AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Malaise à la mer [Avec Aedan Cursse]

 :: Notre belle Capitale :: Vos balades :: La mer Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 9 Mar - 1:21

Aujourd'hui, j'ai eu l'étrange envie d'aller me baigner. C'est le genre de sentiment qui m'arrive assez peu souvent. Quoi que, c'est vrai que j'aime bien aller me baigner nu dans la forêt, dans une source inconnue de la plupart des gens .. Là-bas, je suis calme, je suis en paix et personne ne vient me déranger. C'est sans doute l'idée d'aller à la plage qui est étrange dans mon cas du coup. Enfin, vu la température qu'il fait en ce moment, ce n'est peut-être pas si surprenant non plus. Enfin, c'est là-bas que je me dirige vêtue simplement d'une petite robe pour recouvrir mon maillot de bain. J'installe ma serviette un peu plus loin, donc pas trop près des autres gens bruyants, et je reste un moment allongée dessus, me faisant dorer au soleil. Ça fait du bien ces petits moments de détente, car je dois avouer que depuis mon retour, je n'ai pas eu beaucoup de minute à moi entre le club, mon père et l'hôpital ... Je suis si détendu que je m'endors tellement je suis épuisée de ma vie en ce moment. Je me réveille finalement et je réalise qu'il n'y a presque plus personne et que la température a légèrement chuté, mais c'est toujours assez insupportable. Ayant donc encore trop chaud pour être vraiment bien et je me dirige vers la mer. Un petit bain ne pourra que me faire le plus grand bien ! Je nage donc tranquillement depuis quelques minutes quand je peux voir que ma vue commence à se brouiller. Je m'arrête lentement, tentant de poser mon pied contre le fond de la mer, mais je n'avais pas remarqué m'être autant éloigné de la rive. Je ne me sens vraiment pas bien .. Je déteste cette sensation, cette sensation d'être faible .. Cette sensation que je n'ai pas ressenti souvent dans ma vie et qui pourtant ce mois-ci se fait un peu trop souvent ressentir ... Je lève le bras, tentant de faire signe à quelqu'un même si il commence à faire un peu plus sombre, mais je sens mes paupières se fermer un peu plus à chaque seconde qui passent ... Ce genre de situation ne me serait jamais arrivé sans la malédiction de mon père et sans cette chaleur insupportable ... Je ne suis pas quelqu'un de faible ... Je ... Je ...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Mar - 19:24


Il fait putain de trop chaud dans cette putain de ville ! Je n'en peux plus, en plus de me foutre les nerfs en pelote, ça me fou les pouvoirs en pelote aussi et c’est la folie à l'hôpital. Ça arrive de tous les côtés, ça meurs de tous les côtés, ça hurle, ça crie, ça ce plain. Bref un beau bordel et un beau foutoir. Temps de merde ! Je le dis et le répète encore et encore.

Aujourd’hui, heureusement, je suis de repos. Je pense que de toute façon je n’aurais pas été très efficace et je déteste me dire ça, vraiment. Mais j’ai bien cumulé et je pense même avoir dépassé un certain quota alors que le mois est tout juste au milieu. Enfin moi je m’en branle d’avoir dépassé, ça me fait plus de fric et ça ce n'est pas négligeable. Et pour ma journée de repos j’ai décidé d’aller à la plage, ouai aussi surprenant que cela puisse paraître. Déjà parce qu’il y a de l’eau et que ça fait toujours ça de gratuit et ensuite pour bronzer. Autant que ce sale temps me serve à quelque chose comme me rendre plus beau, plus bronzer et « mieux dans ma peau ».

