AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aedan Cursse
MessageSujet: Les démons du passé (Hannah Faraday) Ven 17 Juin - 0:02


Parfois je me demande si je ne ferais mieux pas de passer les concours nécessaires à devenir médecin. Au moins je ne serais plus le bon petit chien-chien d'un médecin... Je veux dire... Il n'y a plus aucun respect pour les infirmiers. Mais sans nous, ils ne sont rien eux. Non absolument rien. Bref vu que c'est mon supérieur et qu'il ne peut pas mal aider au niveau de mon salaire ou même des promotions pour l'instant j'ferme juste ma gueule et me contente de faire ce que l'on me demande. Et puis je préfère le faire directement plutôt que d'arriver après et devoir réparer les fautes d'un incompétent... Parce qu'on dirait bien que cet hôpital est spécialisé en çà. Bref tout ça pour dire que je dois préparer une nouvelle patiente et l'aider à passer des examens. En gros ? Je fais toute la merde et après il a juste à venir parler et tout le bla bla bla. Je saisis alors un dossier et un chariot et pars vers la salle d'examens. Je finis par ouvrir la porte et entre à l'intérieur. Je regarde alors le dossier pour lire le contenu.

-Bonjour mademoiselle Far... Aday...

Mes sourcils se froncent légèrement et doucement j'abaisse le dossier, croisant le regard de la fameuse patiente. Ces yeux... Jamais je ne pourrais les oublier...

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Hannah Faraday
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Sam 18 Juin - 18:58



J'ai enfin vu un médecin depuis mon arrivée, je lui ai raconté tout mon histoire et le fait que j'avais été chassée de chez moi... enfin que je m'étais enfuie mais que jamais personne ne m'avais observée pour voir comment je réagissais à la morsure que j'avais subie. Le médecin m'a expliqué que j'allais devoir passer plusieurs examens et qu'il reviendrait en parler avec moi au moment du résultat.

"Aedan viendra vous chercher pour vous emmener en salle d'examen"

"Aedan ?"

Je ne connais... enfin je n'ai connu qu'un seul Aedan dans ma vie, je ne pensais pas que j'allais rencontrer une autre personne qui portait le même prénom. Le médecin me précise qu'il s'agit de l'infirmier et je hoche la tête. Le médecin repart et j'attends que l'infirmier vienne me chercher, ce qui ne tarde pas trop. Je tourne la tête vers la porte lorsque celle-ci s'ouvre sur un jeune homme. C'est bizarre, même 14 ans plus tard je trouve qu'il a une ressemblance avec le Aedan que je connais. C'est probablement le souvenir que ça m'a provoqué à la mention du prénom, rien de plus. Sa réaction est étrange... non... ça serait vraiment lui ? Enfin dans un hôpital pour créatures surnaturelles c'est moins étrange de le trouver là que le contraire. Lorsque je suis partie j'étais encore humaine à ses yeux.

"Aedan... c'est bien toi ?"

J'ai l'impression que quelque chose a changé et ce ne sont pas que les 14 ans qui ont passés, mais je n'arriverais pas à distinguer ce que c'est. Les larmes me montent aux yeux, j'aurais tellement voulu leur expliquer ce qu'il m'était arrivé, mais même en m'enfuyant je n'ai pas pensé à aller les voir, lui et Liorah.
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 72
Age : 30

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en plomb
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en plomb
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Mar 28 Juin - 15:43


J'en ai un peu ras le cul de devoir ramasser les pots cassés. Je ne suis pas l'homme de ménage du coin, non ça on va le laisser au vampire qui aime bien récurer les chiottes. Enfin... Bon, je suis infirmier je suis là pour ça je sais, pour faire les tâches que les médecins ont la flemme. Mais celui-là a une façon de me parler et me prendre haut que je n'aime pas. Ce n'est pas parce que j'ai une cicatrice que je suis une bête de foire... Lorsque je dis qu'il y a des gens à qui un bon petit mur dans la gueule leur ferait du bien, je n'exagère rien. Mais je ne compte pas me faire viré pour une quelqu'un remarque injustifié. C'est donc calme que j'entre dans la pièce, je saisis le dossier et bug littéralement... J'abaisse lentement le dossier avec se croiser des yeux d'une couleur rare et vraiment magnifique. Des yeux verts, si vert qu'il est impossible d'en oublier la couleur. Hannah me fixe alors et semble tout aussi choquée que moi... Elle prend la parole en premier et ça m'envoie comme une décharge dans tout le corps me ramenant soudainement à la réalité. Je fronce légèrement les sourcils et montre mon badge l'air de rien.

