Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Dans un mois et demi c'est déjà Noël je vous invite à venir vous inscrire au Calendrier de l'Avent juste ici !

Ce mois-ci nous fêtons les anniversaires des personnages de : .... !

Si vous avez envie d'un rp, mais que vous n'avez pas d'idée de partenaire, la foire est parfaite pour vous juste ici !

Venez réclamer vos TWIP's ici !

Pour faire vivre le forum toujours plus, ça ne prends que quelques secondes, voter au top-site !clique ici !
Le Deal du moment : -18%
Promo sur la barre de son TV Bose Solo 5
Voir le deal
139 €

L'homme seul || Rylan

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 3 Déc 2017 - 21:53
Les soirées se suivent et se ressemble. J'ai beau aimer mon métier on ne peux pas nier que comme tout autre métier il y a tout de même une part de routine qui s'installe à chaque fois. Il y a pour habitude que les danseuses comme moi soient réquisitionné pour naviguer dans la salle principale et au bar après le show afin de paraître accessible et surtout de divertir les clients en leur faisant la conversation et en buvant parfois un verre avec eux, le but étant que jamais personne ne s'ennuie au club. Ce soir c'est mon tour, une fois ma danse burlesque effectué, je part me changer pour enfiler une robe de soirée noir moulante, retoucher mon maquillage et ensuite rejoindre cette fameuse salle principale. Je commence alors à naviguer un peu partout, de table en table, discutant avec différents clients avant d'atteindre finalement le bar. Mon regard de biche se pose alors sur un homme qui semble seul au bar, un homme plutôt séduisant qui ne correspond pas vraiment aux types d'hommes qu'on a l'habitude de voir ici, il a l'air moins.. ennuyeux. Je vois une place se libérer près de lui, je m’assoie alors, décider à le divertir. Je remarque son verre maintenant vide et j'appelle alors le barman de manière poli.

"Remplissez donc le verre de Monsieur, il semble bien vide... mettez le sur ma note."

Je le regarde alors et lui fait un petit sourire avant de tendre ma main avec délicatesse et classe comme d'habitude.

"Daizy... enchanté !"

Evidemment je donne mon nom de scène, pas de Crystal ici, seulement Daizy.
Crystal Von Kharter
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Crystal Von Kharter
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 334

_________________
L'homme seul || Rylan Giphy.gif?cid=790b7611dd3255a9536cf13b9ee968ac7e86e2de97fbdcb4&rid=giphy

"J'ai toujours aimé l'idée de ne pas être ce que les gens attendent que je sois."
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc 2017 - 22:42
Rylan a fini par aimer la solitude depuis qu'il vît à Oslo. Ayant adopté un train-train boulot dodo dans l'espoir d'oublier son ancienne vie. Il opta pour les nouveautés constatant avec tristesse qu'un quotidien répétitif ne met pas à bout ses peines. Il commence alors à traîner dans un bar où il fit une rencontre qui lui a été des plus intéressantes. Constatant que les sorties dans les bars était un peu plus concluant que ce qu'il a fait jusqu'à présent. Il opte cette fois par un endroit plus osé : Le Paradise Night Club. Rylan n'a jamais été friand de ce genre d'endroit, venir se rincer l’œil envers des danseuses, comme si celle-ci n'était que de vulgaire objet le rend plutôt triste ou en colère celons son humeur. Et de savoir que ce genre de lieu est qui plus est un des endroits les plus populaire de la ville le révolte au plus profond de lui. Le voir donc dans ce club est ce qu'on peut dire, un euphémisme. Mais le psychiatre n'oublie pas l'option que ce lieu possède un bar et il n'avait pas très envie de retourner toujours au même endroit. 

Dos aux danseuses qu'il ne préfère pas humilier par son regard. Il savoure lentement son verre de whisky qu'il trouve, aussi étrange que ça puisse paraître, vraiment délicieux. Son arôme et son odeur sont d'une qualité imprenable et le goût en fut tout aussi prometteur que l'apparence. Quel dommage que ce bar au whisky si délicieux se trouve dans un bar à strip-tease... Rylan aurait bien voulu y venir régulièrement pour boire un verre. Mais il doute qu'il trouvera l'ambiance général de cet établissement agréable. 

