AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Sam 3 Déc - 16:19


Comme chaque jour, ou presque, depuis cinquante ans, je passe ma journée a érré le long de ses couloirs. A nettoyé... À observer, à apprendre, à flairer et à se préparer. Juste au cas où... Cet hôpital est une mine d'or... Une mine d'or du surnaturel, c'est à la fois fascinant et très dangereux... Mais toujours moins dangereux que moi... Que le vrai moi qui dors plus ou moins depuis cinquante ans... Hormis Artemis.. OU Crystal, mais elle.. Ce n'est encore pas la même chose, pas tout à fait ! Je me secoue mentalement pour ne plus penser à ça et me contente de regarder tous les produits déjà présents sur mon chariot avant de mettre ce qui manque dessus. Je fais un tour des yeux... Et sors de la réserve, le chariot pousser devant moi. Je commence alors par laver un couloir, doucement... Prenant mon temps. Je chantonne même légèrement, j'ai la journée devant moi... L'éternité même. Ce soir je ne bosse pas au club en plus. En tout cas, cet hôpital est très propre... Puisque j'y passe le quasi-de mon temps à nettoyer. Alors que je maitrise un retourné de ballait en swing... J'entends un un petit bruit de bousculade, comme un bruit de choque, comme si quelqu'un venait de rentrer dans mon chariot, je me retourne donc vers la source du bruit, assez surpris.
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Dim 4 Déc - 16:24
Aujourd'hui comme la plus part du temps que je viens ici est un mauvais jours sauf bien sur lorsque je vois le beau Aeden comment ne pas être joyeux quand c'est lui qui s'occupe de moi mais aujourd'hui ce n'est pas le cas il est en congé je crois ou quelque chose comme sa enfin je n'avais pas vraiment écouter alors j'avoue peut-être que je ment un petit peut ? Je soupir regardent l'heure alors que je fait mes papier j'ai presque 35 minute de retard olala qu'elle miser. Une fois les papier fait je cours en direction de d'habitude je sais je ne devrais pas courir mais comme je disais je suis en retard alors ne voulant pas l'être encore plus je cours jusqu'au dernier tournant ou je me prend quelque chose de plein fouet tombent au sol avec se qu'il me semble être un chariot.

Je grogne essayant de reprendre ma respiration difficilement haletant de ma course, avant de relevais le visage et de tomber sur lui je l'ai déjà vue au Night club Eliaz je crois ? je suis surpris de le voir la entrain de faire le ménage.
Je me relève difficilement m’appuyant contre le mur tous en prenant la parole.

- Je .. Par... Pardon d'av ... d'avoir tous fait tomber

Je le regarde embêter et gêner.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Ven 23 Déc - 18:35


Je suis vraiment en train de bien maitriser mon swing, je pense que je vais pouvoir inventer ce sport de compétition et je pense que je gagnerais haut la main ! Mais mon swing est complètement arrêté par un bruit de choc, mais pas n’importe quel bruit ! Si j’en suis les bruits, c’est le bruit de mon chariot ça ! Surpris je me retourne alors que mon chariot est à moitié renverser, mes affaires au sol et parmi elles, un jeune homme. Jeune homme que je reconnais assez facilement, étant un vampire j’ai l’habitude de voir plusieurs visages et de me souvenir de beaucoup de choses, même si j’ai vécu beaucoup d’années. Il travaille au club. Il tente de se relever et semble totalement essouffler, voire terrifier. J’ouvre un peu plus grand les yeux et lâche mon ballait contre le mur alors que je me rapproche vite de lui.

-Hey ça va ?
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Lun 26 Déc - 9:57
Sa m'apprendra a arriver en retard mes qu'est-ce qui ma pris aussi de courir, maintenant j'arrive même plus a me relever tellement je n'arrive plus a respire a cause de ma course folle et du chariot que j'ai renverser. Je rougie de plus belle alors que je l'avais reconnue je n'avais pas l'aire con du tous. Je tousse essouffler je relève le regard vers lui alors qu'il me demande si sa va je ne pu m’empêcher de lui sourire pour le rassure avant de me remettre a tousser.

