AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Loto aux rp's ! Eliaz Wicksbury & Raphael Lorenson

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 1 Oct - 23:25



&
Le monde de la nuit n’est pas un endroit bien calme, je pense que ce n’est un secret pour personne. Mais pour Eliaz et Raphael qui bosse dans un club où la nuit est reine… C’est encore plus fort comme sensation et ressentit. Et ce soir, ils sont loin d’être au bout de leurs surprises ! Alors que leur service est fini ou qu’ils sont en pause, fumant certainement une clope ensemble, ils entendent tout les deux des cris provenant d’une petite ruelle adjacente, celle qui relie le club à l’immeuble qui lui est propre. Ni une, ni deux, n’écoutant que leur intuitions, ils foncent ensemble vers ce petit endroit. C’est là qu’ils découvrent une jeune prostituée sur le point de donner la vie et qui semble en grande difficulté. Que vont-ils faire ? Vont-ils l’aider ou la laisser se débrouiller ? D’autant plus que cette dernière refuse catégoriquement d’aller à l’hôpital. Comment vont-ils se sortir de cette situation ? On va très vite le savoir !

Raphaël à toi de commencer !






Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Oct - 17:31
La vie continue... Parfois je me dis que je passe mon temps à me battre, car certes je suis quelqu’un de sanguin, mais je suis sûr aussi que c’est parce que je m’ennuie très vite... Très rapidement la routine m’ennuie, aller au boulot, voir régulièrement les mêmes clients. Voir la tête d’Owen régulièrement, cette andouille qui ne comprend rien au fait que je ne veuille pas m’attacher a lui, et qui est pire qu’accrocher à mes baskets qu’un chewing-gum... J’ai beau l’envoyer chier il est toujours là... C’est un truc de fou ! Et voir la tête de mon frère, c’est encore pire, mais lui arrive à comprendre qu’il faut mieux me foutre la paix. Donc bon. Mais oui parfois je me demande pourquoi je continue à bosser là-bas... Je ne suis pas mauvais, je pourrais trouver du boulot ailleurs, mais je crois que je suis maso et je continue de bosser ici... Enfin bon au moins j’ai Ere malgré tout.

Ce soir c’est moi qui dois m’occuper du nettoyage de la salle avec Eliaz, il est spécial lui... On communique, mais seulement pour le boulot, moi ça me convient, je ne suis pas du genre hyper convivial et puis lui je sais pas trop en fait... Mais il ne m’inspire pas quoi. Enfin, avant de s’attaquer au nettoyage nous nous mettons d’accord sur la pause clope ! Pause clope avec de simples politesses, mais des cris m’interpelle alors, j’écrase ma clope, décide de file voir ce qu’il se passe, après tout je suis le premier à aimer me battre, alors sauvé une demoiselle en détresse c’est dans mes cordes, surtout que la c’est au niveau des appartements alors si ça se trouve c’est un client qui a trouvé la porte d’entré quoi ! Bref je regarde Eliaz, cherchant à savoir s’il vient avec moi ou pas, et apparemment il est partant aussi. Nous filons donc, grimpant le premier étage est la surprise, pas d’homme, mais une jeune femme enceinte dans le couloir en train de hurler à chaque contraction, je suppose... Oh non, pas ça dans quoi je me suis embarqué...

« Oh putain... »
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Oct - 1:55


Autre point positive au vampirisme hormis l’éternité . Le fait de très peu dormir et ne pas forcément être fatigué. C’est vrai que ça me permet d’enchainer mes deux boulots assez facilement, je ne ressens pas forcément une fatigue immense sur le coup ou directement. J’ai longtemps travaillé que pour l’hôpital et je dois dire que parfois l’ennui me gagnait. 50 ans à laver les couloirs d’un hôpital, c’est long croyez- moi... Mais il n’y a que depuis quelque temps que je peux m’occuper du côté humain. En même temps… Il faut bien que je fasse attention, si du côté surnaturel ce n’est pas si grave de ne pas voir une seule ride ternir mon visage… Du côté humain c’est plus compliquer. Tout comme pour ce club ou ma jolie Crystal travaille... Je suis venue ici dans le but de veiller sur elle de plus ou moins près, mais elle, tout comme moi, un jour ou l’autre on devra changer d’endroit, elle peut-être plus que moi. Je suis moins sous les feux des projecteurs, je parais forcément moins louche.

