AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Perte de contrôle... (Galia Wong)

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 4 Juil - 0:31



Ma journée se termine de manière plutôt brutale et un peu morose. je suis allé voir Artémis pour la première fois depuis que je l'ai fait entrer dans cet hôpital. Connaissant comment elle a réagi vis-à-vis de ce que je lui ai fait je ne m'attendais absolument pas à être accueilli en héros, mais le vivre est pire. Parfois j'ai juste envie d'être celui d'avant, sans sentiment... C'était tellement plus simple. Mais j'assume. Tout comme Crystal, j'assume ce que j'engendre. J'assume tout, même d'avoir éteint ma propre lignée. En tout cas je sors finalement rapidement de la chambre et souffle légèrement. Plus je restais et plus elle s’épuisait à se battre pour me sortir alors que je la sentais déjà faible. Soudainement mon ouïe est attirée par un bruit... Je m'avance alors rapidement vers le bruit et regarde une petite asiatique qui semble mal.

-Est-ce que ça va ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Aoû - 23:27

: Ma vie et toujours la même, un éternelle vide et solitude. Je suis obligé de vivre dans l’obscurité depuis plus de 2siècle… je ne sais plus où aller que faire, j’ai voulu faire mes étude dans le vampirisme pour les aidé mais enfin de compte je déteste ce que je suis. Je suis un monstre voilà tous… avant je buvais que du sang d’animal mais mon corps à changer comme muter et il ne le supporte pas du coup je suis toujours obliger de voler dans les banque de sang quand je n’en peux vraiment plus. J’en peu plus de cette vie je veux mourir. Ce soir je me suis fait rejeter par un vampire qui ne voulais pas ce nourrir, je le sais bien que je ne peux pas les obliger mais ses sois ça soit la mort ses trop pour moi… je craque…
Je lâche un cri de douleur alors que je suis dans le placard a ballet de l’hôpital, j’entends une voix et me redresse d’un coup voyant un homme arrivé, je sèche mes larmes vite fais.

« On va dire ça »
je lui souris comme je peux.
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Aoû - 18:29



Pour n'importe qui ce cri aurait peut-être pu passer inaperçu, pas pour moi. Je suis un vampire et j'ai tout de développé. Et puis je ne suis pas qu'un simple vampire, j'en connus des vies, j'en ai connu des choses, je maitrise mon corps et j'assume et connais tout ce que le vampirisme a à m'offrir. Je suis né avec, c'est dans mon sang, c'est dans mes cordes. Je trouve donc sans mal d'où viennent ces bruits de larmes et de pleurer, lorsque j'ouvre le placard à ballaient de l'hôpital qui est mon principal lieu de travail, enfin où je range les choses pour que je puisse travailler, c'est là que je découvre une petite asiatique. Je m'approche d'elle alors qu'elle a l'air totalement apeuré et très mal. J'entends et je sens d'ici sa surprise, sa peur et autres choses, mais je ne mets pas le doigt dessus encore. Je lui offre alors un petit sourire et lève doucement ma main puis essuyée le sang sur ses joues. Une vampire transformer, leurs larmes sanglantes les trahissent.

-Pourtant... Vos larmes vous trahissent jolie demoiselle...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Sep - 8:22
Je ne me sens pas du tout bien, ce manque et de plus en plus extrême. J’ai 200 ans mais pourtant toujours cette soif qui ce contrôle très durement. Je ne m’occupe jamais des humains pour cette raison… je ne veux pas leurs faire de mal. J’ai quelque minute de pose j’en profite pour aller lâcher mon sac dans un placard à ballet, mais manque de bol pour moi je ne suis pas seul. Un jeune homme ouvre la porte et à son odeur il est de la même race que moi. J’essaye de ne rien montré, mais bon je dois bien l’avouer je ne suis pas bonne comédienne. Je le regarde néanmoins en reniflant un peu et avalant ma salive.

« Euh… oui en effet… je ne suis pas très bien en ce moment, le râle bol d’être ce que je suis… » Je le regarde puis essuie mes yeux avant de baisser la tête toute abattue.
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Sep - 16:50


Vu mon état vampirique et mes nombreuses années, je capte sans problème que non loin de moi il y a un problème, que quelqu’un ne va pas bien. Et d’ailleurs je trouve sans difficulté la petite vampire aux trait asiatique qui ce cache dans le placard où on entasse des tas de choses utiles pour soigner les malades. Je l’ai déjà vu plusieurs fois, forcement, j’en connais du monde ici, je suis un peu comme le papier peint du lieu, j’en vois des personnes passer, mais personne ne fait attention à moi, je ne suis que l’homme de ménage. En tout cas, même si je la connais de vue, nous nous sommes jamais parlé et elle finit par baisser les armes en me disant la vérité tout en essuyant ses joues. Je capte alors immédiatement son problème.