- Je ... Oui, s ... sa va aller laisse .... Moi juste cinq petite minute.

Je grimace la respiration sifflante avant de finalement réussir a me relever appuyant une main sur lui pour m'aider ainsi que tu mur ou j'y reste fermement accrocher pour le pas tomber.

- Je suis vraiment désoler.

Je rougie regardent le chariot coucher au sol avec tout les produit éparpiller un peut partout.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mer 28 Déc - 1:25



Je mets pourtant des panneaux généralement lorsque je lave par terre, mais je dois bien avouer que parfois ça ne sert à rien et que les gens courts quand même en glissant sur mon sol mouillé ! Enfin là… Si ça aurait été ça ! Mais même pas ! Là la personne est juste entré tout droit dans mon chariot. Pourtant mon chariot est assez énorme et c’est difficile de ne pas le voir ! Je suis plutôt inquiet pour la personne qui ne semble pas parvenir à reprendre son souffle, j’ai peur qu’il se soit blessé surtout. De plus son visage me dit vraiment quelque chose. Je peux le voir rougir à ma question et me demander un peu de temps pour reprendre son souffle. En l’entendant tousser, je fronce les sourcils.

-Tu t’es pris quelque chose dans le thorax ?

Après tout vu comment il a pris mon chariot ça ne m’étonnerais pas et… S’il s'est fait un gros bleu ou une hémorragie où je sais pas quoi. Mieux vaut être prévoyant. Moi je ne crains rien je suis un vampire, mais lui est humain, je le sens, il dégage une odeur qui me donnerait presque faim… Je me reprends et secoue doucement la tête avant de sourire en m’approchant pour l’aider à se relever.

-Ce n’est pas grave, l’important est que tu n’es rien. Ça va aller ? Tu tiens debout ?
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mer 28 Déc - 15:04
Je soupire toussant encore suite a ma course folle qu'elle briante idée, j'ai eu de courir au final, je n'aurais pas dû venir du tout ça aurais été plus simple en plus j'avais eu un client juste avant de venir d’où mon retard, c'est vrais qu'il sont rare a, ces heure là mais c'était un habitué alors voilà. Je soupire, c'est vrai que je ne suis pas habitué a ce que les gens me voient comme sa surtout en pleine crise, mais, j'allais arriver à me calmer, il le faillait, j'inspire et expire plusieurs fois toussant entre-temps alors qu'il me demande si je me suis prix quelque chose au thorax, je lui souris pour le rassure avant de prendre la parole pour lui répondre. Car oui c'est vrais que j'airais pu l’éviter mais j'allais trop vite pour sa.

- Non ... Ça va passer vous inquiéter pas.

Je le regarde, a présent, a moities debout avant de l'être entièrement debout grâce a sont aide, mais je crains fore que je vais avoir un beau bleu aux genoux à cause de la façon d'on je suis tombé, mais en quelque semaine, on n'y verra plus rien bien que ça freinera peut-être quelque client ça ce n'est pas trop grave, je pourrais me rattraper par la suite.
Je soupire regardent tous les dégâts que j'ai causés avant de reposer mon regard sur lui alors que ma respiration resté a présent avec un sifflement, je commençais déjà à me calmer tout de même malgré mon cœur qui bat la chamade, mais ça va passer aussi sa passe tout le temps heureusement. Je l'écoute est lui sourit gentillement alors qu'il me demande à nouveau si ça va et si je tiens debout alors j’acquiesce d'un signe de tête.

- Oui, ça va aller merci, oui ça devrait aller je ... Hum, je vais vous aidez à tout ramasser.

