AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Retrouvailles douloureuses [Ft. Eliaz Wicksbury. ]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 27 Juin - 20:00

Je crois que je peux dire que mes multiples tentatives d'évasions ne semblent pas avoir plues au personnel de l'hôpital. Du coup, je n'ai plus le choix de rester enfermée dans ma chambre. Ils ont pris la peine d'attacher mes mains avec des menottes, mais j'ai tout de même réussi à me débattre suffisamment quand ils ont voulu mettre mon intraveineuse pour me forcer à boire du sang que ... Ils m'ont laissé un peu plus de temps. Tant mieux. Je n'ai presque rien «mangé» depuis que je suis arrivé, mais je m'en fiche. Je ne veux pas me nourrir de cette façon. Je ne veux pas vivre de cette façon. Je suis allongée sur mon lit en fixant le plafond. Un soupire un peu triste franchit mes lèvres alors que mes paupières se ferment. Je tente de me recroqueviller un peu dans mon lit, voulant ramener ma couverture sur moi. Tant qu'à ne rien faire, je pourrais bien dormir .. Je ne sais même pas si c'est le jour ou la nuit et ça aussi ça me déprime. Ne plus vouloir le soleil, ne plus ressentir de joie à entendre les oiseaux chanter, ne plus pouvoir sentir le vent chaud sur ma peau ... Non, rien de tout ça, au moins pas avant un très long moment, parce que maintenant je suis confinée ici, dans cette pièce qui ne me ressemble pas et qui est si .. froide, vide, austère, que je me sens presque en prison. Un coup à la porte me fait sursauter légèrement, puis je ferme les yeux, serrant les paupières fortement. Je me sens mal, terriblement mal ... Et je ne supporte plus qu'on me voit dans cet état, même si ce sont les infirmiers ou les médecins.

- Non ! Laissez moi tranquille ! Je ne veux voir personne !
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juil - 17:44


Il y a quelques jours maintenant j'ai réussi à faire interner Artémis. Comme ça on pourrait croire qu'elle est folle. Mais non... Rien de tout ça. Bien que j'aie peur que la condition vampirique rende ma belle folle. Complètement folle. J'ai peur que le suicide soit une tentation bien trop grande et puisqu'elle refuse que je prenne soin d'elle... Alors je m'y suis pris autrement. Ainsi quelqu'un prendra soin d'elle, mais ça ne passera pas par moi. Peut-être qu'ainsi elle se laissera faire, peut-être qu'elle finira par accepter tout ça. Je n'ai jamais pu parler du pourquoi j'ai faits ça. Pourquoi je lui ai caché ma condition, pourquoi je l'ai .. Damné. Parce que pour elle je ne l'ai certainement pas sauvé. Non... Je l'ai tué et damné. Je l'ai faite à une éternité dont elle n'avait sans doute pas envie. Comment lui dire que sauvait son âme, même si j'ai voulu la lui prendre est comme pour sauver mon propre salut ? Je n'ai pas osé revenir vers elle encore. Mais aujourd'hui je me suis dit qu'il fallait que j'y aille. J'entends bien les bruits de couloir et je sais qu'elle n'est pas facile à vivre apparemment, mais je suis heureux qu'elle soit toujours ici et surtout en vie. Même si je suis sur que pour elle, elle n'a absolument rien de vivant. Je prends donc mon courage à deux mains et toque à la porte. D'ici je peux l'entendre repousser cette demande d'adhésion dans sa chambre et je peux ressentir une infinie colère, mais surtout une tristesse... Passant outre à son interdiction j'entre doucement dans la pièce. Je referme la porte également en douceur et m'approche doucement du lit. Elle est dos à moi et moi... Je ne sais finalement pas quoi lui dire... Que je suis désolé... Ça c'est sur...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juil - 19:35
Allongée, seule dans mon lit, je me noie dans mes sombres pensées. Je fais tout pour qu'on me laisse seule, je rejette systématiquement chaque personne qui tente d'entrer dans ma chambre .. Je n'ai parlé presque à personne depuis que je suis ici. De toute façon, une seule à été vraiment gentille avec moi : Liorah. J'ai d'ailleurs une petite peur que ce soit elle que je viens de jeter hors de ma chambre. Mais .. non. Je crois qu'elle aurait plutôt été du genre à partir suite à ma demande, elle n'aurait sans doute pas insister .. Mais là, je sens que la personne qui est entré dans la pièce est toujours là. J'attends quelques longues secondes, espérant que la personne parte sans que je n'ai besoin de me retourner. À mon grand malheur, elle ne semble pas vouloir partir. Je me retourne alors d'un coup en prenant mon oreiller dans la ferme intention de l'envoyer sur la personne. Les sourcils froncés, je me détends pourtant d'un coup lorsque mon regard se pose sur .. eliaz. Mon oreiller me tombe des mains pour venir atterrir au sol, comme mon coeur au fond de mon estomac. Il n'était encore jamais venu me voir .. Il m'avait forcé à me faire enfermer ici pour ne jamais venir me voir .. et là, il était là .. Avec son air triste et son absence de mots .. J'ai le coeur gros à le voir là. Je suis tellement partagé dans mes émotions. D'un côté, je lui arracherais bien la tête avec mes dents pour lui faire mal autant qu'il m'a fait du mal en me forçant à devenir ce que je suis devenu, mais de l'autre .. J'ai envie qu'il me serre dans ses bras de la façon dont lui seul sait le faire pour m'apaiser. Soudainement, c'est un peu comme si le temps s'était figé .. L'horloge de mon coeur aussi s'est arrêté un instant.