-Vous avez quel âge… Sans indiscrétion ? Pourquoi en avoir marre ? L’éternité ne vous réjouis pas ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Sep - 9:09
Je ne sais pas trop quoi dire, je suis remplie de larme et me confie tous de suite à lui. Je suis comme ça, je suis complètement naturel jusqu’au bout des griffes. Je l’ai toujours étais, même à Londres l’une de mes nombreuse ville, ou j’ai bâtie ma vie et ou j’ai étais obliger de tous abandonné pour venir dans un autre endroit. Je suis resté la même, une vampire plaine de fougue et de compassion. Je suis un vampire pacifiste comme je pourrais dire, mais merde je dois tout de même boire du sang d’humain et ça me dégoute. Pourtant je suis quand même vieille… je soupire et le regarde

« J’ai 200 ans aux alentour, je ne suis pas une personne qui aime faire du mal, et je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours étais différente des autres vampires avec qui je vivais y a longtemps. Je n’étais pas sanguinaire. Je ne le suis toujours pas, je me tien retient au maximum et une fois la soif trop grande, je prends dans les réserves de sang. Je ne mordrais plus jamais un homme. Je ne le supporte pas et puis une question, à quoi sers l’immortalité si c’est pour faire souffrir des gens en retours. » Je le fixe. Je soupire néanmoins.

Je veux lui donner mon point de vue…
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Sep - 15:09


La jolie petite vampirette se calme petit à petit et parvient à me dire son âge, elle est aussi âgée que moi a ce que je vois, enfin elle est certainement plus vieille que moi. Si elle a 200 ans d’éternité et qu’elle est un mordu, c'est-à-dire qu’elle avait déjà un certain âge humain aux vues de son physique. Mais elle semble mal le vivre, pourtant … Ne pas supporter son vampirisme et vivre aussi longtemps et en liberté c’est rare. Ça doit être une personne soit très craintif et qui a peur de la mort ou très forte et qui se bat malgré tout, malgré tout je pense pour la 1ère option. Je secoue légèrement la tête et réponds avec un sourire à sa question.

-Nous ne sommes pas obligés à faire souffrir des personnes, vous venez de la dire, il y a des poches de sang, même pour les mordus ! Et puis… Vous soignez les gens ici, non ? Alors votre éternité ne rime pas avec souffrance.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Sep - 8:51
« Oui c’est pas faut, je me nourrit que comme ça. Je ne supporte pas de mordre les gens, j’ai étais obligé de le faire ce fut un temps et franchement devoir devenir une personne que je ne suis pas pour les beau yeux de quelqu’un pour qu’elle daigne bien me laisser vivre, je ne le veux plus. »

Je repense à cette femme, cette démonia, cette femme par tous à commencer, cette femme qui m’a fait renaitre il y a environ 200 ans. Je m’en rappelle de temps en temps, mais j’espère que jamais je ne la rêverais…

« Je suis juste très différente des autres vampires, je suis une sous merde pour cette personne… » je soupire et lâche une larme.
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Sep - 11:58


En entendant la jolie petite vampire, je comprends qu’elle a dû subir un traumatisme et comment elle le dit-on dirait bien que c’était un véritable supplice, un martyre, seulement elle reste tout de même assez évasive et du coup c’est compliquer parce que mon imagination peut partir dans tous les sens alors que si ça se trouve c’est moins pire que je ne peux l’imagine. Mes sourcils se froncent alors et je reprends avec un doux sourire.

-Vous avez raison, vous devez vivre pour vous et juste vous, personne d’autre.

Je pose finalement ma main sur son épaule, pour attirer son regard, lorsque nos regards se croisent je lui sourire, ce sourire qui met en confiance et qui rassure quiconque le croise. Ce sourire qui me permet de faire sourire les autres et les mettre en totale confiance. Qui me permet de me cacher.

-Je ne sais pas qui est cette personne… Mais aucun vampire ne se ressemble, comme aucun humain ne se ressemble. Vous êtes certainement une personne merveilleuse ! Rien que parti le fait que vous travaillez dans un hôpital, pour aider les autres !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Oct - 6:43
« Oui, j’ai 200 ans et un lourd passer… que j’aimerais oublier… un lourd fardeau, beaucoup de gens que j’ai perdu, beaucoup de gens que j’ai aimé que je ne peux plus voir suite à ma condition. Si seulement ce soir-là je ne serai pas sortie de chez moi, je ne serai pas la créature d’aujourd’hui »

Je sens sa main sur mon épaule et souris, je le regarde de nouveau et sens ma tristesse un peu ce dissipé par une telle gentillesse dans son sourire. J’essuie un peu mes larmes quand j’entends des petits bruits insonores pour un humain et des clappements. Je regarde par la fenêtre et voie ma petite soleil volet à côté de la fenêtre, elle a dû sentir que j’étais mal et venu me rejoindre. Je me tourne vers le jeune homme.

