AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

A wonderful customer [Pv Peter] {+18 ans}

 :: Le Paradise Night Club :: Étage du haut :: Les pièces spéciales Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 25 Fév - 21:18
Aujourd'hui, c'est un jour ou plutôt une soirée importante Lilith m'a annoncer qu'un client importent m’attenter dans une des salles spéciales ce qui me surprit, car oui, c'est la première fois que je vais aller dans l'une de, ces salles autres que pour faire le curieux pour voir ce qu'il y a. Je me suis donc bien habiller enfin façon de parler avec une chemise blanche assez transparente et un short qui fermer juste avec des ficelles l'une des tenues qu'elle m'avait donnée.
Je prends une grande inspiration avancent vers la salle indiquer, je ne sais pas encore trop ce qu'il va m'attendre, mais je frisonne déjà d’anticipation. Je ne sais pas pourquoi enfin même si je ne suis jamais allé dans, ces salles avec un client avant ce n'est pas pour autant que je n'avais pas testé ce que contient cette salle.

Je ferme les yeux et inspire un grand coup avant de frapper a la porte entrant entendent l'autorisation. Je referme la porte derrière moi et rougie légèrement posent le regard sur l’inconnue et le détaillent du regard inconsciemment penchant la tête sur le côté.


- Bon... Bonsoir monsieur, je suis Olira, c'est moi qui serra avec vous ce soir pour vous servir.

J'avance un peu vers lui d'un pas assure, mais aussi légèrement timide mordillent ma lèvre inférieure.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Fév - 23:05
Vraiment besoin de me changer les idées , de m’évader , surtout par ces grandes chaleurs du moment , surtout qu’au travail on n’est par épargné non plus . Quoi de mieux que de pouvoir me vider un peu , voire beaucoup vu que ça fait un moment maintenant que je me suis tapée personne étant par mal prit par le boulot…

Je me dirige alors au PNC , j’ai entendu certains patients en parler , pourquoi pas essayer on ne sait jamais il y’aura peut être un beau mâle ou une belle femme … Quoi qu’il en soit , ça me fera sortir de mon quotidien . A mon entrée je demande à une serveuse , extrêmement jolie d’ailleurs , si elle a une salle spéciale réservée au SM . Je n’espère pas forcément en trouver, je me contenterai juste de mater, mais autant essayer .


A ma grande surprise , la serveuse bien roulée m’amène jusqu’à cette grande pièce rouge et noire pour m’annoncer qu’un jeune homme va arriver. Cette chambre du plaisir est pleine de miroirs ( pratique pour se rincer l’œil ) où énormément de jouets en tous genres y sont correctement bien placés . Je sens immédiatement mon corps qui bouillonnent, tous mes sens qui s’affolent , une belle érection qui me prend .


Après quelques minutes , le temps de voir ce que la soirée allait nous réserver , quelqu’un frappe à la porte , sans doute celui qui va prendre chère ce soir … Je l’autorise à rentrer , m’assoie pendant ce temps là sur un fauteuil afin de mieux le contempler .C’est un beau jeune homme blond , vêtu d’une chemise blanche et d’un short à lacets laissant apparaître un corps que je vais me faire un plaisir immense à utiliser à bon escient ….
Il se présente alors assez timidement comme étant Olira , prêt à me servir . Voilà exactement ce que j’attends de lui , qu’il me serve , sinon les châtiment seront à la hauteur de ses bêtises tel un enfant qu’on punie.


- Bonsoir Olira , quand tu t’adresseras à moi dés à présent, tu m’appelleras maître on est bien d’accord j’espère?
Tu feras ce que je te demande , sans broncher sinon tu seras puni .
Assieds toi à mes pieds et supplie moi de bien vouloir t’accorder du temps comme il se doit.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Fév - 23:37
Je le regarde assit sur le fauteuil après l'avoir détaillé comme je l’avais fait, je n'oser plus trop le regarder, mais c'est parole me font redresser la tête rapidement et je rougis l'appelée maître cela fait bien longtemps que je n'avais plus appelé personne de la sorte alors j’acquiesce d'un signe de tête où c'est simple mot fit me sentir à l'étroit dans mon short. J'avale difficilement ma salive à la suite de, ses paroles, je suis entre l’envi de fuir en courant et celle d'avancer vers lui me mettre à genoux et de le supplier. Je laisse alors mon instinct me guider pour avancer vers lui un peu plus avant de me mettre à genoux a, ses pieds comme il le demande. J'allais peut-être le regretter, mais cet homme, je ne peux résister, c'est la première fois ou en quelque seconde, je me sens en confiance même si je ne le connais pas, c'est d'ailleurs la première fois que je le voie ici au club alors je lui réponds comme il m'a demandé.

- Oui maître, je ferais ce qu'il vous plaira.

