AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le stress n'est pas toujours bon [Pv Peter]

 :: Notre belle Capitale :: Grünerløkka :: Université Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 1 Juil - 14:46
Aujourd'hui est un grand jours c'est la rentre et j'avoue je stress parce que je sais que je vais a nouveau rater beaucoup de cours c'est pour ça que tout mes temps de repos au club je les passer ici a la bibliothèque de l'université pour pouvoir rattraper le retard de mon année précédente et commencer a voir le programme de cette année pour n'avoir aucun retard dans les cours mais c'est très compliquer.
Sa fait maintenant trois heures que je suis ici j'ai récupérer mon emploie du temps qui et plutôt cool sans vraiment l’être mais en tout cas j'ai déjà deux heures de trous. C'est a la fois bien et pas bien mais au moins je peut les passer a la Bibliothèque sans personne au tour.

Je soupire en arrivent enfin a la bibliothèque déserte au moins c'est sur je ne serais pas embêter mais au fond c'est se que je veux oui être seul je n'aime pas parler au gens ou même les approcher mais alors la c'est le bouquet j'avais vraiment besoin d'être seul et sa me permette de réfléchir tout en commencent a étudier au calme.

Je suis profondément enfuit dans mes penser regardent mon livre d'histoire même si mes penser sont ailleurs plus diriger vers une personne cette personne que j'ai vue la premier fois au club j'avais envie de la revoir mais Peter aller-t-il revenir au club ? toute un ta de question se bousculer alors je soupir rejettent le tête en arrière passent mes mains dans mes cheveux.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 351
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Juil - 13:43
Il fait enfin moins chaud, ce n'est pas trop tôt, je n'en pouvais plus de cette chaleur de merde !
Avec le boulot en plus, une tonne de boulot, des gens qui crient à longueur de temps, des insomnies, et tout ce temps passé à écouter des personnes pendant des heures et des heures, j'ai besoin de me changer les idées !
Même les petites soirées ne me font plus rien pourtant j'adore ça d'habitude. Pleins de choses me rongent de l'intérieur, c'est pas terrible pour un psy...
Résultat, j'en profite pour aller en bibliothèque la bas au moins ce sera silencieux... Moi, Peter, aller dans ce genre d'endroits, je deviens pathétique !
Une fois arrivé sur place, je regarde tous les rayons, des fois qu'il y'en ait un qui m'interpelle, l'espoir fait vivre...
Je tombe alors sur une personne que je ne pensais pas trouver là à une telle heure: Alex !
Il me semble qu'il m'a dit qu'il prend des cours donc ça m'étonnes !
Bref je suis quand même bien content qu'il soit là, je ne serai pas venu pour rien en fait !

- " salut Alex comment vas tu ? Bah pourquoi te tiens tu la tête comme ça ? T'es cours sont si dures que ça ? En tout cas je suis content de te voir ici "
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 200
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Juil - 18:45
On est beaucoup mieux maintenant, il fait beaucoup moins chaud et heureusement parce que je ne pense pas que j'aurais supporté plus je suis déjà bien affaiblie, mais ici a la bibliothèque loin des gens et du bruit, je suis au calme et ça me repose heureusement parce que j'en ai bien besoin surtout avec les révisons déjà, j'essaye de me mettre à jours avant même que le cours ne commence et pour ne pas rater plus de cours qu'il n'en faut pour ainsi rester toujours a jours dans mes devoirs ou les cours.

Je soupire trop plonger dans mes pensers pour l'avoir entendu approcher ce qui me fit sursauter posent une main sur mon cœur fermant les yeux avant de le regarder rougissent légèrement. M'installent plus convenablement sur ma chaise avant de lui répondre avec un léger sourire.

- Vous m'avez fait peur monsieur. Je vais bien enfin comme on peut aller après les fortes chaleurs et vous ? Oh, j'étais dans mes pensers, non, ils ne sont pas si durs que ça en fait, je m'avance un peu dans les cours pour l'année.

