AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Loto Aux Rp's ! Catherine Williams & Eliaz Wicksbury

 :: Notre belle Capitale :: Grünerløkka :: Usines désaffectées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 17 Juil - 16:05



&
L’agent Williams est sur une affaire qui est sur le point de se clôturer aujourd’hui même ! Elle va devoir aller sur le terrain pour arrêter le dealeur qui a fait plus d’une victime ! Voilà comment elle se retrouve dans les vieilles usines désaffectées de la ville à poursuivre son dealeur qui est parti en courant à la minute même où la jolie agent à sorti un : « Les mains en l’air ! Agent Williams ! ». Alors qu’ils pénètrent dans une usine encore plus mal en point que les deux autres, le dealeur fait un boucan pas possible balançant un vieux chariot contre un mur avant de sortir de l’usine. Catherine, encore a l'intérieur, commence à entendre un drôle de bruit et quelques secondes plus tard, une partie du plafond s’effondre et en partie sur elle. Heureusement, elle a eu de bon réflexes, mais elle se retrouve tout de même en partie bloquée en dessous des débris. Eliaz n’étant pas très loin, pour aller chercher des affaires d’Artémis qui vivait dans une des usines désaffectées, entend ce boucan au loin. Il entend par la suite une jeune femme hurler et ayant l’air mal en point. Ni une, ni deux, il se rend au bon endroit.

Que va-t-il se passer ?! Eliaz va-t-il retrouver Catherine ?! Catherine parviendra-t-elle à garder conscience jusqu’à ce que Eliaz la trouve ?! Vont-ils arriver à sortir de ce mauvais pétrin la jolie flic ?! Arriveront-ils à mettre leur passé commun, et pas forcément au top, de côté ?! Leur fierté ?! Nous allons bientôt le savoir !

À vous de jouer ! Catherine, à toi de commencer !




Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1386
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Juil - 23:29
Je ne saurais pas dire depuis quand je travail sur cette affaire. Trop longtemps pour que je lâche maintenant que je suis sûr le poing de passer les menottes a ce fichu dealer qui s'aiment la pagaille! J'ai pris des hommes en uniforme pour proceder a l'arrestation mais pas la creme du commisaria. Je ferais avec. Aprés quelques minutes de voitures, nous voilà face a des entrepots, des usines desaffecté. Je suis pas des plus rassuré..mais je dois le faire. J'envoie mes hommes de chaque côtés pour qu'ils prennent n'importe qui si quelqu'un tente de s'échapper et je m'y insére...sauf que les choses ne se passent pas comme je l'avais imaginé. Aprés une course poursuite, des demande pour qu'il s'arrete, il n'écoute rien. L'usine dans laquelle, il nous conduit, m'inquiéte fortement quand j'entend un bruit..un bruit trop important pour que ça soit de lui...je n'ai pas le temp de réagir que le plafond s'éffondre..les minutes passe et sonné, il me faut quelque minute pour reprendre mes esprit..Aucun de mes hommes ne répond a mes appels..c'est pas vrai, je vais pas rester bloqué là..j'ai beau me débattre pour essayer de me sortir de là dessous, rien à faire..j'ai plus qu'à espéré que quelqu'un ce trouve dans le coin..j'essaye d'attraper quelque choses pour taper contre une grille quelque choses même si c'est pas ce qui me tombe sous la main !

Y A QUELQU'UN ?!! AU SECOUR !! QUELQU'UN M'ENTEND !! AU SECOUR !!!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Aoû - 14:40



Il y a quelques jours Artémis m’a demandé d’aller lui prendre quelques vêtements qu’elle avait encore chez elle. Je me dis qu’elle paye encore un loyer alors qu’elle n’y vit clairement plus. Je ne sais pas si elle y vivra à nouveau un jour d’ailleurs ! Parce que si elle continue à être ainsi têtu au niveau de la nourriture, elle ne risque pas de quitter les portes de l’hôpital de sitôt, mais moi ça me va parfaitement ! Ainsi je peux garder un œil sur elle, lorsqu’elle sera libre… Ce ne sera plus vraiment pareil. Mais j’ai espoir que si un jour elle sort vraiment ce n’est pas pour se suicider juste après. Tout ça pour dire que c’est ainsi que je me retrouve dans ce quartier pas non plus très bien famé et qui semble vieux et sur le point de cassé, je monte cependant les escaliers pour rejoindre son appartement lorsque soudainement mon audition très fine de vampire me fait entendre des cris au loin. Je me stoppe et fronce les sourcils en essayant de comprendre d’où vient le sens puis me retourne. J’abandonne donc l’idée de prendre les vêtements desuite et me dirige vers le bâtiment juste à côté de celui où vis, normalement, Artémis. Là un immense nuage de poussière c’est créer et je touche un peu en mettant mon bras contre mon nez.

-Il y a quelqu’un ?!