Je dis, ces paroles avec conviction et affirmation pour lui dire que je ferais tout ce qu'il me demande quoi que se soit. Je mordille ensuite ma lèvre inférieure une nouvelle fois avant de rougir prenant la parole une nouvelle fois.

- Mai... Maitre, je vous en pris accorder moi du temps comme il se doit maître, j'écouterais et ferais tout ce que vous me demanderez.

Après, ses paroles, je baisse la tête sur mes mains posées sur, ses cuisses. Je n'avais même pas réalisé que je les avais posés là en le suppliant comme il se doit alors je les retire rapidement n'ayant pas l’autorisation de le toucher.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 14:47
A l’instant où ce beau gosse me répond je suis ravi d’entendre qu’il joue le jeu m’appelant maître, on va enfin pouvoir s’amuser.
Que pourrais-je lui faire ? La remise à la pratique du SM allait me replonger dans de douloureux souvenirs, pensant forcément à mon professeur de psychologie Alastor Maugrey, avec lequel j’avais eu mes premiers et derniers plaisirs sadomasochistes.

Quel autre meilleur moyen que de tirer un trait sur ce passé lointain mais toutefois encore bien frais dans ma tête, que de me faire ce beau jeune homme et de renouer avec le SM …
Ni une ni deux, je le vois s’agenouiller à mes pieds comme je le lui avait demandé , quel plaisir de le voir là , m’obéissant au doigt et à l’œil comme s’il était mien et attendant mes instructions . Je sens alors monté en moi un sentiment inattendu d’affection que je n’aurai pas soupçonner, surtout dans ce genre d’endroits, le voyant se mordre la lèvre inférieur tout en rougissant .

Ne laissant rien paraitre de ce qui pouvait se passer en moi , je lui souris quand même pour le récompenser de son obéissance tout en restant dans la même position dans mon fauteuil . Je lu dit alors d’un ton grave et net, ayant déjà fait succomber plus d’un :

- C’est bien mon beau, je tiens à t’expliquer les termes de notre contrat, je te paye pour que tu m’offres tes services .

J’attends de toi que tu m’obéisses comme tu viens de le faire , tu auras le droit à des récompenses quand c’est le cas .
Si tu préfères jouer au vilain garçon je ne manquerai pas de te punir , autant te prévenir que ça ne te serra pas toujours agréable . Si toutefois ça en devient trop douloureux pour toi tu n’auras qu’à prononcer le mot ‘’danger’’ , le but étant tout de même que ça reste un plaisir à la limite de la douleur mais positivement intense .

Tu es autorisé à me parler et à me toucher  mais uniquement en me demandant l’autorisation poliment et aux endroits que tu veux . Si tu as des envies particulières tu peux me les demander aussi tant que tu restes à ta place de soumis . Est-ce que tous ces termes te vont ? Je tiens à ce que tout soit bien clair entre nous afin que nous passions de bons moments ensemble ce soir comme à l’avenir .
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 16:09
Ça fait bien longtemps que je n'avais pas appelé quelqu'un de la sorte ça me fait bizarre de dire cela a un pur inconnu et c'est vrai que m'offrir a lui comme si j'étais un cadeau me fait quelque chose de bizarre au fond de moi-même si cette envie de partir en courant commencer à se dissiper depuis que je suis à genoux a, ses pieds, mais cela fait tellement longtemps.
Je relève le regard vers lui restant détendu pour écouter, ses paroles et explications mon mot de sécurité est danger ? C'est un peu curieux, mais si c'est ce qu'il désire alors cela le sera pour lui plaire, je pense trop beaucoup trop alors je me tendis, je ne sais pour quelle raison et je dis.

-Oui monsi... Maître.

Je rougis réalisent que j'allais l’appeler monsieur ça aurait bien été ma première boulette cela commencer bien. Je ferme les yeux quelque instant inspirant et expirent pour me détendre à nouveau posant ma tête contre sa cuisse avant de le regarder à nouveau pour lui dire.

- Oui maître les termes me conviennent.


Je rougis parce que je ne lui ai pas demandé l'autorisation de poser ma tête sur sa cuisse, mais étant leur premier rencontre peut-être n'en tiendrait-il pas rigueur ? Je baisse un peu la tête attendant avec une certaine excitation ce qu'il allait lui faire ou peut-être même découvrir de nouvelles choses après tout.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév - 1:24
''-Je ne t'ai pas autorisé à poser ta tête sur ma cuisse , pour cette fois ça ira mais veilles à ce que ça ne se reproduise pas, on s'est bien compris ? N'oublies pas ce que je t'ai dit , c'est toi le soumis pas l'inverse! ''

Tant dis que je le voyais là tout gêner d'avoir fait une bêtise , je ne puis m'empêcher de lui caresser tendrement ses beaux cheveux d'un blond éclatant. Comment résister à cette jolie petite frimousse , il me fait déjà craquer .

