AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Crise de jalousie avec Alexandre Oliveira

 :: Le Paradise Night Club :: Étage du bas :: Salle principale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 14 Sep - 21:46
Je me dirige bien tranquillement au club après une journée plus que tourmentée au boulot. Il y'a eu beaucoup trop de mouvements de personnes dites ''malades'' alors qu'au final elles ne le sont pas vraiment et n'y reste que très peu de temps. Sans doute uniquement pour faire des économies de bouffe d'ectricité et d'eau chaude... Ça a vraiment le don de me gonfler très sérieusement. Je rentre donc chez moi pour prendre une douche et me changer, une tenue classe et sexy puis je pars dragué un peu, des personnes dites '' normales ''. Normales c'est vite dit mais bon c'est déjà suffisant.
J'en trouve d'ailleurs une avec qui je commence à flirter, lui faire les yeux doux, rigolant avec elle. Tout se passe à merveille, jusqu'au point de me dire que je ne vais pas rentrer seul. Enfin c'était sans compter sur monsieur Alexandre qui arrive en furie vers nous. Vu sa tête ça n'annonce rien de bon...

-" Euh salut, y'a un souci? "
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 353
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 21:27
Aujourd'hui ça a été une assez drôle de journée, j'avais eu un professeur un peu bizarre cette après-midi et ce soir ce fut des clients avec des demandes que je ne pas trouver si intéressant que cela enfin, c'est vraiment une journée très, très louche que je n'aimerais pas qu'elle se reproduise. C'est quand je descends pour ma pause un peu plus tard dans la soirée du moins au vu de l'heure, je dirais nuit et j'étais un peu fatigué à cause de ma crise récente. Je regarde la salle penchant la tête en reconnaissent une tête familière alors je fonce dessus jusqu’à ce que je comprenne qu'il est en train de flirter ce qui me mis en colère au fond de moi alors je fonce droit sur lui et l'attrape passent les maint derrière son cou.

- Oui, j'en ai un.

Sur mes paroles, je l'embrasse d'un baiser timide et passionne ce qui fit partir la fille qui était là. Je mordille sa lèvre avant de m'écarter rougit pour aller murmurer à son oreille la mordille.

- J'ai entendu dire que tu étais là alors je suis venue et je ne me suis pas contrôlé. Je te trouve très beau ce soir.

Je rougis retiré mes mains de son cou les laissent glisser sur son torse avant de m'écarter vraiment pour le regarder alors que je suis torse nu avec juste un short sans rien en dessous.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 573
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Le Paradise Night Club :: Étage du bas :: Salle principale-