AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Créature de la nuit, de sortie... (Artémis Esperanza)

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 13 Nov - 17:57


Ça va faire maintenant un mois que j’ai tué ma dernière victime, Artémis. Ça faisait des années que je n’en étais pas arrivé à ce point, du coup… Je lui avais simplement sauvé la vie de la seule façon que je connaissais, même si je savais que je la damnais à une vie d’enfer et de problème. Mais je lui ouvrais aussi les portes d’une éternité, d’un renouveau sans cesse, de vie superbe et différente. Mais … Je ne m’attendais pas à ce qu’elle accueille tout ça les bras ouverts, je n’étais pas idiot et j’avais bien fait puisqu’en effet elle eut beaucoup de mal à s’y faire.

Depuis que je l’avais fait enfermer à l’hôpital je n’étais allé la voir qu’une seule et unique fois au final. Déjà parce que je voulais qu’elle sache que je ne l’avais pas totalement abandonné, pour voir comment elle allait et pour m’excuser de lui avoir ôté un tas de choses, mais pour tenter aussi de lui montrer les bons côtés. Bien sur rien n’avait été simple et j’ai fini par presque m’enfuir lorsque la conversation devenais savonneuse.

Pourquoi je n’étais pas retourné la voir depuis ? Pour différentes raisons, le temps… La peur, l’angoisse et aussi pour qu’elle s’habitue à ce monde sans moi. Mais j’ai réalisé il y a peu, a cause de quelque chose qui m’intrigue, qu’elle devait certainement avoir beaucoup de questions sur ce nouveau monde qui s’offre à elle et personne pour y répondre. C’est pourquoi j’attends la nuit... Avant de toquer à sa chambre. Une fois que j’entre, je lui souris en la voyant, sur son lit, l’air moins en colère que la première et unique fois où je l’ai vu sur ce lit.

-Bonsoir Artémis....
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Déc - 5:17
Un mois. Ça fait désormais un mois que ma vie est liée au rythme de la lune et de son ascension dans le ciel. Un long mois .. Ça me semble déjà faire une éternité que ma vie est devenu un enfer. Je ne me nourris toujours que lorsque l'on me force et je reste dans mon coin, ne comprenant toujours pas encore complètement ce qui m'arrive. C'est presque comme si chaque nouvelle nuit, je pouvais découvrir quelque chose de nouveau à propos de cette nouvelle vie. Quelque chose de beau parfois, de fascinant .. mais bien souvent de très terrifiant.

J'avais envoyé une sorte de s.o.s à Eliaz lors de notre dernière rencontre. Un appel à l'aide, mais un appel à aller voir ailleurs si j'y suis en même temps. Ça me semblait clair que j'avais besoin de son aide, mais à force de repasser notre conversation dans ma tête en boucle, je me rends bien compte que tout ce que je lui ai dis ne dois pas lui donner envie de revenir me voir. Et pourtant .. Et pourtant je commence à entrevoir peut-être ma vie. Il faut. Je n'ai pas le choix. Mais je dois comprendre .. Je dois comprendre ma vie pour l'accepter ! J'entends quelqu'un qui s'approche de ma chambre et qui s'arrête devant la porte. Je me redresse, m'asseyant comme une petite indienne sur le lit et j'attends que la porte s'ouvre après que la personne y ait toquer. Je ne m'attendais vraiment pas à me retrouver nez à nez avec .. Eliaz. Je dois avouer que pour être honnête .. Je ne l'espérais plus.

- Tu .. Tu es revenu .. Je pensais que tu ne reviendrais plus ..

Je ne sais pas si je suis heureuse, terrifié, en colère, ... Je ne sais plus ce que je ressens à son égard. J'ai tellement envie d'être avec lui, mais .. Je ressens tellement de colère à la fois ! Mais cette fois, je veux rester calme .. Un minimum au moins.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 19:13



Je me doute que depuis un mois elle doit vivre un véritable enfer, d’ailleurs peut-être même que j’arrive trop tard ! Peut-être qu’elle a eu le temps de se faire à sa condition… J’en rirais presque de la connerie de ma pensée. Je suis un vampire né et je dois dire que même moi j’ai eu du mal à accepter d’être un tueur sanguinaire… Après que la folie ne me soit passé ! Et je suis né ainsi. Alors je n’ose imaginer le temps d’adaptation pour un vampire mordu, bien que ma première création s’en est bien remis, mais elle avait l’amour pour la portée et l’aider, même si c’est assez contradictoire et étrange pour des vampires ! Ils sont un peu comme un espoir au fond pour moi je crois…

Et puis Artémis n’a pas l’amour pour la portée, elle n’a … Elle n’a plus personne, plus rien. Elle n’a plus que moi et elle m’a déjà repoussé alors je me doute que pour elle ce n’est pas simple et qu’un mois ne suffira pas. J’espère que son éternité suffira même si j’en doute en réalité. J’ai peur de maintenir une morte en vie… Mais que c’est déjà trop tard, que je sais que de toute façon je n’ai faits que retarder le jour où elle mourra réellement une bonne fois pour toutes.