Je déboutonne les premiers boutons de ma chemise ayant trop chaud a présent et le regarde avec un sourire d'excuse en même temps.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Jeu 29 Déc - 0:37



Des gens qui glissent sur les sols mouillés, ça je gère, quelqu’un qui se prend mon chariot, ça un peu moins ! Surtout qu’il y a beaucoup d'endroits un peu blessants si on y va trop fort. Alors forcément quand je vois l’homme au sol ayant du mal à respirer je panique légèrement. Je me cache, je me fonds dans la masse depuis tellement d’années que je n’aimerais pas être arrêté maintenant pour homicide involontaire juste à cause d’un type qui allait trop vite et c’est pris mon chariot ! Il me dit que ça va aller et je finis par hocher la tête, le laissant alors tranquille.

Alors qu’il reprend son souffle doucement je regarde l’état du couloir et soupire. Un peu plus de ménage ! Quoi que, ça m’occupera et le temps passera peut-être plus vite ainsi ! Alors que j’allais me baisser pour ramasser tous les produits qui sont tombé du chariot il reprend la parole et je souris alors en secouant la tête.

-Si vous le voulez, mais ne vous fatiguez pas sinon !

Je ramasse alors quelques produits et les replace sur mon chariot.
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Jeu 29 Déc - 11:48
Je souris malgré moi à cause de ma monstrueuse bêtise, mais en fait, ça m'apprendra à vouloir courir dans les couloirs d'un hôpital sans faire attention a ce qui m'en tours, je le regarde commencer a ramasser les produits avant qu'il ne me regarde pour me dire que je pouvais, mais de ne pas le faire si je ne suis pas trop fatigué. Je lui souris en réponse m'avancent vers le chariot renverser pour le redresser grimacent. Je ne pensais pas que c'était aussi lourd que ça, mais tempi maintenant, c'est debout.

- Ça devrait aller ne vous inquiéter pas, mais dite moi hum ... Vous ne travaillez pas au club aussi par hasard ?

Je m’accroupis à côté de lui pour ramasser les produits avant de finir de déboutonnais ma chemise le regardent réalisent que j'avais vraiment chaud, c'est chiant le sur coup de mes crises, je pouvais entendre mon cœur battre dans mes oreilles comme si tout le couloir pouvait l'entendre ce qui me fit soupirer avant de pose mon regard sur lui.

- Vous n'aviez pas chaud vous ?

Je le regarde avant de me lever pour poser les produits sur le chariot que je venais de redresser grimacent, je ne pensais pas que mon choc avait été aussi brutal que ça pour faire tomber un chariot de ce pois, mais il y a l'air que si.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Ven 30 Déc - 16:41


Ne voulant pas l’agacer davantage, je me concentre sur la bêtise que le jeune homme avait faite, c’est-à-dire de renverser mon chariot en entier. Je m’attelle donc à la tâche de tout ramasser alors qu’il redresse ce qu’il venait de renverser, étant à moitié débraillé à présent. Je le regarde faire alors qu’il semble un peu galérer et c’est là que je le préviens de ne pas faire d’effort s’il ne peut pas. Je finis par sourire en entendant finalement sa réponse et remettant quelques serviettes sur mon chariot je hoche la tête doucement.

-Si je suis serveur également au club quand je ne suis pas en train de faire le ménage ici ! Donc, j’avais vu juste, vous travaillez également là-bas…

On ramasse encore quelques produits et à deux on va plus vite. Lorsqu’on se relève à par quelques trucs qui ont coulé au sol, le couloir de l’hôpital est de nouveau plus clean et open. À sa question je le regarde alors qu’il grimace, la chemise presque entièrement ouverte et je secoue doucement la tête.

-Non, pas plus que d’habitude… Peut-être que le choc est plus grave qu’on ne pensait non ?

Je fronce alors légèrement les sourcils.
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Ven 30 Déc - 18:16
Je souris une fois le tout remonter et commence a tout ranger avant de le regarder alors qu'il me dit qu'il est serveur au club ce qui me fit sourire alors je l'ai bien vue une fois ou deux, c'est pour cela qu'il me dit quelque chose depuis toute à l'heure. Je lui souris alors il a deux travaillent. Je suis au club pour pouvoir me payer mes étude de droit mais tout le monde n'est pas dans le même cas. J'acquiesce d'un signe de tête alors qu'il me dit que je travaille bien là-bas.