D’ailleurs c’est l’heure de fermer, on est de fermeture, Raphaël et moi, on ne se connaît pas réellement, a vrai dire, tout comme à l’hôpital je passe assez inaperçu ici, je ne cherche pas à connaître pour qu'on ne cherche pas à me connaître, je fais mon travail et je suis agréable avec tout le monde et c’est suffisant. Là on a presque fini et on se prend une petite pause clope, seul un cri attire rapidement notre attention et c’est dans un seul échange de regards qu’on se dirige en courant vers la provenance du cri. Une fois qu’on parviens à la source je crois qu’on reste tous les deux deux peu cons…

-Et merde...

Je jette un regard à Raphaël.

-Il faut appeler les urgences !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Nov - 19:29
Eliaz et moi-même sommes moins d’être les types les plus social qui soit, alors on a beau travailler ensemble cela ne nous pousse pas plus à faire connaissance, car ce n’est pas la première fois qu’on bosse ensemble, mais a pars le prénom de l’un est de l’autre je suis pas sur d’en savoir plus sur lui et inversement, enfin si lui ne peut pas ignorer que je suis le type que se bat tout le temps… Mais voilà ça s’arrête là. Nous nous offrons une pose clope, quand quelqu’un nous interrompt enfin, un hurlement quoi, et donc forcement l’appelle de la bagarre ne me fait pas hésité un seul instant à y aller, Eliaz me suis alors, nous montons l’escalier et la surprise… Une femme enceinte est en train de nous offrir ces Cries de douleur afin de pouvoir donner la vie… Ah, ah, ah… Je crois que je me décompose. Eliaz parle des Urgences, je suis plutôt OK avec cette option, je m’avance alors vers la nana et lui dis que tout va bien se passé, qu’on va appeler les urgences et la elle nous fait clairement comprendre que cela n’est pas envisageable, je la regarde un peu de travers… Et puis je regarde Eliaz, ne sachant que faire…

« On fait quoi… on ne va pas laisser comme ça quand même… »

Quelque porte s’ouvre, des curieux et curieuse…

« Bon, allons dans sa chambre déjà… »

On pourra réfléchir en paix là bas sans oreille et yeux de curieux … Et puis si elle accouche rapidement au moins se serais pas dans le couloir …
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Nov - 17:29


Depuis cette nouvelle vie, cette nouvelle ère, je tente d’être beaucoup plus social, si à l’hôpital mon but est vraiment atteint, je suis le bon petit homme de ménage, le gentil et souriant Éliaz, au club tout est plus compliqué. L’univers est un peu plus sombre déjà et le monde plus tourmenté. Ce n’est peut-être pas par la maladie, mais tout est physique et mental ici. Leur peine ils les portent dans leur tête, sur leur corps, par leur corps. Tout ça pour dire que je parle beaucoup moins ici, mais j’entends tout autant. Raphaël fait partie de ceux très renfermer de ce club et même si j’ai ouï dire certaines choses à son sujet, il est sur et certain que lui n’a rien entendu au mieux, sauf si ce n’est que je peux être l’un des êtres les plus mystérieux du coin.

Je suis coupé net dans ma petite réflexion par les cris d’une femme, nous sommes en réalité tous les deux alertés et nous partons en direction du cri, j’y mets du mien pour ne pas doublé ce pauvre petit humain en quelque enjambé et reste très bête devant la scène qui s’offre à nous. Avec le milieu dans lequel évolue le Paradise Night Club, ça ne devrait pas être étonnant et pourtant si ! Elle refuse alors catégoriquement l’appelle aux urgences et je jette un regard à Raphaël.

-Je travaille également à l’hôpital, mais de là à voir des femmes accoucher !

L’être humain est curieux, ce n’est pas réellement une surprise, donc les portes qui s’ouvrent ne m’étonnent pas. Je finis par hocher la tête.

