AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Repas promis (Liorah Cursse)

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 13 Nov - 18:29



Aujourd’hui je ne travaille pas avant cette après-midi et seulement à l'hôpital. Ça va donc être une journée plutôt tranquille. Je regarde l’heure et vois qu’il est d’ailleurs presque l’heure de manger à l'hôpital. Je me redresse et pars prendre rapidement une douche, sous l’eau, je ferme les yeux et réfléchis longuement à tout ce qu’il m’arrive dernièrement, a tout ce qui pourrait m’arriver et à tous ses pressentiments que je ressens et dont je ne sais pas mettre un nom dessus. Je finis par relever la tête et me laisse totalement inonder par l’eau avant de plaquer mes cheveux en arrière et souffler. Lorsque je commence à trouver le temps long, je sors de ce petit paradis et me sèche rapidement alors que j’enfile les quelques vêtements qui me tombent sous la main. Heureusement que c’est l’été, je peux seulement enfiler un débarquer noir, une petite chemise à carreaux, ouvert, un jean et me voilà près. J’enfile mes lunettes de soleil, sensible a la lumière du soleil et pars directement près de la boulangerie près de chez moi. J’achète une petite douceur et file tout droit à l’hôpital.

Je ne mets pas très longtemps à m’y rendre. Une fois là, je pars directement dans mes vestiaires, enfiler les bonnes chaussures, puis après avoir vu l’heure je souris et reprends mon sac de la boulangerie alors que je pénètre dans la cafétéria. Là je ne mets que quelques secondes à reconnaître le joli petit ange présent dans la pièce et seule, comme à son habitude près de la fenêtre observant le monde extérieur. Je m’approche donc d’elle après avoir pris mon propre plateau. Je la sors de ses pensées en posant mon plateau sur la table, face à elle.

-On dirait bien que les anges sont pensifs aujourd’hui !

Je lui offre un grand sourire et prends mon sachet de la boulangerie pour le lui tendre, dedans elle va y découvrir un petit cupcake.



cupcake:
 
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Nov - 1:37
Mon humeur change chaque jours et je ne me sens pas bien a cause de ça. Il y a quelques jours, j'étais trés heureuse. Ce matin en ouvrant les yeux, j'étais nostalgique, triste. Un manque de ma liberté, de ma vie passé,un manque de Magnus, d'Hannah, de Aedan...un manque du passé...ou tout aller encore bien...Aprés avoir passé, de longues minutes allongé dans mon lit, j'ai finis par me lever et aller prendre une longue douche chaude, je m'évade au contact de l'eau...mais ma tête reste perdu dans la nostalgie..Je met de longue minute a me décidé quoi mettre pourtant ici, c'est assez simple ce qu'on peu enfiler...hors aujourd'hui j'opte pour un jean et un chemisier. J'attache mes cheveux en queue de cheval aprés les avoir bien séché et sort de ma chambre. Je me déplace dans le couloir, salut les personnes que je connais et retourne dans ma chambre pour le petit déjeuner..encore une journée qui va me sembler si longue...jusqu'à midi en tout cas. Pourquoi?

J'ai rendez vous avec Eliaz on doit manger ensemble et ça me fait vraiment plaisir. Eliaz est une des personnes avec qui j'apprécie le plus passer de temp. Il a tout pour être l'ami parfait et puis son sourire, même le plus dépressif d'entre nous ne pourrait que montrer ses belles dents..A l'heure venu, je me rend a la cafétéria et prend un plateau. Mon choix est rapide. Salade composé oeuf thon, yaourt nature et de l'eau..je m'installe a la table que j'aime le plus occuper dans cette endroit. Celle prés de la fenetre, j'ai tout le loisir de pouvoir voir la nature..et le ciel..J'imagine un grand champ de fleur sauvage, je m'imagine marcher a travers..Nell, Han, Mag...je nous imagine tout les quatres..dans un petit paradis ou on est heureux...un bruit de plateau me fait sortir de ma rêverie et je tourne la tête souriant a la personne en face de moi..

La nostalgie du passé rend les anges pensif..