En attendant elle est là, assise sur son lit, à attendre je ne sais quoi. Lorsqu’elle me voit elle semble plus que surprise et je ne lui en veux pas. Je ne lui en veux pas non plus pour ce qu’elle me dit puisque c’est compréhensible. Je finis par lui offrir mon fameux sourire, le légendaire et communicatif.

-Je suis désolé pour le temps que j’ai mis… Je voulais... Te laisser respirer et… Te laisser assimiler tout ça… Tout simplement.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Jan - 0:13

J'avais cette mauvaise habitude que quand j'allais mal, je repoussais les gens. Je les repoussais pour leur faire comprendre à quel point j'avais besoin d'eux en réalité. Vous pouvez appeler ça de l'orgueil ou je ne sais quoi d'autre encore, mais c'est comme ça que je suis. Du moins, c'est comme ça que j'ai réagi dans ce cas précis. Je pensais que je ne voulais plus rien savoir d'Eliaz et pourtant, chaque fois qu'il se retrouve face à moi (bon, ça c'est produit au grand maximum deux ou trois fois dans le dernier mois) je ne sais plus ce que je ressens vis-à-vis de lui. De la haine ou l'amour encore, ce que je ressentais avant tout ça ? Je ne sais pas, je ne sais plus, je ne sais même pas si j'ai vraiment envie de le savoir au fond.

Mais là, il est là, devant moi. Alors que je ne m'y attendais plus du tout. Je pensais qu'il n'avait pas compris ma demande d'aide. À dire vrai, je ne l'aurais sans doute pas comprise moi non plus. Mais il est là .. Et je ne peux cacher ma surprise de le voir là. Je suis tellement sous le choc, que je sais encore moins comment réagir, mais je lui donne tout de même mon ressenti par rapport à sa présence ici. Son sourire, en guise de réponse, me fait sourire même si je n'en avais même pas il y a à peine quelques minutes .. Je me mords légèrement la lèvre avant de baisser les yeux.

- Tu as sans doute bien fait .. Je t'aurais peut-être arraché les yeux sinon, malgré tout ..

Je ramène un peu mes jambes vers moi, mettant mes mains au devant avec un petit sourire.

- Mais je n'y croyais plus vraiment .. que tu viendrais je veux dire .. Et je pense que je me ferais jamais à cet endroit, être enfermée ici en permanence .. Ça me donne des frissons dans le dos ..

Je frissonne légèrement, passant ma main dans mes cheveux.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Jan - 16:25



Avec Artémis je vis une nouvelle expérience de personne que j’ai pu transformer. Je n’en ai pas transformé beaucoup dans ma vie et Crystal, ma première création, tout à être plus simple. Je n’ai pas eu besoin de m’en occuper, Severus l’avait fait pour moi et puis Crystal, ça ne la gênait pas de devenir une vampire et de vivre éternellement belle, bien au contraire. Artémis ? Et c'est tout l’inverse, elle n’aime pas ça et je pense pas qu’un jour elle changera d’avis. Je pense qu’elle aime bien trop tout ce qu’une vie d’humain peut apporter, même si je lui offre une vie éternelle, c’est une vie éternellement seule et remplie de tristesse et de démons à combattre. Elle est peut-être trop faible pour ça. Mais je ne pouvais pas juste ne rien faire après mon erreur ! Alors elle vivra le temps qu’elle vivra, mais j’aurais eu la conscience tranquille. J’aurais essayé…


Et si je suis là ce soir, avec elle sait justement pour réellement essayer de l’aider ! Je pense qu’elle a encore beaucoup de choses à apprendre. Comme je le disais Crystal a eu Severus et même si ce n’était pas un vampire, c’était un sorcier il s’y connaissait. Artémis ? Elle n’a que moi. Elle n’y connaît rien. J’arrive près d’elle et je parviens à lui tirer un sourire, je ris un peu à ce qu’elle me dit et hoche la tête.

-Tu sais, je reste beaucoup plus fort que toi, tu aurais eu du mal à le faire tout de même…

Mais en tout cas, de ce que je vois elle parle déjà comme un vampire. C’est peut-être un bon point ! Elle entoure ses jambes de ses bras et je la sens vraiment triste. En l’entendant je regarde par sa fenêtre close et souris à nouveau, pour qu’elle comprenne qu’elle n’a pas de quoi être triste ce soir.