« C’est pas une personne bonne à connaitre, mais un jours elle me trouvera, elle est tellement puissante, elle me traque et ne cessera jamais de le faire. Elle me hait tous autant qu’elle m’aime. Croyais moi, je n’ai pas toujours étais ainsi… avant j’étais froide et sans pitié j’étais sa fierté… Mais jouer la personne que je ne suis pas à durée un temps… je me suis échapper de cette enfer et me suis retrouver dans pas mal de ville avant de venir ici et devenir médecin. J’aime ce métier, mais même si je n’aime pas spécialement les gens de ma race à l’origine, je ne leurs veux pas de mal et justement j’essaye de les aider du plus que je peux » je fais un léger sourire gêner d’avoir dit autant e chose sur moi à un inconnue.

Franchement j’ai besoin de parler, soleil ne suffit pas il me faut des conseils… je dois me ressaisir… je ne suis pas faible, mais juste dérouter par les événements….
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Oct - 1:07



La jolie Asiatique est au final plus âgée que moi. Niveau vampire je dirais pas réellement, je me demande au final si elle a 200 ans, en comptant ses années de vampire ou bien sans… Mais lorsqu’elle me parle de son histoire, je comprends bien que ça semble l’attrister et la toucher la condition dans laquelle elle se trouve.

-200 ans... Avec le vampirisme ou de vampirisme ? Et... Si ce n’est pas indiscret... Que vous est-il arrivé ?

Pour l’instant tout ce centre sur elle, mais ça me convient bien. Je n’aime pas parler ou penser à mon passé, ça me ramène aux vieux démons et ça pourrait être danger de réveiller le vampire qui sommeille en moi, même pour un vampire aussi âgé qu’elle. Elle me raconte alors un petit peu plus qui est cette femme dont elle semble avoir peur, mais… Elle reste tout de même très vague, lorsqu’elle me dit qui elle était avant, un petit sourire naît sur mes lèvres. Je secoue alors doucement la tête comme pour la rassurer.

-Nous sommes des vampires, l’être a l’immortalité. Nous vivons mille et une vies… C’est normal qu’on ne soit pas toujours les mêmes. C’est là notre plus grand enfer… Être mille personnes et ne jamais ce perdre au fond. Mais si ça peut vous rassurer, je pense que vous en vous êtes pas perdu. Dès que je vous vois… Je ne vois que de la gentillesse et je la ressens aussi, ça me donnerait presque envie de craquer et sourire sans cesse !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Nov - 18:35
« J’ai 200 ans de vampirisme, j’ai étais transformais à 24 ans… c’est une longue histoire, si vous êtes prêt à l’écouter je veux bien vous là raconter…

Je soupire et commence mon récit :

“Je suis née en Thaïlande et j’ai étais transformais là-bas aussi… Je me suis ensuite réveillé chez cette femme, une vampire aussi belle que ténébreuse et dangereuse… Elle m’avait créé comme pas mal de gens avant moi et voulais que je la serve. Elle détester les loups et elle voulait tous les tuer jusqu’au dernier, à cette époque la guerre loup et vampire étais beaucoup plus présente que aujourd’hui et j’étais un pion dans son échiquier hors il s’avère que le pion et garder son humanité on va dire, j’ai beaucoup changé et détester tuer pour me nourrir ou bien torturer les gens… J’étais le point faible… Je souffrais beaucoup jusqu’au jour où je me suis fait une amie qui est morte par ma faute… Humain et vampire sont incompatibles et quand ma génitrice la découverte elle ordonner de la vider de son sang ou bien elle le ferait. Vu que je connaissais sa méthode je préférer le faire moi-même. Je l’ai donc tué vite sans douleur en craquant son coup avant sans qu’elle le voie et l’ai vidé de son sang après.
Après cette nuit j’ai changé de tous au tout… je voulais m’échapper de ses griffes et pour ça une seule solution, je devais devenir la plus horrible des vampires et qu’elle est fierbde moi pour ensuite pouvoir m’échapper comme je le voulais…
Donc je ne te donne pas les détails qui me hantent encore aujourd’hui et me tuent à petit feu. J’ai tué tous les vampires autour d’elle, je suis devenu sans pitié et devenue presque plus meurtrière qu’elle. Elle était fière et me traiter comme sa fille. ça me dégoûter, un soir je suis partie, je suis parti loin des montagnes d’Angleterre, ou je vivais… pour changer de vie… et devenir celle que j’ai toujours voulu être… J’ai toujours la peur qu’elle revienne me chercher… Depuis je me terre comme un rat…


