AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Contrôle moi || Eliaz

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 2 Jan - 0:19
C'était une soirée qui semblait en apparence plutôt calme et normal. Je m'étais préparer avec calme dans ma loge, enfilant mon costume pour mon numéro de ce soir. Severus était rester à la maison ce soir, il semblait un peu fatigué, j'ignore à quoi c'était due mais il me semblait un peu plus faible que moi et sa santé était plutôt mise a rude épreuve, peut être était ce parce qu'il avait été transformé en étant malade ? Je ne sais pas et je pense que cela resterai un mystère.

L'heure de monter sur scène arriva et j'y entra volontiers pour y commencer mon numéro avec classe et sensualité comme d'habitude en faite. Mais alors que je retire mon corset un déséquilibrer monte sur scène. Je recule, cherchant la sécurité du regard, il n'aurai jamais du pouvoir monter, je ne fais jamais monter personne, et personne ne peut me toucher. Il en est juste hors de question, je veux rester la beauté qu'ils contemplent mais ne peuvent atteindre. La sécurité tarde et lui s'approche je tente de faire tomber une chaise entre nous mais il l'enjambe avec un regard lubrique. Ce n'est qu'un petit humain je devrait pouvoir le maîtriser mais il y a beaucoup trop de monde et alors que je tente de fuir à nouveau sa main se pose sur mon bras et je déteste vraiment que l'on me touche. Mes yeux se noircisse immédiatement à se contacte et mes crocs sortent malgré moi. Je grogne et le repousse avec une violence incontrolé alors qu'il s'écroule sur la chaise que j'avais tenter de lui lancer plus tôt. Je m'enfuis alors vers les loges a une vitesse faisant qu'un oeil humain ne puisse pas me voir et m'enferme à double tour dans ma loge.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Jan - 1:57



Ce soir je bosse au club après ma journée de travail à l'hôpital ! Heureusement je prends plutôt tard, donc ça me permet de bien avoir le temps de rentrer chez moi me laver et me changer avant de partir à mon second boulot. Enchainer les jobs ? Ça ne me gêne pas ! Je suis un vampire, le sommeil ne m’est pas vital, même si je suis née comme ça et que j’ai, par ce fait, beaucoup de points communs avec un être humain. Je reste un être humain « en mieux » tout de même. Après avoir fait tout ce que je devais faire chez moi, je quitte mon sublime appartement et disparaît dans le noir de la nuit pour marcher jusqu’au club.

J’arrive tranquillement, pas réellement essoufflé, j’aime marcher et je suis un vampire, je suis donc un peu plus rapide dans toute les catégories, je le disais un humain en mieux. Mais bon, je fais tout de même très attention de ne pas attirer qui que ce soit sur moi, aucun regard, surtout pas celui d’humain ! J’arrive légèrement en avance au club, en avance par rapport a mon début d'horaire, pas par rapport a l’ouverture. J’en profite donc pour regarder un peu la salle presque pleine. De plus j’arrive plus pendant le numéro de Crystal et j’aime ça. Je vais pouvoir en profiter. Mais… Un drame se produit et rapidement le client se retrouve au sol sonner et une Crystal volatilisé. J’ouvre de grands yeux ayant aperçu bien correctement tous les signes d’un vampire en colère chez elle et pars rapidement jusqu’à sa loge. Là je toque, mais n’attends aucune permission pour entrer. Je me retrouve alors nez à nez avec une vampire, à moitié dénudé, sexy, mais extrêmement en colère devient moi.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Jan - 23:56
J'ai beau essayer de me canalisé rien n'y fait, rien que le sentiment de sa main à 37°C sur ma peau de porcelaine si pur me donne envie de vomir du sang à outrance. La peur s'est transformé en colère je me sens salis par ses mains humaines. Depuis que je n'appartient plus à leur race je déteste qu'ils me touchent, le seul humain qui a pu me toucher c'est Severus et lui n'est pas rester longtemps très humain. Je déteste leur chaleur moite et humide sur ma peau ferme comme du marbre. Je tourne en rond dans ma loge mon souffle semblant très court sous la colère. J'entend alors avant même que cela frappe des pas dans le couloirs qui s'arrêtent devant ma loge. Si c'est un quelconque supérieur hiérarchique numéro ou pas.. je ne remonte pas sur scène et ils vont voir à mon état qu'il ne faut pas trop me froisser.

Finalement, l'odeur passe la porte et je reconnais Eliaz, mon créateur, rien que sa présence m'apaise mais n'est pas vraiment suffisante pour me sortir de mon état d'arme destructrice vivante. Il est entrer sans permission mais j'ai bien trop de respect pour lui pour essayer de le manger.. et puis je l'aime bien ce serai dommage et de plus je ne suis pas vraiment cannibale.. et étant un vampire née il n'aurait pas trop de mal a m'immobilisé. Je le regarde sans rien dire et passe a une vitesse imperceptible par l'oeil humain derrière lui pour fermer la porte à clé.

