AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Loto Aux Rp's ! Samaël B Eckhart & Malorie Eriskon

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 17 Juil - 16:02



&
La réputation de Samaël n’est plus à refaire. Dans le monde surnaturel, c’est un grand démon, même si des sorcières ont bloqué ses pouvoirs. Il a toujours trouvé moyen d’avoir du pouvoir quand même, et dans le monde des affaires tout le monde sait à quel point il est un grand homme d’affaire. La réputation de Malorie n’est également plus à refaire, pour une ange, elle est tout ce qu’il y a de plus téméraire et têtu. C’est ainsi que Samaël arrive dans une parcelle de terrain libre en pleine forêt, une parcelle qu’il a acheté le matin même, il compte bien y faire construire quelque chose, mais nous ne savons pas encore quoi. Peut-être le dira-t-il là, peut-être gardera-t-il ça secret. Quoi qu’il en soit, lorsqu’il arrive sur le fameux terrain pour voir l’étendue de son pouvoir, il y voit un camping-car garé complètement au centre, de façon pépère et innocente alors que l’ange se trouve à l’intérieur.

Que va-t-il se passer ?! Samaël va-t-il parvenir à rester calme en voulant dégager ce camping-car de son terrain ?! Malorie va-t-elle accepter de s’en aller tranquillement sans faire d’histoire ?! Ça aurait pu se passer ainsi, sauf que ce soit l’un ou l’autre, ils vont sentir leur aura différente et puissante. Malorie va sentir le grand démon qu’il est et lui, l’ange qu’elle est. Malorie va-t-elle penser à un tour joué par un démon ?! Comment cette histoire va finir ?! Vont-ils rester civilisés ou cela va légèrement dévier en petite guerre ?! Nous allons bientôt le savoir !

À vous de jouer ! Samaël, à toi de commencer !




Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Aoû - 19:25
Je réserve, en règle général, mon argent pour des affaires plus importante. Je le case sur un compte dans une autre partie du monde ou je suis sûr qu'il est en sécurité. Mais , je ne pouvais pas laisser passer l'opportunité d'en gagner de nouveau avec quelques construction. C'est bien pour cette raison que j'ai surenchie sur un terrain, l'endroit et éloigné de la ville et je sais que bon nombre de personnes se bousculeraient pour avoir une chambre. Il suffirait que je trouve une histoire qui attire. Les gens ont besoin de sensation et avec les créatures qui peuple cette ville et ces bois, je ne doute pas qu'ils trouvent ce qu'ils cherchent. Aujourd'hui, je me rend sur ma nouvelle propriété avec un architecte et des plans. Je descend de ma voiture, regarde en l'aire, un bon nombre d'arbre a mettre parterre pour gagner de l'espace, rien de mieu ! Un hotel avec étage ! Il y a du potentielle. C'est quand je me retourne pour continuer ma contemplation de ma nouvelle acquisition, que mon regard est attiré par une...qu'es ce que c'est que ça ? Je fais quelque pas , ça semble être une habitation. Sur ma propriété. Cette chose va en partir rapidement, je n'ai pas de temp a perdre.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Comptable
Localisation : HM
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Aoû - 23:12
Malou était certaine qu'au sortir de l'hôpital Bobby s'était réfugié dans sa maison au fond des bois mais n'osait pas y aller de crainte de le déranger dans son profond chagrin, aussi avait-elle démarrer son étrange camping-car et s'était-elle dirigée en dehors de la ville afin de trouver un endroit paisible pour se reposer et réfléchir.

A peine avait-elle parcouru quelques kilomètres qu'elle trouva un endroit digne de charmer son angélisme.
Elle ralentit et admira le paysage composé d'une magnifique clairière verdoyante et couverte de fleurs sauvages, agrémentée de ci de là de petits bosquets et d'arbres majestueux que couronnait la forêt encore vierge de présence humaine.
« Inutile d'aller plus loin » songea t-elle, « je vais m'installer ici quelques jours cela me fera du bien ».

Chose dite, chose faite. Prudemment elle roula jusqu'au beau milieu du terrain et stoppa le moteur avant de s'étirer paresseusement.
Elle s'apprêtait à aller dans l'habitacle pour se préparer un thé quand elle vit arriver une voiture par la petite route qu'elle venait de prendre et se garer sur l'espace herbu qui bordait l'endroit qu'elle s'était choisi.

« Putaaaiiin... C'est quoi ce naze qui vient me faire chier ?! » laissa t-elle traîner mentalement.

Malou n'était pas d'humeur à souhaiter le bonjour à quiconque, encore moins à un gus qui viendrait poser son cul sur SA clairière ! Il n'aurait qu'à aller ailleurs ce n'était pas l'espace qui manquait dans ce pays !
Guettant à travers le pare-brise les moindres faits et gestes de l'importun, c'est avec des yeux ronds comme des soucoupes qu'elle le vit sortir du véhicule, des paperasses sous le bras comme s'il allait à son bureau.
« Mais c'est quoi ce taré ? » ne put-elle s'empêcher de murmurer face à l'absurdité de la situation, « il va quand-même pas venir bosser ici...? »

Perplexe elle se gratta la tête et quand elle vit l'homme amorcer quelques pas dans sa direction, elle se précipita vers son sac à dos et en sortit un rouleau à pâtisserie qu'elle avait acheté dès le premier jour de son arrivée dans ce monde.

« Alors ça !!! » s'exclama t-elle pour elle-même, « s'il vient pour m'emmerder à vouloir me vendre un aspirateur avec son complet et sa cravate de démarcheur de mes fesses, je lui emmanche un coup de rouleau en travers de la tronche pour lui apprendre la vie à ce fêlé ! »

Et c'est ainsi que Malou attendit que l'inconnu approche un peu plus...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 16:08
[Je suis désolé]

J'étais prés a lancer la construction mais me voilà bloqué par un ou une intru. Je n'apprécie guère qu'on vienne s'installer sur un terrain que je viens d'acquerir et je sens que je vais avoir bien des problèmes a faire partir ce clochard et son tas de feraille. Pourtant, il y a plutôt interet que ça arrive. J'avance vers l'endroit et me stop à une bonne distance. Aucune envie de devoir supporter l'insalubrité de cette chose..et aucune envie d'abimé mon costume. Je glisse mes mains dans mes poches, je ne compte pas devoir elever tellement la voix a part seulement pour lui parler...je grimace de voir l'engin et finit par approcher cognan contre la porte ou je ne sais quoi..et recule en m'essuyant les mains avec un mouchoir glisser dans mes poches..

Il serait préférable que vous partiez de mon terrain sur le champ. Vous n'avez pas les moyens de débattre. Et je pourrais vous faire expulsé par la police.

Bien que je pourrais le faire de moi même, si seulement j'avais amener Aedan, la personne n'aurait été clairement pas en position de discuter. Je suis prêt a lui glisser les papiers de propriété sous les yeux si elle ou il cherche des excuses.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Comptable
Localisation : HM
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Sep - 23:02
[Abandonné suite à la suppression/départ de Malorie]
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 909
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-