AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une histoire a raconter [ Aedan]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 25 Avr - 12:47


Embrasser une fille dans la rue, a découvert, clairement ça ne me ressemble pas et pourtant j’étais bel et en train de le faire et vous savez quoi ? Plus rien d’autre ne comptait. Je pense que son charme m’attire sans vraiment que je ne peux rien y faire et au fond de moi je ne sais même pas si j’ai réellement envie de me battre contre ! Pour le moment tout ce que je sais c’est qu’il vaut mieux qu’on se met à l’abri et pour ça je lui fais prendre la direction de chez moi. Je regarde partout autour de moi et une fois dedans mon immeuble on entre très rapidement. À partir de là, normalement nous sommes déjà plus à l’abri, mais je préfère êtres chez moi, totalement à l’abri. Je grimpe alors les étages avec elle et une fois ma porte ouverte, je n’ai pas le temps de l’y inviter qu’elle me plaque au mur pour m’embrasser à nouveau. J’en reste surpris parce que je ne m’y attendais absolument pas, mais à ses mots mes mains ne font que se glisser sur ses hanches pour la coller encore plus à moi.

-Je n’en ai pas très envie… De me stopper…

Et je reprends possession de ces lèvres dans un baiser qui se veux langoureux, lent et qui montre toute l’envie que j’ai de ne surtout pas me stopper là.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Avr - 21:30
- ça tombe bien , je n'en ai...pas envie non plus...

Aedan agit d'une façon qui est loin d'être celle que j'avais imaginé. Je l'aurais pensé plus violent mais au contraire. C'est tendre , c'est...agréable..ce sont des miliers de sensations qui me traverse le ventre alors que ses lèvres sont sur les miennes.. Je lui laisse reprendre les choses en mains et l'attire dans l'appartement en le tenant par son haut et bouscule un meuble mais ça ne me tire qu'un ricanement. Je glisse mes mains sur lui et sous son haut, entrant en contact avec sa peau qui m'envoie une sorte de décharge. Il y avait longtemps que je n'avais pas toucher quelqu'un comme ça et tout d'un coup ma robe me parait être beaucoup trop présente tout comme ses vêtements, mes mains se glisse directement sur la ceinture de son pantalon et l'ouvre. Le message est passé..le seule endroit que je veux voir maintenant...c'est sa chambre...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 210
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


J'ai brisé ta vie...parce que je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 20:21


Je ne pensais clairement pas que ça se passerait ainsi entre Catherine et moi et pourtant je n’ai aucune envie de résister. Je ne sais pas si c’est son charme de sirène, si c’est autre chose ou si c’est le tout, mais je n’ai pas envie de pensée ! On entre rapidement chez moi sans pour autant cesser notre baiser et forcément comme elle ne connaît pas l’endroit elle finit par se cogner à l’un de mes meubles. Je referme la porte d’un coup de pied et ne retiens pas un minuscule sourire de l’entendre rire, ça ne m’était pas arrivé depuis… Depuis des lustres. Je ne cherche pas plus longtemps puisque ses mains m’attirent à nouveau à elle pour un baiser, en quelques secondes la ceinture de mon jean se retrouve défaite et je romps le baiser pour venir retirer sa robe, la laissant en sous-vêtement devant moi et au combien sexy aussi, avant de retirer mon propre haut, restant le jean à moitié ouvert pour le moment et sans qu’elle est le temps de dire ouf je la soulève pour la replaquer contre moi, reprendre un baiser tout en nous dirigeant vers ma chambre. Une fois dans cette dernière je la laisse tomber sur le lit, délicatement tout de même, venant me placer au-dessus d’elle sans jamais vraiment quitter ses lèvres, son corps en entier m’appelant.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 19:22
Je vie le moment présent, je ne penses a rien d'autres seulement a ce qui va se passer dans les prochaines minutes et je ne le regrette pas. Ses lèvres contre les miennes me font du bien. Ma respiration es halletante et je le laisse me débarasser de ce bout de tissu bien trop présent. Je me retrouve rapidement en sous vetement et je pose les yeux une demi seconde sur son torse avant de me retrouvé de nouveau collé contre lui, le corp bouillant d'exitation. Mes mains se glisse dans ses cheveux et je l'embrasse sans m'arrêter. La minutes d'aprés je rencontre le matela, et je m'installe un peu plus au milieu du lit et capture de nouveau ses lèvres. Une de mes mains glisse entre nous, avec l'idée de toucher l'objet de mon envie..mon autre main et perdu dans ses cheveux..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 210
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


