AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

drogué, perdu feat Lilith

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 6 Aoû - 21:39
Ce soir j’ai envie de changement, j’ai envie de vaincre ma peur des bars, depuis que j’ai était agresser par des loups il y a des années. Je me dirige alors vers le Paradise club avec la peur au ventre. Une fois rentré, je me fais aborder tous de suite et cet homme m’offre un verre, je suis innocente enfin c’est nouveau pour moi et le prend. Je le remercie et il me dit de l’attendre il devait revenir. Je ne sais pas pourquoi je me sens vaseuse, la tête qui tourne, je marche bizarre, je pars dehors, je cris ne sachant pas ce qui m’arrive. Mon côté surnaturel ressort un peut, je voie que plein de gens me regarde d’autre rit. Je ne comprends pas tous et d’un seul coup je sens une main, elle m’apaise un peu

« Je suis ou ? Je ne voie rien ? »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Aoû - 17:12


Cette soirée est différente des autres. J'ai revêtu une jolie robe beige et noir et je me suis glissé de nouveau dans la peau d'une call-girl. Accoudée au bar, j'attends qu'un homme, ou même une femme, vienne m'accoster. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de monde ce soir et je n'ai donc pas l'impression que ça va me rapporter quoi que ce soit. Je soupire finalement en reposant mon verre que je viens de finir. Je pose ensuite mon regard sur une jeune femme qui sors du club, mais qui semble avoir du mal à tenir debout. Je ne m'en préoccupe pas plus que ça, jusqu'à ce que je l'entendes commencer à crier dehors. Je fronce les sourcils en me levant pour aller voir quel est son problème. Comme elle ne semble pas me voir ou je ne sais quoi, je pose ma main sur son épaule pour la faire se tourner vers moi. Est-ce qu'elle me prend pour une idiote ? Je l'ai vu entrer et elle allait très bien.

- Vous êtes au Paradise night club, je peux savoir quel est votre problème ? Pourquoi est-ce que vous hurlez comme ça ? Vous allez faire fuir les clients..

Je la rapproche un peu d'une ruelle juste à côté, un peu plus à l'abri des regards. Je m'écarte ensuite un peu d'elle, parce que je n'ai pas envie de me faire attaquer.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 14:42
Ce soir pour ma tentative de sortit en boite je suis la pire des idiotes, je suis trop naïve… je devrais sortir plus souvent. J’ai pris un verre qu’un homme ma donner et en plus je l’ai bu, qu’elle couillone… Le mec m’a dit de ne pas bouger, je ne l’ai pas écouté me sentant mal, j’allais dans les toilettes puis me vue devenez de plus en plus trouble, je n’y voyais quasiment plus rien quand j’arriver sur le parking de la boite en hurlant. Mon côté vampirique aller pas tarder à ressortir, je ne sais ce que cet abrutit ma donner, mais vu que je ne suis pas humaine ça ne doit pas être compatible.
Je sens une main sur mon épaule et une voix de femme me parler, j’essaye de me calmer.

« J’ai bu un verre d’un type dans le bar et depuis je ne me sens pas bien, je n’y voix quasi plus rien, j’ai peur » je serre les dents empêchant mon côté vampirique venir, mes yeux rester noisette, d’un seul coup rouge, puis de nouveau noisette.
Je soupire me mettant a croupis sur le sol, la tête dans mes bras… J’espère que c’est que passager.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Aoû - 16:53


Cette soirée ne pouvait évidemment pas être tranquille et sans problème. Moi qui voulait simplement passer un moment en agréable compagnie ce soir, me voilà à devoir revêtir de nouveau mon masque de patronne. Évidemment, rien ne se passe jamais comme prévu ici. Je vais donc à l'extérieur du club quand j'entends une femme commencer à hurler dehors, probablement la même qui titubait presque pour sortir. Je m'avance lentement vers elle, dans l'intention de la faire arrêter de hurler, parce que ça n'arrive pas vraiment les bons regards sur le club. Je l'attire lentement vers une ruelle pour au moins nous éloigné des clients. Je prend une voix douce même si je n'ai qu'une envie : l'étriper. Je lui souris, même si je n'en ai pas envie et qu'elle ne peut visiblement pas me voir.