"Aide moi... contrôle moi.. je veux lui arracher sa main.. il n'avait pas le droit de me toucher !" Je déteste que les humains inconnus me touchent...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Jan - 23:03


Les vampires transformés ont toujours eu plus de mal à se contrôler que les nés, normale, ce n’est pas leur état naturel, leur état premier en même temps. Et en plus combiner ça avec le fait que vous soyez une vampiresse totalement sexy qui se la joue parfois diva ? Eh bien… Je suis encore tout simplement surpris que cet humain est sa tête ou sa jugulaire intacte ! Je ne dis pas que Crystal est l’une de ses divas infâme. Je dirais juste qu’elle sait ce quels vaux et elle en joue ou abuse. Mais peut-on réellement lui en vouloir ? Le vampirisme accentuer tous les traies de caractère !

Du coup, sachant parfaitement à quel point ses crises de colère peuvent être noires, je me dépêche (et le mot est faible) de rejoindre Crystal. Je ne prends pas la peine de toqué puisque de toute façon vue l’état dans lequel elle est, elle ne me laissera pas entrer ! Je me permets donc tout seul. En quelques secondes, que dis-je millième de seconde elle referme la porte derrière moi et je me retourne rapidement vers elle. Lorsqu’elle me supplie de l’aider… En profanant des menaces envers cet humain je me mords la lèvre. Sans me retenir, je lâche quelque chose qui la calmera, sans même que j’y pense.

-Aussi sexy que cette image mentale est… Ce serait salir tes jolies mains.

Et tout en disant cela je saisit doucement ses mains que je serre doucement entre les miennes. Tout en la regardant dans les yeux, d’un air presque hypnotisant, je porte ses mains à mes lèvres et je les embrasse avec une délicatesse et sensualité dans le regard, rechercher et doser.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Jan - 23:33
Eliaz fait toujours preuve d'attention terriblement délicieuse envers moi. Il a un charme que j'aimerai dire à l'anglaise, il peut se montrer si classe et sophistiqué.. je ne sais pas si ce genre d'attention me sont reservé (et j'avoue espérer au fond de moi qu'elle le sont) où si il est comme ça avec tout le monde. Je le regarde et l'écoute. Ses paroles me provoque un petite rire et si j'avais pu encore rougir je pense que je l'aurai fait..Il prend alors ma main et dépose un doux baiser sur celle ci. Ce qui me fait fondre instantanément.. je sens toute la tension de la colère se relâcher à ce si simple et doux contacte. Mes yeux reprennent leur couleur habituelle et mes crocs retourne se cacher sous mes gencives.

Encore une fois il a réussi, a me faire retrouver mes esprits là où d'autre se serait pris ma main en travers de la figure, il sais juste détendre l'atmosphère et me détendre tout entière. Je pense que le lien si particulier qui nous unis nous permet d'avoir cette relation si particulière. Tout aussi indépendante que je suis, j'ai l'impression au fond de moi de lui appartenir et mon esprit ou mon corps ne luttent absolument pas contre ça.. ils s'abandonnent totalement. Même si j'aime Severus de tout mon coeur.. je serai toujours partager entre ses deux hommes.. Une partie du sang d'Eliaz coule en moi...

"Merci... "

Ses simple mot suffise à tout dire et je m'approche doucement pour finalement me glisser au creux de ses bras et lui accorder une étreinte.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Jan - 0:07


Je suis un vampire, un vampire à tendance a … Aller fort lorsque je suis énervé et que je pète les plombs. J’ai quand même tué toute ma famille adoptive en une nuit en apprenant qu’ils m’avaient menti… Mais tout ceci est une autre vie, un autre siècle. Dans ce siècle-ci, je ne gère plus que ma vie. Je gère celle de mes créations Crystal et Artémis. Si la dernière est encore à la case bébé vampire et que je dois encore la tempérer, Crystal je la connais par coeur. Je la connais depuis le temps ! Je sais quel terme employer pour lui parler, je sais quoi dire, quoi faire.

Sa colère vibre, elle vibre dans toute la pièce, ses yeux sombres, ses crocs... Sa tenue presque nue. Tout est affreusement sexy et je le dis de la manière la plus délicate qu’il soit. Je ne peux retenir un sourire lorsque je la sens se détendre et reprendre forme « humaine ». Elle me regarde également dans les yeux et tout en me remerciant vient se blottir contre moi. Sans pudeur, sans pudeur de sa tenue. Et en même temps, j’ai envie de dire, que m’importe ?

Entre elle et moi il y aura toujours ce petit quelques choses qui nous liera à vie. Je veille sur elle, moi aussi, même si elle ne me voit pas toujours. Je la serre donc doucement dans mes bras et caressant lentement son dos nu je souris en embrassant le haut de son crâne.

-Mais avec plaisir ma chère. Même si je dois avouer aimer te voir si vibrante. Ta colère résonne encore dans la pièce.

Je relève la tête observant mur et plafond et ne retenant pas un sourire. Puis remontant lentement ma main le long de sa colonne vertébrale, je passe très délicatement mon doigt sur cette dernière, allant jusqu’à sa nuque, redescend aussi bas que sa dernière couche de vêtement me le permet. Dans des gestes reposants, délicat.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Jan - 0:29
Il ne semble pas gêner de ma tenue.. au contraire mais cela ne m'étonne pas on parle d'Eliaz. Il n'a jamais repoussé un joli corps et encore moins le mien il faut dire.. On a eu le temps d'apprendre à ce connaître avec Eliaz depuis le temps.. certes il n'a pas toujours été tout le temps là dans ma vie mais dans les moments où j'avais besoin de lui j'ai toujours pu compter sur sa présence. Et encore maintenant sans même que je lui demande ou que j'appelle au secours il est là.. et me rassure.

