AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un petit peu de repos...

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 12 Juin - 22:27

Theodora & Cameron


Aujourd'hui est un jour un peu spécial, en effet je suis en repos pour la journée du moins et dès ce soir je reprendrai mon travail, si on peut appeler cela comme ça mais au moins ça me permet de survivre. Ma vie sous l'océan m'a conduite à vivre comme ça. En effet, je n'ai aucun diplôme et si je sais écrire, lire et tout ce qui s'en suit je sais que sans diplôme on ne peut rien faire comme vrai travail. Alors voilà ce que j'avais trouvé, être prostituée. De toute façon, comme je ne compte pour personne et encore moins pour moi-même ça ne change rien. Même si dans la mer, je suis réellement moi-même, bon je n'ai pas trop le choix de le retrouver de temps en temps mais ça fait un bon retour aux sources. Mais voilà ce que je suis aujourd'hui, une prostituée qui gagne sa vie dans le lit des clients mais heureusement je suis plutôt bien entourée.

Depuis que je suis engagée ici, j'ai rencontré à peu près tout le monde mais j'ai lié des affinités avec certains que d'autres. Et c'est le cas de la personne que je vais voir : Cameron. Depuis mon arrivée il y a plusieurs mois, j'ai pu sympathisé avec lui et je l'aime vraiment bien, c'est un bon ami mais tout ça c'est un peu grâce à un client éméché qui voulait coucher avec moi alors qu'il ne pouvait payer et j'avais pu compter sur son aide, bien avant que j'utilise mon pouvoir. De là est partie notre amitié. J'ai eu la chance de pouvoir louer un petit appartement dans le quartier historique alors aujourd'hui c'est repos mais je compte amener des croissants et du jus d'orange. Bon il est près de midi mais ça ne change rien. Je rentre dans le bâtiment sans difficulté, je suis connue ici et me dirige vers les appartements des employés. Je suis devant la porte, je ne sais pas s'il est levé mais je frappe à la porte, un sachet de croissants et une bouteille de jus d'orange dans mon sac à main.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 2:39

Un petit peu de repos...
Theodora & Cameron



J’avais fini mon service au Paradise Night Club au petit jour comme d’habitude. De ce fait même s’il était aux alentours de midi j’étais toujours dans les bras de Morphée. Du moins c’était le cas jusqu’à ce que j’entende quelqu’un toquer à la porte de mon logement. Je me réveillais légèrement grognon en regardant l’heure sur mon radio-réveil. J’avais envie de pester un peu n’aimant pas me faire réveiller comme ça. Surtout que je me demandais qui ça pouvait bien être puisque je n’avais pas prévu de voir quelqu’un aujourd’hui. Du moins si je n’avais pas oublié évidemment… Je soupirais un grand coup, enlevant ma couette pour la jeter au pied de mon lit. C’est donc en boxer que je m’extirpais de mon lit et me dirigeais directement vers la porte d’entrée.

En effet je n’avais pas honte de mon corps, j’en étais même plutôt fier. N’étant pas tellement pudique je me fichais de qui pourrait me voir dans cette tenue. Encore plus sachant qu’on avait osé me réveiller durant mon sommeil si précieux à mes yeux. Je déverrouillais la porte et l’ouvris. En voyant qui était venu me voir un sourire apparut sur mon visage. J’étais heureux de voir Theodora et me fichais de ce fait complètement de mes heures de sommeil perdues maintenant. En effet cette fille était devenue assez importante dans ma vie puisqu’elle était devenue ma petite protégée. Je l’avais rencontrée il y a quelques mois lorsqu’elle avait commencé à bosser dans le même club que moi. À la différence que contrairement à moi elle était une prostituée. Elle avait eu de la chance que ce soir-là je sois dans les parages lorsqu’un type bourré avait essayé de la prendre de force alors qu’il n’avait même pas l’argent pour payer ce qu’il souhaitait. D’ailleurs je me demande encore pourquoi aucun membre de la sécurité n’était intervenu avant moi. Enfin voilà comment nous nous étions rapprochés elle et moi.