- Voyez le bon côté des choses, vous pourrez participez aux jeux paralympiques ou en créer de nouveaux.

Je la regarde s'accroupir au sol et je soupire, l'aidant à se relever.

- Venez, nous allons rentrer à l'intérieur et je ferais venir un médecin.

Hors de question qu'elle porte plainte contre le club. Je l'aide donc à passer son bras autour du mien, puis je nous dirige vers l'intérieur du club. Une fois à l'intérieur, j'ai besoin de me détendre un peu et de me concentrer sur autre chose que cette petite idiote à mon bras et je tends donc les bras pour faire comme une funambule et marcher sur la ligne des carreaux, un peu plus lentement, comme si j'étais sur un fils à plusieurs mètres au-dessus du sol. Au final, la situation parvient à m'amusez. C'est pratique qu'elle ne voit rien, je peux faire tout un tas de bêtises avec elle sans qu'elle ne le sache.. Même si les clients peuvent me voir quand même jouer la funambule.

- Tenez bien ma main, nous sommes bientôt arrivés.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Aoû - 12:34
Je ne comprends pas pourquoi elle me parle de jeu paralympique enfin je secoue la tête étant pas dans mon état normal. Je m’accroupie sur le sol pour éviter de tomber au vu de mon manque d’équilibre. Je redresse la tête voyant qu’elle désire m’aider à me lever, je voie trouble tous mes sens sont en alerte. Je me relève avec son aide avant d’entendre vaguement ce qu’elle me dit. Je la suis tous en me tenant bien à elle. Je sens le cœur des gens battre la chamade et aussi les moqueries. Je soupire en voyant la connerie humaine.

Je continue de marcher, puis je sens qu’elle s’écarte un peu de moi, je ne comprends pas ce qu’elle fabrique, mais entre nous je m’en moque… je veux juste redevenir normal et sortir de cet état à roux prix. Je soupire de cette situation. Je lui tiens la main continuant d’avancer. Je ne sais pas trop ou elle m’emmène, mais bon ce doit être pour me soigner enfin je l’espère…
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Aoû - 19:32

Je n'ai pas envie de l'aider, mais je n'ai pas particulièrement envie non plus qu'elle attire le malheur, la mauvaise attention ou pire, celle des policiers sur mon club. Je tente donc de faire une petite blague, question qu'elle soit peut-être moins tendue vis-à-vis de moi. Je l'aide donc finalement à se relever puis je l'entraîne avec moi à l'intérieur du club à nouveau. Après une petite envie soudaine de me la jouer funambule, je la ramène près de moi et ensuite, je me dirige vers mon bureau. Si j'avais des doutes sur le fait qu'elle puisse me mentir, je n'aurais pas pris le risque de l'emmener là, mais comme je vois bien qu'elle .. ne voit pas, je pousse la porte de mon bureau. Je l'aide à s'installer sur la chaise qui y fait face avant de faire le tour pour m'installer dans mon siège.

- Est-ce que vous pouvez me dire ce qui s'est passé ?


Je sors ensuite mon téléphone portable pour regarder qui je pourrais bien appeler dans mon répertoire pour venir la soigner.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Aoû - 14:05
Je me retrouve a coté d’elle, affaler sur elle pour être plus précise. Je n’y vois rien du coup je ne sais pas e qu’elle trafique, mais bon en soi je m’en moque je veux juste sortir de ce cauchemar. Une chose et sur je vais ne remet plus les pied dans un bar… c’est fini… Je continue de marcher, ne sachant pas où je me dirige. J’entends une porte s’ouvrir, je me doute bien que c’est le lieu où elle m’emmène…

« On va où ? » je commence à vaciller.
Mes crocs sorte et rentre tout seul, mes yeux ce change en rouge et puis en marron… mes griffes sorte puis ce rétracte. Je ne sais ce que ce con m’a donné, mais ce n’est pas un truc bon pour moi.

