AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Mauvais suspect ! (Catherine Williams)

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 25 Juil - 20:09


Avec mes deux boulots... J'ai rarement du temps pour moi. Oui... J'ai l'éternité devant moi... C'est presque ironique d'ailleurs ! Mais je préfère être presque trop occupé et ne pas penser à tous ces pou qui bat autour de moi... Ne pas penser a toute cette nourriture qui me tourne autour, qui rit avec moi, qui ... Ce confie à moi, qui font beaucoup de choses qui me rendraient dingue si depuis le temps je n'aurais pas une parfaite maîtrise de moi. Du coup... J'ai décidé de prendre cette fin de journée plutôt tranquillement. Je ne crains pas le soleil... Pour un vampire né comme moi, c'est comme si j'étais simplement humain. Et non je ne brille pas au soleil comme dans Twilight... Quelle belle connerie d'ailleurs, mais j'ai décidé de prendre un bol d'air frais. Je sais que voir l'heure il n'y aura probablement personne... Et c'est ce dont j'ai besoin ! Le soleil ne tarde pas à ce côté ici... Même si c'est l'été ! Mais je sors quand même, de toute manière je préfère la nuit. Alors que je marche tranquillement dans le parc, je pense à tout ça... À Artémis... À Crystal... À mon enfant...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Aoû - 1:23
Ça fait des mois qu'on enquête sur un type qui traine dans les rues la nuit et qui agresse les gens, principalement des gens jeune et qui sont seul ou en duo. C'est devenu comme un rituel et c'est un vrai prédateur, pas moin de 85 agression depuis 9 mois. Si il peut en faire plusieurs dans une soirée ou une nuit, il ne se gêne pas sauf que depuis une semaine, on est sur une piste concrête et ce soir, on doit l'attraper. On a l'adresse d'un ou il aurait été aperçu plutôt dans la soirée. L'appel d'une nouvelle victime nous a aidé grandement a le localiser. J'ai déployer des hommes, Deux voitures et 8 hommes, séparé en binôme. Le but c'est de faire le moins de bruit et qu'il ne nous repère pas pour qu'il ne parte pas en courant, ce serait avoir gaché des mois d'enquête et mon chef me rétrograderai a la circulation..Je marche dans le parc doucement, un homme est en face de moi et de mon collègue, je suis sur que c'est lui et je me fais une choix qu'on est réussi a le coincer, je préviens mes hommes et deux d'entre eux sont dans un sentier juste derriere. On continue d'approcher.

Belle soirée n'est ce pas ?

Je vais le conduire droit dans le panier..il va se pieger tout seul, ce genre de cas n'est généralement pas affublé d'un cerveau développé.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Aoû - 20:18



J'ai faits le tour du monde... J'en ai connu des villes en tant d'années ! Et pourtant je reste toujours subjuger par la beauté du coucher de soleil d'Olso, dans ce jardin c'est encore plus beau. Et je ne sais pas pourquoi, j'ai une attraction différente avec la nuit... Avec le coucher de soleil. Étant un vampire né... Je ne crains pas le soleil, ça ne change rien pour moi, mais pour les deux femmes que j'ai transformé... Je sais que ça change tout. La nuit... C'est leur délivrance et au fond, je pense que ça me retire un poids. Pourquoi me sentir coupable pour ces deux jeunes femmes alors que j'ai tué des milliers de gens ? Parce qu'elles viennent... Après. Quoi qu'il en soit je soupire et sors une clope, fumé me fait du bien. Je sens la fumé me bruler doucement les poumons et ça me fait me sentir plus « humain ». Je n'ai pas honte de ma condition... Mais depuis cinquante ans je ne la vois plus pareille. Alors que je marche tout droit je suis interpellé par la voix d'une jeune femme, je la regarde alors, un peu surpris, mais finit par sourire légèrement.

