AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Avant que tout ne bascule - Cameron

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 13 Juin - 18:30
Il était au alentour de 15 h quand j’ai décidé de me rendre à la fac pour récupérer mon relever de note et donc savoir si j’avais validé ou pas ma première année de master. En réalité je ne m’en faisais pas trop pour ça, je n’ai jamais eu de difficulté pendant mes études, encore moins depuis que je suis en Norvège, non pas que les cours soit plus faciles, loin de là, Oslo est très bien placer au rang mondial des universités ! Mais bien, car je fais ce qui me plait, je suis vraiment passionné pars les cours et je passe beaucoup de temps à étudier sans réellement m’en rendre compte, à par quand je dois bosser la physique, mais sinon tout va bien ! De plus en master c’est encore mieux, car on a beaucoup de stages alors c’est vraiment génial ! C’est donc sans grande surprise sue je valide ma première année ! Mais je suis quand même ravie, alors je décide d’envoyer un SMS à Cameron pour le prévenir que je viendrais ce soir ! Je veux être sûr qu’il soit libre pour au moins une heure pour moi ce soir !

Il est donc 23 h est j’arrive au PNC, je remarque dès mon arrivé qu’il est en train de faire son show, je vais donc prendre un verre au bar, celui-ci en main, je file voir la meuf qui s’occupe du planning des Streap, elle sait déjà ce que veux, enfin qui je veux ! En effet, j’ai toujours demandé que Cameron, je n’aie jamais pris quelqu’un d’autre ! Je lui tends la liasse de billets pour l’avoir pour une heure, en réalité j’aurais aimé plus, mais je dois retourner à Moscou demain dans la matinée pour voir un peu mes parents. Je ne sais pas combien de temps je vais être là-bas, alors je souhaite en quelque sorte prévenir Cameron, même s’il doit s’en foutre comme de son premier slip, mais bon ! La dame m’indique le numéro de la pièce, comme Cameron sortira de son show je décide de repasser par le bar et prendre un soda, ainsi je rejoins la pièce privé et m’installe en attendant la venue de Cam.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Juin - 5:03

Avant que tout ne bascule...
Maekiel & Cameron



J’étais tranquillement chez moi en train de prendre mon petit-déjeuner ou déjeuner si on peut appeler ça ainsi à à peu près l’heure du goûter. Ben oui je ne me levais pas de bonne heure avec le job que je faisais et vu l’heure à laquelle je me couchais de ce fait. Une fois encore j’étais seul dans mon logement puisque je n’avais ramené personne après mon service. Tandis que je mangeais tranquillement mes céréales j’entendis mon portable vibrer sur la table. J’arquais un sourcil me demandant qui cherchait à me joindre. J’attrapais donc vite mon téléphone et fis un sourire en voyant qui était l’expéditeur du texto que j’avais lu en vitesse avant de répondre. « Oh génial, à ce soir alors Wink Félicitations ! » Voilà que je félicitais un client régulier pour ses études alors que moi je n’avais pas été foutu d’en faire… En même temps si je n’avais pas fait le con de les arrêter l’année de mes 18 ans… Quoique de toute façon je n’aurais pas su les continuer après la mort de mes parents. Donc je n’avais pas à regretter le choix que j’avais pu faire à l’époque même si après ça j’avais passé trois ans dans les rues.

Dans la soirée, une fois douché j’étais sorti de chez moi pour me rendre sur mon lieu de travail qui était juste à côté puisque je vivais dans les logements du boulot. C’était bien pratique cette affaire car comme ça on n’avait pas besoin de se trouver un appartement en ville ni de prendre un véhicule pour se rendre au taf. Bref, je m’étais rendu dans ma loge afin de me maquiller, particulièrement autour des yeux afin de faire ressortir mon regard bleu. Le maquillage terminé j’avais enfilé une tenue de flic pour aller faire ensuite mon show dans la salle. Il devait être aux alentours de 23 heures lorsque je fis mon entrée sur scène. Sachant qu’un certain Maekiel allait venir je scrutais la salle pour voir s’il était déjà là et comme s’il avait entendu mes pensées il était apparu dans mon champ de vision. Je savais qu’il m’avait vu puisque j’avais soutenu son regard afin qu’il sache que moi aussi je l’avais repéré malgré la foule. Et oui ce soir il y avait vraiment du monde au Paradise. À croire que tout le monde avait décidé de se rincer l’œil en même temps. Ma foi ce n’était pas moi que ça dérangeait surtout que certains n’hésitaient pas à me faire signe d’approcher pour qu’ils puissent glisser des billets dans mon minishort maintenant que j'avais fait voler mon déguisement. Par contre des fois certains clients avaient des mains baladeuses alors j’étais obligé de leur montrer que je n’étais pas content puisque c’était tout bonnement interdit dans le règlement. Sauf lorsqu’il y avait danse privée, là c’était toléré du moment que j’étais à l’initiative des gestes que le client pouvait avoir envers moi.