-Tente d’ouvrir la porte, je m’occupe d’elle.

Ce n’est pas pour dire, mais je la soulèverais plus rapidement seul, au mieux il croira que je suis très fort. J’aide donc la jeune femme à se redresser alors que Raphaël s’occupe de nous faire entrer dedans. Alors qu’on entre tout juste dans l’appartement, soudainement un bruit d’eau percer et qui tombe resonne, alors que nos pieds à tous les trois se retrouvent dans un liquide pas des plus agréable.

-Merde, merde, merde !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Déc - 23:03
Cette vision de cette femme en plein travaille me fou clairement très mal a l’aise… Plein de scénarios me foutant en scène me viennent en tête… Et si je n’aurais pas entamé mon changement, si j’irais du vivre tout ça… Comment aurais-je réagi ? J’aurais perdu la tête sans aucun doute… Cette femme hurle dans les couloirs, refuse qu’on appelle les urgences… Cette femme désire telle réellement cette enfant ? N’est-ce pas un accident de parcours qui aurait pu m’arriver … Tant de question, tant de perceptives… Mais je dois réagir, bien ou mal on s’en fou faut pas la laisser comme ça. Je dis qu’il faut au moins rejoindre la chambre et la Eliaz m’informe qu’il bosse à l’Hôpital ! Jackpot ! Même s’il c’est pas faire accoucher une femme, il connaît des petits trucs qui peuvent être utile non ? Il n’y a pas de raison que l’accouchement se passe mal, après tout ! Bon il me demande d’aller ouvrir la porte de la demoiselle, heureusement pour moi sous la précipitation elle ne l’a même pas fermé correctement. Je rester alors, attendant Eliaz qui arrive avec elle et là… Et bien plus de touts le travaillent à bien commencer ! J’ai un haut-le-cœur terrible, ma main se pose par réflexe sur mon bouge.

« Oh putain… j’ne peux pas… »

S’il pose à l’Hôpital, il va pouvoir se démerder… Moi j’ai bien envie de retourner faire mon ménage et rentrer chez moi… Mais j’avais mauvaise conscience s’il y avait un problème quand même…

« Je… On fait quoi ? »
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 19:22


Je crois que si quelqu’un m’aurait dit que j’aurais fini ma journée devant une femme en train de mettre au monde un petit être, hurlant à mort, pleurant a chaudes larmes et nous interdisant d’appeler quelconque secours, je pense que je n’aurais jamais cru ça ! Que j’aurais même probablement ris. Pourtant je suis un vampire de deux cents ans, j’en ai vécu des choses, j’en ai faite… Mais ça jamais ! Je prends donc un peu les devants réalisant que mon camarade de galère semble un peu perdu et heureusement pour nous la porte est ouverte, j’aide la femme à marcher et heureusement que ma force vampirique m’aide pas mal puisque vu qu’elle fait le poids mort, je pense que je ne m’en serais très certainement pas sortie. On entre dans l’appartement et à peine le seuil franchit cette dernière perd les eaux. Sur le coup j’ai bien l’impression que je vais perdre Raphaël en même temps, mais heureusement il se reprend.

-Tu es sûr que ça va aller ?! J’ai besoin de toi, reprends-toi !

Heureusement que je semble moins sensible que lui puisque je parviens à aider la femme à avancer encore histoire qu’elle ne traine pas dans ses propres eaux et nous non plus. Je tourne la tête vers l’humain qui panique légèrement alors que je suis essoufflé par tout ça.