Je regarde l’heure et le soleil doit être moins haut, vu la chaleur du mois il doit être assez fort pour que je bronze, mais pas assez pour que je finis en toast grillé. Je me dirige donc vers la mer, je m’installe proche du bord de la mer, je préfère ça au moins je ne suis pas emmerdé par le sable volant et les gosses vu que le sable est plus mouillé et consistant. Alors que je m’installe je regarde l’horizon et remarque quelqu’un qui lève le bras, l’air en détresse. Je fronce les sourcils et lorsque je vois la personne sombrée… Sans remonter je me dis que quelque chose ne va pas. Je ne suis pas un connard, je joue les connards et je suis infirmier merde ! Ni une, ni deux, je ne cours dans l’eau direction la femme qui vient de s’évanouir.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1107
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Avr - 16:02


J'aurais franchement du resté chez moi aujourd'hui. Même si le soleil m'a fait pas mal de bien tout à l'heure, je pense qu'en fait, il a eu un peu trop d'impact sur ma santé interne. En effet, peut-être que si j'avais combiner les bienfaits du soleil avec ceux d'une bonne bouteille d'eau fraîche .. Je ne serais pas dans cette position assez dramatique. En plus, avec la chaleur qu'il faisait ... Non, je n'ai pas été d'une intelligence implacable sur ce coup-là. Si j'avais toujours mes pouvoirs aussi ! Putain, ça m'énerve ça aussi. Je tente de me rapprocher de la rive avant de perdre totalement le cap, mais je me suis beaucoup trop éloignée pour y arriver. Je ne parviens même pas à venir poser mon pied contre le fond, question d'au moins avoir un peu de support. Non, rien. Absolument rien. Il doit être à à peine quelques centimètres au-dessous de moi. Je tente alors de prendre mes dernières réserves d'énergie pour lever mon bras, assez haut pour qu'on me voit. Je peux voir un homme qui est en train de s'installer sur la berge. Si je pouvais seulement capter son attention .. Bon sang ce que je déteste dépendre des autres ! Je me sens m'enfoncer un peu plus dans l'eau et mon bras tombe d'un coup.

Je n'aime pas être dans cette situation .. Mais peut-être que si je suis tout près de mourir .. Mes pouvoirs me viendront un peu à ma rescousse ? Ouais non, je pense que je suis simplement entrain de fabuler. La tête sous l'eau, je perds déjà tout mes repères et je perds complètement conscience.


Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Avr - 20:32



Dire que j’avais décidé de ne rien foutre aujourd’hui si ce n’est profité de la plage ! Comme quoi, même quand je ne bosse pas, je dois finalement le faire. Les gens ne peuvent pas attendre que je ne sois pas là pour ce noyer ?! Mais bon, quoi qu’il en soit, même si je râle, je ne suis pas un connard et donc je cours directement en direction de la jeune femme lorsque je la repère. Je suis un très bon nageur et elle n’est pas si loin non plus, je suis donc rapidement proche d’elle, je mets quelques minutes à la trouver, mais une fois fais, je la remonte à la surface tandis qu’elle semble toujours évanouie, je nage ensuite jusqu’à retrouver les pieds sur le sable et là je la soulève, l’eau m’aide mais elle n’est pas trop lourde non plus. Une fois sur le sable, je la pose directement sur ma serviette et ce n’est que lorsque je regard son visage que je remarque que je la reconnais. La meuf du club et de l’hôpital… Merde ! Bon... Ni une, ni deux, je commence du bouche-à-bouche, avec un massage pour arriver à la faire reprendre conscience et cracher l’eau surtout. Aller putain ! Réveilles-toi !
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1107
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Mai - 3:58

Je savais vraiment que je n'aurais pas du venir. Mais pendant quelques instants, combien de temps au juste?, je perds le cap. Je ne sais plus ni où je suis, ni qui je suis tout simplement. Je me retrouve à flotter dans le noir, mon corps est du poids d'une plume et mon esprit peut divaguer dans toutes les directions possibles et imaginables. Jusqu'à ce que soudainement mon esprit revienne dans mon vrai corps et me fasse reprendre mon souffle. Je me redresse difficilement en toussant avant de recracher l'eau qui s'était faufilé dans ma gorge. Je tousse, ma gorge est en feu et j'ai les larmes aux yeux. Cette sensation de mourrir est insupportable. Je tourne la tête pour voir qui est mon sauveur, mais je ne le vois presque pas à cause des larmes qui me sont montées aux yeux.

- Merci ..