-Justement je suis venue te chercher pour qu’on aille faire un tour dans les jardins de l’hôpital ! Comme je suis homme de ménage j’ai toutes les clés et il fait nuit… Ça ne risque plus rien pour toi.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Jan - 16:03
Ma condition .. et bien, j'ai du mal à l'accepter, même si ça fait presque un mois et demi, même si je commence à moins la renier qu'auparavant. Ce n'est pas simple de laisser derrière toute sa vie et de ne plus se sentir maître de son corps et de sa tête. Oh non, je suis loin de l'être, sinon je n'aurais pas cette envie de sentir du sang couler dans ma gorge, de m'abreuver directement à la gorge des infirmiers qui m'approchent, de frémir à chaque fois que je sens ne serais-ce qu'une goutte de sang .. et pourtant, je résiste. Je ne m'en donne pas le droit. Pourquoi aurais-je le droit de faire du mal simplement pour mon bien ? Ce n'est pas juste, cette vie n'est pas juste. Parfois, j'en viens à me dire que j'aurais préférer qu'Eliaz me laisse mourir cette nuit-là ..

Mais là, il est là devant moi et ça me surprend beaucoup. Je ne me cache pas de lui dire la vérité, qu'il a sans doute bien fait de ne pas venir directement .. Et je parviens même à sourire et à le faire sourire lui aussi un petit peu avec la suite de ma phrase. Ça faisait longtemps il me semble que je n'avais pas souris.

- Je m'en doute bien .. J'ai du mal à même m'habiller toute seule en ce moment parfois ..

Mais au vu de ce qu'il m'annonce, je suis presque heureuse qu'on m'ait forcer la main pour manger hier soir. J'ai un peu plus d'énergie et peut-être qu'au fond .. C'est ce qu'il me dit qui m'en redonne. Je relève les yeux vers lui, ceux-ci brillants sans doute légèrement. J'y crois ou non ? Est-ce .. une blague ?

- Je .. C'est vrai .. ? Tu .. On va vraiment pouvoir sortir dehors ?

Ma voix tremble légèrement. J'ai l'impression d'être ici depuis une éternité. Je n'ai pas ressenti la fraîcheur de l'air depuis des lustres. Je me lève alors presque subitement de mon lit et lorsque je pose mes pieds nu au sol, je ressens le contact froid avec le plancher et je réalise.

- Je vais devoir y aller habiller comme ça ?

La robe d'hôpital, ce n'est pas vraiment le top pour se promener tranquillement .. Et y'a pas mal de courant d'air. Ah si seulement j'avais mes propres vêtements depuis le temps .. A part une veste et des sous-vêtements, je n'ai pas grand chose.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Jan - 16:26


Je n’avais pas transformé beaucoup de personnes dans ma vie, ne l’ayant fait que très tardivement déjà puisque avant je préférais simplement tuer et ne devoir rien à personne. Mais sur les trois que j’ai pu faire dans ma vie, deux se sont envolé ensemble et ont su apprendre ensemble, je n’avais pas besoin de les materner et puis, même, ils acceptaient mon « cadeau » comme un présent précieux, mais avec Artémis c’est tout autre. Elle n’apprécie pas ça, elle n’aime pas cette vie, elle n’aime pas le fait que je l’ai sauvé, même si j’ai voulu la tuée, même si tout ça était plus fort que moi. Et je sais qu’elle se laisse mourir, qu’elle se laisse aller. C’est pour ça que je l’ai faits enfermer ici. Qu’on la maintienne un minimum en vie ici, même si c’est loin d’en être une, de vie.

Et tout ça vient être appuyé avec la phrase qu’elle me dit. Lorsqu’elle me parle de sa faiblesse. Un vampire n’est pas faible, sauf s’il est blessé, mais normalement il n’est pas faible. Il n’est même pas malade de base ! Mais s’il ne se nourrit pas, alors si. Et je comprends qu’elle ne le fait pas.

-Il faut te nourrir Artémis…

Je n’en dirai pas plus, allant échelons par échelons avec elle. De toute façon je suis un peu à tâtons avec elle. Comme je le disais, si c’est une première pour elle, ça l’est pour moi aussi. Je lui annonce donc ma petite surprise et à son regard brillant je me dis que j’ai bien fait. Je lui offre un petit sourire alors que ma tête se hoche.

-Si tu me promets de ne pas t’enfuir...

Je ne voudrais pas non a à avoir à lui courir après, même si je la rattraperais sans problème, je n’ai pas envie non plus qu’elle en profite pour se suicider, même si le fait que nous soyons la nuit réduit considérablement les risques. Je regarde alors sa tenue.

-Tu n’as rien d’autre ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Jan - 4:47
Ça me fait bizarre de le voir là, mais je n'ai pas la force ni l'envie de le repousser cette fois. En tout cas, à peine quelques minutes après son arrivée, il parvient à me faire sourire et ça me fait du bien. Je sens que cette soirée entière pourra vraiment me faire du bien, même si je ne comprends pas trop pourquoi il vient me voir soudainement. C'est quelque chose que je ne tarderais pas à apprendre de toute façon quand même. Je secoue légèrement la tête en l'entendant me dire que je dois me nourrir, faisant un petit mouvement de la main pour lui signifier de laisser tomber.

- J'ai mangé hier soir, ça va aller .. Je vais tenir le coup sans problème.