Pour être que je sois au bon endroit....
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Aoû - 4:19
J'essaye de me sortir de la dessous mes mains jambes sont bloqué et avec toutes la volonté que j'ai, même mes pouvoirs me servirait a rien. Quand on est bloqué sur des décombre être une sirene , ça sert absolument a rien. J'essaye d'appeler de l'aide mais qui est ce qui pourrait m'entendre ici a part des dealers ou je ne sais qu'elle satané criminelle de cette fichu ville ! Pourquoi j'entend quelqu'un répondre à mon appel au secour et je ne sais pas qui je dois remercier d'avoir mit cette personne a cet endroit à ce moment précis ! Il faut que j'attrape quelque choses pour faire du bruit , j'essaye de m'étirer mais bien sûr tout ce qui pourrait me servir ce tien assez loin de moi !

OUI !! VENEZ PAR ICI ! JE SUIS BLOQUE SOUS DES DECOMBRE !

J'essaye de dégager une de mes jambes au moins mais rien a faire, je regarde autour pour taper sur quelque chose et atteint une taule probablement venant du plafond. Je tape dessus , pas des grand coup mais j'ai presque idée que ça puisse l'aider à venir vers moi et me sortir de là.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 13:27



J’allais bien aller chercher les vêtements d'Artémis, seulement je suis coupé lorsqu’un grand fracas se fait entendre plus loin. Je me demande bien ce que c’est, mais sentant que je dois me bouger et que c’est tout aussi grave que ça ce fait entendre, je ne perds pas de temps et pars dans le bon entrepôt, c’est celui juste après en réalité et… Je peux voir une épaisse fumée de poussière soulever. À travers ça je distingue plus ou moins des débris au sol, mais rien d’humain. Finalement j’entends quelqu’un hurler à nouveau et un bruit… Comme si la personne tapait pour m’indiquer sa présence. Je ferme les yeux quelques secondes, laisse mon côté vampirique agir et regarde partout autour de moi avant de finalement trouver la source du bruit. Je cours donc dans la bonne direction et cherche des yeux un corps.

-Je suis là, vous êtes où ?

Finalement je vois un bras et m’approche rapidement. Là, je me mets à genoux et touche sa main pour lui montrer que je suis là, que je l’ai vu.
-Vous êtes bloqué à quel niveau ?!
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Aoû - 0:06
Il pouvait pas m'arriver pire êvênement que de me retrouver bloqué la dessous, c'est pas possible que je puisse avoir autant la poisse, mais dans la malchance, y a toujours un peu de bonne chose et j'appel a l'aide et quelqu'un répond ! C'est plus qu'une chance d'avoir une personne prés d'ici. J'aurais pû rester là pendant des heures, ils savaient au commisaria que je venais ici avec des équipes ils auraient fini par s'inquiéter ! J'essaye de faire du bruit pour que la voix m'entende et me repère et j'ai la crainte que la personne n'arrive pas a trouver l'endroit mais rapidement, je sens une main sur la mienne et je me sens soulager ! De plus être toute seule même si je suis assez courageuse pour supporter...

Mi-cuisse...quelque choses de lourd appuie dessus et je suis pas assez forte pour le dégager..je crois que j'ai rien de casser mais peut-être que c'est parce que c'est compressé que je sens pas..Sortez moi de là s'il vous plait !..

Bon , je suis pas si courageuse et je pense qu'il peu sentir dans ma voix que je suis quand même pas mal en panique. Heureusement qu'il ne pleut pas parce que l'eau aurait glissé, se serait infiltré et j'aurais fini..dans de sale drap...et avec un probablement humain traumatisé...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Aoû - 0:20


Chercher des vêtements pour une amie, ça aurait dû être la chose la moins salissante au monde, la plus rapide et la plus simple au monde qui peut exister. Et pourtant… Ça m’entraine à me retrouver tout près de ce que je soupçonne être un accident puisque après un boucan pas possible, j’entends une voix hurler et c’est dans un endroit sale et poussiéreux que je débarque. Là je tente de trouver la victime, parce que même si je suis un vampire je ne suis pas encore un chat ou un félin tout court pour voir totalement a travers cette poussière épaisse. Je parviens à la trouver et je peux la sentir, lui montrer que je suis là. Je l’écoute attentivement et hoche la tête.

-Je vais essayer de déplacer des poutres !

Comment ne pas paraître étrange si j’arrive à moi seul à soulever tout ça ? Peut-être que je pourrais simplement mentir et dire m’être aidé de quelque chose, qu’elle ne l’a juste pas vu, après tout je ne voudrais pas alerter une humaine juste pour lui sauver la vie ! Je tente donc de soulever les poutres et je dois y mettre toute ma force vampirique pour n’en bouger qu’une ! Ne me doutant pas que petit a petit une autre glisser, appuyant légèrement plus en pression sur ses jambes.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 0:21
Si j'avais imaginé une seule seconde que tout ça me tomberais dessus en venant faire cette arestation je m'en serais passé et j'aurais attendu de pouvoir le trouver ailleurs maintenant, je me retrouve coincé là dessous, j'ai quand même la chance que quelqu'un soit là. Quelqu'un qui ne prenne pas peur et vien m'aider. Je me demande comment est ce qu'il pourrait réussir a pousser ces poutres, elles sont beaucoup trop lourde pour un seul homme à moins que...et si c'était quelqu'un de surnaturel ?

D'accord..d'accord..