Enfin bon je ne suis pas là pour ça , pas du tout . Peter, stop , ne te laisses pas avoir par tes émotions débordantes liées sans doute à la fatigue.

''-Assieds toi là et fermes tes yeux , ne cherches pas à les ouvrir, surtout pas, tu gâcherais un de mes petits plaisirs et autant te dire que ta désobéissance m'énerverait au plus haut point "

Tant dis qu'il s’exécutait, je mettais ma tenue de soirée , faites de latex , composé d'un beau débardeur faisant bien ressortir mes muscles, de gants et d'un string à zip également pour qu'il puisse profiter de me sentir en lui tout en ayant le contact plus qu'agréable du latex frottant sur sa queue qui je l'espère sera appétissante et suffisamment grande pour m'offrir un réel plaisir aussi ... Lui ne seras pas déçu, surtout qu'il me plait bien ce mignon jeune homme .

J'ai également prit soin de lui choisir plusieurs tenues parmi celles ranger dans cette grande pièce avant qu'il ne rentre , certaines plus soft comme un slip en cuir avec un devant détachable, un joli collier fait de chaines pour l'attraper comme je veux, une tenue tout en latex, ou d'autres un peu plus hards comme une combinaison en cuir ouvertes à des endroits pratiques comme aux tétons , au niveau du sexe ou de l'entrejambe , avec des chaines pour les poignets, chevilles et cou posés à côté .

Il s'agissait en fait d'un test afin de me rendre compte s'il préférait plutôt la sagesse ou d'être prêt à tester d'autres limites. Technique de psychologue que je suis, peut être, quoi qu'il en soit j'aurai une petite idée de ce que ce jeune homme voulait réellement ... Ça me permettrait notamment de savoir quels jouets j'allais pouvoir sortir , qu'est ce que j'ai hâte Smile

"-Tu peux rouvrir les yeux , comme tu peux le voir sur le lit il y'a plusieurs tenues , je te laisse choisir celle que tu préfères , il n'y a aucun piège .''
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév - 20:56
- Oui maître, veuillez m'excuser.

Je rougis de mes paroles comme des siennes timidités va tant ce n'est pas le moment. Je grogne pour moi rougissant un peu plus alors qu'il pose sa main dans mes cheveux. J'aimerais relever la tête vers cette main qui caresse mes cheveux, mais a la place. Je reste droit le laissant faire sans plus bouger ne voulant pas le décevoir une nouvelle fois, car après tout, il ne faut jamais décevoir un client. Je fais ce qu'il me dit et m’assoit là ou il me dit de m'installer et ferme, les yeux, c'est une chose a laquelle j'ai toujours un problème. J'ai toujours du mal à garder les yeux fermés surtout quand ça parle de surprise, c'est un peu comme si on promet une jolie chose en rouvrant les yeux et pour moi, c'est une attente interminable.

Je me tortille sur le siège tournant la tête suivant les bruits le bruit de vêtement froissé serait-il en train de se changer ou quelque chose comme ça ? Tout un tas de questions se pose dans ma tête alors que le fait de garder les yeux fermés sans savoir ce qu'il se passer comme a devenir un supplice pour moi. Je n'ai qu'une envie, c'est d’ouvrir les yeux pour voir ce qu'il se passe, mais je me contrôle du moins c'est ce que j'essaye de faire.
Je soupir de soulagement quand j’entends à nouveau sa voix qu'il me dit d’ouvrir les yeux ce que je fis tout en m’expliquant ce qui semble être des consigne que je crois n'ai pas vraiment écouter trop occuper a l'observer, je mordille ma lèvre inférieur si j'aurais pu le toucher sans autorisation, je crois que je lui aurais déjà sauté dessus, mais je reste a ma place reposant en suite mon regard sur le lit, je rougis reposent mon regard sur lui avant de regarder les vêtements, je ne sais pas vraiment trop quoi faire ni là qu'elle choisir alors je finis par prendre la tenue en latex pour moi, je crois que c'est peut-être quelque chose qu'il lui plairait plus.

- Maitre je heu, je me change de ... Devant vous ?

Je ne pue m’empêcher de rougir à mes paroles en attrapent le collier de chaîne en même temps que la tenue en latex pour lui montrer mon choix.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 0:39
Un très bon élève, il s’habitue déjà à obéir à mes ordres au doigt et à l’œil, c’est vraiment très agréable de le voir comme ça. J’en peux plus de le voir se tortiller comme ça , de se mordre la lèvre inférieur .

Je ne comprends vraiment rien à ce qui se passe en moi ,comme un coup de foudre pour ce bel homme , le moindre de ses mimiques me fait fondre .
Et puis merde , l’envie est trop grande pour continuer à faire durer le plaisir , le choix de tenue qu’il a eu était adorable mais je veux surtout le voir nu , l’avoir que pour moi mais d’une autre manière.