Je souris et prend le sachet qu'il me donne. Je l'ouvre avec toute la délicatesse dont je fais preuve et souris , sortant le cadeau..

Oh c'est vraiment mignon...merci Eliaz! Quand je penses que je n'ai rien a t'offrir...je n'ai jamais l'occasion de t'offrir un cadeau..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Déc - 16:30



Lorsque j’arrive à la cafétéria je ne mets que quelques secondes à peine à reconnaître Liorah, même si aujourd’hui elle n’est pas habillée dans la tenue fournie par l'hôpital, elle a même plutôt une tenue de ville ! Elle a les cheveux attachés, laissant une longue cascade blonde le long de son dos, c’est preuve qu’ils sont vraiment longs. Lorsque je me mets face à elle je peux la voir sortir d’une rêverie dont elle seule a la connaissance. Je fais une petite remarque en m’installant à table également, face à elle. Lorsqu’elle me parle du passé je regarde un instant dehors comme si je pouvais voir à quoi elle pensait en ayant la même vision et position qu’elle, mais forcement ça ne marche pas. Je la fixe alors à nouveau, lui offrant un petit sourire.

-La nostalgie n’est pas forcément négative, sauf si elle te rend triste. Alors ce sont les regrets. Et tu ne
devrais pas à avoir à regretter ton passé...

Je ne peux que me douter de quoi il s’agit. Vu l’étincelle presque éteinte de son regard il doit au moins y avoir une pensée pour son frère là-dedans et puis honnêtement qu’est-ce que de son passé à changer dans son présent ? Son frère. Sauf si je ne sais pas certaines choses, ça c’est fort possible. Je lui offre alors mon petit cadeau qui lui redonne le sourire, me faisant également sourire un peu plus grand. Je secoue alors la tête tandis que je me serre à boire.

-Ton sourire est le plus beau des cadeaux. Tu sais, ce n’est pas donner à tout le monde de voir les anges sourire, surtout pour un être aussi sombre que moi… !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Déc - 0:31
J'aime échanger de belles paroles avec Eliaz. Il a cette façon de s'exprimer qui me plait temp. Pas besoin d'entrer dans le vif du sujet pour en parler, lire entre les lignes c'est ce que j'ai apprit a faire avec le temp et beaucoup avec lui. Ça me plait assez de ne pas avoir a entrer dans le vif du sujet, ça fait moin mal on va dire. Je sais que si on parle de Nell...mes yeux vont se remplir de larmes parce que c'est un jour comme ça ou l'ancien Aedan me manque attrocement. Je voudrais que le démon qui le poccede puisse partir si loin et qu'il m'aime comme il le fesait temp avant...il me manque...et ça me pince le coeur...J'essaye de donner une autre étincelle a mon regard mais c'est tellement difficile...

J'ai tant de regrets..tant de culpabilité..si difficile a enterrer, les pages ont du mal a ce tourner même si je devrais le faire..c'est un long travail..j'aimerais ne pas avoir a me soucier du passer..et vivre la vie qui me plaisait tant...

Eliaz trouve toujours un moyen de me redonner du baume au coeur et c'est ce qu'il a fait encore a cet instant précis. Ma joie plaqué sur mes lèvres, je ne peux m'empêcher de voir mon sourire augmenter en voyant le sien. C'est le fameux sourire contagieux. Plus il sourit, plus il me donne envie de sourire..

Si ton coeur et ton âme furent sombre a tes yeux et aux yeux de d'autres, aujourd'hui il n'en est plus. Aujourd'hui, ton cœur et ton âme ont connu le soleil et tu apporte du bien aux personnes qui t'entoure..moi en l'occurrence, tu as une telle facilité pour me redonner du bonheur, tu me donne de la force et tu es un des rayons de mon soleil..même si mon coeur connait plus souvent la nuit noir, que le soleil radieux..Les gens change et tu as changer et aujourd'hui, reste comme tu es..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 19:02


Je vois rarement Liorah déprimé. Généralement elle est le genre de jeune femme sublime qui parvient à voir du bonheur là ou la joie est morte. Je pense que c’est comme une bouffer d’oxygène chez moi, pour moi. Mon existence n’est que mort et mensonge et même si depuis cinquante ans je souris à la vie et j’ai l’identité du gentil vampire, je suis loin de l’être en réalité. Mais elle reste humaine, même si c’est une jolie petite sorcière, elle semble triste et je repère facilement les larmes qu’elle contient dans ses sublimes yeux bleus. Je l’écoute attentivement et lui souris, pour la faire sourire alors que je touche sa main doucement.