-C'est bien mademoiselle, vous savez lire. Je suis bien votre infirmier attitré...

Je m'approche alors d'elle avec mon chariot et enfile mes gants avant de la regarder.

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Hannah Faraday
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Jeu 14 Juil - 21:30


C'est étrange, j'étais pourtant sûre qu'il m'avait reconnue. En même temps il ne devait pas s'attendre à me revoir dans cet environnement. Je secoue la tête négativement lorsqu'il me montre son badge.

"Non... on se connaît..."

Pourtant il a bien vu mon nom sur le dossier, il aurait pu me demander ce que je faisais là, pas juste imaginer que j'étais quelqu'un d'autre.

"Hannah Faraday... ta Hannah..."

C'est comme ça qu'il m'appelait, c'est bizarre cette non-réaction. Même pas de la colère de les avoir quittés sans rien dire, de la déception ou j'aurais espéré un peu de joie de me revoir même.

"J'ai été mordue par un loup-garou il y a des années... mes parents n'ont pas voulu comprendre et m'ont éloignée... j'avais pas le choix"

Je ne cherche pas d'excuse, juste à lui expliquer ce qui m'est arrivé.
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 72
Age : 30

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en plomb
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en plomb
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Dim 17 Juil - 18:43


Hannah me fixe... De son regard vert que je n'ai jamais pu réellement oublier. Mais comment les oublié ? Des prunelles comme ça... On n'en voit qu'une fois dans sa vie. Les siens sont clairs et perçants et j'ai toujours eu l'impression qu'elle lisait à travers moi lorsque nous étions plus jeunes et ce serait presque encore le cas. Et il en est hors de question, je joue donc la carte de l'amnésie, mais j'avais oublié qu'elle était têtue. Je m'approche et ne réponds pas lorsqu'elle me confirme qu'on se connaît et me prépare simplement à lui faire sa prise de sang, puis finalement lorsqu'elle me dit que c'est « ma Hannah » j'en lâche l'aiguille, qui heureusement n'était pas très haut. Je fronce légèrement les sourcils et la regarde de manière dur.

-Ma Hannah mademoiselle... Elle est morte depuis longtemps pour moi.

Des mots durent, des mots qui feront mal. Qu'elle me lâche ! Je ne suis plus le même Aedan, plus devant les gens et je ne dois pas céder avec elle, quoique je me replonge il y a plus de 10 ans en arrière. Je finis par soupirer en l'entendant et enroule un élastique autour de son bras alors que je la regarde dans les yeux. Devenir désagréable et lui faire mal...

-C'est donc pour ça que ça pue la chienne ? Merci pour l'infection de mes pauvres narines...

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Hannah Faraday
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Dim 24 Juil - 15:12
Le léger doute qu'il restait encore vient de s'envoler lorsqu'il lâche l'aiguille, non seulement je savais que c'était bien Aedan Cursse mais il venait de me prouver qu'il m'avait reconnue. J'ouvre de grands yeux en voyant sa cicatrice mais ne dis rien pour le moment. Je me penche un peu en avant en posant ma main sur ma poitrine lorsqu'il me dit que sa Hannah est morte comme si je sentais vraiment mon coeur se briser.

"Wow... c'est blessant ça... mais peut-être mérité"

Après tout je les ai quitté sans un mot même si mes parents ne m'en avaient pas laissé le choix j'aurais été en colère à sa place. Les larmes me montent aux yeux après sa remarque sur "l'odeur" que je provoque. Maintenant qu'il sait ce qu'il m'est arrivé je m'attendais à tout sauf à de la méchanceté.



