AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tu me manques un peu plus à chaque jour [Eliaz Wicksburry]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 15 Mar - 3:31

C'est dingue à quel point une relation peut être difficile à décrire. Normalement, j'aurais au moins quelqu'un avec qui en parler, ma meilleure amie, mais ici ... Je ne pourrais aller voir personne pour parler de mes sentiments contradictoires à l'égard de celui qui est mon .... créateur, comme je suis censé l'appeler. Il y a bien le psychologue, mais j'ai toujours peur de me faire juger même par ceux-là. C'est difficile de se dévoiler comme ça totalement à quelqu'un qui ne connait rien de moi. Du coup, je garde tout pour moi et cette chaleur pesante semble représenter ma douleur de façon physique. Maux de crâne, étourdissement, faim incroyable, sentiment de déshydratation ... Comme si je ne souffrais pas déjà assez psychologiquement parlant.

Heureusement, comme je me nourris a peu près bien ce mois-ci, pas que j'accepte d'avantage ma condition, je sens juste que la chaleur me fait perdre mes moyens et je ne veux pas sauter sur quelqu'un, mais du coup j'ai le droit de sortir de ma chambre assez souvent. C'est comme ça que je me retrouve en pleine nuit presque seule dans l'un des couloirs de l'hôpital. Je me promène souvent en sous-vêtements en ce moment sous ma robe d'hôpital ... J'ai besoin de vrais vêtements. Il faudra que j'en demande à ...

- Eliaz ?

Je le reconnais, même de dos. Je pourrais surement le reconnaître entre mille. Mon coeur raterait sans doute un battement si il battait toujours. Je suis énervée de le voir, mais en même temps ça me fait du bien. C'est vraiment dingue à quel point certaines relations peuvent être dures à décrire ...
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Avr - 15:29

J’ai rarement connu telle chaleur et croyez-moi j’en ai des années de vie derrière moi ! J’ai quand même 201 ans et donc j’ai connu pas mal d’années, de siècle, de conditions, de république, de démocratie, de monarchie et rarement les choses ont été pire que ce fichu nous. Je vis même ici depuis cinquante ans et je n’ai pas connu de mois si chaud ! C’est intenable pour moi, vampire né, je n’ose pas imaginer pour mes créations… Artémis et Crystal. Elles sont celles qui doivent le plus souffrir de cet affreux mois. Mais même si je supporte mal la chaleur il faut que j’aille travailler ! Que je garde le sourire, que je garde ma couverture, que je reste moi tout simplement.

Mais mon travail est plus lent, je ne me bouge pas trop vite parce que ça donne encore plus chaud. Et surtout lorsque je passe dans une partie du couloir où il y a la clim, je me stoppe, essayant de rester ici le maximum ! Là actuellement je bug un petit peu en dessous de la clim, lavant le sol lentement. Je crois que j’ai rarement fait mon ménage aussi lentement que ça ! Alors que j’étais en train de pensée à tout ça j’entends soudainement quelqu’un et m’interpeller derrière mon dos. Je me retourne alors soudainement et remarque Artémis, voyant bien ces traies tiré, surement dû à la chaleur intenable, je me mets à sautiller sur place comme un lapin quelques secondes.

-Non ! Je suis un lapin ! Sauf si tu préfères les poules !

Je me mets alors à faire la poule un petit moment avant de finalement rire et secouer la tête.

-Excuse moi, je crois que la chaleur me monte à la tête, parce que j’ai une de ces envies de me faire greffer des ailes de poules pour pouvoir me ventiler moi-même !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Mai - 0:35


La main appuyée sur l'une des rampes qui sont sur les murs du couloir de l'hôpital, j'avance lentement. Je jette des petits coups d'oeil dans les chambres qui ont la porte ouverte. C'est une curiosité un peu mal placée, mais ... C'est la seule chose que je peux faire, surtout dans cette chaleur où je n'ai presque même plus la force de bouger. Je marche et j'ai chaud. Heureusement j'ai un peu de vent qui glisse sur ma peau grâce à ma magnifique robe d'hôpital. C'est alors que je croises Eliaz et mes sentiments sur sa vision me sont assez mitigés. Suis-je heureuse ou en colère ? Un peu des deux. Comme toujours maintenant. En tout cas, je tombe surtout dans la surprise en le voyant se mettre à sautiller sur place et à me parler de poule et de lapin. Je hausse un sourcil en le regardant faire avant de finalement rire un peu en l'entendant me parler de la chaleur qui lui monte à la tête. Ce n'est plus un rire, mais un éclat de rire lorsqu'il me dit qu'il se ferait bien greffer des ailes de poule.

