AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

On peut dire que je l'ai dans la peau [Ft. Aedan Cursse.]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 27 Oct - 1:14
Aaaaah ! Enfin la liberté, la tranquillité ! Enfin, un tout petit peu. Du moins, maintenant je peux sortir de ma chambre a peu près quand je veux, même si je suis surveillée quand même pas mal. Ça me fait du bien de pouvoir avoir un peu plus de confiance de la part des infirmiers et des médecins, je me sens .. un peu mieux. Mais ce qui me ferait vraiment me sentir bien, c'est .. de revoir le soleil, de sentir le vent frais sur ma peau, de mieux comprendre le monde qui m'entoure .. Mais visiblement ce n'est pas encore prévu. Peut-être qu'Eliaz viendra me voir bientôt. Sinon, peut-être est-ce que je pourrais le trouver dans l'hôpital. Ça ne devrait pas être trop compliqué après tout, non ? Il travaille ici, je pourrais simplement demander de l'aide à une secrétaire .. Est-ce qu'elle accepterait ? Bref, je pense à tout ça pendant que je suis dans l'aire commune, tranquillement, entrain de regarder les autres sans vraiment les voir quand .. soudainement, deux personnes, un homme et une femme commencent à parler fort et attirent mon attention. Je tourne la tête vers eux, les sourcils un peu froncés et c'est là que tout éclate. Ils commencent à lancer des trucs de tout bord tout côté et je me relève, mais un vase éclate tout près de ma tête. Sous la peur, je glisse et perd l'équilibre, mon bras s'enfonçant dans les petits morceaux du vase en verre qui s'était brisé. Je grimace, sentant la douleur assez intensément. Mais comme je dois rapidement bouger pour éviter un je-ne-sais-quoi d'autre, je me retrouve à ramper sur le sol sur mon bras blessé ainsi que l'autre, mais ça a pour effet d'enfoncer d'avantage les morceaux dans ma peau. Je me cache derrière une sorte de canapé et heureusement, les infirmiers arrivent assez rapidement et neutralisent les deux énervés avant que le calme ne revienne finalement. Je me redresse lentement, passant ma tête au-dessus du dossier du canapé, alors que du sang s'écoule de mon bras et que je commence à ressentir un certain engourdissement.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Oct - 14:21


Les jours passent et… Eh bien il se ressemble ! Je bosse et parfois je vais à ce nouveau club, dans tous les cas, je suis dans une routine et je ne sais pas si c’est forcément pour le mieux. D’autant plus qu’on me colle de plus en plus aux pleine lunes et que j’en ai un peu ras le cul des pleines lunes. Au moins j’ai l’avantage d’avoir été un petit peu tranquille… Samaël n’a pas particulièrement demandé le mois passé et tant mieux. Je erre un petit peu dans l’hôpital sans avoir rien de particulier à faire, en fait je traine plus dans mon coin, je ne fais pas grand-chose si ce n’est pensée. Pensée aux 10 ans qui sont passés, qui m’ont été volé, qui m’ont ruiné, pensée à Liorah, à lui, a ma mère… À tout. Et ce n’est pas forcément une bonne idée parce que ça peut me foutre de mauvaise humeur, mais heureusement que je suis tiré de mes pensées par mon biper. Je regarde et vois qu’il y a une urgence moyenne, je me lève donc et accours légèrement jusqu’à l’endroit avant de voir déjà deux collègues qui arrêtent ceux qui ont foutu le bordel, je regarde quelques autres patients traumatisés ou blesser, mais tous sont pris en charge, moi je remarque juste une trainer de sang sur le sol, mes sourcils se froncent alors que je suis la trace, puis je tombe finalement sur quelqu’un cacher derrière le canapé, je contourne le meuble pour faire face au patient blessé et reste un peu bête en voyant la vampire de la dernière fois. Je remarque alors son bras et soupire.

-Lèves-toi, on va te soigner.