Je lui souris montrent la chaise a coter de moi pour lui montre qu'il pouvais s'installer s'il le voulez.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 351
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Juil - 23:07
Oui je suis content de le voir mais je ne peux plus me laisser aller faire comme si j'étais gentil, me laisser de nouveau paraître gentil du moins ! Je ne peux plus me permettre de l'être après autant de souffrances, de vengeances encore à mettre en route !
Les choses avec Alex vont devoir changées, me transformer en ce monstre qu'il est habitué à avoir dans sa vie mais ça ne doit plus être mon problème.
Faut sérieusement que je me remette dans le droit chemin.

- Ah tant mieux mais je t'avoue que j'en ai pas grand chose à faire en fait de tes cours je demandais par pure politesse mais je m'en fou ! Je suis content de te voir, oui, mais pas pour les mêmes raisons que toi tu as je pense ! Enfin bref tout ça pour en venir au fait que j'aimerai bien passer au club un de ces quatre et peut être t'y voir si l'envie me dit ! Tu penses y être quand ? "

Alors que je suis debout, je n'attends pas de lui poser la question pour prendre une chaise et m'asseoir quitte à le déranger pendant ses cours, tant pi pour lui si c'est le cas, il a qu'à me dire qu'il faut qu'il bosse ou qu'il parte pour tel ou tel raison...  

- " Hey t'as déjà baisé avec quelqu'un dans une bibliothèque ? Viens par là toi, que tu l'aies fait ou non m'importe peu en fait je ne veux juste pas être accusé de viol...  "
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 200
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Juil - 23:55
Je le regarde mordillent ma lèvre inférieure rougissent a sais parole ne m'attendent pas à cela. Je repose mon regard sur mon livre quelques seconde avant de me gratter l’arrière du crâne s'en foutait-il vraiment de tout cela ? Alors qu'il me poser des question dessus a notre dernière rencontre ? Je rougie une nouvelle fois reposent mon regard sur lui pas pour les mêmes raisons ? sur le coup je ne sais pas trop quoi dire ni faire alors qu'il me demande quand je serais au club alors je me mordille à nouveau la lèvre un tique que je n'arrive vraiment pas a arrêter et encore plus maintenant face a lui. Je finir par prendre la parole.

- Je ... Je ne crois pas que vous vous en foutiez vraiment monsieur. Je hum, je ne sais pas monsieur. J'y suis toute la semaine monsieur tous les jours au soir et trois jours complets la semaine prochaine monsieur. Je ... Je serais ravie de vous y revoir.

Je rougis à mes paroles, le regardent s'installer a coter de moi alors que je me gifle intérieurement alors que ma timidité refait surface au gallos alors que un peu plus bas c'est toute une autre chanson à c'est nouvelle parole. Il voulait vraiment faire sa ici ? Et si on se fessait surprendre avons nous vraiment le droit de faire ça ? Je pouvais sentir mon cœur accéléré alors que mon sang descend beaucoup plus bas, mais comme bonne personne, je me lève et me met devants lui rougissant.

- Monsieur Peter, je... Je ne suis pas sûr que l'on puisse ici et si on fait du bruit ? Si on se fait prendre ? Je ...

Je ne termine pas ma phrase jouant avec même mains même si je pense, on pouvait bien voir la bosse se former dans mon pantalon ce qui me gênas encore plus au fond.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 351
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Juil - 1:32
Ah bon? Tu oses me contredire ? Continues comme ça et je te corrigerai...
Ben détrompes toi je m'en fou complètement, de ce que tu peux faire pendant tes cours... Si j'ai été gentil la dernière fois c'est uniquement parce que je voulais être certain que j'aurai ce que je voulais de la manière que je le voulais: que tu sois à mes basques, que tu m'obeisses entièrement.  


Pour qui il se prend lui pour me contredire sérieux ? Ça va lui faire tout drôle quand j'aurai de quoi le corriger !
Alex est soumis donc je n'ai aucun mal à le faire obéir donc autant être naturel avec lui. Au moins je ne me force en rien ! Mais c'est pas plus mal non plus quand il essaye de faire le rebelle, enfin à une certaine limite quand même!