- Oh oui, je pense que la chaleur est en train de te rendre fou, Eliaz ! J'adore les animaux, mais je préférais que ce soit toi quand même. J'allais te demander comment tu supportais la chaleur, mais je pense que j'ai ma réponse .. Pas très bien ! Tu devrais te procurer un billet médical, je pense que ce n'est pas sain de travailler dans cet état-là ...

Je ris un peu avant de me mordre la lèvre pour ne pas qu'il pense que je me moque de lui. Après tout, je ne suis sans doute pas vraiment mieux que lui !

Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Mai - 23:52


Alors que je suis en train de laver un énième couloir de l’hôpital avec cette chaleur intenable, je me fais interpeller. Je reconnais alors la voix d'Artemis et en réalité, pour tout dire, je l’ai clairement entendu s’approcher. J’ai reconnu son pas, sa respiration, son odeur. Je suis un vampire avec un certain âge et je suis un vampire né, heureusement que j’ai quelques avantages quand même non . Enfin, voyant qu’elle n’est pas bien je me mets immédiatement à faire l’idiot. Elle me regarde en riant légèrement puis lorsque je continue mes bêtises son petit éclat de rire se transforme en gros fou rire ce qui me fait sourire à mon tour. Depuis combien de temps ne l’ai-je pas fait rire ainsi ? Son rire est toujours aussi mélodieux. Il m’avait manqué. Je ris finalement un peu à mon tour en l’entendant et reprends.

-En effet tu as ta réponse ! Malheureusement je ne peux pas me faire mettre en maladie ! Je pense que j’aurais l’air beaucoup moins sérieux après, même si je ne suis qu’un homme de ménage !

Je lui fais un petit clin d’oeil en m’appuyant un peu sur mon ballait. Puis je la regarde sérieusement et voyant son piteux état, je reprends.

-Et toi… Comment la supportes-tu ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Mai - 18:57

J'ai chaud, vraiment très très chaud, mais Eliaz parvient tout de même à me faire rire et sourire, chose que je commence à accepter de faire un peu plus souvent. Mais je n'accepte pas pour autant plus facilement ma condition. Au moins, Eliaz n'est jamais bien loin et même si je peux parfois le repoussé, j'ai tout de même besoin de lui. Je souris à l'entendre rire avant de faire une petite moue, sans pour autant arriver à dissimuler mon sourire. Je réponds déjà un peu à sa question en même temps.

- C'est dommage que tu ne puisses pas prendre quelques temps pour te remettre de la chaleur ... En plus, toi tu bouges plus que moi et j'ai déjà du mal à supporter la chaleur .. Mais si tu dis que ça te ferait perdre ta crédibilité, vaut mieux éviter alors !

Je me rapproche un peu de lui, mais surtout pour pouvoir m'appuyer un peu contre le mur. Ah .. Le mur est frais ... Ça fait du bien. Beaucoup de bien.

- Pour être honnête ... Je ne sais même pas comment je fais pour me tenir encore debout .. J'ai tellement chaud, je n'ai jamais eu aussi chaud de toute ma vie .. J'ai juste envie de tout abandonner encore une fois.. Enfin bon, ce n'est pas très important ! Je peux t'aider ?

Je n'ai jamais vraiment repris confiance en la vie, mais au moins, mes idées noires s'éloignaient un peu tout de même. Mais je n'ai pas envie vraiment d'avoir de l'aide. Ou peut-être que si ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Depuis cet .. évènement, je ne sais plus grand chose honnêtement. Je tente alors de changer de sujet pour qu'il ne s'attarde pas trop à ce que je viens de dire, même si malheureusement, je ne pense pas que ça fonctionne.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Juin - 0:16



Je me fais surprendre par Artemis, mais heureusement je sais rebondir, je parviens à la faire rire et vu ce que je sens qui se dégage d’elle, je sais que c’est une bonne chose. Artemis est tellement isolé, je ne l’ai pas vu sourire beaucoup depuis sa transformation, alors … La voir sourire, ça me fait sourire. Je continue donc un peu, mais elle fait soudainement la moue et je sourire en l’entendant.

-Ne t’en fais pas pour moi, je suis un vampire né… Alors je supporte un petit peu plus la chaleur, même si elle reste très insupportable, je peux m’y faire un peu plus que toi. Mais c’est gentil de… T’inquiéter pour moi…

Surtout qu’elle ne semblait plus disposée à avoir le moindre lien avec moi, et là, dans un sens, nous sommes d’accord, elle s’en est fait pour moi ? En tout cas je ne doute pas une seule seconde que ça doit être dure pour elle, voir très dure. Elle semble faible et pâle alors qu’elle est pourtant mate de peau. Elle s'appuie alors contre le mur et lorsqu’elle parle d'abandonner mon regard se tourne immédiatement vers elle.