Je soupire et lâche une larme, je ne peux pas contrôler mes émotions… j’aurais tellement voulu avoir un bouton-stop à mon âme et qu’elle disparaisse… je lève la tête et l’écoute en souriant. Je rougis en écoutant la fin de la phrase…

« Euh, c’est ce que je veux devenir au plus est au point, mais au fond je hai et déteste vraiment les gens de ma race, c’est aussi pour cela que j’ai voulu faire mes études dedans pour mieux me comprendre et les comprendre aussi, pour moins les détester… Ce que j’arrive à faire, mais je sais bien que les pouvoirs à l’hôpital est interdit enfin de s’en servir sur un patient, mais défois c’est inévitable… Je m’en veux aussi pour cela… aujourd’hui un vampire voulait pas ce nourrir cela faisait beaucoup trop de temps qu’on essayait… je le voyais qu’il allait mourir pas possible de laisser faire. J’ai passé la ligne rouge et je les hypnotiser pour qu’il ce nourrisse ce qu’il a fait… Mais une fois réveiller de sa transe il a demander de changer d’infirmière… Comment puis-je bien faire mon travail si quand j’aide une personne la personne me rejette comme si j’étais un monstre ? j’ai juste beaucoup de doute…’

Je me mort la lèvre, je sais que ce que j’ai fait est inconvenable et que je risque de gros ennuie, mais je suis comme ça, je suis impulsive et j’aime bien faire mon travail et regarder une personne mourir alors que je peux la sauver je ne le permet pas… je pose ma main sur la sienne en signe de remerciant de m’écouter comment il le fait et sourie avec douceur.

Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Déc - 16:49


Elle répond sans gêne à ma question et je me dis que c’est une traie atypique aux vampires. Dans le sens où on vit tellement de chose, on est dans un monde tellement à part que… Pourquoi ce bridé ? Pourquoi cacher des choses ? En tout cas j’apprends par cette question que je fais face à quelqu’un de plus âgée que moi. Disons que niveau vampirisme nous aurions le même âge, mais comme elle est née 24 ans plus tôt que moi sous forme humaine, cela fait d’elle une femme plus âgée que moi, mais pas forcément plus expérimenté. J’ai l’avantage d’être né ainsi, elle a l’avantage de l’âge. Ma tête se hoche doucement lorsqu’elle me demande si je suis prêt à l’écouter et c’est chose que je fais.

Elle commence alors à me raconter son récit et je dois bien avouer que je ne connais pas cette femme dont elle me peint le portrait, mais fut une époque elle et moi auraient très bien pu nous entendre et ainsi régner sur le monde, écrasant le plus faible. Cependant je ne laisse rien paraître et écoute le récit de ce vampire qui me semble brisé par la vie qu’elle mène. Je ne retiens pas quelques grimaces parfois, surtout lorsqu’elle me parle de la mort de sa meilleure amie. Je compatis réellement sur ce coup vu que ça me rappelle mon propre meurtre, celui de mon enfant. Celui qui a mit fin à mes années de terreur… A la fin de son histoire je peux voir une larme de sang rouler le long de sa joue et je l'essuie doucement.

-Vous n’aviez aucun contrôle sur votre passé, mais vous contrôler votre avenir. Vous avez une éternité pour vous racheter… Vous le faite déjà, en aidant les autres...

Elle me fait ensuite part de ses doutes et je ne peux que la comprendre. Ma tête se hoche doucement avant que je ne ris légèrement, essayant de la détendre.

-Si vous en voulez pas avoir le mauvais rôle ! Donner le a quelqu’un d’autre ! Je connais quelques infirmiers qui ne ce gêne pas pour franchir les lignes. Faite du mieux que vous pouvez ou demander d’avoir des cas moins compliquer !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 18:49
Je lui raconte mon histoire et ne peux m’empêcher de lâcher ne larme. Je suis très marquer par mon passé, mais j’essaye de vivre, même si défois je craque comme là. Je me sens tous le temps épier… je ne comprends pas pourquoi je me sens si mal en ce moment, alors que je suis au travail tranquille, faisant quelque chose que j’aime. Je rougis quand je le voie essuyer ma larme, je me mort la lèvre également. Je n’ai pas l’habitude d’une telle gentillesse, venant d’une personne inconnu en plus de cela. Je le regarde avec un regard plein de compassion et de remercîment.

« Oui ce que vous dite est vrai, j’ai eu un passé, mais j’ai un présent également et beaucoup mieux que mon passé. Je fais un travail que j’aime… c’est justement pour cela que j’ai fait tant d’étude et passer des journées entière sans dormir pour étudier. Je voudrais vraiment vous remercier pour votre gentillesse et de m’avoir écouter, car peu de monde aurais fait le même chose, je vais même me permettre un truc que je fais pas de base » je me rapproche de lui et lui fait un bisou sur la joue.