Ma voix est froide et de toute manière elle n’a pas réellement le choix.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Nov - 4:12
Moi qui pensait qu'aujourd'hui serait différent. Je pensais pouvoir profiter encore une fois d'un petit moment de détente avant de retourner dans la solitude de ma chambre .. Est-ce qu'ils accepteraient de m'installer une télé dans ma chambre ? Combien est-ce que ça va me coûter de rester ici et .. qui va régler la note ? Je n'ai pas énormément d'argent moi ! Oui, c'est à ce genre de chose que je pense que la bagarre se commence dans la salle commune. Je n'ai pas beaucoup de temps pour réagir, tout semble se précipiter et je me retrouve assez rapidement allongée dans des éclats de verre qui s'enfoncent énormément dans mon bras. Mais on dirait qu'avec l'adrénaline sur le coup, je ne ressens rien. Je tente de protéger ma tête avec mon bras libre de verre pendant que j'entends encore les autres se bagarrer. Puis .. le silence.

Je me redresse finalement et c'est seulement là que je commence à ressentir une légère douleur, un picotement. Je m'apprêtais à regarder quand j'entends une voix qui me fait lever un peu plus la tête. Cursse. Mon infirmier. Je fronce un peu les sourcils à ses paroles et je baisse finalement les yeux sur mon bras.

- Oh ..!  Oh .. Je ..


Je jette un coup d'oeil vers le sol et je vois les autres morceaux de verres brisés sur le sol. Ça ne me donne vraiment pas envie de rester ici ou même d'y remettre les pieds ! Je me lève lentement et je pose ma main contre le canapé qui était devant moi pour ne pas tomber. Je n'ai peut-être pas perdu beaucoup de sang ou quoi que ce soit, mais .. je n'ai déjà pas une tonne d'énergie et en plus de voir les verres dans ma peau .. Ce n'est pas franchement ce qui donne la pêche.

- Je .. Je vous suis ... Enfin, on peut pas faire ça ici .. ? Je ne me sens pas très bien .. quoi que j'ai pas vraiment envie de rester ici en fait ..  
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 19 Nov - 0:09


On ne va pas dire qu’a l’hôpital on a de quoi s’ennuyer… Surtout dans la spécialité dans laquelle je bosse. Je veux dire les êtres surnaturels c’est toujours beaucoup de surprises, en plus c’est pire que les humains encore, si certaine personne en se supporte pas, dans ce cas-là c’est carrément certaines races. Et il y a également les urgences… Les vraies urgences je parle ! Pas ceux qui viennent pour une coupure à leur petit doigt ou le fait qu’ils se sont pris le petit doigt de pied dans le coin d’un meuble hein. Et là... C’est une fois de plus confirmer, le fait qu’on ne s'ennuie pas je veux pas, je ne parle pas des urgences pour que dalle, bien qu’il doit certainement en avoir à l’heure à laquelle je pense à tout ça, puisque mon biper me signale qu’il y a une petite guerre dans une salle de repos.

J’arrive donc rapidement vers la bagarre et voyant que mes collègues déjà plus ou moins la chose, je suis les traces de sang qui semble visiblement venir d’ailleurs que les deux protagonistes de la bagarre. Alors que je termine mon chemin de recherche je reconnais de suite la petite vampire casse pied, mais je vois surtout son bras blesser. Elle semble ne pas réaliser sur le coup qu’elle est blessée jusqu’à ce que je lui dise et qu’elle lâche un petit son qui montre qu’elle vient de réaliser. Elle se relève alors et ce tiens au canapé. Je m’approche et passe un bras autour de ses hanches pour la retenir.

-Molo ! Tu semble pas être dans un bon état pour un vampire...

Je fronce les sourcils lorsqu’elle me demande plusieurs choses avant d’aller elle-même en contradiction, je soupire, toujours aussi casse-couille celle-là.

-Non on ne reste pas là, tu veux que je te soigne avec quoi ? Des dosettes de café ?