-" Je ne sais pas si j'en aurai envie la semaine prochaine tout dépend de comment tu te comporteras avec moi jusque là ! Viens avec moi, et pour information je ne t'ai pas demandé ton avis sur le faite que nous baisions ici ne voulais juste savoir si tu es OK pour que je te sodomise aujourd'hui "


Je regarde au bout de la bibliothèque il y'a une porte, je sais pas ce qu'il y'a dedans, peut être une petite pièce pour les balais ça fera très bien l'affaire. Ce qu'on va y faire ne mérite pas mieux de toute façon...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 200
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Juil - 15:22
Le rouge me monta un peu plus aux joues les colorent joliment a ce qu'il venait de dire venais-je vraiment de le contre dire ? où venait-il vraiment de dire ça il a fait exprès d'être gentille je ne comprend pas mais peut-être que c'est vrais je ne m'attendais pas à cela je baisse alors la tête mettent mes mains derrière le dos il veut que je sois a ces basques pour que je lui obéisse ? Mais il n'a pas vraiment besoin de ça pour moi obéir.

- Je ... Pardon monsieur, je ne voulais pas, mais pourquoi avoir fait cela je... Je n'ai pas besoin de vous coller au basque pour vous obéir monsieur.

Je rougie un peu plus mordillant ma lèvre inférieure une nouvelle fois gêner encore plus a, ses parole parce que c'est vrais s'il ne veut pas la semaine prochaine, je suis vraiment un idiot alors je baisse la tête regardant sa tenue comme occupation espèrent que cela atténuera mes rougissements mes, ses nouvelles paroles me fit rougir un peu plus fessant accéléré mon cœur halètent à la fin de sa phrase commencent à être dur pour lui, il y a vraiment quelque chose qui doit pas aller chez moi pour que je suis comme ça a ce moment prés ci.

- Si vous préférez, je suis la tous les jours, mais si je suis en repos, je pourrai venir rien que pour vous monsieur. Je .. Heu, je vous suis monsieur

Je ne pus rien rajouter de plus gêner par la fin de sa phrase frissonnent denticcipation suivent sont regard en le suivent n'a quelque pas derrière lui les yeux river sur, ses pied mordillent ma lèvre inférieure aillent laisser toutes mes affaires sur la table de ma bibliothèque bien que ce n'est pas ici qu'on me volera mes affaires mais on ne sait jamais alors je me risque tout de même a lui poser la question.

- Mon ... Monsieur, je peux prendre mes affaires avec moi ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 351
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Juil - 23:53
Je crois qu'il n'a rien compris à ce que je lui ai dit lui je ne vais pas perdre mon temps et lui ré expliquer bordel ! En fait je n'ai pas envie de lui parler, juste de le sauter...
Au moins il me présente ses excuses c'est déjà ça, il a au moins compris une chose parmi tout ce que je lui demandais !

- " ben tant mieux je veux que tu m'obeisses, c'est si compliqué que ça ? Je ne t'ai pas demandé ton avis, avec moi c'est comme ça et pas autrement mais c'est bien que tu acceptes quand même, mon petit toutou est remplaçable mais ça me fait toujours un cul en plus ! "

Sa timidité va jouer en ma faveur, il est totalement que c'est un jeu d'enfant de jouer avec lui,  d'en faire ce que je veux, quand je le veux,et où je le veux ! C'est trop simple mais ça me change de ce que j'ai l'habitude.

-" et bien j'en sais rien, files moi ton numéro de telephone et je t'appelerai quand j'en aurai envie ! Que tu sois là ou non je me trouverai quelqu'un à baiser encore et encore donc c'est toi qui voit ce que tu veux réellement !
Oui tu peux prendre tes affaires ça ne change rien pour moi "


Allant vers la petite pièce, je me retourne et le regarde les yeux rivés sur mes pieds tel un petit chien, la queue entre les jambes puis me retourne à nouveau histoire de ne rien me prendre dans la tronche entre dans la pièce attends qu'il rentre referme la porte allume la lumière.