Même si je n'en suis pas si certaine. Je pense toutefois que vu la sortie que nous allons faire, j'aurais assez d'énergie pour me rendre jusqu'au bout du monde. Mes yeux se mettent alors à briller, mes mains à presque trembler d'excitation et je suis certaine que si il le pouvait, mon coeur battrait la chamade. Je hoche vigoureusement la tête même si cette idée de m'enfuir m'a bien entendu effleurer l'esprit. Peut-être que ..

- Oui, je ne m'enfuirais pas !

Je n'ai rien promis, alors si jamais je change d'avis, personne ne pourra m'en vouloir. Même pas lui. Même pas moi. Quoi que ... Je regarde mes «vêtements» en secouant la tête, la mine un peu basse.

- J'avais pas beaucoup de vêtements et ceux que j'avais sont à la buanderie, je les portais depuis un peu trop longtemps apparement .. donc non, je n'ai rien d'autre .. J'aimerais tellement avoir mes vêtements à moi, mes fils et mes aiguilles ..

Je souris légèrement, presque de façon nostalgique en jouant un peu avec mes mains. Je relève finalement les yeux vers lui, me doutant que mes requêtes seront sans doutes vaines.

- Alors, on y va ? J'ai si hâte !
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 14:50


Je viens sans savoir où je vais. Enfin j’ai une idée en tête de où aller physiquement, mais je parle de mentalement, avec elle. Artémis est pour l’instant instable alors je marche encore sur des pieux en bois avec elle ! Et il ne faudrait pas faire de faux mouvements, parce que le bois enfoncer dans un vampire, même né comme moi, c’est délicat. Lorsqu’on parle de faiblesse et de manger elle me fait un signe de main et vu son regard mécontent, pour l’instant je ne cherche pas plus et hoche simplement la tête. Elle a déjà un peu mangé c’est toujours ça ! Et puis c’est un vampire elle peut survivre avec un peu de sang, elle ne finira pas de dessécher, elle sera juste moins forte et ça m’arrange bien si jamais, surtout vu ce que je veux l’emmener faire. Je la mets cependant en garde et elle ne me le promet pas, mais la répète. Je la regarde alors sérieusement.

-Tu ne me l’as pas promis Artemis ! Mais sache que si tu le fais quand même, je serais plus rapide que toi et… Que je ne te sortirai plus…

Peut-être que sa sonne un peu maitre et chien, peut-être, mais je n’ai pas le choix si je veux la maitriser un minimum. Je n’ai même pas le droit de faire ce que nous allons faire ! En tout cas elle ne semble pas avoir d’autre tenue, mais au final celle-ci va bien ! En tant que vampire elle ne peut pas attraper de rhume de toute façon donc bon ! Je lui offre alors un petit sourire.

-Allons-y

Je souris encore et me retourne, je surveille le couloir et lorsque je suis sur que nous sommes seuls, je lui fais signe. On marche rapidement, mais silencieusement dans les couloirs endormis de l’hôpital. On arrive ensuite près d’une porte qui mène sur les jardins. Je sors alors mes clés, trouvant rapidement la bonne j’ouvre les portes… Le vent caressant immédiatement nos visages.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Fév - 17:36
Il semble comprendre que ça ne lui servirait à rien d'insister pour me faire manger. Après tout, ça ne ferait que me remettre en colère contre lui et il vaut mieux qu'il évite de faire ça alors que je commence tout juste à a peu près lui pardonner la transformation qu'il m'a fait subir. Puis, je pense qu'avec l'adrénaline et la joie que je ressens, je vais bien tenir sur mes pieds sans problème. Il me fait promettre de ne pas m'enfuir, mais je tente d'éviter et de contourner ses paroles pour ne pas avoir à le promettre au cas où je change d'idée, mais .. il saisit rapidement la nuance et je détourne simplement la tête, me mordant la lèvre. Je n'ai pas envie de perdre ce droit de sortie avec lui, mais en même temps, je pourrais quand même essayer de m'enfuir ..

Je lui parle du fait que je n'ai pas d'autres tenues et ça ne semble pas le gêné plus que ça. Il n'a donc pas compris que j'aimerais bien avoir d'autres vêtements .. Tant pis. Je n'aurais pas le choix de rester dans cette robe d'hôpital horrible. Heureusement, j'en ai une autre en-dessous qui cache mes fesses. Je hoche alors la tête avec un petit sourire en le suivant en dehors de ma chambre.

- Oui, allons-y !

Je marche un peu lentement parce que je ne veux pas m'épuiser trop rapidement. De toute façon, il semble guetter les alentours, ce qui me surprend un peu. Je le suis tout de même sans rien dire, préférant attendre que nous ne soyons plus dans cette situation visiblement pas très légale. Lorsqu'il ouvre les portes, je sens le vent sur mon visage et les larmes me monter aux yeux. Un grand sourire sur les lèvres, je fais quelques pas pour sortir de l'hôpital, les pieds nus, mais ce n'est pas grave.

