AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

piégé comme un rat feat Aedan

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 30 Juil - 19:46


Je tourne depuis un petit moment chez moi et voilà que je l’envi d’aller en montagne me prend. En sois ce n’ai pas très raisonnable vu que c’est bientôt la journée et que le soleil me brule si je le voie. Je soupire est me dit merde à moi-même et me met en route avec ma fidèle acolyte vers la montagne. Je ne sais pas pourquoi j’ai ce moment de nostalgie qui me prend de temps en temps, besoin de me rattacher à mes racines d’autrefois… une fois arriver je fonce vers la grotte ou je vais souvent qui me fais penser à celle que j’avais à Londres. Une me couche sur le sol et ferme un peu les yeux, hors je me suis un peu trop poser que je me suis endormie… je hurle en voyant le soleil déjà haut dans le ciel. Une chance que je suis de repos aujourd’hui, mais bon ca craint je vais rester cloitrer ici. Je hurle de nouveau en voyant que plus le soleil se lève est plus la lumière empiète sur la pénombre de la crevage qui me sers de refuge. Je pris pour que quelqu’un vienne, si c’est un humain je vais avoir l’air con comment leurs expliquer que je peux mourir avec le soleil.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Aoû - 23:39


Je me réveille de bonne heure ce matin, avant même le soleil a vrai dire, je peux donc dire que je me réveille cette nuit. Non je ne suis pas insomniaque, enfin si, un petit peu… Et je sens que je vais avoir besoin de dégager toute cette énergie de moi de toute manière. J’ai besoin d’évacuer ma colère ! Normalement je le fais dans le sexe, mais dernièrement c’était plus… Compliquer. Liorah a traversé une phase plus compliquer, donc tout est plus compliqué ! Je n’ai pas forcément la tête au cul en gros. Mais je connais quelque chose de tout aussi efficace ! D’autant plus que 'ai pas pu courir depuis un moment à cause du mois passé et de sa canicule de merde, je vais donc en profiter ! Donc après m’être apprêté à faire du sport, je suis simplement partie dans la forêt afin de courir, de là, je suis passé dans les montagnes tandis que je sens que je le joue se lève. Ça me fera au moins une belle vue, peut-être que ça apaisera un peu ma colère ! Je viens de courir pendant de très longues minutes et je suis essoufflé. Je me stoppe sur une pente de la montagne, retire mes écouteurs et regarde la vue… Mais alors que le soleil se lève, j’entends soudainement quelqu’un hurler. Je fronce les sourcils et me retourne ne voyant rien du tout… Ai-je rêvé ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Aoû - 11:07
Alors que je voulais me détendre tous simplement, je me retrouve dans une situation assez compliqué. Je suis dans une espèce de grotte sur la montagne, une grotte qui ressemble beaucoup à la mienne du temps où j’habitais à Londres. Je pensais avoir juste fermé les yeux quelques minutes, mais au final le soleil commence déjà à montrer le bout de son nez. Je serre les dents, Je commence à m’inquiéter, plus le soleil remonte dans le ciel, plus la luminosité est forte et la grotte de moins en moins sombre. Je hurle me mettant le plus au fond pour ne pas me brûlé. Sérieux Galia dans qu’elle situation tu as bien peu te mettre encore… me dit-je pour moi-même. Si un humain arrive il va pas comprendre pourquoi je peux pas sortir, s’il découvre ce que je suis dieu seul sait ce qu’il va me faire. Je soupire avalan ma salive. Le soleil monté de plus en plus et du coup je n’ai pas d’autre choix. Je hurle de nouveau

« A l’aide, je vous en prie je suis coincé dans la grotte près la falaise, s’il vout plait est ce que quelqu’un m’entend ? »

Je suis dingue qui viendrais ce perdre dans un endrois aussi pommé de si bon matin… je vais mourir ici je le sens… Ma pauvre soleil, elle va se retrouver sans maman.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Aoû - 10:37