« Je suis venu dans ce bar pour me changer les idées et puis un homme et venu me voir, enfin il m’a offert un verre et depuis je suis comme ça »
j’essaye de m’éloigner d’elle. Je me tiens à un mur pour ne pas la blesser.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Sep - 15:36


Je la fais entrer dans le club à nouveau, parce que c'est le seul endroit où je peux l'emmener réellement qui soit près. L'hôpital est trop loin pour y aller à pied et de toute façon, je n'ai pas envie que les médecins me questionnent sur ce qui a bien pu se passer dans le club pour que tout ceci se produise. Après une petite crise de funambulisme, nous nous retrouvons dans mon bureau. Heureusement, parce qu'elle semblait vraiment être en train d'être complètement détraqué et comme tous les clients ne sont pas au courant de l'existence des êtres surnaturels, il valait mieux éviter que tout le monde la voit dans cet état.

- Nous sommes dans mon bureau, vous êtes en sécurité.

Je dis ça, mais je roule des yeux alors que je vais prendre place sur mon siège et qu'elle ne peut pas le voir. Elle me raconte son histoire tout en se tenant près d'un mur et je fronce légèrement les sourcils. Elle n'est vraiment pas bien.. Ah si seulement j'avais encore mes pouvoirs, je la calmerais directement au moins. J'appuie finalement sur la touche avec le prénom de ma soeur jumelle. J'aurais pu contacter Aedan, le bel infirmier, mais ça aurait inclu de devoir sans doute répondre à des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre.

- Je vois .. Calmez-vous je vais appeler un médecin, elle va venir vous voir, je peux savoir votre nom ?

Je me tourne ensuite pour passer le coup de fil discrètement à ma soeur, lui disant simplement que c'est urgent et de venir ici rapidement avec une trousse de premiers soins ou que sais-je. Je raccroche ensuite, ayant toujours gardé un oeil sur la jeune femme au passage.


HJ: Par contre, je ne pense pas que les vampires aient des griffes scratch Eretria arrivera après ta réponse! Smile
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 14:21
je sens mon état de vampire prendre le dessus.. je ne sais pas ce que cette drogue fait sur moi, mais elle est très nocive. Je me mort la lèvre ayant les yeux rouge, les crocs sortie et des grognement incessant. Je parle même de façon différente…sûrement du à l’adrénaline.
«  En sécurité, moi oui, vous non plutôt… je ne sais pas ce que cet homme m’a donné, mais… je sens que je ne me contrôle pas... » je soupire, puis commence à voir quelques trucs.

Au début des brides de lumière, puis tous… mais plus précisément signe que mes yeux ne sont toujours pas devenu marron. Je regarde autour de moi, il y avait un bureau avec plein d’étagère et surtout… une personnes dans la même pièce que moi assise sur sa chaise en face de moi. Je regarde la jeune femme, qui d’après quelques brides de souvenir, ma sortie de ce mauvais pas et ma emmené ici, à l’abri des regards indiscret. Elle me regarde, puis me demande de me calmer. Elle ne sais pas que je voie de nouveau quelque chose. Je ne compte pas lui dire tous de suite. Je ne fais confiance à personne, surtout pas ce soir et vu comment mes sens son en éveille. Je ne veux prendre aucun risque.

«  un médecin ? Je suis galia Wong et vous ? » je suis sur les dents.
Pas que je le veuille c’est cette foutu drogue qui me rend ainsi, mes instincts primaire, ceux que je repousse toujours arrive à grand pas. Faut vite que je l’évacue… je la regarde de mes yeux rouge.

«  vous devez m’attacher, pour votre sécurité ça vos mieux… cette drogue ne me fais pas me sentir comme d’habitude » je soupire en la regardant.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 15:19


