AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

On ne me vol pas [ Aedan&Liorah]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 19 Nov - 1:00
Je peux supporter beaucoup de situation, je peux supporter beaucoup de paroles mais je ne peux pas supporter qu'on touche a mon argent. Je travail pour l'argent, je vie en partie pour l'argent, j'en détourne pour avoir une belle vie et faire prospéré mes activités...ce que je ne peux pas supporter c'est qu'on essaye de m'entourlouper. Que je donne une mission a quelqu'un et qu'on essaye de me la mettre bien profond. Heureusement qu'il y a des balances parmi ces crétins que j'ai engagé...malheureusement, ils ne vivent pas bien longtemps...si ils sont utile pour ce genre d'information, je ne supporte pas qu'on vienne rapporter..après avoir fait mes petites recherche, j'ai réussi a mettre la main sur cette raclure d'être humain..bien entendu, je ne ferais pas les choses de moi même...je ne me salirai pas les mains..

Un coup de téléphone et j'ordonne a Aedan de me rejoindre a un endroit bien précis. Un squat en soirée, je me fou royalement qu'on lui demande de rester a l'hôpital, il sait très bien que si il me fait faut bon..c'est sa famille qui en paiera le prix d'une façon ou d'une autre..je me fais conduire jusqu'à l'endroit du rendez vous et descend de la voiture replaçant mon costume de façon a ce qu'il soit impeccable et approche de mon arme..

C'est un sorcier de bas étage, tu n'auras pas trop de problème pour le maitriser mais ne le tue pas de suite, laisse moi m'entretenir avec lui...écoute mes ordres...ce sera mieu.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Comptable
Localisation : HM
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 87
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Déc - 22:28


C’était un peu trop beau pour être vrai. De quoi ? Que ce démon de mes co**** me foute la paix ! Ça faisait un petit moment qu’il ne m’avait pas appelé... Mais je le voyais tous les jours me guetter dans les couloirs de l'hôpital. Malheureusement il bossait la lui aussi et je ne pouvais rien contre ça. Ma sœur était ici et si je lui demandais de changer… Elle penserait que je m’inquiète pour elle, chose qu'il ne faut absolument pas qu’elle croit, de plus ici c’est le seul hôpital surnaturel que je connaisse. Dans cette ville c’est le seul tout court d’ailleurs ! Sauf que petit problème, j’étais en train de bosser, mais je connais sur le bout des doigts la patience de Samaël… Et je sais que je n’ai pas réellement le choix et le temps de le faire patienter. Je me démerde donc du mieux que je peux pour conclure un pacte avec une infirmière que je me suis déjà payé et qui est sous mon charme, puis prend ma veste avant de partir à l’endroit du rendez-vous. Je n’y vais pas en souriant et encore moins d’un pas assurer. Je sais que lorsqu’il m’invite c’est pour faire souffrir quelqu’un. Le torturé ou l’achever… J’arrive apparemment avant lui et une voiture s’arrête devant moi. Je n’ai aucun mal a savoir qu’il s’agit de lui. Je le regarde sortir, les trait fermer et hoche simplement la tête en l’entendant, retenant un soupire.

-Bien...

Je me place légèrement derrière lui, le suivant et… Lui obéissant....
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1450
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Déc - 13:05
Ce maudit sorcier ne niera pas le vol et ne refusera pas de me rendre ce qui m'appartient avec Aedan prés de moi. Je ne compte pas non plus lui laisser la vie sauve. Il comprendra qu'on ne vol pas Samaël Echkart...il saura qu'on ne vol pas l'enfer ! Aprés avoir indiqué les règles a mon jeune sorcier.

Bloque les entrées...dans tes dons tu dois bien avoir quelque choses pour l'empecher de sortir si il s'enfuit..

Les mains dans les poches, nous entrons dans cette endroit lugubre. Il y a du bruit et il ne s'attend pas a ce que je débarque...Quelques pas et c'est plutôt ridicule comme scène, il semble essayer de cacher ce qu'il m'a volé..

Je croyais avoir été claire sur les risques qu'encourer des ordures de ton genre Malaki..tu ne me laisse pas le choix..

Il tente d'utiliser ses pouvoirs sur moi et j'évite son sort. A croire qu'il ne sait pas en face de qui il se trouve ou bien qu'il sait trés bien qu'il n'en sortira pas vivant. Je tourne les yeux vers Aedan. Je ne crois pas avoir besoin de formuler quel qu'on que parole pour qu'il comprenne ce que j'attend de lui..
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Comptable
Localisation : HM
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 87
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Déc - 14:24


Je baisse les yeux quelques secondes lorsque je suis seul, j’attends Samael et je pense. Je pense que ce soir encore j’aurais peut-être du sang sur les mains. Je pense que se soit encore je vais n’être qu’un bon petit chien, le bon petit soldat de Samael et je me donne la nause moi-même. Mais ai-je le choix ? Non… Aucunement. Lorsqu’il arrive je reprends cependant mon regard et mes expressions neutre, acquiesçant tout simplement. C’est là que Samael commence déjà à me donner des autres et je sens que ça va être de longues heures d’agonie pour la victime du démon déchu. Je ne fais que hocher simplement la tête.