"Aedan... pourquoi tu es aussi méchant ?"

J'ai l'impression qu'il se force à être méchant comme ça avec moi, mais ce n'est peut-être qu'une impression. Je finis par le regarder dans les yeux lorsqu'il continue ses gestes d'infirmier.

"Qui t'a fait cette énorme cicatrice ? Et Liorah, comment va-t-elle ?"

Avant là où était Aedan, Liorah n'était jamais loin et vice versa mais est-ce toujours le cas ? Aucune idée.
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 72
Age : 30

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en plomb
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en plomb
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Sam 30 Juil - 15:13


Faire croire à Liorah que je la déteste, faire croire à Liorah que tout ce qu'on a vécu est fini et enterré, qu'elle me dégoute... Tout ça c'est dur, se fit compliquer... Maintenant ce n'est qu'une routine pour moi... Parfois je me demande même si je ne la déteste pas réellement après tout... a causé d'elle, ma propre vie est ruinée. Mais elle paye, elle est malade... J'imagine. Je l'ai faits une fois, ce fut dur... Je pensais que c'était bon. Déjà ma jumelle... Et ma mère. Je pensais avoir fini, que je n'avais juste qu'à entretenir tout ça, mais non ! Il a fallu qu'Hannah débarque à nouveau dans ma vie. C'est quoi ce bordel ?! Quelqu'un m'en veux la haut ?! Je n'en sais rien, mais... Je prends sur moi et je recommence à tenter de faire le plus mal possible. Je peux voir par son geste de bascule en avant qu'elle a eu mal... Elle le confirme à voix haute et je ne réponds rien d'autre... Mettant simplement l'élastique autour de son bras. Je lui jette un regard en nettoyant l'endroit ou je vais piquer.

-Je ne suis pas méchant, je suis seulement réaliste. Vrai... Et honnête.

Tout le contraire de ce que je pense, mais si j'en juge son magnifique regard vert embué de larmes... Ça marche et c'est ce qu'il faut. Ma mère se ressert soudainement autour de l'aiguille lorsqu'elle me pose des questions... Sensible et heureusement que je n'étais pas déjà dans son bras. Je la regarde alors dans les yeux un cours instant et réponds, telle une bombe.

-C'est la faute de ta chère et tendre Liorah que j'ai ça. Et comment elle va ? Elle agonise quelque part dans cet hôpital et tant mieux, c'est ce qu'elle mérite.

Et sans crier gare, je la pique.

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Hannah Faraday
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Lun 22 Aoû - 18:46
Je soutiens son regard alors qu'il me désinfecte le bras, je ne sais même pas pourquoi il doit me piquer d'ailleurs. Est-ce un calmant ? Pourquoi ? L'examen est si horrible que ça ? Néanmoins ces questions me paraissent moins importantes que notre discussion. Je fais une moue lorsqu'il me dit qu'il n'est pas méchant mais vrai et honnête.

"Parce que moi pas, c'est ça que tu veux me faire dire ? Je ne t'ai pas abandonné, ce sont mes parents qui m'ont obligée à m'éloigner et à perdre contact avec tous ceux de mon passé."

Je ne cherche pas la pitié ni même de compassion, mais juste qu'il ne me fasse pas passer pour la plus méchante des deux. Je me mords la lèvre lorsqu'il me répond au sujet de Liorah puis écarquille les yeux à sa façon d'en parler.

"De sa faute ? Comment ça ? Elle... elle est dans cet hôpital ? En tant que patiente ?"

Je n'arrive pas à l'imaginer avoir volontairement blessé Aedan, ça doit être autre chose. Je me demande si elle est devenue aussi "méchante" que son jumeau, il faudra que je parte à sa recherche. Je le regarde à nouveau, malgré son "nouveau" caractère, est-ce que c'est pour Liorah qu'il travaille ici ? Je ne sais pas quoi en penser.

"Aïe !"