-Oui c'est vrai, le coucher de soleil d'Olso est l'un des plus beaux...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Aoû - 18:34
Me voilà en face de ce type. Si je n'étais pas flic et que j'étais une de ces nombreuses promeneuse, joggeuse, je me ferais facilement interpeller par lui. Un sourire ravageur, un visage doux, la bonne combine. Il est trés séduisant, Certains hommes paraissent deguelasse une cigarette a la bouche, lui ce pourrait être un fantasme.Un aire sexy. Quelles femmes ne craqueraient pas pour lui ? Une posture viril , musclé mais pas trop ce qu'il faut pour qu'une femme ce sentent en sécurité. Je comprend bien mieu comment il a pû faire autant de victimes. Il n'a pas l'aire affolé par notre présence. J'aurais peut-être du approcher seul et ils auraient pû l'attraper sur le moment et avec des preuves.

Vous avez raison, c'est apaisant, aprés une dure journée c'est toujours agréable de venir ce détendre ici. Assis sur un banc..un peu le genre de scene de film, Vous venez souvent dans ce parc ?

J'ai assez d'expérience pour savoir comment ne pas le paniquer et qu'il n'essaye pas de dériver de la conversation. Il faut que je trouve le bon moyen pour lui annoncé son arrestation. Mon collegue a fini par continuer sa route et ce poster plus loin. Finalement, on est peut-être plus en osmose que je le penser..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Aoû - 19:06



Perdu dans les néants de mon esprit, je fume doucement. Je pense à ma vie, à ma longue vie. Elle n’a jamais été réellement très joyeuse, je pense que dès ma naissance j’aie été maudit. Oui je suis un vampire, donc je le suis forcément. Mais ... J’aime me plaire à croire qu’a un moment j’ai forcément été heureux. Dans le mensonge peut-être… Dans la violence, certainement. Mais je l’ai été. Maintenant tout ça est loin derrière moi, mais en même temps si près. Qu’est-ce que 50 ans dans une éternité ? Rien, c’est un grain de poussière, comme sur une plage, un grain de sable ne représente rien. En tout cas je sors de mes pensées lorsqu’une magnifique jeune femme m’interpelle. D’ailleurs... C’est plutôt rare que je me fasse interpeller comme ça, mais je souris immédiatement pour lui répondre. Elle me regarde un instant et ma tête se hoche doucement lorsqu’elle dit que c’est apaisant après une journée de boulot.

-Je ne vous le fais pas dire...

Je regarde un peu autour de nous... Captant d'autres coeur battant, mais c’est normal, nous sommes dans la rue. Je me concentre alors de nouveau sur elle, elle dégage quelque chose, une odeur, un sentiment, mais je ne sais pas encore mettre le doigt dessus. Je repose alors mon regard sombre sur elle et secoue la tête.

-Non pas vraiment, je suis quelqu’un de très actif dans le monde du travail, alors je sors assez peu au final ! Et vous ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 31 Aoû - 22:24
Il est calme. Pas une goutte de crainte de traverse son visage, pas une étincelle dans son regard ne me semble être dangeureuse. Il parait plutôt être le type sympathique qu'on croise par hasard et avec qui on partage une discussion quelques minutes et on repart faire notre vie. Je cherche encore comment est ce que je pourrais le pieger mais les idées ne sont pas lumineuse. Je regarde ce fameux couché de soleil esperant trouver de l'inspiration , du coin de l'oeil je remarque qu'il regarde autour est ce qu'il chercherait quelque choses ? Peut-être avait-il repéré quelqu'un et il comptait l'agressé avant que j'arrive..je tourne la tête vers lui a sa question..est ce que ça pourrait être un mensonge ? Je commence a croire qu'il pourrait être plus intelligent que j'ai pû le comprendre..

J'y venais souvent avec mon ex-mari. C'était nos moments privilégié quand on ne travaillait pas..maintenant que c'est terminé, me balader seule ne m'enchante pas vraiment même pour me détendre et puis je suis trés active dans mon travail, je suis trés concentré dessus...alors j'en oublie ces petit moments de détente..

Je regarde encore le couché de soleil et me vien l'idée de peut être le poussé a vouloir m'agresser aprés tout, si j'ai bien comprit ce sont les gens seuls..

La solitude ça peu pousser les gens a réaliser de mauvais actes..

