AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Loge prise ! (Theodora Andersen)

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 12 Juin - 22:43


Depuis que j'ai découvert cette petite boîte sympa, j'ai bien m'y rendu de temps à autre pour décompresser, pour me changer les idées. J'ai déjà eu affaire à quelques spectacles bien sympas et puis ici... Personne ne me connaît. Même si j'ai du mal à ne pas être l'Aedan de tous les jours, je peux au moins faire tomber un peu mon masque... Même si mon masque commence un peu trop à me coller à la peau, tellement que j'ai l'impression qu'il devient presque l’entièreté de mon être. Bref quoi qu'il ne soit, a ce qu'il paraît, la nuit tous les chats sont gris, donc je me permettent de lâcher un peu la bride. Je suis arriver au club il y a presque une heure et j'ai bien besoin de prendre un bol d'air frais, c'est sympa ici, mais j'étouffe quand même. J'espère que ce n'est aps ce stupide lien de jumeau avec Liorah. Je crois que je serais capable de la massacrer moi-même si même dans ses moments là elle me fait chier ! Je sors donc quelques minutes dehors histoire de prendre un peu l'air. Une fois fait j'entre de nouveau dans le bâtiment sauf que j'aperçois bien vite vers l'entrée de la salle quelqu'un que... Je ne devrais pas voir ici ! Quelqu'un qui vaut mieux que j'évite pour mon et son bien... Je bouge donc rapidement dans un couloir et ouvre une porte au hasard, et qui veux bien s'ouvrir également, avant de la refermer pour me cacher. Je souffle un instant appuyer contre, puis lorsque j'entends une voix je me retourne d'un coup, prêt à attaquer lorsque finalement j'aperçois une femme presque entièrement nue devant moi.

-Et merde..

Murmurais-je pour moi-même, grognon et de mauvaise humeur à nouveau bien que la vue soit très agréable.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 22:07
Loge prise !
Theodora & Aedan

Voilà, encore un soir comme les autres, rien de nouveau sous la lune à vrai dire. Cette nuit, j'aurai encore des hommes dans mon lit, faut dire que je ne chôme pas non plus mais je dois attirer les hommes vu qu'ils me demandent souvent. Oh bien souvent ce sont des hommes qui viennent tromper leurs femmes, faut bien qu'ils mettent un peu de piment dans leur vie ceux-là et avides de toutes sortes de jeux... coquins dira-t-on, il faut toujours se renouveler avec eux. Mais ceux qui me font le plus de peine, ce sont les mecs qui ont été largués, en manque d'affection. Sinon il y a aussi ceux qui sont en manque parce qu'ils n'ont pas couché depuis longtemps. Ils ne demandent pas leurs restes ceux-là, je peux le dire ! Il est même trop facile de les contenter mais c'est mon job, voyez-vous et je fais ce qu'on me demande.

Mais au fond je ne suis pas une si méchante personne qui se moque du malheur des autres, non je m'en sers pour me dire qu'au fond le mien n'est pas si mal que ça. Chacun porte son fardeau, c'est la vie. J'étais en train de méditer là-dessus en attendant que mon prochain client arrive ou que j'aile le chercher je ne sais pas encore. En attendant je suis en train de me rhabiller quand j'entend une porte s'ouvrir et se refermer. J'ai juste le temps de rabattre le drap sur moi pour au moins cacher une bonne partie de mon corps car je ne sais pas à qui j'ai affaire.

-Non mais faut pas vous gêner hein !

Alors là s'il y a bien une chose que je déteste, c'est que quelqu'un débarque comme ça dans ma chambre alors que je suis nue sans le drap. Certes, dans le cadre de mon travail ça ne me dérange pas mais comme ça non mais ! J'ai encore une dignité.

Emi Burton
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Juin - 23:47


J'entre dans la première pièce qui me tombe sous la main et sous les yeux surtout. Je ne réfléchis pas... Ce sera ce que ça sera ! Du moment que cette personne ne me voit pas. Je n'ai pas envie de compromettre quoique se soit ici... Pas que j'ai réellement quelque chose à perdre ici, mais j'ai au moins une autre vie et une tranquillité. Enfin un semblant. Tout ce que je sais c'est que je n'ai pas besoin d'être tout le temps le connard que j'ai besoin d'être à l’hôpital et crois moi... Si je ne veux pas plonger plus, si je veux continuer à garder un semblant de Nell... Un semblant de bien en moi, j'en ai besoin. Car ce mal me dévore... Samaël me dévore totalement.

Cependant je ne m'attendais pas à entrer dans une loge et déjà prise qui plus est. Je murmure pour moi-même alors que j'entends des voix s'approcher de la porte, tout en même temps qu'une jeune femme qui semble nue dans un lit râle. Je lui jette un bref regard et m'approche rapidement d'elle avant de poser mon doigt sur mon indexe pour lui signifier de se taire.