Je sors de l’hôpital et pars directement : chez moi. Ça va faire quarante-huit heures que je n’ai pas dormi ! J’ai enfin le droit à un petit peu de repos et je ne vais clairement pas cracher dessus. Être interne ce n’est pas facile tous les jours et ça fatigue vraiment. Mais je sais que c’est ce que je veux faire de ma vie, je veux être autre chose qu’une démone. Je veux être autre chose que ce qu’est Lilith, je ne lâcherais donc pas ! J’arrive à attraper un taxi parce que je suis beaucoup trop fatigué pour rentrer à pied, mais alors que je donne la direction de chez moi au chauffeur, je reçois quelques minutes après une appellent de Lilith. Relevant un sourcil de surpris j’hésite à ne pas répondre, mais voyant qu’elle insiste, c'est-à-dire qu’elle ne raccroche pas… Je finis par décrocher. Là elle m’explique en gros qu’il y a un problème. Et je fronce les sourcils avant de lui dire que j’arrive. Je raccroche donc et change de direction, le signalant au chauffeur. Il me conduit alors au club et une fois là-bas, je pars dans les vestiaires attraper une trousse de secours, de ce que j’ai compris c’est ce dont j’aurais besoin. Je demande ensuite à l’agent de sécurité où se trouve ma sœur et comme il me parle de notre bureau, je fonce directement. Je toque et entre alors dedans sans attendre la permission puisque c’est aussi mon bureau, mais là je la vois attacher une pauvre jeune femme à une chaise. J’ouvre alors de grands yeux et referme d’un coup la porte.

« Lilith !! Qu’est-ce qui te prend ?! »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 755
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Oct - 0:55


Je ne suis déjà pas normalement à chercher le bien-être et la sécurité des autres, mais quand en plus elle me dit que je ne suis certainement pas en sécurité au fait d'être près d'elle.. J'ai tout simplement encore moins envie de rester à deux pas d'elle. Je ne comprends vraiment pas ce qui a pu se passer. Il faudra réellement que je mettes la main sur cet homme et que je lui fasse regretter de s'en prendre à mes clients.

- Ça va aller .. J'en suis certaine ..

Je n'en suis pas si convaincue, mais je dois être rassurante dans ce genre de situation, non ? Je lui demande de se calmer, lui indiquant que je vais appeler un médecin. Après tout, je ne vais pas la laisser dans cet état au milieu de mon bureau pendant toute la nuit.

- Oui un médecin, quelqu'un doit pouvoir faire quelque chose pour ce que vous avez. Je suis Lilith Syclista, l'une des patronnes du club.

Je compose le numéro de ma soeur, lui donne à peine quelques informations pour qu'elle se dépêche encore plus. Je raccroche rapidement et je fronce légèrement les sourcils lorsque la vampire m'indique que je devrais l'attacher .. Je regarde autour de moi, puis lui fait signe d'attendre et je compose une nouvelle fois un numéro. Je parle quelques secondes avec une femme à la réception et quelques minutes plus tard, celle-ci vient m'apporter une corde de l'une des chambres de passe. Je reviens finalement vers Galia et commence à l'attacher en lui indiquant de se tenir tranquille. Je lève les yeux subitement en entendant la voix de ma jumelle et surtout en entendant claquer la porte. Je lui adresse alors un sourire ironique.

- Rassures-toi, je ne suis pas en train d'assouvir mes fantasmes. On lui a sans doute mis quelque chose dans son verre parce qu'elle est en perte de contrôle..

Je termine de l'attacher rapidement avant de me reculer pour m'appuyer le dos contre le mur, les bras croisés sur ma poitrine.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Oct - 15:47
je me sens partir, mon coté vampirique prenant le dessus… mes yeux mes crocs tous les deux devenais menaçant. Il fallait m’attacher sinon il y aurai un souci. Je ne peu pas sortir un seul mots gardant mon énergie juste pour me contenir. Putain de drogue si je le chope il est mort… Je suis une vampire après tous… je la regarde alors qu’elle parle. J’aquiece alors… toute l’aide possible sera la bienvenu en effet. Je l’a voie appeler, j’entends que les détails était donné, mais pas les plus important sûrement pour pas lui faire peur. Elle s’absente et la j’essaye de m calmer mais rien a faire je cris «  attacher moi vite »

une minute plus tard je la vis revenir avec des cordes et elle m’attacha j’étais bien plus sécurisé comme cela. Je pouvais me calmer un peu. Une fois attacher j’entends une voix féminine et vis le sourire ironique de ma sauveuse et de mon future repas si elle s’éloigne pas très vite.
Je tourne un peu la tête voyant une fille que je connaissais déjà. j’ouvre la bouche fortement puis grognant gesticulant pour essayer de me libéré. Puis sans attendre je la regarde
«  je lui est demander c’est plus sur vu mon état » je baissa la tête essayant toujours de me calmer