Un mot qui m'arrache presque autant la gorge que cette presque noyade.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Mai - 16:02


J’espère juste que Samaël ne pas envoyer un de ces sbires me suivre ou je sais pas quoi, parce que là je serais en train mauvaise position. Il ne doit pas se douter une seule seconde que je peux sauver des gens, qu’il me reste une part d'humanité ou de gentillesse. Même si mon travail consiste à aider les gens, c’est mon travail alors ça passe plus crème et puis je me force une telle réputation là-bas qu’il n’y a aucun doute qu’il n’a écho de moi que mon mauvais caractère et ma froideur. Et j’ai façonné ça pendant tellement d’année où je pourrais réellement devenir fou si tout s’effondrait en quelques secondes parce que j’ai sauvé cette nana, aussi canon soit-elle. Je lui fais un massage et du bouche-à-bouche espérant qu’elle se réveille. Elle se redresse alors d’un coup et heureusement que j’ai le réflexe de reculer où elle m’aurait mis un beau coup de boule. Elle crache alors de l’eau et moi je soupire de soulagement pendant qu’elle n’est pas encore totalement consciente. Puis posant mes mains sur mes cuisses je la regarde l’air à nouveau fermer.

-De rien…

Je tends mon bras pour attraper une bouteille d’eau dans mon sac et lui tendre, elle est fraiche.

-Buvez…

Ça passera le goût salé de l’eau de mer et surtout ça fera du bien vu qu’elle vient de se taper, visiblement, une très mauvaise insolation.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1107
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 15:48


Le souffle court, je retrouve lentement mes esprits. L'eau est évacuée de ma gorge et je tente de retrouver lentement mon souffle. Je regarde autour de moi pour pouvoir voir qui est mon sauveur. Je le remercie même si je ne le vois pas encore. Je viens finalement mettre ma main sur mon front pour pouvoir me cacher un peu les yeux du soleil et ainsi pouvoir finalement poser les yeux sur le jeune homme. Je le vois enfin lorsqu'il me tend une bouteille d'eau : Aedan.

- Je n'aurais pas pu tomber sur mieux pour pouvoir me sauver .. Un super infirmier ..

Je souris légèrement en ouvrant lentement le bouchon de la bouteille pour ensuite venir boire une longue gorgée d'eau fraîche qui me fait vraiment beaucoup de bien. Je referme la bouteille puis viens appuyer la bouteille froide contre mon front en me rallongeant, fermant les yeux.

- Merci vraiment .. Je ne m'en serais pas sortie sans toi ..

Je tourne finalement ma tête vers lui, rouvrant mes magnifiques yeux pour poser mon regard dans le sien. Je ne suis pas du genre à être reconnaissante, mais c'est vrai que sans lui, je ne serais sans doute plus là.

- Qu'est-ce que je peux faire pour te remercier ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Juin - 15:17


Je ne m’attendais pas à jouer les superman aujourd’hui, mais je n’ai pas eu réellement le choix. Soit sauvait la demoiselle, soit elle mourrait. Je ne suis pas un monstre, même si Samaël veut faire de moi un monstre, un tueur, je ne le ferais jamais de mon plein gré. Elle reprend rapidement connaissance, elle se cache du soleil et elle semble vite comprendre ce qui lui arrive. Elle se met directement à me tutoyer et je la fixe lorsqu’elle parle de personne sur qui elle aurait pu tomber. Ne sachant pas si sa phrase est 100 % sincères ou un brin ironique alors je ne dis rien. Lorsqu’elle boit et se rallonge ensuite, la bouteille sur son front, je saisis la bouteille pour la lui verser sur la tête.

-Désolé c’est froid, mais ça te fera du bien au crâne…

Je ne réponds toujours pas vis-à-vis de mon sauvetage parce que… Je ne sais pas quoi dire. Est-ce que j’ai envie qu’elle en parler autour d’elle ? J’aimerais, mais il serait préférable que non, alors je reprends doucement.

-Ne le dis à personne.

Je dis cette phrase en même temps qu’elle me pose une question et du coup j’en reste quelques secondes silencieux. Alors ça !

Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1107
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Juin - 1:35
Je ne suis pas du genre à être très reconnaissante avec les gens en général, mais quand on me sauve la vie, je sais l'être. Je bois une petite gorgée d'eau de la bouteille qu'il me donne en lui faisant un petit compliment qui n'en est peut-être pas directement un, mais qui l'est quand même. Je me rallonge par la suite pour me détendre un peu en posant la bouteille sur mon front, mais il me la prend des mains et moins de quelques secondes plus tard, je me redresse d'un coup, la bouche et les yeux grands ouverts, lâchant même un petit cri de surprise. L'eau étant froide, ça me fait du bien, mais ça m'a aussi sacrément fait sursauter. Je me retiens de le frapper ou autre chose, serrant simplement mes poings avant de passer mes mains sur mon visage.

Je passe par la suite à savoir ce qu'il voudrait que je fasses pour le remercier et il parle presque en même temps que moi. Je pose finalement mon regard sur lui, l'observant silencieusement un instant.


- Pour te remercier ... Je dois simplement ne rien dire ? Mh et bien .. ça sera notre petit secret ..

De toute façon, à qui pourrais-je le dire ? Je n'ai pas envie d'aller crier sur tous les toits que j'ai failli mourir et quelqu'un a dû venir à ma rescousse. Je suis bien trop forte et indépendante normalement pour accepter de le dire, alors si en plus lui-même il ne veut pas le dire .. Ça me va parfaitement. Je me relève finalement lentement avec un petit sourire, mais je perds un peu l'équilibre. Le contre-coup de cette insolation est un peu plus fort que ce que je pensais.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Juin - 23:32



Je la sauve, mais vu sa tête et sa couleur j’ai l’impression que c’était vraiment in extremis, un peu plus elle aurait dû avoir le SAMU ou les pompiers. Alors lorsqu’elle se rallonge comme si de rien était en posant simplement la bouteille d’eau sur son front, je la saisis et la lui verse carrément. Ouai, c’est radical, mais efficace, mais avant tout nécessaire vu le malaise qu’elle a fait. Mon eau est gelée alors elle sursaute, hurle et se redresse, mes yeux glissent sur son corps tandis que je vois ses poings se serrer, mais elle les passes finalement simplement sur son visage.

-Ouai, voilà tu ne dis rien. J’ai une réputation à tenir.

Je marmonne quelque peu ma seconde phrase alors que je range ma bouteille à présent vide. Je regarde l’eau et me pose finalement sur ma serviette, sur le dos, histoire de bronzer. Me mettant des lunettes de soleil, je ferme les yeux et commence à bronzer. Bah quoi ! Elle a l’air mieux et puis je suis venu pour ça a la base. Sauf que je la sens bouger alors j'ouvre à nouveau les yeux et lorsque je la vois tanguer, je fronce les sourcils.

-Reste ici, ça veut mieux, reste assis
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1107
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Juin - 3:00


Je me serais bien passé de recevoir une bouteille d'eau glacée, du moins son contenu, sur la tête. Mais c'est vrai que c'est sans doute quelque chose dont je n'aurais pas pu me passer .. Oui, la vie est remplie de contradictions comme celle-ci. Je me retiens vraiment de lui foutre une claque pour me venger de cette douche froide et heureusement, j'arrive assez bien à me retenir, passant plutôt mes mains sur mon visage en soufflant. C'est après ça qu'il m'annonce que sa seule requête en guise de remerciement est que je garde le silence. J'en suis un peu surprise, mais j'esquisse finalement un petit sourire.

- Va pour que ce soit notre secret alors.

Je le regarde s'allonger et je tente par la suite de me lever, mais comme je rate de très peu de tomber, il me conseille de rester assise. Je décide de l'écouter, après tout, il est infirmier, il doit bien savoir de quoi il parle. Je m'allonge finalement dans le sable et je me tourne vers lui, observant son profil. Je vais simplement attendre un peu là, près de lui, un petit instant..

- Je vais même faire mieux que ça, allongée je me sens beaucoup mieux.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 459
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Vos balades :: La mer-