-Ne regrette jamais ton passé ! Il a fait de toi ce que tu es et tu es une belle personne, un véritable rayon de soleil. Et quelqu’un comme toi ma jolie Angerah, ne peut qu’arriver un jour à vivre une vie de rêve. Tu y parviendras, je suis sur…

Je lui lance un nouveau sourire et commence à manger même si je n’ai pas vraiment faim, je reste un vampire et cette nourriture d’humain reste secondaire pour moi. C’est surtout pour passé un moment avec la jolie blonde aux allures d’ange, malgré son statut noir de sorcière. Alors qu’elle m’offre de joli mot doux et réconfortant, je souris doucement, alors qu’intérieurement je me dis qu’il ne faudrait jamais qu’elle sache réellement pour moi. Je finis par la regarder à nouveau avec mon sourire, mon fidèle et légendaire sourire.

-C’est gentil de me dire ça… Tu vois, ne baisse jamais les bras et n’abandonnent jamais. Ne change jamais. Tu es une des seuls à me voir ainsi et… Tu as cette faculté de voir du bien en chacun, c’est rare, très rare… Tu es une perle rare Liorah… Crois-moi et j’en ai connu des vies et des personnes....
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Jan - 0:33
Eliaz n'a pas besoin de trouver les mots pour me réconforter la plupart du temp. Son sourire est un réconfort. Son sourire est lumineux, radieux. Son sourire est contagieux. Son sourire fait du bien a l'ame. Je pourrais passer des journées entière a le regarde sourire..Sa main touche la mienne et je me sens mieu, comme si ma mauvaise énergie s'évaporé a son geste, a son touché. Certains ont besoin de méditer de longue heures, je le fais aussi, mais Eliaz est une autre sorte de méditation. Il nettoie mon âme d'un sourire et cette fois , l'accompagne de belle paroles..mon sourire collé a mes lèvres, un regard tendre posé sur lui..Malgrés que mon regard doit rester légérement triste malgrés tout..mon passé..

Tout combat a une victoire, il faut seulement espérer que le mien en aura une positive..et que tout redeviendra beau...

Je ne veux pas imaginer "gagner" tout ça, sans qu'Aedan me soit revenu. Je ne veux pas imaginer le pire. Ce serait trop affreux et une partie de moi serait morte..mon coeur se sert a cette pensée, et si je perdais le combat ? Aedan réussirait-il a survivre sans moi? Probablement, il y arrive maintenant alors pourquoi pas dans l'avenir...A mon tour, je m'emploi a lui réchauffer le coeur de paroles. De belle paroles pour que lui aussi n'oublie pas la personne qu'il est malgrés que son coeur et son ame lui renvoie des souvenirs et des douleurs du passé. Nous sommes tout les deux des écorchés de la vie..

Les gens ne prennent pas la peine de te connaitre. Moi je l'ai fait et je continue de le faire et je découvre tout les jours un homme fort , courageux de continuer une vie qui semble être si noir dans ses souvenirs. Fesons nous la promesse de toujours être ceux que nous sommes aujourd'hui..d'accord ?