- Eliaz .. Qu'est-ce que tu fais ici ..

Ma voix est comme un souffle. Le souffle avant que la tempête en moi ne s'éveille ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juil - 14:57


Je sens mon cœur battre vraiment très fort... Certes je suis un vampire... Un vampire vieux de 200 ans... Mais je le sens battre. Je suis né comme ça et la seule chose qui me différencie d'un humain ou d'un vampire devenu ainsi... C'est d'un côté mon cœur qui bat et de l'autre le sang que j'aime boire. Les émotions je les connais, je les ressens, même peut-être plus qu'un simple être humain. Je suis puissant... Avec les années je le suis devenu. Avec tout ce que j'ai bu et tué ça m'a aidé. J'ai été crains... Et maintenant c'est moi qui crains son regard, sa déception, sa voix, sa haine et sa rancœur. J'ai l'impression qu'on ne peut rien y faire, même en étant né ainsi, on ne peut pas juste vivre normalement. J'ai essayé de longues années... Et voilà que tout mon travail sur moi avait échoué à cause de cette jeune femme qui avait su me faire tourner la tête. Certes je ne l'ai pas tué, je n'aurais pas ça sur la conscience... Mais je pense qu'elle, elle aurait préféré. Mais je ne la laisserais pas mourir ! Elle se retourne soudainement prête à attaquer, mais je n'ai aucun mouvement de recul, elle est lente quand même pour un vampire et moi je suis fort, je suis rapide. Elle me fixe... Et soudainement un bruit sourd, celui de son oreiller au sol, retentit. Je suis des yeux l'objet avant de baisser les yeux. Je relève seulement les yeux lorsqu'elle prononce comme une brise, comme un murmure. Les yeux que je relève vers elles sont brillants... Brillant d'émotion.