-Prépare une bassine d’eau chaude ! Et… De quoi couper un cordon et stérile le tout avec du feu !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Jan - 13:11

Moi, à l’aise en toute circonstance ? Presque… Mais la j’avoue quand même que toute personne n’ayant aucune formation médicale, ce trouverais bien con, non ? Ce n’est pas tout les jours qu’on a affaire à une femme qui va accoucher dans les minutes à venir et qui plus est refuse d’aller à l’Hôpital… Toute femme normalement constituée s’y précipiterait non ? Je suis sur le cul, j’ai bien du mal à réagir, je ne sais pas quoi faire en réalité et je n’aime pas du tout cette situation… Pourquoi cela n’aurait pas pu être simplement un cambriolage, un combat … J’aurais était bien plus dans mon élément. Je me sens même mal au final… Mais Eliaz à l’air un déhouilla plus à l’aise que moi et en tout cas me secoue pour que je réagisse. J’essaye de lui demander ce qu’il veut que je fasse et il me répond plutôt spontanément. Or j’ai bien du mal à comprendre comment il faut que je stérilise un truc avec du feu… Je ne suis pas magicien aux dernières nouvelles… Bon commençons pas la bassine d’eau chaude c’est ce qui me semble le plus simple pour le moment. Je fouille dans les quelques placards présents dans la pièce et y qu’un saladier et une casserole… Bon va pour les deux. Que je pose près de lui. Puis je cherche un truc pour couper… Eurk ça me répugne déjà, je finis par trouver un ciseau, feu, feu…. Je ne vais pas chier loin avec mon briqué, gaz ? On peut tenter le coup, j’allume donc une bouche de gaz pour l’allumer et y passe les lames du ciseau…. Pour une fois je suis aussi muette qu’une carpe…
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 14:31


J'ai eu bien des vies, bien des rôles, mais jamais celui d’accoucher une femme, jamais celui de donner la vie ! D’autant plus dans des conditions aussi… Aussi sale. On va dire que ça va être un accouchement avec les moyens du bord ! Vu l’endroit, vu la maman et vu les refus de la future maman, on ne va pas avoir le choix et en même temps on ne peut pas la laisser ainsi ! Je donne donc deux trois ordres à l’humain qui m’accompagne puisqu’il semble plus perdre ses moyens que moi, tandis que moi je tente de calmer la maman et de vérifier où en est le bébé. Bon sang… J’aurais préféré ne jamais avoir cette vue de ma vie, ça pourrait me rendre totalement homo. Alors que je tente de la calmer et que j’entends Raphaël s’agiter derrière moi, j’entends la mère hurler. Je me tourne donc vers Raphaël.

-Merde !! Elle est pas bien du tout ! Vite, dis-moi que tu as bientôt tout !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Fév - 22:39
Cette situation ne me plait pas … cette situation me fait flipper … Cette situation me cloue le bec tout simplement. Je suis très loin de savoir quoi faire, je suis loin de mon univers … Je dois me faire violence pour être un peu près réactif a ce que me demande Eliaz, qui à l'air de mieux prendre les choses que moi … Remarque il est quand même un peu plus âgé que moi … Je dit pas qu'on voit plus de femme qui accouche quand on est vieux, mais si ça trouve il est père et j'en sait rien, hein ! Bref il me demande quelque chose que je ne comprends pas vraiment … Mais je m'exécute malgré tout. Les cris de la femme me fond froid dans le dos, je ne veut plus jamais revivre cela … Eliaz finis par me foutre la pression et je suis au bord de la crise cardiaque …

" Oui … Oui…"

Je lui apporte ce que j'ai préparé au mieux … J'espère juste qu'elle va pas claquer sinon je crois que je vais m'en vouloir …

" On aurais du la forcer à aller a l'hosto bordel …"
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Fév - 15:01


Je pense clairement que sans nous cette femme serait peut-être déjà en train de mourir en mettant bas. Ou elle aurait tué l’enfant ensuite, ou quelque chose comme ça. De toute façon pour qu’elle refuse d’aller à l’hôpital il y a bien une raison. Mais malheureusement pour elle, on l’a entendu. Raphaël semble vraiment pas bien et paniquer et si jusqu’ici j’ai fais preuve d’un calme olympien, ce n’est plus le cas lorsqu’elle se met à hurler comme si elle était en train de mourir. Là je panique légèrement et j’active Raphaël qui est plus blanc qu’un linge lui-même. Il revient donc avec le tout et je souffle avant de placer correctement la jeune femme. Visiblement ça ne sera pas mon camarade de galère qui va accoucher cette jeune femme. Je lui jette donc un regard pour lui faire comprendre de tenir la main de la mère et la calmer tandis que je regarde ce qui se passe entre les jambes de cette jeune femme.