A peine ses dernières phrases prononcées, quelque peu gênées mais adorables à souhait, je me jette sur cet irrésistible jeune homme pour l'embrasser sauvagement, le relevant par la taille en même temps.
Quelles douces lèvres, quel plaisir. Lui caressant les cheveux, j’en profite alors pour lui tirer la tête en arrière , lui embrasser le cou bien langoureusement tantôt bestialement tantôt tendrement.

Me calmant quelques secondes, dans un élan de lucidité , je ne peux pas m’empêcher de me dire que je n'arriverai pas à continuer comme ça avec lui , à ce jeu là . L'idée de lui faire du mal quel qu'il soit m'est devenu impossible, alors je lui dis spontanément :

-'' Toi je ne sais pas ce que tu m'as fait , mais je dois t'avouer que je craque complètement . Je sais bien que je vais déroger à mes propres règles mais je ne veux pas te faire de mal . En venant ici ce soir j'avais dans la tête de me trouver un soumis, mais je tiens à te dire que si tu es d'accord j'aimerai qu'on soit au même niveau toi et moi, qu'en penses tu ? ça nous empêche pas d'utiliser les joujoux qui sont ici bien sûre mais autant valable pour l'un que pour l'autre. ''
Pendant ces quelques mots que je prononce, je suis comme bloquée sur son visage , attendant la moindre réaction , le moindre signe de sa part, qui peut me montrer ce qu'il pense réellement , en dehors de ce travail qu'il fait avec moi . J’espère qu’il ne va pas tarder à se manifester…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 10:17
Je choisis la tenue que je voulais mettre bon ce ne serait peut-être pas la tenue que lui voudrais, mais j'espère qu'il ne sera pas vraiment dessus. Je rougis sous son regard baissant la tête gardant ce que j'avais choisi dans les mains rougissant. Je le regarde surpris alors qu'il m'embrasse sauvagement. Je ne sais pas trop comment réagir alors je lâche les vêtements au sol sur la surprise fermant les yeux me laissant aller dans ce baiser remontent les main derrière sont cou approfondissant. Halètent contre, ses lèvres me retrouvant coller a lui.
Je ne pue retenir un gémissement lorsqu'il me tire la tête en arrière se laissant faire halètent entre ouvrants les yeux pour le regarder submerger par des sensations nouvelles. Je rougis alors qu'il me lâche pour prendre la parole, mais je ne sais pas vraiment quoi faire en plus je l'ai touché sans autorisation une nouvelle fois alors je baisse la tête alors que nos corps sont toujours collés ensemble a présent beaucoup trop serre dans mon short. Je repose mon regard sur lui on ne peut pas être a égaliser je ne peut pas enfin je ne saurais même pas comment faire alors je rougit et fait non de la tête.

- Je suis désolé maître je ... Je ne ... Ne peut pas être à égalité avec vous. Je ne suis pas comme vous, je suis à ma place en tant que soumis. Je ne saurais pas si j'en suis capable d'être au même niveau que vous.

Je le regarde a présent légèrement triste j'espere que je ne l'ai pas déçu mais je je ne saurais pas comment faire j'ai toujours été a cette place un jolie souvenir de mon père ça. Je le regarde avant de baisser les yeux jouant avec mes mains dans le dos pour ne plus avoir d’écart avant de me baisser pour ramasser les vêtements que j'avais faits tomber sous la surprise.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 15:56
Quelle déception , ce jeune homme que j’aurai grandement aimé en prendre soin vient de me refuser une relation sexuelle plus ‘’normale’’. C’est sa décision je l’accepte mais ne dis pas non plus mon dernier mot.

-« d’accord , je ne m’oppose pas à ta décision , on va continuer avec mes règles de soumission même si j’aurai aspiré à un autre style de relation.  Je pense toutefois que tu es un être humain pas une chose  , un objet qu’on peut utiliser à sa guise sans ton consentement, penses y si t’en as besoin à l’occasion. Je ne sais pas quel passé tu as derrière toi mais personne n’a le droit de te soumettre sans que tu le veuilles. Revenons à nos petites affaires, ta tenue que tu as choisi me plait énormément . Enfiles là devant moi , de suite.»

Tant dis qu’il s’exécute , j’en profite pour sortir des tiroirs qui se trouvent là pour les mettre sur le lit , des chaines afin de mieux contrôler ce beau jeune homme , un masque en cuir plutôt sexy lui permettant quand même de voir ce qui se passe et un bâillon ( boule qu’on met généralement dans la bouche au soumis et qui s’attache derrière la tête) ainsi qu’un mouchoir qui lui permettrait de me dire s’il y’a un souci en l’agitant.

