AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

What are you doing here ? [Pv Bobby]

 :: Le Paradise Night Club :: Étage du haut :: Chambre de passe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 15 Mai - 14:47
Cette chaleur insupportable, je ne la supporte plus je m’affaiblis un peu plus tous les jours et à cause de ça mon travail en battit énormément. Je suis plus lent plus moue. Je pourrais même m’endormir entre deux clients. Je soupire restent la affalais sur le lit la chemise ouverte avec un short, il fait bien trop chaud pour être plus habillé puis bon, j’attends un client alors autant être prépare avant que de courir. Enfin, c'est ce que je crois parce qu'au fond, je sais même plus si j'en ai vraiment un ou si c'est la chaleur qui m'a fait halluciner.
Puis bon, c'est vrai que de puits ma première rencontre avec Peter, je ne suis pas à cent pourcent dans ce que je fais et encore moins avec cette chaleur. J'ai toujours une pensée qui divague vers lui est-ce donc une bonne idée de le laisser avoir de l’influence sur moi ? Je ne suis pas très sur, mais maintenant, je crois qu'il et bien trop tard pour y penser alors je lâche un profond soupir tournant la tête verre la fenêtre regardant le ciel bleu ferment les yeux quelque seconds.

Finalement, ce ne sont peut-être pas des secondes qui se sont passées entre la minute où j'ai fermé les yeux et maintenant, mais plutôt des minutes voir des heures quand je disais que je devenais faible et bien, je ne disais pas n'importe quoi il va me falloir des vacances pour me remettre si ça continue comme ça. Ce sont des bruits qui mon réveiller qui provienne d'ici de ma chambre alors avec une grimace, je tourne la tête vers le bruit avant de me redresser brusquement m'appuyant sur la tête de lit reposant le regarde sur cette personne que je ne connaissant pas en face de moi.

- Qui êtes-vous ? Vous m'aviez fait peur. Êtes-vous mon nouveau client ?

Je grimace peut-être est-ce un peu trop de questions enfin, il faut dire qu'il ma vraiment fait peur, je dois avoir le cœur qui bat à cent a l'heure maintenant. Je rougis détournant le regard a présent gêner d'avoir littéralement agressé cette inconnue de question comme cela.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 307
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 14:58
L’ange déchu marchait d’un pas lourd et décider dans les corridors d’un club gorgé de luxure. Chaque porte close laissait filtrer les gémissements d’extase qui ne pouvait que dégouter au plus haut point le martyr à la recherche de vengeance. Jamais au grand jamais le golem de chair n’aurait mis les pieds dans ce genre d’endroit. Mais la vengeance brisait les tabous et le cœur autrefois pur était devenu corrompu par ce désir de justice, de faire régner cette loi du Talion. Depuis sa convalésance des plus difficiles et sa réhabilitions, le géant au traits atypiques et au corps monstrueux n’avait qu’un nom en tête. Asmodéus. Démon des cercles majeur trois fois maudit et Némésis de Romulus lors de la Guerre éternelle entre le Paradis et l’Enfer. Un ange fidèle au grand commandant d’autrefois avait fourni un des instrument de guerre, une lame sainte en argent, pour assouvir cette vengeance légitime. En plus de la lame tueuse de démon, l’être aux ailes d’une blancheur étincelante lui avait fourni une piste pour remonter à l’assassin de la fille du martyr. Cet demi ange d’une pureté suprême qui avait naquit de l’amour pur d’un ange en recherche de rédemption et une humaine exceptionnel. Une larme du Seigneur dans ce monde de corruption, une lueur d’humanité dans cette noirceur d’individualiste. Et Sandra était morte de par la négligence de Robert, de ses antécédent de guerrier céleste. Le seul moyen de libéré l’âme de l’enfant est tout simplement de prendre sa place en Enfer, d’éliminer le démon et de marchander avec celui des croisé pour donner une chance à sa douce Rosalie de retrouver leur fille tant aimé au Paradis.

Ayant la démarche d’un ours savant, pieds trainants et bras ballants comme ceux d’un gorille, le monstre de foire se dirigeait vers la porte que la réceptionniste de ce lieu de débauche lui avait fourni en essayant de cacher sa répulsion. Un certain démon mineur, Cédrik, sera bientôt interroger de manière violente et surement douloureuse par Romulus. L’ancien ange combattant savait parfaitement torturer, faire cracher la vérité par tous les moyens possibles et des plus imaginés, les ennemies du Seigneur. Le déchu avait abandonner cette voie de violence, mais Asmodéus l’avait replonger dans ce cauchemar éveiller. Un masque d’intransigeance semblait être sculpté sur le visage à peine sculpter de la gargouille de granite. Son regard d’azur était sombre, couvant à peine une douleur et une rage grandiose. Son oreille manquante, ses nombreuses cicatrices encore rosé sur son visage et ses avant-bras désignait l’individus aux muscles disproportionner comme un briscard d’exception, une abomination en quelque sorte. Poussant le battant de bois de la chmabre avec sa main immense et rugueuse capable d’éclater un crâne si l’envie lui prenait, la chose observa le réveil mouvementer d’un jeune homme. Son aura n’était pas noir comme une entité démoniaque, mais bizarrement douce et avenante. Ce qui fit arrêter net la créature aux carences intellectuels. Quand il demanda que c’était un client, une rougeur écarlate gagna les joues mal rasées du géant. Portant sa main comparable à une immense araignée de chair, le colosse balafré à l’apparence d’un cheminot des années 40 avec son pantalon à bretelle et chemise en coton s’excusa platement.

Robert- Désolé monsieur… Euh… Non pas client… Je dois parler à Cédrik… Euh… Vous n’allez pas bien? Ça va?

L’empathique créature, celle qui se souciait de tous avant lui-même, prenait doucement le pas sur le guerrier avide de vengeance…

Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Mineur, portier, Bucheron et homme à tout faire
Localisation : Ville et le bois tout près
Date d'inscription : 02/09/2016
Messages : 370
Age : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Le Paradise Night Club :: Étage du haut :: Chambre de passe-