- C'est si beau .. J'ai l'impression que ça fait une éternité que je n'étais pas sortie ..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Fév - 22:18



Artémis détourne rapidement le regard lorsque je lui signale qu’elle n'a pas promis la bonne chose, comme je lui avais demandé ! Mais étant avec elle, un peu comme sur des œufs, je ne force pas et ne m’acharne pas à ce qu’elle me le promette. Cependant je la mets en garde, si elle s’enfuit, je la rattraperais sans problème et dans ce cas-là, je ne la ferai plus faire de sortir tant qu’elle n’en aura pas le droit ! Je pense que si elle tente de fuir c’est elle qui y perd beaucoup. Beaucoup plus.

En parlant de sortie, elle ne va peut-être pas y aller dans cette tenue, sauf qu’elle ne semble pas en avoir d’autre. J’aimerais bien lui fournis, mais je ne suis qu’un vampire, je ne suis pas un sorcier et encore moins un magicien. Je note cependant mentalement que ma jolie Artémis aimerait avoir une petite garde-robe. Je sais qu’elle était dans la mode, tout ça lui manque peut-être. Très certainement même. Essayant de ne pas penser à ce que je lui ai arraché, ma tête se hoche simplement lorsqu’elle confirme que nous pouvons y aller et je pars en avant, vérifiant la sureté des couloirs, une fois que je vois qu’ils le sont, je me dépêche d’ouvrir les portes et laisse passer la jolie vampiresse. Elle commence à marcher dehors et je referme du mieux que je puisse les portes. Je me tourne alors vers elle, remarquant les larmes rougeâtres briller dans son regard. Je souris alors, me rapprochant d’elle.

-J’espère que mon cadeau te fait plaisir. Je sais que… Ça ne peut pas rattraper tout ce que je t’ai... Pris ce soir-là, mais… Je veux t’en rendre le maximum...

Finis-je en baissant légèrement le regard, triste par ma propre phrase, ronger et bouffer par la culpabilité, surtout en repensant à la dernière vie que j’avais prise avant la sienne. Mon sang, mon propre sang… Mon fils...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Fév - 23:00
Je détourne la tête, ne voulant pas qu'il insiste encore plus et heureusement, il accepte qu'on passe à autre chose et c'est alors qu'on se met finalement en route vers l'extérieur de l'hôpital. Au final, ce n'est pas si grave que je n'ai pas d'autres tenues que celle-là. Enfin, j'aurais bien sur préféré avoir autre chose mais .. au moins, je peux sortir et c'est déjà ça. On se dirige vers la sortie et alors qu'on arrive près de la porte, je suis assez surprise de le voir sortir ses clés .. Ça semble presque illégal ce qu'on ait en train de faire .. Mais je m'en fiche ! Je suis avec Éliaz et je vais sortir. Pour le moment, c'est tout ce qui compte.

La porte s'ouvre et mes yeux s'emplissent de larme rapidement tellement je suis émue. Je tourne la tête vers lui en entendant sa voix et je me mords fortement la lèvre tout en souriant, mais voulant me retenir de pleurer. Je hoche la tête pour répondre à sa question.

- Oui .. Ça me fait du bien d'enfin pouvoir sortir .. D'avoir de l'air..

Je viens alors glisser ma main dans la sienne. Ce soir, j'ai simplement envie de profité de ce moment. Je commence à avancer lentement dans le parc, observant autour de moi et humant chaque parfum. Tout m'ennivre et me fais un bien fou.

- Jusqu'où est-ce que je peux aller ? Il faut rester dans le parc ?
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Fév - 21:45


Artémis est étrangement silencieuse et calme à mes côtés et je sais que c’est parce que je suis sur le point d’ouvrir une boîte de pandore. Je sais aussi que c’est risquer ce que je fais, si je me fais prendre ou si elle décide de s’enfuir. Mais je sais aussi qu’elle est faible. Même si je ne vais pas la voir tous les jours, je me renseigne et je sais qu’elle ne se nourrit pas assez ou du moins le strict minimum, certainement ce qu’il lui faut pour tenir debout. Je finis par ouvrir la porte et Artémis fait quelques pas pour sortir, je la laisse faire, m’occupant plutôt de bien cacher notre délit et me tourne vers elle. Elle est si belle… J’ai figé dans l’éternité cette beauté. Là les cheveux au vent, la blouse volante, les yeux brillant de sang… Elle est mortellement belle. Et dans le fond, je me dis qu’avec figer une beauté comme ça, à jamais, est une bonne action. J’imagine que l’on se déculpabilise comme on peut. Je souris alors et la regarde.

-Respire alors Artémis, respire !

Elle saisit ma main, ce qui me surprend, mais je ne le laisse pas apercevoir, a la place je la suis et tandis qu’on marche ma tête se hoche.

-On peut aller partout dans le parc ! Mais pas devant, il ne faudrait pas se faire voir ! Mais profite de ce moment où ton pire ennemi est coucher et où ta meilleure amie est lever.

