Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce mois-ci nous fêtons les anniversaires des personnages de : Nils Hróaldrsson, Dunkan MacCrow & Jimin Park !

Si vous avez envie d'un rp, mais que vous n'avez pas d'idée de partenaire, la foire est parfaite pour vous juste ici !

Venez réclamer vos TWIP's ici !

Pour faire vivre le forum toujours plus, ça ne prends que quelques secondes, voter au top-site !clique ici !

Bousculade [Heart L. Liroys]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 27 Juil 2017 - 19:00
Bousculade [Heart L. Liroys]  Tumblr_mvsogxRqs61rzzlilo9_250

C'est une journée tranquille et un peu pluvieuse, alors quoi de mieux que de faire les magasins pour mettre un peu de soleil dans sa journée ? C'est en tout cas ce à quoi j'ai voulu occuper la mienne. J'ai donc revêtu une petite robe, voulant profiter des derniers moments avec un peu de chaleur où je pourrais en porter une sans devoir revêtir une veste ou un manteau par-dessus. Je me suis par la suite diriger vers les boutiques branchées des beaux quartiers à pied, en talons haut d'ailleurs. Heureusement pour moi, j'ai l'habitude de marcher beaucoup avec cette paire donc lorsque j'arrive dans un magasin qui me fait suffisamment envie pour y entrer, je n'ai pas mal aux pieds. Les portes automatiques s'ouvrent à mon arriver et certains regards se tournent vers moi. Je retiens à peine un sourire, sachant pertinemment que je vaux tous ces regards, que j'en mériterais même encore d'avantage. Je m'avance finalement dans les rayons, regardant les vêtements, touchant les tissus, observant les motifs et soudainement, je me tourne pour revenir en arrière, mais c'était sans compter sur la présence d'un jeune homme juste derrière moi. On se percute et je tombe légèrement en arrière. Je me retiens sur quelque chose, mais l'étalage qui se trouvait derrière nous deux vient de tomber, sur nous ! Je fronce les sourcils, ayant échapper un petit cri de surprise et je tente de soulever ce qui m'ait tombé dessus. Cette journée magnifique est désormais gâchée !

- Mais tu peux pas faire attention à où tu mets les pieds !! C'est trop demander ?
Lilith N. Syclista
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Lilith N. Syclista
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1556
Age : 29

_________________
Bousculade [Heart L. Liroys]  Lilith10
Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Aoû 2017 - 18:33
Bousculade !

Lilith N. Syclista feat. Heart L. Liroys

C'était une journée tout ce qu'il y a de plus basique pour moi. En effet ne travaillant guère, j'occupe généralement mes journées comme je le peux. On pourrait se demander comment puis-je subvenir à mes besoins pas vrai ? Je fais quelques petits jobs par-ci par-là, pas très adapté pour quelqu'un en général et puis ma mère s'en voulant terriblement que j'ai pu quitter le cocon familiale, m'envois suffisamment d'argent pour ne pas que je me retrouve à lever mon derrière tous les matins. C'était à croire que même ma propre mère avait peur que je ne meurs idiotement à cause d'une simple maladie minime pour une personne qui aurait une défense immunitaire intacte, pas comme la mienne quoi. Du coup en cette journée, je décide d'allait y faire les boutiques et pourquoi pas tenter de trouver les petites perles rares dans des boutiques qui claquent et me trouver ainsi quelques pulls ou vestes avant cet hiver. Cela m'empêchera très certainement d'attraper la crève et de tomber malade. Car ce genre de situation m'obligerais à me rendre directement à l'hôpital et faut dire que j'ai assez donné durant toute ma foutue enfance et adolescence, donc non merci, ça sera façon. Oui je suis un gars, tout ce qu'il y a de plus borné au monde et je le vis très bien.

Je quitte donc mon petit chez moi, les mains dans les poches de ma seule et unique veste de couleur noire. Mes clés de mon studio sont bien dans mes poches ainsi que mon argent liquide, suffisamment pour que je puisse acheter quelques fringues et aller manger quelque part après ma petite séance de shopping. Généralement je regarde les vitrines de certaines boutiques, si elles me donnent envie j'y entre, dans le cas contraire, je vais à la suivante. Mais là pour ce que je cherche, je ne trouve pas forcément d'exemples dans les vitrines, m'obligeant ainsi à y pénétrer. J'entre donc dans la première boutique en me faufilant entres les rayons à la recherche de la petite perle rare et dieu seul sait que je suis vraiment un gars compliqué et très difficile. Au bout d'un moment je finis par trouver une petite veste assez sympathique de couleur argenté, ça claque bien croyez-moi, même j'aime ce genre de tenue qui font de vous une personne qu'on pourrait voir arriver à des kilomètres. Le seul problème c'est qu'il y a tellement de monde en cabine, je l'essaye tout simplement ainsi dans le rayon avant de partir à la recherche d'un miroir quelque part. Je contour donc le rayon en trouvant une glace tout en contemplant ainsi la veste. J'allais donc revenir sur mes pas afin de retourner de là où je suis venu mais je percute malencontreusement quelqu'un, je n'eux pas le temps de dire ou de faire quoi que ce soit qu'un étalage de je ne sais quoi, nous tombe dessus me faisant tomber à la renverse. Je secoue faiblement la tête en étant quelque peu assommé avant de virer ce qui m'étais tombé dessus. C'était pour la plupart des boîtes. D'ailleurs j'en ouvre une au hasard et en ressort une chaussure de femme, un escarpin plus précisément.

