Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Dans un mois et demi c'est déjà Noël je vous invite à venir vous inscrire au Calendrier de l'Avent juste ici !

Ce mois-ci nous fêtons les anniversaires des personnages de : .... !

Si vous avez envie d'un rp, mais que vous n'avez pas d'idée de partenaire, la foire est parfaite pour vous juste ici !

Venez réclamer vos TWIP's ici !

Pour faire vivre le forum toujours plus, ça ne prends que quelques secondes, voter au top-site !clique ici !
-44%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire Ultra 200 Go + Adaptateur SD
28.99 € 51.99 €
Voir le deal

Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)

 :: Notre belle capitale :: Le centre d'Oslo :: Habitations :: 617. Céleste Cursse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 29 Juil 2020 - 14:50
En tant que médecin légiste, je dois avouer que je suis plutôt douée de mes doigts. Je dois souvent manipuler de tout petits instruments et trifouiller aussi certains endroits parfois difficile d'accès. Ce n'est pas vraiment simple, ça demande une assez bonne dextérité, même si ... Une erreur ne risque pas la mort de qui que ce soit. Pardon, humour de légiste. Enfin bon ! Tout ça pour dire que cette dextérité, je ne l'ai pas acquise en criant ciseaux. Même si en en manipulant j'aurais pu en effet travailler ma dextérité ... Je m'égare. Lors de notre déménagement à Oslo, j'ai longtemps vécu dans un sentiment de peur de l'inconnu et surtout de la peur d'utiliser mes pouvoirs. Du coup, tout ça a fait en sorte que je ne sortais plus beaucoup de chez moi au début pour pouvoir aller dans les magasins, mis à part pour la nourriture, même si pendant l'été j'entretenais un bon jardin. Et voilà donc c'est ainsi que je me suis mise à la couture. J'ai confectionné moi-même certaines de mes robes et certaines de Liorah, en plus de quelques vêtements aussi pour Aedan. Ce n'était pas simple, mais ça a toujours fait son petit effet. Je crois que je peux dire que j'étais douée. Et pourquoi je parle de tout ça ? Et bien ... Parce que j'ai eu la bonne idée de laisser échapper une partie de cette information devant certains collègues et l'un d'entre eux n'a pas tardé à venir me demander un coup de main. Difficile de dire non du coup.

Par contre, comme je m'y attendais, monsieur ne peut jamais se libérer pour que je puisse faire les retouches de son costume directement sur lui, donc je dois me débrouiller autrement. Eclair de génie, Aedan a presque le même gabarit que lui ! Je l'invite à la maison, lui explique rapidement la situation et même si ça ne semble pas l'enchanter il accepte. Miracle ! Maintenant, j'espère juste que ce moment me permettra d'en passer un bon avec mon fils ... Ça toque à la porte et je m'empresse d'aller ouvrir, souriante.

- Aedan ! Je suis vraiment heureuse de te voir, comment tu vas ? Merci encore d'avoir accepté ...

Ça faisait un moment que je n'avais pas eu l'occasion de vraiment pouvoir le voir et lui parler, il était devenu distant depuis quelques années maintenant, mais je ne perdais pas espoir de faire revenir mon fils de cette lointaine prison où il s'était enfermé au fond de lui sans explication.
Céleste Cursse
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Céleste Cursse
Emploi : Médecin légiste
Localisation : Institut médico-légale (Ville)
Date d'inscription : 03/07/2020
Messages : 149
Age : 51
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Aoû 2020 - 14:35
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  C0c7af91dc45933132bb0f296d25978247f727b3



Voilà maintenant plus de dix ans que j’étais sous la coupelle de Samaël et que donc j’avais coupé plus ou moins les ponts avec ma sœur et ma mère. Plus ou moins parce que je continuais de voir Liorah tous les jours à l’hôpital… En même temps, j’avais fais en sorte d’être dans le même hôpital qu’elle, sans qu’elle le sache bien évidemment, et c’est à travers Liorah que je voyais ma mère qui venait régulièrement lui rendre visite à l’hôpital. Généralement, je ne participais pas à ses réunions de famille… En fait, je n’y participais pas du tout parce que je devais rester « Aedan le connard »… Mais ma mère ne pouvait s’empêcher de venir ma voir lorsqu’elle allait voir Liorah, ne serait-ce que pour me glisser un petit mot. Et même si je ne réagissais jamais… Ou que je faisais en sorte de ne pas lui répondre, au fond ça me touchait énormément.

Bref, tout ça pour dire qu’aujourd’hui je suis de repos et que normalement je resterais chez moi bien tranquillement à me reposer, mais ma mère a visiblement besoin de moi. Ça fait des mois, peut-être des années, que je ne suis pas retourné dans la maison familiale… Mais aujourd’hui j’ai accepté. J’ai bien entendu qu’elle était vraiment désespérée… Mais ça va être compliqué pour moi de jouer de mon masque, seul à seul avec ma mère. Alors lorsque j’arrive et qu’elle m’ouvre en souriant, je sens sa chaleur m’envahir, mais je ne réagis pas. Je m’y refuse. Je ne fais que hocher légèrement la tête et répondre d’une voix platonique.