J'entame lentement ma salade. J'aime pouvoir prendre le temp de savourer chaque bouché même si pour certain , ce n'est pas de la nourriture a savourer pour moi c'est trés bien..a vrai dire dans mon assiète. Je repousse de plus en plus tout ce qui vien des animaux..des poissons..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Jan - 15:12


Depuis que je connais Liorah je peux dire qu’elle est quelqu’un de nécessaire dans ma vie, dans un sens ou l’autre. Elle apporte de l’oxygène à mon esprit et à ma vie. Vous savez elle a cette candeur, cette innocence, cette gentillesse que je n’ai plus depuis si longtemps. Elle est ce que je ne suis plus et ce que je ne serais jamais plus. La côtoyer me fait du bien et m’aide dans un sens dans ce masque que je porte, j’en suis certain. Je tente alors de chasser les doutes de son esprit et de la rendre plus souriante et lumineuse et j’y parviens ! Même si son regard reste légèrement teinté de nuance triste et morose.

-Et puis tu es encore jeune ! Tu as la vie devant toi Angerah !

Je lui offre un autre grand sourire, pensant sincèrement cette phrase. Elle n’a pas encore la trentaine si je ne me trompe pas, elle a tout à vivre et a découvert tout simplement. Et puis cette jeune femme a une telle volonté, c’est impressionnant. Elle est presque agonisante et pourtant elle déploie encore tant de force pour sauver un homme déjà condamné à l’enfer, son frère. Quoique je sache ça et que j’en sois convaincu, je ne lui dis rien, parce que dans un sens j’ai l’impression que c’est ce qui la maintient en vie, cet espoir d’y parvenir. Alors n’allons pas lui arracher ça. Je finis par lui sourire en l’entendant et hoche la tête.

-Et bien Angerah, je te promets de tenter de me souvenir de cette promesse dans ma longue éternité…

Je commence alors également à manger, regardant de temps à autre autour de nous ou dehors. Les gens sont si déprimé, si mal. Je regarde alors de nouveau Liorah.

-Tu ne manges pas beaucoup...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 0:17
Il semble si optimiste en prononçant cette phrase. Il est convaincu alors que j'ai en tête chaque jours qu'une nouvelle crise pourrait finir par me tuer parce qu'elles sont a chaque fois plus forte, en tout cas, c'est comme ça que je le recens..elles sont de plus en plus douloureuse et mon corp est de plus en plus faible même si je fais tout pour continuer a me relever, pour continuer a avancer et pour tout faire pour parvenir a mon but ultime, ramener Aedan prés de moi, prés de nous..peut être que si ça arriver , ça changerait les choses avec ma mère et nous serions de nouveau une famille unis comme avant l'accident..J'essaye tout ce que je peux et mon dernier espoir tien sur un grimoire légendaire, que je ne suis même pas sur de réussir a trouver un jour. Eliaz me sourit et je ne peux m'empêcher d'y répondre. Ça me fait tellement de bien qu'il soit là. Non , je ne lui ai pas répondu parce que j'aurais été négative dans mes propos et je lui aurais rappeler..la densité de mes crises..et la faiblesse de mon corp...D'un autre côté, j'essaye moi même de le relever et de lui montrer que l'avenir est plus lumineux qu'est pû l'être son passer et mon sourire reste collé a mes lèvres a sa promesse..

Pense s'y chaque fois que tu auras des doutes..

J'attaque mon plateau et je relève les yeux vers Eliaz a sa remarque. Lui ai je déjà précisé que j'étais Vegetarienne ? Je ne me souviens pas vraiment de ça..

C'est bien suffisant pour mon organisme et voilà bien des années que j'ai interdit toutes viande animal d'entrer dans mon assiète..et voilà quelques semaines, que je commence a interdir tout aliment provenant d'un animal..ils sont traité et tué avec tellement de..violence...l'être humain pense que ces petit être non pas de conscience mais ils se trompent..

Je pose les yeux sur son plateau et une question me brule les lèvres, une question que je n'ai jamais osé lui poser sauf que cette fois , je me lance parlant de façon a ce que seulement lui entende.