- Des chaussures !

M'exclamais-je avant de percuter que la voix d'une jeune-femme venait à m'engueuler soudainement. Je me débarrasse donc du peu de choses qui m'étais tombé dessus avant de poser mon regard sur cette personne. Elle peut parler, mais elle non plus n'a pas vraiment regarder où elle mettait ses pieds.

- Mais c'est toi qui ne regardait pas ! Moi j'étais tranquillement devant un miroir, tu peux donc parler !

Je lève les yeux au ciel quelque peu exaspéré par l'attitude de cette dernière avant de réussir à me lever sans aucune casse, encore heureux.


codage par LaxBilly.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Aoû 2017 - 17:24
Bousculade [Heart L. Liroys]  Tumblr_mvsogxRqs61rzzlilo9_250

Cette journée qui s'annonçait bien, tout ce qu'il y avait de plus banal, se retrouve rapidement à être une catastrophe. J'étais tranquillement en train de déambuler dans les rayons, d'observer les vêtements presque tous plus moches les uns que les autres, quand j'ai voulu retourner sur mes pas. À mon grand malheur se trouvait un jeune homme à a peine deux pas de moi. Ne lui a-t-on jamais appris à ne pas être coller aux basque de la personne qui se trouve juste devant lui ? C'est à se demander si les gens de nos jours ont reçu une éducation. J'ai de grands doutes.

Et comme si ce n'était pas suffisant d'avoir bousculé un imbécile, en tentant de me retenir pour ne pas tomber, l'étalage nous est tombé dessus. Oh non, je ne suis pas le genre de personne à apprécié ce genre de situation plus que malaisante et je lui fais bien remarqué. Je regarde le jeune homme qui réalise que ce sont des chaussures qui nous sont tombé dessus et moi je tente de me relever, en soupirant bruyamment. Je roule des yeux en l'entendant et parviens à me relever lentement.


- Oh oui, évidemment. Ça doit être une vague de vent qui m'a poussé vers toi parce que j'avais une folle envie de faire le crabe en me cachant sous un château de boîtes de chaussure !

Et pour illustrer mes propos, je commence à empiler les boîtes de chaussures au beau milieu de l'allée, prenant même la peine dans mettre une à la verticale, comme si c'était la tour de mon fameux château de sable.
Lilith N. Syclista
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Lilith N. Syclista
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1556
Age : 29

_________________
Bousculade [Heart L. Liroys]  Lilith10
Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Aoû 2017 - 18:32
Bousculade !

Lilith N. Syclista feat. Heart L. Liroys

Moi qui désirais seulement me rhabiller pour pouvoir passer un automne et un hiver paisiblement sans avoir peur de tomber malade, je me retrouve le cul par terre avec une jeune-femme certes mignonne mais déplaisante à parler. J'ai horreur du ton qu'elle emploi avec moi, comme si que j'étais le seul et unique fautif de toute cette histoire. Je l'avais vu hein, mais elle était occupée, donc j'en ai profité de me regarder rapidement dans le miroir, c'est elle en se retournant qui m'a percuté. Comme si que c'était une grosse baleine qui n'avait pas de place pour passer, fin comme je suis. C'est juste du foutage de gueule, ou alors elle est de mauvaise humeur voire même serait-elle indisposé pour me parler comme une merde ou un gosse qui a fait une connerie ? Je soupire en dégageant toutes les boîtes qui m'étais tombé dessus avant de me relever sans même lui demander si elle voulait de l'aide. Elle se démerde après tout. Je croise les bras contre mon torse en entendant ses propos. Non mais elle n'est vraiment pas nette celle-là, d'où elle sort au juste ? Je l'observe faire son truc avec toutes ces boîtes à chaussures en secouant faiblement la tête avant de regarder autour de nous, elle attirait vraiment l'attention sur nous et j'ai horreur de ce genre de situation.


- Non mais vous êtes complètement barrée, vous avez déjà penser à consulter un psy ? Non parce que là ça craint vraiment !

