AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Attente désespérée, rencontre inespérée ! ➹ Cameron Carter

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 13 Juin - 17:49





Attente désespérée, rencontre inespérée !

« Désespérer, c'est abandonner, surtout, ne désespère pas, même si la situation semble vraiment mal partie »




Hier soir, lors de la visite journalière des médecins, j’avais eu l’une des meilleures nouvelles du mois. En effet, après un rapide examen et quelques tests…  Et surement aussi à cause de mes insistements, mon médecin référent m’avait autorisé à passer le week end à l’extérieur. Les traitements pouvaient s’arrêter entre le samedi matin et le dimanche soir, exceptionnellement. Excitée et enchantée de cette idée, j’avais prévenu mes parents ainsi que ma meilleure amie de ma sortie. Malheureusement, prévenir le dimanche soir pour le lendemain n’était pas toujours des plus simples et ma meilleure amie n’avait pu se libérer seulement le soir. Positive, j’avais tout de même préparée mon sac pour passer la journée à l’extérieur et tenter de croiser quelques têtes connues que je n’avais pas vues depuis plusieurs semaines. Après une balade sur les routes des boutiques en fin de matinée, mes parents m’avaient invité à déjeuner avec eux sur une paillote au bord de la plage. Par chance, le soleil était avec nous et la température était juste assez agréable pour apprécier ces quelques temps de bronzages.

Une fois de nouveau seule, je m’étais égarée la quasi-totalité de l’après-midi sur les plages et les différentes balades touristes proposées. Je n’avais pas l’habitude de sortir dans ces coins-là, je profitais donc de ce temps là pour découvrir de nouvelle contrées. Une fois que l’après-midi commença à toucher à sa fin, je récupérais ma voiture laissé dans l’un des nombreux parkings autour des plages pour repartir en centre-ville. Si j’en croyais les dire de Lucy, nous nous retrouvions dans la soirée aux alentours de 20h30 pour boire un verre ensemble. Cette idée m’avait tout d’abord enchantée, puis questionner. Finalement, cela faisait un bon petit moment que je n’étais pas sortie. Un coup d’œil dans le rétroviseur reflétant mes cheveux ébouriffé et ma tête légèrement fatiguée me motiva d’autant plus à faire un détour par chez moi pour me préparer.

Une fois prête et légèrement plus apprêté, je levais les yeux vers le miroir de pied présent dans ma chambre. Loin d’être aussi excentrique que Lucy, j’avais simplement opté pour une petite robe noire avec des chaussures à talons noir. Les cheveux lâché et un maquillage discret rendait le résultat plutôt passe partout, ce qui me convenait amplement. Cela ne m’aurait pas étonné de voir Lucy débarqué avec une robe plus que courte aux couleurs chatoyantes agrémentée de chaussure à talon comparable à des échasses aussi colorés qu’un maquillage provoquant. Faire parler les autres, voilà ce qui l’amusait. C’était tout ce qui nous différenciait. Mais elle me faisait rire.

Habituée à se retrouver dans le même bar à chaque sortie, je lui avais envoyé un message lui indiquant que je venais d’y arrivée. Malgré mes quinze minutes de retard, la jeune femme, comme à son habitude me répondit qu’elle aurait surement un peu de retard, mais qu’elle ne tarderait pas. Chez elle, un message du genre pouvait amener à de nombreuses dizaines de minutes d’attente, si elle ne dépassait pas l’heure. Contrainte à l’attendre une nouvelle fois, et quelque peu habituée, j’entrais dans le bar pour m’assoir au comptoir et commander un premier verre. J’avais des tas de choses à lui raconter, je n’avais plus qu’à espérer qu’elle ne me ferait pas trop attendre.

C’est au bout d’une trentaine de minutes passées à attendre accoudée au bar que je commençais à désespéré. Le barman me lança un regard interrogateur en avisant mon verre vide. Je lui fis un signe de la tête accompagné d’un sourire pour qu’il m’en resserve un gentiment. Un long soupire s’échappa de mes lèvres alors que je pivotais légèrement sur mon tabouret pour balayer le bar du regard. Décidément, cette mauvaise habitude ne lui avait pas passée. L’attente commençait à être désespérément longue.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Juin - 2:42