-Je suis venu pour... Je... Je suis désolé Artémis... Pour tout ça... Pour tout...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juil - 0:43
Le fait de me retrouver face à face avec Eliaz après tout ce temps .. Combien de temps a passé depuis que je l'ai vu pour la dernière fois ? Au fond, je crois que ça ne fait pas si longtemps que ça, mais j'ai l'impression que ça fait une éternité. De toute façon, j'ai encore l'éternité devant moi .. Mon coeur me serre encore un peu plus fort. J'ai déjà mal au coeur de le voir devant moi .. Mes mains tremblent .. Mes sentiments sont partagés. J'ai autant envie qu'il me serre dans ses bras aussi fort qu'il le peut, mais j'ai aussi envie de lui arracher les yeux et de les manger pour le petit déjeuner. Je me lève, lentement pour ne pas tomber, mais assez sûrement pour pouvoir être certaine de ne pas faire face à une illusion. Ses mots .. Ses mots me font l'effet d'un coup de couteau comme au fond de mon âme. J'ai mal .. J'ai si mal .. Et au final, je sens pourtant un poids se soulever de mes épaules. Mes yeux brillent de larmes et j'ai le coeur gros. Comment .. Comment puis-je ressentir autant d'émotions contradictoires ? J'ai du mal à respirer soudainement. Je m'avance vers lui. Je fais un pas vers lui, mais mes pieds nus ne semblent pas suffisamment forts pour me porter plus loin.

- Je .. Je te déteste Eliaz ..

Ma voix est encore une fois un murmure. Une larme roule contre ma joue alors que je garde les yeux rivés sur lui. Un sanglot m'échappe et je me mords la lèvre pour en retenir un autre. Comment .. comment avait-il pu me faire ça ? Alors qu'on s'aimait tant .. Que du moins, moi je l'aimais autant .. Je lui aurais donné ma vie .. Et au final, c'est peut-être ça que je voulais même si je ne le réalise toujours pas .. Ai-je pu demander cette vie sans l'avoir même imaginé ? Comment aurais-je pu ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Aoû - 14:12



Je sais que dans ma bouche et dans la situation actuelle... L'expression que je vais employer est très mal choisie, je sais que si je le dirais à voix haute, on pourrait presque croire que je prends un malin plaisir à la torturer. Mais j'ai l'impression que ça fait une éternité que je ne l'ai pas vu... Et au fond, je sais que c'est le cas. Ce n'est même pas le verbe « revoir » qui compte encore dans cette situation... C'est découvrir. Je ne connais plus la Artémis qui me fait face, elle n'est plus la même jeune femme, elle ne le saura plus jamais et tout ça... Par ma faute. En connaissant mon passé on pourrait croire que ça me passe au-dessus, mais je vous assure, mon cœur bat quand même. Je ressens quand même et depuis la mort de mon propre enfant... Je me sens si mal. Je me freine, chaque jour. C'est dur, chaque jour. Tous les jours cette sensation d'avoir de l'acide dans le sang, que mon corps est traversé par des millions de petites aiguilles. Je relève des yeux brillant vers elle et … Elle finit de me faire comprendre que j'ai bel et bien raison. Elle me hait et je la comprends. Je peux la voir pleurer, mais je n'ose pas encore approcher... Finalement, mes yeux brillant de larmes, je m'approche et la regarde toujours dans les yeux.

-Si... Si c'était le prix à payer après mon erreur pour te maintenir en vie... Alors je... Je l'accepte...

Je lève doucement ma main... Je sais que je prends un risque, mais elle est faible et je suis plus rapide. J'essuie sa joue, sa larme... Ce sang... Je laisse tomber le bras à nouveau et murmure à mon tour.