Quel effet a la nourriture humaine sur toi ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Fév - 22:09


Ce repas, je lui avais promis depuis un moment et en plus ça ne me gêne pas de diner avec Liorah. Enfin on ne dîne pas vraiment vu l’heure, je dirais que l’on déjeune ensemble, mais vraiment Liorah est comme une petite bouffée d’oxygène et de positivité dans ce monde de brutes et un peu trop sombres, alors forcément, ça ne va pas me faire de mal. Même si je sais que je ne devrais peut-être pas l’approcher. Mais c’est plus fort que moi, elle a quelque chose qui m’attire et m’intrigue. Une jeune sorcière malade et un jumeau tellement puissant et « méchant », parce que je ne crois pas à son mauvais fond. J’ai un mauvais fond et je sais ce que c’est. Ce n’est pas ça. Tout ça pour dire, qu’en quelques minutes je garde mon sourire pour longtemps. Lorsqu’elle demande qu’on fasse une promesse, je lui promets d’y penser dans ma longue éternité et elle me conseil de le faire chaque fois que je douterais et je lui offre un petit regard, ainsi qu’un sourire.

-C’est promis, à chaque doute…

À chaque doute je me dirais que ces cinquante ans, et surement un peu plus, auront été mes longs RTT et que je reprendrais bien trop rapidement mon rôle. Le rôle que je me suis fixé, celui que je suis depuis que je ne sais plus qui je suis justement. Depuis que ma vie est partie en lambeau. Un tissu de mensonges, voilà ce qu’était ma vie, ce que j’étais.

Alors que l’on mange je remarque qu’elle ne mange pas beaucoup et à ma remarque elle me fait part de son végétarisme qui semble se transformer en véganisme. Je la regarde longuement, l’écoutant attention puis hoche la tête avant de prendre alors son assiette. C’est ainsi que j’inverse, je lui prends la viande et lui donne en échange de mon assiette tout ce qui n’est pas de la viande.

-Ainsi tu pourras manger correctement ! Bien manger c’est la base pour être forte et aller mieux. Je trouve ça honorable de ta part ma petite Angerah ! Mais faite attention que ce que tu chasses ne sois pas trop important pour ta santé...

Alors que je reprends doucement ma nourriture, elle me pose une question que beaucoup de personnes se posent lorsqu’ils apprennent que je suis un vampire et que pourtant je mange comme un humain. Enfin presque… Je lui jette alors un regard et reprends dans un petit sourire.

-Ça va être dure à expliquer, mais disons que… Ça n’a aucune saveur pour moi… Tout a le même goût… Ça me nourrit, mais… Le must reste… Le sang...

Je baisse légèrement les yeux, comme gêné de parler de sang et ma soif devant une si belle personne.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 1:35
Mon moral est remonté. Grâce à Eliaz, grâce a ce repas. Surtout grâce a lui et son sourire. Grâce a lui et ses paroles. Je pourrais tellement en dire sur lui, sur ce qu'il m'apporte. Je me mord la lèvre rien que d'y penser. Je me rappel d'une conversation avec une amie infirmière. Quand elle m'a demandé si un homme pouvait me plaire et ma première pensée a été vers Eliaz. Je me sens tellement...mal à l'aise de repenser a ça..je me mord la lèvre et souris a ses paroles. Une promesse qu'on se fait ensemble. On est des béquilles l'un pour l'autre, je le ressens comme ça pour tout avouer. Je lui explique la raison de pourquoi je ne mange que trés peu et fronce les sourcils en le voyant prendre mon assiète. Que fait-il ? Je le regarde faire l'échange et ouvre la bouche doucement. Il prend tellement soin de moi , c'est dingue!

Depuis l'age de 10 ans , je rejète la viande. Et je ne pourrais jamais entrée dans ce cercle visieux...d'assassin d'ame innocente..

J'ouvre de grand yeux a mes paroles et baisse la tête. Mince..pourquoi , j'ai dis ça face a lui ? Je finis par lui poser une question a laquelle il me répond et j'hoche la tête. Ça doit être vraiment compliquer a gérer tout ça...

Comment est ce que tu fais pour te nourir ?