-« Une fois que tu auras terminé, allonges toi sur le lit sans me demander pourquoi. Tout ce que tu dois savoir c’est que le mouchoir que j’ai sorti, en le secouant, te serviras à me montrer que quelque chose ne va pas »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 19:19
Je rougis baissent la tête gênée, je l'ai dessus ça s'entend au son de sa voie cela me donne envie de me cacher dans une coquille et ne plus n sortir à tout jamais. Je relève la tête pour le regarder au fond, il a raison, mais ça a toujours été comme cela alors pourquoi est-ce que ça changerait, je sais qu'on ne devrait pas m'utiliser comme un objet comme un jouet, mais j'ai grandi comme ça et pour changer sa aller être dur alors je rougis a, c'est dernier parole regardent les vêtements les reposent sur le lit tout en lui disent ou plutôt lui propose.

- On ... On pourrait mélanger les deux si vous voulez mons... Maitre.

Je rougis, je ne sais pas ce que j'ai avec le monsieur, mais il en veut, mais je fais ce qu'il me dit me déshabille devant lui me retrouvant nu en quelque seconde. Je pouvais sentir sont regard sur mon corps, mais j'essaye de ne pas y faire très attention alors que je me rhabille avec les vêtements que j'avais choisis. Tout en fessant cela, je pouvais entendre le bruit de chaîne ce qui me fait rougir un peu plus imaginant de nombreuse chose dans ma tête, mais surtout qu'est-ce qu'il va faire ?
Je fais ce qu'il me dit et m'allonge sur le dos au milieu du lit regardant le plafond attendent avec apréantion rougissant légèrement mordillent ma lèvre inférieur avant de dire.

- Oui maître, je ferais ce qu'il vous plaira.

Je rougis à mes paroles retournant la tête pour poser un regard curieux sur lui attendant de savoir ce qu'il aller faire, car le mouchoir me sert lorsque je suis dans l''impossibilitéé de parler allait-il me bâillonner ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Mar - 15:21

Tant dis qu’il se dénude là sous mes yeux , comme je le lui avait demandé tel un brave garçon , je remarque de nombreux tatouages . De ceux que je vois il y’en a un qui correspond à une ancre et l’autre une magnifique fleur , ça ne fait que me confirmer ce que je pense déjà de lui , c’est un homme doux , tendrement romantique aimant les choses simples comme la nature . Avant que tout se complique pour moi je reste persuadé qu’une histoire d’amour aurait été possible avec lui, aujourd’hui je ne peux vraiment plus me permettre d’être trop gentil , d’offrir mon cœur, pour qu’il soit de nouveau brisé comme avec mon ex femme Azalaîs et ce qui me servait de frère , qui avaient eu la très fâcheuse idée d’avoir couché ensemble. Après tout vaut mieux faire souffrir que de souffrir , c’est tellement plus simple comme ça . Malgré tout , j’ai quand même besoin d’affection , sans que je veuille que ça se sache , il est préférable que ça se fasse avec un professionnel comme ce doux jeune homme . Un peu de douceur dans ce monde de brut ne me fera pas de mal. Après tout , ce qui se passe dans cette chambre y restera .

-«  faisons comme ça mon beau , tu es un bel homme autant te le dire , tu m’excites a plus haut point et je ne te cache pas qu’un temps soi peu de douceur par ci par là me fera le plus grand bien et je pense qu’à toi aussi. D'ailleurs pour que je sache à quoi m'attendre, qu'est ce que tu aimes faire ou non ? Tu préfères être pénétré ou le faire toi ? il y'a des pratiques que tu préfères ou que tu n'aimes pas du tout ? »

Désormais couché en plein milieu du lit ,  totalement nu , la tentation de lui sauter dessus m’envahissait . Ne me contrôlant plus , et oubliant tout le reste je m’allonge sur lui , à toute hâte , l’embrassant fougueusement , ne pensant plus à rien d’autre qu’à mon envie de lui . Je l’embrasse alors , d’abord sur la bouche pendant de longues minutes, ma langue rencontrant la sienne comme si elles étaient faites pour s’entendre à merveille . Sans nul doute, je lui fais de l’effet, sa queue , là tout contre la mienne , est devenue bien dure , bien humide , ne demandant qu’à me servir .
Je descends alors plus bas sur ses têtons, m’amusant avec eux  , les mordillant , puis les tétant tel un bébé têtant sa mère . Je vis dans son regard , que son envie ayant atteint son paroxysme , je m’empresse alors de descendre plus bas , sentant son corps qui s’offrait à moi, tout troublé et sensible , je dépose alors ma douche sur son sexe , faisant des vas et vient , jouant avec mon piercing à la langue . Vu ses gémissements ça a l’air de lui plaire surtout que je le sens durcir encore et encore lâchant de temps en temps un petit peu de sperme