- Oh, je vois et sa fait longtemps que vous êtes ici a l'hôpital pour faire le ménage ? Oui, je travaille au club en fait de suis à l'étage. Je rougis avant de rajouter. Je suis prostitué en faite.

Je le regard après que nous hume terminer de remettre le chariot en place tout bien remis, c'est vrais que a deux ça va beaucoup plus vite puis maintenant, j'ai le temps, car mon rendez-vous est passé depuis bien longtemps alors pour maintenant ça me servais a rien de me pointer. Je ne crois pas que c'est le choc qui est fait ça, mais plutôt ma crise, mais bon ça va surement passer enfin j'espère. Je le regarde encore droit dans les yeux et lui sourit avant de lui dire.

- Non, je ne pense pas que se soit le choc, mais vous devait me promettre quelque chose si vous vouliez bien ?

Lui sourit gentillement attrapent sa main avec a la fois de l'affirmation et de la timidité.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Lun 2 Jan - 0:54


Il semble me reconnaître aussi et c’est lui qui fait le premier pas dans le sens ou on va pouvoir parler de tout ça. Je me serais mal vu le lui demander de peur qu’on est déjà parlé et que je ne m’en souvienne pas. J’ai connu tellement de gens dans ma vie et j’en connaîtrais encore tellement d'autres ! Mais généralement j’ai bonne mémoire, ça va. Il acquiesce avec un mouvement de tête lorsque je lui retourne la question et il me précise un peu plus son travail. À son autre question je me retiens de me mordre la lèvre ou rire, parce que s’il savait il en resterait sur les fesses. Je réponds alors tout naturellement, comme si le mensonge était une seconde peau et le tout dans un sourire sincère et agréable.

-Ça va faire environ 5 ans… Que je travaille ici ! J’aime bien ce lieu, je me sens utile ! Ça change un peu d'ambiance, mais au moins je n’ai pas de quoi m’ennuyer !

On finit par ranger tout le chaos qu’il avait mis dans le couloir, mais il ne semble pas très bien, une fois de nouveau redresser tous les deux il me regarde droit dans les yeux et semble soudainement secret. Je ne suis pas curieux, mais il m’intriguait tout de même. Je reprends alors doucement.

-Je vous le promets, même si je ne sais quoi....
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mar 3 Jan - 12:31
Je souris le regardent, j'avoue normalement, j'ai un rendez-vous, mais pour maintenant, je n'ai pas vraiment envie vu le nombre de temps que je suis en retard, je dirais même des heures pour maintenant, je tousse encore un peu l'écoutent parler, alors sa fait 5 ans qu'il travaille ici. Je hausse un sourcil, il aime ce lieu ? Je ne sais pas comment il fait, je ne pourrais pas, mais s'il aime pourquoi pas. Je souris et prends alors la parole.

- 5 ans ? C'est bien ça, mais pourquoi l'hôpital ? Mais si tu ne t'ennuies pas alors c'est le principal.


Je le regard droit dans les yeux sa main dans la mienne me rapprochant de lui pour lui chuchoter à l'oreille, j'hésite longuement devrais-lui demander de garder ça pour lui ou non ? Enfin s'il le faut s'il dit qu'il m'a vue au club non, il ne faut pas, il ne le ferait pas. Je soupire profondément avant de prendre la parole lui soufflent à l'oreille.

- promet moi de ne rien dire s'il te plaît ? Tu ne m'as pas vue ici et encore moins en crise personne ne doit savoir.

Je me recule légèrement avant de le regarder une nouvelle fois dans les yeux une main toujours sur son bras malgré que je meure de chaud, mais je vais faire avec.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mer 4 Jan - 23:27

Le regard que me lance le jeune homme, je le connais. J’en ai même l’habitude puisque généralement les gens me regardent souvent ainsi lorsque je leur dis ça. Enfin généralement c’est plus en sachant que je dois nettoyer la merde des autres et que j’aime mon métier qu’ils me regardent ainsi. Il lève un sourcil et me pose des questions dites « banal » pour lorsque je dis ça. Je ris un peu, de mon rire et sourire si communicatif.