Alors qu'il finit sont verre, plongé dans ses pensées comme à son habitude. Rylan se retrouve surpris et surtout perturbé par une ombre qui s'approche de lui. Le psychiatre tourne le regard vers l’intrus, ou plutôt l'intruse. Une femme somptueuse, cheveux noirs, regard envoûtant, lèvre maquillée d'un rouge sang, le corps taillé en guêpe digne de tout les fantasme. Il jugea de suite par ce physique et cette tenue qu'il doit s'agir d'une danseuse. Il en est pratiquement sûr, ça doit être obligatoirement une danseuse. Cependant, il ne peut s’empêcher de hausser les sourcils quand elle décide si soudainement de lui offrir en verre. Malgré son étonnement plus que flagrant, il finit par serrer la main tendue de sa main ganté et se présente à son tour quelque peu perturbé.

« Docteur Reeves, enchanté Mlle Daizy. »

Depuis qu'il est à Oslo, Rylan à la fâcheuse manie de se faire appeler docteur plutôt que monsieur. Fier de sa profession, il tient à ce faire connaître en tant que psychiatre plutôt qu'en tant que monsieur Reeves. Ça le conforte dans l'idée qu'on ne tentera pas d'en savoir plus sur lui. Mais la curiosité le pousse à connaître la raison des agissements de cette Mlle Daizy.

« En quel honneur ai-je droit à votre généreuse offre du verre ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Déc 2017 - 23:00
Cet homme ne semble vraiment pas apprécier cet endroit. Il ne regarde pas en direction du spectacle et reste inlassablement dos à la scène tourner vers le bar. Je suis assez intriguée, je me demande ce qui l'amène ici, il semble clairement différent des clients que l'on voit habituellement. Je me contente de m'installer près de lui et de lui offrir un verre. Je lui désigne un sourire quand il sert doucement ma main ganté. Quand je l'entend se présenter je ne peux qu'être impressionné.. un médecin ? On peux dire qu'on a vraiment des clients de tout horizon ici.. Je fais un sourire lui désignant un petit hochement de tête doucement.

"Je suis enchanté également Dr Reeves, Quel honneur d'avoir un médecin ici, en quoi êtes vous spécialisé ? Vous travaillez au Helse Magi ?"

Je hausse les épaules doucement à ses mots et demande un "comme d'habitude" au Barman qui est le nom de code pour "un verre de sang camouflé", il me sert alors mon sang dans un verre teinté qui ne peux laisser voir ce que je bois réellement.

"Je vous ai vu bien seul, et aucun homme ne devrait être seul et mort d'ennuie ici.. de plus votre verre était vide !"
Crystal Von Kharter
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Crystal Von Kharter
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 334

_________________
L'homme seul || Rylan Giphy.gif?cid=790b7611dd3255a9536cf13b9ee968ac7e86e2de97fbdcb4&rid=giphy

"J'ai toujours aimé l'idée de ne pas être ce que les gens attendent que je sois."
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Jan 2018 - 0:10
Depuis l'arrivée de cette fameuse Daisy, le psychiatre a beaucoup de mal de détacher son regard de cette danseuse. Toutes ses mésaventures l'ont fait oublié qu'il pouvait exister une femme aussi belle et somptueuse autre que sa femme. Les pensés sur sa femme, qui lui manque terriblement lui fait regarder de temps en temps le vide. Bouffé une fois de plus par les regrets, les remords et la tristesse. Le verre de nouveau rempli en main, il sort de sa rêverie quand son interlocutrice lui demande sa spécialité, tout en ajoutant de savoir qu'un médecin vient dans ces lieux. À dire vrai, même Rylan se surprend lui-même de ce savoir dans ce lieu. Mais l'envie de penser à autre chose prend le dessus sur ses propres envies et principe et l'a emmené jusqu'ici. Il boit alors une gorgé de son verre avant de répondre.

« Dans la psychiatrie... Rien de bien exceptionnel comparé à un chirurgien. J'ai mon propre cabinet, mais il m'arrive parfois de me déplacer à l’hôpital de la ville pour quelque consultation. »

Un bien étrange hôpital d'ailleurs... Ils forcent les patients à voir un psychiatre dans l'espoir que celui-ci fera avancer les choses sans le consentement du patient. Et pourtant, n'importe quel médecin doué de sens savent que c'est totalement inutile. Mais Rylan avait noté autre chose d'étrange quand il est venu. Une étrangeté qu'il ne saura pas expliquer ni décrire. Un présentement qu'il s'y passe des choses étranges... Mais... Quel genre de chose ? Daizy se prend à son tour un verre et fini par répondre à l'interrogation du docteur Reeves. Sa réponse lui arrache un sourire amusé et répond instinctivement.