-Je vais voir ce que je peux faire…

Alors que mon bourreau par vers sa victime, moi je me mets à réfléchir à ce que je pourrais faire pour bloquer les issus, quelque chose qui ne me pompe pas trop d’énergie si le vieux démon m’en demande trop. Je fais donc un petit sort qui bloque temporairement les verrous et retourne rapidement près de Samael et son jouet du jour. Alors que le jouet tente de se défendre, Samael l’évite et me regarde, je ferme quelques secondes les yeux et d’un sors je bloque les mains de la victime, lui tordant le poignet dans un angle improbable, un petit coup et… Crac.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1450
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Jan - 1:43
C'est une journée comme une autre. Une journée ou je pourrais sortir me balader parce que le temp s'y prête mais je n'en ai pas envie. C'est étrange parce que même au travers de la fenêtre, je ressens l'envie de communié avec la nature..mais mon corp ne se sent pas assez bien pour ce déplacer alors a la place , j'ai décidé de reprendre mes recherches, de reprendre toutes mes notes. Des potions, des idées...sans quitter de ma tête l'idée d'un jour réussir a mettre la main sur le grimoire, je suis sûr qu'il est quelque part, ça ne peut pas être qu'une légende, c'est impossible !Mon téléphone sonne et comme a son habitude, Magnus m'appel pour s'assurer que je vais bien, pendant notre conversation, ma tête commence a tourner ma vue commence a ce brouiller...j'en informe Mag..et je lui propose de le rappeler plus tard, ce qu'il comprend..je me muni de la télécommande pour appeler les infirmières si jamais ça devient plus fort...parce que je sais que c'est le début d'une crise...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Jan - 17:22
Le hurlement que pousse Malaki au sort que lui jète Aedan, est une douce mélodie a mes oreilles mais ce n'est toujours pas assez fort pour qu'il comprenne pleinement pour qui il travaillait et qui il a essayé de doubler. Malgrés la douleur qu'il vien de subir, il cherche a ce défendre et je n'avais pas prévu qu'ils soient plus nombreux qu'une petite dizaine. Alors comme ça, il a trouvé des alliés ? Je n'aurais pas du sous estimé sa peur, et me douter qu'il ferait ce qu'il faut pour ce proteger..je fais un tour sur moi même dans un grand éclat de rire qui résonne dans le batiment posant mon regard noir sur chacun d'entre eux. Je peux sentir la peur chez certains.

Malaki..Malaki..mon trés cher Malaki...J'ai sous estimé tes capacités a convaincre tes camarades a me tourner le dos...mais tu as sous estimé mes capacités a vous détruire l'un aprés l'autre sans lever le petit doigt..

Je refais un tour, certains tente de s'enfuir, d'autres reste là, prés a attaquer. Je sais trés bien qui ils attaqueront. Ils savent que je ne suis pas la menace principal. Je jète un oeil vers Aedan.

Débarrasse nous de tout ce petit monde, ne laisse pas une trace..mais je ne doute plus de tes capacités...
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Comptable
Localisation : HM
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 87
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Jan - 17:39


Je n’aime pas être le larbin de Samaël. Qui aimerait être son larbin ? Qui aimerait être le chien d’un démon. Je me sens mal et sale souvent lorsque j’y pense. Mais ai-je le choix ? Non, définitivement non. En tout cas… Je n’ai vraiment pas le choix que de lui obéir, donc Malaki se retrouve rapidement avec un poignet cassé qui fait que son hurlement couvre le lieu. Tandis que je maintiens plus ou moins une pression, Samaël en rit, me glaçant le sang. Je ne pense pas que vous ayez déjà entendu le rire de l’enfer, moi si, a l’instant même et il vous glace le sang. Il est horrible. Je regarde les choses se passer et en réalité je ne le sens pas ! Mais pas du tout ! Plus ça avance et plus je sens que je vais être dans la merde et pas manger. Je vois Samaël chauffer les mecs, mais je sais aussi que lui s’en fout, que lui ne craint rien, vu que tout repose sur moi. Lorsqu’il se tourne vers moi pour me donner l’ordre final j’ouvre de grands yeux.

-Quoi ?! Mais ils sont trop nombreux !