-Abandonné encore une fois… ?

Je parle un peu plus bas et la regarde un peu surpris lorsqu’elle parle de m’aider, je regarde alors le chariot de ménage puis Artemis et lui tend alors un ballait de libre.

-Si tu veux m’aider à balayer, pour que je puisse laver ensuite ! Ce serait très gentil !

Et je finis dans un sourire.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Juin - 1:02


Même si Eliaz est né comme ça, je me doute que ça ne doit pas être très simple pour lui. En tout cas, la chaleur semble bien lui être montée à la tête ! J'écoute ce qu'il me dit en hochant un peu la tête, me mordant finalement un peu la lèvre, souriant faiblement. Je fais des efforts pour être gentille, mais en même temps, je ne pourrais pas vraiment m'en empêcher. Parfois, je ne peux pas non plus résister à mon envie d'être méchante avec lui. De toute façon, mes émotions sont toujours mélangées quand je me retrouve face à Eliaz..

- Ça va alors .. C'est .. normal que je m'inquiète ..


Après tout, avec la relation que nous avions eu. Nous n'avions jamais eu le titre d'amoureux de façon officiels, mais c'était presque tout comme. Par contre, je ne me sens pas très bien et je me recule même légèrement pour pouvoir m'appuyer le dos contre le mur qui se trouve derrière moi. Je laisse échapper un flot de paroles négatives, comme j'en avais l'habitude le mois dernier .. Ça commençait à se calmer, mais avec la chaleur, mon désespoir s'accentuait un peu plus de jour en jour. Je fais un petit signe de la main, tentant d'afficher un petit sourire sur mes lèvres.

- Non, rien .. Laisse tomber, c'est pas grave ..

Je n'ai pas envie qu'il s'inquiète pour moi. De toute façon, à quoi est-ce que ça servirait ? J'en sais rien. Est-ce que ça nous rapprocherait de nouveau comme avant ? Pour ça, il faudrait que j'accepte de le laisser faire. Et comme je change aussi souvent d'idées que je change de chemi-.. Bon, je ne change pas très souvent de chemises, mais vous avez compris le principe. Je change de sujet en lui proposant mon aide et ça semble fonctionner, du moins pour l'instant. Il me tend un balais après que la surprise se soit vue sur son visage et je souris un peu faiblement en m'éloignant du mur pour prendre le fameux balai.

- Je vais essayer de faire de mon mieux, ça devrait pas être trop difficile ..

Je commence donc à balayer lentement le plancher. Même avec la chaleur, c'est supportable. Ça me rappelle même mon chez moi, quand je devais faire le ménage dans mon appartement. C'est un peu idiot, non ? Je me prend alors à rêvasser un peu, souriant légèrement en regardant le plancher.

Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Juin - 1:46


C’est vrai qu’il fait chaud et que c’est difficile, même pour moi, mais je préfère m’en amuser plutôt que de me morfondre ! De toute façon mon masque de ces cinquante dernières années c’est celui-là ! Je le garde, même si les gens que j’ai pu connaître il y a cinquante ans, sont soit morts, soit je ne les ai plus vu puisque justement moi je n’ai jamais vieilli et qu’ils n’étaient pas au courant de ma condition vampirique. C’est le sort d’un vampire, voir les gens auxquels on tient mourir, partir les uns après les autres et être sans cesse le dernier. Je souris alors à Artemis.

-C’est surprenant, mais agréable…

Après tout elle me hait normalement non ? Je sais qu’elle m’a aimé, mais que son amour est mort le jour où je l’ai tué justement. Elle semble soudainement pas très bien et je m’inquiète à mon tour pour elle, mais elle semble vouloir éluder la question.

-Sache que si tu t’inquiètes pour moi, moi aussi… Alors je ne peux malheureusement, pas laisser tomber…

Elle propose ensuite de m’aider et une fois la surprise passée j’accepte, après tout elle reste enfermer ici toute la journée, ça ne peut pas lui faire du mal, au contraire. Peut-être que ça la changera de son quotidien et que ça lui fera du bien. Lorsque je remarque qu’elle sourit au sol, je ris légèrement en souriant.