« Deux raisons ma foi évidente, je vous l'accorde. »

Il regarde son verre qu'il secoue légèrement.

« Mais je ne suis pas venu pour ce genre de fantaisie, elle me révolte plus qu'elle ne m'amuse. Je suis venu ici dans le seul but de goûter au alcool de votre bar... »

Par crainte qu'elle le prenne mal, il finit par se justifier.

« Pas que votre compagnie me soit désagréable bien au contraire. Je n'aime simplement pas regarder les femmes comme de simple objet de fantasme et divertissement. Pardonnez-moi si ma franchise a pu vous froisser. »

Il boit une seconde gorgé avant de terminer.

« Vous pouvez donc sans problème tenir compagnie à une personne sans doute plus... intéressé que moi ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Jan 2018 - 21:46
Je sentais le regard du médecin poser inévitablement sur moi, pas que cela me dérange, je passe ma vie entière à attirer le regard des autres. Mais son regard était différent, plus admiratif qu'avide de désir et de bestialité, un regard contemplatif est le mot le plus approprié je crois. Parfois en revanche son regard se perdait dans le vide. Je le regardait alors doucement sans troubler ses pensées, des pensées qui ne semble pas vraiment joyeuse, je mettrais ma main à couper que quelque chose le hante et le tourmente. Il m'explique alors sa spécialité je me contente de lui offrir un petit sourire.

« Cela reste fascinant à mon humble avis. Mais je me pose une question peut être idiote mais… Vous passez vos journées entières à écouter vos patients parler de ce qui les effraies, leur font mal, les hantent, les tourmentent mais… le soir venue.. qui vous écoute vous ? Je veux dire vous vous perdez parfois dans vos pensées et… je suis convaincu que vous aussi vous n'avez pas un passé rempli seulement de bonheur… je me trompe ? »

Après avoir secouer sa tête et regarder son verre, il m'annonce alors la raison de son ennuie. Je ne me sens ni offusquer ni vexer… Ce qu'il pense ne changera pas mon avis sur mon travail. J'aime ce que je fais, j'aime le regard des autres sur moi… ça restera éternellement ce que j'aime. Je lui souris alors doucement.

« Votre franchise ne m'a pas froisser, mais il y a des centaines de bar servant de l'alcool dans cette ville et de tous vous choisissez celui ci ? Celui qui doit vous rebuter le plus ? C'est tout de même un bien drôle de raisonnement... »

Je me mis à boire doucement et je hausse alors les épaules.

« Vous avez je suis suffisamment précieuse aux yeux de ce club pour choisir à qui j'offre ma compagnie… et vous semblez être celui qui sera le moins ennuyant et le moins lourd de tout ce bar… alors je préfère rester ici. Mais vu que « ce genre de fantaisie » vous « révolte » je peux vous emmener dans un endroit un peu plus calme et éloigné du show qui se tient sur scène… suivez moi si vous le souhaitez... »

Je me lève alors pour déambuler dans la salle et rejoindre un petit salon plus calme, c'est normalement un salon pour les danses privées mais tant qu'il n'est pas utiliser cela ne pose pas de problème. J'attends alors de savoir si ce mystérieux docteur osera me rejoindre.
Crystal Von Kharter
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Crystal Von Kharter
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 334