Je ne m'attend pas a ce qu'il se confie a moi mais j'espère peut-être decelé autre choses que de la noirceur dans son regard...et cet aire doux..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Sep - 23:30


La jeune femme me scrute littéralement, j’ai rarement vu quelqu’un me fixer autant, comme cherchant chacun des détails de mon visage, comme… Si la personne cherchait quelque chose en particulier. Avant je me serais amusé à soudainement me transformer pour lui faire peur et la laisser partir en courant, avant de la chasser… Parce que chasser une proie qui a peur, c’est tellement jouissif… Sauf que maintenant, non, je me retiens, je me contiens. Je me fais petit et invisible. Je suis simplement Éliaz, l’homme de ménage et le serveur. En tout cas elle semble très enclin à faire connaissance et je ne suis pas contre. Je jette mon mégo de cigarette et la suis du regard, alors qu’elle me parle d’elle, de son passé, de son ex-mari. Ma tête se hoche légèrement.

-Peut-être que ça vous rappelle trop cette plaie du passé, je ne sais pas pourquoi il y a « ex » devant, mais s’il y a « mari » derrière c’est qu’a un moment vous vous êtes aimer. Je suis désolé…

Je la regarde un instant dans les yeux, troublant regard. Elle ne semble pas aussi triste qu’elle le dit, pas aussi blasé ou… Quoique se soit, son regard pue la détermination. De quoi ? Je ne sais pas. Je souris finalement légèrement en l’entendant.

-Faites vous une confession ? Devrais-je avoir peur ?

Je glisse sur la rigolade, pour détendre, elle semble trop sérieuse.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Sep - 2:36
C'est moi que je destabilise en parlant de "lui". Il n'est pas un sujet que j'aborde habituellement parce qu'il est douloureux, malgrés la rupture, je suis encore attaché a lui..peut-être un peu trop. Mais abordé un sujet aussi privé avec un inconnu ça ne pourra pas lui mettre la puce a l'oreille. Il ne se douterait pas que je suis là pour l'arrêter. Je dois reprendre le dessus , je ne dois pas montrer que c'est ma corde sensible..mais je ne veux pas le lui montrer..

J'ai toujours du mal a prononcer ce terme même si ce divorce était ma décision, j'avais multiple raison de le faire et c'était la meilleure chose que je puisse faire pour lui...

Il reste et restera l'amour de ma vie..mon premier amour..il a rendu mes années sur la terre moin douloureuse même si j'ai eu ce besoin de retrouver l'eau parfois sans que je puisse réussir a lui dire...je repose les yeux sur lui, aurait-il comprit où je veux en venir ? C'était rapide mais ça me donne une certaine confirmation qu'il puisse être l'agresseur. Je pose les yeux sur mes collègues pas trés loin , prés a l'arrêter..

Ce serait plutôt a vous de m'en faire une. Je sais qui vous êtes et je sais ce que vous faites le soir dans ce parc. Des témoins vous ont identifié. N'essayez pas de vous enfuir vous n'y arriverez pas..mes collègues sont placé a des endroits ou ils pourront vous mettre la main dessus d'un claquement de doigt..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Sep - 3:21


Je dois bien avouer que cette jeune femme a tout de déstabilisant. Elle m’aborde comme ça, dans la rue et on le fait rarement, tout du mois pas sans raison et du plus elle se laisse aller à des confessions. Elle me raconte l’histoire de son mari, mais ce que j’entends surtout c’est à quel point elle souffre et elle a mal. La souffrance je connais bien. Malheureusement, même si je comprends que tout vient d’elle, je crois que je n’aurais pas plus de précision sur ça aujourd’hui. Je finis tout de même par lui sourire, à ce qu’il paraît mon sourire aurait le don de faire sourire les autres, très étrange pour un vampire n’est-ce pas ?

-Seulement parfois pensée pour l’autre n’est peut-être pas la meilleure des solutions. Peut-être que vous pensiez le faire pour lui, mais que ce n’est pas ce qu’il voulait, sinon il aurait demandé lui-même le divorce non ?

