AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

C'est la première fois que je viens ici | Hannah

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 25 Nov - 13:45
Il y a des jours ou je reste derrière mon bureau a remplir de la paperasse et tout flic déteste ce genre de moment, moi je le hais parce qu'en face de mon bureau il y a celui d'Eddie. Avant c'était un foutoir, je passais beaucoup de temps a lui dire de le ranger. Aujourd'hui, il est vide de tout dossier, de tout papier..de tout ce qui caractériser son bureau..Il y a des jours ou on passe nos journées a l'extérieur a cause d'une enquête, à cause d'une scène de crime, a cause de diverses crimes et je préfère vraiment ces journées là qui m'empêche de réfléchir pendant trop longtemps. Aujourd'hui, le capitaine ma demandé d'escorté avec d'autres policier un prisonnier spécial. Quand il utilise se terme , je sais que ce n'est pas quelqu'un d'humain mais un être surnaturel et je sais par la même occasion que je serais accompagné par d'autres être surnaturel. A force de travailler dans ce poste on se rend compte et on discute..on apprend a reconnaitre, on découvre...je sais qu'il y a toute sorte de créature parmi mes collègues..Après être passé par la prison, on l'escorte comme convenu et on le remet aux équipes médical des urgences...quelques heures après, on nous annonce qu'ils veulent le garder. Mon capitaine prévenu, il demande des volontaires pour rester le surveiller et je suis la première a accepter, en étant lieutenant ce n'est pas mon travail mais avec le manque d'effectif du côté de nos collègues en uniforme, ça les arrange..il est 22h et je suis devant la machine a café a essayer de comprendre comment elle fonctionne, ou tout du moin pourquoi elle a avalé ma pièce sans me donner le breuvage demandé, dont j'aurais énormément besoin. Je tape un peu dessus avec de leger coup..


Sois coopérative, tu veux donne moi du café ! Aller !
Membre en fer
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 112
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Déc - 15:25
Je me sens plutôt en forme ces derniers temps, le problème c'est qu'on est mis sous observation avec interdiction de sortir de l'hôpital sauf dans les jardins mais pas plus loin. Il y a aussi cette histoire de couvre-feu qui me dérange, il est 22h et je n'ai absolument pas envie de dormir. Je décide de me lever et tout en essayant d'éviter les infirmiers je traverse le couloir jusqu'à la machine à café, ça ne va pas m'aider à m'endormir mais tant pis. Lorsque j'arrive à la machine je vois qu'il y a déjà quelqu'un, merde je vais pas pouvoir faire demi tour sans me faire choper. En y regardant de plus près la femme ne ressemble pas à une infirmière et puis maintenant je commence à toutes les connaître. Je m'approche et comprends son problème.

"C'est une capricieuse, elle a besoin d'un bon coup pour coopérer"

Je donne un coup de poing sur le dessus de la machine qui accepte enfin de sortir le café attendu. Je souris à la femme, me demandant bien de qui il pourrait s'agir vu que comme dans tout hôpital il y a un horaire pour les visites. Ma curiosité l'emporte et je me lance tout en lui faisant un sourire.

"Pardonnez ma curiosité, mais qu'est-ce que vous faites ici ? Les visites sont terminées à cette heure-là"

Ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre, après tout personne ne vient me voir donc je ne peux trouver aucune injustice.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 79
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Jan - 23:10
Je me bas avec la machine qui ne veut pas me donner mon café quand une voix s'élève et qu'on me vient en aide, je regarde la jeune femme faire d'un coup de poing et regarde le gobelet se remplir, à en croire son expérience, elle travaille ici ou bien...est-elle une patiente ? Elle est se genre de personne qui n'a pas de perfusion ou de robe d'hopital..le gobelet fini d'être rempli, je le prend.

Merci beaucoup pour votre aide, je peux vous en offrir un ?

J'allais boire quand elle commence a me questionner sur ma présence. Effectivement tout le monde ce poserait des questions vu l'heure inscrit sur ma montre et je doute qu'elle prenne peur si je lui dis pourquoi je suis là..J'ai peu de conversation avec les gens en dehors du travail. Je me fais rarement des connaissances et ces gens là, ne cherche pas a me revoir par la suite, enfin non, c'est plutôt moi qui ne cherche pas mais cette fois c'est différent et si c'est une patiente, elle ne doit pas avoir beaucoup de vie social par ici..