Je soupire en levant les yeux au ciel et l’aide à marcher pour quitter la salle doucement malgré mon agacement.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Déc - 15:38
Je pensais que cette sortie dans la salle commune me ferait du bien, mais c'est plutôt le contraire qui se produit. Une bagarre éclate et évidemment, il faut que je me retrouve au milieu ! Je tente de me cacher, mais je ne peux pas tout éviter et je me retrouve assez rapidement avec des morceaux de verre dans le bras. Sur le coup, je ne ressens rien, mais après quelques minutes, quand tout recommence à devenir assez calme, les picotements se commencent. Je me redresse lentement lorsque j'entends une voix que je reconnaitrais entre mille même si je ne l'ai entendu que quelques fois pour le moment. Il se rapproche de moi et je peux sentir son bras se poser autour de mes hanches. Aedan. Un frisson me parcourt, mais je ne sais pas si c'est d'horreur ou parce que je suis rassurée. C'est étrange, mais .. je sais qu'avec lui, je vais être soigné. C'est peut-être un gros con, mais au moins, il sait faire son boulot.

- Je suis tombée sur du verre .. Ça me fait hyper mal ..

Je dois être devenue encore plus blanche qu'à l'habitude. Je me sens comme à deux doigts de perdre conscience. Je me sens perdue également et ça doit se ressentir dans mes paroles. Je pense que ça l'énerve aussi vu sa réponse et je me renferme encore un peu plus. De toute façon, je n'ai pas la force de me battre alors je me laisse entraîner jusqu'à ma chambre où je m'asseois sur mon lit parce que j'allais bientôt tomber. Je soulève un peu mon bras pour pouvoir voir les morceaux de verre et je tend mon autre main pour pouvoir tenter d'en retirer un.

- Aie !

Je redescends ma main en fronçant les sourcils, sentant mes yeux se remplir de larme.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Déc - 14:34


Travailler du côté surnaturel a vraiment ses avantages. Ça bouge, on n’a pas vraiment le temps de se faire chier et puis chaque cas est différent puisque ce ne sont pas les mêmes races. Les êtres humains au final… Les corps réagissent pareil, même s’il existe un nombre infini de maladie, des plus communes aux plus rares. Tout ça pour dire que je peux toujours compter sur cette partie-là de l’hôpital pour tuer mon ennui, comme à l’instant. Lorsque j’arrive les deux protagonistes de cette guerre improviser son maitrisé par des collègues et moi, je suis déjà sur une autre piste. Piste qui me mène tout droit a une vampire que je connais bien, même un peu trop bien. Ça pourrait presque être ironique d’ailleurs qu’elles perdent le fluide qui lui sert de nourriture et qu’elle ne puisse se manger seule. Je l’aide à se soulever alors qu’elle semble sur le point de s’évanouir, elle m’explique comment elle c’est ainsi blesser et je décide d’aller ailleurs. D’ailleurs elle me pose une question débile et je lui réponds de façon débile. Question débile, réponse débile comme on dit.

Elle ne répond rien et je sors rapidement de l’endroit, heureusement nous en sommes pas très loin de l’espace vampirique parce qu’elle pèse mine de rien et qu’un peu plus et j’ai un véritable poids mort à soulever, bien que je la soulève autrement si elle venait à s’évanouir. Elle tient le coup jusqu’à sa chambre et je la laisse s’installer. Je la laisse quelques secondes avant que je pars chercher de quoi la soigner. Je finis par revenir, voyant des morceaux de verre au sol et sa main qui pisse le sang, sans se refermer.

-Idiote ! Ne touche à rien !

Je fronce les sourcils et approche rapidement pour tenter de maitriser la coupure et le flux de sang. Un vampire normalement fait se soignerait déjà. Mais elle est trop faible pour ça.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Jan - 5:32
Je sens que je suis à deux doigts de perdre le cap. Vu le peu de sang que j'engloutis, le fait que j'en perde autant .. Ça ne me réussis franchement pas tellement. J'ai du mal à me tenir debout et je n'aurais jamais pensé pouvoir dire ça un jour, mais heureusement que Aedan est là pour venir me donner un coup de main et m'aider à marcher jusqu'à ma chambre .. sinon, je ne serais sans doute jamais parvenue à y arriver sans m'être évanouie en plein milieu du chemin.