Je crois que la phrase m'a totalement échappé. Parce que j'ai comme une idée du comment il fait si il ne touche pas aux humains. Et au fond de moi je réalise que pour lui, je serais capable de lui donner mon propre sang pour qu'il aille bien..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Fév - 15:09


Pour moi Liorah reste une des femmes les plus fortes que je connaît et j’en ai connu des femmes. J’en ai connu des vies, j’en ai pris aussi. Elle a ce petit quelque chose qui fait qu’elle ne baisse pas les bras, même si c’est dur, même si ça fait mal, même si c’est compliquer. Alors la voir aussi à plat me donne simplement envie de lui rappeler ce quels vaux, ce qu’elle est, qui elle est ! Elle est Liorah Cursse, la sorcière à la maladie inconnue, mais qui ne se laissera pas abattre par celle-ci. Voilà qui elle est. Elle ne doit jamais l’oublier. D’ailleurs c’est aujourd’hui que j’en apprends plus sur cette Liorah, notamment lorsqu’elle me confie depuis quand elle est végétarienne. Lorsqu’elle parle d’assassin d’âme innocente je ne peux m’empêcher de baisser légèrement le regard sans savoir quoi dire. Était-ce visé ? Je regarde alors simplement mon assiette en silence un long moment avant qu’elle ne brise ce silence par une nouvelle question. Je la regarde à nouveau et lui offre un faible sourire.

-Eh bien je mange comme vous, de la nourriture humaine. Mais si tu parles de sang je… Je me sers dans les réserves de l’hôpital… Mais... Chut...

Pour accompagner mes paroles je porte mon indexe à mes lèvres, lui faisant signe, comme cela, de garder le secret.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Fév - 0:54
Intérieurement, je panique. Extérieurement, je me sens totalement conne. Pourquoi il a fallut que ça sorte de cette façon? Pourquoi j'ai pas réfléchi avant de parler ? Je pensais pas que ça puisse le blesser ou le mettre mal à l'aise en tout. Un long silence ou je me sens incroyablement mal  à l'aise. Les yeux rivé sur mon assiète. Je me permet quand même de poser une question a laquelle il répond et j'hoche la tête avec un sourire, imitant son geste.

Tu peux avoir confiance en moi, je n'en parlerais pas. Toute façon, je veux ton bien et je ne t'empêcherais pas d'avoir accés au seul endroit qui te permet de pouvoir tenir...et même si un jour tu devais avoir du mal a trouver de quoi te nourrir, je serais la première a t'aider...

Je crois que je pourrais être capable de lui donner mon propre sang si il en avait vraiment besoin. Je l'aime vraiment beaucoup, et...je me sens tellement mal à l'aise..

et je suis désolé pour mes paroles d'avant..ce n'était pas visé..c'était vraiment pour ce qui mange les animaux ..pas tu sais..pas pour toi...je n'ai même pas réalisé sur le moment..je me sens vraiment géné, je ne voulais pas te blesser...

Je crois que je viens de perdre l'appétit. Je bois une gorgé d'eau et repousse le plateau. Mon moral n'était déjà pas bien haut..et savoir cette gaffe que j'ai fais..

Je devrais y aller avant de faire une nouvelle gaffe
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 22:11


Liorah dit quelque chose qui me fait étrange. Je ne pensais pas un jour entendre ça dans la bouche d’une personne aussi douce et gentille qu’elle. Mais rien de méchant a été dit au bizarre, c’est juste cette mauvaise sensation d’avoir été visé d’une manière ou d’une autre dans son discours sur les monstres. Au final… Je tue, je bois du sang et… J’aime ça, même si je ne le dis pas et que je me suis assagie depuis quelques longues, longues années pour rester en vie. Elle me pose d'autres question et je lui réponds, mais lui demande de garder le secret, elle imite mon geste et hoche la tête et je lui offre un sourire en toute réponse.

-Ça ne m’étonne pas de toi ma petite Angerah, c’est vraiment gentil, mais je devrais pouvoir m’en sortir…

J’ai toujours trouvé le moyen jusqu’au. Et elle semble si pure… J’aurais peur de devenir accro à son sang. Elle s’excuse alors et je secoue doucement la tête.