Je suis inspecteur de police et on a escorté un prisonnier jusqu'à cette hopital, maintenant on le surveille pour la nuit et vous ? Vous travaillez ici ?
Membre en fer
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 112
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 16:31
Malgré les restrictions de liberté et d'horaire je peux au moins dire qu'on a de la chance de pouvoir porter nos habits même en étant à l'hôpital. De toute façon je crois que j'aurais déchiré ces fichues robes d'hôpital si on m'avait forcée à en mettre une. Je souris à la femme pendant que le café coule enfin, je suis un peu surprise mais continue à sourire lorsqu'elle m'en propose un, ça ne m'aidera pas à avoir envie de me coucher mais tant pis, je ne fais pas grand chose de mes journées. Je ne voulais pas la déranger mais ma curiosité a pris le dessus, heureusement elle accepte de me répondre et ça m'intrigue encore plus de savoir qu'un prisonnier se trouve ici.

"Qu'est-ce qu'il a fait ?"

Après tout on est quand même dans l'aile des êtres surnaturels donc ça ne doit pas être anodin. Je me mords la lèvre quand elle me demande si je travaille ici, au moins ça veut dire que j'ai l'air en forme c'est toujours ça.

"Non je suis une patiente..."

Je réalise maintenant que ça veut dire que je suis aussi un être surnaturel et que ça pourrait faire peur à la jeune femme.

"... mais je ne suis pas dangereuse !"

Pour le moment j'ai plutôt bien réussi à me contenir et lors de la pleine lune tout est prévu pour qu'il n'y aie pas d'incident. Je ne suis pas du genre à clamer haut et fort que je suis un loup-garou donc moins j'en dis, mieux c'est.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 79
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 1:58
Je ne suis pas sûr de pouvoir lui parler du prisonnier que nous avons accompagné. Ce n'est pas un dossier top secret mais je préfère éviter que les rumeurs se répendent dans le service et que les gens prennent peur. Je ne veux pas semer la panique. Je fais une moue et bois un peu du café que la machine a bien voulu finir par me servir et je secoue la tête negativement.

Je préfère que ça reste secret, je ne veux pas déclencher la panique dans le service et que ça creer des rumeurs qui transforme la situation bien plus grave..

Je me trompe sur sa présence ici. Je n'aurais jamais pensé qu'elle puisse être une patiente. Le fait d'être habillé normalement ne donne pas d'indice quoi que j'aurais dû me douter, elle n'est pas en blouse et une employée qui fini son service et qui vien prendre un café au lieu de rentrer directement chez elle...

Je suis désolé, j'aurais dû m'en douter..

J'hoche la tête doucement a ses paroles. Comme essayer de me conforter dans l'idée qu'elle n'est pas un danger et qu'ils ne sont pas inconscient de la laisser se déplacer toute seule .
Pourquoi est- ce que vous êtes là sans indiscretion ? Ça restera entre nous.
Membre en fer
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 112
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Fév - 18:34
Je fais une petite moue lorsqu'elle refuse de me parler du prisonnier, bon je comprends tout à fait mais c'est frustrant et ça aurait pu mettre un peu d'intérêt mais elle a raison autant ne pas créer de panique pour rien.

"Je comprends... mais vous allez devoir rester ici combien de temps pour le surveiller ?"

C'est pas franchement un lieu où on est super content de se trouver pour surveiller quelqu'un à mon avis. Je bois un peu de café en lui faisant un petit sourire.

"Ce n'est pas grave, vous ne pouviez pas savoir... et puis ça montre que je ne suis pas en piteux état, ça me rassure"

Je vois bien qu'elle n'est pas convaincue à 100% que je ne suis pas dangereuse mais je ne peux pas lui en vouloir, je réagirais sûrement pareil. En plus je ne lui ai pas dit de quelle espèce je faisais partie. J'ai pas envie qu'elle s'en aille alors je ne veux pas lui faire peur.

"Mes os se brisent lorsque... je me transforme et ils ont de la peine à se reconstituer malgré mon métabolisme surnaturel"

Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 79
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 17:38
Je suis plutôt contente qu'elle n'essaye pas dans savoir plus. Il y a des gens capable d'insister pour connaitre le dossier, pour connaitre la raison. Je suis ravie de ne pas avoir à le faire avec elle. Je n'hésite pas a répondre a ses autres questions, tant qu'elle ne revient pas sur la raison du pourquoi il se trouve là.

Je peux dire cette nuit parce qu'on est en manque d'effectif surnaturel, mais il se peu que ça soit plus qu'une nuit malgrés que je sois inspecteur et que j'ai du travail ailleurs..