Installée sur mon lit par la suite, je commence déjà à voir un peu flou et comme je ne sais même pas où est parti mon infirmier, je ne veux pas perdre encore plus de temps avec ces morceaux de verre dans mon bras qui m'empêche de bouger et qui me font un mal de chien. Je tente alors de retirer moi-même les morceaux, la main tremblante. Le sang se met alors à couler encore plus lorsque l'un des morceaux quittent ma peau. Je fais une petite grimace de douleur juste au moment où Aedan revient et m'engueule presque directement.

- Je voulais juste essayer .. d'enlever le mal ..

Je me mords la lèvre en le laissant faire finalement ce qu'il doit faire pour réellement me soigner. Je fronce les sourcils en échappant une nouvelle plainte de douleur.

- Je veux plus aller dans cette salle remplie de taré. Y'a pas des endroits plus calme ? Avec des gens ..

Je dirais bien genre une bibliothèque, mais ça m'étonnerait qu'ils aient ce genre de lieu dans cet endroit. Bon, je sens de toute façon qu'il va surement m'envoyer bouler. Ce ne serait pas si surprenant. Et je n'ai pas vraiment envie non plus qu'il m'envoie dans un endroit comme la morgue ou une autre connerie du genre. Je suis déjà assez traumatisée par cet endroit comme ça.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Jan - 18:36


Je voulais de l’action et bien je l’ai eu ! Enfin je ne m’attendais pas à devoir aider cette idiote de vampire qui m’a pris la tête la dernière fois, mais un boulot est un boulot ! Et j’aime bien faire mon boulot. De toute façon vue son état elle n’est pas en mesure de me faire chier ! Je l’aide donc à aller jusque dans sa chambre et une fois que je suis sur qu’elle va bien, enfin autant qu’on puisse l’être dans son état, je quitte rapidement la pièce pour aller chercher de quoi la soignée. C’est un vampire, ouai, mais j’ai besoin de la soigner. Lorsque je vous disais que cette meuf était une chieuse. Voilà une preuve de plus.

Lorsque je reviens je vois un morceau de verre au sol alors qu’elle pisse le sang, comme si elle pouvait se permettre de saigner plus ! Je réagis alors assez rapidement en la traitant d’idiote, m’approchant vite pour récupérer moi-même mon bras.

-Oui et regarde ce que ta connerie a fait ?!

Je prends donc rapidement une compresse pour tenter d’arrêter le sang qui coule, coule et coule. J’attrape ensuite une pince médicale et regarde son bras et sa main. Je commence donc à retirer les morceaux de verre. Je tente d’y aller doucement même si madame râle et se plaint. Tout en restant concentré je réponds.

-Il n’y a que cette salle. Elle est calme normalement. Ils ont juste dû sentir qu’une chieuse était arrivé…

Je lui jette un coup d’oeil et retire un morceau de verre enfoncer assez profondément. Oui je l’ai occupé à s’énerver sur mes mots pour qu’elle ne voit pas ce que j’allais faire et qu’elle est moins mal en quelque sorte.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Jan - 15:25
J'avais eu la bonne intention de vouloir m'aider moi-même et que du coup l'infirmier aurait peut-être eu moins de chose à me faire. Je pensais que ça se passerait mieux que ça par contre .. Je n'avais pas penser que mon geste empirerait la chose et que le sang coulerait encore plus de mon bras, que la douleur serait encore plus grande. Géniale .. Et en plus, je me fais engueuler ! Je me renfrogne légèrement plus, serrant un peu les poings, sans penser que ça serait encore pire pour le débit de sang qui coule déjà de mon bras.

- Je pensais juste à aider ..