-Ne te sens pas mal vis-à-vis de ça. Tu ne m’as pas blessé… C’est juste que parfois on réfléchit à certaines choses, mais ne t’en fait pas, d’accord ?

Je ne vais pas la rendre mal, ça ne m’arrangerait en rien, par contre elle semble vouloir fuir. Je la regarde alors qu’elle repousse son assiette et lui offre une petite moue.

-Tu es sur de vouloir t’en aller ? Je ne t’en veux pas Liorah, si tu crois que je t’en veux.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 19:41
A ce moment précis, il doit me prendre pour une folle de lui faire cette proposition. N'importe qui me prendrait pour une folle parce que vouloir donner son sang a un vampire, c'est surtout un facheux désaventage qui peut conduire a la mort mais pas avec Eliaz. J'en suis certaine. Avec toutes ses années de vie, je suis convaincu qu'il est capable de ce contrôler et de prendre ce qu'il lui ai sufisant, tout du moin maintenant mais ce n'est pas un sujet que je veux aborder plus pour ne pas le mettre mal à l'aise ou quoi. Si un jour, il a vraiment vraiment besoin, il sait que je serais là.J'hoche
simplement la tête. Arrive une gaffe de ma part et si je pensais l'avoir blessé , ça ne semble pas être le cas et il semble même être déçu quand je lui annonce mon départ pour pas recommencer une bétise. Je tourne la tête et le regarde et me mordille la lèvre.

Je ne m'en fais pas et je suis rassuré que tu ne m'en veuille pas. Je t'apprécie beaucoup, si un jour je dis quelques choses , promet moi de ne pas le prendre pour toi parce que je ne te viserais jamais dans quoi que ce soit que je dises..

Je m'installe de nouveau comme il faut et recommence a manger mon plateau. Toute façon, je n'avais pas envie de partir, je suis bien, ma baisse de moral est remonter grâce a sa présence.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 18:47


Je n’aurais jamais pensé que Liorah puisse me faire un jour ce genre de proposition, même si a bien y penser ce n’est peut-être pas si étonnant que ça. Cette femme transpire la gentillesse, l’innocence, la vertu, la naïveté… Ce n’est pas surprenant. Elle ne sait cependant certainement pas ce que cela signifie réellement et la douleur que ça peut faire si elle n’est pas totalement partisante... Ou le plaisir intense qu’elle peut avoir si elle se donne pleinement à moi. Le sujet passe pourtant rapidement sous la table lorsqu’elle me blesse légèrement sans le vouloir et qu’elle veut fuir. Pour l’en empêcher je lui assure que ce n’est pas grave, même si ça m’a fait penser à de mauvaises choses et elle finit par accepter de rester. Je la regarde alors avec un petit sourire.

-Ne jamais pensée que tu me vises dans tes mauvaises paroles. Bien... J’essaierais ! Mais tu sais, je suis qu’un jour, je pourrais t’énerver ! Après tout, j’ai des défauts comme tout le monde.

L’énerver peut-être pas, mais al décevoir très certainement. En attendant je dis cela avec un sourire taquin, comme si je plaisantais simplement pour lui faire retrouver le sourire et l’amuser même si je n’ai jamais été aussi sérieux. Je finis alors tranquillement de manger. Mon service va bientôt prendre.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Fév - 1:51
Au final, je ne fuis pas, je reste là. C'est ce que je voulais rééllement. J'aime vraiment être en sa précense. Le sourire lui revient. Un sourire comme il sait les faire. J'ai l'impression qu'il me cherche un peu en fesant ça. Je souris a mon tour parce que c'est inévitable. Je ne peux pas m'en empêcher. Je secoue la tête négativement et soupire un peu sans le lacher des yeux. Je repousse le plateau pour prendre le sachet qu'il m'a amené et en sortir le gateau. Il est si jolie que je n'ose pas le manger..Je repose les yeux sur Eliaz.