Je souris à ses mots à nouveau, je ne vais pas nier que j'adore que l'on me complimente.. et quand cela vient d'Eliaz ça me fait toujours un petit quelque chose car je sais que c'est sincère. Et puis j'adore user et abuser de mes charmes, j'aime quand les hommes succombe à ma beauté.. Et qu'il le reconnaisse.. Cela me touche qu'il me trouve belle jusque dans mes colères..

J'aime ce lien qui nous unis et je ne le remercierai jamais assez de tout ce qu'il fait pour moi.. Un sourire s'etire sur mes lèvres en sentant son baiser se perdre dans mes cheveux, je le regarde dans les yeux mon visage à quelque centimètre du sien.

"Pourtant je suis bien plus jolie quand je suis calme de mon point de vue.."

Je frissonne a ses caresses qui parcourent mon dos entier. Je glisse une main sur sa joue en souriant puis je vient caresser sa nuque doucement glissant mon visage dans son cou.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Jan - 0:00


Crystal est l’une des plus belles femmes que cette Terre est pu porter et qu’elle porte encore, je l’espère pour de nombreuses années. Lorsque je vous disais que Severus était un homme chanceux, je ne mentais pas. Il a bien raison de garder précieusement son petit trésor pour lui. Un diamant brut, voilà ce qu’elle est. Sauf que ce diamant brut est contre moi actuellement et avec moi. C’est quelque chose que même lui n’y peut rien puisque je pourrais parfaitement être ainsi avec lui. Nous avons le même lien, seulement… Il est beaucoup trop obnubilé par la créature divine de la nuit que j’ai fait, qui porte le doux nom de Crystal. N’est-ce pas ironique pour un diamant ?

Je sais être charmant et charmeur. Je sais prendre Crystal, malheureusement qu’en parole. Severus tuerait son propre créateur s’il voyait sa femme à moitié nu au creux de mes bras. Et je crois bien d’ailleurs que c’est la première fois que ça nous arrive, mais elle est dans un tel état que je n’ai pas le choix. Pas que ça me gène, au contraire. Elle relève doucement la tête et nos regards se croisent, lorsqu’elle me parle je souris et reprends doucement.

-Tu es belle en n’importe quelle circonstance Crystal… Le vampirisme te va diablement bien.

Elle niche sa tête dans mon cou et je serre encore plus fort son corps contre le mien, sentant son odeur et me retenant de ne pas planter mes crocs dans sa peau et chair tendre. Je sais que c’est un vampire et justement. Le sexe entre vampires, c’est ça qui est bien, bestiale, sanglant… Je bouge un peu pour voir de nouveau son visage et la regardant dans les yeux je passe doucement mon pouce sur ses lèvres pulpeuses, jouant un peu de mon doigt le long… Appuyant finalement un peu, comme pour appeler ses canines.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Jan - 0:25
Je ne peux pas nier que j'ai toujours trouver Eliaz très séduisant, même étant amoureuse je ne peux nier cette attraction bestiale qui m'attire a lui. C'est comme un besoin animal depuis toute ses années qui me demande de me laisser aller au bras de ce charmant vampire mais ma raison m'a toujours obligé à rester sage et fidèle. Malheureusement je n'avais pas réfléchis à la longueur que représente l'éternité.. vais-je tenir l'éternité avec le même homme ? Peut être qu'un petit écart rajouterai un peu de piment dans ce quotidien éternel.. et puis si il ne sais rien. Je me gifle mentalement, il est impensable que je puisse penser ainsi voyons.. et pourtant un champ magnétique inexplicable me pousse à Eliaz.

Si Severus nous voyait il deviendrai fou de rage et le pire c'est qu'il s'en prendrait à Eliaz même si je suis tout aussi coupable il ne me toucherai jamais. Si on l'écoute cela ne peut pas être de ma faute.. Ses mots aurait fait rougir mes pommettes si mon coeur battais encore. Mais malheureusement ma peau de porcelaine garde sa couleur pâle et lunaire et seul le blush que je peut ajouter rosisse mes lèvres pour me donner un air plus... "vivant".

"Tu es un flatteur.. mais ça me touche, merci pour ce si délicieux compliment.. toi aussi tu es très beau en toute circonstance..."

Je respire son odeur enivrante et je le laisse me coller un peu plus à lui. Je crois que je succombe au pêcher de chair.. J'ai envie de tomber dans cette relation purement charnel et bestiale que je n'ai pas avec mon propre fiancé.. lui qui est toujours si doux et tendre... j'aurai besoin d'un peu plus d'animalité dans ma vie pour répondre à mes plus sombres instinct.. je lui cache ma vrai nature, je ne suis pas celle qu'il crois que je suis... Je le regarde et le laisse caresser mon pouce et mes crocs sortent toute naturellement. Je regarde alors mon créateur et approche mon visage du sien souriant en sentant son souffle frais sur mon visage.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Jan - 20:49


Je pense que j’ai évité une belle catastrophe en étant là au bon moment, comme si je le sentais et je pense que je l’ai senti, inconsciemment, on ne peut pas nier que quelque chose me relie elle et moi, qu’on le veuille ou pas ! Elle reste ma création et quelques choses nous pousseront toujours l’un à l’autre, comme Artémis, comme Severus, même si pour ce dernier c’est plutôt spécial. Il a comme une obsession pour la femme que je tiens à moitié nue dans mes bras et j’ai l’impression que depuis que c’est un vampire se trait de son caractère c’est grandement accentuer et que c’est pire qu’il y a cinquante ans par exemple.