Il appuie une compresse sur mon bras de façon assez forte ce qui me fait grimacer légèrement. Je tente de ne pas trop réagir, de ne pas lui en foutre une par réflexe dans la tête parce que ça me fait très mal quand il retire les morceaux de mon bras. Je râle à propos de la salle et ma tête se secoue en entendant sa réponse. Je suis hyper calme depuis des jours !

- C'est la deuxième fois que ça m'arrive de me retrouver dans des situations comme ça ! En plus, j'ai rien fa- AIE !

J'ai le réflexe de ramener mon bras vers moi sous la douleur et heureusement qu'il avait fini de retirer le gros morceau. Je me mords fortement la lèvre pour retenir de nouvelles larmes de couler, même si ce n'est pas très fructueux. Mais l'adrénaline commence à redescendre et je commence à me sentir un peu plus faible, la tête tournante. Je relâche alors mon bras en soufflant.

- Je me sens pas très bien ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Jan - 15:33



Je ne peux visiblement pas la laisser toute seule quelques minutes, non il faut forcément qu’elle fasse des conneries ! Bah voyons ! Lorsque je reviens cette idiote n’a fait qu’aggraver son cas en voulant se retirer elle-même les morceaux de verre. Je soupire et l’engueule légèrement, enfin non, j’élève la voix en lui signifiant bien qu’elle est complètement idiote avant de regarder son bras et de voir le sang qui coule plus vite et plus tout cours. Je la regarde ensuite.

-Arrête de serrer le poing ! Mais ce n'est pas vrai ! Si tu veux m’aider, boucle là ! Heureusement que tu es déjà morte hein...

Je soupire et tente de la soigner. Je vois ensuite un énorme morceau de verre encore dans son bras et c’est là que je me dis que ça ne va pas être facile tout ça ! Donc pour qu'elle ne pense pas à la douleur que je suis en train de lui faire subir ou que je vais lui faire subir, je l’occupe en l’énervant un peu. Qu’elle canalise sa colère sur moi. Elle sursaute et hurle un « aie » alors qu’elle récupère son bras. Je la regarde faire et récupère à nouveau son bras.

-Si j’avais su qu’il fallait faire ça pour te faire taire avant...

Je souris en coin et bande simplement la blessure. Je relève ensuite les yeux vers elle à ce qu’elle me dit et m'essuie les mains. Avant de la regarder.

-Tu manques de sang… Je vais aller en chercher. Ne bouge et ne touche à RIEN

Je lui jette un regard et quitte à nouveau la pièce.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Fév - 21:37
J'ai visiblement fait une connerie en voulant retirer les morceaux de verre par moi-même. Maintenant, le sang coule à flot et mon teint doit être encore plus blanc qu'avant. Je serre le poing, énervée par le fait qu'il me crie dessus .. Mais j'empire le truc et je me fais engueuler encore plus ! Je desserre le poing en me mordant la lèvre à la place .. Ça, ça ne devrait pas faire de problème normalement. Et je peux au moins passer ma colère sur ma lèvre!

- C'est bon, c'est bon..

Je le laisse tenter de ma soigner, même si je commence à avoir la tête qui tourne un peu. Il commence à m'emmerder encore plus et à me provoquer de plus en plus, mais il ne tarde pas à m'arracher un cri ainsi qu'un gros morceau de verre. Je ramène mon bras vers moi, mais il le reprend en me faisant grimacer une nouvelle fois.

- T'es qu'un idiot .. ça m'a fait hyper mal !

Il met un bandage sur mon bras et je le regarde faire, posant mon regard sur son visage et le détaillant pendant quelques instants .. D'où peut lui venir cette cicatrice ? J'aurais presque envie de la toucher, mais j'ai la bonne idée de me retenir. Je fronce un peu les sourcils en l'entendant.

- Pas besoin, je vais bien ..