«  aider moi je vous en pris… je ne suis pas comme çà… c’est pas moi là »
j’avais très peur… faux que je me contrôle au plus vite.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Oct - 14:47



Déjà que ma sœur m'appelle en me disant que c'est urgent et que je dois venir, c'est étrange, mais qu'en plus elle me raccroche limite au nez sans m'en dire plus... C'est vraiment beaucoup trop étrange pour ne pas m'attirer. J'espère simplement qu'elle ne se joue pas de moi où ça va mal aller ! Je prends donc un taxi et une fois au club je tente de trouver quelque chose qui me sera utile. J'entre directement dans notre bureau ayant compris qu'elle se trouvait là-bas et ouvrent de grands yeux lorsque je remarque qu'elle a carrément attacher quelqu'un. Je réagis immédiatement et Lilith semble amusé. Je fronce les sourcils.

« Ce n'est pas drôle et en plus … C'est ma chef ! »

J'ouvre de grands yeux, mais Lilith me rassure immédiatement tandis que madame Wong me confirme que c'est elle qui a demandé ça, qu'il faut que je l'aide... Je regarde Lilith.

« Euh... Euh... Ok... Donc une perte de contrôle... Surement une drogue... Il faut qu'elle s'évacue... Donc... un tranquillisant ! »

Je vois alors la vampire se débattre, j'ouvre de plus grands yeux et m'installe vite au bureau ouvrant la trousse de secours.

« Un tranquillisant pour anesthésier un cheval même! Lilith maintient la le plus longtemps possible ! »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 755
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Nov - 13:40



Finalement, je n'avais pas vraiment eu le choix d'appeler ma jumelle. Je détestais admettre que je ne pouvais me passer d'elle, mais en même temps, c'était la vérité. J'avais été juste assez précise pour qu'elle sache que c'était urgent et juste assez vague pour attiser sa curiosité. Ensuite, sous la demande de la vampire, j'ai du l'attacher et c'est évidemment à ce moment-là qu'Eretria franchit la porte. Elle semble complètement indigné de ce que je suis en train de faire et je lui souris de façon complètement ironique en lui répondant bien que ce n'est pas par plaisir que je le fais et heureusement, la jeune femme assise sur la chaise le confirme.

- Ta ... chef ?

Je hausse un sourcil, n'ayant pas imaginé qu'une femme en totale perte de contrôle comme celle-ci puisse être une femme en mesure d'autorité. Eretria reprend rapidement son sérieux et je vois qu'elle prend les choses vraiment au sérieux. C'est donc réellement sa chef ... Je trouve tout ça très étrange. Je fronce les sourcils en voyant la vampire se débattre, mais surtout aux paroles de ma soeur. Je soupire, détestant devoir me salir les mains, mais je m'approche de la vampire pour pouvoir la maintenir par les épaules du mieux que je peux. Hors de question de faire venir les agents de sécurité. Cette histoire sera réglée ici et sans aide extérieure.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Déc - 1:38
Je ne peux plus me contrôler. Je hurle, mes pouvoir ce décuple, dans peux de temps il je vais pouvoir me détacher. Je vis alors la jeune fille que je forme entré et je serre les crocs. Mes yeux rouge sang. Je suis complètement sous ma forme de vampire. Je ne suis plus mois même puis dans une once de lucidité je cris.

«  Je vais me détacher vite de l’ail ? Mettais de l’ail sur mon lien pour pas qu’il ce détache et que cela m’affaiblisse »
je grogna fortement.

Je vis alors la jeune femme qui m’avais aider venir vers moi. Mon instinct me disais de la vide de son sang sur le champs. Puis je la sens me tenir les épaules et je serre les crocs baissant la tête. Je devais resister jusqu’au moment ou elle m’anesthésis, puis je regarde eretria

«  Je compte sur toi, je te revaudrai çà je te le jure »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Déc - 13:45


J’arrive dans notre bureau commun avec Lilith lorsque je me stoppe en voyant le spectacle face à moi ! Qu’est-ce que c’est que cette blague ! Je questionne donc immédiatement ma sœur qui semble plus surprise par le fait que la jeune femme, pas si jeune que ça, soit ma chef plutôt que par le fait qu’elle l’est attachée à une chaise justement !! Je secoue la tête et lève les bras en soufflant.