Je continue à lui parler me sentant bien en sa compagnie, en fin de compte ma nuit est moins dure que prévus. Il rit un peu et ce ne peux m’empêcher de sourire.

« Oui c’est vrai, mais étant la seul dans le service à avoir les compétences requise pour le cas vampire, au vu de mes études… Ben, je dois m’occuper d’eux, même si je vous l’avoue je déteste les vampires de base, mais c’est une thérapie qui marche bien vu que je m’entends de mieux en mieux avec eux. Il y a juste un truc que je ne comprends pas, c’est que j’ai des pouvoir du à mon statut de vampire et un peu puissant vu mon âge… Mais je me refuse de les utiliser contre une personne, même pour son intérêt. J’aime pas boire du sang humain, même si je dois et j’adore le soleil, tu ne crois pas que c’est un peu paradoxal quand même ? » Je rougis voyant que je venais de le tutoyer.

« Oh pardon, je ne voulais pas vous manquer de respect en vous tutoyant comme ça… quand je me sens bien avec une personne je le fais instinctivement » je lui sourit rougissant un peu…
« Sinon et vous, vous êtes un vampire née ou mordu ? »
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Jan - 1:45



La petite asiatique devant moi venait de me confier une grosse partie de sa vie et je ne me retrouvais pas en elle, mais ce n’était pas grave ! Je la comprenais quand même et j’avais mille et une facettes qui me permettaient de la comprendre et de trouver les mots justes. J’essuie alors cette larme de sang qui coule lentement sur sa joue, me retenant de porter cette larme à mes lèvres pour en gouter les nectars... À la place je me contente de l’essuyer sur ma tenue d’homme de ménage de l’hôpital et la réconforte du mieux que je le peux, avec des mots. Elle me regarde alors de manière… À ce que je comprends qu’elle me remercie et je souris en sentant un baiser déposer avec délicatesse sur ma joue.

-Votre sourire et votre doux baiser sont le plus beau des remerciements à mes yeux, croyez-moi… !

Je tente alors de lui donner quelques autres petites conseils, après tout, autant continuer à paraître des plus gentils et agréables ! C’est ma couverture pour ce siècle-ci en tout cas. Elle me confie alors des craintes et des peurs qu’elle peut ressentir et je secoue doucement la tête avec ce même petit sourire.

-Et bien non… Rien n’est paradoxal là-dessus. Vous n’avez pas voulu être un vampire, c’est normal que vous n’aimiez peut-être pas ça ! On n’aime pas forcément que ce l’on soit. Regarder les humains, ils se font refaire… Ils changent encore et encore. Ils ne s’aiment pas forcément et pourtant ils le sont ce qu’ils sont.

Je ris finalement un peu en l’entendant et secoue la tête.

-Au vu de nos âges similaires, je propose que le tutoiement soit de vigueur ! Je suis un vampire né… J’ai donc réellement 200 ans et quelques.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Jan - 12:10
je rougie à ses mots, cela faisait des années que je n’avais pas entendu un homme parlais comme cela à une femme. Je souris timide… Un gentilhomme gentleman existe encore de nos jours.

« Je suis touché par vos mots, je suis d’autant plus touché que je pensé les vampires avec des manières de l’ancienne époque perdu à jamais sous l’instinct primitif qui les détruire à petit feu. C’est justement à cause de cela que je me suis isoler du monde en habitant dans une forêt loin de tous juste la nature et ma chère soleil à mes coté sous la nuit éternel » j’élargie mon sourire.

Je suis de nouveau dans ma mélancolie qui me colle à la peau depuis que je vie nuit après nuit depuis deux siècles le même lever de lune sans jamais voir le lever de soleil. Je l’écoute avec attention…

« oui c’est pas faut, les humains je voudrais les approcher en apprendre un peu plus sur ce d’aujourd’hui, voir si au fond c’est toujours les gens qu’il ont était à l’époque… ceux que je ne deviendrais plus jamais… néanmoins je malgré la douleur d’être ce que je suis aujourd’hui j’essaye de jouir de chaque moment qui m’est permise de vivre sur cette terre, même si parfois je craque comme ce soir… je pense que la solitude me pèse… me permettez-vous ? Je voudrais vous montrais un truc ? » Je lui souris et attend s’il est d’accord ou non…

Je le voie rire et rie également, il est un peu l’étincelle de cette nuit plus sombre et plus troublante que je crue passer aujourd’hui. Je viens de le tutoyer et du coup je suis un peu gêner, mais clame ma gêne en entendant ses mots.