-S'il vous plaît, taisez-vous !

On va rester un semblant poli histoire qu'elle accepte... D'ailleurs aux vues de la chambre et de la tenue de la jeune femme... Je me demande si je ne serais pas en présence d'un tout autre service de ce lieu. J'espère que l'homme que je fuis n'est pas son putain de futur client !
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Juin - 15:33
Loge prise !
Theodora & Aedan

J'attendais mon prochain client, faut dire que je sortais peu de cette chambre qui était la mienne pour tous les clients que j'accueillerais. Faut dire que cet étage était réservé aux plaisirs de la chair et au septième ciel et qu'il y avait une pièce spéciale pour les clients qui avaient des envies spéciales. Mais la plupart des clients restaient dans la simplicité, faut dire qu'entre les maris, les pères de famille ou simplement les hommes en rûte il y avait de quoi faire dans cette ville mais les plus fourbes ne sont pas forcément ceux que l'on croit. On peut parfois avoir à faire avec de vieux pervers qui cherchent un plaisir que leurs femmes ne peuvent plus leur donner. Ce n'est pas une vie je vous l'accorde mais au moins je vis et je gagne beaucoup plus en une soirée qu'en un jour.

Mais tout semble contrarié ce soir, je le sentais que rien ne serait comme prévu et surtout une soirée ou du moins un moment où je n'ai pas de client signifie que je n'aurais pas de salaire donc bon je préfère éviter. Mais en plus c'est que cet homme qui est entré alors qu'il n'en a pas le droit m'intime de me taire, non mais c'est quoi cette histoire sérieux ?! C'est lui qui rentre sans passe-droit et c'est moi qui doit me taire, on marche sur la tête ! Mais pour avoir de meilleures explications, je préfère me taire et après je pourrais lui demander des explications. Je me lève alors doucement, toujours le drap sur moi pour me rapprocher et lui demander en chuchotant des explications.

-Qu'es ce que vous faites ici ?

Emi Burton
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Juil - 1:27


Je crois que je commence à croire que mon nom de famille a un réel impact sur ma vie. Entre ce Samaël... Ma sœur, sa maladie, ma vie de merde... Mon métier de merde, la reconnaissance inexistante et maintenant ça... Ouai franchement je pourrais réellement commencer à croire qu'une putain de malédiction est sur ma putain de gueule. Liorah a part être malade ça va plutôt bien dans sa vie. En tout cas je n'aime pas me cacher comme un voleur ! Mais là je dois avouer que je n'ai pas réellement le choix. Et puis pour bien continuer dans la soirée et la journée et la vie un peu merdique tout simplement... Il faut que je me cache dans une chambre totalement prise. Je peux rapidement voir une femme nue allonger dans un lit. Enfin elle n'est caché que par un léger drap qui me laisse tout de même pas mal voir ses formes, mais je n'ai pas réellement le temps de m'attarder sur sa beauté ! Je dois surtout la faire taire ! Si elle se met à hurler, je ne vais pas être dans la merde. Je deviens donc « gentil » si on peut dire. Je regarde vers la porte et tente d'écouter attentivement... Finalement je sursauterais presque en entendant soudainement une voix près de moi, mais heureusement j'ai une bonne maitrise de moi-même. Je tourne alors la tête vers elle et nous voilà soudainement proche. C'est là que je peux apercevoir sa beauté... Presque troublante.

-Derrière cette porte il y a quelqu'un qu'il vaudrait mieux que je ne vois pas... Vraiment, c'est une longue histoire, vous ne voudriez pas la savoir, juste... Il ne faut pas qu'il me voie...

J'entends alors des voix qui se rapproche de la porte et je m'éloigne soudainement de la porte au cas où la collant donc légèrement.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juil - 21:41
Loge prise !
Theodora & Aedan

Ma vie était bizarre et pas mal de trucs pouvaient m'arriver entre temps mais qu'es ce que ce mec faisait dans ma loge enfin chambre ? Ca je me le demandais mais il ne m'avait toujours pas répondu et ça m'énervait. Ici, j'étais une femme de caractère, contrairement à ma vie quotidienne, soit la journée où je n'étais plus celle que je suis maintenant, la nuit. La nuit est mon élément, je suis ce que la vie a fait de moi et en l'occurrence la vie a fait de moi une prostituée et non la jeune femme parfaite que je suis la journée.... Enfin selon moi car selon mes parents, je suis plutôt le vilain petit canard, ce qui est comique pour une sirène d'ailleurs. Moi qui suis réputée pour ma beauté ici, c'est un comble.

Finalement je préfère ne rien dire pour ne pas attiser sa colère, non pas qu'il ne me fasse pas peur mais il fallait que je reste d'un sens concentré sur mon boulot et mon prochain client qui ne tarderait certainement pas à venir. Rares sont les fois où je suis seule dans mon lit la nuit. Mais et si... S'il restait ou si c'était lui mon client ?