-J'espère qu'un jour... Tu arriveras à me pardonner...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Aoû - 13:20
Je peux presque sentir encore mon cœur se serré de voir Eliaz face à moi. Ça fait si longtemps et au fond, peut-être pas assez longtemps .. je ne sais pas encore ce que je ressens face à lui. J'ai envie de l'aimer à nouveau, de le sentir m'accompagné dans ce moment difficile .. Mais en même temps, je veux mettre le plus de distance entre moi et celui qui m'a enlevé la vie à proprement parlé. Je le déteste et pourtant je l'aime si fort .. Une larme roule contre ma joue alors que je lui annonce que je le déteste. Ma voix est dure, presque froide, mais on peut sans doute percevoir que ce n'est pas totalement le fond de ma pensée. Je ne pourrais jamais totalement le détesté. Enfin, peut-être que plupart, j'arriverais à ne pas totalement le détester. Je me mords la lèvre à ses paroles et je retiens un nouveau sanglot. Une erreur .. c'était plus qu'une erreur .. Si seulement j'avais su à ce moment-là à qui j'avais réellement affaire .. Je ne me serais peut-être, sans doute .. pas autant approcher de lui. J'aurais fait attention, j'aurais fait de mon mieux pour ne pas tomber amoureuse .. Même si maintenant, c'est trop tard, même si maintenant, je ne peux plus rien faire pour changer ça .. Je sens alors sa main se poser contre ma joue. À peine une seconde, juste le temps d'essuyer l'une de mes larmes .. Je relève lentement la tête vers lui, les traits encore partagées entre l'amour et la haine. Je fais un nouveau pas vers lui .. puis un autre .. lentement, je me rapproches le plus possible de lui. Quelques petits pas à peine et je me blottis ensuite contre lui. Et si pour une fois .. On jetait les armes .. J'ai besoin d'un peu de réconfort. Et je sais qu'en ce moment, il n'y a que lui qui puisse m'en apporter.

- Je te déteste .. Je te déteste tellement .. Mais je t'aime encore plus que je ne te détestes ..

Je murmure, la tête appuyée contre son torse, de nouvelles larmes roulant contre mes joues. Je vais sans doute tâché son haut, mais tant pis. Il l'aura bien mérité. Juste un moment, quelques minutes .. Je veux l'aimer encore. Je nous offre une trêve .. quelques instants de paix dans notre guerre, parce que j'ai besoin de sa force.

- Je ne veux pas être un monstre .. Je ne veux pas de cette vie .. Tu m'as maudit Eliaz ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Aoû - 19:23


Son regard accusateur, sa haine, son coeur que je n’entends plus battre… Ses paroles vomis, tel de l’acide sur moi... Je l’encaisse, je l’accepte. Je ne dis rien, je baisse simplement les yeux. Fait moi mal... Si ça peut te faire aller mieux. Fait moi mal… Tu as le droit. Qu’est-ce que j’attendais au final de cette rencontre ? Apaiser ma conscience bien trop pleine de mort, de cris, de sang, de carnage . Surement... Oh oui, surement que j’attendais son pardon. Mais je sais que je ne l’aurais pas, je sais que je ne le mérite pas forcément. Même si je n’y peux rien ! Je suis moi, je suis juste... Moi. L’ai-je haïs d’être humaine ? Non, c’est... C’était sa condition et je la prenais ainsi. Je suis né vampire, c’est ma condition, je ne devrais pas avoir honte d’être ce que je dis. Pourquoi le devrais-je ? Et au fond je n’ai pas honte, absolument pas. J’aime être ce que je suis. Je regrette juste que mes pulsions aient mené à ce que son amour devienne de la haine. Que mes pulsions me font souvent perdre pied, comme un drogué ou un alcoolique. Leur sang m’enivre. J’accepte sans protester ses mots de haine et de colère. Si ça peut la soulager, si ça peut l’apaiser, si ça peut lui faire du bien. La seule fois où je parle... C’est pour m’excuser et ensuite... Lui dire que si le prix à payer était sa colère... Alors je l’accepte… Et sur ces mots j’essuie ses larmes qui avant d’être du sang... Était de l’eau autrefois. Elle relève alors la tête vers moi et ses yeux... Magnifique sont remplis de sang... Et avant même que je ne comprenne réellement elle ses blottis alors contre- moi. Mes bras passe autour d’elle pour la serrer un peu plus fort. Je ferme fort les yeux lorsqu’elle me répète encore et encore qu’elle me déteste. Je pose ma tête sur le haut de sa tête, en la serrant, les yeux brillants.

-Je suis désolé… Tellement... Désolé...

Je peux l’entendre avoir de nouveaux sanglots, et je glisse une main dans ses cheveux, pleurant moi-même. Je regarde finalement le mur face à nouveau. Et lorsqu’elle me dit que je l’ai maudit... Je me mords fortement la lèvre en regardant face à moi... Puis je recule finalement son visage, juste pour le prendre entre mes deux mains. Je la regarde alors dans les yeux.