-Et bien non ! J’ai deux boulots, comment s’ennuyer ?! Et puis oui, je me sens utile ici ! J’aide à leur santé et leur guérison en gardant un endroit propre !

Je le regarde droit dans les yeux en disant ça. Lui souriant et lui mentant sans aucun remords. Depuis 50 ans, j’ai attrapé la parfaite technique. Personne ne peut se douter que tout ça n’est pas réellement le pourquoi je suis ici. Que c’est plutôt pour me cacher, plus qu’autre chose. Qui viendrait chercher du côté des hommes de ménage ? Personne. Il se rapproche alors de moi et je fronce finalement les sourcils en l’entendant, reculant un peu pour le regarder.

-Pourquoi ? Enfin... Vous semblez paniqué.
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Ven 6 Jan - 11:48
Bon d'accord question conne réponse conne comment s’ennuyer avec deux travails, je me gifle mentalement avant de sourire, c'est vrai qu'il doit quand même l'entendre souvent cette question pourquoi a l'hôpital bien, c'est vrai. Je rougis et le regarde l'écoutent parler. Car oui, le principal, c'est de se sentir utiles sinon cela ne serre a rien, mais c'est vrai ce qu'il d'y, c'est tout de même plus seraient de venir dans un endroit propre et pour temps. Je viens de tout salir en un claquement de doigts. Je soupire il n'y a que moi pour faire ce genre de chose.

- Oui, c'est vrai qu'est-ce que je suis bête. Je fais des études de droit en dehors du club. Je suis encore désolé à cause de moi ce n'est plus très propre à nouveau.


Je soupire bon d'accord, je n'aurais pas dû lui dire comme ça, j'allais l’inquiéter plus qu'autre chose, mais je continue puis maintenant, c'est fait, c'est fait. Je le laisse se reculer pour le regarder une nouvelle fois dans les yeux alors qu'il prend la parole pour me demander pourquoi tout en rajoutent que je semble paniquer ce qui au fond est un peu vrai. Je ne peux pas dire autre chose enfin à chaque fois que je vais a l'hôpital, je le suis alors bon pour maintenant.

- La patronne du club ne doit pas savoir que je suis ici. Je pourrais être renvoyé et je ne peux pas risquer cela. Alors, au fond, je panique toujours à l'idée de venir ici pour mes examens et de tomber sur elle ou quelqu'un du club.

Je le regarde avant de détourner le regarde gêner.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Lun 9 Jan - 20:33


Le jeune homme semble soudainement mal à l'aise, mais ce n'est rien. De un ce n'est pas le premier qui salit ce que je peux rendre propre et de deux... Et bien, je ne vais pas griller ma couverture pour un simple chariot renverser. Il semble se sentir idiot de m'avoir posé la question et m'indique ce que lui fait dans la vie. De grandes ambitions ! Dommage que pour y parvenir il tombe si bas. Je finis par sourire, ne laissant rien transparaitre.

-Dans quel but ? Devenir avocat ? Autre chose ? De grandes ambitions, j'espère que vous y parviendrez et ne vous en faites pas, j'ai plus que l'habitude ! Ce n'est pas grand-chose encore, ça va !

Je sais que je finirais par le revoir, si ce n'est pas ici c'est au club et autant paraître, comme pour tout le monde, le bon vieux Eliaz, celui à qui on peut se confier, qui donne confiance et envie de sourire. D'ailleurs mon effet semble encore fonctionné puisqu'il se confie immédiatement à moi. Je l'écoute attentivement sans comprendre au début avant qu'il ne m'apporte des précisions. Je finis par lui sourire, d'un air bienveillant, même si cette information je la garde précieusement, elle pourrait m'être utile.