-Tu es tombé amoureuse du sol ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Juin - 6:11

Je devrais n'en avoir plus rien à faire de lui et pourtant, je continues de m'en faire. Parce qu'il s'est occupé de moi au moment où j'avais le plus besoin de quelqu'un, à un moment où personne d'autre ne semblait me comprendre. Il m'avait redonné ma joie, mon amour, mon bonheur .. Et il avait tout repris, du jour au lendemain, d'un coup de temps, alors que son corps était collé au mien, que ses mains glissaient contre mes hanches. Je revis souvent ce moment dans mes songes ou même quand je suis éveillé .. Et parfois, je me surprends même à imaginer ma vie avec lui, ce que ça aurait pu être, si les choses ne s'étaient pas passés comme elles s'étaient passées. Mais c'était surement trop tard désormais. Je me mords un peu la lèvre en l'entendant avant de détourner un peu la tête, sans rien répondre. J'aurais pu remettre mon masque de méchante en place, mais faute d'envie ou à cause de la chaleur, je ne le fais pas.

Je me mets alors à parler peut-être un peu trop à voix haute, disant ce que je voulais penser tout bas suffisamment fort pour qu'il l'entende. Et c'est à son tour de s'inquiéter. Ce sont les moments comme ça qui me font regretter ma haine envers lui .. mais qui la rende aussi plus forte. Il m'a peut-être sauvée ce jour-là, mais il m'a également tuée d'abord. Je n'ai pas envie de lui répondre, de lui dire ce qu'il ne voudrait pas entendre, mais je me dis que ça serait peut-être un bon moyen pour tourner le couteau dans la plaie .. dans la sienne, dans la notre.

- Les jours passent et se ressemblent, c'est tout .. Je me bats depuis deux mois maintenant contre ce que je suis, ce que je suis devenu à cause de toi .. Et la chaleur rend mon combat insupportable .. Malgré tout ce que tu m'as dis, je n'y arrives pas ..

C'est vrai, je dois boire plus parce que je me déshydrates plus rapidement. Ça me répugne de moi-même, de ce que je suis. Je n'ai pas envie d'être cette .. chose qu'il est lui aussi. Ça ne veut pas me rentrer dans la tête. Pourquoi est-ce que ça le devrait ? Il m'avait donné de bons arguments, mais je n'arrive pas à l'accepter quand même. Heureusement, j'ai la bonne idée de lui proposer de l'aide et je me retrouve avec un balai dans les mains, à fixer rêveusement le sol. Je me fais sortir de ma rêverie par l'homme à mes côtés et je passe ma main dans mes cheveux en rougissant un peu, honteuse.

- Tu vas trouver ça idiot, mais..

Je me mords la lèvre avant de lever un peu le balais, comme simplement pour lui montrer.

- Ça me rappelle quand j'étais chez moi, dans mon appartement .. Je ne pensais pas qu'il pourrait me manquer autant, mes choses à moi, mon lit, le plancher qui grinçait parfois ..

Je souris un peu tristement. Depuis combien de temps n'y ai-je plus mis les pieds ? Bien trop longtemps .. La danse, la natation, la mode .. tout ça me manque, l'extérieur me manque. Vivre me manque..

Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Juin - 12:57


La relation qu’Artemis met entre nous depuis ça… Nouvelle « vie » si je peux dire, est étrange. Je ne sais pas vraiment sur quel pied danser avec elle, mais ce n’est pas grave. Je m’adapte. Je peux comprendre que tout ça la perturbe et qu’elle ne sache plus vraiment quoi faire. Lorsqu’on est vampire on ressent tout en deux fois plus fort, alors pour elle s'est pareil, d’autant plus qu’elle a du mal à l’accepter, alors pour elle sait encore plus viscérale. J’attendrais qu’elle s’adapte, j’attendrais que ça aille mieux, que ça colère s’apaise, si elle s’apaise un jour ou alors que son amour s’apaise s’il doit s’apaiser. Mais un jour viendra ou elle ne doutera plus entre amour et haine pour moi. Un sentiment prendra le dessous et je l’accepterais, dans tous les cas je l’aurais sauvé, j’aurais rattrapé mon erreur et c’est suffisant pour ma conscience... En quelque sorte.

Elle commence à parler, me sortant de mes pensées, mais elle ne finit pas sa phrase, je la regarde longuement et me retiens de dire quoique se soit. Je me tais juste. À quoi cela servirait que je parle ? Ça revient ceux à quoi je pensais juste avant ! Elle vacille entre amour et haine et il faut juste laisser le temps qu’un des deux sentiments prend le dessus. Et m’excuser encore et encore n’y changera rien, ça ne servirait plus à rien que je continue de m’excuser. Et je ne crois pas en plus qu’elle a besoin de m’entendre encore m’excuser, ça changerais quoi a sa condition . Rien. Elle me l’a bien fait comprendre. Lorsque je remarque qu’elle devient rêveuse, j’en fais la remarque et elle se met à rougir, autant que cela est possible pour un vampire et je souris en l’entendant.