Et oui je parle bel et bien des deux astres.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 16:01
En entendant les paroles d'Eliaz, je repose mon regard sur lui, me détournant de la nature enivrante qui se trouve devant moi. Je ris légèrement et je prend alors quelques lentes respirations profondes pour pouvoir, en effet, tenter de calmer mon excitation qui pourrait me faire faire des bêtises. Je n'ai pas envie de faire de bêtises, pas aujourd'hui. Je veux simplement passer un bon moment, me détendre .. J'attrape finalement la main d'Eliaz, celui qui m'a tué et sauvé tout à la fois. Ça me fait étrange, j'ai l'impression de revenir quelques mois auparavant, mais .. ça me fait du bien, comme cette sortie. Je lui demande jusqu'où on peut aller et je hoche la tête avec un petit sourire.

- Bon, c'est quand même pas si mal alors .. Oui, je compte bien profiter d'avoir enfin une pause loin de cet hôpital infernal ..

Je m'avance finalement dans le parc, laissant mes pieds me guider lentement. J'arpente le parc, nous faisant un peu dérivé et je m'arrête finalement devant un arbre. Je pose ma main contre celui-ci, caressant un peu l'écorce. Même ça, ça m'avait manqué .. Le contact avec la nature. Je tourne finalement la tête vers Eliaz avec un petit sourire.

- Tu m'aide à grimper ?
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 21:07



Artémis est souriante, je ne l’ai pas vu comme ça depuis tellement longtemps. Elle se retourne vers la nature et inspire de grande bouffer d’air avant de rire. Moi ? Je souris. Je souris de simplement l’entendre rire… Depuis quand ne l’a-t-elle pas fait ? Depuis au moins un mois, depuis que je l’ai tué… Elle se tourne ensuite vers moi et saisit ma main. Je suis surpris, mais je ne vais pas la repousser, bien au contraire. Jusqu’ici en plus elle reste sage et je ne peux que profiter alors pleinement de ce moment avec elle. Le fait que ça ce passe bien rend mon coeur un peu plus léger.

-C’est même assez grand je pense. Profite, on a la nuit devant nous !

Un vampire n’est pas forcément fatigué et puis une nuit dure si longtemps. On marche tranquillement et elle touche soudainement un arbre. Je lâche sa main sur le coup tandis qu’elle se tourne vers moi en me posant une drôle de question. Je la regarde et finis par hocher la tête en souriant.

-D’accord mon petit singe !

Je ris un peu et m’approche, je passe derrière elle et glisse mes mains sur ses hanches puis je la soulève au plus haut. Je la soulève comme si elle ne pesait rien. Je finis par lever la tête pour voir si elle parvient à attraper quelque chose pour pouvoir monter sur une branche solide.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 3:56
Je pense que ça rassure Eliaz de voir que je suis aussi calme. En même temps, je pense qu'il n'avait pas vraiment envie de devoir se battre avec moi aujourd'hui alors qu'il a trouvé le moyen de me faire sortir de ma chambre. Du coup,même si j'avais voulu faire la tête, je n'aurais pas pu le faire .. Je n'y arrive pas, je n'ai qu'envie de sourire. J'attrape même sa main dans la mienne et j'entremêle nos doigts tout en lui demandant jusqu'où nous avons le droit d'aller.

- Je compte bien en profiter ! Je dois tout accumuler, parce que je ne sais pas pendant combien de temps je ne pourrais plus sortir quand je vais retourner dans ma chambre .. Tu vas revenir me voir plus souvent, dis ?

Je repose on regard sur lui un instant, le regard un peu brillant. J'espère qu'il va dire oui, même si mon humeur dépendra sans aucun doute de la journée que j'aurais eu, ou la semaine. Peut-être que ça ne se passera pas toujours aussi bien qu'aujourd'hui .. Mais j'ai tout de même envie de savoir s'il va revenir me voir. On marche finalement un peu dans le parc, silencieux pendant un moment et je trouve finalement un arbre qui me semble intéressant. J'y pose ma main avant de demander à Eliaz de m'aider à grimper. Je pensais que ce serait un peu plus laborieux, mais au final .. Je n'ai pas encore tout à fait conscience de mes nouvelles capacités, du moins des capacités que je pourrais avoir en buvant comme lui du sang .. Cette simple idée me répugne et je préfère l'éloigner de mes pensées. Je souris grandement en l'entendant me surnommer comme petit singe et qu'il pose ses mains contre mes hanches pour me soulever. Je tend alors les bras pour attraper la branche juste au-dessus de moi et je parviens à me hisser dessus pour finalement m'y asseoir. Je lève les bras, toute heureuse.

- On a réussi ! Et la vue est si belle d'ici ! On voit plus loin que le parc de l'hôpital ! Monte !