J'ai brisé ta vie...parce que je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Mai - 13:20


Est-ce qu’il avait mis quelque chose de particulier dans les muffins ? J’en sais rien. Je ne sais pas pourquoi je me laissais aller comme ça… En réalité ça faisait tellement d’année que je retenais tout, que j’évitais tout, que je m’empêchais de faire quoi que ce soit avec qui que ce soit, que là… Ça me déstabilisait vraiment de perdre le contrôle en quelque sorte, mais tout en elle m’attirait : sa voix, son corps, son regard, ses gestes... Je ne saurais pas vraiment dire pourquoi ni même si c’était uniquement dû à sa condition de sirène, mais c’était comme ça qu’elle s’était retrouvé en sous-vêtement sous moi, moi coller à son corps, notre baiser s’intensifie alors qu’elle passe une main entre nous deux corps pour venir me toucher à travers les jeans qui sont à moitié détachés. Je laisse échapper un soupiré d’aise et de plaisir contre ses lèvres, rompant quelques secondes le baiser pour reprendre notre souffle, ces dernières enflées et rouges par la baiser et l’envie montante.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Mai - 2:27
Je ne me souvenais plus de ce que ça fesait d'être désiré par un homme. Je ne me souvenais plus ce que c'était d'être dans ce genre de situation. Mon corp ne s'en souvenais pas non plus. Mais il tremble de désir, il tremble de crainte pourquoi ? Aucune idée. Ses baisers sont divin. Ses baisers déclenche des décharges dans mon corp. Ma main se faufile, apprend a connaitre son corp, elle vienne glisser contre son dos. Et mon regard s'encre dans le sien, je suis essouflé par ce baiser. Et je n'espère qu'une chose, quitter ces sous vetement, qu'il quitte ses vêtements et m'abandonner a lui, a ses muscles, a sa force...ma main glisse a l'intérieur de son jean et de son boxer...je ne peux plus attendre...j'en ai besoin..et mon regard doit bien lui faire comprendre ça...je retire ma main et tire dessus pour qu'il l'enlève..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 210
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


J'ai brisé ta vie...parce que je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Juin - 13:20



Malgré ce que tout le monde pourrait croire non ce n’est pas monnaie courante chez moi de coucher avec des femmes, ou même des hommes. Je n’ai pas couché avec quelqu’un depuis un petit moment, donc non ce n’est pas monnaie courante. C’est même plutôt l’inverse, c’est assez étrange que je me laisse ainsi aller avec une femme et pourtant je n’ai nullement envie de lui résister. Je ne sais pas si ça vient de sa condition ou d’autres choses, mais je n’ai même pas envie de réfléchir. Tout ce que je sais, c’est qu’un soupire de plaisir m’échappe en sentant sa main exploratrice et lorsque je comprends qu’elle en veut plus, je ne perds pas plus de temps avant de me redresser et retirer tous mes vêtements, la laissant me découvrir au fur et à mesure, tout comme je ne tarde pas à finir de découvrir son corps après lui avoir retiré ses derniers bouts de tissus. Me mordant un instant la lèvre je reviens au-dessus d’elle, lui faisant sentir toute l’envie que j’ai pour elle, tandis que je capture à nouveau ses désireuses lèvres et que mes mains se font plus baladeuses, plus exploratrices vers le bas de son corps.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juin - 14:31
Il y a quelque choses de tellement spécial dans ses gestes, dans ses baisers, je ne serais pas exactement dire quoi mais, il est plus doux qu'il ne semble le montrer aux gens..mon corps est brulant et ma main est le signal qu'il m'en faut plus.. Je le regarde ce déshabiller, je détail chaque partie de son corps. Son torse, ses muscles...et mon regard s'attarde sur son entre jambes, je l'aide quelque peu a me débarrasser de mes vêtements , mes mains glisse dans ses cheveux et je me cambre légèrement a ses caresses..je mordille sa lèvre et me colle un peu plus a lui..mes mains se baladant dans son dos, la seule pensée qui me traverse actuellement, c'est que je veux le sentir en moi..le plus rapidement possible..je n'ai aucun sentiments de culpabilité de le faire, d'agir ainsi, même pour une seule nuit...j'en ai besoin, il en a certainement besoin..juste passer un moment ou lui et moi ne pensons a rien d'autres qu'à nous donner du plaisir...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 210
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


J'ai brisé ta vie...parce que je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juin - 22:51



