire ça. J’aime tellement monter aux arbres je me sens libres, pas très banal pour une louve, je pourrais facilement me contrôler là-dessus, mais émotionnellement c’est pars ce que je ne suis pas qu’une louve, je suis à moitié avec ma mère et mon père. Ma famille est très compliquée je te dirais. Je suis une succube du côté de ma mère et du coup mes émotions passent tout par là. Je ne les canalise pas très bien, si je suis en colère il ce peu que l’on voie un peu de mes yeux bleus ténébreux de louve, que des mèches de mes cheveux devienne blanches, etc. Et pareil si je suis timide ou embarrasser. Je ne sais pas comment contrôlé, et pire quand je dors et que je fais des cauchemarde ben la je peux me réveiller en aillant lasser le lit m’ayant transformé durant la nuit. Pour mon nom, je ne l’aime pas particulièrement, mais ses ma très chère mère qui me l’a donné, elle voulait que je sois différente des autres loups de la meute. Ce que j’étais… pardon de te raconter tout ça, mais je ne connais personne à qui vider mon sac, je te remercie de m’écouter, à la base ça devait être le contraire. » Je me sens toute ridicule limite gêner, je sens que mes yeux on changer, mais je la regarde toute de même.

Je reste assise à côté d’elle néanmoins, je sais qu’elle n’aurait pas peur de moi, le moi d’avant à totalement disparue je ne suis pas un monstre et puis de toute façon j’ai déjà mangé un peu de substance vital d’un de mes médecins aujourd’hui c’est suffisant. Je me tourne un peu les pouces tous en me mordant la lèvre et baisse la tête.

« Je comprends, tu ne sais pas comment tu l’as attrapé ? Enfin je veux dire si tous du moins ses une maladie, tu n’as jamais pensé à un empoisonnement, enfin un truc qu’on te fait avaler à ton insu et qui te rende comme ça. Je ne m’y connais pas trop, mais j’ai entendu parler de certain de ses produit, pour arrêter un loup, je suppose que ça doit exister pour une sorcière. » Je lui souris en tournant un peu ma tête pour la regarder.

Je pense que cette jeune fille souffre beaucoup et je comprends très bien, comment on peut vivre sans ce que l’on a depuis la naissance, si je ne pouvais plus me mettre sous ma vraie forme je ne sais pas ce que je ferais. Je lui propose de passer la voir ou bien qu’elle vienne dans la mienne en cas de besoin.

« Pas de souci, tu es dans l’air des surnaturels ? Pas des humains ? Car si t’as chez les humains je vais avoir du mal à venir, à cause de mon deuxième soucie, je ne me contrôle pas trop en face d’un humain et du coup je fais ce que je ne voudrais pas. » Je me mort la lèvre.

Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Sep - 21:00
Elle me parle, elle se confie a moi même j'ai rarement vu des gens le faire ou plutôt entendu des gens le faire. Ça me fait du bien que des personnes puissent être assez a l'aise avec moi pour raconter leur passé ou leur présent, leur histoire de coeur ou de famille, leur enfance..bref qu'ils arrivent a parler d'eux avec moi. Je l'écoute jusqu'au bout, je la laisse vider son sac comme elle dit et un sourire se dessine sur mes lèvres. Cette jeune femme est un sacré mélange de surnaturel. Je ne connais pas grand chose sur les succubes, j'en connais un petit peu plus sur les loups garou. J'en ferais pas un bouquin mais quelques lignes sur une feuille, c'est fort probable.

Ne te sens jamais géné de parler de toi devant moi. Si ça peu te faire du bien de le faire alors n'hésite pas une seconde. J'ai rarement entendu les mélanges de surnaturel et encore moin le mélange d'une succube et d'un loup garou. Celà dit, c'est un beau mélange, tu es une trés belle fille...pour ce qui est de te contrôler, je penses que ça doit être un long travail que tu dois réaliser avec un professionnel. Je penses bien que ça doit être long mais je suis sur qu'un jour tu pourras avoir une vie tout à fait normal et que tu pourras te contrôler sans problème. Si tu es prête a faire ce travail, si tu trouve quelqu'un pour t'aider a le faire alors n'hésite pas si ça peu te rendre la vie plus facile par la suite..

En tout cas, elle n'a vraiment pas l'aire de quelqu'un de méchant. Elle est là a côté de moi et personne pourrait se dire qu'elle est un mélange de surnaturel. Les gens auraient peut être en tête de ce dire qu'elle est particulière mais aprés tout , dans ce monde c'est pas plus mal d'être différent..On passe sur ma maladie.

Avant d'être a l'hopital, je vivais avec mon meilleur ami. Il s'occuper de la cuisine et je sais qu'il n'aurait jamais fait ça, il ne me l'aurait jamais fait. Je suis végétarienne et pour les boissons je n'avale pas grand chose a part de l'eau, du jus d'orange, de Tomate, de carotte et du chocolat au lait , voir même du thé parfois que je prend dans la machine..Les médecins continuent les examens, a force je m'y habitue..

Je lui fais une proposition et je pensais qu'elle avait comprit qu'on était du même monde mais ça n'a pas l'aire d'être le cas au vu de sa question, c'est pas grave.