-Ne t'en fait pas ! C'est promis, ton secret ne pourrait pas être mieux gardé qu'avec moi !
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Jeu 12 Jan - 9:56
Je soupire légèrement avant de lui sourire même si ça aller vite à nettoyer voilà, c'est moi qui a tout sali et au fond ça me gêne, mais c'est comme ça. J'hésite a lui proposer mon aide avant de reposer mon attention sur lui a, c'est question dans quelle but avocat ou un truc dans le genre tout cela me fait sourire parce que c'est la première personne qui me demande tout cela. Je le regarde quand il me dit que ce n'est pas grave, mais c'est vrai qu'il doit en voir des choses pas nettes ici.

- Eh bien, j'aimerais être avocat ou alors juges pour enfants. Beaucoup d'enfants souffrent de maltraitance dans le monde et d'autre crime infâme qui devrait être puni. Merci ça me touche Eliaz. Je peux peut-être vous aider ça ira plus vite a nettoyer ?

Je lui souris pour répondre a sont sourire qui a l'air bien contagieux mais bon, c'est assez amusant. Je le regarde surtout après lui avoir dit le pourquoi. Je souris un peu plus a, c'est dire quand il me dit que mon secret sera bien garder surtout avec lui, mais au fond, il pourra peut-être quelque chose en échange ? Ou peut-être pas, je ne sais pas trop. Je penche la tête sur le côté et prends à nouveau la parole.

- Merci, merci beaucoup, si je peux faire quelque chose pour vous en échanger demander moi d'accord tout ce que vous voulais.

Je rougis me détachent de lui de quelque pas avant de jouet avec mes doigts un léger sourire aux lèvres.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mar 17 Jan - 22:44


Alexandre semble réellement mal vis-à-vis de la bêtise qu’il a faite avec mon chariot, mais ce n’est pas comme si c’était la première fois que ça m’arrivait et ce n’est aussi malheureusement pas la dernière fois que ça m’arriver. En tout cas il semble surpris par ma question, mais y répond avec un semblant de fierté. Je souris simplement en hochant la tête. Un humain a une vie si courte… Alors forcément il s’y donne un but, croyant pouvoir apporter sa pièce pour l’entrée au paradis, comme lui avec ces enfants maltraités. Je secoue cependant la tête.

-Non merci ! Je ne préfère pas, si jamais il arrive quelque chose ça pourrait me retomber dessus, mais c’est gentil de proposer. Je vous souhaite de tout coeur de réussir en tout cas ! C’est un beau but que vous avez là.

Il me confie ensuite un petit secret et me demande de ne rien dire. Je comprends que c’est quelque chose de donc plus ou moins grave et je le rassure, même si cette information reste gravée dans ma mémoire. Ne sait-on jamais à quoi cela va me servir. Ma tête se hoche doucement avec un petit sourire à ce qu’il dit.

-Je n’y manquerais pas, c’est promis.

Je le regarde s’éloigner et récupère mon ballait.

-Je vous retarde peut-être ! Vous semblez nerveux.
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mer 18 Jan - 14:20
Je souris, car malgré ma proposition de l'aider a terminer de nettoyer le sol à cause de mes bêtises serais négatif ce qui a été le cas, mais il a bien raison. Je ne voulais pas le travail n'est jamais mieux fait que par soit même, c'est se que je me dit toujours parce que au fond on sais se qu'on a fait et se qu'il reste a faire se qui a un coté je dirais rassurant si on veux. Je souris pensant a, mais étude se serais d'ailleurs pas mal que je mis mette convenablement ce qui n'est pas gagné en fait parce que je n'ai pas toujours le temps de réviser ce qu'il faut.


- Oui, je comprends, c'est normal. Merci, j'espère également y arriver malgré que ça me laisse très peu de temps pour moi, j'ai besoin de ça, mais je ne suis pas vraiment avec le club l'hôpital, je suis plus souvent absent cas suivre les cours.

Je le regarde à la fois joyeux et inquiet, car oui, je lui ai dit mon secret. Il m'a promis de ne pas le répéter, mais au fond, on ne peut jamais savoir ce qui a été dit ou non enfin sans s'en rendre compte ça pourrait arriver. Mais je lui souris le regardent penchant la tête sur le côté.

