AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Jeu 8 Déc - 2:44


Malorie Erikson



Identité




Prénom : Malorie (Malou)
Nom : Erikson
Pseudo pour le club (PNC) : -
Date de naissance : 09/07/1998
Âge : 18 ans
Espèce : Ange
Nationalité : Américaine (Seattle) mais elle ne s'en souviens plus
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Etat Civil : Célibataire
Métier / Études : Dessinatrice autodidacte
Maladie (Si patient) : -
Lieu de travail : Dessine partout
Groupe : Civile surhumain
Avatar : Molly Bair
Code règlement : Ok By Aedan C.


Caractère/Physique




 Malou est petite et chétive.
Elle mesure 1,56m pour à peine 30kg (parfois moins) ce qui lui donne davantage l'air d'une adolescente de 15 ans plutôt que d'une jeune fille de 18 ans.
Ses cheveux mi-longs et raides sont blonds et ses yeux sont bleus assez froids voire parfois franchement glacials mais pétillants de vie.
Elle a un visage étrange et une chose est certaine: elle serait plutôt jolie si elle n'était pas aussi maussade.

Elle s'habille très simplement: jeans, tee-shirt ou pull, baskets usées et son éternel blouson noir un peu râpé.
Les vêtements qu'elle porte ne sont plus de la première jeunesse et sans qu'elle sache pourquoi certains ont des taches indélébiles.


 Malou, car c'est ainsi qu'elle exige qu'on la nomme est une jeune personne complexe et pas toujours facile à comprendre.

Déjà, elle refuse de grandir aussi n'hésitera t-elle pas à devenir de temps à autre anorexique afin de ne pas ressembler aux adultes qu'elle déteste et dont elle se méfie plus que tout.

Au premier abord, avec eux, elle sera donc désagréable, méprisante, ironique, grossière et refusera toute autorité.

Elle imagine qu'elle n'a besoin de personne et bien qu'intelligente, elle n'est pas toujours très cohérente car elle a tendance à penser que ce qu'elle « sait » est ce qui est et que ses rêves sont des réalités au point d'affirmer – preuves très personnelles à l'appui – des inepties.

Malou est excessive; chez elle tout est noir ou tout est blanc, pas de nuance, pas de demi mesure et
c'est un électron libre: elle fait ce qu'elle veut, quand elle veut, où elle veut.
Elle n'a pas aucune patience et s'il y en a un des deux qui doit craquer... Ce sera vous.

En réalité, tout ceci n'est qu'une carapace solidement forgée dès le plus jeune âge.
Au fond, Malou est timide, naïve, fragile, sensible, généreuse et tendre avec ceux qu'elle aime.
Brute de décoffrage elle est honnête et loyale; pas de coups fourrés en sa compagnie: si elle ne vous apprécie pas vous le saurez très vite !

Malgré son grand courage qui la fait parfois foncer tête la première vers un danger qu'elle sera incapable de gérer, elle est peureuse de nature.
Toutefois, quand elle décidée, on peut compter sur elle d'autant qu'elle est maline et débrouillarde. Par contre, l'esprit d'équipe restera très relatif...

Autant prévenir tout de suite: elle a beau être un ange elle ne vous apparaîtra pas forcément sous son meilleur jour.
Par contre, si vous savez passer outre cette façade hostile, vous découvrirez peut-être un trésor bien caché: un cœur débordant d'amitié ou d'amour.

Ah... Elle a vécu à la dure et peut devenir agressive ou violente; reste à vous de ne pas la décevoir...


Histoire




ANTE MORTEM

Malorie Erikson surnommée Malou est née le 9 juillet 1998 en banlieue pauvre au sud de Seattle dans une bicoque au fin fond d'une rue misérable.
Entourée d'une mère obèse, alcoolique, vautrée dans un canapé devant la télévision du matin au soir et d'un père analphabète, faible, taciturne et démissionnaire, elle a poussé comme une herbe sauvage sans aucune éducation.
Seul son frère Erik de deux ans son aîné s'occupait un peu d'elle. Il a fait partie de ses meilleurs souvenirs d'enfance; elle lui a voué jusqu'à la fin une passion sans borne qu'elle a un moment confondu avec de l'amour.