Je le laisse sortir de la chambre et je m'allonge sur mon lit, face au mur, sous la couverture. Je ne veux pas qu'il revienne et me force à boire encore une fois .. Surtout que je n'ai tellement pas d'énergie que je ne pourrais pas le repousser bien longtemps.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 23:35


Elle me faisait déjà chier, mais là elle bat des records. Elle parvient à se blesser encore plus qu’elle ne l’est alors que je lui ai bien dit d’attendre et de ne rien faire ! Mais non, il faut qu’elle fasse la misse têtu jusqu’au bout et qu’elle aggrave son hémorragie. Heureusement je parviens à sauver le tout et repérer le bout de verre qui gêne. Seulement pour le retiré il va falloir que j’y aille d’un coup. Ça aurait été une simple humaine j’aurais du m’y prendre autrement, mais là c’est un vampire, je sais qu’il n’y a aucune chance qu’elle meurt à cause d’une hémorragie. Au pire elle se désécherra juste. Je lui jette ensuite un regard lorsqu’elle m’insulte.

-Un idiot qui t’a empêché de te contracter de peur pour t’éviter d’avoir encore plus mal. Et arrête de chialer, au pire tu finiras sec comme un raisin, mais tu vas pas en mourir.

Je bande le bras et lui signal que je reviens une nouvelle fois, mais qu’elle ne fasse rien cette fois ! J’insiste d’ailleurs sur le mot et je quitte la pièce. Je n’écoute d’ailleurs pas réellement ce qu’elle me dit. Une fois que j’ai deux poches de sang en main je reviens dans la chambre, elle est sur son lit, allongé. Je me rapproche et dégage la couverture de son corps avant de la retourner, vu qu’elle me tourne le dos.

-À table.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Fév - 23:24
Je peux dire qu'il me sauve une deuxième fois en faisant s'arrêter finalement le sang qui s'est remis à couler de mon bras. Mais ça ne change pas que je trouve que c'est vraiment un gros connard et qu'il n'avait pas a me provoquer de la sorte pour m'énerver .. bon, ça a fonctionner, mais bon .. Je l'insulte, mais mon niveau de méchanceté est si élevé que je ne peux que le traiter d'idiot et lui dire qu'il m'a fait mal. Je garde les sourcils froncés et je détourne légèrement la tête en l'entendant parler. Je protège un peu mon bras aussi comme je peux enfin le ravoir sans risquer de me vider de mon sang.

- Ouais bah c'est bien dommage qu'on puisse pas en mourir ..

Je murmure, plus pour moi que pour lui, de toute façon, il est déjà en train de se diriger vers la sortie. Je profite de son départ pour me «cacher» sous les couvertures et je ferme les yeux. Quand j'étais humaine, c'était un bon moyen pour me remettre .. peut-être que ça pourra m'aider aussi. À mon grand malheur, l'autre imbécile d'infirmier revient avec une poche de sang et me force à me retourner vers lui. Je me retourne de nouveau pour lui faire encore dos, remontant même la couverture sur ma tête.

- Je n'en veux pas ! Foutez moi la paix ! Je vais dormir et ça ira très bien comme ça.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 14:33


Elle m’insulte et s’énerve contre moi et moi ? J’en ai rien à foutre. Ce n’est pas comme si je n’avais pas fait exprès de l’énerver et qu’elle verse sa haine contre moi pour ne pas sentir la douleur. Un merci aurait été sympa aussi, mais je ne suis pas du style à courir après une certaine reconnaissance de quelques sortes qu’elles soient. À peine ai-je fini de la soigner elle reprend son bras, l’air très contrarié par mes paroles et moi je roule des yeux en entendant ce qu’elle me dit.

-C’est vrai que ça ferait de sacré vacance si tu ne serais plus là.

Je lui jette un regard et sans perdre plus de temps je quitte sa chambre. Elle et moi on ne s’aime pas, il n’est pas besoin de chercher plus loin… Mais mon boulot est quand même de la maintenir en vie et je ne compte pas perdre mon boulot pour elle. Je ramène donc rapidement de la bouffe, sauf que madame commence à faire sa forte tête, je la retourne donc pour la mettre sur le dos et soupire.