- J'insiste, tu n'hésites pas à venir, me voir ou me demander ce que tu veux d'accord, je t'en demande beaucoup de garder ça pour toi alors moi aussi, je veux faire quelque chose pour toi.

Je lui souris bon d'accord ce que je viens de dire ça sonne plutôt bizarre, mais je ne savais pas comment dire ça, il est déjà rare que je parle a quelqu'un d'autre que les personnes que je connais bien alors pourquoi pas. Je m’éloigne un peu et rougie alors qu'il demande si je suis en retard tout en fessant remarquer que je suis nerveux ce qui est d’ailleurs le cas, je finis alors par jouer avec mes doigts.

- Bien en fait oui, j'ai hum quelque heures de retard a mon rendez-vous, c'est pour ça que je suis rentre dans le chariot, je n'ai pas su m’arrêter.


Je détourne le regard au fur et à mesure de mon explication gêné.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mer 25 Jan - 15:21


Finalement ce jeune homme n’est pas méchant, même s’il est extrêmement maladroit. Enfin voyez la bêtise de ma pensée, je pense qu’il peut y avoir rarement aussi méchant que moi. Aussi sournois aussi, dans tous les cas je ne risquais pas grand-chose. Enfin qu’importe ! Je le remercie, mais refuse gentiment et poliment son offre. Je pose alors ma tête sur ma main, poser sur le manche sur mon ballait en l’observant avant de sourire lorsqu’il semble déprimé vis-à-vis de ses cours.

-Tu as déjà pensée au cours par correspondance ? Ça peut être une solution si tu as trop pris à droite et à gauche, tu gère toi-même ton temps.

C’est là qu’il me livre quelque chose dont il semble avoir honte. Enfin pas honte, mais dont il semble avoir peur. Peur de quoi et pourquoi je ne sais pas, mais je le rassure sur le fait que son secret ne craint rien entre mes mains. Je le note même précieusement dans un coin de mon esprit avant de lui sourire en me redressant hochant alors la tête.

-D’accord, d’accord ! Très bien ! C’est promis, si jamais un jour j’ai besoin de quoi que ce soit, je viendrais, compte sur moi.

Il ne semble être qu’un simple humain et à part me servir de garde nourriture, je ne vois pas à quoi il pourrait me servir, mais ne sait-on jamais. Je peux alors le voir devenir totalement timide et gêné et détourner les yeux, je le regarde alors à nouveau, reprenant mon chariot en main.

-Alors ne tarde pas, va si vite, même si tu es déjà en retard ! Enfin… Ne cours pas, tu risques de te refaire mal ! Mais je ne te retiens pas plus !
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Lun 30 Jan - 19:34
Je lui souris, car c'est vrai que sa peut-être pas mal les cours par correspondance, mais je préfère quand même aller a l'université en fait ça me fait changer d'aire de sortir pour aller en cours, mais c'est vrai que je lui ai pensé et c'est vrai, j'y pense de plus en plus, mais non ce n'est pas pour moi. Je suis souri à nouveau après mes réflexions avant de lui répondre.

- Je sais, mais non, je préfère aller à l'université en fait, c'est un peu un besoin d'y aller puis ça me change les idées.

Je souris ferment les yeux quelque seconds avant de les rouvrir pour la regarder, c'est vrai qu'au fond, il veut peut-être mieux que quelqu'un le sache après tout, on s'est jamais ce qui peut arriver. Je penche la tête sur le côté alors qu'il me dit qu'il n'hésiterait pas à venir me voir s'il y a besoin de quoi que se soit-ce qui me rassure un peu, car s'il garde mon secret alors il a bien le droit a quelque chose lui aussi après tout.

- Très bien alors j'attendrais avec impatience le temps de t'aider Eliaz.

