AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'éternel recommencement ou l'histoire sans fin, à votre guise. (Winston Goodman)

 :: Un tour à la mairie :: Choisir son camp :: Faîtes vos papiers :: Les validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 22 Déc - 3:05

   

   
Winston Goodman

   

   

   
Identité

   


   

Prénom(s) : Winston
Nom : Goodman
Pseudo pour le club (PNC) : Aucun (pour les Calls, prostitués et strips)
Date de naissance :  Il doit être aussi vieux que Dieu lui-même
Âge :  la cinquantaine
Espèce : Phoenix
Nationalité : Britannique/ Américain
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Etat Civil : Célibataire
Métier / Études : Urgentiste et chirurgien de talent en semi-retraite
Maladie (Si patient) : Aucune
Lieu de travail : L’hôpital de préférence
Groupe : Personnel de l'hôpital
Avatar : Jeff Bridges
Code règlement : Ok By Aedan C.

   

   
Caractère/Physique

   


   

 Bon pour le point de physique. Je n'aime pas trop me décrire, car j'ai l'impression de me valoriser au maximum. Mais pour les besoins de ce bouquin, je vais me plier à cet exercice. Donc, commençons par mon visage. Comme le dirait ma sainte mère, j'ai une véritable tignasse châtain qui orne mon crâne. Un peu plus et les lions seront jaloux de ma pilosité. Mais à l'automne de ma vie, un des signes de vieillissement à décider de s'infiltrer dans mes cheveux, rendant le tout un peu trop grisonnant à mon gout. Depuis que je suis sur ma propriété en montagne, j'ai décidé de me laisser pousser la moustache et une barbichette. Elle est à ma grande honte assortie à ma chevelure, mais le tout adoucit mon visage angulaire et un poil sévère.  Et bien sûr cela augmente considérable mon charme britannique agrémenter d'une pincée de fourgues texane. J'ai un front assez décalé, laissant présager à une certaine faculté à raisonner selon les croyances populaires. Mon visage est parcouru par quelques rides que l'âge de la raison a laissées sur ma peau tanné par les travaux au plein air. Mais ce qui attire souvent les regards sur ma personne ce sont mes yeux. Eh oui des iris bleutés, un brin délavés, respirant l'intelligence et la perspicacité. Autres parties de mon anatomie que je suis très fiers ce sont mes mains. Des mains de chirurgien. Habiles, adroites et dotées d'une dextérité très prononcée. Je pourrais même me vanter que j'ai un doigté précis et délicat et pas juste pour les besoins de la médecine. Mais passons ces détails d'un jardin secret qui seront surement dévoilés un peu plus loin. Patience, mes chers lecteurs. Pour la physionomie globale de mon corps, disons que ma taille avoisine les un mètre soixante-dix-huit. Pour mon poids, je suis encore un peu en chaire, le poids que me rend la balance est d'environs dans les quatre-vingts kilogrammes. Mais je tiens à spécifier que mon existence sur la terre m'a permis de gagner un peu plus de muscle et de perdre mon ventre de sédentaire.

Pour mon style vestimentaire, disons que dernièrement j'affectionne les bottes de travail qui maintien la cheville solidement. Les jeans, solides et durables et bien entendus des chemises de coton pour laisser échapper la transpiration. Une veste de cuir, un peu du style des aviateurs de la Grande Guerre, me tient au chaud durant mes travaux à l'extérieur. Bien entendu, j'ai encore des vestiges de mon passé jet set et urbain. Des complets de marque, des pantalons, des Rolex et des symboles de bons goûts que j'ai remisés pour profiter d'une vie simple et loin du brouhaha de la ville. Vieille habitude que j'ai depuis mon année dans les volontaires de Médecin sans frontière, mon sac de médecine m'accompagne toujours. Vous savez le sac à dos de couleur jungle avec la croix rouge dessus ? J'ai un vieux fusil de chasse à deux canons pour m'assurer une certaine protection à la maison. Vous savez, en montagne on sait, jamais sur quel prédateur, humain ou animal ou créature, ne pourrait venir me chercher des noises. Les services d'urgence prennent une éternité à me rejoindre dans mon petit coin de paradis sur terre.  Bien sûr un petit  souvenir de ma famille britannique. Un cadeau de mon grand-père pour mes exploits en escrime. Une canne-épée que je garde précieusement à porter de main lors de mes escapades sur les sentiers pédestres. Une touche d'élégance anglaise dans ce monde nombrilisme.
   