-Je n’ai faits que... Me maudire encore plus de t’avoir damné... Je... Je suis vraiment... Tellement... Tellement désolé…

Et une larme tombe... S’écrasant entre nous. Tout est si confus, tout est si fort, tout est si… Si mort...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Sep - 23:02
Les larmes me montent aux yeux sans que je puisse les contrôler. Après tout, comment contrôler une émotion que je ne comprends même pas moi-même ? J'aimerais comprendre .. comprendre pourquoi je veux encore l'aimer après ce qu'il m'a fait. comprendre comment je peux ressentir à la fois une haine si dévorante et une tristesse infinie .. comment peut-on ressentir ce gouffre au fond de son coeur et de son esprit et encore continué à avancer ? Non, c'est faux .. Je n'avance plus, je recule, je recule encore et encore jusqu'à ce qu'un jour je franchisses le dernier pas qui me sépare de l'abime. Et ce jour-là, il sera trop tard .. Mais pour le moment, mes émotions me rendent encore plus à fleur de peau que ce que je ressentais avant cette transformation. Et de voir le visage d'Eliaz là devant moi, aussi triste sinon plus que le mien .. Comment pourrais-je le détester ? Je lui crache un peu de venin avant de .. ne plus avoir la moindre force et de venir me blottir dans ses bras. comme avant. Comme quand ma mère est partie .. Comme dans ses moments où on s'aimaient simplement .. Mes paroles m'échappent .. et les siennes me font pleurer encore davantage. Ma main vient serrer son tee-shirt entre mes doigts affaiblis alors que je sens sa main glisser contre mes cheveux. Ce simple geste m'apaise déjà .. Mais en plus, il vient prendre mon visage entre ses doigts, me forçant à le regarder .. Et de voir ses yeux emplis de larmes .. Ça me déchire le coeur encore plus ..

- Je ne sais pas si j'arriverais un jour à te pardonner ..

Mes paroles sont sincères et vraies et pourtant .. Je veux lui pardonner .. Mais ça prendra du temps .. Je vais continuer à souffrir de cette malédiction toute ma vie, ou plutôt ma mort, alors il peut bien souffrir de ne pas avoir mon pardon pendant quelques temps .. Je ferme les yeux un instant, venant poser ma main contre l'une des siennes tout en appuyant un peu plus ma tête sur celle-ci. Je veux simplement qu'il sache que même si ma haine est forte, mon amour n'a pas complètement disparu .. De toute façon, ça serait impossible .. J'ouvre alors les yeux pour lui poser une question, la question qui me tracasse l'esprit depuis cette fameuse nuit .. Enfin, c'est plutôt la réponse qui m'intéresse ..

- Quand .. c'est arrivé .. et que tu m'as .. tuée ... pourquoi est-ce que tu ne m'as pas simplement mourir .. si c'est un supplice pour toi aussi de m'avoir damné .. pourquoi est-ce que tu .. ne m'as rien dit à propos de toi .. de ce que tu étais réellement ..

Je ne sais pas exactement ce que je cherche comme réponse. Je veux simplement la vérité que ce soit douloureux ou positif .. Si c'est un tueur sanguinaire qui préfère garder les femmes qu'il a tuées près de lui, je préférerais le savoir ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Sep - 17:58


Sa haine, je la comprends, je ne la renie pas, je l’accepte. Elle me haine, très bien qu’elle le fasse. Parce que si elle ressent de la haine, au moins elle ressent quelque chose et ressentir quelque chose, ça permet de se sentir vivant, dans un sens… Même si son coeur ne bat plus, même si ça vie ne sera plus jamais la même par ma faute… Et j’accepte ça… Je veux dire, depuis la mort de mon propre enfant, causé par moi, je fais face tous les jours à mes démons. Tous les jours je me bats et c’est pour ça que je ne pouvais pas la laisser mourir aussi, c’est pour ça et uniquement ça. Je ne voulais pas qu’elle soit une énième âme en sursis qui me poursuit la nuit et me guette le jour. Je ne voulais pas que son doux regard hante mon sommeil. Pas une de plus…