« je vois, tu ne dois pas connaitre la soif constante alors, tu as dû être entrainer à vivre avec et à la contrôlé pour pas qu’elle contrôle ta vie, je suis assez curieuse de nature et vu que j’ai fait des étude sur notre race, il y a toujours des questions qui reste sans réponse pour moi, ou qu’on a voulu me cacher… puis-je ? » je rougie un peu en faisant une bouille toute chou.
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Jan - 1:40



Je peux voir la jolie vampiresse rougir jusqu’aux yeux alors que moi ? Eh bien ça me fait doucement sourire tout simplement. Non par moquerie, pas attendrissement. Elle me parle alors d’un soleil et je n’en comprends pas le sens. Mais je comprends que ce vampire est presque agoraphobe, ce qui est paradoxal.

-Vous ne devriez pas vous isoler, peut-être que vous auriez à apporter à ce monde ! Soleil ?

Lorsqu’elle me confie son mal-être profond je tente de la rassurer, de lui faire voir les choses d’une meilleure façon. De manière beaucoup moins triste. Et je suis content de voir que j’y parviens ! Elle se met à dire que j’ai raison, mais je dois bien avouer qu’elle joue de ma curiosité à sa question. Ma tête se hoche donc, comme pour lui confirmer que je veux bien qu’elle me montre quelque chose et j’attends simplement. Je lui annonce tout de même que je suis un vampire né et que donc on peut se tutoyer, quoiqu'elle soit gênée elle le fait et semble curieuse. Ce qui est mignon en soi puis ça me permettra de savoir l’étendue de la connaissance de ce vampire.

-Bien sûr je t’en prie ! Pose moi quelques questions si ça peut te faire aller mieux.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Jan - 13:10
« Ce n’ai pas que je m’isole, c’est juste que j’ai perdu tellement de gens à cause de cette femme diabolique, je ne veux pas qu’elle face du mal au gens à qui je tienne même si dans cette vie-là j’en ai qu’une… j’aime ma vie dans ma cabane en forêt, elle a tous le confort qu’une femme besoin, et oui j’ai une vue subjuguant a chaque fois que je regarde par ma fenêtre. Je suis peut être seul, mais au moins je protège tout le monde. Pour soleil c’est ma compagne de route, la seul créature que je ne cesserai jamais d’aimer, c’est ma chauvesouris » je me mort les lèvres.

Je souris en repassant à cette petite créature qui sors des cauchemars pour enfant et qui pour moi est un don de dieu. Je le regarde toujours avec un doux sourire. Je lui ai confié bien des choses à cet homme que je ne connais pas. Un homme plus jeune que moi néanmoins. C’est aussi un véritable vampire, une pure souche tandis que moi je suis qu’une raclure en comparaison. Je continue à me confier à lui et je me sens un peu plus proche de lui et pour cela je veux lui montrer ma vie d’avant le seul souvenir que j’ai peu garder de mon moi d’avant avant que cette femme me vole tous… je me rapproche de lui et pose ma main sur sa tempe et mes yeux change un peu de couleur, je lui transmet mes pensées. Je lui dis de fermer les yeux et là il doit se retrouver au milieu d’une immense prairie du Vietnam, il doit avoir pour la première fois la vision du soleil si beau si grand si chaleureux, il y a aussi une femme me ressemblant en tous point exempter son visage, si lumineux, si heureux avec des vêtements d’autrefois. Un kimono orange et rouge feu, elle marche pied nu au soleil levant avant de tous perdre ce même jour.

Je sors de ma trance en l’en sortant également. Une larme de nostalgie sur le visage

« Je te présente Rainy yang mon vrai prénom, une jeune fille dévorant la vie, avant que ce même soir elle ne meurt pour toujours » je serre les dents.
« J’ai toujours ce kimono, imagine ce que cela fais quand tu te retrouves transformer sans savoir ce que tu es… Rentrant chez toi et que tu tues tous les gens que tu aimes et que tu es appelé le monstre. Je voulais mettre fin à mes jours, mais cette femme étais là et ma hypnotiser pour me réveiller dans son horrible demeure et la suite tu la connais. »

Je détourne le regard, je suis ce que je suis me dit-je… Je ne veux pas perdre le contrôle de moi-même, je dois rester loin des autres. J’enlève ma main de sa tempe et souris en me reculant un peu, reprenant doucement le contrôle de mon état. Je lui demande alors si je peux avoir des informations sur ma race et il me dit oui. Je suis touché.