   

 Bienvenue à vous chers lecteurs. Dans un premier temps, j'aimerais vous remercier sincèrement de lire l'autobiographie de ma vie. J'espère que ces quelques lignes sauront trouver grâce à vos yeux et qui vous feront passer par un amalgame d'émotions. En parlant de sentiments et de psychologies, je pourrais mettre la table en vous confiant quelques qualités et défauts qui ont de moi, de nous tous en fait, des êtres humains dotés de conscience. Si vous me permettez, je débuterais cette description personnelle par les dispositions positives. Les gens me considèrent des plus calmes. Je suis comme un roc au milieu de la tourmente de la vie. Disons qu'être  chirurgien demande des nerfs d'aciers et de ne pas flancher à la première brise d'angoisse. Je retiens ce trait de personnalité de mon côté britannique. J'ai un bon sens de l'humour et je suis aussi, comme l'exigent les dignes représentants de Sa Majesté, un pince-sans-rire. Étant un grand esprit, j'adore me renseigner sur une multitude de sujets. Je suis cultivé et j'adore partager mes connaissances. Étant un médecin, à la semi retraite certes, j'ai pu développer au cours des années de professionnalisme une grande compassion. Un entregent pour les gens en général. J'adore être ponctuel aussi. Toujours à l'heure à mes rendez-vous, pour le thé et les interactions sociales dont je suis friand! Mais ce qui me distingue, me faisant surement passer pour un dinosaure d'un autre âge, c'est mon civisme et mon côté gentleman. La politesse, la courtoisie et les bonnes manières ont encore leurs places dans ce monde où l'individualisme et les coups de couteau dans le dos sont de plus en plus prononcés.

Maintenant l'autre côté de la médaille. Les imperfections que j'essaie de travailler pour les adoucir aux yeux des gens. Le premier, sûrement un héritage de mon père originaire du Texas, est d'être revanchard. Hélas, je sais me montrer direct et je peux démontrer un certain mordant quand je suis personnellement attaquée ou bien les êtres qui me sont chers. Un autre point, qui est malheureusement négatif au stade que je le possède, est la prudence. J'essaie toujours de bien agir, de minimiser les risques et souvent dans le feu de l'action, je suis le dernier à réagir. Heureusement que dans ma profession je n'avais pas ce défaut. Sinon le nombre de patients décédés lors de mes interventions serait astronomique. Je pourrais me qualifier de vieux cheval de laitier. Je m'explique, car je peux sentir vos regards interloqués. Depuis ma retraite, j'ai une routine et je fais les mêmes actions jour après jour aussi fidèlement que possible. Donc c'est ma zone de confort. Si j'en sors, je suis un peu hébété pendant quelques minutes. Ce qui peut être dangereux en situation critique. Je suis un rêveur. Je crois en la bonté humaine et surtout à un monde où tous les gens seront égaux et en paix. Un vrai utopisme quoi! Autre point qu'on me reproche des fois, c'est ma grande disposition à parler. Je sais garder les secrets, mais j'adore émettre mon point de vue sur tous. Comme le disait un de mes amis de l'université, je pourrais réussir à trouver la fin de la célèbre « Pet et répète sont dans un bateau. ». Et mon plus grand défaut, qui est selon moi ma Némésis, est la susceptibilité. Souvent je prends la mouche pour des allusions envers ma personne. Mais surtout sur ma profession bien-aimée. Souvent je vais rétorquer par une langue acérée et des mots tranchants. Mais après un laps de temps assez court, je vais enfin comprendre la blague et je vais m'excuser. Donc je vous avertis, chers lecteurs.  Ne m’envoyez pas de commentaires négatifs pour mon livre sinon je vais aller vous voir personnellement pour vous en toucher deux mots.

   

   
Histoire

   

   