Je sais l’image que je dégage auprès des gens, je sais la réputation que j’ai et je sais que rien ne paraît se tendre, de doux ou de quoi que ce soit d’autre en moi et pourtant… Je le suis. En tout cas avec mes partenaires sexuels je le suis. J’en ai très peu eu, de partenaire sexuel, mais le peu que j’en ai eu… Je n’ai pu m’empêcher de pensée à eux avant moi, à leurs plaisirs, à tout ça… Exactement comme je le fais à l’instant présent avec Catherine. Seulement le corps de la belle sirène a raison de moi et c’est très rapidement qu’elle me fait comprendre qu’elle veut plus et je ne vais certainement pas me faire prier. Je me penche donc pour attraper un préservatif dans ma table de chevet, parce que même si ça fait longtemps que je n’ai pas eu de relation, je reste équipé au cas où… Et après l’avoir mis, je reviens me mettre correctement entre les jambes de la belle brune avant de venir unir nos corps pour n’en faire plus qu’un, après avoir cherché l'approbation finale dans son regard. Je commence alors à bouger doucement en elle, revenant chercher plusieurs fois ses lèvres.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juin - 16:49
Mon corp ne répond plus de rien, je le veux. Je veux le sentir au plus profond de moi. Mon tremble d'envie. Mon corp est brulant , ma respiration est quelque peu saccadé..je regarde chacun de ses mouvements, je le regarde préparé l'objet de mon envie...Une de mes mains vien glisser dans ses cheveux, l'autre dans le bas de son dos.. mes yeux fixe les siens. Je me mord la lèvre et geins a chacun de ses va et viens.. je répond a chacun de ses baisers. Je lui indique vouloir changer de position et me retrouve rapidement sur lui. Je prend appuie sur son torse et bouge sur lui , basculant la tête en arrière par les vagues de plaisir.. je reviens capturer ses lèvres.. de longues minutes jusqu'à ce que l'orgasme transperce tout mon corp...ma tête dans son cou...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 210
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


J'ai brisé ta vie...parce que je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juin - 18:20



Nos corps se retrouvent très vite unis et après un petit temps où je faisais attention d’être plus doux le temps qu’elle s’habitue au fait que je sois en elle, j’accélère chacun de mes mouvements. Nos gémissements se mêlent, autant que nos lèvres avant que Catherine n’inverse nos positions pour venir au-dessus de moi. Mes mains viennent se glisser tout naturellement sur ses hanches alors que j’accompagne chacun de ses mouvements. Nos corps se mouvent de plus en plus vites, nos gémissements sont de plus en plus fort et je finis par jouir peu après elle, le coeur battant la chamade, le souffle court tandis qu’elle revient mettre sa tête dans mon cou. Je glisse une main le long de son dos, la bougeant lentement, le temps que nous reprenions nos esprits.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juin - 18:41
La tête posé contre lui, les yeux fermés. Je profite de moment, je reprend doucement. J'apprécie ce contact, mon coeur bat encore trop vite..Je me redresse et l'embrasse comme un point final à ce qu'on vien de faire, je me sens bien , peut-être même mieu , comme un poid qui s'est échappé...je m'allonge a côtés de lui sans m'éloigné, la tête sur son épaule.. Je pose un regard sur lui et lui sourit. J'ai pas vraiment envie de partir mais peut-être que lui préfère que ça ce passe comme ça. Je chuchote pour ne pas briser ce moment...

- Est ce que tu préfère que je parte ?

Je caresse son torse, et pose les yeux sur son visage. Je détail chaque partie..que je n'ai jamais vraiment prit le temps de regarder, Je remonte ma main sur sa joue cicatriser et la caresse doucement..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 210
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


J'ai brisé ta vie...parce que je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juil - 18:27



Lorsque nous finissons… Elle vient contre moi, blottis… Et bizarrement ça ne me dérange pas. Pas après un moment pareil et pas pour le moment. Je suis encore trop loin… Peut-être plus tard, peut-être au réveil, là pour le moment ça me va. Je secoue donc simplement la tête pour lui répondre et après avoir retiré le préservatif pour le jeter, je me réinstalle alors qu’elle pose sa tête sur mon torse et touche par cicatrice, j’ai un petit mouvement juste pour la regarder un peu plus, mais je ne dis rien de plus… Il n’y a rien à dire de plus. Elle est ce qui m’emprisonne et je n’ai pas envie d’en parler ou d’y penser, alors dans un calme totalement reposant nous nous laissons emporter par Morphée.


FIN
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-