« Je me bloque pour me nourrir enfin j’ai essayai le sang d’animaux, mais cela me rend malade, du coup je bois du sang que quand je le peux, mais je sens bien que quand je croise un humain mon instinct ce réveille et me fait voir ce que je pourrais lui faire et c’est horrible de dire ça, mais j’aime ça… Enfin une part de moi. Donc voilà ma question, est ce que tu penses que lors de ma mutation il y aurait peu avoir un souci et que je garde mon âmes au profond de moi ? »
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 14:11


Tout ce qui ressort de son discours c’est cette grande peur vis-à-vis de cette femme ! Je la regarde longuement et ma tête se hoche doucement lorsqu’elle me dit qu’elle s’isole seulement pour protéger ceux qu’elle aime, mais visiblement dans cette vie ils ne sont pas nombreux. Tout cas j’ai rapidement la réponse à ma question lorsqu’elle me parle de sa chauve-souris et je ris un peu. Ça fait clicher pour un vampire non ? Oui, un peu.

-Une chauve-souris ? C’est la première fois que je vois cet animal en animal de compagnie ! C’est original et cool !

Je la regarde avec un regard sincèrement amusé, mais sincère surtout ! Je trouve vraiment ça cool. Même si ça fait bizarre si on se dit que c’est un vampire et que les humains pensent que nous nous transformons en ces petites bêtes. Elle se rapproche alors de moi et je la regarde sans comprendre tandis qu’elle touche mes tempes et me demande de fermer les yeux, c’est dans l'incompréhension totale que je le fais et soudainement… Je suis projeté ailleurs. Je ne me sens plus moi, je me sens comme si j’étais elle, pourtant je la visualise elle également ! Elle rompt la connexion et j’ouvre rapidement les yeux, assez rapidement pour voir une nouvelle larme de sang lui échappé. Je me mords la lèvre avant d’essuyer sa joue, l’écoutant attentivement.

-Elle n’est pas morte pour toujours. Je la vois, toujours, là, devant moi. Ce n’est pas parce que tu as changé de condition que tu es morte totalement. Je la sens se battre au fond de toi. Tu ne serais pas triste de tout ça si elle serait totalement morte…

Elle semble en tout cas réellement perdue ! Ce qui est drôle puisqu’elle est supposée être un peu plus vieille que moi, mais j’accepte de l’aider, je n’ai rien à perdre. Enfin, je reste un peu bête face à sa question avant de hocher doucement la tête.

-Je pense pas que ce soit un souci, mais je pense que tu peux couver l’humaine en toi et c’est ça qui te fait tant te tirailler, ton humanité…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 13:31
« Oui, c’est vrai mais notre rencontre et peu commune. C’est ma compagne de voyage depuis des années maintenant. Une chauvesouris peut vivre très longtemps… mais pas autant que moi, du coup je sais que un jour je devrais la perdre. C’est la seul sur qui je peux compter en ce moment, elle vient me chercher à chaque fin de service de nuit et on rentre à la maison ensemble. » Je souris en pensant à ma petite bête.

Je sors un peu de ma rêverie et viens poser mes mains contre ses tempes… à son regard je voie bien qu’il ne comprend pas mon geste, mais fait ce que je lui demande. Je souris en le voyant faire et ferme mes yeux également pour me concentrer. Je lui envoie un souvenir très important à mes yeux et quand je repense à ça tous le temps je ne peux m’empêcher de pleurer. Il rouvre les yeux et je le voie ce mordre la lèvre avant d’essuyer la larme de sang qui s’écoule de mes yeux. Je m’essuie bien vite le visage et le regarde de nouveau tous en l’écoutant.

« Oui, ton discours est vrai, si j’avais plus d’elle je ne serai pas aussi peiner de ma condition. Je sais que les vampires son des créatures fier et détester de beaucoup de monde, je ne voulais vraiment pas être détesté. Un jour je suis allé dans un bar et j’ai rencontré un homme, un personne très gentil, je voyais en lui un potentiel ami… Une personne sur qui je pourrais comptais hors enfin de compte il s’avairer que quand il a appris ma condition il a voulu me faire exécuter, car lui c’était un loup et la guerre entre nous est toujours présente dans le cœur et l’esprit…. » Je baisse la tête.

Je ne veux qu’un monde de paix et de bonheur. Je suis une personne désirant que le bien pour tous les êtres de cette terres… qu’il soit humain ou surnaturel. Je soupire un peu. Je le regarde de nouveau et lui pose une question le voyant hocher la tête avant de me répondre.

« Mon humanité ? Mais comment est-ce possible que je l’ai encore, j’ai tellement appris sur nous et rien ne dit même dans le passé que les vampires ont une humanité, il l’a perd dès leurs transformation. Enfin c’est ce que j’ai lu… Est-ce possible que je sois vampire mais avec mon humanité d’humaine ? »

Je me secoue la tête, ne comprenant pas tous. Une sonnette me fais sortir de la rêverie, la nuit est presque fini, j’ai tellement parlé que mon service et fini. Je suis contente de ne pas avoir eu d’urgence ce soir. Je regarde ma montre et arrête la sonnerie avant de me lever et sortir de l’endroit au nous nous trouvions.