- " prends tes bouquins, agenouilles toi dessus, les mains sur les genoux et descends mon pantalon "
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 200
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 12:14
Je rougis un peu plus détournant la tête gêner non ce n'est pas compliqué d'obéir bien au contraire, c'est la seule chose que j'ai connue obéir au doigt et à l’œil sans jamais poser de question. Avant de baisser la tête réalisant qu'il ne voit en moi qu'un trou et pas autre chose ce qui au fond me rend triste, mais s'il le veut ainsi alors c'est ce que je serais pour lui plaire.

- Non-monsieur se... Ce n'est pas compliqué d'obéir. Je ferais ce qu'il vous plaira que je face pour vous plaire monsieur.

Je ne pus m’empêcher de rougir à mes paroles, tout en mordille ma lèvre inférieure une nouvelle fois. Je rougie une nouvelle fois alors qu'il me demande mon numéro, je ne sais pas si je dois lui donnée ou non ou même si j'ai le droit de faire cela en dehors du club. Mais, une chose est sûre quand il est dans les parages, je ne peux nier le fait que j'aime sa présence prés de moi-même si pour lui, je ne suis qu'un trou comme il le dis si bien remplaçable alors je serais ça. Alors, sans réfléchir plus je sors un morceau de papier pour y écrire mon numéro de téléphone tempi si j'ai le droit ou non, avant de lui tendre.

- Tenais monsieur mon numéro, je suis disponible tout le temps si vous voulez appeler sauf lorsque je travaille monsieur. Je serais heureux de vous y accueillir, vous le savez.

Je rougie détournent les yeux gêner avant de repartir à la table ou nous étions pour récupérer mes affaires avant de courir le rejoindre à nouveau la tête baisser alors que nous rentrons dans la pièce et qu'il refaire me derrière nous en allument la lumière je regarde la petite pièce une sorte de débarras quelque chose comme ça avant de faire ce qu'il me demande posent mes livres au sol et me mettent comme il me le demander le dos droit les yeux baisser. Sans dire un mot, je pose mes mains sur la braguette de son pantalon avant de la descendre doucement retirent les boutons et sa ceinture avant de le descendre doucement le long de, ses jambes attrapent sont boxer en même temps.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 351
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 19:55
Ah bah ça y'est il a enfin compris ce qu'il doit faire c'est pas trop tôt sérieux...  Brave petit enfin brave toutou...  En le voyant baisser la tête à plusieurs reprises je me dis qu'il va sans doute lui falloir un petit encouragement sinon je ferai par perdre mon gentil pantin

-" Désolé je n'aurai pas du dire ça, je suis quand même content de passer ces moments là avec toi, pas toi ? Je ne peux pas te dire qu'on va finir ensemble, mon coeur est rempli de tristesse avec mon lourd passé mais je suis quand même content de te voir...  "

Foutaise et foutage de gueule mais il le fallait, je sens qu'il est ultra faible et risque de lâcher l'affaire si je ne le caresse pas un minimum, de temps en temps dans le sens du poil... Je lui tends alors à mon tour ma carte pro avec mon numéro perso au dos

- " ok merci pour ton numéro, voilà le mien mais je te préviens tu ne m'appeles jamais sur mon numéro pro ok ? Le seul que tu peux utiliser, et encore quand je t'appelerai moi c'est celui qui est au dos sinon on arrêtera tout contact, j'espère qu'on est bien d'accord ! "


Vu qu'il commence enfin à me prendre en main, je me baisse quasiment à son niveau puis le déshabille à mon tour pendant qu'il a les mains sur mon boxer lui enlevant brutalement son tee shirt au risque de le déchirer.
J'en profite alors pour poser une main sur son pantalon sentant sa queue déjà bien dure, prête à me servir tant dis que l'autre le prend par les cheveux

- " demande moi correctement ce que tu veux me faire Alex, demandes moi ce que toi tu veux, tant que tu restes mon soummis, et si je suis d'accord tu pourras faire ce que tu m'as dit "
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 200
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Grünerløkka :: Université-