-On aurait du, mais là... C'est trop tard ! Je… Vois un bout de tête, je… Pousser !

Je n’ai aucun diplôme en médecine… Mais on n'a pas le choix. Ça ne doit pas être si compliquer. Avant les femmes accouchais sans forcément avoir des médecins.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 12:17
C'est la panique, je ne sais pas me mettre quoi faire, j'ai l'impression d'être dans un monde complètement irréel alors qu'il y a quelques minutes j'étais juste en train de fumer ma clope avec Eliaz. Salut j'en ai cette soirée me semble tout à fait normal jusqu'à présent, pourquoi faut-il qu'au moindre soupçons de bagarre je pointe le bous de mon nez. Pourquoi je recherche toujours de l'adrénaline, me voici dans une belle merde. J'apporte tous ce qu'il faut à Eliaz et je lui fais remarquer, qu'on aurait du l'emmener à l'hosto … Qu'elle le veuille ou pas … On n'est pas toubib merde quoi … Je prends la mains de la nana qui me la broie carrément … Putain de putain … Il lui ordonne de poussé ce qu'elle fait … Je me sens mal, je ne veux pas regarder cela … J'ai la gerbe bordel ! Je ferme les yeux attendant simplement qu'il finisse, ouais je sais je suis une vrai couille molle sur ce que mais je trouve cela trop deg … Je préfère le sang du combat … Dans un murmure …

" Dis moi que c'est bientôt finit bordel …"
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 20:23


Je n’ai jamais accouché personne et vu les conditions de ce premier essai, je ne risque pas d’accoucher encore quelqu’un. Heureusement que Raphaël revient assez rapidement, malheureusement pas assez rapidement pour nous éviter les cris. Je tente alors de faire sortir l’enfant, de donner des ordres à la jeune femme, mais je suis à l’aveugle. Après des longues, très longues… Trop longues minutes le bébé sort enfin, ce dernier hurle directement, nous signifiant que la vie… Est né. Alors que je lance un sourire à Raphaël, un style de « nous avons réussis ! » La mère commence à avoir des convulsions… Et là… Du sang sort en presque vague de son corps… Comme si elle était en train de nous faire une hémorragie ou… Je ne sais pas quoi. Tout ce que je sais… C’est que mes jambes sont recouvertes de sang… L’odeur… Le sang… Les cris, les pleurent… Tout ça me rappelle de bon, trop bon souvenir. Je fixe alors soudainement le sang sur mes mains, le regarde changeant d’expression, mes yeux devenant presque noir d’envie… Sentant mes canines me titiller. Je bug littéralement.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Fév - 19:39
J’en peux plus, je suis épuisé… Cette situation rend mes nerfs à vif, je sens mon corps aussi tendu qu’un tronc d’arbre… Il faut que cela se finisse ou c’est moi qui va finir par exploser… Eliaz finit par dire que cela vient des pleurs finissent par se faire entendre… J’en sens alors la tension se relâcher. C’est fini, c’est bon c’est fini ! Mais bien évidemment fallait qu’une nouvelle couille arrive. La femme convulse, et je me recule ne sachant que faire… Du sang s’écoule alors en abondance de… de son entrejambe ! Je vais vomir ! Mais quelque chose me fait tenir bon. Eliaz à l’air ml en point, lui qui c’est activité tout le long de l’accouchement, j’ai l’impression que plus rien pour lui. Il est toujours debout, mais ne réagit plus. Je réagis alors, comme un automate, attrape Eliaz par l’épaule et le mène dehors.

« Assis toi, je vais appeler les secours. »

Je repars dans la chambre, le sang coule encore et la femme ne répond plus ! Bordel de merde… J’appelle alors les secours leur expliquant la situation rapidement, et attends l’ambulance… Celle-ci présente je les laisse s’en occupe. Je sors de la chambre pour voir si Eliaz va mieux. Mais quand je sors de la chambre plus, personne n’est présent… Sympas lui.

FIN
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-