AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Jace Relation ~ « Les vrais amis t'aiment pour ce que tu es, et non ce qu'ils veulent que tu sois. »

 :: Organise toi :: Fiches liens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 10 Juin - 22:07
JACE CURTIS
23 ans
Étudie en Informatique
Patient Humain
Célibataire

Généreux * Loyal * Patient * Curieux * Innocent
Digne de confiance * Observateur * Timide * Jaloux * Naïf


résumé
Souffre de Fibrose Kystique
Fait des cours en Informatique en même temps que ses rendez-vous à l'hôpital fréquents.
Sensible et maladroit, il peux devenir un très bon ami avec le temps.
Il cherche à découvrir ce qui ce passe de l'autre côté de l'hôpital.
Il cherche toujours le bon chez tout le monde.
Apparaît comme plus jeune à cause de sa maladie (plus petit, plus mince...)
Il est Bisexuel.
Il aime le sucré.
Il ne travail pas.
Recherche
type du lien : description
type du lien : description
type du lien : description
Pour en savoir plus
Comparée aux vies des créatures surnaturelles vivant cachées au travers des humains, la vie d’un petit humain comme Jace Curtis vous semblera vite simple. Et Jace sait très bien que, hormis sa maladie génétique, rien n’est de très surprenant dans sa petite routine : Pourtant, il ne s’en plaint pas. Il aime sa vie, il aime ce que ses parents lui ont donné et il aimait par dessus la routine qui s’est installée au cours des années. Jace serait le dernier à se plaindre de sa petite vie. Vivant au gré du vent, le jeune homme a vite appris à aimer sa vie pour ce qu’elle avait à lui offrir et non pour ce que sa maladie lui enlevait. Vous direz qu’il est simplexe, et c’est une chose vraie : Jace est simplexe dans ce qu’il aime.

Pour bien commencer l’histoire de Jace, il serait dû pour une petite explication sur sa maladie. La fibrose kystique est une maladie génétique qui doit être transmise (le gène) par les deux parents. Par la suite, il y a 1 chance sur 4 que l’enfant aille la maladie. Pour expliquer facilement, cette maladie fait en sorte qu’un épais mucus (une sécrétion visqueuse beaucoup trop grosse) s’infiltre dans les poumons, le pancréas, les intestins et le foie. Cela fait en sorte que la personne peut avoir plusieurs maux : En effet, cette dernière fait en sorte que tu as l’impression constante de t’étouffer et de te noyer dans ton propre corps. La respiration est sifflante et difficile, la voix sonne rauque et la personne a souvent à gérer avec des quintes de toux. Cela fait aussi en sorte que ta peau soit plus salée, une digestion plus difficile, une perte de poids et des douleurs aux ventres. De plus, la personne est plus a risque d’attrapé (souvent même) des infections au niveau des poumons ce qui fait en sorte des les endommage sans retour en arrière. Et, aussi, les jeunes touchés par cette maladie grandissent moins vite que la moyenne et sont souvent plus petits que les autres personnes de leur âge. Quand tu souffres de cette maladie, ta qualité de vie ainsi que ton espérance de vie se voit diminuer. L’espérance de vie des gens touchés par la fibrose kystique se situe vers la quarantaine. Et malheureusement, en tant que telle, cette maladie est incurable. Bien entendu, plusieurs moyens sont mit en place pour aidé la personne : Des médicaments, de la physiothérapie, des antibiotiques, une alimentation plus riche, des vaccins, des mesures physiques, etc. Le seul moyen, au dernier recours, utilisé par les médecins est la greffe de poumons. Vu qu’au cours des années, les poumons sont durement touchés, la greffe de poumon devient très intéressante pour contrer la maladie. Malheureusement, certaines fois, la greffe de poumons peut s’avérer inefficace si le corps refuse le changement. C’est donc une maladie très difficile à traiter, mais aussi à vivre autant pour la personne touchée que son entourage. Les visites à l’hôpital sont fréquentes et la personne souffrante voit sa vie changée, basculée même de quotidien pour s’adapter  à ce qu’il vit. Tout effort physique devient difficile, tu sens que tes jours sont comptés, tu souffres souvent, tu as de la difficulté à parler et tu te sens souvent fatigué. C’est dans cette douleur que Jace vit sa vie, mais dans un bonheur que vous ne pouvez pas imaginer. Car malgré tout ça, Jace trouve toujours le moyen d’être heureux, de sourire et de profiter de la vie.