- Maman… Je suis de repos et tu me déranges… Comment tu penses que ça va ? … Et toi ?
Aedan Cursse
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Aedan Cursse
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 4127

_________________
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  Tumblr_n15qj28Oo71qj3iago10_250
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Aoû 2020 - 9:40
Au fond, je voyais cette journée comme un signe que m'envoyait la vie. Il était grand temps de retrouver mon fils, enfoui quelque part au fond de l'homme qu'il était devenu. Je ne reconnaissais pas le Aedan que j'avais élevé, cette froideur, cette carapace, le protégeait depuis bientôt 10 ans et je ne comprenais toujours pas ce qui avait bien pu se passer pour qu'il se renferme de la sorte et pourtant ... Depuis tout ce temps, je ne perdais pas espoir. Parlant d'espoir, la sonnette de la porte retentit et je m'empresse d'aller ouvrir. Aujourd'hui, c'est la journée de l'espoir, j'en suis certaine. Tout va très bien se passer. J'ouvre et j'accueille mon fils en souriant, sauf qu'évidemment, lui ne l'est pas trop. A ses paroles, je hausse un sourcil avant de garder mon sourire.

- Je vais bien et je pense que tu vas très bien et que tu es très heureux de rendre service à ta mère adorée ! Allez viens entre, on a pas mal de pain sur la planche !

Je ponctue ma première phrase d'un sourire encore plus grand avant de m'écarter de la porte pour le laisser entrer.

- Fais comme chez toi, après tout, c'est chez toi ici ! Tu veux quelque chose à boire ou à manger avant qu'on commence ?
Céleste Cursse
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Céleste Cursse
Emploi : Médecin légiste
Localisation : Institut médico-légale (Ville)
Date d'inscription : 03/07/2020
Messages : 149
Age : 51

_________________
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  Captu186
Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
Même si chacun a le sien, personne ne connait sa route
Et c'est la beauté du doute
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Sep 2020 - 20:24
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  C0c7af91dc45933132bb0f296d25978247f727b3



Je suis heureux de voir ma mère au fond, mais je ne peux pas le montrer. Même si je ne suis pas surveillé a cet instant, enfin ça j’en sais rien, je ne peux pas montré le Aedan qu’elle attends, sinon elle se fera trop d’espoir et en donnera peut-être à Liorah et ça c’est impossible… Je ne peux pas en donner, ni a elle, ni a Liorah… Les deux femmes les plus importantes de ma vies. Les deux femmes pour qui je suis comme ça au fond. Lorsqu’elle réponds pour moi avec un enthousiasme non cacher, je ne peux pas sourire, je me retiens… Et je rentre simplement en silence, mais l’air dur et froid… Fermer en fait. Je retire alors ma veste et la poste sur le porte manteau et secoue la tête à sa question.

-Non merci… Je n’ai pas que ça a faire aujourd’hui…

Je reste poli tout de même. Je ne veux pas qu’elle croit qu’elle m’a mal élever. Elle a fait tout sauf ça…
Aedan Cursse
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Aedan Cursse
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 4127

_________________
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  Tumblr_n15qj28Oo71qj3iago10_250
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Oct 2020 - 4:59
Je savais très bien qu'Aedan n'allait pas sauter de joie d'être là, mais je me disais que d'avoir mon énergie et ma bonne humeur habituelle finirait sans doute par le dérider un peu. Ce n'était pas chose simple, mais je gardais espoir. A sa réponse, toujours aussi froide qu'à l'habitude, je retiens un soupire, je souris puis je hausse les épaules.

- Oh tu sais, ça te prendra autant de temps à faire en mangeant un cookie qu'en n'en mangeant pas, alors autant joindre l'utile à l'agréable, non ? Et de toute façon, c'est déjà prêt alors tu n'as qu'à te servir !

L'assiette est posée sur une table basse que j'ai approché dans le salon. L'odeur de ceux-ci est d'ailleurs encore bien présente dans la maison comme je les ai fais il n'y a pas si longtemps. A côté d'eux, est posé deux verres de lait, comme quand il était petit et que je préparais ça pour lui et Liorah ... Ça me semble si lointain maintenant.

- Ensuite ... Quand tu seras prêt, il faudra que tu enfiles ceci !

Je lui tends un petit sac dans lequel se trouve la tenue qu'il me faudra ré-ajuster.
Céleste Cursse
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Céleste Cursse
Emploi : Médecin légiste
Localisation : Institut médico-légale (Ville)
Date d'inscription : 03/07/2020
Messages : 149
Age : 51

_________________
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  Captu186
Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
Même si chacun a le sien, personne ne connait sa route
Et c'est la beauté du doute
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Oct 2020 - 18:01
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  C0c7af91dc45933132bb0f296d25978247f727b3



C’est tellement compliqué lorsque je suis près d’elle, d’elle ou de Liorah d’ailleurs. J’ai envie d’être l'Aedan qu’elles ont toujours connu et que j’aimerais encore être et que je pense être encore, même si c’est totalement faux et que je ne le serais plus jamais… Samaël m’a retiré quelque chose, il m’a changé d’une certaine façon. De toute façon je ne peux pas, je ne le pourrais probablement plus jamais… Alors lorsqu’elle n’écoute pas vraiment mon refus et me pousse tout de même à la consommation, je regarde la table où tout est préparé comme lorsque nous étions petits Loar et moi… Et me saisit d’un cookie que je mange, silencieusement… Elle me coupe cependant en me tendant un sac que je saisis rapidement.

-Plus vite je l’enfile, plus vite on finit… Non ?

Et je pars directement en direction de la salle de bain. Je connais cette maison par coeur. Mon cookie dans la bouche, je le mange plus ou moins vite avant de me changer et de revenir ensuite. En effet je flotte dans le costume… Qui à tailler ce truc ?!
Aedan Cursse
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Aedan Cursse
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 4127

_________________
Moment entre mère et fils (Aedan Cursse)  Tumblr_n15qj28Oo71qj3iago10_250
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle capitale :: Le centre d'Oslo :: Habitations :: 617. Céleste Cursse-