J’arrive en haut de la montagne et souffle doucement. Cette petite course ne m’a pas épuisé, mais un peu essouffler, en même temps je serais vraiment … Je ne sais pas quelle créature si je pouvais courir sans être essoufflé, mais ce serait réellement pratique ! Le soleil est en train de ce lever et j’aurais presque envie de m’asseoir par terre et juste observer ça. C’est magnifique, j’ai le droit à une vue totalement privilégiée pour le coup et puis juste… Moi et la nature, ça me permet de me détendre, de montrer mon vrai visage. Pas besoin de masque ici, je suis seul, je ne risque rien ! Enfin ça c’était jusqu’à ce que j’entende un cri. Je fronce légèrement les sourcils croyant avoir rêvé puis en entendant la voix continuer à hurler, indiquant même une position je soupire en réalisant que je ne rêve pas. Je me détourne donc et cherche l’endroit avant de voir une grotte. Je m’approche alors doucement, mais sans entrer dedans, on ne sait jamais ce qu’il y a dedans !

-Il y a quelqu’un ici ? Qu’est-ce qui ce passe ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Aoû - 12:21
Comment ne pas se sentir mal au vu de la situation dans l’esquelle je me suis mise… je soupire restant loin de la lumière. Sois j’attends que le soleil me brule jusqu’au plus profond de mon âmes sois je cris et je me paye la honte. Je réfléchie pas longtemps et j’opte pour la honte. Je cris tous ce que je peux en entendant qu’il y avait du monde. J’entends des bruits de pas venir à moi. Je voie une silhouette d’homme entré dans la grotte cachant un peu le soleil et le regarde de loin.

« Oui je suis au fond… je ne peux plus sortir et bien trop haut dans le ciel, je suis piégé s’il vous plait aidez-moi ? » d’une voix implorante.

J’essaye de me rapprocher de lui, du moin le plus près que je peux, je le voie un peu plus distinctement et serre les dents en voyant qui ces… Bon sang, comment je peux avoir un mal chance pareille, je ne connais pas ce type en vrai, mais j’en ai beaucoup entendu parler. Il va se foutre de moi c’est clair…

« Vous me voyez mieux ? » je suis pas loin de lui dans la pénombre.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Aoû - 10:37



Je pensais juste courir en paix, mais encore une fois, même là je ne peux pas être tranquille. Une femme ou une… Fille tout du moins se met à hurler. C’est quoi ce bordel ?! Je bouge pour trouver la source du cri parce que… Même si j’ai ma réputation et tout ce qui suit ici normalement personne ne me connaît, donc ça devrait le faire. Il n’y a presque aucune chance que je retombe sur quelqu’un de l’hôpital comme quand j’avais sauvé Lilith de la noyade sinon je conclurais bien que je suis en effet l’homme le plus malheureux de cette planète. Je ne vois rien une fois face à une grotte, mais j’entends pourtant bel et bien une voix. Finalement une fine silhouette apparaît, mais reste dans l’ombre. Je fronce légèrement les sourcils n’ayant absolument pas reconnus quelqu’un de l’hôpital, en même temps je fais très peu attention à mes collègues, mon but n’étant pas de copiner.

-Et pourquoi vous ne pouvez pas ? Vous avez le pied bloquer ou quoi ?

Je ne rentre toujours pas dans la grotte. Vous savez on ne sait jamais… Cette ville grouille d’être surnaturel, il manquerait que ce soit une sirène bizarre ou quoi qui tente de m’attirer dans son piège… Non, on se méfie, il vaut mieux.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 12:43
Un homme est devant la grotte, enfin un homme avec une aura assez particulier. C’est un humain sans en être un… Je ne pense pas à ce détail pour le moment vu ma situation. Je me rapproche alors un peu plus de lui tous en restant dans l’obscurité pour ne pas brûler vive. Tous en me rapprochant je le voie distinctement alors que lui non. Je voie une grosse balafre sur sa joue et puis son physique me fait serre les dents. C’est le chef des infirmiers de l’endroit où je bosse, je suis contente même si l’on m’a dit que ce n’était pas le plus aimable de tous… Même le pire…