D’ailleurs en parlant de ça, mon show était terminé et je retournais en loge. Là la coordinatrice vint me voir pour me dire que je devais me rendre en salle 3 pour une heure. Je comprenais aussitôt de qui il s’agissait. Je rangeais les pourboires dans mon casier que je refermais à clé. Je tâchais de me faire vite fait une retouche maquillage et enfilais un costume de scène. Je réfléchissais à ceux que j’avais déjà bien pu mettre par le passé pour Maekiel et optais cette fois pour une tenue de pompier. Déguisement qui serait bien vite enlevé d’ailleurs… Une fois fin prêt je sortis de ma loge pour aller dans la fameuse salle numéro 3. J’entrais sans frapper. À quoi bon prendre la peine de toquer alors qu’on m’attendait ? Je refermais derrière moi et me dirigeais directement vers mon client régulier qui m’attendait déjà. Et c'était là qu'on voyait qu'il avait l'habitude de venir ici. « Ah bah je vois que t’es déjà prêt mec ! » Lui dis-je en riant doucement avant d’arriver à sa hauteur et de lui faire un tchek. « Bon j’espère que ça te va parce qu’à force j’avoue ne plus avoir d’idée de costume avec toi. » Une nouvelle fois je m’étais mis à rire avant de me calmer. « Sinon ça va ? Je suppose que oui vu la bonne nouvelle dont tu m'as fait part tout à l'heure. » En attendant sa réponse je me dirigeais vers le poste radio afin de mettre une musique pour me mettre dans l’ambiance.
©️ ACIDBRAIN
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Juin - 22:37
Cameron m’a félicité pour l’obtention de ma première année de Master, bizarrement cela me fait plaisir, aller savoir pourquoi... Me dire qu’il s’intéresse peut-être un petit peu a moi malgré que notre relation est comment dire bizarre, après tout je le paye pour le regarder danser tout en se déshabillant devant moi... Mais on discute aussi, mais à par ça je ne serais pas vous définir la relation que nous avons, très sincèrement c’est étrange. Enfin, je suis ravi, et quelque chose me dit que ce soir ce sera une bonne soirée ! Je passe alors la journée avec des amis qui ont eu aussi validée leur année ! On profite du soleil, il souhaitait qu’on sorte ensemble se soir, mais j’ai autre chose de prévu et ceux qui me connaisse le mieux me charrient sur le faite que je préfère aller le voir lui plutôt que d’aller faire la fête comme il se doit avec eux ! Mais chacun c’est plaisir j’ai envie de dire ! J’ai besoin de le voir, lui dire que je serais surement absent quelques semaines, on a tellement cette petite routine au final que si je disparais risque de faire bizarre à tout les deux, enfin au fond c’est surtout ce que j’espère, je crois...

Je me retrouve alors le soir arriver dans le Paradise Night Club, je ne suis pas connu comme le loup blanc, mais presque, la nana sait très bien qui je veux, je n’ai jamais demandé quelqu’un d’autre, personne d’autre n’attire mon regard autant que lui, il a un je ne sais quoi qui me fascine ! Je me dirige alors dans la salle privative en attendant que Cameron finisse son show. Je me suis installé, mon verre a la main, le sien poser sur la table, et quand il rentre je luis souris et ris mêmes amuser, en répondant a son tchek habituel.

« En même temps, ce n’est pas comme si je n’avais pas l’habitude. »

Quand il me parle de sa tenue, je souris, car en réalité je suis pas vraiment pas pour le voir avec des fringues, il viendrait déjà dénudé il est claire que cela aurait moi de charme, mais tend que je le vois se déshabiller ça me va, la tenu de départ n’est qu’un détaille.

« Ce n’est qu’un détaille, ne t’en fait pas pour ça, je t’ai ramené un soda si tu veux. »

Il me demande alors comment je vais et en effet je peux qu’aller que bien.