Ma peau a beau avoir durci, il m'a surprise et n'y est pas allé de main morte.
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 72
Age : 30

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en plomb
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en plomb
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Dim 28 Aoû - 18:35



Hannah... Hannah… Hannah... Ce prénom, je crois qu'elle ne m’a jamais réellement quitté. Oui elle n’est qu’un flirt d’adolescent, les premiers émois amoureux même ! À part quelques baisers, et pas toujours innocent, il n’y a jamais réellement n'eu rien de plus. Mais elle ne m’a jamais quitté. Son regard, comment oublier un tel regard ? Malgré tout... Elle ne doit pas devenir une de mes faiblesses, non sinon elle serait en danger elle aussi. Donc… Tout comme Liorah, je reste froid et distant, voire méchant. Elle tente de se défendre et je soupire légèrement.

-Si tu aurais réellement voulu garder contact tu aurais pu ! Une lettre, un coup de fil, quelque chose que les parents ne peuvent pas gérer, arrête de te cacher derrière eux, assume !

Je fronce les sourcils et tourne le visage vers elle, mais change vite de position pour regarder à nouveau son bras et mes outils de travail. Pourquoi ? Parce que le vert de son regard me transperce. Magnifique vert. Puis soudainement elle semble beaucoup plus s’en faire pour Liorah et je soupire, de manière à bien lui faire combien mon agacement.

-Oui à cause d’elle, même pas capable de se défendre face à un mec qu’elle chauffe ? Et après voilà le résultat !

Je sais qu’elle ne l’a peut-être pas particulièrement chauffé, mais qu’importe ! Le résultat est là ! En tout cas je ne réponds pas à sa seconde question parce que ça voudrait dire que parler de Liorah est important, sauf que non, je dois jouer l’indifférence. C’est pour ça que je ne parle que de la cicatrise, pour montrer à quel point je lui en veux, je suis en colère et je la hais. Il faut qu’elle le croie elle aussi. Elle se plaint lorsque je la pique et je lui jette un regard bref avant de détacher l’élastique et prendre quelques flacons de son sang.

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Hannah Faraday
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Lun 12 Sep - 22:08
Spoiler:
 



Le pire dans cette discussion... c'est qu'il a raison, cela fait presque 12 ans que je ne suis plus mineure et j'avais même quitté ma « famille » depuis longtemps. Pourquoi je n'ai pas cherché à recontacter mes meilleurs amis ? Je ne sais pas, j'avais honte de mon état mais en tant que sorciers ils auraient pu me comprendre et peut-être m'aider. Je plonge mon regard dans le sien mais il me donne l'impression de me fuir, pourquoi ? A cause de ce qu'il a dit sur Liorah ?

Je... tu as raison... mais je ne voulais pas vous embêter... 

Je relève un sourcil lorsqu'il répond partiellement à ma question. Déjà il n'y répond pas complètement et puis imaginer Liorah allumer un mec ? Non je n'y crois pas...

Je ne te crois pas...

Il va falloir que je parte à sa recherche dans cet hôpital et j'ai bien compris que ce n'était pas Aedan qui allait m'aider. Je respire et évite de me frotter le bras quand il retire l'aiguille. Je n'aime pas trop ça mais je suis obligée de m'asseoir sur un fauteuil roulant pour qu'il m'emmène jusque vers le médecin qui doit m'examiner.

Merci Aedan, vous pourrez la raccompagner dans sa chambre d'ici une demie heure

J'esquisse un petit sourire parce que je pense qu'il ne s'attendait pas à devoir revenir me chercher et ça me permettra de le revoir encore une fois.
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 72
Age : 30

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en plomb
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en plomb
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Mar 13 Sep - 14:35


Ma vie amoureuse a été un peu chaotique. Ma vie tout cours en fait si je la regarde bien, comme si j’étais… Maudit depuis ma naissance. Je sais que mon nom de famille s’en rapproche en anglais, ma langue presque natale et parfois je me dis que le destin est vraiment vache, qu’il a une petite âme d'humoriste. Tout ça pour dire qu’en amour, autant que dans le reste de ma vie, je n’ai jamais eu de chance. Je crois sincèrement que si Hannah ne serait pas partir on aurait pu vivre quelques choses de fort et très intense, parce que je l’ai toujours trouvé belle, même encore. Mais je me dois d’être un connard, chose que je suis et reste. Je secoue la tête en entendant son excuse et soupire.