Je le laisse manoeuvré et pousse un cri en sentant la poutre appuyer un peu plus sur mes jambes.Je sers les poings sous la douleur. Si je pouvais réussir a me glisser, si il soulever les poutres en même temps peut-être que non...puisqu'il en soulève une et une autre..je veux sortir de là...

Stop ! Arreter !! Une autre appuie sur mes jambes...c'est pas possible...aller appeler des secours ! Chercher quelqu'un, mes collègues sont a l'extérieur ! Je suis l'inspecteur Williams! Dites leur , ils pourront que vous croire!

La poussière me fait tousser, bon sang je hais mon travail pour cette raison ! Quand je me retrouve dans ce genre de situation ! Même si c'est rare, c'est...pénible.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 14:17


J’arrive rapidement sur les lieux du drame. Là est toute la difficulté, trouver la personne. Heureusement que mon côté vampire me fait entendre des sons que le commun des mortels n’entende pas. Du coup ça me permet de rapidement la trouver malgré la fumé épaisse. Ma vision vampirique aide aussi pas mal encore une fois ! Une fois près d’elle je propose une solution et elle acquiesce simplement. De toute façon je pense qu’elle n’a pas beaucoup d’autres choix. Je ne sais toujours pas si c’est une humaine la dessous ou un être surnaturel, mais dans un premier temps je ne prends aucun risque et tente la méthode la plus humaine au monde, redresse le poteau. Sauf qu’elle me stoppe soudainement lorsqu’elle me dit qu’une autre lui écrase les jambes, que je dois aller chercher des collègues et appeler des secours. Je tousse un peu à cause de la fumer puis secoue la tête en relâchant le poteau doucement.

-Le temps que je fasse ça tout peut finir de glisser et vous pourriez perdre vos jambes… Est-ce que vous me faite confiance ?

Il n’y a pas de minute à perdre. Je vais peut-être devoir me dépatouiller par la suite, mais je ne vois que ça. Avant même qu’elle n’est réellement le temps de me répondre, j’analyse le lieu, les deux poteaux. Puis dans une rapidité qui dépasserait presque celle du son, je déplace le premier poteau, poussant le second et en moins de deux secondes, la jeune femme se retrouve tirée d’un coup, tenu entre mes bras telle une mariée, les poteaux finissant de s’effondrer peu après dans un bruit sourd. La rapidité et la force vampirique m’ont permis de faire tout ça en quelques secondes, quelques secondes qui lui auraient coupé les jambes avec ses collègues humains.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Sep - 23:03
Sois, je sors entière de la dessous, sois je sors avec des membres en moins. Bien sûr que ce que je veux est déjà tout trouvé. J'ai besoin de mes jambes pour continuer de travailler, pour continuer la quête que je me suis donné en venant sur terre et surtout, j'ai besoin encore de mes jambes pour , une fois dans l'eau, me sentir encore sirène et pas un vulgaire être aquatique. Je ne veux pas etre une sirene handicapé..en plus de ressentir la douleur, la poussière s'insinu dans mes poumons et me fait tousser..c'est la pire journée qui pouvait m'arriver...ma respiration est rapide parce que je commence a légérement paniquer de pas pouvoir m'en sortir sans casse...

J'ai pas le ch...

Je suis même pas sûr qu'il est entendu ma question parce qu'il a bougé, tout ce passe vraiment rapidement et je me retrouve sauvé dans ses bras et surtout entière et tout qui tombe dans un grand fracas..il a été bien trop vite dans ses mouvements pour être un simple humain..je tousse de nouveau et réalise maintenant que je connais cette voix..

merci de m'avoir aidé...On s'est pas déjà rencontré vous et moi ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 141
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Sep - 13:13



Je ne sais pas comment cette jeune femme s'est foutue dans une telle situation, mais elle n’est pas simple. Heureusement pour elle, dans son malheur elle est tombé sur moi, un vampire. Je suis rapide et je pense que la rapidité va réellement être un atout à ce moment précis. Et encore heureusement pour elle, elle est tombé sur moi dans ce siècle et non pas dans le dernier. Je l’aurais certainement vidé de son sang, même s’il n’y aurait rien eu de très glorifiant vu qu’elle est vulnérable, peut-être blesser et incapable de bouger et se défendre. Mais ça, ça aurait été réellement le cadet de mes soucis. Une fois que ma décision est prise j’agis rapidement. Si je ne le fais pas, elle perdra ces jambes c’est sur et certain. Une fois que je la réceptionne avec une vitesse surnaturelle je nous éloigne du tas de poussière que la chute va soulever. Je la sens tousser aux creux de mes bras, mes yeux se baissent vers elle lorsqu’elle me parle de rencontre puis je souris doucement en la reconnaissant. Je n’oublie jamais un seul visage. Jamais.

-Si… Vous me preniez pour un vilain méchant des rues d’Oslo alors que souhaitait simplement me promener dans le parc.

Je lui offre alors un sourire, mais la garde dans mes bras pour le moment, parce que…

-Vous sentez encore vos jambes ? Vous pensez être capable de tenir debout ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Grünerløkka :: Usines désaffectées-