-Ce n’est pas idiot ! Tu as une éternité devant toi maintenant, si tu arrives encore à jouir d’un moindre petit bonheur alors prend le, saisie-le et profites-en surtout !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Juil - 19:15

Être soi-même, mais ne plus avoir de repères sur lesquels poser son regard, poser sa conscience. Je n'ai plus de repère, du moins, le seul que j'ai désormais est Eliaz et je ne sais pas si j'ai vraiment envie de l'avoir comme repère. Enfin, si, mais .. Pas comme ça. Je ne sais vraiment plus où j'ai la tête de toute façon, alors savoir où en est mon coeur .. C'est encore plus mission impossible !

Je balaie le plancher et je me perds dans mes pensées. J'en oublierais presque la présence du beau vampire à mes côtés, quand j'entends sa voix qui me sort de ma propre tête. Je relève les yeux vers lui et lui avoue, un peu gênée et rougissante, ce à quoi j'étais en train de penser. Je souris finalement légèrement et hochant la tête.

- Oui, tu as surement raison .. Mais je dois me faire à ce mot .. Éternité .. Mais ce n'était pas vraiment un bonheur, plutôt .. de la nostalgie. Mon chez moi me manque, mes amis me manquent, ma vie me manque.

Toi aussi tu me manques, me retins-je d'ajouter. Après tout, il pourrait penser que je suis idiote, parce que je le vois encore, mais ce n'est pas pareil qu'avant. Rien n'est pareil, rien n'est comme avant. Je me rapproche finalement de lui pour lui redonner son balai.

- Je vais retourner à ma chambre, je ne me sens pas très bien ..

Je lui adresse un petit sourire et m'apprête à tourner les talons quand sa phrase me revient en tête : « si tu arrives encore à jouir d’un moindre petit bonheur alors prend le, saisie-le et profites-en surtout ». Et si .. Et si je me donnais le droit à un petit bonheur ? Quelque chose qui hante mes nuits depuis des mois maintenant et dont j'aimerais savoir ce que ça me ferait de nouveau.  Je me rapproche alors de nouveau de lui, venant poser doucement mes lèvres contre les siennes, un court instant, mais suffisamment long pour me remémorer tout un tas de souvenirs. Je m'écarte finalement de lui, me mordant la lèvre, me sentant un peu idiote en même temps, mais comme notre relation est toujours assez ambiguë .. Mon cerveau est encore très perturbée. Bon sang, la chaleur me monte à la tête !

- Bonne nuit Eliaz..

Je pars finalement pour retourner dans ma chambre, surtout pour me cacher en fait. Ou bien rêver. Peut-être un peu les deux.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 944
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Juil - 21:31


Suivre Artémis s'est compliqué, déjà de son vivant elle était compliquée, mais vous pensez bien que c’est totalement décuplé depuis qu’elle est mort et qu’elle a eu une nouvelle naissance, une vampirique. Je tente donc du mieux que je peux de jongler, de la comprendre, de la conseiller sans l’énerver, sans l’éloigner. Je sens que ce sera beaucoup plus dur qu’avec Crystal, mais je ne perds pas espoir. Comme je viens de le dire à l’instant, nous avons une éternité pour ça. Lorsqu’elle me parle de nostalgie ma tête ne fait que se hocher en silence, je ne préfère pas épiloguer là-dessus, si je le fais ça pourrait casser à tout moment, autant ne pas le faire. Je sors brutalement de mes pensées lorsqu’elle me rend mon balai tandis qu’elle me dit qu’elle ne se sent pas très bien. Ma tête se hoche doucement et je la regarde dans les yeux.

-Très bien, tu fais attention à toi surtout, ok ?

J’attends qu’elle confirme et lui offre un sourire dont j’ai moi seul le secret puis je range son ballais tandis qu’elle s’en va. Mais elle fait soudainement demi-tour et viens alors embrasser ma joue. Ce geste me surprends, mais lorsqu’elle se recule pour me saluer… Et rapidement partir, je ne retiens pas un sourire, touchant ma joue quelques secondes. Et même si je suis seul… Je réponds quand même, un sourire toujours accrocher aux lèvres.

-Bonne nuit Artémis...


Fin
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 497
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-