« Oui, je suis vraiment content ! La dernière année est toujours très intéressante, car on a beaucoup de stages ! Et toi comment vas-tu ? »

Nous ne sommes pas vraiment du même monde, je suis issu d’une famille de riche comme on dit et lui doit tout simplement galérer dans la vie pour faire ce métier... On n’en vient pas à se métier par le plaisir, si ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Juil - 4:14

Avant que tout ne bascule...
Maekiel & Cameron



Après m’être changé j’avais filé droit dans la salle où je devais rejoindre Maekiel. J’étais presque sûr à 100% que c’était lui qui m’attendait là-bas. Pour cause je l’avais aperçu dans la foule et je savais qu’il devait venir ce soir. Puis on m’avait bien dit que j’allais passer une heure complète avec un client. Et ça il n’y avait que lui qui le faisait. En effet les clients en général ne réservaient qu’une danse privée qui durait quelques minutes tout au plus. Mais Monsieur Maekiel lui ne se contenait pas de si peu… En effet on avait pris pour habitude de discuter ensemble de tout et de rien. Chose que je ne faisais jamais avec les autres. À croire que je devais vraiment l’intéresser pour que ça se passe ainsi à chaque fois. En plus de ça il devait forcément avoir les moyens parce qu’une heure ça coûtait quand même bonbon… Au fil du temps j’avais pris l’habitude de ces moments passés avec lui. Pour dire on s’était même échangé nos numéros à sa demande. Et pourtant il ne s’était jamais rien passé de phénoménal entre nous c’était ça le plus curieux dans toute cette histoire. J’en connais d’autres à sa place qui m’auraient sauté dessus depuis longtemps sans me vanter. Mais pas lui...

Enfin bref, j’étais arrivé dans la salle avec mon uniforme de pompier et je l’avais aussitôt salué. On voyait bien à la manière dont on se parlait qu’on avait largement dépassé le stade du simple client qui vient me voir. Effectivement je ne parle pas de cette façon avec les autres et je ne leur fais pas de tchek non plus. De plus je me permettais même de plaisanter avec lui sur le fait qu’il était déjà installé. Ce à quoi il m'avait répondu que ce n'était pas comme s'il était habitué. « Ouais j’avoue… » Certes il n’était pas le seul à venir souvent au club mais les autres clients n’avaient pas du tout le même traitement de faveur que lui et surtout ils n’étaient pas aussi à l’aise que lui. De plus ils ne passaient pas autant de temps que lui dans ces fameuses salles.

Je lui confiais le fait que je commençais cruellement à manquer d’idées de costumes pour ses petits shows privés. Apparemment il s’en moquait ce qui me poussa à lui lancer une petite blague. « Ouais je vois ça ! Je viendrais en tutu rose avec des collants ça te serait complètement égal. » Je pouffais de rire à cause de la connerie monstrueuse que je venais de sortir. Franchement je pouvais vraiment dire n’importe quoi quand je m’y mettais. Et puis m’imaginer vêtu ainsi, non il y avait franchement pas moyen… Je repensais au fait qu’il m’avait parlé de soda et attrapais donc le verre posé sur la table. « Merci. » Je lui lançais un sourire et avalais d’une traite ma boisson tellement j’avais soif avec la chaleur qu’il faisait ici puis reposais le verre vide à sa place. J’avais également demandé au blond comment il allait même si j’avais émis l’hypothèse qu’il allait bien vu ce qu’il m’avait annoncé plus tôt dans l’après-midi. J’étais parti vers le poste CD et avais mis en route une compilation de musiques mais j’écoutais quand même sa réponse en même temps que je me rapprochais de lui avec une allure féline. Tout en commençant à me déhancher de manière sensuelle je répondis à ses propos. « Je suis content pour toi alors dans ce cas. » J’haussais des épaules avant d’ajouter. « Oh tu sais moi c’est le train-train quotidien, ni plus ni moins. » Que pouvais-je bien lui dire d’autre ? Il n’y avait rien à signaler de toute façon je ne lui avais dit que la vérité. Avec mon boulot ici la nuit venue, je ne faisais pas grand-chose de spécial de mes journées.