« Non je ne peux pas me mettre face au soleil, je connais votre nom… enfin dit moi si je me trompe, vous vous appelez Aedan infirmier dans l’hôpital d’Oslo… Moi je suis Galia Wong vous avez du entendre parler de moi je suis spécialiser en vampire vu que j’en suis un d’où le fait que je peuvent pas avancer d’un pas… » je soupire

J’espère que cette fois il ne va pas avoir peur de moi, car ma réputation d’être une sainte ni touche, gentille douce et autre point positif et certainement pas un vampire sanguinaire. Je me rapproche eu peu de la lumière restant au plus près pour qu’il m’aperçoive un peu, je serre les dents voyant ma peau brulée un peu, je me recule toute aussitôt.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 14:07


Comme quoi, on ne peut jamais être tranquille dans cette putain de ville ! Même lorsqu’on s’éloigne dans les montagnes on vient vous faire chier. En l’occurrence je vais encore devoir jouer au super héros alors que je voulais juste et simplement courir pour me défouler. Comme quoi, on n’obtient jamais ce que l’on veut. Je fais rapidement face à une grotte qui me parle, sans le sens où j’entends rien d’autre qu’une voix. Finalement une silhouette fait plus ou moins son apparition et je ne comprends pas vraiment ce qui la bloque. Je suis sur mes gardes aussi. On ne sait jamais ce qu’il traine à Oslo, c’est LA ville où on retrouve des tonnes d’être surnaturel, même des êtres dont on ignore encore même l'existence je suis sur, donc on n'est jamais trop prudent ! La personne semble me connaître ce qui me met plus sur mes gardes, mais elle se présente à son tour et je comprends alors le problème.

-Et qu’est-ce qu’un vampire fait ici alors que le soleil se lève ?

Elle est débile ou quoi ? Je ne réponds rien sur le fait que je la connaisse ou pas, car en réalité… Non. Mais je ne fais pas tant attention que ça a mes collègues. Entrant alors dans la grotte je me rapproche d’elle pour la voir. Elle a l’air… D’une innocence incroyable. On ne dirait pas qu’elle fait partie de ses sanguinaires créatures.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 14:33
Je suis en compagnie du plus gentil de tous les infirmier d’après ce que l’on ma dit, enfin ironiquement bien évidement, il semble comment dire pas très gentil. Je me rapproche du plus près que je peux à cause du soleil. Je le regarde d’assez prêt, pour hausser un sourcil… mais qu’est ce que tous le monde lui trouve enfin… Je le regarde droit dans les yeux alors qu’un trait de lumière nous sépare tous deux. Je serre les dents et roule des yeux en entendant sa réponse

«  Je ne sais pas juste voulu prendre un bain de soleil histoire d’en finir avec cette vie » je le fixe tous en soupirant.

«  Je viens souvent ici pour me changer les idées, hors la je suis venu beaucoup trop près du soleil qui ce lever et je me suis endormie comme une conne… du coup je suis bloqué et je vais finir en vampire rôtie si on me sort pas de là... » je le regarde droit dans les yeux. Je commence a reculer… le soleil avance à grand pas dans la grotte. Dans quelques minutes, il aura complètement envahi la grotte en tournant, ma voix ce fait plus saccadé par la peur.

«  C’est qu’une question de minute à ce que je meurs… aide- moi s’il te plaît ? Je ferai un truc pour toi en retour... » je me mort la lèvre.

Je ne sais pas quoi, mais bon on verra bien si j’en ressort vivante…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 14:47


Je ne deviens pas fou. Je n’entends pas des voix, il y a bel et bien quelqu’un qui parle, lorsque je repère d’où se viens et que je vois plus ou moins le corps d’où la voix provient, je me demande ce qui l’empêche de sortir. C’est alors qu’elle me dit être un vampire et je trouve ça encore plus con d’être ici à cette heure-là. La montagne étant haute, elle est l’un des premiers endroits où le soleil va taper. Je ne vois malheureusement pas, ou heureusement pour elle plutôt, le fait qu’elle lève les yeux au ciel, car je l’aurais tout simplement planté là. Cependant je n’aime pas l’ironie de sa réponse et mes sourcils se froncent légèrement.