- « Tu me le dis si tu veux que j’aille plus doucement surtout, j’aimerai grandement que ton plaisir dure le plus longtemps possible . Tu peux me faire ce que tu veux quand tu en as envie à partir de maintenant sans même me demander l'autorisation , ça te va ? Par contre si tu veux que je te fasse quelque chose en particulier demandes le moi poliment comme toujours. Tu es d'accord avec ça ? » lui dis je attendant une réaction de sa part , que lui aussi veuilles me faire plaisir.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Mar - 19:32
Je rougis a présent nu devant lui, je ne sais pas s'il aime ce qu'il voit, mais au vu de son regard. Je pense que oui et un peu plus a, ses paroles. Je sais que ce qui se passe ici reste ici rien ne sera divulguait ni même raconter et c'est aussi ce que j'aime, mais avec lui, c'est différent, j'ai vraiment envie de me laisser aller, mais je n'y arrive pas si je ne suis pas comme cela. Je baisse la tête légèrement réfléchissant a, ses paroles qu'est-ce que je préfère ? On ne m'a jamais demandé cela, je ne sais pas quoi répondre alors je rougis un peu plus.

- Je .. Comme vous voudrais monsieur, mais, je... Je préfère être pénétré enfin je... heu comme vous voudrez.

Je rougis oui, c'est comme il voudra, je ne peux pas l'obliger a quoi que se soit qu'il ne veut pas où je ne sais pas trop, je me suis jamais senti pris au dépourvue comme cela choisir ce que je préfère généralement, c'est moi qui pose cette question en règle générale. Mais je fus retire de, mais penser par se baiser fougueux et ce corps sur le mien a la fois chaude et réconforte-je gémis contre ses lèvres approfondissant allant jouet avec sa langue de la mienne ferment les yeux. Je gémis sentent sont membre contre le mien tout deux déjà dur.
Je gémis alors qu'il descend, ses lèvres me cambrent ferment les yeux sous les assauts de, ses lèvres et c'est dents, je gémis ne pensent plus a rien a part au plaisir que je pouvais ressentir. J’ouvre les yeux alors qu'il prend mon membre dans sa bouche, je ne pue alors retenir un cri de plaisir m’accrochent un bras au drap et l'autre main a la tête de lit rejettent la tête en arrière gémissant de plaisir perdant pied a la réalité s'il n’arrêter pas, j'allais jouir, je ne dois pas, il faut que je tienne. Je gémis en prenant la parole.

-Mon dieu Peter je ... arrêter je... Je ne vais pas tenir longtemps sinon je vais...


Je ne termine pas mes paroles alors qu'il s’arrête-je gémi de frustration alors je l'attrape par les épaules et le tire vers le haut pour qu'il m'embrasse pour toute parole. J'avais déjà répondu a l'une d’entre elles si j'avais bien compris revenant doucement à la réalité le regard brouillé par le désir l'envie et les sensations.

- Oui monsieur maître je ... Je suis d'accord avec ça.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Mar - 22:15
Un véritable plaisir de le voir là ,nu, allonger sur le lit , n’attendant que moi pour lui donner du plaisir. Il est si mignon , avec ce côté innocent et fragile que j’éprouve le besoin de le protéger, d’en prendre soin . Combien de temps ça va durer ? Est-ce que notre « relation » s’arrêtera uniquement à son travail , je n’en sais encore rien mais une chose est sûre c’est que j’aimerai bien le revoir par la suite …  
A peine les quelques mots sortis de sa bouche me disant qu’il serait prêt à me pénétrer si je le veux que je fonds un petit plus pour ce blondinet tout mignon . Je ne me reconnais pas , même ma manière de penser est différente …  Il a vraiment un certain pouvoir sur moi , en si peu de temps , c’est vraiment étonnant qu’il me fasse cet effet là . Je lui dis alors :

-«  je ne veux pas non plus te brusquer mon joli , je continue comme ça , j’aime ce qui se passe avec toi  » lui dis-je en le regardant droit dans les yeux, l’air troublé par tout ce qui se passe

Comment le lui faire comprendre ? Il est peut être là uniquement pour le travail … Tellement de questions en tête  que ça commence à se voir sur mon visage , et que mon sexe , tout dure à la base, devient tout mou alors qu’on commençait uniquement les préliminaires … Décidément je suis vraiment troublé . Jamais auparavant je n’ai eu ce genre de panne .
Rougissant par ce qui vient de se produire je m’assieds au bord du lit , la tête entre les bras , ne sachant plus quoi dire , au bout de quelques minutes je finis par marmonner :