« On s’en fiche de ça ! Tu l’as attacher à une chaise !! »

Mais madame Wong intervient en me confirmant que tout vient bel et bien d’elle et non de ma sœur, seulement elle semble déchainée. Elle donne des indications à ma sœur qui semble être en retrait, Lilith soupire et vient seulement la maintenir par les épaules alors que la vampire se déchaine un peu plus. Je me tourne vers Lilith.

« On n'a pas d’ail ici ! Essaie de l’assommer ou maintient la bien bien ! »

J’avouerais que là on n'a pas vraiment le choix ! C’est la seule chose que l’on peut faire ! Je fouille encore dans la trousse de secours jusqu’à trouver ce que je veux. Je me mets alors à préparer la seringue puis courant presque jusqu’à elles, je crie presque à Lilith de bien maintenant la vampire pour que rien ne foire et là j’enfonce l’aiguille où j’injecte presque aussitôt le produit dans son corps.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 755
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Jan - 18:35


Franchement, est-ce que la situation aurait réellement pu être pire que celle qui est en train de se passer ? Je suis à deux doigts de perdre le contrôle de la situation quand ma jumelle arrive enfin ... pour commencer à s'en prendre à moi. Comment est-ce que je pouvais deviner que cette dingue en pleine crise de je-ne-sais-quoi pouvait être sa chef ? Bon, j'aurais pu l'avoir déjà croisé à l'hôpital, mais il ne me semble pas. En plus, je n'ai pas que ça à faire. Je fronce légèrement les sourcils lorsqu'elle insiste sur le fait que je n'aurais pas dû l'attacher et je roule des yeux, désignant finalement la vampire en crise.

- Voilà, écoutes-la, tu vois bien que je ne faisais ça que pour aider.

«Pour une fois». Je l'entends déjà le dire ou du moins, le penser très fort. La vampire nous ramène toutefois assez rapidement sur terre et nous parle d'ail. Je hausse cette fois un sourcil. Où est-ce qu'elle a cru qu'on était, dans un restaurant ? Je tente tout de même de la tenir du mieux que je le peux, même si son agitation commence à rendre la tâche de plus en plus difficile. Je me mets évidemment derrière elle pour être le moins accessible possible au cas où elle aurait envie de me prendre pour son quatre heures. Lorsqu'Eretria m'indique que je peux assommer la vampire ou la maintenir plus fort, un sourire se dessine sur mes lèvres ... Mais je n'ai malheureusement pas le temps de trouver quoi que ce soit avec lequel assommé la femme que ma soeur me hurle presque dessus pour que je la tienne mieux avant de lui injecter quelque chose dans le bas. Je regarde la scène sans trop comprendre, ne lâchant toutefois pas la chef de ma soeur, attendant de voir si tout cela fonctionne..
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Jan - 1:52
Je suis en panique… cette drogue me fais muter en une chose que je ne suis pas… Me faisant revivre mes plus bas instinct. Je sens que je veux du sang est le plus vite possible. Je sens que je vais attaquer une personne. Une chance que cette personne ma attaché. Au moment où elle le fait je voie mon interne arrivé… mais c’est quoi ce bordel, est comme si ma situation était pas assez critique il faut qu’elle ce querelle en plus. Je souffle doucement essayent de redevenir moi… mais je n’y arrive pas. Je cris tous ce que je peu pour que l’on me sorte de ce cauchemar tous éveillé. Je me sens tenir par la jeune femme qui m’a aider en premier. Hors des son contact… je sens que je vais tressaillir et brisé mes liens…

«  je ne rigole pas vite de l’ail ! Je vais me libéré je le sens ! » je continue de crier alors que je me sens piquer.
Une fois la piquure faire … je me sens comme partir dans un comas profond… je revoie tous les gens que j’aime est que j’ai laissé… je revoie ma vie en boucle… est ce que je suis entrain de mourir. Peut à peu je sens le monstre en moi ce rendormir est j’ouvre mes yeux qui sont redevenu noisette, mes crocs ce sont rétracter et je pousse un énorme soupire en me redressant les regardant toute les deux.