-On se calme avec l’ironie, vous n’êtes certainement pas en mesure de vous foutre de ma gueule. Parce que je peux parfaitement vous planter là.

Me retenant de l’insulté, elle finit par le faire elle-même en se traitant de conne. Je me retiens de confirmer ces paroles-là alors que le soleil commence à taper fort dans mon dos. Je la vois reculer et commencer à me supplier de l’aider. Là, deux options se posent à moi, l’aider ou la laisser mourir. Et comme je ne suis pas du genre à laisser les gens mourir et que les seules fois où j’ai tué j’ai été contraint par Samaël… Je soupire et lève alors les mains pour commencer à parler dans un dialecte qu’elle ne comprendra certainement pas. Mélangeant latin et dialecte propre à la sorcellerie. Petit à petit… Une boule se forme autour d’elle, elle ne la voit pas, elle est transparente, mais elle sera assez solide pour la protéger. Pour le moment elle doit juste ce dire que je ne fous rien et que je lui fais perdre de précieuses minutes.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Oct - 19:44
j’étai vraiment dans un état de nerf intense… je deviens même ironique ce qui est vraiment pas mon genre je me traite alors d’idiote devant lui et il me semble qu’il allait le dire de toute manière donc valais mieux que je le devance. Je le vis commencés a parler un dialecte inconnue pour moi. Je le regarde alors me reculant bien plus profondément vu que le soleil aller bientôt m’atteindre. Je le regarde et voix rien… je serre les dents commençant a pleurer puis je ne comprend pas pourquoi je voix le soleil me toucher et rien je suis toujours vivante et le regarde

« je..  je suis en vie comment cela est possible ? » je le regardais avec un air assez confus…
je marcha alors a l’extérieur de la grotte mon sourire devenais étincelant, quand je regarde le soleil depuis tellement longtemps. Je pleure même, c’était le meilleur moment depuis des siècles je le regarde «  vraiment merci pour tout »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 14:47


C'était un sort tout bête que je lui lançait là, mais je me doute que plusieurs vampires mordus aimeraient avoir cette formule encore et encore, sauf qu'elle n'était pas permanente. Elle n'allait pas durer vingt ans et ça il fallait que je lui dise. Elle finit par remarquer que le soleil ne l'atteint plus. Elle semble surprise. Je lui jette un regard tandis que du sang arrive au bord de ses yeux, elle pleure... Je me retiens de faire la moindre remarque et regarde finalement le soleil qui sera bientôt à son apogée.

-Il faut que tu rentres vite chez toi à l'abri, le sors ne durera pas. Plus le soleil tapera fort, plus ça accéléra la fin du sort.

Je la regarde à nouveau après avoir fixé le soleil quelques secondes, enfin plus ou moins sinon je serais aveugle.

-Je dirais que tu as une heure et demie tout au plus... Ce sera suffisant ?

Je la regarde longuement. Je passe pour un vrai pur gentil à cet instant. En réalité c'est juste ce que je suis, mais je ne le montre pas normalement. J'espère juste qu'elle se la fermera....
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Déc - 1:38
Je le regarde je suis au bord des larmes. Je voyais enfin le soleil, cette chose qui me manquer au plus au point. C’est sensez être la journée la plus pourris de ma vie et au final c’est l’une des plus jolie puis je me concentre de nouveau en le regardant

«  En sois je préférais que vous m’accompagner ce serai plus sur, c’est a 10 born d’ici, donc pas loin » je le regarde alors en souriant.