_________________
L'homme seul || Rylan Giphy.gif?cid=790b7611dd3255a9536cf13b9ee968ac7e86e2de97fbdcb4&rid=giphy

"J'ai toujours aimé l'idée de ne pas être ce que les gens attendent que je sois."
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Fév 2018 - 23:05
Tiraillé entre admiration et honte. Le docteur Reeves alterne ses pensées entre sa femme et l'admiration de la femme qui se tient en face de lui. Cela va faire bien longtemps qu'il n'a pas ressenti ce genre de sensation envers une femme. La dernière fois fut pour sa femme dans un contexte tout différent. C'était une simple patience et il avait un mal fou à ne pas décrocher le regard sur elle ressentant une détermination totale à vouloir l'aider dans un but plus personnel que professionnel. Alors qu'il présentait son métier actuel la dévalorisant pour une raison que lui seul connaît. Daizy, son interlocutrice lui exprime le fait que psychiatre reste celons elle un métier fascinant. Ne s'attendant pas à ce qu'elle aille plus loin, les mots qui suivent le frappe en pleine poitrine. « Mais je me pose une question peut être idiote, mais… Vous passez vos journées entières à écouter vos patients parler de ce qui les effraie, leur font mal, les hantent, les tourmentent, mais… Le soir venu.. Qui vous écoute vous ? Je veux dire vous vous perdez parfois dans vos pensées et… je suis convaincu que vous aussi vous n'avez pas un passé rempli seulement de bonheur… Je me trompe ? ». Perturbez, déstabilise, mais a la fois admiratif de ce diagnostique pausé qu'en un bref échange, Rylan la regarde, bouche entre ouverte. Sa surprise est-elle qu'il n'en trouve sur le coup pas les mots. Il ne savait pas quoi répondre, ni quoi dire et encore moins quoi demander. Il se remet doucement de ses émotions et répond d'un air plutôt perturbé et surtout fuyard.

« Il n'y a pas à s'en faire. Ça ira. »

Afin d'être sûr qu'elle ne rebondisse pas sur ce qu'il vient de dire, il passe à autre chose d'une manière maladroite, concernant l'établissement où travail la danseuse. Heureusement, Daizy ne prend pas mal la maladresse du docteur. Elle va même jusqu'à retourner ses dires contre lui en demandant la raison du choix de ce bar qui est censé le plus le rebuter. Nerveusement, Rylan rit pour lui répondre.

« En toute franchise, je me pause moi-même cette question. »

Il boit à son tour en même temps que la danseuse qui finit par hausser les épaules. Mais une fois de plus Daizy parviens à avoir son attention, une autre surprise qu'elle lui réserve en complimentant malgré ses dires sa compagnie. Être la personne la moins ennuyante et la moins lourde. Cette phrase avait tout son sens. En avait-elle marre de tout ces regards posé sur elle ? Où est-ce le contraire ? Rylan en avait aucune idée et il voulait en savoir plus. La compagnie de cette date lui fait enfin penser à autre chose que son ancienne vie qui le torture. C'est pour cette raison que, malgré son hésitation, il finit par ce lever pour la rejoindre. Il ne sait pas tellement si c'est un réel bon idée, mais si cette rencontre peu aboutir au fait qu'il se sente bien ne serait-ce que pour une soirée. Il arrive alors avec elle dans une pièce qui ressemble à un salon privatif pour les danses. La petite scène lui donne pour indice de la réelle utilisation de ce lieu. Le verre encore en main, il regarde autour de lui sans trop oser se mettre à l'aise. Il est nerveux, nerveux d'être dans ce genre de pièce dont il n'a pas l'habitude. Il se fait tout de même violence et s'assoit dans un fauteuil se disant qu'ici, au moins il était au calme. 

« Il est fréquent que vous emmeniez des clients ici pour seulement discuter ? »

Cette femme l'intrigue fortement. Belle, splendide même, intelligente, observatrice... Il aimerait en savoir plus sur elle et aussi par la même occasion connaître ses motivations à son égard. 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Mar 2018 - 11:36
Je crois l'avoir surpris avec mon diagnostique plutôt bref et poser ainsi sur quelques paroles échangés. Je suis plutôt fière de moi car j'ai réussi à captivé cet homme et lui montrer que je suis loin des autres écervelée que l'on peux trouver ici. Je lui souris alors doucement même si je ne crois pas trop à son affirmation que ça allait aller. Pour m'empêcher de continuer le sujet je le vois changer de sujet pour détourner mon attention, par politesse je n'insiste pas. Je laisse échapper un rire à ses mots.

"Disons que c'est le destin alors"

Je lui propose ensuite de me suivre dans un endroit plus calme c'est ainsi que je récupère sa main et l'entraine vers un salon privée non utilisé. J'étais ravi de pouvoir enfin reposer mon ouïe surdéveloppé loin de cette musique extrêmement forte. Je m'installe sur un fauteuil près de lui et lui souris buvant un peu de sang dans mon verre. Je souris à sa question et secoue la tête doucement.