Je me rapprochais de mon amie et la serrais dans mes bras tout en embrassant sa joue. « Entres ma belle, ne restes pas là. » Je la lâchais et la laissais entrer avant de refermer la porte derrière elle. « Tu m’excuseras pour la tenue hein… » Personnellement ça ne me dérangeait pas qu’elle me voit si peu vêtu mais peut-être qu’elle pourrait en être gênée. « Que me vaut ta visite Thea ? » Intérieurement je riais en me disant qu’elle aurait très bien pu me surprendre au saut du lit avec un amant ou une maîtresse d’une nuit. Mais par chance non je n’avais ramené personne cette fois. En effet depuis l’histoire avec mon ex je ne m’étais plus attaché sentimentalement à aucune conquête. Pour le moment je me contentais de papillonner à droite et à gauche, me laissant porter au gré du vent.
© ACIDBRAIN
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Juin - 14:18

Theodora & Cameron


Cette nuit avait été moins mouvementée et surtout moins de clients aussi par rapport à d'habitude, ce qui faisait que j'étais plus d'attaque ce matin enfin ce midi. Faut dire que je me suis très peu reposée ces derniers temps et travaillant la soirée ainsi que la nuit entière le sommeil n'est pas forcément mon allié, je m'y étais habituée mais je savais qu'un jour ou l'autre je paierais le fait de dormir mais pas assez mais pour le moment je tiens debout c'est déjà bien. Mis à part que je disparais souvent pour reprendre des forces dans mon élément naturel qu'est l'eau. D'ailleurs j'y avais été faire un tour avant de venir le voir, on n'est jamais trop prudent et même s'il ignorait ce que j'étais réellement je ne voulais pas lui montrer. Après tout seuls quelques personnes savent ce qu'on est comme tant d'autres espèces d'ailleurs.

Mais revenons au moment présent, je suis devant la porte à l'attendre, le connaissant je suis sûre qu'il dormait encore. Faut dire que c'est épuisant son job comme le mien d'ailleurs, ce que beaucoup de personnes pensent dégradant. Peut-être qu'il l'est mais il nous permet de survivre lorsqu'on a rien, comme moi par exemple. J'attendais avec impatience qu'il m'ouvre car je devinais sa tête épique lorsque je le verrais car j'en jugeais vu le temps que j'attendais qu'il était encore au lit. C'était comme mon meilleur ami, quelqu'un qui veille sur moi parce qu'au fond j'ai besoin d'un ange gardien même si je ne montre rien, lui a su trouver la personne bonne qui sommeillait en moi. Il était de ceux qui connaissait réellement mon bon côté, celui d'une jeune femme comme les autres avec des rêves mais inaccessibles et non ce que je voulais bien montrer d'une jeune femme bien dans sa peau, prête à coucher avec tous les hommes qu'elle a et se plier à leurs moindres désirs qu'ils soient SM ou non.

Je souris alors que la porte daigne enfin s'ouvrir. Ouf, il est content de me voir, tant mieux. Et puis pour compenser j'ai apporter de quoi manger pour un petit déjeuner, un peu tard certes mais vaut mieux tard que jamais. Je le laisse me serrer contre lui, qu'es ce que j'aime ça, je me sens protégée. Je me décide à rentrer et me met à rire de ses paroles.

-Oh je crois que j'en ai vu d'autres donc ça ira.


Puis je soulève le sac de viennoiseries que j'avais dans ma main tout en sortant une bouteille de jus d'orange de mon sac.

-Bon je sais qu'il est un peu tard pour un petit déjeuner mais j'ai apporter de quoi nous ravitailler !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Juil - 0:58

Un petit peu de repos...
Theodora & Cameron



J’avais bien vite fait s’envoler mon côté grognon en découvrant qui était derrière la porte. J’avais salué mon amie et l’avais fait rentrer tout en m’excusant du fait que j’étais en petite tenue devant elle. Le rire de Théa était contagieux puisque je me retrouvais à rigoler en chœur avec elle suite à ce qu’elle m’avait répondu. « Oui certes mais bon ce n’est pas dans les mêmes circonstances et puis bon tu ne les connais pas vraiment… » Ça oui je le savais bien qu’elle avait l’habitude de voir des hommes nus avec son boulot. Mais bon j’avais pensé qu’elle pourrait être gênée de voir un ami qui ne porte qu’un boxer mais si ça ne la gênait pas alors c’était tant mieux. Comme ça je ne serais pas obligé d’enfiler un jean ou un jogging alors que je me sens bien à l’aise comme ça.