«  merci pour ce beau cadeau, voila une éternité que je n’ai plus vu le soeil et il me manquait beaucoup »

je ne sais pas s’il va accepter de m’aider mais bon, ou bien de me suivre.. mais s’il fait cela je lui revaudrai ça un jour.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Jan - 13:30


Il fallait toujours que je met les pieds dans le plat ! Avec Liorah je l’avais faits, il n’y a pas longtemps avec Bloody aussi et à présent je le faisais avec cette vampire suicidaire qui voulait bronzer… Mais je n’y pouvais rien ! Peut-être était-ce mon destin de mettre les pieds dans le plat qui sait ! Je finis quand même, malgré le fait que je râle et me « foute » un peu d’elle, par la protéger. Elle sort donc et semble observer les alentours, elle semble étrange, mais je ne dis rien. Finalement lorsqu’elle reprend la parole et me demande de l’accompagner je la regarde en relevant un sourcil, elle a cru que j’étais un garde du corps ou quoi . Finalement… Elle reprend encore la parole en parlant de « cadeau » vis-à-vis de mon sors… Je la fixe un instant et soupire finalement.

-Ok je vous accompagne, mais profité bien parce que c’est la seule fois que je vous aide comme ça, la prochaine fois vous cramer.

Je dis cela d’un ton froid. c’était surtout par peur qu’elle tente de profiter pour revoir régulièrement le soleil en me faisant du chantage où je sais pas quoi ! Il fallait mieux prendre mes précautions. J’avais appris ça grâce, où a cause, à voir, de Samaël.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Jan - 1:38
Cette journée est des plus étrange… de un j’ai faillie me retrouver carbonisais et de deux je marche sous le soleil comme à l’époque… je sens que mon cœur battre à tous rompre. C’est un bonheur de sentir la chaleur du soleil sur ma peau sans brûlé. Je lâche une larme de sang… mais de joie. Je regarde le sorcier est lui souris un peu plus.
«  je vous remercie, en plus de m’avoir sauvé vous m’avez rendu même si ce n’ai que pour peut de temps le soleil » je regarde le soleil de nouveau tous en l ‘écoutant.

«  vous êtes charmant vous enfin c’est ironique bien entendu… mais je sens un bon fond en vous je est oui ne vous inquiété pas »
je le regarde alors de nouveau avec un sublime sourire. Le vents fait virevolter mes cheveux. Je ne peu pas m’empêcher de me sentir bien. Putain de malédiction…

«  Bon c’est par là je vis en forêt » je marche devant lui

Je pense que des qu’il va voir où j’habite il va me prendre pour une folle sortie de l’asile.. mais bon tempi… je dois vite me dépêcher de rentré chez moi. Je descends la montagne en sautant de rocher en rocher est le regarde en l’attendant en bas.

Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Jan - 10:16


Je ne m’attendais absolument pas à trouver une vampire suicidaire aujourd’hui. Je pensais simplement faire mon sport, me défouler un bon coup, souffler un bon coup… Oublié la magie, oublié ma sœur, oublier ce bâtard de Samaël un instant, mais non… Non. La magie me rattrapera toujours. Elle est en moi et j’ai l’impression que je ne peux rien y faire contre. Pourquoi je dis ça ? Parce que rapidement je me dois de l’utiliser pour aider ce vampire à ne pas finir totalement carbonisé, c’est alors que je vois du sang sur son visage. Rien qui ne me surprend, je ne suis habitué à ce que les vampires pleurent du sang, mais seulement les mordus ! Ça m’indique donc que ce n’est pas une née… Eux ils sont plus durent à détecter, ils sont presque humains, c’est perturbant. Lorsqu’elle me parle du soleil, je tourne légèrement la tête pour le voir rapidement. C’est vrai que pour moi c’est quelque chose de totalement… Normal de le sentir, mais je n’ose pas imaginer si je devais sans cesse le fuir. Mais ne voulant pas montrer que ces mots me touchent, je réponds totalement autre chose qui peut passer pour plus agressif, mais tant pis ça va avec le fait que je suis un connard normalement.

-Pourquoi ? Tu n'as pas choisi de devenir une suceuse de sang peut-être ! Parce que si c'est le cas pourquoi tu tiens tant à "vivre".