Jace Curtis a donc vit le jour le 24 juin 1993, en Suède. En tout bon été, le Soleil brillait déjà depuis plusieurs heures dans le ciel quand le premier crie de l’enfant ce fit entendre dans la salle. Sans anomalie à première vue, l’enfant fut confié à ses parents, tous deux souriant du petit miracle qu’était Jace. À cette époque, les deux parents ne savaient pas encore que tous deux étaient touchés par le même gène commun : Celui transmettant la fibrose kystique. Et que, malheureusement, leurs gènes avaient fait en sorte de transmettre la maladie au jeune Jace. En effet, sur les quatre chances qu’il y avait que Jace l’aille, il fut positif. Néanmoins, ne pensons pas tout de suite à ça, après tout, pour le moment, les parents n’étaient qu’heureux d’avoir enfin leur petit ange. Jace, petit nom simple, qui venait tout simple de l’étymologie du prénom : « Les pieds sur terre, la tête au ciel, on ne sait jamais vraiment où il en est, mais ce qui est certain c'est qu'il est jouisseur de la vie, qu'il aime les bonnes choses de l'existence. » Ce qui était certain, c’est que ces parents ne savaient pas encore combien ce nom allait se lier autant bien à leur fils.

À même qu’il fut capable de marcher sur ses deux petits pieds, ce fut la découverte pour Jace : Aller par là, aller par ci, tout aux yeux du petit brunâtre était à découvrir. Ses mains se devaient de toucher à tout, de venir taponner de ses petits doigts les moindres petits objets. Lunatique dès son plus jeune âge, il se perdait souvent dans son propre monde : On ne pouvait pas dire que Jace était un enfant compliqué, très loin de ça. Et cela facilitait la vie de ses parents pour lui trouver une gardienne : Jace était si simple que personne ne se soucier à venir le garder. Sa mère était agente de voyage et son père était écrivain. Ils gagnaient aisément leur vie pour combler leurs besoins aux trois.

Les premiers symptômes de la maladie commencèrent à se développer dans la petite enfance de Jace. Alors que ce dernier n’avait que 5 ans, ses parents remarquèrent que sa respiration était parfois difficile et que sa peau semblait parfois étrangement plus humide que la moyenne et plus salée. Pour s’assurer de son état, pensant au départ à une grippe ou à un rhume, les parents allèrent consulter un médecin. Plusieurs tests se firent sur le jeune enfant, comme le test à la sueur et une radiographie de ses poumons. Après plusieurs tests, le résultat tomba sans appel : La fibrose kystique. Bien qu’on ne savait jamais vraiment l’origine et la cause de cette maladie, celle-ci était de plus en plus connue, surtout dans le nord de l’Europe. Et dès lors, connaissant cette maladie, une suite logique en fut déterminée : La qualité de vie et l’espérance de vie du petit allaient changer.

Jace ne comprit point l’inquiétude qui se lisait sur le visage de ses parents : Hormis quelques douleurs, il ne sentait pas pour autant malheureux. Et pourtant, le jeune Jace avait beau essayer de communiquer avec ses parents, de les faire sourire comme avant, de leur montrer que tout allait bien : Quelque chose s’était brisé. Et plus le temps avançait, plus il sentait que ses parents s’éloigner d’eux-mêmes. Pas de lui en tant que tel : Ses parents prenaient toujours soin de leur petit ange, mais il sentait que quelque chose s’était brisé chez ses parents et que cela faisait en sorte qu’ils s’éloignèrent un de l’autre. Et le petit Curtis sentait que c’était sa faute. Leur malheur était à cause de ce qu’il avait, bien qu’il ne puisse encore comprendre les termes.