Je regarde tout autour de moi, pas mal son prêt à m’attaquer, Samaël en semble totalement amusé. Je souffle doucement et commence par … Tuer Malaki en lui faisant le coup du lapin, tandis que je tente d’user de ma force physique, ma rapidité pour échapper au coup de ses êtres humains, sauf que leurs nombres gagnent. Je n’ai donc d’autres choix que d’user d'un puissant sort pour tous les brûler les uns avec les autres, les faisant mourir lentement, douloureusement et surtout carbonisant d’avance les preuves. Mais tout ça demande énormément de magie et de concentration au vu du nombre à brûler en même temps.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1450
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Fév - 22:53
Pendant un instant, je pensais que c'était qu'une petite vague, ma vue redevenant a peu prés normale, jusqu'à ce que tout recommence...Oh mon dieu. J'avais comme oublié la sensation que ça donner d'avoir une crise. Ma tête tourne , ma vue est brouillé. Je ne saurais pas définir ce que j'ai en face de moi si je me déplacer. Ma respiration s'accélère et mon corp me fait mal, comme si on m'arrachait quelque choses. A ce moment, on m'arrache mon âme. C'est comme ça que je le ressens a chaque fois que ça vien. Je lâche la télécommande qui s'écrase , je ne sais où. Je pourrais appeler personnes. Je me glisse hors de mon lit, et je m'y appuie pour aller vers la porte, arrivé au bout du lit, j'ai du mal a dicerner où ce trouve celle-ci. Je me baisse pour essayer de me déplacer au moin a quatre patte..les larmes me brulent les yeux...Bon sang , mais qu'es ce qui peu m'arriver ?! Pourquoi ils trouvent pas de réponses ? Combien de temp je devrais encore le supporter ? Et est-ce que je pourrais le supporter encore ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 15:58
Est-ce de la peur que je ressens quand il se tourne vers moi ? Comment pourrait-il avoir peur alors qu'il est bien plus puissant que n'importe quel démon qui se trouve dans cette pièce. Aedan et moi sommes les plus puissant, Aedan est beaucoup plus puissant. Je rêve du jour ou les gens trembleront en entendant parler de lui, je rêve du jour ou les gens diront " rappelez vous d'Aedan Cursse". Je rêve de ce jour ou il sera beaucoup plus craint que Satan lui même. Je ressens une profonde satisfaction de le voir faire, de le voir ce débarasser si facilement de ces démons. J'aime ce que je ressens venant de lui...j'avance et fait un geste pour qu'Aedan arrête. Je ne sais pas rééllement de quoi il est capable si je ne le gêre pas.

Je penses qu'ils ont eu ce qu'ils méritaient...sortons d'ici...et brûle donc cette endroit..qu'il ne reste plus rien...je suis sûr que tu as assez de puissance pour que personne ne se souvienne qu'il y avait un entrepot ici...

Personne ne doit savoir que nous sommes passé par là. Je préfère l'épuisé et être proteger plutôt que de nous mettre en danger. Me mettre en danger. Les mains dans les poches, je fais demi-tour pour sortir de l'endroit..et retourne a ma voiture, la portière s'ouvre et je referme ma veste, j'attend pour être sûr qu'il fera ce qu'il faut..
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Comptable
Localisation : HM
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 87
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 23:51


Lorsque Samaël me demande de tuer toutes ces personnes… Je le regarde, me demandant s’il est réellement sérieux. Ils sont tellement nombreux ! Comment il veut que je fasse ? Mais… N’ayant pas réellement le choix j’attaque lorsqu’on le fait et pour ça j’utilise la meilleure des armes. Les feux ! Alors que je les maitrise tous un à un Samaël s’approchent de moi pour me faire arrêter. Je me stoppe donc le souffle court est rapide. Je suis aussi fatigué parce que ça demande pas mal d’énergie tout ça. Je lui jette un regard en entendant ses nouveaux ordres et hoche simplement la tête alors que l’odeur de chair humaine brûlait flotte dans la pièce et que les cris de ceux en agonie résonnent dans l'entrepôt. Le bosse quitte les lieux et j’en fais de même, je le vois entré dans sa voiture et je me tourne vers l’entrepôt. Je prends toute l’énergie qu’il me reste et brûle l’endroit, d’un feu si puissant et magique qu’il ne restera plus rien du lieu. Je regarde alors le tout brûler, complètement essouffler, énerver et remonter. Et là… Je baisse les yeux, tournant le dos pour ne pas penser. Comme tournant le dos a mes propres démons…
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1450
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Fév - 21:35
Je ne pourrais pas atteindre la porte et pourtant j'étais si proche du but.. Je voudrais pouvoir passer la crise et détaillé chaque instant, chaque étapes mais mon cerveau n'enregistre rien. Je sens tout simplement la souffrance..C'est tellement fort, tellement douloureux que mon corp ne me tien plus. Je pensais la crise se terminé mais mon coeur ce sert et quelque choses explose en moi. Mes mains lâche et je me laisse tomber au sol, je voudrais avoir la force d'appeler quelqu'un mais tout est tellement...loin, ma tête tambourine et je perd connaissance...
Fin
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 368
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-