Lorsqu’elle me dit que c’est par là, je fais un simple signe de la tête pour lui montrer que je l’écoute et la suis puis je marche à ses côtés doucement lui jetant des coups d’oeils de temps en temps pour m’assurer que mon sort tienne assez longtemps !
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Fév - 12:18
Je suis complètement happer par ce bonheur intense qui est au plus profond de mon âmes. Je sens de nouveau le soleil ! Pour combien de temps ? Je ne le sais pas du tous, mais quoi qu’il en sois je dois vite retourner chez moi pour m’y enfermer. Je ne veux pas le vidé de son énergie magique en restant au soleil. Je me mord la lèvre puis au moment où je commence à le trouver sympathique je serres les dents et sens la colère, la douleur, la haine tous en moi que je refoule depuis le début de ma triste existence de buveuse de sang, ressortir comme un jet de pétrole du sol.

«  Pardon ! l’avoir choisi ? Il y a deux siècles je me suis fais mordre pas de mon plein grès je peu te l’assuré et pas par la bonne vampire non plus et pour ton info j'ai jamais tuer d'humain non plus je me nourrie que de sang d'animaux de base... mais bon j'ai étais obliger de m'adapter...» mon sourire ce fais beaucoup plus carnassier.
C’est vrai que de base je voulais tellement mourir, mais il y a des gens qui tienne à moi et je ne veux pas laisser mon amie «  Soleil » toute seul… je ne l’abandonnerai jamais.

«  J’ai des gens à protéger » je soupire.

Je dois me calmer, car la tous de suite c’est lui qui me tiens en vie, alors arrêtons de déblatérer inutilement et partons le plus vite possible à l’abri, même si au plus profond de moi je ne veux plus quitté cette sensation.

Nous partons alors en direction de la forêt, je m’efforce de marcher à vitesse humaine… mais c’est compliqué, ce serais plus simple que je le porte et qu’on aille directement à mon arbre maison. Je me mords la lèvre de nouveau et ne dis rien pour le moment marchant juste.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Fév - 17:01


Je veux simplement être tranquille quelques instants. Je veux simplement être moi quelques instants et malheureusement … Je le suis. Enfin je l’ai été en la libéré et c’est bien trop dangereux pour le masque social que je porte chaque jour ! D’autant plus que je reconnais qu’elle est également là où je bosse tous les jours, alors… Je tente maintenant d’être le plus désagréable au monde pour qu’elle puisse penser qu’en fait je n’ai rien de gentil, que je suis bel et bien le connard que les rumeurs de couloir décrivent et que c’est tout… Il n’y a rien à tirer de moi hormis de la mauvaise humeur et des paroles blessante. Et d’ailleurs ça marche puisqu’elle s’énerve, je réplique alors aussitôt.

-Que tu l’es ou pas choisie de le devenir j’en ai rien à foutre. Tu n’aurais pas voulu que je te sauve si tu détestais ça tant que ça.

C’est alors qu’elle me dit qu’elle a des gens à protéger et je relève un sourcil me retenant de sortir une réplique des plus cinglantes. Je marche encore et soupire finalement lorsque j’ai l’impression qu’elle me fait tourner en rond.

-C’est encore loin chez toi ?! Parce qu’honnêtement j’ai autre chose à foutre qu’être en compagnie d’une vampire mégalo qui se prend pour wonder womman.

Ah bah voilà c'était sortie tout seul ! Bon en même temps... Je le cherche, je le veux. Je veux qu'elle ne pense plus a l'homme qui la sauvé, mais au connard qui l'a fait chier.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Mar - 22:42
je sens que je vais me faire du ragoût de sorcier… même si je sais que si je fais ça je meurs là tous de suite en brûlant face au soleil. Je soupire juste en écoutant ses paroles ne disant rien pour attiser l’animosité palpable qui ce trouve déjà entre nous.