Si un jour, tu m'enerve, je t'enerverais aussi forcement ! Mais j'ai des doutes que ça arrive depuis que je suis ici, je me suis jamais disputé avec toi et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir , et dieu sait que j'en ai pas beaucoup, pour que notre amitié reste intact..Je t'aime beaucoup trop bien pour que tu m'enerve..et puis tes defauts...c'est comme ton passé, c'est moche mais c'est comme ça et pour l'instant, j'ai toujours vu que des bonne qualités..alors le reste ce n'est que futilité

Avec toute la délicatesse que j'ai dans les mains , je retire le papillon pour le poser sur le plateau. Je ne sais pas si il se mange mais si c'est le cas, je ne pourrais pas le faire. Même si c'est en sucre, je ressens ça comme une attaque sur cette petite bete. Je mord dedans , savourant la boucher pas trop grosse. C'est sucré mais c'est bon. J'espère juste ne pas avoir mit de la creme chantilly ? c'est ça sur le dessus, ne pas m'en avoir mit partout..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 0:41


Je parviens à convaincre Liorah de rester auprès de moi et je souris à nouveau. Sourire et faire croire que tout va bien, que je suis simplement le bon vieil Eliaz ! C’est simple, je le fais depuis cinquante ans maintenant ! Si quelqu’un m’entendrait… Un humain je veux dire, il se dirait surement que je suis soit fou, soit bien converser et ça me ferait presque rire. Finalement je parviens à rendre le sourire à Liorah et à ce qu’elle me répond je ne fais que hocher simplement la tête. Je la regarde tout de même dans les yeux.

-Je t’aime beaucoup aussi !

Je pense que cette simple phrase résumée beaucoup. Je la vois retirer le papillon du gâteau et commencer à manger son dessert, alors qu’elle me regarde en avalant les premières bouchées je ris un peu.

-Tu en as sur le bout du nez !

Dans un petit rire je viens lui essuyer le bout du nez de la serviette et la regarde finir tranquillement son dessert.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 22:54
J'entend rarement ces mots. Même avec Magnus. En général, on se le montre d'une façon ou d'une autre. C'est devenu tellement normal mais avec Eliaz, c'est différent, je crois que c'est la première fois que je lui dis exactement ce que je ressens envers lui et de même pour lui, c'est la première fois que je l'entend même si d'une façon ou d'une autre on s'est déjà montré qu'on s'apprécier beaucoup. Son regard planté dans le mien, me perturbe et je reste silencieuse face a cette déclaration touchante. Je m'attaque plutôt au dessert qu'il m'a gentiment offert , je mange doucement et ouvre de grand yeux a sa remarque et a son geste, je rougis instatanément..

Oups ! Mais en tout cas, c'est vraiment trés bon.

Une fois terminé, je rassemble tout mon plateau  et me lève. Il commence y avoir beaucoup de monde et c'est pas que ça me dérange mais..enfin j'aime pas trop ça quand même.

Tu reprend ton service ?

Qu'es ce que je vais faire ? Peut-être encore chercher dans mes bouquins même si je le fais sans arrêt..et que y a rien qui change...même ce fichu grimoire...aucune piste...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Fév - 18:38


Liorah me fait une belle déclaration et je n’en fais peut-être pas une aussi longue, mais en quelques mots je résume assez bien ce que je pense vis-à-vis d’elle. Elle mange ensuite le petit dessert que je lui ai offert et elle se met un peu de chantilly sur le nez, ce qui me fait doucement rire. Je lui essuis alors qu’elle rougit en me disant que ce que j’ai choisie est bon. Je la regarde avec un vrai sourire et me redresse.

-Je suis content alors que ça te plaise !

On va dire que j’ai eu un bon pressentiment ! Je finis de manger et malheureusement pour moi il est déjà l’heure que je m’en aille. Je n’ai pas forcément envié de travailler parce que je passe du bon temps avec elle et qu’elle n'a pas l'air très bien, mais malheureusement je n’ai pas le choix. Elle me demande si je dois reprendre du service et tout en me levant et en prenant mon plateau, ma tête se hoche.

-Oui malheureusement, mais on se revoit très vite hein !

Je souris donc et lui embrasse la joue avant de prendre mon plateau et quitte la cafète après l’avoir déposé.


Fin
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-