Par exemple il devient fou de nous voir ainsi. Je pense qu’il pourrait jusqu’à aller tuer son propre créateur, celui qui lui a offert l'éternité, même si entre nous se serait beaucoup plus une mission suicide. Je suis bien plus fort que lui, même s’il garde une dose de son passé, de son pouvoir, j’ai l’expérience et je ne crains pas le soleil. J’ai plus d’avantage sur lui, que lui sur moi.

Enfin… Ce n’est pas le moment de pensée à lui, mais plutôt a la délicate fleur que je tiens entre mes bras. Enfin délicate, elle semble fragile, parce qu’elle a la peau blanche, l’air d’une femme digne et de haut rang de son époque, mais en réalité elle est fort, fatal et tellement… Tellement sexy. Lorsqu’elle me dit que je suis flatteur je lui offre un petit sourire, un presque timide, juste plus craquant encore que les autres que je peux offrir. N’oubliez pas, je suis un vampire, je sais parfaitement jouer et charmer.

Je me doute que Crystal n’est pas dupe et pourtant… Elle se laisse faire. Lorsque je fais sortir ses crocs je me mords légèrement la lèvre. Son souffle est si près, elle est si belle, si animale ainsi… Me penchant alors doucement vers elle, je ne viens pas lui offrir un baiser, mais d’abord, une petite morsure de sa lèvre inférieure, un mordillement même. Puis glissant mes lèvres plus sur sa joue, je les effleure de mes lèvres, laissant le contacte la titiller. Je sors ensuite moi-même mes crocs et glisse ma tête dans son cou et elle peut sentir mes propres canines effleurer la peau de son cou, encore une fois, en douceur, délicatesse. Non pas parce que je veux de la douceur, mais parce que je veux faire monter la pression, lui faire ressentir un désir rarement ressentit.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Jan - 22:25
Je pense tout de même que le destin à voulu qu'Eliaz soit là ce soir. Notre lien a fait que son instinct primaire la pousser à être présent pour moi en cet instant car c'est son rôle.. de me protéger, de me sauver en cas d'attaque, de danger ou si je deviens moi même un danger.. Le fait que je sois sa création fait que j'en suis sa petite protéger et qu'il fera toujours en sorte de me maintenir en vie, en bonne santé et heureuse. J'ai une confiance aveugle en Eliaz, cette même confiance que j'ai en Severus.. Ce sont les deux hommes de ma vie après tout, je ne saurai vivre sans l'un ou sans l'autre.

Je sais cependant que leur relation en revanche sont plutôt houleuse. Je sais que Severus ne supporte pas Eliaz, et j'en connais très bien la raison. Severus me possède de bien des manières mais il ne pourra jamais me posséder comme Eliaz le fait. Eliaz m'a sauver pour m'offrir à Severus mais tout en m'offrant il m'a voler car Severus ne pourra jamais me posséder comme Eliaz lui me possède, il ne pourra jamais effacer le lien si spécial et indescriptible qui me lie à mon créateur. Severus en me faisant devenir vampire a perdu l'opportunité de me posséder tout entière parce qu'en parfaite création je serai prête à tout pour Eliaz... si il devait monter une armée de vampire j'en ferai partis sans hesitation et d'un côté bien malgré moi.

Son sourire timide fais étendre un sourire sur mes propres lèvres. Je fais battre alors mes immenses cils qui n'ont nul besoin d'être accompagné de faux contrairement à certaine de mes collègues qui usent de beaucoup d'artifices, rien n'est faux chez moi tout est juste embelli. Je le regarde dans les yeux laissant place à ce silence plein de tension.. pas une tension colérique mais une tension clairement sexuelle.

Je me laisse totalement offerte et le laisse faire ce que bon lui semble. Je le sens mordre ma lèvre inférieur et j'imagine déjà qu'il doit avoir de mon rouge à lèvre rouge plein les dents mais ce n'est qu'un détail absurde. Je me sens frissonner quand ses lèvres effleure ma joue. Quand je sens ses canines effleurer mon cou je ne peux empêcher mes ongles de se planter dans son dos, bien que stopper en partie par son t-shirt. Je sens petit à petit le désir et l'envie monter au creux de mon ventre, ce désir animal qui dormais profondément en moi et qu'il a su réveiller du plus profond des sommeils..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Jan - 2:38


La première fois que j’ai transformé quelqu’un ? Je la tiens entre mes bras. N’est-ce pas une magnifique création ? Jusqu’ici je n’offrais ce privilège à personne. Je tuais toutes personnes passant sous mes canines. Il est vrai que je n’ai peut-être pas eu réellement le choix avec Severus, mais il n’était qu’un petit sorcier, j’aurais pu lui refuser. Cependant… En voyant son corps blanc, étendu ainsi... En train de rendre son dernier souffle et cette beauté que la planète allait perdre… J’ai bien voulu offrir l’immortalité à cette magnifique jeune femme qui vit maintenant depuis quelques années.