-Tu ne voulais pas nous embêter ? Alors fallait rester loin d’ici, revenir après tout ce temps c’est ça qui est le plus emmerdant.

Je lui lance un regard noir alors qu’elle me questionne sur cette cicatrice qui est a l’origine de beaucoup de mes malheurs. Cette cicatrice dont Liorah en est la source. Sauf que Hannah ne semble pas vouloir me croire. Je fronce les sourcils, aurait-elle déjà parler à Liorah ? Comment peut-elle avancer de telle chose sinon ?

-Tu ne me crois pas ? Et c’est elle ou moi qui à une énorme balafre en plein milieu de la gueule ? Tu crois qu’elle se souciait de toi quand elle trainait, et traine encore, avec son Magnus ? Pourquoi ça ne serait pas son genre ?

Après tout… Lorsque Magnus est là, Liorah et lui ça a toujours été fort, c’est bien pour ça qu'Hannah et moi nous nous sommes rapproché également. Je pense que mon argument est assez fort et vrai pour semer le doute, tout ça reste la même chose au final. Qu’elle me croit ou pas, c’est bien pour Liorah que j’ai ça. Je finis ses prises de sang et mets tout ça dans le bon endroit pour que tout sois analysés. J’entraine ensuite Hannah, sur son fauteuil, jusqu’à son médecin traitant et je me fige légèrement en l’entendant. Je fronce les sourcils, mais je n’ai pas le temps de dire quoique se soit qu’il part déjà avec sa nouvelle patiente.

-Fait chié, putain !

Je rumine un peu tout seul et soupire, prenant finalement ses prises de sang pour les emmener moi-même au laboratoire. Autant tuer le temps durant la demi-heure que j’ai à attendre. Lorsque c’est fait je reviens et je n’ai plus qu’à attendre quelques minutes pour voir Hannah ressortir ensuite, toujours en fauteuil. Il me la confie et je hoche la tête légèrement. Je me mets ensuite derrière la belle rousse aux yeux verts et commence à rouler jusqu’à l'accueil histoire de savoir sa chambre et tout ce qu’il y a savoir tout simplement.

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Hannah Faraday
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Sam 17 Sep - 15:59
De mon côté j'ai bien essayé d'oublier Aedan, je pensais que je ne le reverrais jamais. Mais cela m'obligeait à penser pareil pour Liorah et autant l'un que l'autre, les oublier était impossible. Jamais je n'aurais imaginé les retrouver par hasard, qui plus est dans un hôpital. Je soupire à sa réponse, je ne cherche plus à savoir s'il fait semblant d'être méchant ou non, même si c'est un masque il y arrive très bien et je n'ai pas envie de me battre.

"Tu crois que j'ai choisi d'être malade en plus de mon état ? Jamais je n'ai demandé à être hospitalisée mais c'était ça ou je mourrais, même si tu t'en fous moi ma vie me tient à coeur"

Il veut jouer à ça ? Okay il a réussi à me faire pleurer mais je jure que ça sera la seule fois... du moins devant lui. Je peux être plus forte qu'il ne le crois, j'ai appris à l'être au fil de ma vie. Lorsqu'il me parle de Liorah j'ai quand même de la peine à croire que c'est parce qu'elle a allumé un mec.

"Je ne te crois pas quand tu me dis que c'est parce qu'elle a soi-disant allumé un mec, que ça soit à cause d'elle ça ne m'étonne pas tu as toujours été là pour la protéger"

Okay je me suis dit que je ne réagirais pas à ses paroles mais je ne peux m'empêcher de serrer les dents quand il parle de la relation de Liorah et Magnus. Il ne m'a rien fait mais j'étais jalouse du lien d'amitié qui le liait à elle et quand parfois elle se rapprochait de moi j'ai l'impression qu'il ressentait la même chose. Oui ça nous a rapproché Aedan et moi, on aurait pu avoir cette relation amicale forte mais il y a eu plus que ça et ça ce n'était pas à cause de Magnus.