Je regarde le couloir gêner devrais-je toujours aller à mon rendez-vous ? Ou bien devrais-je partir, je ne sais pas trop quoi choisir, car le premier truc qui me vient en tête. C'est partir loin retournée dans mon petit chez moi au club et y rester jusqu'au début de mon service bien au calme tranquille pour retirer tous les soucis de la journée. Je souris et repose mon regard sur lui lorsqu'il me dit qu'il n'allait pas me retarder plus longtemps. Je lâche un léger soupir avant de le regarder prenant la parole.

- Bien, je n'ai pas trop envie d'y aller, j'ai des heures et des heures de retard alors je crois que je vais plutôt retourner au club et attendre le début de mon service.
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Ven 3 Fév - 20:45


Il ne semble pas ok avec mon idée et préfère y aller, mais il semblerait que son problème soit d’y aller justement. Enfin soit ! Parfois les gens sont compliqués il ne faut pas chercher et je pense que je ne vais pas chercher. Après tout, je ne le connais pas, lui seul sait ce qui est mieux pour lui. Ma tête se hoche donc simplement comme pour confirmer ce qu’il dit. Ni pour, ni contre. Il me confie ensuite un secret que je lui promets qui sera bien gardé avec moi et il insiste pour pouvoir m’aider. Même si je n’en ai pas besoin, voyant que ça lui tient réellement a coeur j’accepte donc de venir le chercher si jamais un jour j’ai besoin. Ça semble le satisfaire et en toute réponse je lui offre un grand sourire avant de voir l’heure. Je regarde encore l’heure puis lui à nouveau et reprends doucement.

-Si c’est pour votre santé je serais vous, j’irais ! Mais comme je ne vous connais pas… Je pense que vous savez ce qui est mieux pour vous… Dans tous les cas, je suis vraiment désolé, mais moi je vais devoir recommencer à travailler…

Je dis cela avec une petite moue en saisissant mon ballait.
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Alexandre Olivera
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Mer 8 Fév - 21:58
Je soupir réfléchissent toujours au faite si je vais aller ou pas a se rendez-vous mais finalement se sont c'est parole qui mon convaincu car oui c'est importent surtout pour ma santé j'en est bien besoin de toute façon sinon je n'allais pas résister longtemps au club. Je lui sourit alors qu'il me dit qu'il doit reprendre sont travail je hoche la tête un grand sourire au lèvre alors qu'il fait la moue en saisissant sont ballait se qui me fait rire légèrement avant de prendre la parole.

- Vous avez raison je devrais y aller. Travailler bien Eliaz a très vite au club alors.

Je lui fait un clin d’œil le sourire aux lèvres avant de partir en direction de mon rendez-vous je sais, je sais je suis en retard mais c'est comme cela et puis c'est tout puis cela ferais con si je retournée au club sans y avoir été.

Spoiler:
 
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 171
Age : 28

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Eliaz Wicksbury
MessageSujet: Re: Toi, ici ? (Alexandre Olivera) Ven 10 Fév - 14:55


Ce que je dis semble avoir un petit impact puisqu'il semble réfléchir et finalement accepter l'idée. Je saisie mon ballait en le saluant, parce que je n'ai pas le choix que de bosser, même si je peux faire le couloir très rapidement grâce à ma force surnaturel, je ne vais pas le faire. Je préfère prendre mon temps et étiré ma journée, parce que sinon je n'aurais plus rien à faire très rapidement et là ce serait ennuyant. Il me dit que finalement il va y aller et me salut. Ma tête se hoche et je le salut à mon tour avant de le regarder s'éloigner tandis que je recommence à travailler. Au moins ce petit moment aura permis de me divertir quelques peu.


Fin
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 325

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Membre en fer
Voir le profil de l'utilisateur
Membre en fer
Toi, ici ? (Alexandre Olivera)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alexandre Pouchkine
» [Bouret, Alexandre] Sweet enemies
» Portrait d'Alexandre (High Key)
» [Topic unique] Alexandre en photos
» Petite rétrospective Alexandre Sokourov au Jeu de Paume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: RP terminés-
Sauter vers: