AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Visite nocturne [Maekiel Volkov]

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 8 Mar - 5:04

Chaud. Beaucoup trop chaud. Je pense que si j'avais encore des fluides dans mon corps autre que du sang, je me serais transformée en rivière humaine. Quoique je ne serais pas si surprise que ça vu la température de me mettre à suer du sang. En tout cas, j'ai la tête qui tourne déjà à cause du manque, mais avec la température qu'il peut faire dans la journée, rien ne va en s'améliorant. Heureusement, le jour, je peux tenter de dormir et de faire passer les heures plus rapidement même si évidemment, mon sommeil est loin d'être de tout repos. Ce n'est pas tout beau tout simple la vie, même pas en étant une vampire. Du coup, pour pouvoir passer la nuit plus rapidement et sans être enfermée dans ma chambre trop chaude même avec la chute du soleil, je décide de me faufiler jusqu'à la chambre de mon ami Maekiel. Eliaz m'a mis en garde contre lui, mais je ne veux pas perdre l'un des seuls amis que j'ai ici. Je vais voir comment mes rencontres se passent avec lui et si jamais je ressens un quelconque danger ... J'arrêterais tout. J'arrive près de la chambre en soufflant fort malgré le peu de temps que j'ai eu à marcher. La température a peut-être chuter, mais c'est encore étouffant. Je pousse lentement la porte en chuchotant :

- Maekiel ... ?
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 752
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Mar - 22:45
La chaleur… Moi qui a grandis en Russie autant vous dire que je suis en train de décédé… C’est très littéral, mais en même temps c’est presque vrai au final ! Je vis très mal ma « nouvelle » situation après la pleine lune, je ne rencontre plus de problème avec mon genou et ma hanche, mais me voilà avec un plâtre qui immobile mon bras et un pied difforme… Autant dire que ma situation n’est guère meilleure… Et je me demande clairement si elle va réellement s’améliorer… Mon corps à l’air de tout simplement refuser les contraintes de ce nouvel ADN… Et j’en peu plus…

J’ai déjà mangé, un aide-soignant est venu à mon aide pour la douche, que j’ai savourée bien évidemment. Une douche fraiche, avec eau tiède plus que froide finalement… Mais bon c’est toujours mieux que rien. En plus avec ce plâtre c’est pire que la merde pour tenter de se rafraichir, j’ai l’impression d’avoir de la compote là-dessus ! Je suis au lit, vêtu d’un simple boxer et j’ai viré le drap rien que ça, c’est insupportable ! Je somnoler à moitié, dormant très mal comme le plus par de toute façon… Un filé de lumière traverse la porte qu’on ouvre et j’entends mon prénom chuchoter.

« Oui ? »

Je ne repère pas tout de suite qui c’est.

« Art ? »
Membre en fer
avatar
Emploi : Etudiant en Master
Date d'inscription : 03/06/2016
Messages : 151
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Avr - 3:37

Si au moins une chose peut me rassurer à propos de cette chaleur insupportable, c'est bien le fait que je vois que je ne suis pas la seule pour qui c'est dur à tolérer. Par contre, ce n'est pas particulièrement joyeux d'entendre les patients de l'hôpital se lamenter et gémir encore plus dans les couloirs. Ça me donne froid dans le dos. Enfin, si seulement ça pouvait réellement me faire du bien, mais c'est loin d'être le cas. Du coup, je pense que ma petite visite à Maekiel va vraiment me faire du bien. Je ne sais pas dans quel état il peut être, mais j'espère qu'il va m'aider à me sentir un peu mieux. Je pousse la porte de sa chambre, jetant un coup d'oeil par-dessus mon épaule pour surveiller l'éventuelle arrivée d'un infirmier et je l'appelle. Je l'entend qui me répond et j'entre donc, rassuré de ne pas m'être trompé de chambre. Je souris légèrement en arrivant vers lui, refermant presque totalement la porte derrière moi, la replaçant comme elle était.

- C'est moi ... comment tu vas toi ?