Et tout ce que je trouve à dire ? Ou à faire pour ma rédemption ? Lui demander pardon, encore et encore, parce que je n’ai pas le droit d’autre chose et si ça peut la calmer… Alors tant mieux. Je la serre contre moi et elle serre mon haut. Finalement lorsque ja la force à me regarder, elle le fait et me met face à une réalité, son pardon n’est pas acquis et ne le saura peut-être jamais. Ma tête se hoche doucement.

-Je ne le cherche pas… Mais je préfère ne pas l’avoir et te savoir là… Que plutôt ne rien pouvoir faire contre ton âme torture me hantant de t’avoir ôté la vie… Artemis… L'éternité t’attend… Tu verras des mondes et des mondes…

Et j’espère qu’avec le temps le goût de cette perspective atténuera sa douleur et sa haine. Dans tous les cas, je l’ai faits et aucun retour en arrière n'est possible. Finalement mes bras tombe face à toutes ses interrogations et je me recule de quelques pas. En quelque sorte je lui ai un peu répondu plus haut, mais je ne peux pas lui dire plus, je ne peux pas. Je baisse alors les yeux, silencieux… Ne disant rien. Personne ne doit savoir. Personne…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 15:45
Je me sens mal, si mal .. de le voir face à moi, de voir son visage triste .. Et pourtant, je ressens également de la haine. Je ne sais pas quel émotion domine en moi pour le moment. Je me sens torturée, déchirée entre deux pôles contraires. Je veux pourtant savoir la vérité. Pourquoi a-t-il voulu m'aimer pour ensuite m'enlever la vie ? Je me retiens quelques instants, ne lui demandant pas maintenant, car je veux que lui aussi sache la vérité : je ne sais pas si je pourrais un jour le pardonner entièrement pour ce qu'il m'a fait. Je viens me blottir dans ses bras pourtant, malgré la douleur des mots que je viens de lui dire, malgré la dureté de cette réalité. Je reste contre lui tout en lui parlant, tout en lui laissant comprendre ce que je ressens. Puis, j'écoute sa réponse avec attention. J'écoute chacun de ses mots et je lui pose pourtant une toute autre vérité, encore une fois. Mais au fond, je sens qu'il m'a déjà répondu. Il recule, me repousse légèrement du même coup en quelque sorte, car il s'éloigne de moi. Ses bras pendent de chaque côté de son corps .. Et il semble sans mot.

- Tu l'as fait .. Car tu ne voulais pas de ma mort sur la conscience .. ? C'est ça .. ?

C'est ce que j'ai compris et que je ne voulais pas comprendre dans ses premiers mots. Je veux simplement savoir si j'ai bien compris .. J'espère m'être trompé. J'ai beau me dire que Eliaz est un monstre et qu'il m'a fait devenir un monstre également .. mais je me prend à rêver, sans doute .. qu'il m'a gardé en vie parce qu'il ne voulait pas voir celle qu'il aime mourir. Pourtant, je sais que c'est faux .. enfin, que ce n'est pas que ça, ça c'est clair ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Sep - 9:15


J’entends ses mots, je les comprends, je sais… Je m’y attendais. Si elle croit que je pensais qu’elle me pardonnerait, c’est me prendre pour plus idiot que je ne suis. Je le savais qu’elle ne le ferait pas et je ne lui en veux pas, puisque… Puisque rien au final. Je suis comme je suis, j’ai faits ce que j’ai faits et j’assume tout ce que j’ai pu faire. Et je veillerais sur elle, quoi qu’il advienne. Quoi qu’elle fasse de son éternité. Je veillerais jusqu’à la fin de la mienne, jusqu’a la fin de la sienne, tout comme je le fais pour Cristal depuis de nombreuse, très nombreuse, années maintenant. Je me recule aux questions d’Artémis puisqu’on part sur une pente qui n’est pas bonne. Je sais que je lui dois la vérité, mais est-ce que ça vaut réellement la peine ? Se sentirait-elle réellement mieux ? Je ne crois pas. Je baisse légèrement les yeux et la fixe de nouveau.