« LA journée va pas tarder a pointer le bout de son nez il faut que je sois chez moi avant que cela arrive. « Je lui souris et pose ma main contre sa joue me sentant mieux.

« Tu veux bien m’accompagner à la porte d’entrée ? » je le regarde sur le palier de la porte.
Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 19:03


Je suis assez surpris que ce vampire ait comme animal de compagnie une chauve-souris, c’est peut-être cliché comme les êtres humains aiment pensée que les vampires se transforment justement en ces chauves-souris qui sont proches de nous vis-à-vis de leurs dents, mais sinon… Dans tous les cas, je ne juge pas réellement puisque je n’ai rien à dire dessus ! Enfin… Quelque chose que surprend.

-Je ne savais pas que ça s’apprivoisait aussi bien !

Je lui offre simplement un sourire face à tout ça. Après tout, certains ont des serpents ou des rats, alors pourquoi pas au final ? Elle me surprend à nouveau par son geste, mais... Étant en confiance je fais ce qu’elle m’ordonne, là, j’ai clairement une vision de sa propre tête et je comprends un peu mieux ce que cette petite vampire, c’est quelque chose que je n’ai jamais ressenti, cette peur qu’elle a eue... Parce que moi je suis né ainsi. Je la vois pleurer et j'essuie doucement une larme de sang, tandis qu’elle se calme. Je tente de la rassurer et elle m’explique un autre petit épisode de sa vie et je soupire doucement, haussant les épaules.

-Oui… La guerre existe, mais… Ce n’était pas de ta faute s’il était assez idiot pour la continuer. Toi tu auras essayé, à ne veux rien dire un refus d’amitié contre toute celle qui t’attend dans cette éternité !

Je lui offre un petit sourire. En réalité je n’aime pas ces bêtes non plus, mais dans ce monde-là, dans cette vie la je les tolère pour ne pas griller le gentil petit Eliaz que je suis, mais pour être immortel j’ai dû en tuer un. À sa question je suis un peu sur un terrain glissant, mais ma tête se hoche.

-Oui bien sur c’est possible. Pourquoi ça ne le serait pas ? Tu sais, vampire ou pas… Il n’y a pas grand-chose qui change si ce n’est le soleil qui se remplace par la lune et les chocolats par du sang !

Je lui sourire alors sincèrement. Beaucoup ont mauvais caractère oui, mais on a quand même un petit quelque chose, a chacun de le suivre ou pas. On est tiré de nos pensées par une petite sonnerie et ma tête se hoche alors que je lui confirme que je vais la raccompagner ! On sors donc du placard et on marche tranquillement jusqu’à l’entrée. Une fois là je me tourne vers elle.

-Bonne fin de nuit alors et surtout, n’oublie pas qui tu es vraiment, d’accord ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Fév - 12:16
« je suppose que ça ne l’ai pas habituellement, mais elle est moi c’est une histoire de confiance mutuelle… je l’ai connue petite, j’ai surement du la sauvé… tu as déjà vu des chauvesouris toute petite ? elle son trop mignone et sans poil… Elle a du être abandoner par sa mère ou bien sa mère à du être tuer… Là d’où je vien ses commun… je lui est appris à voler et puis je l’ai nourris et depuis lors nous nous séparon jamais. Même en période de chaleur… elle ne vas pas très loin, je rêve qu’un jour elle me ramène plein de bébé « soleil » pour éguaiyer mon arbre maison » je souris attendris avec la perspecive des choses.

Je me concentre de nouveau et décide de lui faire découvrir ce que je suis avec son concentement bien evidement et fais geste vers lui. Je lui montre des images de mon passé qui me tienne très a cœur et une fois fini je ne peu m’empécher de verser une larme qu’il essuie tous doucement. Je me calme et l’écoute.

« Oui, mais moi je l’aimais bien… je ne voulais pas lui faire de mal et puis j’acceptais ce qu’il étais… mais oui tu as raison, je m’en ferais surement d’autre avec le temps si j’arrete de rester cloitrer dans mon arbre maison comme une vieille chouette rabougris par la vie » je soupire.

Je voie qu’il me souris et lui rend doucement, car oui je suis très émotive pour une vampire, ce qui est assez paradoxal enfin bon…

« J’aime l’image que tu fais de nous… mais tu as oublier l’inssassiable envie de vider les humains de leurs sang… ça c’est très dure à controlé et à vibre avec…»

Ma sonerie de biper sonne, c’est signe que j’ai fini mon service et que je dois vitre rentré chez moi sinon, je suis cuite pour rentré si le jours ce lève… Je souris à Eliaz et nous sorons du placard pour aller jusqu’à la porte d’entré

« Toi aussi, je ne l’oublirai pas promis, au plaisir de ce revoir »

[terminé]

Membre en fer
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 114
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-