Oui, je suis dans l'aire des surnaturels, c'est pas trés compliqué sur ma porte, il y a des papillons..tu n'auras pas de contact avec les humains ! Tu n'as aucune crainte a avoir!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Sep - 8:46
« merci beaucoup… On ne me le dis pas souvent… c’est pas courant ce mélange, je suis l’une des seuls personnes de ma famille à savoir que je suis à moitié succube du coté de ma mère, car mon père ne le sais pas que ma mère et une succube et du coup il la prend pour une louve bloquer et qu’elle ne peut pas muter comme les autres, il l’a protège comme si c’était son bébé alors que moi depuis qu’il a su pour ma différence il ma bannie. Je ne suis plus sa fille. Ma mère en étais malade, mais ne pouvais rien dire par peur que l’on soit tué toute les deux » je soupire et sourie néanmoins ;

« Tu en connaitrais un toi, une personne qui pourrais m’aider la dessus, sans me juger et assez forte pour me contrôler en cas de souci ? »

Je ne sais pas si elle connaît une personne comme ça, mais en tous cas de lui avoir parlé me fais beaucoup de bien, alors qu’à la base je suis venu pour l’écouter elle. Je reste dans mes pensé un petit moment repensant à quand j’étais enfant et que je ne m’étais pas contrôlé et que mon cauchemar à commencer. J’étai sensé devenir un alpha et non ce déchais que je suis aujourd’hui.

« Je comprends, tu n’as pas l’impression d’être un animal de laboratoire des fois ? Enfin je veux dire, ton ancienne vie doit te manquer je pense… » Je la regarde gentiment.

Mon sourire ce fait plus grand en l’écoutant. Je suis contente de na pas passer par l’aile des humain car c’est très compliquer de passer par la et de ne pas ce nourrir.

« Super, je viendrais te voir souvent si tu veux bien et toi pareille si tu veux sur ma porte il y a une lune rose et violette » je regarde un peu devant moi en soupirant d’aise…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Oct - 1:53
Etre rejeté par un membre de sa famille, je sais ce que c'est par contre etre rejeter pour ce qu'elle est, je trouve ça simplement affreux. Je peux pas comprendre que sa mère ne fasse rien, elle a peur d'accord mais c'est sa fille....et elle prefère rester avec ce type plutôt qu'être prés d'elle, elle aurait pû bien trouver un moyen de ce proteger toutes les deux...tout ça me dépasse tellement et je suis triste pour Bloody..elle semble le vivre mieu que je puisse l'imaginer mais je me dis que peut être...elle le cache au fond..

C'est terrible comme histoire...

Je réfléchis a sa question et la réponse me parait assez logique.

En étant a l'hopital, je penses qu'on peu facilement trouver un professionel qui t'aidera sans te juger, t'as pas essayer d'aller voir le psy ? Moi je sais qu'a un moment ça ma aidé..

Elle reste silencieuse quelques minutes et puis me pose une question et j'y réfléchis sérieusement. Comment est ce que je me sens? Je me mordille un peu la lèvre..

Non parce qu'ils ne font pas sans arrêt des examens sur moi , ils ne m'injecte rien pour tester..ils ne font des examens qu'aprés que j'ai fait une nouvelle crise..mon ancienne vie me manque, mon meilleur ami qui était sans arret avec moi me manque, le voir seulement le voir deux fois par semaine, c'est pas suffisant même si je l'ai au téléphone tout les jours...mon appartement, mon travail, mon chat me manque...mais ici, je sais que si il m'arrive quelque chose je peux etre prise en charge de suite et je peux voir mon frère sans devoir l'approcher et qu'il me casse...

Je ne pensais pas faire une rencontre aujourd'hui mais je suis plutôt contente, cette fille est gentille et perdu...elle a une souffrance en elle..si je pouvais l'aider, l'apaiser je le ferais..

Je viendrais te voir avec grand plaisir, j'ai tout le temp pour ça.

Je souris et me frictionne un peu les bras..ça m'arrive souvent que mon corp change de température comme ça..

Excuse moi Bloody, j'ai été ravi de discuter avec toi , mais je vais rentrer me réchauffer..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Oct - 7:05
« oui, j’ai appris à vivre avec… J’ai surtout appris enfin, apprend toujours à me controlé, je suis en plein apprentissage de moi-même. » je lui souris un ère triste dans les yeux.

C’est horrible de penser que j’ai des parents, un toit et que je ne peu pas y retourné a cause de ce que je suis. Je suis une louve pas comme ls autres et après c’est pas une tarre d’être différent. Je soupire et l’ecoute en même temps.

« la psy, non… j’ai déjà esseyais et franchement pas top »

Je suis aller la voir et elle m’a pas du tous conseillé, elle a rien compris à mon mal être et en plus elle me prend pour une skizo qui n’ai pas une succube mais qui pense l’être donc bon le pompom…

« je voie, une chance pour toi… J’en suis sur que ton ancienne vie te manque, mais tu ne va pas rester toute ta vie ici ne t’inquiète pas. Pour ton frère, oui il à l’air dur avec toi… »

Je ne comprend pas trop c’est relation fraternelle, vu que j’en ai jamais eu, enfin si j’ai une sœur mais elle me hais depuis que je suis toute petite. Pour elle j’étais la fierté de papa et que j’allais lui volé ce qui lui revien de droit, le clan… je devrais plus lui causé de tors aujourd’hui mais bon elle me deteste toujours… mon sourir ce fais plus present

« super je t’atendrais alors »

Je la trouve vraiment très gentille cette fille, j’espère la revoir bientôt…

« pas de soucie, a plus tard » je lui sourie et m’allonge dans l’herbe contenplant le ciel….


[terminé]
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 202
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-