AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Mar 8 Aoû - 13:52

Ça faisait un petit moment que je ne m’étais pas posé avec ma sœur pour parler sérieusement du club. Pourtant, nous devrions le faire plus souvent, ça nous rapporterait beaucoup plus, j’en suis certainement. Je l’attends dans le bureau des patronnes, griffonnant des idées sur une feuille de papier. J’étais parfois de la vieille école, comme pour ça. Je préfèrerais tout prendre en note sur des feuilles. Je ne faisais pas confiance aux ordinateurs pour les choses aussi importantes, même si évidemment comme tout le monde, j’aimais bien m’en servir.. Mais rien de mieux qu’un agenda papier par contre. Je relève la tête en voyant Eretria entrer et je lui adresse un petit sourire, pas faux pour une fois. Je lui ai dis la dernière fois, notre guerre est inutile. Je lui avais dis des choses .. intimes. Que je ne regrettais pas, mais qui me gênait maintenant que j’y repensais. Je détestais me montrer comme étant la plus faible des deux et pourtant, je l’étais. Ma sœur était plus forte que moi, même si je ne l’avouerais jamais.

- Bonsoir, comment tu vas ? Pas trop de patients aux soins palliatifs suite à la canicule ? Pas trop de chirurgies à faire non plus ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 621
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Aoû - 14:25



Chaque fois que je venais au club c’était généralement lorsque Lilith n’y était pas. Déjà que je n’aimais pas particulièrement cet endroit comparé à ma sœur, mais si en plus je devais la supporter, elle et ses faux-semblants ça en devenant vraiment trop ! Sauf que cette fois je n’ai pas vraiment le choix de la voir, elle a programmé une réunion et même si je pourrais dire « non mais moi aussi je décide, c’est aussi mon club ! » je sais que ça ne ferait que repousser la réunion. Nous n’étions que deux, je savais qu’il était aussi important de faire ce genre de chose pour le club, même si… Personnellement s’l coulait peu m’importait. Enfin… J’avais beau dire ça, grâce à mes actions et mes parts je gagnais assez pour ne pas bosser en dehors de mes études et pouvoir avoir encore un toit ! Je vois l’heure et presse le pas pour arriver enfin devant la grande porte rouge qui cache nos bureaux. Je toque rapidement et entre sans attendre qu’on m’y autorise comme c’est aussi mon bureau, je signale juste ma présence. Je jette un coup d’oeil à Lilith en posant mes affaires, son sourire est sincère et ça me ferait presque bizarre. Oui je connais ma sœur sur le bout des doigts rappeler vous, je sais lorsque c’est faux ou pas.

« Bonsoir… Non rien de tout ça, enfin j’ai plus eu un enfant à décalotter, une opération sur un intestin grêle »

Voyant le regarde Lilith intéresser, me surprenant, je continue pour voir.

« Une folle aussi qui hurlait dès que j’approchais l’aiguille, style « A L’AIDE PITIER !!! AU SECOURS !!! À MA VIE !! ELLE TENTE DE ME TUER !! » »

Je refais cette folle de patiente en levant les bras en l’air d’un air terrifier. Puis secoue la tête en soupirant.

« Je te jure, y'en à certain à qui manque quelques chromosomes… D’ailleurs c’est comme... J’ai vu un infirmier et une infirmière là… Ils faisaient de ces choses dans les chambres de garde. Je savais que beaucoup d’y adonnait à ça… Tu sais… Ce truc... »

Je regarde autour de nous et murmure « fort » pour qu’elle entende.

« Le sadomasochisme. J’en ai surpris deux, une ligoter au lit avec des bandes de soin, tandis que l’autre la fouettait avec le stéthoscope ! Complètement tarer les gens, je te dis ! L’être humain peut être étrange… Enfin je dis ça, mais moi ça me plairait bien à coucher avec quelqu’un pendant une opération, tu sais dans la même salle... ou même à la morgue !! Ce serait grisant d’avoir du sexe dans ces moments-là, non ?! Je trouve que c’est un chouette fantasme... ! »

Bon les deux dernières anecdote je les ai peut-être inventé, mais c’est pour voir si ça ma sœur m’écoute vraiment ou fait semblant.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 439
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 19 Aoû - 17:07