«  Je ne dirais rien là dessus. Tu cherche à me provoquer et ca ne marchera pas … je erre sur cette terre depuis des siècles et crois moi que je sais voir des gens qui sont foncièrement mauvais d’autre qui les joues »

je sens qu’il me prépare une autre réplique cinglante et ça ne manque pas. Je m’arette et le regarde alors que nous sommes au milieu de la foret…

«  oui nous y sommes c’est l’arbre au fond... »

je continue de marcher en direction de mon arbre maison si luxueux pour une cabane dans un arbre et si barricader aussi. Je sens bien qu’il n’est pas comme ça enfin je ne cherche pas plus à comprendre et je vais lui faire croire que je le prend pour un gros con ce qui est faut… il dois avoir ces raison pour réagir ainsi.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 17:18


Je ne cherche pas la compagnie, la compassion ou la gentillesse. Déjà que je la sauve prouvé que je ne suis pas foncièrement méchant et ça met en jeu pas mal de chose ! Donc pour pallier ce petit souci je suis des plus exécrables tout le long du chemin. Je vois que ça marche, que le petit vampire s’énerve, mais pourtant elle ne m’attaque pas, en même temps ce n’est clairement pas dans son intérêt, mais là elle me répond simplement quelque chose qui me trouble et me fait me taire un instant. Je fronce les sourcils et ne réponds absolument rien. Si je réponds, et quoi que je réponde, je vais avoir l’air sur la défensive et ça va forcément renforcer son argumentaire. À la place je lui demande quand c’est que je vais pouvoir me débarrasse d’elle, lorsqu’elle me montre l’arbre je marche plus vite et une fois au pied de l’arbre, je la regarde.

-Bonne sieste, la chauve-souris.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Mai - 1:13
Rp datant d'un mois, veut-tu toujours le continuer Galia (moi oui) ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Mai - 20:00
Je souris en coins en ne le voyant pas répondre à ce que je dis. Je suis contente, car même s'il s’énerve pas je sens bien qu'il n'y est pas indifférent. Je ne dis néanmoins, il doit avoir c'est raison pour réagir ainsi... Les gens qui on un masque ou qui ne sont pas eux même serons sûrement blessé à n moment donné. Il ce blesse juste en agissant ainsi et ça je ne peu que le comprendre. J'ai fais ça pendant des années et je le fais toujours d’ailleurs. Je suis différente avec un passé qui me torture toujours. Je ne peu pas être vraiment moi même avec les gens sans paraître faible et sans défense ce qui est clairement faux. Je pourrais tuer une personne juste en y pensant si je le voulais. Il me suffirais de me concentré et tous son sang sortirais de son corps. C'est la plus grosse chose qui me détruit quand je l'utilise. C'est ma créatrice qui me l'a appris de grée est de force surtout. Je sors vite fais c'est image de ma tête et fixe mon sauveur en souriant toujours. Mon sourire et mon arme on ne sais pas du tous ce que je pense avec cela... puis je le voie froncées sourcil et je ne bouge pas du tous un trait de mon visage. Une fois arrivé devant chez moi je ris en l'entendant

« Oui à plus tard le sorcier, on ce reverra à l’hôpital assurément »


je lui offre un doux sourire et par en direction de chez moi, une fois arrivé chez moi je sens que le sors c'est dissous. Je ferme les volet anti lumière que j'ai mis et fais en sorte que j'y voie claire en allumant une bougie est commence à partir dans mes pensée tous en méditant sur ma journée
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 20:24


Ce n’est pas trop tôt lorsqu’on arrive enfin à la cabane de miss soit disante parfaite. Jusqu’ici je ne réponds plus à ce qu’elle me dit puisque ça ne sert à rien… Je suis dans un champ trop risquer. Je finis simplement par lancer une pique… Pique à laquelle elle répond du même ton. Je tourne la tête vers elle pour la fixer un instant en relevant un sourcil puis… Avant même d’être assuré qu’elle se soit bien mise à l’abri avant que mon sors ne cède, je quitte le chantier de sa cabane pour retourner sur mon propre chantier. Une fois assez loin je me remets à courir parce que pour le coup j’ai besoin de me défouler !


FIN
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-