Je remarque alors son habillement ou plutôt l'absence de vêtement et je rougis légèrement en détournant les yeux, passant ma main dans mes cheveux, un peu gênée.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 752
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 20:17
Rien n’est supportable de ce temps-là… Même la douche ne nous soulage que partiellement de cette chaleur, et qu’est-ce que c’est fatiguant… En plus j’ai un plâtre qui me tient deux fois plus chaud, alors je n’ai vraiment pas envie de gambader, de faire quoi que se soit. Mais j’ai envie de dire que même rester coucher c’est dure, on transpire dans ses draps c’est une horreur. Mais même dormir c’est difficile sérieux ! J’en peux plus… Je suis couché malgré tout assez tôt si on peut dire. De toute façon vu que j’ai besoin d’aide pour beaucoup des gestes quotidiens. Je n’ai pas trop le choix de me plier au rythme des aides-soignants, qui vienne m’aider pour me laver et autre… Du coup je suis généralement couché assez tôt, heureusement que j’ai la télé pour m’occuper un minimum, car avec ce bras dans le plâtre et bien même l’ordinateur ce n’est pas évident… Je ne peux pas composer, je ne peux pas jouer non plus pire que le moins dernier finalement… Le mois dernier j’avais au moins l’usage de mes deux mains. Comme souvent je me lamente sur mon sort, en espérant trouver le sommeil, quand quelque ouvre ma porte et me demande si je suis bien Maekiel, je réponds que oui, et je reconnais finalement Artémis. Elle entre alors dans la chambre et referme derrière elle, j’allume la petite lumière au-dessus de mon lit histoire d’y voir un peu mieux. J’avais complètement oublié que j’étais clairement à moitié à poil, je me redresse alors histoire d’au moi tirer le drap jusqu’a mon bas ventre, histoire d’au moins couvrir mon boxer et ce qui s’y trouve dedans.

« Désolé… Il fait une chaleur a crevé j’ai bien du mal à rester habiller. Comme tout le monde je vais avec et toi ? »

En réalité je n’ai guère le moral, mais elle non plus je suppose alors cela ne sert à rien d’en rajouter une couche.

« Cela te dérange que je reste ainsi, j’n’ai pas t-shirt sous la main, et puis avec ce plaire c’est galère à mettre tout seul de toute façon. »
Membre en fer
avatar
Emploi : Etudiant en Master
Date d'inscription : 03/06/2016
Messages : 151
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Mai - 0:48

Le peu de vent qui m'arrivait sur la peau pendant que je me faufilais discrètement jusqu'à la chambre de Maekiel m'a fait du bien. Ce n'était pas grand chose, mais c'était mieux que d'être calée dans mon lit, dans une chambre trop chaude. Mais le simple fait d'arrêter de marcher me donne de nouveau chaud. Au moins, je suis arrivé là où je voulais, je n'ai plus trop le besoin de bouger maintenant. Je m'avance dans la chambre après avoir pris la peine de refermer suffisamment la porte derrière moi et je lui demande comment il va. Je rougis un peu de voir sa tenue. Disons que je n'ai pas souvent ... vu des hommes habillés comme ça, soyons honnête. Il semble s'en apercevoir, car il tire un drap sur ses jambes et je me mords la lèvre.

- Oui, je le comprends .. Moi aussi j'ai du mal à supporter cette affreuse robe d'hôpital ... Je tente de tenir le coup aussi ! Heureusement que les soirées sont un peu plus fraîches !

Je secoue finalement la tête en appuyant mes mains sur la base de son lit, là où il y a ses pieds. Je ris un peu.

- Non, t'en fait pas. Au fond, je suis aussi en sous-vêtement sous cette robe donc c'est un peu la même chose que toi avec ton bout de drap.

Je sais que la chaleur est insupportable, je ne vais donc pas le forcer à avoir encore plus chaud juste pour que je sois plus aussi mal à l'aise. Je remarque alors que son bras est plâtré et je fronce un peu les sourcils.

- Qu'est-ce qui t'es arrivé au bras, Mae ?
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 752
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-