J'attends l'arrivée de ma soeur sans particulièrement d'impatience, sans n'avoir aucune envie du tout de la voir là non plus. Je n'ai pas de ressent particulier à l'idée qu'elle vienne ce soir, mis à part un certain malaise. Au vu de notre dernière rencontre, de ses choses que j'ai pu lui dire par rapport à ce que je pensais et ce que j'avais comme ressenti par rapport à notre relation. Je l'entends alors toquer à la porte puis entrer et je la salue, un léger sourire sincère sur les lèvres. Puis, contrairement à mon habitude, je me renseigne sur ce qu'elle a pu faire à l'hôpital. Je suis déjà en connaissance de quelques unes des choses qu'elle a faite, puisque maintenant c'est facile pour moi d'y avoir accès, mais je peux voir que ça semble la surprendre et lui faire plaisir que je lui pose la question. Je l'écoute avec attention, faisant toutefois une petite moue à ce qu'elle me dit.

- Je vois..

Elle poursuite ensuite en imitant une folle et j'ouvre un peu grand les yeux, surprise par cette imitation soudaine. Elle me dit qu'il manque certains chromosomes à certains et je hoche la tête.

- Je vois ça oui.. J'espère que ça n'arrive pas trop souvent.

Elle continue sur sa lancée, visiblement, on ne l'arrête plus et je hausse un sourcil lorsqu'elle fait un sous-entendu sadomasochiste à propos des salles de gardes. Je ne me serais pas imaginé que des gens puissent être aussi imaginatifs et intéressants dans cet hôpital.. En tout cas, ce dont elle me parle est beaucoup plus intéressant que ce dont elle peut me parler habituellement par rapport à ses opérations. J'affiche un air surprise lorsqu'elle me parle de son fantasme.

- Je ne pensais pas que nous ayons ce genre de point communs .. Tu ne serais pas en train de te moquer de moi ?

Je m'appuie dans ma chaise, croisant mes bras sur ma poitrine et la regardant avec un air amusé. Moi aussi, je la connais par coeur ma soeur et ça m'étonnerait que ce genre de chose lui donne vraiment envie. Enfin, après .. Je pourrais bien être surprise.

- On ferait peut-être mieux de passer aux choses sérieuses, nous avons beaucoup de choses dont nous devons parler .. On repousse les accidents d'équitation et les blessures de Karaté et on se concentre sur le club .. Ça te convient ?

Depuis quand est-ce que je me soucies de son avis ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 621
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Aoû - 22:50




J’évite le club le plus que je peux, mais parfois je n’ai pas le choix, comme aujourd'hui. Mais je m’encourage en me disant que plus vite j’y vais, plus vite j’en sortirais. Dans ma tête c’est comme un pansement, plus vite tu l’arraches, moins tu auras mal. Oui, tu auras pas mal de douleur sur le coup, mais après ça ira. Et bien là, c’est la même chose ! Mais je suis surprise par ma sœur parce que lorsque j’arrive elle m’accueille non seulement avec un sourire qui me semble sincère et qui l’est certainement, car je connais assez bien ma sœur pour savoir si ça l’est ou pas, mais aussi parce qu’elle me demande comment c’est passé ma journée ! Je pourrais presque croire que ce n’est pas ma Lilith, si elle ne semblerait pas comme un miroir face à moi, bien que maintenant la longueur de nos cheveux nous différencie pas mal.

Du coup, à sa demande, je lui raconte plus ou moins ma journée, mais étant toujours surprise de voir qu’elle peut réellement s’intéresser à moi je commence à pousser un peu le vice, elle ouvre de grands yeux quand je hurle, me montrant qu’elle suit toujours, alors là… Je commence à raconter quelques bobards, plus ou moins. Mais à ma grande surprise elle m’écoutait bel et bien et ne faisait pas semblant puisqu’elle se recule sur sa chaise, me sourit et me parle de point commun. Mes yeux s’ouvrent un peu plus grands à mon tour puis je secoue finalement la tête d’un air légèrement amusé, même si je tente de le dissimuler.

-Pourquoi ça ne m’étonne pas que ce soit ton genre de fantasme...

Est-ce que moi ça me plairait ? Je ne sais pas en réalité. Peut-être un peu… Il ne faut pas oublier ce que je suis, une démone avant tout… Je suis brusquement sortie de mes pensées par ce que me dis ma sœur et ma tête se hoche simplement tandis que je me mets sur la chaise de son bureau, face à elle, donc côté « employé » même si je suis aussi une patronne.