-«  Je suis … désolé … Je ne sais pas ce qui se passe, je suis psychologue, habitué à canaliser mes patients avec leurs esprits torturés , et je me vois à mon tour dans un tout autre état émotionnel de celui que je connais de moi en temps normal … Tu m’as comment dire … touché , autrement que physiquement bien sûre »  oubliant tout ce qu’il y’a autour je reste alors le regard figé dans le vide .
Comment démêler tout ça ? La situation était plus qu’excitante, les préliminaires commençaient si bien, mais me voilà bloqué, figé, moi qui d’habitude aime contrôler mes sentiments , que ça ne se voit pas à l’extérieur sauf quand je l’ai décidé , ça en devient troublant , déstabilisant.
Sa réaction, face à cette situation, va être plus qu'importante pour la suite des choses , j'attends de voir ...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Avr - 14:02
Je le regarde allonger sur le dos nu dans ce grand lit le regardent dans les yeux, je ne m'attendais pas à ressentir cela pour quelqu'un. Je sais qu'au fond de moins je suis un vrai soumis enfin, j'ai été appris à l'être alors comment faire autrement aujourd'hui, c'est compliquer, mais lui ça na pas vraiment l'aire de le déranger bien au contraire et moi qui a ce quelque chose qui bouillonne en moi quelque chose une sensation que je ne connais pas qui s'est installer des que j'ai posé les yeux sur lui des que sais main se sont poser sur moi que ses lèvres mon embrassé toute, c'est chose qui mon fait bouillonner en juste quelque seconde. Toutes des sensations que j'après si là sur l'instant. Je le regarde alors qu'il prend la parole pour me dire qu'il ne veut pas me brusquer qu'il aime ce qui se passe entre nous alors qu'il continuer comme cela, ce qui me fit rougir avant de lui répondre.

- Vous ne me brusquer pas monsieur, moi aussi, j'aime ce qu'il se passe mettre.

Je rougis à mes paroles, je ne savais plus très bien comment l’appeler, je ne sais pourquoi tout s'embrouille dans mon cerveau comme si plus rien ne fonctionnais correctement mon cerveau, je réponds plus alors je laisse mon corps dicter ma conduite. Je le regarde ne pouvant m’empêcher de rire doucement et joyeusement a sont rougissement. Je trouve cela adorable de rougir comme cela, surtout venant d'un dom, c'est hum curieux. Je compris enfin le pourquoi et souris allant me glisser derrière lui et passer, mais bras sur ses épaules les mains sur son torse avant de l'écouter m'expliquer qu'il est psychologue chosent qui ne m'étonnais pas vraiment, mais je suis tout de même curieux quand il parle que je l'ai touché autrement que physiquement alors j’appuie ma tête sur son épaule pour lui demander.

-Alors vous êtes psy ? Hum ce n'est pas grave vous savais ça arrive a tout le monde, je ne vous en veux pas. Que voulez vous dire par toucher autrement que physiquement ? Je hum, je ne comprends pas.

Je rougis alors comme une tomate à mes dernières paroles cachant mon visage dans son cou pour ne pas qu'il la voie ne bougent plus d'un pouce torse collé contre sont dos les mains caressent sont torse avec douceur.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Avr - 2:09
Encore troublé par ce qui vient de se passer ,ne comprenant toujours pas mes réactions, je l'entends rire. Je me retourne alors au même moment où je le sens qui passe ses bras sur mes épaules et posant délicatement ses mains sur mon torse . D'abord surpris par le fait qu'il vient de prendre une initiative je me retourne alors pour lui sourire à mon tour et lui dire :

-" Je suis vraiment desolé mon joli encore une fois , je suis tout confus pour ce qui vient de se passer.  J'aurai comme eu l'impression, si on avait couché, ensemble que j'aurai agis comme un chaud lapin avec toi . J'aurai très bien pu tirer mon coup avec toi ,desolé pour cette manière assez vulgaire de te le dire , me retirer ensuite et continuer ma vie là où je l'avais laissé.  Or , je n'ai pas envie de ça avec toi , aussi étrange que ce soit , c'est justement pour ça que je te dis que tu m'as touché autrement que physiquement . Aussi étrange que ça soit , et malgré cette envie sexuelle que j'ai de toi , j'ai vraiment plus envie qu'on se parle , d'apprendre à te connaître. Ta façon de te prendre pour un objet sexuel m'intrigue , tellement que j'ai besoin de te protéger comme une mère poule couvant ses nouveaux nés. "

Une envie me prend alors , je le serre sur un coup de tête dans mes bras , lui faisant un câlin encore nu comme un vers . Ca faisait bien longtemps que je n'en avait pas fait , bien longtemps que je n'avais pas éprouvé de la tendresse charnelle et affective à la fois pour quelqu'un.
Sentant alors un grand besoin de détendre l'atmosphère , n'en pouvant plus de me sentir totalement ailleurs , je me mets soudainement à chanter , tel un coq qui coquerique de bon matin.
Me faisant rire de bon coeur je lui dis :

" J'espère que ça va te permettre aussi de pouvoir relacher un petit peu la pression qu'il y'a , c'est le but . Ne me prends pas pour un fou . Mais oui en effet je suis bien un psy je travaille au HM. Et toi , tu aimes faire quoi de tes temps libre ? J'ai le droit de te demander si tu fais un autre métier que celui-ci ? "
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Avr - 19:27
Je souris les bras aux tours de, c'est épaule laissent mes mains vagabonder sur son torse la tête posée sur son épaule, je ne lui en veux pas non-bien au contraire. Je réponds a sont sourire le regardent dans les yeux l'écoutent attentivement je le regard tristement. Il a raison, c'est d'ailleurs ce que fait la plupart de mes clients, je crois que c'est bien le seul à avoir été aussi gentil des le début. Je ne m'attendais d'ailleurs pas a cela en rentre ici dans cette pièce, mais je dois avouer que c'est bien. Je rougis à la suite de, ses paroles, je me prends pour un objet parce qu'au fond de moi, c'est ce que je suis, c'est ce que j'ai appris à être et c'est une chose que je n'ai jamais sue changer.