Je pose les yeux sur la jeune femme. Elle ne parait vraiment pas être patiente et ce qu'elle me raconte me surprend enormement, je n'aurais jamais pensé que ça puisse être le cas. J'en apprend tout les jours sur les être surnaturel, je ne savais pas avant quelques semaines que cette endroit exité..moi qui suit une sirene, j'ai agis comme tout les être humain, j'ai pensé qu'on était invulnérable..

Vous êtes un loup garou alors...vous n'avez pas l'aire d'être un danger. Tout du moin si vous n'êtes pas recluse dans une cage enfermer a double tour, c'est que vous n'êtes pas dangeureuse. Ce n'est pas trop dure de vivre continuellement a l'hopital sans savoir quand ils trouveront un moyen de vous soulager ?
Membre en fer
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 112
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 18:21
J'écoute attentivement la femme, alors comme ça c'est plus qu'un agent de police elle est carrément inspecteur. Je suis un peu surprise quand elle me dit qu'elle est là parce qu'ils manquent d'effectifs surnaturels.

"Mais alors... vous en êtes un aussi ? Je veux dire un être surnaturel... Vous faites partie de quelle espèce ?"

Je ne sais pas si ça se dit comme ça mais c'est le seul mot que j'ai trouvé pour nous qualifier, même si les sorciers par exemple ne sont pas vraiment une espèce différente des humains. Je vois bien qu'elle est surprise quand je lui explique ma situation et hoche lentement la tête quand elle en conclut que je suis un loup-garou.

"Oui je suis un loup-garou. Non en général je suis plutôt calme, il n'y a que les soirs de pleine lune où je suis enfermée dans une cellule."

Je soupire ensuite à sa question, question à laquelle je n'ai pas vraiment de réponse.

"Si un peu, mais par rapport à d'autres cela ne fait pas très longtemps que je suis là. Mais je ne vois pas ce qu'ils pourraient faire pour moi alors j'essaie de me résigner, au moins ici je suis logée et nourrie et on prend soin de moi ce qui ne m'est pas arrivé depuis longtemps"
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 79
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 21:10
La surprise se lis sur son visage. J'aurais pas pensé que je puisse donner cette emotion a quelqu'un ce soir. Elle semble même surprise, on dirait qu'elle ne sait pas qu'elle n'est pas la seule. Je suis un peu perdu a ce moment précis face a elle. Si elle est dans cette hopital, dans ce service, elle doit savoir qu'elle n'est pas la seule. Peut-être ne s'attendait elle pas a ce qu'il y est des être surnaturel dans la police. Mais maintenant, il y en a partout. Là , où on s'y attendrait le moins.

En plein dans le mille. Et je suis une, des probablement, rare sirene qu'on trouve sur terre.

C'est déjà bien qu'elle puisse se l'avouer. J'ai déjà vu des gens ne pas pouvoir accepter et encore moins réussir a prononcer les termes de vampires, loup garou...c'est toujours difficile pour des gens qui étaient humain et qui ont été mordu..Elle n'a pas d'espoir mais je suis sûr qu'ils doivent travailler sur une solution.

Ils ne vous laisseront pas comme ça toutes votre vie, ils finiront bien par trouver ce qui vous arrive. Ne perdez pas espoir même si c'est difficile d'avoir confiance en la médecine, on a encore la chance d'avoir de bonne personnes pour chercher.

Je regarde ma montre et jète le gobelet dans la poubelle a côté de la machine.

Je suis désolé, je vais devoir retourner surveiller devant la chambre. Et je m'appelle Catherine!
Membre en fer
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 112
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Fév - 20:43
Une sirène... waow... je regarde la jeune femme de haut en bas en me disant que je l'imagine tout à fait en tant que telle. Elle a de la chance, les sirènes sont de belles créatures contrairement aux loups-garous mais je ne vais pas me plaindre, ce n'est pas le sujet de la conversation. Je souris pour la remercier intérieurement d'essayer de me rassurer mais je sais bien que je vais passer du temps dans cet hôpital. On n'y est pas mal mais ça reste un hôpital quand même.

"Oui, sûrement..."

Je jette mon gobelet en carton, je comprends qu'elle doit quand même faire son job. D'ailleurs il faut bien que je retourne dans ma chambre maintenant j'ai assez dépassé l'heure du couvre-feu.

"Pas de problème, à bientôt peut-être ! Moi c'est Hannah !"

Je lui fais un petit geste et pars de mon côté.




FIN
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : HM
Date d'inscription : 05/06/2016
Messages : 79
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-