-Bon très bien.


Qu'es ce que je pouvais bien dire d'autre ? Du coup, je préfère me taire pour le moment mais je comptais pas en rester là, je voulais en savoir plus.

Emi Burton
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Juil - 14:52


Je n'avais pas besoin de connerie telle que l'empathie pour sentir que la tension grimpait de son côté. Il semblerait bien que je l énerve. Ok je débarque comme ça dans sa chambre, visiblement, et je lui demande de se taire, mais elle pourrait comprendre ! Je suis assez énervé de devoir demander, presque supplier une jeune femme de se taire. Je ne suis pas comme ça habituellement ! Je suis Aedan, celui qui envoie chier tout le monde pour maintenir son masque. Celui qui se fait haïr pour retirer tout moyen de pression à Samaël... Et ça... Depuis 10 ans maintenant. Mais je me calme légèrement lorsqu'elle me fixe et qu'elle me dit que c'est alors ok. Je tourne les yeux vers lui et hoche légèrement la tête comme pour la remercier. Les voix qui c'est plus fortes en s'approchant de nous font battre mon cœur un peu plus vite... Mais finalement ça commence à s'éloigner un peu de nouveau. Il semble toujours être dans les parages, mais plus coller à la porte. Je lâche un soupire et regarde vers la jeune femme toujours à moitié nue, recouverte de son drap... Ce qui lui donne une allure de déesse. Puis je me tourne vers la porte énerver et passablement paniqué, mais sans le montré. Si c'est une prostituée, ce que je ne doute pas... Un client va venir. Et je ne peux pas sortir de là.

-Mais merde là ! Je vais faire comment !

Je parle plus pour moi-même qu'autre chose, tendu a l'extrême.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Sep - 20:14
Loge prise !
Theodora & Aedan

Cet homme qui est entré comme un voleur dans ma chambre m'intrigue. Oui je me demande bien pourquoi il se cache et avec qui il a des problèmes parce qu'il faut bien avouer que pour se cacher il faut avoir peur de quelqu'un ou quelque chose. Et ici, je ne voyais pas trop à part un client ou quelqu'un du club ? Entre nous cela m'étonnerait que ce soit avec un strip-teaseur ou un prostitué parce qu'ils ne sont pas du genre violents enfin ça dépend de certains mais de là à faire peur surtout à un homme tel que lui... Il faut avouer qu'il est plutôt bien fait de sa personne, bien bâti ou bien fait de sa personne comme dirait les petits bourgeois que l'on voit ici. Je me tais donc en pensant. Je ne voudrais pas qu'il lui arrive des ennuis après tout et même s'il m'a quelque peu énervé avec son ton, je ne préfère pas qu'on le découvre ici surtout s'il est recherché par quelqu'un du club. Aussi j'attend que les voix s'éloignent pour à nouveau parler.

-Calmez-vous déjà, énervé on arrive à rien.

C'est vrai, il fallait qu'il se contienne sinon on se ferait prendre tous les deux, cela sentirait mauvais pour lui, moins pour moi mais quand même.

Emi Burton
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 14:22



On va dire que dans mon « malheurs » j’ai un peu de chance. Enfin pas totalement parce que la vraie chance aurait été que la chambre aurait été vide, mais je me doute qu’il ne laisse certainement pas de chambre ouverte ici pour rien du tout, juste au cas où des clients auraient de drôles idées. Alors qu’est-ce que ma chance dans mon malheur ? Tout simplement le fait que la femme qui occupe la chambre est quand même putain de sexy et mystérieusement belle, elle dégage un truc qui donne envie d’en savoir plus, d’en apprendre plus. Une beauté mythologique presque. Mais je n’ai pas le temps de m’étaler sur sa beauté, même si pour travaillé ici je me doute qu’ils les recrutent en premiers lieux pour leur physique et certainement pas leur mental. Bref, là je suis dans la merde, mais à mon grand bonheur elle ne pose pas plus de question et ce fait silencieuse, sauf que me sentir coincer comme ça m’irrite légèrement ! Je souffle un peu et me pince l’arrête du nez en l’entendant, tentant de me calmer sans l’envoyer chier. Et croyez moi vu le rôle de connard que je me coltine depuis 10 ans, c’est compliquer.

-Certes…

Je roule des yeux puis regardé partout autour de nous avant de la regarder à nouveau, en tout cas si elle est là…

-Dites-moi s’il vous plaît qu’un client ne risque pas d’arriver d’une minute à l’autre…

Même si je n’y crois pas une seule seconde, je garde espoir que… Depuis quand ai-je de l'espoir ? J'ai compris il y a trop longtemps qu'il n'y en avait plus pour moi, que ce mot n'était qu'utopie
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Oct - 11:28
[Abandonné]
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-