Mais même si elle venait de moi, si elle avait vécu à nouveau grace à moi, si elle vivait grâce à moi. Je n’avais eu le droit de rien sur elle, ni de savoir comment elle prenait ça, ni de lui apprendre quoique se soit. Ni de faire quoique se soit. Comme un donneur de sperme en quelque sorte. Voilà pourquoi m’avait pris Severus. Une banque de donneur. Mais malgré tout ce qu’il a pu faire, j’ai toujours fait en sorte de veiller sur elle. Et là preuve en est encore ici ce soir.

En effet si je n’étais pas arrivé Crystal aurait très probablement décapité et vider un ou deux êtres humains, mais là, entre mes bras, le corps à moitié nu, elle semble presque fragile. Ce qui est très drôle lorsqu’on sait le style de femme que c’est. Une chose est sur, je me perds doucement, mais surement dans son regard bleuté et magnifique. La tension monte et j’y cède finalement. Alors que je sens ses barrières céder aussi doucement. Je frôle son cou de mes canines et alors qu’elle tente d’enfoncer ses ongles à travers mon haut, je cède totalement et la mord finalement. Non pas pour la tuée, non pas pour la vider. Non… Juste pour la douleur. Puisque la douleur peut aussi être synonyme de grand plaisir. Me collant tout entier à son corps, je veux la sentir s’abandonner entre mes bras et avant qu’elle ne puisse réagir je la fais reculer d’un coup contre la porte a quelques pas d’elle, d’une rapidité vampiresque. Une fois qu’elle se retrouve collée à la porte je glisse alors mes mains sur ses hanches et l’embrasse plus franchement. Étant à la fois sauvage et fougueux. Mon corps toujours coller au sien.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Jan - 0:52
Je sais que Eliaz me considère presque comme son oeuvre d'art. Il a utilisé ma beauté humaine si éphémère pour en faire une beauté surnaturelle et éternel. Je suis à présent comme les roses éternelles je ne fanerais jamais et je n'oublierai jamais que c'est grâce à mon délicieux Eliaz. Malheureusement ce qu'avais voulu faire Severus en m'apprenant loin de mon créateur c'était comme arracher une enfant à son père. J'ai du apprendre et grandir loin de lui ce qui n'a fait que renforcé mon attachement. Je ne saurai évidemment pas avouer cela a mon fiancé, il en serait fou. Mais toute l'énergie qu'il a mis en place pour m'éloigner de lui n'a provoquer que l'effet inverse.

Et je crois qu'il en est de même pour Eliaz car encore ce soir il a accouru à mon aide pour me protéger et me calmer. Je me serre un peu plus contre lui a cette idée et parce que les courant d'air me dérange, je n'ai pas froid, mon corps est totalement froid je ne ressent rien mais la sensations des courants d'air ne m'a jamais été agréable. Je laisse ses canines vagabonder dans mon cou quand enfin il cède et plante ses dents dans ma chair. Un gémissement m'échappe et ma tête tombe immédiatement en arrière, soutenu seulement par la main d'Eliaz qui maintient ma nuque. Je ressens une douleur mais pas une douleur vive et insoutenable je dirai plutôt que c'est une douce douleur, je sens d'ailleurs le sang que je vole aux êtres humains qui s'échappe par la plaie et par entre les lèvres d'Eliaz. Je me sens partir dans une trans voluptueuse et m'abandonne a lui, devenant sienne a l'instant même où ses crocs sont planté dans ma chair. Alors que je m'habitue a cette sensation je me sens plaquer contre la porte. Je le regarde alors mon regard noir d'envie de lui alors que je sens la plaie de mon cou se refermer en quelques secondes a peine. Je le laisse se coller à moi et répond à son baiser de manière prude et sensuelle pour le faire languir et ne pas tout lui donner tout de suite tout en faisant remonter l'une de mes cuisses le long de sa jambe pour accrocher ma jambe autour de sa hanche.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 14:01


Peut-être n'aurions dû jamais traverser cette limite. Peut-être que cette tension devait rester ainsi et pourtant… Je pense à Severus une demi-seconde, tout juste et je l’oublie bien rapidement lorsque je croque dans sa douce pomme, son doux fruit interdit. Celui qu’il m’a puni alors que j’en suis le créateur. Je ne fais que reprendre ce qui m’est dû, non ? Dans un sens oui. Je sens que Crystal se laisse faire et s’adonne complètement à moi, le fait qu’elle ne se débatte pas et qu’elle se laisse faire, fait surement entrer son corps dans un bien-être total et puissant, tandis que ça fait aussi heurter nos esprits. Ils entre en contact et se lie, parfaitement. Bien trop avide de plus je viens cette fois prendre ses lèvres, faisant de ce baiser un délicieux baiser au goût de sang. Tandis que je la plaque à la porte je sens sa cuisse remonter, je place une main en dessous, la maintenant, la soulevant finalement pour venir embrasser son cou et le haut de sa poitrine, relevant les yeux vers elle, le souffle court. Les yeux noirs de désirs, les lèvres encore plein de sang, le corps tremblant de désir contenu.

