AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Vous avez peut-être mauvais caractère, mais vous êtes mignon! Ça compense, vous ne trouvez pas? » [Aedan]

 :: The Helse Magi :: Aile des humains :: Chambres des patients :: 004. Jace Curtis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 11 Juin - 2:15

« Vous avez peut-être mauvais caractère, mais vous êtes mignon! »


Je me suis promis de ne me priver d'aucune beauté.




S’il y avait bien une chose dont Jace était certain, c’était que la partie « fermée » de l’hôpital n’était pas réellement fermée. Quand tu passes la moitié de ta petite vie entre les murs de cet hôpital, tu apprends vite à explorer chaque recoin, à comprendre ce qui ce passe et… sincèrement, quand tu as du temps à perd, tu visites. Et Jace, il y a visité pas mal tous les recoins qu’il lui est possible de visiter depuis ses trois années où il est à Helse Magi. Et une chose dont il est certain désormais : Ces lieux sont plus vastes que ce que ose dire le directeur. Directeur que, je tiens à préciser, Jace a très peu vu. C’est pas qu’il fait un peu peur, mais… Oui, voilà, il fait peur. Heureusement encore que ce n’est pas un infirmier, parce que sinon Jace ne ce ferait décidément pas soigné ici. Non, heureusement, la plupart des infirmiers, des médecins ou de tout autre personnel de cet hôpital sont gentils. Ou du moins plaisant à regarder (Mh? Quoi? Jace ce devait bien de profiter des beautés de ce monde, le temps qu’il était encore en vie. Il n’allait pas ce priver de regarder une belle personne.) Bref, depuis un moment déjà, environ quelques semaines, Jace c’était mit en tête de tout faire pour trouver ce que cachait Helse Magi. Quand votre vie est raccourcis de plusieurs années, vous n’attendez pas que les raisons, les réponses viennent à vous : Vous allez les chercher.

Et c’était bien ce que Curtis voulait faire. Sauf que, vous voyez, les gens de cet édifice ne voulaient pas tant qu’il découvre le secret qui entourait Helse Magi. Donc faire une enquête était plutôt difficile. Rajouté à ça le fait que son corps n’aimait pas trop le sport supplémentaire que cela rajouté (le fait de chercher des indices)  et le fait que sa maladie s’empirait de jour en jour (ce qui était normal), difficile d’essayer de trouver ce qui clochait avec cet hôpital. Mais il ne voulait pas abandonner de sitôt, non, non! Il allait tout faire pour trouver.

Il se redressa lentement pour faire face au miroir, dans la petite salle de bain jointe à sa chambre d’hôpital. Il était super pâle. Enfin dans un certain sens, il était déjà pâle au quotidien, mais là, il l’était encore plus. Jace leva ses mains et vient se claquer un peu les joues pour se réveiller, soupirant lentement. Il avait tellement mal au ventre… Il détourna lentement les talons pour aller rejoindre sa chambre, s’assoyant sur son lit. Demander des informations aux infirmiers et infirmières seraient trop simple : Personne ne voudrait rien lui dire. Même chose pour le personnel en faite. Il y avait toujours les patients, mais… Est-ce que tous les patients étaient au courant de cette zone? Tant de questions sans réponse. Jace voulait des réponses. Bon. Quand il faut y aller, il faut y aller, et sinon, le personnel le retournerait dans sa chambre, eh? Eh ouais.

Jace ce leva lentement, essayant d’ignorer son corps qui lui criait de rester assit le temps qu’un infirmier arrive pour ses médicaments. Il posa sa main sur la poignet de la porte, en même temps que celle-ci était tourné. Il n’eu le temps que de penser à « Eh? » avant que la porte ne s’ouvre. Et une porte dans le visage, est une! Il n’y avait qu’à Jace que ça arrivé ces truc-là, décidément. En plus, il était certain que l’infirmier avait frappé avant et que, pris dans ses pensées, il n’avait simplement pas entendu. Doué, le Jace. Il gémit un peu en passant sa main sur son visage, relevant la tête vers Aedan Cursse.

Depuis le temps qu’il était dans cet hôpital, il avait apprit à connaitre le personnel, dont le charmant Aedan. On ne pouvait pas le qualifier de gentil. Ni d’extrêmement patient. Mais il faisait bien son travail. Et il était assez bien bâti. Fallait le dire, lui, il était plaisant à regarder.

« Uhm… Bonjour! », dit Jace en essayant de reprendre une voix normal, malgré que, il était certain, il allait avoir un beau bleu sur le nez.


Code by Joy
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : Dans l'Hôpital Helse Magi
Date d'inscription : 09/06/2017
Messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Juin - 20:56


Je suis un sorcier, je suis donc naturellement beaucoup plus coller au côté surnaturel de l'hôpital, tout simplement parce que mais sors et mon pouvoir peut-être pratique pour certaines créatures un peu réticente. C’est ce qui m’a carrément sauvé la vie avec le loup-garou qui a une espèce de rage incontrôlée et qui a voulu faire de moi soit son quatre heures, soit son confrère, dans tous les cas aucunes des deux solutions ne me plaisaient !