À cette époque, tout ce que ça sonna comme cloche chez Jace c’était : Anormal. Tu es anormal. Et à cause de ça, tes parents en souffrent. Du petit garçon qui adorait tout découvrir et qui souriait toujours, Jace est devenu renfermé et triste. Anormal. C’était tout ce qu’il voyait dans le miroir quand il cherchait son regard. Tu es anormal. Et cela dura pendant plusieurs années où sa douleur avait empiété sur son monde et sur celui de ses parents.

Ce n’est qu’à 10 ans que ses signes commencèrent à empirer. Consultant très souvent un physiothérapeute, un médecin, un nutritionniste, des prises de vaccins, de médicaments… Cela faisait que ralentir la maladie, sans jamais la faire complètement disparaitre.  Avec cette maladie, Jace fut forcé de grandir plus vite, de prendre de la maturité et de comprendre plus vite pour s’aider lui-même dans cette épreuve. Et c’est à 10 ans qu’il comprit que bien que cette douleur lui faisait mal, le torturé, cela ne devait pas l’empêcher de vivre. Lors de ces visites dans les hôpitaux, dans les cabinets, Jace ne pouvait s’empêcher de remarquer une différence : Il y avait ceux qui perdaient espoir et ceux qui continuaient de croire, juste pour se donner une raison de combattre cette maladie. Il y avait ceux qui baissé la tête en apprenant les conséquences, d’autres qui hochaient la tête, le regard direct, droit. Il y avait ceux qui fixaient d’un air désolé leurs parents, et d’autres qui prenaient la main de leur partenaire et souriaient en disant « Je vais me battre ». Et Jace se décida : jamais, jamais il ne voudrait s’emprisonner dans une cage en verre. Jamais il ne laisserait sa maladie décidée pour lui, jamais il ne la laisserait gagner sur lui, sur son bonheur. De ses 10 ans et à ses 15 ans, Jace comprit l’importance de la vie. Il ne voulait pas Exister, il voulait Vivre. Ces jours étaient peu comptés, mais il voulait par-dessus tout vivre pour voir des jours meilleurs arrivés.

Médicaments, Vaccins, Physiothérapie, Exercices Physiques, Prise de Sang, Nutrition Suivit, Attention à la fumée, se Laver fréquemment… Plus les jours, les mois passaient, plus Jace était très attentif et rigoureux dans ses traitements. À 15 ans, il se battait le plus qu’il pouvait contre cette maladie, tout en allant à ses cours. Il ne voulait pas que cette chose lui brise sa vie, bien que courte. Mais il y avait bien une chose qu’il ne cessait de remarquer : Ses parents. Bien que lui essayait de se reprendre, de vivre à nouveau, ses parents ne faisaient que lentement se séparer de plus en plus. Et Jace ne voulait pas vivre avec ça sur le dos. Il ne voulait pas être la raison de ce malaise, de ce vide qui se créer de plus en plus entre eux. Il ne voulait être la douleur de personne que de lui-même.

« J’en ai marre! J’en ai marre de vous voir toujours ainsi! J’en ai marre que ma maladie affecte notre vie comme si cela devait changer notre routine, notre quotidien! J’en ai marre que ma maladie choisisse pour nous ce que nous devons ou ne devons pas faire. Je ne veux plus vivre dans une cage en vitre où le seul chemin est la direction vers ma propre mort. Je ne peux plus vivre ainsi : J’ai envie de vous voir sourire comme avant, j’ai envie de rire comme avant, j’ai envie de vivre et de croire, j’ai envie d’aimer, j’ai envie d’aller à l’école, j’ai envie de faire tant de choses. Je ne veux pas que ma maladie affecte les autres, je ne veux pas qu’elle m’affecte. J’ai décidé que je vivais pour moi-même, que je vivais pour être heureux à partir de maintenant. Si je dois mourir jeune, alors je mourrais, mais je serais heureux, heureux d’avoir vécu autant de journées et d’années remplies. Et j’ai envie que vous soyez heureux aussi. Je ne veux pas m’empêcher de vivre simplement par peur de mourir : Tout le monde va mourir un jour, et pourtant, on ne s’empêche pas de vivre pour autant. Je veux vivre et espérer autant de temps que je le pourrais. »