Dès les premières années d'école les choses se gâtèrent.
Vêtue très pauvrement, pas toujours propre elle était la risée des enfants. Les rares fois où sa mère l'accompagnait Malou subissait de leur part les pires vexations au point qu'elle devint bagarreuse.
Méprisée par le corps enseignant, punie injustement, trompée, blessée dans son amour propre par ceux qui auraient dû la protéger, elle se mit à les haïr et se jura de ne jamais devenir comme eux.
A l'adolescence elle était en échec scolaire, solitaire et devint rapidement hostile.
A 17 ans, elle décida de ne pas aller au lycée, elle voulait être dessinatrice.Elle se voyait déjà grande artiste, riche et célèbre et, à défaut d'inscription dans une école d'art, trop chère pour la maigre bourse du foyer, elle passa ses journées à dessiner dans sa chambre.

Mais rien de ce qu'elle avait rêvé ne se produisit.
Un jour un flash d'information télévisé parla d'une étrange épidémie qui sévissait. Rien de grave, l'Etat gérait le problème au mieux mais le bruit courrait que des humains morts revenaient à la vie sous forme de cadavres ambulants avec une unique idée en tête: mordre et manger les êtres vivants qui devenaient à leur tour infestés par cet étrange virus.

Ce qui au début passait pour un canular devint jour après jour une réalité alarmante. Au point que ni les hôpitaux surchargés, ni les militaires ne surent résoudre le problème et abandonnèrent la population à son triste sort.
L'état d'apocalypse était décrété.
Livrés à eux-même, ceux qui jadis étaient des citoyens devinrent des pillards sans vergogne où le chacun pour soi et même pas Dieu pour tous était la règle de base pour survivre.
En plus des meutes toujours plus grandes de rôdeurs, se rajoutaient les criminels, les violeurs, et autres brutes de la pire espèce qui s'avérèrent bien plus dangereux que les morts vivants.

Après avoir mangés tous les chats du quartiers puis les rats, il n'y eut bientôt plus rien à se mettre sous la dent chez les Erikson comme chez les voisins.
N'en pouvant plus, Erik, le frère, partit de la maison peu avant Noël afin d'aller aider les autres.
Cloîtrée dans la maison où les ouvertures avaient été obturées par des planches clouées, face à une mère impotente, mourante et un  père presque toujours absent, Malou décida elle aussi de prendre le large un matin de printemps.

Effrayée, elle longea les murs de la ville à pieds, se cachant et dormant dans les bennes à ordures pendant plusieurs jours avant d'atterrir dans une zone industrielle où elle fit ses premières rencontres et ses premières armes.

En avril, après avoir galéré au milieu de mille dangers, la faim tenaillant ses entrailles elle arriva sur la nationale 101, aux alentours de Brinnon et c'est là qu'elle le vit pour la première fois...
Il était beau, il était grand, c'était un dieu, un héro, un guerrier et surtout, il n'avait rien d'un adulte: c'était un poète au cœur pur. Ce fut le coup de foudre, elle en tomba amoureuse instantanément.

S'ils avaient su; s'ils avaient pu prédire l'avenir, ils se seraient déclaré leur flamme mutuelle sans attendre, dès le premier regard.
Malheureusement, la vie en avait décidé autrement et c'est après maintes péripéties où ils avaient cent fois failli y laisser leur peau qu'ils s'embrassèrent enfin, se jurant un amour éternel.
Et quel amour...
La terre en avait-elle déjà porté un comme celui-ci en son sein ? Rien n'était moins sûr.
Il n'était que passion, tendresse, mots doux susurrés à l'oreille l'un de l'autre, tout ce que l'on peut rêver de plus beau et de plus fort au point qu'ils en étaient transfigurés.

Mais leur histoire était trop splendide pour un monde aussi dévasté et entre deux baisers torrides, ils ne virent pas le Dieu ou le Démon Vengeur les pointer du doigt. Quand ils en eurent conscience, il était trop tard.

C'était une belle journée de la fin du mois de juillet.
Nounours – surnom qu'elle avait donné à son aimé – était parti couper du bois avec l'ami Josh dans la forêt tandis que Malou tournait comme un lion en cage dans la ferme à ne savoir que faire.
Comme le soleil baissait à l'horizon, elle eut envie d'aller à la rencontre des deux hommes en prenant un raccourci par le bas de la montagne.
Elle allait d'un pas alerte quand soudain, à environ vingt mètres, elle aperçut un mort-vivant entre les arbres.
A peine eut-elle le temps de se cacher dans un buisson et de tirer son rouleau à pâtisserie de son sac à dos que le mangeur d'hommes l'ayant repéré s'avança vers elle; c'est alors qu'elle le reconnu.
Son visage était pâle, son regard était vide et pourtant, aucun doute, c'était bien lui, le frère adoré qu'elle avait tant cherché.
Erik ? Murmura t-elle, c'est moi, Malou... Tu ne me reconnais pas ? Ajouta t-elle en se redressant.