- Non, ne vous en voulez pas monsieur je... Ce n'est pas grave, vous savais, c'est ce que fond la plupart de mes clients je hum, je suis là pour ça vous savais monsieur ? Ce n'est pas toujours facile, mais c'est comme ça. Je comprends et je serais ravie de parler avec vous et de hum apprendre à vous connaître si vous le souhaitez. Je n'ai pas besoin d'être protégé ça a toujours été ainsi.

Je rougis lâchant un petit cri de surprise me retrouvant dans, c'est bras a moitie a longer sur, ses genoux, je me laisse faire jusqu’à présent jamais personne ne m'a câliner comme cela alors je reste là sans bouger ferment quelque seconde les yeux pour savourais. Je le regard surpris lorsqu'il se met à chanter ne comprenant pas trop, je hausse un sourcil avant de rire légèrement. Je me redresse a, c'est parole réfléchissant, je l'ai peut-être déjà croisé au HM alors ou peut-être pas, je ne sais pas trop. Je relève les visages vers lui mon temps libre, je dois dire que je n'en ai pas beaucoup. Je baisse la tête pour regarder mes mains avant de lui dire.

- Oh d'accord et ça vous plaît ce que vous faites monsieur ? Bien, je n'ai pas vraiment de temps libre la plupart du temps, je m'en sers pour étudier je hum ... Je suis des cours de droit en dehors d'ici. Et vous ? Que faite vous lors de vos temps libre monsieur ?

Je rougis le métier contraire avocat peut-être qu'il ne comprendra pas pourquoi je veux faire ça, mais ce n'est pas grave. Je préfère que ce soit ainsi alors je passe les bras au tour de sa taille et fini par ne plus bouger bien installer sur, ses genoux.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 304
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 23:09
« Oui je sais que tu es là pour ça mon cher Olira , mais j’aimerai être bien plus qu’un client , que tu sois toi aussi à l’aise avec moi comme j’aimerai l’être totalement en ta compagnie . Bien sûre que j’aimerai apprendre à te connaître mon beau jeune homme , je suis certain que tu vas être dans toutes mes pensées dorénavant »

Le voyant sourire , là allongé sur mes genoux , je ne peux alors m’empêcher de déposer un baiser délicatement sur son front voulant lui témoigner une affection toute particulière .
Mon cœur bat à nouveau , quel bien fou cela me fait . Jamais je n’aurai pu croire que je commencerai à tomber amoureux après mon ex epouse , et encore un moins avec un jeune homme travaillant dans un tel milieu .
Voilà qu’il regarde ses mains en m’annonçant qu’il suit des cours de droits , comme s’il en avait honte … Pourquoi avoir une telle réaction ? Ou alors est ce lié au fait qu’il m’annonce qu’il n’ait pas beaucoup de temps libre ? Intrigué par ce qu’il vient de dire je lui réponds alors :

-«Ne t’en fais pas si tu es bien occupé  et que tu n’as pas beaucoup le temps , nous nous débrouillerons toujours pour nous voir , on s’habituera à l’emploi du temps de l’autre et tout se passera bien . Ton futur travail te plait ? Comment t’aies venu cette sublime idée de faire ce beau métier ? »

Attendant sa réponse , je me rends compte de l’heure . Comme il se fait tard et que je dois me lever aux aurores demain matin pour une rude journée de travail acharnée je dois mettre un terme un ce magnifique moment :

-«  Je suis désolé mon beau mais il va vraiment falloir que je te laisse, je dois bosser très tôt demain . Dis moi, quand est ce que tu serais disponible pour qu’on continue nos magnifiques discussions et qu’on continue se qu’on avait commencé par le même occasion  ? J’espère te revoir très bientôt si le cœur t’en dis mais pas ici si ça ne te dérange pas . Il y’a-t-il un endroit que tu affectionnes particulièrement ?  »

Prenant mes affaires sans me hâter puis commençant à les mettre attendant sa réaction concernant ma demande, je ne pu m’empêcher d’avoir le cœur serré, perdu dans mes pensées . J’espère vraiment le voir très bientôt, je crois qu’il va me manquer .
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Le Paradise Night Club :: Étage du haut :: Les pièces spéciales-