Je tend ma main vers lui même si je ne pense pas qu'il est vraiment besoin de mon aide et que ce soit très utile, mais quand même.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 18:33


Nos doigts emmêlés, ainsi, à nous balader tranquillement comme si nous n’étions que de simple humain, de simple patient, de simple passant… Personne ne pourrait soupçonner notre histoire, notre race, nos blessures ou même cette haine qu’elle cultive plus ou moins pour moi. Mais qu’importe j’ai l’impression que ce soir, rien ne compte, enfin de tout ça, que seul l’instant présent compte. Alors je profite avec elle. Je suis d’ailleurs surpris par sa question et hoche finalement doucement la tête.

-D’accord oui, je viendrais te voir aussi souvent que je puisse ! Si tu me promets aussi de mieux te nourrir… Sinon je ne pourrais pas te voir.

Je sais qu’elle ne le fera certainement pas. Qu’elle ne se nourrira que le strict minimum, je pense même qu’elle a encore des tendances suicidaires, mais qui ne tente rien, n’a rien pas vrai ? Alors je tente. Au bout de longue minute de marche Artémis s’arrête devant un arbre et le fixe un instant avant de me demander quelque chose… Chose assez simple à effectuer pour moi, je ne vois d’ailleurs pas la surprise sur son visage, mais je la devine et cela me fait sourire. Une fois qu’elle est perchée sur sa branche elle m’invite à la rejoindre et je ris un peu.

-Ça fait bien longtemps que je n’ai pas grimper aux arbres !

Elle me tend sa main et vu le peu de force qu’elle a, j’ai peur qu’elle en tombe en avant, je repousse donc gentiment sa main et en quelque habile gestes je me retrouve assis à ses côtés, observant Oslo endormie...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Fév - 1:54
On est comme ramené des mois en arrière, dans un passé où tout était plus simple où tout était plus beau. Je garde ma main dans la sienne, ne voulant pas penser à la haine que je ressens pour lui. On s'avance dans le jardin et je profite du moment pour observer les arbres, l'astre de la lune. Ça a presque quelque chose d'apaisant, d'envoûtant .. Je n'ai jamais été vraiment une fille de nuit, préférant le soleil chaud à la froide lune. Je le regarde et me mord un peu la lèvre en détournant simplement les yeux.

- On verra .. Je ne peux rien te promettre, même si j'essaie de faire de mon mieux .. Mais je n'y arrive vraiment pas, je ne me fais pas à l'idée que je dois boire du .. sang pour survivre .. Ça me rend folle ..

Je n'ai pas envie de lui mentir ce soir. En plus, à quoi est-ce que ça me servirait ? C'est l'un des rares à pouvoir réellement m'apporter de l'aide par rapport à ça. Je lui demande un peu plus loin de m'aider à grimper dans un arbre et lorsque je me retrouve assise sur l'une des branches, je ne peux qu'être émerveillée par la vue et je demande alors à Eliaz de venir me rejoindre.

- Il y a un recommencement à tout !

Je souris doucement avant de lui tendre ma main pour l'aider à monter, mais il refuse ma main avant de grimper par lui-même. Je ne suis pas vraiment vexée puisque je m'y attendais. Une fois près de moi, je viens poser ma tête contre son épaule, observant la nuit qui s'avance et qui se poursuit ..

- Toi tu es né comme ça, pas vrai ? Donc tu n'as pas eu besoin de te .. de t'adapter à cette façon de vivre ?
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 0:21


Tout est calme et j’ai presque l’impression de retrouver la Artémis avant que je ne la tue, avant qu’elle ne devienne comme moi, enfin presque, moi je peux encore voir le jour, pas elle. Lorsqu’elle me demande quelque chose, je tente de passer un pacte avec elle et elle ne semble pas sur d’elle. Elle ne me promet rien, mais je peux entendre qu’elle va essayer. Ma tête se hoche alors simplement.

-Je sais que ça peut paraître affreux dis comme ça, mais quand tu étais humaine, tu mangeais bien de la viande non ? Ça revient au même…

On finit par se stopper devant un arbre, je l’aide à y monter et elle me propose de la rejoindre, sa proposition me surprends, mais je l’accepte. Je ris un peu et grimpe en quelques minutes, elle pose finalement sa tête sur mon épaule et je pose ma tête sur la sienne en observant la ville, écoutant ses questions.

-Oui je suis né comme ça, alors… Oui je n’ai jamais eu besoin de m’adapter, c’est simplement… Moi.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 1:04
Il tente de passer une sorte de pacte avec moi, mais je ne peux pas dire oui aussi simplement que ça. Je n'y arrive tout simplement pas et je sais que ça sera assez difficile pour moi niveau psychologique de boire du sang. Je le fais, mais uniquement lorsque l'on me force, me contrains. Il me fait alors une réponse qui me fait réfléchir, qui me fais hocher lentement la tête, presque par dépit.

- Oui, c'est vrai .. Mais on dirait que dans ma tête, ce n'est pas la même chose. J'ai beau me dire que le sang qui m'est donné à l'hôpital provient de personnes consentantes et donc surement de prises de sang, mais .. je n'arrive toujours pas à me faire à l'idée.. Ça me semble si irréel ! Il y a quelques mois à peine, j'ignorais tout de ce monde et maintenant, je me retrouve à devoir me nourrir de sang.