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui on m’a collé avec les humains, tout ce qu’il y a de plus banal, de plus… Ennuyant aussi ! Autant le dire, lorsqu’on connaît le côté adrénaline du côté surnaturel, peu de chose ne semble pas ennuyante après. Mais je ne vais pas me plaindre non plus, la clim est activé de l’autre côté et avec cette énorme chaleur il vaut mieux sinon je risquerais de ne pas savoir me maitriser.

Il y a un autre côté à ce côté c’est que comme je n’y viens pas souvent, je n’ai pas besoin de mettre le paquet pour paraître de mauvaise humeur, une fois, bien forte et ça les traumatise d’entrée, ce n’est pas comme ceux que je croise tous les jours où je dois encore et encore, jour après jour, jouer et garder ce masque.

Là je dois aller donner les cachets aux patients et m’assurer que tout va bien, après un petit tour de chambre, j’arrive à une nouvelle porte à laquelle je toque avant d’entrée, sauf que c’est un « boum » qui me répond et la porte qui ne bouge pas trop puisqu’elle rencontre un obstacle. Je fronce les sourcils et entre complètement dans la chambre avant de boire le patient se tenir le nez.

-Mais ce n'est pas vrai ! Vous êtes sourd ou quoi ?!

Je pose alors les cachets que j’avais dans la main sur une espèce de petite table sur roulettes que tous les patients ont et je dégage sa main sans douceur pour vérifier son nez, avec un peu plus de délicatesse. Je suis un « méchant » d’apparence, mais je suis un bon dans mon métier.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1107
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 0:33

« Vous avez peut-être mauvais caractère, mais vous êtes mignon! »


Je me suis promis de ne me priver d'aucune beauté.




Vous savez ce qui est bien avec cet hôpital? La majorité des médecins ou des infirmiers (ou infirmières et médecines) sont très très compétents en plus d’être plaisant à regarder. Ils sont qualifier dans tout les domaines et Jace n’a jamais eu à sa plaindre, depuis son arrivé, de manque de personnel ou de soins. C’est un hôpital réputé et qui a fait nettement ses preuves. Ils sont surdoués, sans exagération. Et le meilleur dans tout ça, c’est que Aedan Cursse est un des plus compétents, selon Jace. Il l’a rarement eu, il le voyait plus souvent de loin. Comme s’il s’intéressait plus à l’aile interdite ou l’aile privée… Bref, l’aile que Jace n’avait pas accès à y aller. Mais dans les rares moments où Cursse était celui qui lui apportait ses médicaments, il en était heureux. Bon, on ne pouvait pas dire que niveau caractère, il était des plus sympathiques, loin de là même, mais niveau médical… Il était très doué. Et plaisant à regarder. Jace était du genre à tourner autour du pot et avouer très difficilement quand quelqu’un lui plaisait, mais dans sa tête, il le pouvait bien, non? Personne n’avait encore la compétence pour lire dans les pensées?

Enfin il l’espérait, hein? Ça n’existait pas ça, des gens capable de lire dans les pensées? Sinon il était… foutu. Mort et enterré 12 fois, si je ne m’abuse, car il en serait mort de honte. Trouver son médecin (Enfin un des médecins…) attirant, c’était surtout avoir la honte. Heureusement, il arrivait bien à sa maintenir et sa timidité ne lui faisait pas des mauvais tours comme rougir à n’importe quel moment. Et encore une fois, il espérait que cela le reste ainsi.

Bref, bien entendu, la fois où Jace voulait tant sortir, ça devait être cette fois-là où le magnifique médecin, après avoir cogné et que Jace avait fait le sourd, devant rentré. Bravo, Jace, bravo. Tu gagnes des points avec ce médecin, vraiment. Misère. Jace avait l’impression que chaque personne qu’il trouvait attirant, il devait se prendre la honte devant eux. Comme si ça ne suffisait pas que ce soit un médecin…

Jace dégagea ses mains rapidement, laissant le médecin examiner son nez en gémissant un peu.

« J’étais perdu dans mes pensées… », dit lentement Jace en regardant ailleurs pour ne pas non plus trop regarder de proche Aedan, parce que là, c’était garanti qu’il allait en rougir. « Désolé. »

Jace ferma les yeux un moment en soupirant lentement. Reste debout trop longtemps l’épuisé rapidement, et c’est pour ça que son physiothérapeute lui recommandait beaucoup d’exercices. Dû à sa maladie, son corps s’épuisait facilement, et son mal pouvait donc revenir plus facilement s’il ne faisait pas un peu de sport pour améliorer l’espérance de ces poumons. Dû à sa maladie, ses poumons étaient de plus en plus affecté plus les années avancés, et donc, bien entendu, les poumons affectés la respiration, et l’entrainement physique devenait difficile. Jace finit par se reculer lentement du médecin, s’appuyant sur son lit en toussotant un peu, détournant la tête. Il releva par la suite la tête pour croiser le regard de Cursse, souriant. C’est que… Il était vraiment séduisant.

« Je vais bien… Vous m’apportez mes médicaments? »

Il regarda les petits boites de médicaments du regard, avant de se redresser en souriant.

« On vous voit pas souvent ici. Je veux dire, d'habitude, vous êtes pas plutôt... de l'autre côté? Cet aile étrange où on peux pas aller... »

Code by Joy
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : Dans l'Hôpital Helse Magi
Date d'inscription : 09/06/2017
Messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: The Helse Magi :: Aile des humains :: Chambres des patients :: 004. Jace Curtis-