-Crystal… Si ne nous arrêtons pas maintenant… Tu ne pourras plus m’arrêter…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Jan - 23:59
Je suis en train de dérapé et pas qu'un peu. Je m'abandonne totalement a lui alors que je n'en ai pas le droit. Pour la première fois je suis en train de succomber à l'adultère et c'est comme si rien ne pouvais m'en empêcher. Et le pire dans tout ça c'est que je ne ressens aucun regret au fond de moi mon corps demande à aller jusqu'au bout et mon esprit ne lutte a aucun instant. Est-ce le pouvoir qu'Eliaz a sur moi ? Me contrôle t-il pour m'avoir entièrement a lui ? En cet instant il est en totale possession de moi, je suis comme contrôler par ce désir d'assouvir cette pulsion et d'apaiser cette tension qui s'était installer entre nous. Nous le désirions depuis longtemps sans oser s'approcher.. et ce soir les masques tombent et nous cessons de faire semblant de ne pas se désirer. Nous nous désirons depuis des années à présent. Je le regarde alors dans les yeux et ses lèvres viennent attraper les miennes pour un baiser ensanglanté. Quand je place ma cuisse il me soulève doucement et vient déposer des baisers sur des endroits bien précis de mon anatomie, je le regarde dans les yeux.

"Je ne veux pas arrêter."
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Fév - 20:37


Je crois que c’est la première fois depuis longtemps que je craque ainsi. Il faut dire que la dernière fois que j’ai craqué ainsi pour quelqu’un… J’ai tué la personne. Je l’ai cependant ramené à la vie, Artémis en est témoin pour le coup, mais… Là je sais que mes pulsions peuvent être assouvies, je ne risquerais pas de tuer Crystal. D’ailleurs quel délice de mêler sexe et sang. Rapidement je la plaque contre la porte et un baiser fiévreux est échangé. Je la soulève, la plaquant un peu plus la porte lorsque soudainement… Je ressens ce besoin, ce désir, cette envie d’aller plus loin… de lui retirer ce bout de tissu qu’il lui reste et de lui faire… L’amour. Sauf qu’elle est fiancée et je la préviens que si elle ne me stoppe pas de suite, je n’y arriverais pas après. Elle me regarde alors dans les yeux en me disant qu’elle ne veut pas arrêter et je l’embrasse à nouveau avant de la redéposer au sol après avoir un peu plus collé mon bassin entre ses jambes écartées qui était autour de ma taille. Si moi je suis encore habillé, elle… En quelques secondes elle se retrouve entièrement nue, si ce n’est les paillettes sur ses tétons qui donnent un charme glamour à la scène. Du Crystal tout cracher.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Fév - 20:51
Je n'arrive pas trop à réaliser que je lui ai donner l'accord de me prendre toute entière, de réaliser ce désir que je garde enfouie au plus profond de moi. Je ne tiens plus vraiment, j'ai envie d'être à lui. Je le regarde alors avec un désir ardent au fond du regard. Il m'embrasse a nouveau avec un désir fiévreux et intense et je répond de la même manière. Il me dépose avec douceur au sol après que j'ai plutôt bien senti son désir entre mes jambes, et c'est un gros désir que je sens la. Je le sens me retirer mon dernier bout de tissus et je souris en le regardant doucement dans les yeux avec un regard alors à la fois sexy et demandeur je me décolle de la porte et le tire avec moi en reculant vers le fauteuil de ma loge, mon beau fauteuil rouge en velours tout doux. Il va être enfin très très utile. Je l'embrasse et lui arrache presque ses vêtements pour qu'il se retrouve vite aussi nu que moi.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Fév - 1:23


Je pense que je n’aurais jamais pensé un jour entendre ses mots de la divine bouche de Crystal. Ça a quelque chose d’encore plus excitant. Mais je sais bien qu’au fond, même si je suis plus fort que Severus, cette nuit, ce moment n’aura jamais existé entre elle et moi et qu’on en parlera certainement plus jamais. Bien que... Comment résisté à un tel corps ? D’ailleurs, je ne le peux pas. Je craque complètement et le lui fait bien sentir. Grâce à nos facultés tout est plus rapide, plus précis, plus sexy, mordant et sanguinolent. Elle bouge et je la suis. En moins de temps qu’il en faut pour dire « ouf » je me retrouve tout aussi nu qu’elle. Ce qui est pratique dans le fait de coucher avec un vampire : adieu les préservatifs encombrant. Bien que moi je puisse procréer, pas elle. Je la tourne ensuite dos à moi, me collant à son corps, venant déposer de multiples baisers dans son cou, remontant mes mains le long de son ventre si plat, si parfait, jusqu’à sa poitrine tout aussi parfaite. Une éternité de beauté… Une éternité de perfection.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 12:49
Est ce qu'il y aura une suite à ce que nous sommes en train de faire ? Je l'ignore je ne veux pas y penser tout ce que je sais c'est que il y aura un avant et un après car je vais enfin libérer cette pulsion totalement enfoui en moi au plus profond de moi. Je ne pourrais me sentir que plus légère. La seule chose que je demande c'est que Severus n'en sache rien. Si cela se reproduit alors c'est que cela devra se reproduire.. si le destin en décide ainsi alors je le laisse faire pour mon plus grand plaisir. Une fois qu'il se retrouve nu il me retourne dos à lui et me colle a son torse doucement. Je sens ses lèvres se perdre sur ma colonne vertébrale et ses mains se balader un peu partout sur moi. Je frémis de tout mon long. Je sens chaque passage de ses mains me brûler la peau, une douce brûlure que je veux sentir encore et encore. Je laisse ma tête tomber en arrière sur son épaule ma longue chevelure corbeau douce comme de la soie caresser son dos et son épaule doucement. Je murmure alors proche de son oreille dans le simple but de l'exciter.