Attente désespérée, rencontre inespérée !
Cameron & Hailee



Comme toujours j’avais terminé le travail au petit matin en même temps que la fermeture du club où je bossais. De ce fait je m’étais levé aux alentours de quatorze heures et encore ça avait été bien difficile. Je le sentais j’étais grognon et il fallait que je fasse quelque chose pour réussir à me réveiller complètement sinon j’allais retomber dans les bras de Morphée jusqu’à au moins seize heures. Du coup je m’étais mis mentalement un coup de pied au cul pour sortir de mon tendre lit qui ne voulait que me retenir. Une fois assis j’attrapais mon téléphone et regardais si j’avais un message mais non personne n’avait cherché à me contacter. Je soupirais en me rendant compte qu’il n’y avait rien de neuf et le reposais sur ma table de nuit. Je me levais finalement de mon lit afin de le refaire aussitôt puisque je ne supportais pas de le voir en désordre. Je me hâtais ensuite d’ouvrir les fenêtres pour aérer un peu mon appartement puisque je ne supportais pas de sentir le renfermé. Après ça pour me réveiller au mieux je ne voyais rien d’autre que prendre une douche. De ce fait j’étais parti en direction de la salle de bains où je m’étais déshabillé. Du moins j’avais enlevé mon boxer puisque je dormais simplement avec celui-ci. Le sous-vêtement fut aussitôt mis dans le panier de linge sale et moi j’entrais dans la cabine de douche où je fis directement couler de l’eau tiède sur mon corps. Mon Dieu ce que ça faisait un bien fou. Rien de tel pour vous sortir d’un état de demi-sommeil. Je profitais ainsi du bienfait de l’eau sur moi un petit moment avant de commencer à me savonner et me laver les cheveux. Après je ne sais combien de temps j’étais enfin sorti de la douche. J’attrapais une serviette propre et me séchais avec avant de l’enrouler autour de ma taille.

Après ça j’étais parti en cuisine où je m'étais préparé un bon café serré histoire de continuer à bien me réveiller pour être en forme et pouvoir ainsi profiter du reste de mon samedi. D’autant plus que ce soir je ne travaillais pas puisque j’avais pris une journée de repos bien méritée. Enfin une journée, une nuit plutôt… Une fois mon café passé je m’empressais de le boire, quitte à me brûler les lèvres et la langue. Mais par chance ce ne fut pas le cas. N’ayant pas faim je retournais aussitôt à la salle de bains afin d’enlever ma serviette humide et de la pendre pour qu’elle puisse sécher correctement. Après ça je fonçais dans ma chambre prendre un boxer propre que j’enfilais. Je regardais un peu plus longuement dans ma penderie pour savoir quoi mettre d’autre. Je réfléchissais un peu avant d’opter pour un jean noir avec une chemise de couleur foncée également. J’attrapais aussi au passage une paire de chaussettes noires. J’enfilais le tout puis retournais à la salle de bains où je me brossais les dents, me parfumait et me coiffais en amenant mes cheveux vers l’arrière grâce à du gel. De nouveau j'entrais dans ma chambre et attrapais mon téléphone que je glissais dans l'une des poches avant de mon jean.

Cette fois je refermais les fenêtres puis me dirigeais vers l’entrée de mon appartement où j’enfilais une paire de chaussures de ville ainsi qu’une veste sur mon dos puis j’attrapais mes clés. Je verrouillais l’appartement puis me demandais ce que j’allais faire pour le reste de l’après-midi. Je restais fixe quelques instants puis je songeais à aller faire les boutiques pour me trouver de nouvelles tenues de scène. Bien évidemment la patronne du club rembourserait mes frais après avoir eu les preuves de mes achats. J’allais donc vers le parking du club et me dirigeais droit vers ma voiture que je déverrouillais à distance. Oui grâce à mon job et surtout à mes payes et pourboires j’avais pu me payer le permis que j’avais eu du premier coup. J’avais eu beaucoup de chance sur ce coup-là. Alors de ce fait je m’étais fait un petit plaisir en me payant une voiture même si je ne m’en servais pas souvent puisque je vivais directement à côté de mon lieu de travail mais c’était toujours pratique lorsqu’il fallait aller faire des courses.

J’avais donc passé l’après-midi à chercher de nouveaux costumes pour mes stripteases et j’en avais trouvé quelques-uns qui me paraissaient bien. D’autant plus qu’ayant des habitués, il fallait que je trouve toujours de nouvelles idées de tenues pour les danses privées. Cela me fit d’ailleurs penser à mon client préféré, Maekiel qui les connaissait presque toutes. Il était aux alentours de vingt heures lorsque je fis mon entrée dans un bar de la ville. J’étais content pour une fois de ne pas travailler un samedi soir car ainsi je pourrais profiter un peu et pourquoi pas rencontrer de nouvelles têtes. Je me dirigeais directement vers le comptoir et m’asseyais sur un tabouret libre. Le barman ne tarda pas à arriver à ma hauteur mais voilà je ne savais pas quoi commander. Je regardais donc le verre de la personne près de moi, celui d’une jeune femme brune fort mignonne. Je reportais mon attention vers le barman. « Bonsoir, servez-moi la même chose que la demoiselle s’il vous plait. » Je retirais ma veste que je posais sur mes genoux pendant que ma boisson se préparait. Je fouillais dans la poche intérieure de ma veste en cuir et en sortis mon portefeuille. Le barman m’apporta mon verre et m’indiqua la somme que je lui devais. Je lui donnais le montant exact en le remerciant puis reportais mon attention vers ma voisine de droite. « Bonsoir, vous venez souvent ici ? » Pour ma part ce n’était pas fréquent de me voir là. Tout en la regardant je rangeais mon argent dans mon portefeuille que je replaçais ensuite à sa place initiale.
© ACIDBRAIN
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Oct - 17:08
[Abandonné]
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1341
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-