-Tu veux bien nous épargner tes caprices, à tous les deux ? Juste pour nous soulageait un peu. Et nous faire gagner du temps, soit tu acceptée gentiment une petite poche de sang, soit je fais la même technique que la dernière fois. Alors tu préfères quoi ?

Je relève un sourcil l’air très sérieux en lui collant limite la poche dans la bouche. Elle sait que je ne ris pas. Je pourrais l’étouffer à nouveau avec du sang si elle recommence à me faire chier.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Fév - 4:23
Je ne comprends vraiment pas comment des hommes dans son genre peuvent être engager dans des hôpitaux comme celui-là. On n'enseigne pas aux employés à traiter les gens avec un minimum de respect ? Je suis encore en période d'adaptation, j'ai besoin de quelqu'un pour me guider, pas de quelqu'un pour m'envoyer balader ou me faire du mal ... Je l'envoie donc bouler, parce que je n'ai plus envie de me laisser marcher sur les pieds depuis que je suis devenue ce que je suis devenue. Je râle un peu sur le fait que ce soit dommage que ça ne puisse pas me tuer et il en rajoute une couche. Je me contente alors de simplement hausser les épaules comme toute réponse. Je n'ai même pas envie de renchérir et après tout ... Je l'ai cherché et c'est ce que je voudrais moi-même alors à quoi bon.

Il sort finalement de ma chambre, me laissant seule quelques minutes et j'en profite pour me cacher sous ma couverture. Il revient et je refuse de boire encore une fois, mais lorsqu'il évoque ce qu'il a fait la dernière fois, un frisson d'horreur me parcourt. Même si je suis déjà morte, j'ai eu l'impression de mourrir plusieurs fois cette fois-là ... Je me redresse finalement en me reculant pour qu'il cesse de me coller la poche sous le nez, mais en me mordant la lèvre, j'attrape d'un coup la poche de sang qu'il me tend. Allez Artemis, plus vite ça sera fait, plus vite ça sera fini ... Je prend une grande inspiration avant de finalement me mettre à boire de moi-même directement à la poche de sang. Je me tourne dos à lui, ne voulant pas, même si je ne le supporte pas, qu'il voit l'effet que ce précieux liquide me fait .. Ça me fait perdre la tête. Je refuse d'accepter que ça me fasse autant de bien, que j'en apprécie autant le goût ... C'est comme une torture pour moi. C'est horrible et si délicieux. Je tente de me retenir, de ne pas tout boire, mais mes doigts finissent par tellement serrer la poche qu'elle se retrouve complètement vide. J'en veux d'autre .. Mais je ne veux pas me le permettre. Tremblante, je lui redonne la poche de sang et je me rallonge sous ma couverture, toujours dos à lui, sans dire un mot. Je me sens terriblement mal ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 739
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Fév - 16:01


Elle commence juste légèrement à m’énerver. Enfin je le suis déjà un peu, mais là elle me chauffe vraiment de plus en plus ! Je la menace donc et moi, vous voyez, je ne suis pas du style à faire des menaces en l’air, nos regards se croisent et je pense qu’elle comprend que je ne rigole pas et que je serais capable de le faire. Moi dans son regard je lis de la peur et de la panique, alors sans un mot elle saisit la poche de sang que je lui mets sous le nez depuis tout a l’heure et me tourne le dos, mais je peux voir par quelques mouvements désordonnés qu’elle mange quand même la poche. Je la laisse faire, ne disant rien sur le fait qu’elle soit dos à moi, après tout j’en ai rien à foutre du moment qu’elle mange. Elle finit par me rendre la poche sans un mot et… Il n’y a plus une goute dedans, dans un sourire satisfait je la récupère et sors de la chambre sans un mot. Pour une fois elle n’a pas été trop chiante, miracle.


FIN
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1339
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-