"Eliaz... j'en veux.. plus..."

Dans un élan d'initiative je tourne ma bouche vers son cou et le mord à mon tour pour boire un peu de son liquide comme un échange que l'on se fait.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Fév - 15:29


Je pourrais presque aller remercie l’humain qui a osé la mettre dans tous ses états, juste après ce que nous sommes en train de faire. Je pense que sans ça, nous ne serions peut-être pas en train de faire ce que nous faisons. Peut-être même que nous ne devrions pas le faire, mais… Visiblement, ni elle, ni moi n’avons envie que cela s’arrête. Je n’ai pas couché avec quelqu’un depuis longtemps, pour elle ce n’est peut-être pas le cas puisqu’elle est avec un vampire et que c’est plus simple, mais pour moi ça deviens difficile de le faire lorsque je ne veux pas basculer dans le mauvais côté. Là… Avec Crystal… J’y mêle tout, sensualité, sexualité, sang, baisé, passion, ardeur. Un cocktail délicieux. D’ailleurs on est rapidement totalement nu, près de ce fauteuil tandis que je me colle à son dos, ses cheveux doux viennent comme effleurer mon corps et le caresser, lorsqu’une petite douleur, totalement agréable, se fait ressentir dans mon cou. Crystal vient tout simplement de me mordre à son tour et… Je m’y abandonne totalement. Je me mords la lèvre pour ne pas la prendre, la maintenant, de suite et la laisse faire, la laissant à son tour mordre son propre créateur. Totalement enivré par l’instant je finis par la pousser légèrement sur son canapé, toujours dos à moi, qu’elle y monte, les deux genoux poser dessus, le corps cambré, je viens la pénétré n’y tenant plus.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 21:59
Je crois qu'Eliaz doit avoir une pensée pour cet humain qui lui a permis de franchir le cap avec moi. Si j'avais des remords au départ, me retrouver nue en peau à peau avec Eliaz les as fait tous s'envoler. Et puis.. je combattrais contre les remords une fois que le mal sera fait. Hors la.. le mal est en cours seulement. Je sens qu'il ressent du plaisir en sentant mes crocs dans la peau si fine de son cou. Je savoure le goût de son liquide écarlate et colle un peu plus mon dos à son torse. Je frémis et me laisse ensuite pousser sur le fauteuil sur lequel je monte a genoux. Je le sens attraper mes hanches et je cambre naturellement le bassin pour lui laisser la libre entrée. Je penche ma poitrine en avant et je m'aide de mes mains pour m'appuyer sur le dossier du fauteuil doucement. Je le sens alors s'immiscer en moi et un gémissement de satisfaction m'échappe alors.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 0:37


Si au départ nous prenons notre temps, si au départ on savoure, on découvre, on frôle, on joue, on passe rapidement la vitesse au-dessus. On se retrouve vers son fauteuil et après quelques frôlements et le fait que Crystal me morde à son tour, je viens rapidement la placer pour venir la pénétrer, elle se cambre et sa posture est tout bonnement divine. Si mais vas et viens est d’une cadence plutôt lente au départ, rapidement ils s’accélèrent pour plus de plaisir. Seulement je compte bien que Crystal se souvienne de ce moment avec moi et ne compte pas finir aussi rapidement alors que ce moment sera peut-être unique. Je me retire d’elle, non sans lâcher moi-même un gémissement de frustration et la fais se retourner, je lui vole un baiser un peu plus sauvage et saisie sa main, dans un sourire espiègle je la fais tourner sur elle-même, la surprenant peut-être, mais je profite de ce moment pour piquer sa place près du fauteuil et venir m’y assoir et lorsque son tour fini, je la tire sur mes jambes, la laissant venir en amazone sur moi, glissant mes mains sur ses hanches, lui mordant à nouveau le cou tout en venant la faire ce glisse à nouveau sur moi, entrant de nouveau dans ce corps si chaud et si froid en même temps. Mêlant plaisir, gémissement, sang, excitation. Le vrai sexe.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Fév - 1:33
Le temps semble comme suspendu et nous profitons simplement de l'instant sans réfléchir au temps que cela prend. Nous nous cherchons, trouvons, découvrons. Des tonnes de caresses de baisers et de morsures se perdent dans nos échanges. Mais quand il s'agit de passer à l'acte pur et simple Eliaz devient tout de suite un peu moins patient. Je me retrouve alors dos à lui cambrer sur mon fauteuil pour le laisser me prendre à sa guise. Ses va et vient sont lent puis leur rapidité devient plus soutenue et me laisse échapper des gémissements de plaisir soudain il se retire pour ma plus grande frustration et me fais tourner sur moi alors qu'il me prend la place sur le fauteuil et me fait venir sur lui a califourchon pour pénétrer de nouveau. Je gémis et prend la situation en main pour commencer a bouger sur lui rapidement laissant mes mains se perdre dans ses cheveux et mes lèvres venir dévorer son cou, laissant s'échapper de temps à autre un gémissement de plaisir intense.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Fév - 23:34