 (Pour les besoins de la cause je ne vais que vous énumérer ma vie de ce cycle d'identité. Si je commencerais par le début, disons que la somme d’informations fourni sera astronomiques. Sachez juste que j'ai pris part à la majorité des évènement que l'humanité à engendrer. Souvent un chercheur célèbre, un scientifique de renom ou bien un médecin qui a frapper l'imaginaire pourrait être moi sous une autre forme.) Maintenant mes lecteurs, nous pouvons plonger dans le vif du sujet. Comme toute bonne histoire à un commencement, je vais la débuter comme de raison sur les origines de ma naissance. Ma mère était une fille unique d'une famille assez fortunée de Radley, en Angleterre. En janvier 1956 Margaret, le prénom de ma sainte mère, fut acceptée à l'université du Texas pour finaliser ses deux dernières années en littérature américaine. Elle avait un esprit d'aventure assez prononcé et une envie de croquer, littéralement, dans la culture de nos anciennes colonies. Elle rencontra un joueur de football, un certain Andrew Goodman. Comme de raison elle succomba aux charmes de cet américain doté d'une musculation assez impressionnante et au cerveau qui pouvait passer au travers du chas d'une aiguille. Mon paternel détrompa la vieille croyance qu'au Texas il n'y a que des taureaux et des pédés. Il démontra la subtilité du rodéo à Margaret et je me suis faufilé à la tête des 250 millions autres spermatozoïdes  pour naître au mois de septembre 1956. Comme ma naissance fut en sol américain, j'ai eu le droit d'avoir la citoyenneté. Mon père, bon joueur et comprenant qu'il devait assumer ses actes, maria Margaret à Las Vegas. J'ai vécu mes premiers mois comme un Américain avant de retourner vers le pays qui m'a regardé grandir et instruit. Comme de raison, le mariage de raison fut vite volatilisé dans les aventures et la tromperie.

Les parents de ma mère furent disons, froissés. En plus de revenir sans diplôme, elle avait apporté un bâtard yankee dans ses bagages. Mais au lieu de faire un drame, ils firent comme tous bons britanniques qui se respectent. Mes grands-parents ont pris soin de ma mère et de moi et j'ai eu une enfance des plus heureuses. Au grand plaisir de ma famille, je n'avais pas hérité des capacités mentales de mon père biologique. Plutôt de l'esprit cultivé et l'intelligence  des Butler. Oui je vous entends penser, je suis un Goodman. Sur mon acte de naissance, ce fut de la seule chose que mon géniteur m'a léguée. Mais je dois faire mauvaise fortune bon cœur. Le nom de famille de ce salaud me fait penser que je dois être un modèle de civisme et de galanterie envers les dames et non un chauvin comme lui. Mais passons outre ce sinistre individu. Voyez-vous, j'adore apprendre tous et n'importe quoi. Une véritable éponge en quelque sorte. Donc, mon cursus académique fut des plus brillants je peux vous en passer un papier. Pour suivre les traces de mon grand-père, un médecin de famille, je m'inscris à l'université d'Oxford en médecine. J'adorais chaque cours ainsi que les séances un peu plus pratique avec le corps étudiants si vous me suivez bien. Mais tout fut conclu dans la bonne entente et surtout dans un respect mutuel des plus profonds. Je devrais arrêter ces jeux de mots à double sens. Bref, soyons concis et non circoncis. Je ne trouvai jamais la perle rare qui me  fit transformer les jambes en cotons et faire naître une envolée de papillons au creux de l'estomac. Pour mon bien-être physique, je m'inscris aux sports nobles de l'université que sont le cricket, le golf et l'escrime. J'y fis bonne figure, étant même dans l'équipe universitaire d'escrime et remportant plusieurs championnats. Mais même  si les études étaient passionnantes et les activités parallèles encore plus, mon esprit aventurier et altruisme voguait vers d'autres cieux. Il y avait un conflit sanglant, une guerre ou mon second pays avait mis les pieds et que maintenant c'était un bourbier rempli de sang et de tripes. Le Vietnam. Ce fut après l'année universitaire de 1974.  Jeune et libertin dans tous les sens du terme, je me décidai pour être volontaire pour la Croix-Rouge. Aider les pauvres gens pris entre les deux feux de deux pays luttant pour des idéologies si différentes. Moi ce qui m'intéressait surtout, c'était l'individu. Vous vous souvenez, je suis un rêveur. Mais ma famille me força à rester et me voilà de retour sur les bancs d'études.