Je continuais à danser d’une manière aguicheuse en le regardant droit dans les yeux, faisant onduler mon corps tout en jouant avec mon faux casque de pompier durant quelques instants avant de le jeter dans sa direction. Après ça j’avais commencé tout doucement à ouvrir le scratch du haut de la combinaison puis j’avais parcouru la distance qui nous séparait et commençais à tourner autour de sa chaise avant de venir m’asseoir sur lui, me mouvant contre son corps tout en effleurant de mes mains ses bras ainsi que ses cuisses. Puis je me relevais, me retournais, restais debout, dos à lui et attrapais ses mains que je faisais glisser par-dessus la combinaison au niveau de mon torse jusqu’à descendre tout près de mon bas-ventre. Ensuite je relâchais ses mains et m’éloignais de nouveau de lui pour me poster face à lui. Je dansais toujours tout en continuant à ouvrir petit à petit le haut de la combinaison que j’enlevais finalement non sans jouer d’abord avec comme si je cherchais à me frotter le dos avec une serviette tout en tournant ma tête pour le regarder. Une fois ôtée, je la gardais à la main et retournais près de Maekiel.
©️ ACIDBRAIN

HJ : Mouhahaha Mae devra attendre pour la suite Razz
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Aoû - 0:21
Cameron est une sorte d’ami, enfin un ami qui se dévêtit devant moi... Donc c’est une drôle de conception de l’amitié je vous l’accorde totalement ! Mais après tout chaque amitié a sa petite particularité, la notre c’est de se voir que quand il travaille au final et son travaille c’est ça... Un jour peut-être qu’on passera à un autre stade, qui sait, un jour on se verra peut-être en dehors, on s’invitera peut-être l’un chez l’autre, je ne sais pas, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve après tout ! Moi tout ce que je sais c’est que physiquement il me plait carrément, que j’aime le regarder et aussi maso que cela puisse paraitre j’aime me frustrer à imaginer tout un tas de choses avec lui... J’aime cette sensation d’interdit... Alors oui je m’offre ses services assez régulièrement je pense que mes parents doivent clairement ce demander dans quoi je dépense tant d’argent, mais au final tant que je réussis mes études — ce qui est le cas — je ne leurs dois aucun compte ! Je suis sûr qu’ils ne voudraient pas que m’interdire quoique se soit empêché ma réussite, quel que soit cette activité... Et puis je ne fais rien de mal, je ne couche pas pas avec lui je la matte c’est tout... Bon mon père n’aime pas trop savoir ce que je peux faire avec un homme, il n’est pas opposé violemment à mon côté Bi, mais il préfère que je reste discret à ce sujet... En même je vous rappelle que je suis Russe....

Enfin je regarde Cam entrée dans la chambre dans une tenue assez classique pour un show on peut pas le nier, mais cela reste agréable a regardé et puis moi ce qui m’intéresse cela se passe en dessous des vêtements... Je lui fais donc par de ma pensée quand il me fait la remarque sur ça tenu... À quoi il me répond avec une petite blague qui me fait alors rire et j’enchaine sur la même ligne de conduite.

« Et pourquoi pas ! Un collant ça te moulerait tout ce joli petit corps ! Hum !!! À croquer ! »

Je lui indique le soda qui se trouve sur la table qui est pour lui, pour avoir vu plusieurs de ses shows dans la salle principale, je sais qu’il a souvent soif un peu, et je ne peux que me douter que cela est bien plus physique et éprouvant que ce qu’il n’y paraît ! Il ne refuse donc pas ma boisson là buvant rapidement tout en me remerciant, je lui souris en guise de réponse. Alors qu’il commence a s’installer je réponds à sa question et il me félicite a nouveau à sa manière, je lui retourne naturellement là question même si aux finales je connais la réponse étant donné qu’il me donne généralement la même réponse, ce que je comprends un peu au final...

Je lui souris alors juste, me retrouvant tout simplement happé par ces gestes... Mon cerveau ce mets alors dans une tout autre configuration, ne cherchant même plus réfléchir... Mes yeux suivent chacun de ses gestes qui me font juste vibrer... Quand il vient s’asseoir sur moi tout mon corps se tend un cours instant mes ses sensibles... J’aimerais lui arracher les fringues plus rapidement qu’il ne le fait, mais ce n’est pas le but du jeu... Quand il retire enfin le haut je sens mon corps se réchauffer, de la torture vous dites.. C’est un peu ça, mais c’est tellement bon malgré tout...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Oct - 17:11
[abandonné]
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 822
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-