Que se passa t-il dans sa tête à cet instant ? Elle n'en saurait jamais rien; toujours est-il que plutôt que fuir ou l'attaquer dans le but de l'achever comme tout humain équilibré aurait fait, elle avança vers lui et se propulsa dans ses bras, en pleurs, prête à l'embrasser.
Ce qui devait arriver arriva et celui qui n'était plus qu'un zombie décharné, en état de putréfaction avancé se jeta sur elle et lui arracha l'épaule de ses dents.
Comme folle, aveuglée de douleur, elle hurla plusieurs fois le prénom tant chéri sans même entendre Nounours qui arrivait à la rescousse.
Mais c'était trop tard. La jeune fille s'écroula comme une poupée de chiffon dans les bras de son amoureux.
Elle eut juste le temps de lui dire combien elle l'aimait et de le supplier de lui fendre le crâne avec sa hache afin qu'il libère son âme et la délivre du virus avant de rendre le dernier souffle, la tête blottie contre le torse chaud et protecteur de l'homme de sa vie.


POST MORTEM


D'abord elle avait quitté son corps de chair tandis que le double immatériel planait au-dessus de l'aimé et de Josh l'ami qui venait de le rejoindre.
Ils étaient effondrés au point qu'elle en éprouva un chagrin sans nom accentué par le fait qu'elle ne pouvait ni pleurer, ni hurler de douleur puis, l'un des deux avait dû libérer son âme car après un temps de flottement dans un environnement sombre qui pouvait être apparenté aux portes du néant, elle se sentit tout à coup glisser dans un tunnel aux couleurs de l'arc-en ciel comme baigné d'amour infini, de paix et de tranquillité.
Elle avait la sensation de flotter dans cette béatitude et se laissa porter doucement jusqu'à une grande lumière blanche et aveuglante qui avait l'air d'indiquer la fin du voyage.

Là, un homme qui se présenta sous le nom de Saint Pierre la prit gentiment par la main et l'amena jusqu'à Dieu.
La divinité était tellement gigantesque que ses cheveux blancs se confondaient avec les nuages.
Un peu interloquée, Malou contemplait cet étrange personnage, droite comme un « i », prête à la défensive quand celui-ci éclata d'un rire sonore à la vue de ce nain terrestre pas plus haut qu'une fourmi qui le toisait du regard.

Ce qu'elle ne savait pas, c'est que ce Dieu venait de festoyer avec Zeus, Amon Ré, Shiva, Allah ainsi que tous les autres, avait un peu abusé de l'ambroisie et se sentait tout guilleret.
D'une voix légèrement pâteuse il lui demanda son nom.
Malou, répondit-elle, et toi ?
Dieu se gratta la tête éberlué.
D'habitude tous les humains répondaient timidement, le regardaient avec dévotion avant de tomber à genoux, priant et suppliant alors que celle-là...
Je m'appelle YHWH, lança t-il pour la prévenir qu'elle n'avait pas affaire à n'importe qui.
Euh... T'as dis quoi là ? Demanda Malou.
Alors YHWH, dans toute son omniscience en conclut que la petite personne ne devait pas avoir beaucoup de culture. Peut-être avait-il eu la légèreté de la balancer un peu trop rapidement dans un de ces mondes barbares et sans scrupules ?
Laisse tomber et appelle-moi Dieu comme tout le monde !
Répondit-il avant de rapetisser afin d'être à la hauteur de l'adolescente; mais à peine eut-il le temps d'esquisser un sourire de bienvenue qu'elle partit dans une toute série d'invectives, le traitant de psychopathe débile pour avoir oser laisser se disperser sur Terre un tel virus engendrant de tels monstres accompagnés de tels tragédies, qu'il était un dégueulasse d'avoir fait mourir son frère et elle-même en laissant Nounours tout seul avec sa peine immense et l'ami avec ses remords, puis, sans même reprendre sa respiration lui demanda s'il « n'avait que ça à foutre dans son putain de paradis à la con que d'emmerder comme ça tous les êtres humains »...