En 1982 j’ai finalisé mon cursus académique pour devenir médecin et ensuite chirurgie généraliste. Donc je pouvais pratiquer où je voulais, mais j’ai jeté mon dévolu pour Londres. Pour quelle raison vous devez me demander. C’est très simple.  Étant un peu blasé de la campagne anglaise, écoutant mon côté américain, j’ai décidé d’accepter la proposition de m'installer en ville. J’ai pu travailler pendant près des 30 années suivantes dans un centre hospitalier de Londres. Pour passer mes vacances, j'allais étrangement vers la Norvège. Pour être plus précis dans les montagnes près d'Olso. Par un heureux coup du sort du destin, j'ai pu acquérir une ferme montagnard pour mon côté pionniers. Au nord-est de Seattle pour être précis. Donc en quelques sortes j'ai été fermier à demi-temps, apprenant avec mes deux employés qui vivaient là pour faire fonctionner le tout durant mes vacances et mes mois à mes frais. Durant ce laps de temps, j’ai adoré et détesté travailler dans cet hôpital. La vie urbaine, pour un Britannique, est motivante à souhait. J’avais accès à des gyms, des bars et des théâtres. Mon côté social et mondain était rempli juste à la gueule. Mon tact, mon civisme et ma profession m’ouvraient les portes de plusieurs endroits. Mais aussi je continuai de m’entraîner pour garder une certaine forme. Un club d’escrime me compta parmi ses membres ainsi qu’un club de golf privé. J’ai connue des maîtresses, des femmes charmantes aux sourires rayonnants. Mais encore une fois aucune ne sut capturer mon cœur.

À croire que j'étais destiné à finir comme un vieux garçon. Ma mère mourut, me légua une petite fortune que j'investis dans la bourse. Disons qu'avec mes avoirs, mes actions et mon salaire de médecin, j'étais assez à l'aise côté financier. Mon travail me combla littéralement. Il me montra le meilleur et le pire côté de l'être humain. Mais aussi les stupidités qui me font encore rigoler lors des soirées au coin du feu avec un bourdon à la main. Pour satisfaire votre curiosité, je pourrais vous faire part d'une anecdote pour chaque fait énuméré ci-dessus. Je devrais écrire un autre livre si je voudrais relater tout ce qui s'est passé pendant ces 30 ans. Le meilleur de l'humain fut de voir des gens offrir leur sang spontanément quand l'hôpital avait eu une pénurie à cause d'un terrible accident de circulation. Voir ces dizaines de personnes se proposer m'a donné foi à l'humanité. Le pire fut les blessures résultant de violences gratuites. Les fusillades, les règlements de compte à l'arme blanche et j'en passe. Pour la stupidité, vous serez surpris de voir les nombres d'objets que les gens s'insèrent dans le rectum et que ça coince là. La plus mémorable insertion d'un corps étranger dans l'anus fut le manche d'une pelle. Mais la raison donnée m'avait fait perdre mon flegme légendaire et crouler de rire les larmes aux yeux. L'homme avait escaladé une échelle pour fouiller dans le grenier de sa maison. Mais ce qui est comique fut que l'individu était flambant nu et qu'il était tombé assis sur la pelle. Donc vous imaginer le fou rire et les mois suivants à se remémorer cette chute douloureuse et mémorable durant les pauses.

Donc nous voici en 2013 mine de rien. J'ai décidé de prendre une semi-retraite pour me permettre de me concentrer sur l'écriture de ce bouquin. Voulant trouver le calme et la quiétude nécessaire pour faire surir de mes souvenirs les meilleurs passages de ma vie, j'ai voulue naturellement trouver un lieu éloigné de tout.  Donc j'ai décidé de laisser mon Angleterre chéri pour le ranch en montagne au États-unis. Vous vous souvenez de mon achat il y a quelques années? Mes vacances à apprendre le métier d'agriculteur durant les 30 dernières années? Je rêvais de trouver cette âme de pionnier. Sentir les durs labeurs de la ferme, avoir des animaux et récolter les fruits de mes labeurs. J'en ai bavé mes chers lecteurs, mais j'ai tenu tête et je peux me féliciter que je peux me débrouiller assez honorablement de toutes les tâches. J'adore m'occuper de mes animaux, voir mes plantes me donner des légumes et j'ai même réussi à faire mon propre thé. Mais heureusement que ces nombreuses années à apprendre m'ont servis.

Mais un appel m'a fait sortir de ma semi-retaite pour reprendre le collier à l’hôpital d'Olso... Je vais maintenant vous raconter la suite de ma vie chapitre par chapitre si vous me le permettez naturellement.