Avouais-je tandis que certains rires des clients se firent légèrement entendre. On ne peut pas trop leur en vouloir, on a l'air de véritables gamins à se chamailler de la sorte et cet espèce de château ou de barrière entre elle et moi, faite de chaussure, n'aide absolument pas.


codage par LaxBilly.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Aoû 2017 - 16:11
Bousculade [Heart L. Liroys]  Tumblr_mvsogxRqs61rzzlilo9_250


Cet homme est un vrai imbécile. Et pour cette raison, je «m'amuse» à jouer l'imbécile à mon tour. Donc, ça explique en partie pourquoi je parle de crabe, mais aussi pourquoi je fais une sorte de château avec les boîtes à chaussures. Tout le monde nous regarde, mais pour le moment, je n'en ai rien à faire. Je veux simplement faire comprendre à cet idiot à qui il est en train de parler. Il pense que parce qu'il peut se permettre de s'acheter des fringues ici, ça lui donne le droit de me parler sur ce ton. Je fronce légèrement les sourcils à ses paroles. Je roule des yeux à ses paroles, secouant la tête.

- Ça s'est parce que vous ne vous n'êtes pas regardé. Vous pouvez simplement vous excusez et nous pourrons nous arrêter là.

Je croise mes bras contre ma poitrine, attendant qu'il s'excuse. S'il le fait, peut-être, je dis bien peut-être, pourrais-je excuser réellement l'énorme erreur qu'il vient de commettre en me traitant comme un vulgaire animal. En plus, c'est quoi cette façon de parler .. Vive les jeunes. Je ne suis pas d'humeur à me disputer avec quelqu'un comme lui, je n'ai pas non plus envie de perdre mon énergie avec ça. S'il ne s'excuse pas, tant pis pour lui, mais éventuellement, il le regrettera.
Lilith N. Syclista
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Lilith N. Syclista
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1556
Age : 29

_________________
Bousculade [Heart L. Liroys]  Lilith10
Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Sep 2017 - 17:34
Bousculade !

Lilith N. Syclista feat. Heart L. Liroys

Je trouve son attitude de plus en plus stupide. Je ne sais même pas ce que je fou encore là à regarder construire son château de chaussures comme si qu'elle en faisait un château de cartes à la noix. Je croise à nouveau les bras contre mon torse en l'écoutant avant de secouer faiblement la tête. Elle est sérieuse celle-là ? Elle est mal lunée ou quoi ! Moi m'excuser alors qu'en réalité nous sommes tout les deux autant fautif l'un que l'autre et c'est à moi de tout prendre ? Faut pas trop pousser, en tant normal j'aurais fini par m'excuser mais visiblement je fais affaire avec une personne qui a un foutu égo surdimensionné, ni plus, ni moins.  


- Ok et bien fais joujou avec ton château moi je me casse !

Je finis par me frayer un passage entre les différents clients qui étaient trop curieux à mon goût, surtout qu'ils commençaient sérieusement à te prendre pour une folle. Je retire la veste que je venais de tester et qui nous avez créé tant de problèmes et la repose à sa place avant de quitter la boutique légèrement sur les nerfs. Toute cette situation était incompréhensible pour moi, et je ne comptais nullement m'excuser auprès d'une nana avec un égo aussi grand qu'elle, surtout lorsque je n'en suis pas le seul responsable de tout ceci. Qu'elle se démerde après tout. Je crois bien que c'est la première fois qu'une personne arrive à me mettre hors de moi et surtout qui me rends soudainement aussi mauvais. Tant pis, celle-là sera listé sur ma liste noire tiens, ne plus m'approcher de cette fille qui a un véritable problème.


codage par LaxBilly.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Sep 2017 - 17:01
Bousculade [Heart L. Liroys]  Tumblr_mvsogxRqs61rzzlilo9_250



Je le prends vraiment pour un idiot, parce que lui me prend vraiment pour une imbécile. Il pense vraiment que je suis le genre de personne qui va s'excuser d'avoir fait quelque chose que je n'ai pas vraiment fait ? Je lui laisse donc entendre qu'il serait possible que je lui pardonne si il s'excuse, croisant mes bras contre ma poitrine sans le quitter des yeux. Pour le moment, l'agitation autour de nous ne me gêne pas vraiment, quoi que peu de personnes semblent avoir remarqué notre altercation.

À sa réponse, je cligne des yeux, car je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il me réponde quelque chose de la sorte. Pour être honnête, j'ai surtout l'habitude que les gens m'obéissent, je n'aime pas mon titre de patronne pour rien. Je le regarde finalement partir et lui fais un petit signe de la main, complètement dans le jeu de l'idiote, mais surtout dans son jeu de jouer à l'imbécile. Adios, tu ne me manqueras pas. Je laisse mon château de boîtes de chaussures là où il est, je vais faire le tour de quelques autres rayons puis je pars à mon tour, sans rien acheter. Il a complètement brisé mon envie de faire les magasins.


THE END
Lilith N. Syclista
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Lilith N. Syclista
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1556
Age : 29

_________________
Bousculade [Heart L. Liroys]  Lilith10
Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-