Sur ces paroles, YHWH s'assit sur un tabouret qui traînait dans un coin et se mit à réfléchir tandis que Malou le fixait, bras croisés d'un air méprisant.
Bon, dit-il, ok, je vais te montrer quelque chose; je te dois une explication.
Là dessus il se leva et entraîna la jeune fille sur un chemin qui menait à un temple tout en lui expliquant que dans un de ces mondes un écrivain Français avait su décrire presque parfaitement ce qui se passait ici.
Ils entrèrent dans une pièce et celui dont on ne peut prononcer le nom alluma la lumière.
Malou resta pantoise, bras ballants, mâchoire tombante devant ce qu'elle vit:
comme posées sur des trépieds, une bonne douzaine de planètes Terre, étaient alignées et tournaient  dans une sorte de bocal à poissons.
Chacune de ces planètes est un terrain d'expérience pour mes élèves, expliqua Dieu et chacune est un monde à part entière avec des êtres humains.
Passant devant la planète N°3, semblables aux autres, il ajouta: voici le monde de cet écrivain dont je t'ai parlé tout à l'heure puis, s'arrêtant devant la N°5, il lui tendit une loupe et dit: voici ton monde, regarde; elles sont toutes réglées sur plus ou moins juillet 2016.
La jeune fille s'approcha, regarda et recula d'effroi. Elle venait de voir Seattle puis les montagnes, la forêt, le cadavre de son frère, Josh et elle-même dans les bras de Nounours !
La curiosité prenant le pas sur l'angoisse terrible qui serrait sa gorge, elle s'approcha à nouveau et ajusta la loupe afin de bien détailler la scène:
Josh était en larme et tendait un poignard. Bobby, effondré, invectivait les dieux d'une rage sourde avant de se munir de l'arme et de plonger la lame dans le crâne de la  jeune fille afin de libérer son âme du fléau.
Au paroxysme du chagrin elle allait reculer encore quand elle entendit l'amour de sa vie entonner une chanson rien que pour elle et lui. Sa voix était si belle, si triste qu'elle se mit à pleurer.



Un peu plus loin, sur la N101, une meute de morts-vivants déambulaient.
Tétanisée, incapable de proférer un son, elle se laissa diriger devant les autres jusqu'à la planète N°9.
Là, YHWH s'arrêta, attendit qu'elle le rejoigne au-dessus de ce nouveau monde et annonça: c'est là que je vais t'envoyer à présent.
Malou le regarda comme si elle allait lui sauter à la gorge mais, imperturbable, Dieu continua:
cette ville s'appelle Oslo, c'est la capitale de la Norvège, petit pays d'Europe et quelque part par là, ton Nounours y habite... Sous une autre forme, naturellement mais son corps et son mental sont restés à peu près les mêmes.

Comme la jeune fille levait vers lui des yeux pitoyables et incrédules, il eut envie de faire un bon geste, ce qui était normal pour un bon Dieu et décréta:
sur cette planète N°9 tu seras un ange; tu auras pour mission de retrouver ton grand amour et de le rendre heureux.
Si tu réussis, il sera à toi et je te souhaite tout le bonheur du monde pour l'éternité mais si tu échoues, tu deviendras un ange déchu et misérable jusqu'à ce que mort s'en suive.

Désormais tu incarneras l'ange de la Kabbale N°56 nommé Poyel, l'ange de l'amour, tâche de lui faire honneur.
Pour t'aider dans ta quête je t'offre un pouvoir:
quand tu toucheras une personne tu lui transmettras une sensation positive de ton choix: joie, sérénité, bien-être, chaleur, douceur, etc. qui apaisera ses tourments tant que ta main restera sur sa peau mais toi en retour, tu ne recevras rien; c'est un don gratuit pour autrui.


A présent, je vais tout effacer de ta mémoire. Une fois arrivée en bas, la seule chose dont tu te souviendras c'est ta mission. Va !
Et tandis que Malou était éjectée d'une pichenette vers la Terre N°9, YHWH partit d'un énorme rire qui provoqua un orage sur la Terre N°6.
Foi de Dieu ! S'exclama t-il, je n'ai jamais vu d'ange avec un aussi mauvais caractère !!!

