AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Brisons les habitudes |Bloody

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 28 Nov - 23:16
Metro boulot recherche dodo. Ce quotidien établi dans l'espoir d'oublier son anomalie n'estompe pas ce vide. Ironiquement, Rylan a beau être psychiatre il en reste incapable de s'aider lu-même pour le moment. Sa situation le dépasse et il accumule lettre sur lettre rédigé pour sa femme qu'il envoie enfin de compte dans sa cheminée. Il tourne en rond, ne sait plus tellement quoi faire. C'est donc dans cette perte qu'il décide de changer de son quotidien puisque qu'a priori ça ne suffit pas pour lui faire accepter ce changement.

C'est donc dans cette optique qu'il entre dans un bar par pur hasard. Il finit sa cigarette pour y rentrer n'aillant pas prit la peine de se changer. Il s'assoit alors au comptoir tout vêtu de noir, chaussure de ville jean, chemise et surtout bien évidemment ses gants de cuir qu'il ne quitte pratiquement jamais. Il se commande un whisky qu'il boit cul-sec avec avoir analysé son arôme. Il commande un second verre qu'il décide de savourer un peu plus cette fois, pensif, soupirant.

Il regrette de ce qu'il a pu devenir, un homme bien triste, à la recherche de l'oublie. De cette chose qui fait tourner la page et qui aide à s'accepter pour ce qu'on est. Cette attente de réponse et d'explication sur sa personne, qui il est vraiment ? Depuis quand a-t-il-t-il ce pouvoir ? Pourquoi s'être manifesté si tard ? Est-ce héréditaire ? Rylan se met alors à fermer les deux pour essayer de penser à autre chose. Il boit une petite gorgé de son verre et soupir longuement avant de remarquer une venue qui, aussi étrange que ça puisse paraître, l'intrigue.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychiatre
Localisation : ville
Date d'inscription : 30/10/2017
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Déc - 4:18
Voilà des heures que je tourne en rond dans cette fichu ville et elle commence à clairement me souler. Je soupire grandement en ayant une faim de loup enfin la tous de suite de succubes ... Enfin ma France me mène vers un bars que je ne connais pas du coup est ce que c'est un bars de surnaturel ! Ou bien d'humain je ne le sais pas. J'entre donc nonchalement et comme à mon habitude à peine entré que les regard son tous braquer sur moi. Trop bien! Je soupire et marche vers le bars et m'y instale je regarde le barman et lui demande un cerceuil voyons voir qu'elle goût il a ici. Je souris en voyant un homme assez séduisent tous seul entrein de boire son verre. Je me rapproche alors et lui souris
"Charmante soirée vous ne trouvez pas ?"

(Je suis désolée mais je suis sur tel pour le moment du coup désoler de l'orthographe ou autre ses le temps que mon chargeur d'ordi qui viens de me lâcher arrive chez moi:3)
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 369
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

La lune est une croix que je doit porter tous au long de ma misérable vie
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Jan - 22:46
Rylan n'a pas totalement réfléchi à la raison pour lequel il est entré très précisément dans ce bar. En quête de renouveau pour cesser de se torturer. Son but n'a pas totalement l'air d'atteindre sa destination. Tout ce qu'il voulait après tout s'était un bar pour y boire un verre n'est-ce pas ? Changer ses habitudes, voir des choses nouvelles... Il commande un second verre quand il entend une porte claquer, s'ouvrir plutôt avec... Fracas ? Il ne serait dire, mais les clients de ce bar fixait le nouvel arrivant. Lui ? Il n'y prête pas tellement attention, il n'était pas tellement venu ici pour me faire des relations. Pourquoi porter de l'attention à une personne qui entre avec tant de bruit ? Ça serai lui donner ce qu'il veut et notre psychiatre n'aime pas vraiment donner plaisir au personne qui se font remarquer. Il n'a bien entendue rien contre eux, ils ne les jugent en rien. Mais quand on est en position d'avoir envie d'être seul, on tente de ne pas se faire remarquer. Mais est-ce qu'on ne se fait justement pas remarqué quand on est le seul à ne pas se retourner ? Le docteur Reeves n'a pas envisagé cette possibilité. Et la nouvelle venue vient à sa rencontre après avoir commandé son verre. Le regarde face à lui, surpris par le fait qu'elle lui adresse la parole. Il jette un regard sur elle et boit une petite gorgé de son verre avant de lui répondre. 

« Si on veut oui... »

L'optique un peu déprimante de notre homme ne l'aide pas à penser que la soirée est charmante. Bien qu'il soit dans une soudaine mais charmante compagnie, il n'arrive pas à apprécier le moment, trop bouffé par son ancienne vie qui lui manque terriblement. Il se redresse un peu et la regarde droit dans les yeux, verre à la main. Il tente grossièrement de l'analysé, pourquoi vient-elle a lui ? Quel genre de personne est-elle ? Autant profiter de sa venue pour prendre l'opportunité de la diagnostiquer un peu. Il commence à soupçonné que c'est elle qui vient d'entrer dans le but d'attirer tout les regards. Elle a réussi où du moins presque puisque que lui, il ne s'est pas retourné. Est-ce pour cette raison qu'elle est venu jusqu'à lui, afin d'avoir l'attention de tout monde. Mais si t-elle est le cas, pourquoi vouloir tant d'attention ? Un manque qu'elle essaye de combler ? Il décide alors d'aller droit au but.

« Vous attendez quelque chose en particulier de ma part ? »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychiatre
Localisation : ville
Date d'inscription : 30/10/2017
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Jan - 22:01
Il y a des jours il vos mieux rester coucher je vous le jure! c'est jours où rien de vas... je soupirs en me retrouvant devant un bar que je ne connais pas. Voilà que mes pas me mène directement devant un buffet à volonté pour mon autre coté... je me gratte la tête et rentre pour trouver une future victime, mais bien évidement la porte grince, donc tous le monde ce retourne sur moi... au putain le bar est remplis d'humain. je souris en coin en les voyant tous me dévorer des yeux. Ce qui est enivrant au possible.... j’essaye tend bien que mal de me frayer un passage dans la foule et me dirige vers le bar en voyant le seul homme qui ne me regarde pas. Oh putain ! serai t'il insensible à mon pouvoir ? c'est impossible seul les démon le peuvent. Je me dirige vers le bars avant de commander mon verre et d’adresser la parole au bel inconnue à coté de moi. Je le regarde me regarder droit dans les yeux, est fais de même. J’avais des yeux un peu violet… les humains peuvent en avoir aussi… une chance pour moi. Je ne le lâche pas des yeux.je ris un peu de façon charmante laissant mon aura de succube àgir toute seul. Comme réponse j' hausse juste les épaules vu que je ne sais pas quoi dire la tous de suite, puis il me parle à nouveau et là je ris un peu de façon charmeuse. 

«  est bien rien de bien précis… c’est juste que vous êtes le seul a ne pas vous être retourner ce qui je dois l’avouer à piquer ma curiosité…  je hausse les épaules en me rapprochant de lui
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 369
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

La lune est une croix que je doit porter tous au long de ma misérable vie
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Fév - 0:56
C'est a n'y rien comprendre. De base, notre psychiatre voulait juste briser ses habitudes afin de mieux surmonter son ancienne vie. Mais il faut croire que Rylan a développer un don : celui de s'être s’attirer un être des plus tordus qui soit. Alsahir Alkhabith, un homme aux allures du chanteur de métal Alice Cooper. Il était venu à son cabinet d'un soir tardif, son cas spécial à incité le psychiatre à l'aider malgré tout. Cependant... Au-delà du fait que cet homme était particulier, il possédait un don exceptionnel d'illusionniste. En une séance, il a réussi à le faire échanger de place deux fois entre lui et le patient, sans avoir aucun souvenir de s'être levé de sa chaise pour s'allonger à sa place sur le divan, pour ensuite après s'être énervé et avoir retrouvé sa place. En théorie, le docteur Reeves surnommé docteur-kun, doit être admiratif par ce talent. Or, il en est plutôt troublé. Aucune explication logique lui était venue en tête par cette situation. Et il en est de même de l'entrée au bar de cette jeune femme. Sa première entrée était fracassante sur d'elle et elle avait l'air d’apprécier que tout les regards se tourne vers elle. Au départ, c'était pour cette seule et unique raison que Rylan n'a pas prêté attention à elle. Il a bien vu cet air satisfait avec le reflet de la vitre en face de lui. Elle décide par cet affront de ne pas lui avoir adressé un seul regard, de lui adresser la parole. Et alors qu'il lui répond lui demandant d'en venir droit à son but principal, une autre entrée tout à fait différente se montre.

Fini l'entré en trombe montrant une femme joyeuse, fatale et sûre d'elle. Non, son entré devient subitement une porte qui grince avec un soupçon d'agacement lorsque tous les regards ce braque sur elle. Soit le contraire même de ce que Rylan aurait pourtant juré avoir vu au début. Quelque peu troublé, le docteur en écoute à peine la conversation qui pourtant suit son cours, l'air de rien. Et pour rien arrangé les choses, il éprouve en la regardant une sensation étrange, qui pour une raison qu'il ignore, la rend incroyablement sexy malgré sa nonchalance. Pourtant, son genre de femme pour qui il a l'habitude d'y éprouver une telle admiration a toujours été la grâce, le raffinement et l'intelligence. Tout aussi inexplicable que le don d'illusionniste de son patient, tout aussi perturbant et loufoque que lui. Rylan but alors cul-sec sont verre et d'un air agacé regarde la femme au yeux violets. 

« Monsieur Alkhabith, je vous prierai de ne pas faire usage de votre étrange don d'illusionniste digne d'une diablerie, pour vous amuser envers ma personne en dehors de mon bureau. Si je n'apprécie pas cette pratique sur mon lieu de travail, je ne l'apprécierais pas pour autant dans ma vie privé. »

Agacé, il paye son verre et s'en va en remettant sa veste. Une fois sorti du bar, il rentre chez lui en prenant bien soit de ne pas se faire suivre par qui que se soit. 
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychiatre
Localisation : ville
Date d'inscription : 30/10/2017
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 2:53
Fin
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2250
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-