Je suis un homme de ménage, j’ai l’habitude d’écouter les gens, ils parlent autour de moi sans même se rendre compte de ma présence ou bien justement j’attise la sympathie et il parle avec moi de tout leur problème et j’ai fort l’impression que même si je n’ai pas ma tenue, j’attise sa sympathie et qu’elle se laisse aller aux confidences. Sauf que soudainement tout tourne court et elle m’accuse de… De je ne sais pas quoi. Je sais que j’en ai commis des meurtres ! Mais dernièrement aucun ! La surprise se peindre alors sur mon visage.

-Quoi ?! Mais de quoi vous parlez ! Je n’ai rien fais!!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Sep - 11:48
Il me semble tellement trop sympathique pour quelqu'un qui agresse les autres mais c'est justement le probleme. C'est comme ça qu'il peu réussir à les avoir. Les mettre en confiance en les fesant parler et boom..J'en vien moi même a lui en faire, des choses dont je n'ai parlé a personne d'autre. Je n'ai jamais parlé de lui ne serait-ce qu'à un collegue ou une amie...amie, ils ne sont pas assez proche de moi pour que je leur parle de ma vie privée...c'est étrange que j'arrive a le faire avec un inconnu mais ce n'est pas ce qu'on dit ? Il est plus facile de ce confier a un inconnu qu'à un proche. Je regarde cet homme que je suis censé arrêter, je le décris mentalement et je trouve ça dommage qu'il puisse être un genre de psychopathe.Il pourrait presque passer pour un psychologue ou quelqu'un prêt a aider les gens qui l'entoure, quel dommage. Son sourire me fait sourire et c'est sincére , il y a longtemps que ça n'était pas arrivé..

<< Il ne voulait pas divorcer mais je n'arrivais pas a continuer...Je l'aime du plus profond de mon coeur et de mon ame mais je ne supportais pas l'idée qu'il puisse lui arriver quelque choses a cause de moi , à cause de mon métier et de mes secrets..j'ai toujours voulu le preserver mais il y a quelque mois tout ce que je lui ai caché pendant des années..Il a bien faillit tout découvrir...je pouvais pas me mettre dans l'idée qu'il puisse savoir tout ça...alors le mieu était de le quitter...Divorcer c'était la meilleure solution pour le préserver de mon monde...>>

J'ai prit la bonne décision selon moi, la mauvaise selon lui si c'est bien ce que je comprend. Je ne précise rien. Si cette homme ne connait pas le monde surnaturel , il n'en découvrira rien avec moi, mais malgrés tout il a quelque chose, il dégage quelque chose que je trouve rarement chez les gens que je suis prête a arrêter ou que j'arrête. Je finis par lui dire la raison de ma présence et comme beaucoup de suspect, il fait l'innocent, déjà il ne cherche pas a s'enfuir ce qui est une bonne chose pour moi et surtout pour lui. Je lui montre ma plaque.

Inspecteur Williams...les témoignages disent le contraire et les victimes aussi. Je vais vous demandez de me suivre au commisaria quelqu'un relevera vos empreintes et votre salive pour le comparer aux preuves déjà trouvé. Si effectivement vous n'avez rien avoir la dedans, alors je vous relâcherais et vous présenterez mes excuses.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 16:46


J’ai une tête qui inspire la confiance, j’ai l’oeil brillant, voire taquin, j’ai le physique de l’homme presque banal et pourtant je sais que je dégage quelques choses de mystérieux grâce à mon côté vampirique, et puis mon sourire, je crois que c’est mon plus beau cadeau, mon plus bel atout. Qu’est-ce que j’ai pu attraper d’âme et de vie grâce à ce sourire et qu’est-ce que j’ai pu récolter des informations également. Tout comme ça, j’en récole, même si je ne suis pas sûr que ça me sois utile. Sauf que quelques choses me tiltent lorsqu’elle parle de son monde. Je fronce légèrement les sourcils et la fixe subitement. Je suis un vieux vampire, j’ai l’habitude re connaître quelqu’un de surnaturel, visiblement pas elle.

-Votre monde… Un monde pas très... Humain ?