-En autre… Je… Je voulais juste réparé mon erreur et te laisser la chance de continuer de vivre et de… De vivre tout simplement…

Même si ce n’est plus pareil. Je lui permets de vivre mille et une vies ! Mais sentant que ce n’est probablement rien de tout ça qui l’intéresse je soupire légèrement.

-Je devrais te laisser… Je commence bientôt en plus.

Avec deux travails, jongler est compliqué.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Sep - 19:02
Les mots d'Eliaz devraient sans doute me faire du bien. Il ne voulait pas faire une erreur et il a tenté de la réparer. Pourtant, ça me fait encore plus mal. Parce que j'ai l'impression que si il m'a sauvé, c'est uniquement pour son propre salut et pour aucune autre raison .. même si c'est peut-être aussi pour ne pas être hanté par mon visage pendant des siècles. Après tout, je ne pense pas que notre histoire ait été à sens unique .. Du moins, je l'espère. Je lui pose des questions, mais je peux bien voir qu'il n'a pas vraiment envie d'y répondre, qu'il ne semble pas à l'aise dans ses réponses .. Je le comprends, mais moi, j'ai besoin de ses réponses, de connaître la vérité. En tout cas, c'est ce que je crois. Pourtant, je me contente de hocher la tête à ses mots, presque tristement..

- Je vois .. Et bien, c'est peut-être le fait de vouloir me sauver qui a été une erreur ..

Je baisse un peu la tête en l'entendant dire qu'il doit partir .. J'ai envie de lui dire de rester, mais en même temps, j'ai également envie de lui hurler de partir et de ne plus jamais revenir. Je retourne alors simplement vers mon lit et je m'y installe, essuyant les dernières larmes sur mes joues.

- D'accord ... Tu reviendras hein ? J'ai besoin d'explications sur ce monde .. Je n'y comprends rien, je n'arrive pas à m'adapter .. et si je dois y passer l'éternité, j'aimerais bien le comprendre un minimum ..

Je m'allonge finalement, lui tournant le dos tout en remontant la couverture sur mon dos. Je ne veux plus le voir pour le moment je pense. Je ne sais plus ce que je pense.. Je pense que j'ai besoin d'être seule pour continuer à penser à cette conversation .. mais j'ai aussi besoin de savoir qu'il reviendra et qu'il ne me laissera pas seule avec cette nouvelle vie.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 609
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Sep - 5:36


Artémis cherche des réponses, mais je ne peux pas réellement y répondre. Je ne peux pas, je ne peux pas sans griller cinquante ans de couverture, je ne lui offre donc qu’une demi-réponse ce qui ne semble pas réellement la satisfaire, mais je ne peux pas faire mieux. Je baisse légèrement les yeux lorsqu’elle dit que c’est de l’avoir sauvé qui est une erreur et je ne réponds pas réellement, je garde simplement les yeux légèrement baisser, montrant là que ses paroles me font mal, que je regrette, même si au fond... Je ne ressens peut-être pas réellement tout ça, mais… Je me dois de garder une certaine personnalité. Par contre, je parviens à trouver une issue de secours, parce que je ne peux pas rester sur cette pente glissante qu’emprunte la jolie jeune vampire. Elle me tourne alors le dos en s’allongeant et ma tête se hoche légèrement en l’entendant. Réalisant qu’elle ne me voit pas, je reprends doucement, non sans un léger sourire. Elle laisse donc une chance à ce monde, donc à rester en vie.

-Oui, bien sur…

Et sur ces mots je quitte la chambre doucement, je souffle légèrement une fois sortie, ferme les yeux quelques secondes, appuyer contre la porte, puis je repars.


Fin
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-