   

   
Derrière l'écran

   

   

Pseudo : Guylou
Âge : 36
D'où viens-tu : Du Québec
Scénario : aucun
Présence : ue fois par deux jours environ
Comment as-tu connu le forum : Par un ange
Un commentaire ? Il à l'air bien

   
Membre en plomb
avatar
Emploi : Chirugien
Localisation : HM
Date d'inscription : 19/12/2016
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 8:42
Bienvenue ici Dr. Goodman !
j'adore ta fiche, l'avatar et j'ai hâte de RP avec l'Australien...euh... le Britannique ! Wink
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : dessinatrice autodidacte
Localisation : itinérante
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 11:10
Bienvenue parmis nous
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : sans emploi
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 315
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 13:56
Bienvenu ici Winston... Euh... Fais attention à toi ok?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Mineur, portier, Bucheron et homme à tout faire
Localisation : Ville et le bois tout près
Date d'inscription : 02/09/2016
Messages : 370
Age : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 14:27
Hey bienvenue Winston Very Happy Je suis ravi de te compter parmi nos membres et que tu agrandisse la famille ! Pour te valider, il me manque juste deux petites choses : il te manque la fin du code du règlement et ensuite je voulais savoir ce que ton espèce faisait plus en détails, car tu n'en parle pas réellement ! Viens me voir en MP pour m'expliquer ! De ce que je comprends tu as juste l'immortalité ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 16:36
Bienvenue parmi nous !!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 20:19
Bienvenue parmi nous Winston ! J'espère que tu te plairas Very Happy
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Déc - 20:38
Bienvenue parmi nous docteur ^_^
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 19:23
Bienvenue parmi nous ! Razz
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 396
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 19:54
Oula je viens de voir que j'ai oublié de te souhaiter la bienvenue ! Alors, je rectifie le tir et je te dis .. bah bienvenue Very Happy Si jamais tu as un souci, n'hésite pas à venir me voir en mp, je ferais mon possible pour t'aider ! Hâte de te croiser sur le forum, j'espère que tu te plairas parmi nous Very Happy
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 610
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 20:03
Malorie : Un plaisirs renouveler et surtout consumer dans mon cas de vous revoir ici ma chère. Et si je peux rajouter un fait historique, l'Australie était une terre d'exil pour les lascars de l'empire Britannique. Donc ne me confondez plus de grâce avec ces ancêtres de prisonniers en puissance! Wink

Liorah : Je vous remercie pour cet accueil tout feu tout flamme milady.

Bobby : Merci à vous mon géant qui déclenche des passions lors de votre passage!

Aedan : J'ai horreur de l'avouer, mais je n'ai pu que trouver que cinq partie de votre secret.Vous devriez avoir sur l'heure la messagerie tant désiré. Et merci pour votre mot de bienvenue sur cette petite merveille de forum!

Eretria : Je vous remercie de tout cœur! Et j’espère que notre rencontre futur, si rencontre il y a naturellement, va faire des étincelles.

Lilith : Merci pour cet accueil diabolique ma chère! Je sens qu'effectivement je vais me plaire dans ces lieux. Au plaisirs de se rencontrer lors d'un échange cordiale ou bien plus ardent!

Alexandre : Je vous remercie mon cher ami et n'oublier pas que je prodigue des visites en privé aussi!

Eliaz : Le plaisir de votre rencontre est des plus apprécier. J'espère bien que nous allons nous entendre sur plusieurs sujets de discussions ou bien passe-temps!


Membre en plomb
avatar
Emploi : Chirugien
Localisation : HM
Date d'inscription : 19/12/2016
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Déc - 20:10
Je n’oublierais pas les visite privé alors hihi
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Déc - 13:48


Félicitations Winston !



Nous te souhaitons la bienvenue sur Two-Worlds-In-Pain ! Ta fiche est parfaite, nous te validons donc ! Te voici donc prêt à jouer parmi nous. Tu as été ajouté au groupe Employé HM surnaturel.

Mais avant toute chose, il va falloir que tu finisses de totalement installer ton personnage en venant ici pour avoir un logement et ici pour qu'on te rajoute au bottin des métier ! Et si tu as besoin d'un lieu tout particulier, n'hésite pas à venir nous le demander ici. Et si tu veux rester connecter au monde, viens ici

Il faut également que tu viennes faire ta fiche de Rp ici
si tu veux que les autres joueurs viennent te demander des petits sujets ! Il faut aussi pouvoir garder une trace de tous tes liens, alors clique ici pour se faire. Et si jamais tu es patient au sein de l'hôpital Helse Magi, n'oublie pas également de venir faire ta fiche de patient ici

Et surtout il est important et obligatoire d'aller remplir ton profil et ta fiche personnage qui s'appelle "vos info rapide !" disponible également dans le profil.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des administrateurs !




Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1106
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Un tour à la mairie :: Choisir son camp :: Faîtes vos papiers :: Les validés-