Ce fut les paroles dites par le jeune Jace à ses parents, quand ce dernier fut complètement brisé de voir ses parents autant souffrir pour quelque chose dont ils ne pouvaient rien changé. Et pour leur propre bonheur et le bonheur de leur fils bienaimé, lentement, les parents du jeune homme commencèrent à faire des efforts pour vivre. À ses 18 ans, ils descendirent ensemble de déménager pour se changer les idées et commencer une toute nouvelle vie : Une vie peut-être courte, suivant ce que la maladie de Jace ferait, mais une vie heureuse.

C’est ainsi qu’à ses 19 ans, Jace et ses parents déménagèrent en Norvège. Petite place bien plaisante, ils se trouvèrent une maison accueillante et commencèrent à y habiter. Malheureusement, la maladie de Jace, bien décidé à rendre le tout compliqué, commença de plus en plus à s’amplifier. Des douleurs de plus en plus fréquentes au ventre, des dommages aux poumons commençant à se causer. Quelques fois, ils durent aller à l’urgence à cause d’une infection aux poumons de Jace. C’était horriblement douloureux. Parfois, il se réveillait en pleine nuit en ayant l’impression qu’il allait s’étouffer comme s’il se noyait.

À 20 ans, la mère de Jace proposa à son garçon de fréquenter l’hôpital Helse Magi, qui était très bien classé. Jace haussa les sourcils, mais finit par accepter, s’il pouvait en même temps faire quelques cours en informatique. Ainsi, la moitié de son temps, depuis 3 ans, il la passe dans ces cours, et l’autre moitié de son temps à l’hôpital. Sinon, bien entendu, il vit toujours chez ses parents. Et bien entendu, en trois ans, on en remarque des choses, surtout quand on est aussi curieux que le jeune Curtis. Il ne pourrait pas dire exactement quoi, mais il ce passe quelque chose dans cet hôpital : Une aile fermée? Vraiment? Vous ne trouvez pas ça un peu étrange, vous? Il vit dans cet hôpital depuis 3 ans et pourtant, quelque chose cloche avec cet endroit : L’Hôpital cache décidément quelque chose de plus grand. Et d’un certain côté, cela intéresse de plus en plus Jace. Pas juste à cause de sa curiosité grandissante envers ce lieu, mais aussi par simple gout d’aventure. Quand ta vie est déjà réduite par la maladie, tu n’as qu’une envie : La vivre pleinement. Et il compte bien découvrir ce qui se trame dans cet hôpital.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : Dans l'Hôpital Helse Magi
Date d'inscription : 09/06/2017
Messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 22:08
Hannah Faraday

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Artemis Esperanza

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description


Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description


Liorah Crusse

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description


Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : Dans l'Hôpital Helse Magi
Date d'inscription : 09/06/2017
Messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 22:08

Aedan Cursse

L'Infirmier Sexy

Contenu de la description.
description
Samael B. Eckhart

Le directeur étrange

Contenu de la description.
description


Alexandre Olivera

Petite citation relation

Contenu de la description.
description
Alexander Lightwood

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description


Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description


Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Nom Prénom

Petite citation illustrant la relation

Contenu de la description.
description
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : Dans l'Hôpital Helse Magi
Date d'inscription : 09/06/2017
Messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Organise toi :: Fiches liens-