"Ce qu'il s'est passé entre nous n'a rien à voir avec Magnus"

Je n'attends pas de réponse particulière de sa part sur ce point et le laisse faire puis je me fais emmener par le médecin. On discute un peu de mon état puis il me raccompagne vers Aedan qui a l'air "enchanté" de devoir me raccompagner. Je n'ai aucune idée du numéro de ma chambre alors il me fait balader dans les couloirs jusqu'à l'accueil. Je frissonne un peu et m'adresse plus à l'infirmier qu'à "l'ex-ami".

"Aedan... j'ai froid"

Je ne vais pas l'appeler "Monsieur l'infirmier" non plus.
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 72
Age : 30

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en plomb
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en plomb
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Ven 30 Sep - 16:12

Je regarde Hannah à sa question et j’aurais presque envie de lui répondre qu’elle peut parfaitement ce faire hospitalisé ailleurs, puisqu’elle était ailleurs justement ! Pourquoi être revenu jusqu’ici hein ? Mais je laisse tomber, ça prouverait un petit trop que ça a pu me toucher et que d’avoir des réponses à mes questions est important et que dans un sens… Je tiens à elle. Et il est hors de question de laisser transparaitre une de ses émotions. Mais je ne peux retenir quelques piques et je peux soudainement voir des larmes cristallines dans son joli et magnifique regard vert. Mes sourcils se froncent cependant lorsqu’elle dit que j’ai toujours été là pour la protéger… Et j’ai envie de dire malheureusement. Sans ça… Je ne serais pas le cleps d’un démon. Sans ça, ma vie serait bien, serait mieux, je serais libre, je ne serais pas enfermé, je ne serais pas prisonnier. Et même encore aujourd’hui et chaque jour depuis 10 ans c’est ce que je continue de faire… La protéger… Et le fait que Hannah le dise, sans même savoir la porter de ses paroles me fait prendre une claque dans la gueule… Mais comme d’habitude, je ne laisse rien paraître. Me sentant attaquer, j’attaque également. Mais je ne réponds pas à sa réponse, dans son regard j’ai vu que je l’ai à nouveau blessé et c’est suffisant pour moi. Je la laisse au médecin, mais malheureusement je vais devoir me la coltiner jusqu’au bout. J’attends donc qu’elle soit fini et une fois fait, je passe à l’accueil pour avoir sa chambre. Puis je la conduis hyper rapidement à cette dernière, ne me sentant pas particulièrement bien… Après tout, elle m’a fait remonter tout un tas de sentiment. Ça reste mon premier amour de jeunesse. Je soupire en l’entendant et arrête son fauteuil dans la chambre. J’ouvre ensuite l’armoire et lui donne une couverture.

-Tiens. Voilà ta chambre, tu as une charte à lire et signer la bas et si tu as la moindre question surtout, fait moi plaisir, évite-moi.

Je lui jette un regard et quitte alors froidement la pièce. Puis je m’éloigne très rapidement, me mettant dans un endroit calme et silencieux. Et là… Je laisse doucement le masque tomber.


(Je te laisse donc faire quelques phrases sur ton propre ressentit de cette première rencontre depuis des années et cloturé Smile)

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Aedan Cursse
MessageSujet: Re: Les démons du passé (Hannah Faraday) Lun 10 Oct - 22:09
Bon tant pis, fin

_________________
J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance
Je sais ce que la vie a fait de moi


Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence
Je suis ce que la vie a fait de moi


avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1043
Age : 24

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Fonda et admin
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda et admin
Les démons du passé (Hannah Faraday)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les démons du passé... ^
» Episode 5 - Les démons du passé
» Démons du passé^, Chapitre 7 en ligne
» J'ai passé une merveilleuse soirée
» [Disney Channel] Hannah Montana (2006-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-
Sauter vers: