AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ven 27 Oct - 0:26

La journée avait pourtant bien commencé, Gabe était à la crèche, et moi j’avais ma journée de libre afin de vagabonder un peu en ville, c’est donc ce que j’ai fais pendant une bonne partie de la journée jusqu’à que les gouttes de pluie commencent à tomber, n’imaginant pas le déluge à venir, je ne me presse pas pour regagner ma villa, me disant qu’il s’agissait d’une petite pluie passagère.
Sauf que grosse erreur, la pluie se fait rapidement torrentielle, m’obligeant à courir au plus vite pour me protéger de la pluie. Je cours de toutes mes forces, sentant déjà ma peau devenir écailles, par chance, je ne suis pas assez mouillé pour déclencher la total transformation, mais pas loin.
Je me réfugie dans le premier abri que je trouve, il se trouve qu’il s’agit d’une usine désinfectée. Je lutte pour ouvrir la porte un peu rouillée par le temps et je m’engouffre dedans, m’imaginant seul, je me laisse aller de soulagement contre le mur, m’asseyant sur le sol avant de remonter un peu le tissu de mon pantalon, dévoilant de magnifiques écailles violettes holographiques tachetant ma peau a divers endroit. Le soleil passant par la fenêtre fait brillé mes écailles de mille feu. Je laisse ma tête basculer en arrière, soupirant de soulagement en Isralien, ma langue natale, d’avoir pu trouver un abri avant ma transformation complète.

Membre en plomb
avatar
Emploi : intermittent du spectacle
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 21/10/2017
Messages : 68
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Nov - 0:16

Aujourd'hui, j'avais décidé de rendre une petite visite à ma soeur chérie. Évidemment, elle ne le savait pas. Si elle était chez elle .. tant pis pour moi et si elle n'y était pas, je pourrais facilement lui dire qu'elle n'est pas très accueillante envers moi ou n'importe quelle autre chose que je pourrais lui mettre sur le dos. À mon grand malheur, les choses ne se passent pas réellement comme prévu. J'avais prévu de m'y rendre en marchant question de me remettre un peu plus en forme, mais c'était sans compter sur l'appel de la pluie.


Je m'empresse de me réfugier dans le premier abri que je trouves et lorsque j'entre dans l'usine, tout me semble vide. Suis-je seule ? Je souffle en passant ma main dans mes cheveux trempés. Ils sont encore assez courts, mais il y a l'avantage qu'ils mettent moins de temps à sécher désormais. Je sursaute en entendant une voix parler dans une langue que je ne connaissais pas. Je tourne la tête et j'aperçois quelque chose qui brille. Je fronce légèrement les sourcils en posant finalement mes yeux sur le propriétaire des jambes.

- Vous êtes une sirène ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 683
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 13:08

Alors que je me pensais seul, je relève mon pantalon pour voir l’étendu de ma transformation, bien qu’elle ne soit pas complète, je souffle en isralien de soulagement avant d’entendre une voix, voix qui déjà me fait sursauter rebaisser mon pantalon d’une traite et me relever, tout ca dans un même geste, j’essaye de voir de qui il s’agit mais il fait sombre, je plisse les yeux pour essayer de distinguer la silouhette d’une femme. Merde,elle m’a vu, ignorant s’il s’agit d’une humaine ou d’une surnaturelle, je ne peux pas répondre ainsi. Je m’approche doucement.

« Qui êtes vous ? »
Membre en plomb
avatar
Emploi : intermittent du spectacle
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 21/10/2017
Messages : 68
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Nov - 22:19


Je n'avais jamais eu autant de problème avec la pluie que depuis mon retour dans cette ville. Qu'est-ce qui avait bien pu changer pour que cette satanée pluie semble toujours en avoir contre moi? Heureusement cette fois, je ne tombe pas dans une flaque, mais me trouve plutôt rapidement un abri. Sauf que je ne suis pas seule comme je le pensais au départ. C'est une voix qui me le fait réalisé en premier, puis je vois une sorte de scintillement, à quelques pas de moi. Mes sourcils se froncent légèrement et je pose la question qui me brûle les lèvres, même si la réponse est évidente. L'homme s'approche alors de moi, visiblement sur la défensive, semble-t-il.

- Je ne suis pas une menace, si c'est ce que vous croyez. Vous avez eu de la chance de ne pas tomber sur un humain ... Vous auriez sans doute eu tout un tas de questions à répondre.

Je croise mes bras sur ma poitrine tout en lançant un regard sur le côté, vers l'extérieur où l'averse se poursuit.

- Vous avez eu de la chance de ne pas vous transformer complètement en poisson dans la rue.

Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 683
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Nov - 14:23

D’origine, je ne suis pas quelqu’un de méfiant, mais étant seul dans une usine désinfecté, grillé directe par quelqu’un, seule une personne soit très cultivé sur le sujet, ce qui est un potentiel danger pour moi, soit un surnaturel, ce qui peut se révéler dangereux pour moi selon le caractère de la personne. Mais la jeune femme semble vouloir me rassurer, me disant qu’elle n’est pas humaine, par chance pour moi. Puis elle me parle de la chance que j’ai eu de ne pas me transformer avec ce déluge. Je ne peux que me détendre et sourire a la jeune femme et de lui répondre.

« En effet, j’ai eu chaud, heureusement que j’ai trouvé cet abri sinon ca n’aurait pas loupé, une minute de plus et j’étais un poisson cuit ! »
J’échappe un rire doucement avant de ramener mes cheveux noirs en arrière car ca commençait à me gratter le nez et a coller a mon visage, c’est plutôt désagréable. Je tends ma main en souriant.

« Je m’appelle Judas, et vous, qu’êtes vous ? »
Membre en plomb
avatar
Emploi : intermittent du spectacle
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 21/10/2017
Messages : 68
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Grünerløkka :: Usines désaffectées-