-Alors, de quoi voulais-tu que l’on parle  ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 439
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Sep - 22:10



Parfois, la vie nous demande de faire des efforts et cette fois, c'est à moi de les faire. Je n'ai pas le choix, si je veux garder ma soeur à mes côtés. Pas trop près, mais pas trop loin non plus. Autant je peux me sentir extrêmement bien de la savoir loin de moi et du club, autant ça me fait du mal de m'imaginer un jour vivre sans ma jumelle. Bien entendu, mis à part ma faiblesse de notre dernière rencontre, je ne lui dirais sans doute jamais cette vérité que je garde enfouie au fond de moi.

Je fais donc mine de l'écouter, quoi que je l'écoute réellement, et elle me raconte plusieurs choses qui me font ici hausser les sourcils, tantôt ouvrir grand les yeux. Mais finalement, lorsqu'elle me parle de ses fantasmes, je comprends qu'elle doit très certainement être en train de bien se moquer de moi ! Les bras croisés contre ma poitrine, je hausse légèrement mes épaules à sa question alors qu'un sourire vient se dessiner sur mes lèvres.


- On se le demande..

Puis, je redeviens sérieuse et la conversation également. Eretria s'asseoit finalement face à moi et je pose mon regard sur elle après avoir lancé un petit coup d'oeil vers les quelques notes que je m'étais prise pour être certaine de ne rien oublier.

- De plusieurs choses en fait. Les choses doivent changer ici, le club n'est plus l'endroit numéro 1 de la ville et je veux qu'il le redevienne. Nous devrions organisé des évènements, des soirées, engagé de nouvelles créatures plus excitantes les unes que les autres .. Et j'ai aussi une employé, du moins future employée, de qui j'aimerais que l'on discute pour voir si tu penses qu'elle serait un bon investissement.

Je tourne vers elle le dossier que Scarlett m'avait apporté la veille, le dossier complet de tout ce qu'elle serait prête à faire pour le club, c'est-à-dire sécurisé les accès aux dossiers des clients, un système plus performant et incraquable au niveau de nos caméras, une façon plus complète de cacher nos données en tant que propriétaire, etc. Beaucoup de choses qui selon moi étaient nécessaires et primordiales si nous voulions assuré réellement l'anonymat de nos clients.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 621
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Sep - 20:18



Je suis réellement surprise par Lilith, mais j’en profite pour glisser deux trois vraie chose et puis des choses… Moins vrai. Simplement pour la tester, parce que comme je le disais ça me surprends de sa part ! Donc je cherche à voir surtout si ça démarche est sincère ou pas… Et vu qu’elle semble m’écouter correctement jusqu’à même mes conneries, je comprends que c’est sincère et ça m’en laisse encore plus sur les fesses même si je ne le dirais pas et le montrerais encore moins ! Lorsqu’elle me parle plus ou moins de son fantasme ça ne m’étonne finalement pas et a son air, compléter de sa phrase je lève simplement les yeux au ciel tout en secouant la tête avant de juste venir m’installer face à elle. Passons aux choses sérieuses ! Plus vite ce sera faits, plus vite je sortirais de là. Je me mets au fond de mon siège et croise les bras tout en l’écoutant puis ajoute.

« Je suis pour les évènements, les problèmes c’est que ça coute de l’argent, si tu veux en plus avoir de nouvelles créatures et donc employer, ça coûte aussi de l’argent. Il va falloir trancher, on n'est pas infini niveau argent. Parce que j’imagine bien que tu veux des évènements qui en jettent. Les créatures je ne pense pas que ce soit nécessaire, après tout beaucoup d’humains viennent ici juste pour… Voir des gens, sans connaitre les êtres surnaturels. »

Je marque une petite pause, je suis toujours la tête la plus posée et réfléchie des deux. Au final elle se représente juste bien à travers son discours « je veux, je veux, je veux » sans pensée aux conséquences comme l’argent. On ne s’étonne pas après que je sois moi en chirurgie et elle en call-girl.

« Quelle nouvelle employée ? »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 439
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Le Paradise Night Club :: Bureau du patron /Loges des strip-teaseuses/eurs :: Bureau du patron-