Dans ma longue vie, on peut dire qu’à 200 ans j’ai eu une longue vie, j’ai même 201 ans… J’ai vécu deux fois 100 ans, même plus… Enfin bref, j’ai rarement eu autant de plaisir, tout simplement parce que j’ai rarement coucher avec quelqu’un de mon espèce, mais c’est tellement le mieux à faire. On peut se mordre, partager du sang, partager même un humain tout en même temps, ça non plus je ne l’ai pas encore essayé, mais un jour, pourquoi pas. Dans une autre vie qui sait, ce que je sais en tout cas pour le moment c’est que je passe un temps délicieux en compagnie de Crystal, dans tous les sens du terme, après avoir changé de position, je découvre son corps sous une autre facette et je lui laisse également plus les rênes et je pense qu’elle doit aimer ça aussi, elle est aussi dominée que dominante. Je l’aide avec quelques mouvements de bassin, mais dans la position dans laquelle nous sommes, je ne peux pas aussi bien bouger qu’elle, cependant tout devient plus vite, plus rapide, plus profondément et je finis par jouir en elle non sans venir l’embrasser de la manière la plus fougueuse et sensuelle qui soit, tandis que mes mains se resserrent sur ses hanches.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Fév - 23:55
Je m'en veux de le penser mais je crois que je n'ai jamais autant aimer ce que je fais qu'en cet instant. Je n'ai jamais senti un plaisir aussi intense que la en cet instant. Eliaz sais exactement quoi faire pour me rendre folle comme si nous étions destiné à nous découvrir de cette façon, à nous unir de cette façon. Nous nous complétons parfaitement en cet instant, comme une unité parfaite de nos deux êtres qui ne forme plus qu'un seul corps, qu'une seule âme. Dans cette nouvelle position je peux me permettre de dominé et de prendre les devants, bougeant au rythme auquel je le désir caressant sa nuque tout en venant l'embrasser de temps à autre, je me permet aussi d'onduler le bassin dans mes va et viens pour amener un peu plus de sensations. Quand j'accélère de trop je sens l'apothéose monter et l'orgasme me saisir tandis que Eliaz jouis à son tour en m'embrassant. Je me laisse alors retomber sur lui et reprend mon souffle dans son cou caressant son torse doucement.

"Merci c'était.. parfait.."

Je ponctue ma phrase d'un baiser tendre et langoureux.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 1:02


On passe un bon moment avec Crystal, comme si toutes ses années à être privé de l’autre, à être privé d’assouvir totalement le lien d’un créateur à sa création venaient d’exploser et que toutes ses années n’ont fait que rendre le moment plus intense encore et plus fort. Lorsque nous atteignons tous deux les étoiles, ce qui est presque drôle pour des créatures de la nuit comme nous, la jolie danseuse vient se blottir contre moi tandis que je calme mon souffle rapide. Je la serre alors contre moi et frissonne a ses caresses tandis que je réponds à son baiser pour toute réponse, caressant délicatement son bras du bout des doigts.

-Tu es divine Crystal…

Je souris alors et essuis un peu de sang qu’il peut y avoir sur ses lèvres avant de déposer un autre baiser sur ses lèvres pulpeuses et tentatrices.

-Il va falloir que je retourne travailler...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Fév - 17:49
Cet instant en était tellement parfait que ça en est indécent. Nous atteignons l'apogée du plaisir ensemble et nous laissons nos corps, tendu jusque là, se relâcher doucement. Je me laisse d'ailleurs tomber contre son torse pour profiter de ses bras ferme autour de moi puis de ses lèvres dans le baiser qu'il prolonge. Je le regarde alors doucement et mord ma lèvre. Suite à ses mots si le sang pouvait me monter aux joues il le ferait. Je reçois souvent des compliments mais c'est rare que ceux ci me touche vraiment.

"Merci Eliaz.. ça me touche de l'entendre de ta bouche.."

Je souris quand il essuie le sang sur mes lèvres. Je prolonge alors volontier le baiser que nous partageons.

"Oui.. vas-y moi je vais me laver, me rhabiller et rentrer.. On se voit bientôt de toute façon..non ?"

Je me lève pour le libérer et le laisser se rhabiller. Je souris et l'embrasse une dernière fois avant de le laisser partir. Après un dernier baiser d'au revoir.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 150
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Fév - 18:33


Ce que je dis, je le pense réellement. Je ne dis pas ça juste comme ça. Crystal est réellement une des plus belles femmes que j’ai eu à croiser dans ma vie et ma vie fut bien longue ! Je suis contente d’avoir figé cette beauté dans l’éternité. On s’échange un dernier baiser et elle me dit que ça lui fait du bien. Je souris et malheureusement il est l’heure que je m’en aille. Je me relève donc et reprends mes vêtements en quelques minutes à peine je me change donc et je me tourne vers elle.

-Bien sur qu’on se voit bientôt !

Je souris alors et dépose un dernier baiser sur ses joues et quitte les loges pour aller travailler.


Fin
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-