La jeune fille n'était plus qu'à quelques kilomètre de ce nouveau sol.
Sa mémoire devint vierge de toutes choses d'avant sauf...
Sauf que Celui-dont-on-ne-doit-pas-Prononcer-le-Nom, pas encore tout à fait dégrisé n'avait pas correctement fait son travail.
Résultat: de temps à autres, Malou aurait des flashs, très courts, flous et inutiles dans ce monde ou bien des sensations diffuses de déjà vu.
De plus, il lui resterait quelques réactions instinctives, totalement absurdes pour la Terre N°9 ainsi que quelques petits détails matériels insignifiants...


Derrière l'écran



Pseudo : -
Âge : -
D'où viens-tu : France
Scénario : -
Présence : Disponible
Comment as-tu connu le forum : grâce à Nounours !
Un commentaire ? Je pense que je vais bien m'amuser ici

Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : dessinatrice autodidacte
Localisation : itinérante
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 2:55
Coucou Malou. C'est sur que tu vas d'amuser ici! Les gens ont une belle âme!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Mineur, portier, Bucheron et homme à tout faire
Localisation : Ville et le bois tout près
Date d'inscription : 02/09/2016
Messages : 370
Age : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 2:57
Bienvenue parmi nous Malorie ! J'espère que tu te plairas ici Very Happy
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 9:29
Merci pour votre accueil ! sunny
oui, je pense que je vais me plaire ici. I love you I love you I love you
Je n'ai plus qu'à ajouter le code (que je ne sais pas trouver, si quelqu'un a un tuyau ? Rolling Eyes ) sur ma fiche et je pourrais la soumettre en vérification à l'admin !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : dessinatrice autodidacte
Localisation : itinérante
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 21:58
Bienvenue Malorie Very Happy !! (Officiellement cette fois Very Happy)

Je suis content de te compter parmi nous et j'ai hâte de jouer avec toi ! Donc pour le code, il ce trouve simplement dans le règlement ! Ici => http://two-worlds-in-pain.forumactif.org/t10-reglement

Tu verras ce sont des trucs glisser dans le règlement, tu ne pourra pas le raté Smile
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 22:27
Bienvenue parmis nous !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 22:48
Je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue parmi nous chère Malorie ! Very Happy J'espère que tu te plairas parmi nous avec ce personnage qui promet de belles histoires ! Si jamais tu as des questions ou des soucis, n'hésite pas à nous envoyer un mp on se fera un plaisir de t'aider !
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 610
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Déc - 22:53
Merci à tous !!! Very Happy
je pense avoir compris pour le code, je le noterai demain.
Bonne nuit !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : dessinatrice autodidacte
Localisation : itinérante
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Déc - 0:20
Donc désolé pour le temps de validation ! Nous parlions d'un petit truc, du coup Artémis t'enverra un MP ! mais en attendant...



Félicitations Malorie !



Nous te souhaitons la bienvenue sur Two-Worlds-In-Pain ! Ta fiche est parfaite, nous te validons donc ! Te voici donc prête à jouer parmi nous. Tu as été ajoutée au groupe civil surnaturel.

Mais avant toute chose, il va falloir que tu finisses de totalement installer ton personnage en venant ici pour avoir un logement et ici pour qu'on te rajoute au bottin des métier ! Et si tu as besoin d'un lieu tout particulier, n'hésite pas à venir nous le demander ici. Et si tu veux rester connecter au monde, viens ici

Il faut également que tu viennes faire ta fiche de Rp ici
si tu veux que les autres joueurs viennent te demander des petits sujets ! Il faut aussi pouvoir garder une trace de tous tes liens, alors clique ici pour se faire. Et si jamais tu es patient au sein de l'hôpital Helse Magi, n'oublie pas également de venir faire ta fiche de patient ici

Et surtout il est important et obligatoire d'aller remplir ton profil et ta fiche personnage qui s'appelle "vos info rapide !" disponible également dans le profil.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des administrateurs !




Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Déc - 19:08
Bienvenue petit ange !!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Déc - 22:20
Merci, je suis très contente ! sunny

je ne découvre ma validation que ce soir car j'ai eu un WE très chargé moi aussi donc ce n'est vraiment pas grave pour le temps que tu as pris Aeden.

Je ferai tout ce qu'il faut demain car là je suis trop naze ! Sleep

A tout bientôt ! I love you
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : dessinatrice autodidacte
Localisation : itinérante
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Déc - 22:52
Pas de soucis, j'ai été comme toi ! Si tu as la moindre question ou problème n'hésite pas à venir me voir Wink
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Un tour à la mairie :: Choisir son camp :: Faîtes vos papiers :: Les validés-