Je la fixe intensément pour qu’elle comprenne que je ne suis pas inconnu face à tout ça. Que je crois parfaitement savoir de quoi elle parle. Je le sens qu’elle dégage une aura… Et puis une telle beauté, si ce n’est pas un vampire, c’est une sirène. Elle a ce petit quelques choses qu’ont ces femmes poisson.
Sauf que soudainement elle change de visage et m’annonce que je vais être arrêté ! J’ouvre de grands yeux et tente de calmement lui faire comprendre qu’il y a erreur sur la personne, mais elle ne me croit pas, elle persiste à dire que c’est faux.

-Je vous promets que vos faites une énorme erreur ! Je ne peux pas être arrêté, vous ne comprenez pas, je suis innocent et je ne peux pas être arrêté !!

Si je lui montre mon côté vampire j’ai bien peur qu’elle croit réellement que je suis l’auteur de meurtre, mais en même temps si je suis arrêté on verra bien que je suis un vampire et je ne peux pas. Je la regarde alors soudainement dans les yeux.

-Vous avez quitté votre mari pour qu'il ne découvre pas votre monde. Si vous m’arrêtez c’est face à la Norvège entière que vous parlerez de ce monde !

Je ne sais pas si elle parlait bien de quelque chose de surnaturel tout a l’heure, mais avec ça, si c’était réellement ça, elle devrait comprendre la gravité de son erreur !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Sep - 20:10
Sa question.... Le fait qu'il me fixe comme il le fait. Je le sens faire. Son regard est insistant..Je tourne la tête mon regard entre en contact avec le sien. J'arrive pas a croire que j'ai fait attention a mes mots pour qu'au final , j'apprenne que ce monde il le connait. Peut être que cet air mystérieux, cette...façon d'être. Peut-être que ça vien de là. Que peut-il être ? Bien que je puisse me faire une légère idée. Maintenant que je sais qu'il connait ce monde, je me sens plus soulagé. Je sais que je peux en parler sans mettre de gants..Je continue de le regarder et hôche doucement la tête..

Oui..

J'aurais pû peut-être continuer de discuter avec lui , j'aurais pû parler de notre monde mais je lâche le pourquoi je suis là et bien qu'il soit calme, je sens une légère panique, du moin je le ressens comme ça..Des suspects qui ne veulent pas être arrêté. Des paroles pour essayaient de sauver leur peau..je connais ça, j'en ai entendu plus d'une fois. Malgrés tout, y a comme une certaine sincérité dans de ce qu'il dit..Il tente de me prendre par les sentiments en me parlant de mon histoire mais ça ne marchera pas...

Y a aucune raison que le reste du monde l'apprenne , ça passera pas au journal télévisé Maintenant, suivez nous qu'on en finisse...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Sep - 17:01


Dès que les mots franchissent la barrière de mes lèvres, elle me regarde lentement, comme choqué… Comme si elle venait de réaliser que tous ses efforts pour me cacher un monde aussi magique soit-il, comme elle a fait pour son ex-mari, venait de servir à rien puisque je connais ce monde. Je lui offre un faible sourire alors qu’elle me répond d’un simple oui, l’est toujours aussi choqué, mais plus calme, plus… Soulagé ? Oserais-je le pensée ? Et bien oui puisque c’est littéralement ce que son magnifique regard en amande revoie. Puis soudainement sans que je ne comprenne réellement ce qu’il m’arrive elle m’arrête. Enfin elle a pour but de m’arrêter. Je fronce les sourcils et tente de paraître calme, puis soudainement je tente de trouver un argument, mais elle semble croire qu’elle a trouvé un contre-argument, sauf que… Je secoue la tête et la regarde droit dans les yeux.

-Je suis un vampire… Je n’ai pas de reflet, vos photos de suspect ne marcheront et mon éternité ne peut pas figurer quelque part. Vous ne comprenez pas et… Réfléchissez deux minutes !

Je regarde autour de nous puis elle de nouveau.

-Si j’étais réellement le coupable que vous pensez, vu mon statut de vampire… Je vous aurais déjà tué en moins de temps qu’il n’en faut pour vous de lever le bras pour appeler tous vos collègues qui nous guettent et en plus, je ne perdrai pas mon temps à tenter de vous dissuader que je suis le tueur. Un vampire sanguinaire n’aurait pas le temps pour ça, il vous tuerait tous… Avant même que vous n’ayez levé le petit doigt.