«  merci à toute les deux » je leurs offres un doux sourire.
Puis je regarde Eretria en souriant un peu plus

«  jolie injection je saurais le dire au plus haut placer, par contre c’est possible de me détacher… je commence à avoir les poignet qui me font souffrir »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Fév - 18:22


Lilith et moi on se chamaille légèrement. Nous sommes jumelles et nos vies prennent des chemins différents, donc c’est dans nos gênes et c’est surtout plus fort que nous de se battre sans cesse ! On ne sait pas faire autrement, mais … Madame Wong finit par nous faire taire en hurlant qu’elle a vraiment besoin qu’on la retienne, genre… Maintenant. De suite, immédiatement ! J’hurle donc à Lilith de se débrouiller, mais d’arriver à la calmer le temps que je prépare le tout… Avec ce que j’ai pour calmer la spécialiste vampirique. Puis soudain je hurle encore sur Lilith c’est primordiale que madame Wong ne bouge pas pour ne pas que l’aiguille se brise dans son bras… Lilith assure malgré la difficulté de l’épreuve et soudainement… Le silence. Un silence des plus assourdissants, ce qui est totalement contradictoire, mais vrai. Je regarde la vampire qui est semble… Endormi. Je jette un coup d’oeil à ma sœur et je pense qu’elle pourra voir que je ne suis pas des plus paisible. L’ai-je tué ? Non... C’est un vampire je ne peux pas la tuer ainsi sinon j’ai découvert le cancer des vampires ! Puis petit à petit son visage redevient humain et elle reprend alors connaissance. Je lâche un soupire comme si j’avais cessé de respirer pendant tout ce temps. Lorsque ma supérieure s’adresse à moi je la regarde en bayant légèrement.

« Oh je… Je… Merci beaucoup… Mais j’ai juste agi, en fait je... »

Je me stoppe lorsqu’elle demande quelque chose et comme c’est Lilith qui est derrière je lui lance un regard.

« Oui bien sur ! Lilith détache là ! »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 755
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Fév - 15:18


Mais qu'est-ce que les vampires peuvent être chiants ... Elle ne pouvait pas aller faire une crise dans un autre club ? C'est vrai que le Paradise est sans aucun doute le meilleur de cette ville alors je peux comprendre qu'elle souhaitait venir ici ... Par contre heureusement qu'Eretria arrive assez rapidement parce que je n'aurais pas su quoi faire de plus que de l'attacher. J'ouvre presque de grand yeux quand ma jumelle me hurle presque dessus pour me dire de faire de mon mieux pour la maintenir immobile. Une piqure plus tard et voilà la folle dingue complètement calme... Mais qu'est-ce qu'elle vient de lui injecter? Je soupire profondément et regarde ma soeur, les sourcils froncés.

- Mais qu'est-ce qu'il vient de se passer..

Mais je peux voir rapidement au visage d'Eretria qu'elle ne semble pas complètement certaine elle-même de ce qu'elle vient de faire. Je garde donc mes mains prêtes pour la maintenir de nouveau, guettant une réaction autant sur le corps de la vampire que sur le visage de ma soeur. La vampire semble reprendre conscience au vu du soulagement que je peux voir sur le visage d'Eretria et surtout à la voix que j'entend nous remercier. Je roule des yeux, même si au final, ça nous fait quand même des vacances. Je hausse un sourcil au ton de la sauveuse du moment, l'air de dire « tu te fous de moi là ?»

- S'il te plaît ? Oui, bien sur, Eretria, tout ce que tu veux.

Je prends une voix un peu plus haut perchée, sarcastique. Je sais bien que moi-même je lui aurais parlé sur ce ton, mais n'empêche que je ne supportes pas que l'on me parle comme ça, même si c'est mon miroir qui le fait. Pourtant, je détache la vampire et laisse retomber la corde parterre.

- Ça va mieux ?

