AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Comme tu es un petit gourmand j'ai apporté le dessert ! || Eliaz

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 30 Mai - 22:48
La chaleur est toujours aussi abominable, cette chaleur m'aura même créer une phobie des ascenseur depuis.. Oui car rester coincé dans un ascenseur avec une chaleur pareil il faut dire que ça vous vaccine à vie ! Aujourd'hui Severus est sorti pour faire je ne sais quoi, après tout il ne sais pas où je suis parfois, je dois accepter de ne pas savoir. Je décide donc d'aller rendre visite à Eliaz, pour passer un peu de temps avec lui. J'enfile une robe étroite pour envelopper au maximum ma peau et la protéger du soleil, j'enfile ensuite des bas et des gants, ainsi que des lunettes de soleil. Je récupère deux poche de sang dans le frigo et je les couvre d'un linge humide froid avant de les placer dans mon petit panier d'osier qui se ferme avec un rabat pour les protéger du chaud, j'attrape une ombrelle puis je part en direction de chez Eliaz. Evidemment une fois arrivée dans le quartier historique voila que je me perd ne me souvenant plus du numéro auquel vie Eliaz et finalement de boite au lettre en boite au lettre je trouve enfin sa maison et je sonne alors toute contente de le voir, attendant qu'il m'ouvre.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Juin - 15:25



Vivement que ce mois se termine. Aujourd’hui je ne travaille pas, ni au club, ni à l’hôpital, ce genre de journée est très rare alors j’en profite lorsque ça arrive. J’en profite pour rester enfermé chez moi, quasiment dans le noir, comme ça le soleil tape pas directement contre mes fenêtres pour faire un effet de sphère et faire entrer la chaleur dans mon chez moi. Je suis un vampire né, certes, mais tout de même ! Je reste un vampire et la chaleur me tue à petit feu moi aussi. C’est d’ailleurs la première fois que je vois quelque chose comme ça depuis le temps que je vis ici et ça fait cinquante ans, c’est pour dire ! Alors que j’étais en train de comater légèrement sur mon canapé, les yeux clos, l’esprit perdu essayant de contrôler mes envies et mes pulsions, ma sonnette se fait entendre. J’ouvre à nouveau les yeux, surpris, pourquoi ? Parce que je ne reçois jamais de visite, mais je me lève finalement et pars ouvrir, plissant les yeux lorsque la lumière vive agresse mon regard plus fragile à cause de l’ombre de chez moi. Au bout de quelques secondes j’aperçois Crystal et la regarde surpris.

-Crystal ?! Entre vite !

Elle risquerait de prendre feu à rester ainsi dehors, j’ai l’impression en plus qu’aujourd’hui il fait encore plus chaud que d’habitude !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 0:31
Il fini par m'ouvrir et me faire rentrer à toute vitesse comme si il s'inquiétais pour moi, chez lui on est dans un noir quasi total c'est tellement agréable et l'air y est plus frais que dehors.. je me sens tout de suite mieux et je retire mes lunettes de soleil et mes gant, je referme également mon ombrelle, tout ça avec la classe naturelle et sensuelle que j'ai habituellement. Je souris à mon hôte forcé chez qui je vient squatter par pur envie. Il semble souffrir de la chaleur aussi mais moins que moi, je sens bien que mes capacités habituel son diminué, j'ai moins de force, je suis moins vive, moins rapide et puis je vois beaucoup moins loin car la chaleur me fais voir des ondulations comme des mirages. Je me sens presque démunie il n'y a que mon ouïe sur-développer qui n'est pas encore détraqué et encore je ne veux pas parler trop vite. Je sort alors les poches de sang de mon panier et lui tend.

"Tien O négatif mon préféré ! je me suis dis que j'allais pas venir te visiter les mains vide quand même ! comment va tu ?"
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Juin - 13:34



Il fait une chaleur à tuer des vampires dehors. Je me demande comment elle a pu sortir en plein jour et ne pas prendre feu. Pour une mordu en tout cas ! Je sais qu’elle a l’expérience aussi, mais ça reste risqué avec une telle chaleur. Normalement elle aurait cramé directement. Je la fais donc rapidement rentré et me tourne vers elle.

-Fait plus attention avec le soleil, tu n’es pas une née, tu pourrais rapidement en mourir si ne serait-ce qu’un bout de beau est exposé !

Je la mets en garde comme un père le ferait à sa fille, mais elle est un peu ma création, c’est normal. Je la regarde se changer et je retourne au salon, l’invitant à me suivre tandis que je me laisse tomber sur mon canapé, le ventilateur collé dessus. En voyant ce qu’elle sort de son sac je souris et en attrape un poche.

-Merci...

Prenant deux verres je lui en passe un, nous n’allons pas boire ça a même la poche, nous en sommes plus de la préhistoire. Je finis par la regarder à nouveau après avoir versé le sang et en avoir gouté le goût.

-Je suis incapable de faire grand-chose avec cette chaleur, c’est handicapant et énervant, mais ça va et toi ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Juil - 13:37
[Abandonné pour MAJ]
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1428
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-