Tandis que je demandais à mon amie pourquoi elle venait me rendre une visite surprise, celle-ci m’agita un paquet qui avait l’air de sortir d’une boulangerie ainsi qu’une bouteille de jus d’orange. Et elle avait sorti tout ça de son énorme sac à main. « Ah oui d’accord, je comprends mieux pourquoi ton sac me paraissait gros…» Dis-je en riant. Son sachet de viennoiseries me tentait beaucoup. « Ben écoutes t’as bien fait, ça me changera de mes sandwichs ou de mes céréales suivant mon inspiration. Allez viens dans la cuisine. » Lui dis-je en lui faisant signe de me suivre.

Une fois dans la cuisine j’ouvris un placard et en sortis deux verres que je posais sur la table. « Tu veux un café pour accompagner tout ça ? » Ayant besoin de ça pour me réveiller, je m’étais dirigé vers la machine que je mettais en route avec une tasse en-dessous en attendant de savoir si la brunette en voudrait elle aussi. « En tout cas c’est super sympa ta petite visite. Tu sais que t’es bonne à marier ? Je devrais t’épouser. » Dis-je en riant. Même si je pensais ce que je disais à propos du fait que c’était adorable de sa part et qu’elle était bonne à marier, il n’en restait pas moins que je plaisantais sur le fait que je devrais l’épouser. Non pas qu’elle ne soit pas à mon goût mais j’ai bien trop de respect pour elle et puis je me connais, je ne sais pas être fidèle.  Elle ne mérite pas du tout d’avoir un boulet comme moi pour mari. De plus elle est devenue une très bonne amie et c’est très bien comme ça. Au moins je sais qu’ainsi elle ne risquera pas de souffrir par ma faute car je suis bien meilleur en tant qu’ami que petit-ami.

En attendant que la machine à café chauffe, je m'adossais au plan de travail et regardais Théa. « Sinon comment tu vas ma belle ? » Oui comme toujours je m’inquiétais pour la brunette, c’était plus fort que moi. Mon instinct de protection était toujours actif pour elle. Et puis il fallait bien avouer que je n’avais pas trop eu le temps de lui parler ces derniers jours à cause du boulot. Et d'ailleurs c'était le boulot aussi qui m'inquiétait pour elle. J'espérais que ses clients ne lui causaient pas trop de soucis.
© ACIDBRAIN

HJ : Désolée c'est absolument nul je sais :/ Désolée aussi pour l'attente. :s
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juil - 23:18

Theodora & Cameron


Je n'étais pas très douée pour me faire des amis ou sympathiser avec des gens, j'étais plutôt insociable lorsque je n'étais pas en "service". Il faut dire que j'en voyais déjà assez comme ça le soir sans en rajouter, entre les hommes mariés qui avaient besoin de divertissement, les pervers qui ne pensaient qu'à ça, ceux qui aimaient faire mal ou encore les puceaux entre amis qui viennent se donner du plaisir ou déniaiser leur ami. En tout cas on avait l'impression que l'on recevait toute la misère du monde dans ce night club. Je suis donc rentré chez mon meilleur ami avec un petit déjeuner et heureusement pour moi il dormait encore quand j'ai frappé à sa porte. Au moins je n'aurai pas acheté tout ça pour rien. Je ris un peu en l'entendant parler.

-Je suis une fille en même temps, c'est normal que mon sac soit gros. Je suis contente de pouvoir changer un peu ton menu du jour alors.


Je pose donc les croissants et le jus d'orange sur la table de la petite cuisine. Je connaissais cette cuisine pour y avoir déjà été une ou deux fois mais pas plus, faut dire qu'on se voyait plus souvent au club qu'ici ou chez moi.

-Oh oui pourquoi pas, s'il te plait.

Un petit café ne me ferait pas de mal, combiné à mon verre de jus d'orange et des croissants ça fera l'affaire. Vu comment c'est parti, je ne mangerai que ce soir avant de partir au travail. J'avais tout mon temps devant moi vu que je ne commençais que tard mais je crois que j'avais déjà des clients. Il faut dire qu'il y avait des habitués.

-Bonne à épouser ? Je ne suis pas sûre qu'un homme veuille d'une prostituée pour petite amie ou pour épouse. Et puis être obligée de me ranger, de changer ma vie, non merci. Tu es là pour veiller sur moi alors pas besoin de mari !

C'est vrai, ce n'est pas demain que je trouverai la perle d'or, celui que j'aimerai et qui n'aura pas peur de mon métier car je ne compte pas me ranger de suite. Un meilleur ami et protecteur suffisait amplement.

-Bah écoutes ça va, comme d'habitude. Et toi ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Oct - 17:16
[Abandonné]
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-