Mon ton est un peu moins ironique, mais il l'est toujours. Je croise mes bras contre ma poitrine en contournant finalement la chaise pour pouvoir regarder les deux en face.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Mar - 22:43
je sens une aiguille rentré dans mon bras puis le maintien de la dame qui ma sauver. Je sens que le produit commence à faire effet et je ne peu m’empêcher de soupirer de soulagement au moment ou mes yeux redevienne marron et non rouge sang. Je remercie les demoiselle en face de moi, mais surtout mon apprentis car elle a fais du super travail. Je lui demander alors de me lâcher puis elle le demande à sa sœur qui lui dit de façon peut courtoise. Je ne dis rien cependant vu que les querelles familial sont souvent compliqué. Je peux sentir de l’animosité dans la voie de Lilith est je soupire en me levant. Je m’étire et me sens bien mieux…

«  Bon beh ses la première et la dernière fois que je m’est le nez dans un bar… même aussi luxueux sois t’il… je vais retourné à mon arbre » je les regarde de nouveau toute les deux

«  oui je vais bien mieux… je suis redevenu moi même  grasse à vous deux... si un jour vous avez besoin de moi pour quoi que ce sois je serez là j’ai une dette envers vous deux »

puis je me dirige vers la porte en souriant
«  Eretria on ce retrouve à l’hopital et Lilith est bien au plaisir de ce revoir, mais pas ici »

je m’apprette à partir du bureau avec le cerveau un peu embrumé par ce que je viens de vivre.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : médecin spécialisé dans le domaine vampirique
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 215
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Le passé peut t'il faire obstacle au présent ? Même durant tous ses siècles pourquoi est si dure d'oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 13:10


Je tente de maitriser la situation du mieux que je peux. Ce n’est pas simple et en plus Lilith ne m’aide pas vraiment ! Du coup je lui crie dessus, un peu par obligation pour la faire bouger, mais au fond je dois bien avouer que ça me fait du bien ! Je finis par injecter le produit dans ma supérieure qui se calme peu de temps après. Le coeur battant vite, je tente de souffler et ne pas montrer que mes mains trembles légèrement sous l’adrénaline. Ma sœur se demande juste ce qu’il vient de se passer et je ne lui réponds pas tournant simplement les yeux vers madame Wong avant de donner un ordre à ma jumelle qui me répond avec ironie, mais s’y applique. Je roule des yeux puis regarde ma supérieure qui semble traumatisé par l’expérience des bars. Elle salue ma sœur et moi et j’hoche simplement la tête en lui disant au revoir. Je finis par me tourner vers Lilith et soupire simplement en secouant doucement la tête, mais ne sachant pas quoi ajouté de plus que ça, après tout c’est assez explicite, je quitte le bureau sans un mot de plus, laissant ma jumelle plantée là au milieu de la pièce, seule.

(Je laisse le plaisir a Lilith de clôturé Razz)
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 755
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Avr - 23:41
Vous connaissez ce genre de moment où vous ne comprenez strictement rien de ce qui est en train de se dérouler sous vos yeux ? Je suis présentement en train de vivre une de ces dites situations. Je maintiens de mon mieux la vampire disjonctée malgré sa force et ma soeur intervient, lui fait une injection de je-ne-sais-quoi avant que la femme ne se calme enfin. Le ton direct de ma soeur ensuite me fait adopter un ton totalement ironique. Je déteste qu'on me donne des ordres, encore plus quand ceux-ci viennent d'Eretria. J'interroge ensuite la vampire à savoir si elle va mieux, même si j'en ai strictement rien à faire. Elle dit que oui et ne tarde pas à mentir tout en nous annonçant qu'elle a une dette envers nous. Un léger sourire se dessine alors sur mes lèvres quand elle tourne les talons pour partir. Une dette ... Ce n'est clairement pas le genre de chose qu'on veut avoir avec moi. Mais pour une rare fois, ce n'est même pas une dette cachée, c'est elle-même qui en a parler alors ... Je ne peux plus rien pour elle. Je me retrouve seule quelques instants avec ma jumelle, à peine le temps de l'entendre soupirer avant qu'elle ne tourne les talons pour quitter notre bureau. Je roule simplement des yeux et retourne m'asseoir derrière mon bureau après avoir gentiment poussé la chaise sur laquelle la femme était assisse quelques instants plus tôt. J'aime l'action, mais je déteste ce genre de soirée où ma soeur est mieux que moi !
THE END
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-