Je parle pas, pour que seule elle entende et j’espère qu’elle aurait l'intelligence de croire en mes mots et de comprendre la gravité d’un tel arrêt.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Sep - 19:22
Tout ce bouscule dans ma tête. On peu pas s'être trompé de suspect c'est pas possible! Je me suis jamais trompé ! J'ai toujours fais mon boulot de façon a être sur la bonne voix ! Comment est ce qu'on aurait pû en être venu a accusé un innocent ! Non je me cherche pas d'excuse pour lui dire de partir et comment j'expliquerais a mes collègues que je l'ai laissé s'enfuir ? Je peux pas non plus lui dire de me frapper et de s'enfuir...il ne le ferait certainement pas et il serait recherché..Bon sang ! Tout me semblait parfait et tout bascule...pourquoi a chaque fois que quelque choses me semble bien mené tout bascule ? Je reconsidère ses paroles. Effectivement, j'aurais dû mal a expliquer pourquoi il n'apparait pas sur les photos...ça serait trop d'explication...ça serait mettre le doute dans la tête de mon capitaine, de mes collègues et là c'est pas seulement mon ex mari que je mettrais en danger mais tout mes collègues...je sais que certains se préoccuperaient de tout ça et essayeraient de comprendre...je regarde autour de nous et je le regarde lui...

Fichez le camp mais ne vous baladez pas dans ce parc pendant quelque temps! Si vous n'êtes pas l'agresseur , mes collègues suivront une autre piste et vous serez tranquille! Mais si je découvre que vous m'avez menti...je trouverais un moyen de vous enfermez quitte a ce que ce soit en psychiatrie..

Oui, mon ton est menaçant, mais je ne veux pas être trompé par une créature de mon monde! Je ne veux pas passer pour une idiote et je ne veux pas me faire virer parce que j'aurais écouter les paroles d'un vampire...je ne les porte pas vraiment dans mon coeur, comme beaucoup de créature...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Sep - 17:55



Je tente de sauver ma peau de toutes les façons possibles. Certes oui, je suis un monstrueux criminel, meurtrier même, mais… Je ne suis pas celui qu’elle croit, pas celui-là. J’en suis un autre et je ne me suis jamais fait arrêter jusqu’ici ce n’est pas pour commencer maintenant. Et puis cette jeune femme semble plutôt faible, elle semble avoir du mal avec le côté surnaturel qui vit en elle et qui est bel et bien présent, ce monde qui entoure chaque humain sans même qu’il le sache. Je lui donne donc des arguments qu’elle ne peut pas nier, elle me regarde et je sais que j’ai gagné, je viens de voir le voile du trouble apparaître sur son visage, dans son regard. Elle me demande de partir et de ne pas revenir ici pendant un moment, même si ça ne me plaît pas, ma tête se hoche légèrement. Je la regarde dans les yeux en l’entendant et avant de m’en aller je ne glisserais que quelques mots.

-Vous n’aurez même pas besoin d’y penser…

Et je m’évapore très rapidement dans la nuit qui pointe le bout de son nez, la laissant se débrouiller avec tous ses collègues qui nous épiaient.



(Je te laisse clôturé Smile)
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 446
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Oct - 20:44
J'espère que je ne suis pas entrein de faire la plus grosse erreur de ma vie et de ma carrière. Si je me trompe et que je laisse un dangeureux criminel s'enfuir, c'est ma carrière qui va être terminé. Pourtant, je pourrais presque me sentir convaincu qu'il n'a rien avoir dans tout ça avec tout les mots qu'il a pu avoir et sa voix semblait être vraiment sincère comme elle semble encore l'être a ce moment précis quand il m'assure que je ne fais pas une erreur. Il part d'un seul coup , j'ai pas le temp de le realiser vraiment , je vais devoir expliquer a mes collegues pourquoi il est parti et c'est pas la meilleure partie de la soirée..eux même qui viennent me rejoindre rapidement pour avoir des comptes...on rentre au commisaria et je raconte aux capitaine qu'il ma hypnotisé et que j'ai pas eu le temp de realiser..

Fin
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 132
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-