Après quelques minutes, on se retrouve tout les deux bien installé dans un arbre et je pose ma tête sur la sienne pour pouvoir observer la vue. Il pose sa tête sur la mienne et je souris doucement, heureuse de ce petit moment.

- Tu n'aurais pas .. des conseils pour moi ? Ou des trucs à m'expliquer ? Parce que je suis tellement perdue dans ce monde que j'ai l'impression que chaque jour je découvre de nouvelles choses et que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. L'autre jour, j'ai croisé un de mes amis de l'université dans l'hôpital .. Il est devenu un loup-garou, tu te rends compte?

Je parle un peu comme une enfant avec ma dernière phrase, mais au final, c'est un peu ce que je suis redevenu suite à ma transformation.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 18:59


Je peux comprendre que le sang soit particulier, mais… Au final par tant ! Parfois les humains aiment manger de la viande saignante, ça reviens à la même chose ! D’ailleurs je prends cet argument et Artémis en semble troubler. Elle finit par m’accorder la raison, mais me dit que dans sa tête ce n’est pas la même chose. Je la regarde alors, comprenant plus ou moins.

-Je comprends que ça puisse être spécial, même si au final manger de la viande, voir parfois saignante, ça revient peut-être à pareil, voire pire, nous on ne mange pas réellement d’être vivant ! On prend juste leur sang... Mais… Peut-être que tu pourrais voir un psychologue pour ce problème du blocage.

Je lui jette un coup d’oeil sincère et en quelques minutes à peine, nous voilà tous deux dans l’arbre. Je ne m’attendais pas à ce changement de lieu ni à ce que la nuit se passe ainsi, mais au moins que je n’ai pas à lui courir après. Elle me demande des conseils ou des choses et me parle d’un ami. Je redresse la tête en regardant la vue.

-Alors évite d’être ami avec. Les loups sont nos pires ennemis… Leurs griffures peuvent être mortel pour nous. Nos morsures pour eux aussi. Le monde est ainsi Artémis, rien ne reste pareil, heureusement dans un sens sinon ça serait ennuyant, non ?

Et je la regarde à nouveau.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Fév - 4:32
Ça me fait assez bizarre de voir les choses sous cet angle. Eliaz a raison, mais je n'avais jamais même envisager de me comparer avec un être humain, parce que ce n'est plus ce que je suis. Et pourtant ... J'aimerais que cette simple comparaison me permette de me sentir moins coupable quand je me nourris. Malheureusement, les choses ne sont jamais aussi simples qu'on le voudrait. Je me mords légèrement la tête tout en hochant la tête lorsqu'il me parle de voir un psychologue.

- Pour me faire dire que pour une vampire je suis débile, ça va, j'ai pas besoin de ça ... Je vais voir ce que ça donne déjà en essayant de penser avec ce que tu viens de me dire.

Je pense qu'il veut vraiment m'aider, qu'il est sincère dans ses conseils et du coup, ça me donne encore plus envie de lui poser tout pleins de questions. Je lui parle d'ailleurs de l'un de mes amis, Maekiel, que j'ai recroisé ici et dont j'ai eu une assez grosse surprise : c'est un loup-garou. J'écoute les paroles d'Eliaz avec attention avant de baisser un peu les yeux.

- Oh ... Mais je ne vois pas pourquoi il me grifferait ni pourquoi je le mordrais ... Je ... Je ne pense pas que je puisse arrêter d'être amie comme ça avec lui, mais de toute façon, je ne vais surement plus le croiser très souvent désormais ... Ce n'est pas toujours une bonne chose que les choses changent ... On aimerait parfois qu'elles restent comme elles sont, car on est bien comme on est ...

Je fais référence à il y a quelques mois. Je me sentais si bien avec lui, j'aurais voulu que rien ne change. Je ne ressentais pas encore l'ennui en tout cas, mais peut-être que lui oui. En même temps, vu l'âge qu'il doit avoir .. Il doit rapidement trouver les choses ennuyantes. J'ai l'occasion de lui poser pas mal de question par contre pendant la nuit, d'en apprendre plus sur mon nouveau mode de vie. J'en apprends très peu, voire rien du tout sur Eliaz, mais ça sera sans doute pour une prochaine fois. La nuit touche à sa fin et il me ramène à ma chambre avec encore plus de discrétion que lorsque nous sommes sortis. Juste avant qu'il ne parte, j'attrape sa main et viens poser un petit baiser contre sa joue.

- Merci Eliaz ..

Je lui adresse un tout petit sourire avant d'aller m'allonger dans mon lit, me retrouvant de nouveau seule, comme à mon habitude ... Mais ce soir, j'ai tout un tas de chose à penser. Même si pour le moment je suis épuisée et que je ne penses qu'à dor-...  
FIN
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-