"À vrai dire non jamais, en général je me contente de faire mon travail et vous, vous devez fréquenter beaucoup de femmes ? ou... peut être y-a-t-il une Mme Reeves ?"
Crystal Von Kharter
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Crystal Von Kharter
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 334

_________________
L'homme seul || Rylan Giphy.gif?cid=790b7611dd3255a9536cf13b9ee968ac7e86e2de97fbdcb4&rid=giphy

"J'ai toujours aimé l'idée de ne pas être ce que les gens attendent que je sois."
Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Avr 2018 - 1:37
Rylan eut un sourire amusé à l'idée que ça puisse être le destin qui l'aurait pousser à venir dans ce bar. Notre psychiatre n'est pas vraiment du genre à croire au destin. Mais il est forcé de croire qu'il fallait bel et bien trouver une explication de cette action plus qu'inattendue. S'en suit donc l'isolation de ces deux personnes dans une pièce réservée aux danses privé et... Qui sait, sans doute d'autre chose ? Cette idée ne lui traverse pas l'esprit, trop de chose l’empêche d'avoir ce genre de penser tordu. Il n'a plus la tête à ça depuis qu'il a absorbé à lui tout seul l'électricité d'une ville entière. N'ayant tout de même pas l'intention de passer une mauvaise soirée, il pose une question tout à fait banal n'étant jamais vraiment à l'aise pour lancer une quelconque conversation. Mais une fois de plus ça se tourne contre lui quand elle lui retourne la question qui touche droit à la raison de son mal. Perturbé par cette question, il secoue la tête et se boit une fine gorgé de son verre qu'il garde juste après en main.

« Non... Non, je n'ai pas pour habitude de fréquenter beaucoup de dames. »

Même si son célibat pouvait le lui permettre il ne se l'est jamais permis par seul principe de fidélité à une femme qu'il ne pourra plus jamais voir. Comme irrité par la question, notre psychiatre se tâte pour savoir quoi répondre. Être trop honnête engendra la révélation d'un secret qu'il ne peut pas se permettre. Et le mensonge le plongera dans une impasse dû à l'intelligence de son interlocutrice. 

« Il... »

Perturbé, il inspire un grand coup et fini par boire cul-sec son verre comme pour se donner du courage.

« Il y a bien une madame Reeves. Mais suite à des circonstances qui m'échappent totalement à mon contrôle... Je me suis trouvé dans l'obligation de la quitter. »

En dire sans trop en dire est le seul moyen qu'il a trouvé pour répondre à sa question. 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Mai 2018 - 23:55
Le voir amusé ne serai ce qu'un instant me fait sourire un peu. Je m'installe alors dans la petite salle privée, terminant mon précieux élixir et posant mon verre sur la table ensuite. Il m'avoue ne pas fréquenter énormément de femmes et j'avais pu le deviner, il aurai été 10 fois plus entreprenant je pense, car de base il aurai eu quelque chose derrière la tête. Je hoche alors la tête et souris.

"Je m'en doutais mais je voulais en être sûre"

Je sens une drôle d'hésitation à ma seconde question, je le regarde, lui laissant le temps de me répondre comme il le souhaite, mais avec une impatience que je ne laisse bien sur pas voir. C'est alors qu'il me dit qu'il a bel et bien une Mme Reeves mais que pour des raisons obscur il a du la quitté, vu son ton, je décide de ne pas insister, je découvrirais son secret plus tard. Je penche alors la tête sur le côté.

"Mon secret a moi c'est que je suis fiancée..."

Autant être honnête, je ne sais pas trop pourquoi mais je me dis que si je me confie ça le poussera à la confidence. J'ai envie d'en découvrir plus sur ce mystérieux homme seul.
Crystal Von Kharter
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Crystal Von Kharter
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 334

_________________
L'homme seul || Rylan Giphy.gif?cid=790b7611dd3255a9536cf13b9ee968ac7e86e2de97fbdcb4&rid=giphy

"J'ai toujours aimé l'idée de ne pas être ce que les gens attendent que je sois."
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juin 2018 - 19:14
Parler de sa femme retourne un peu l'humeur de Rylan, lui qui était venu dans l'espoir de se changer les idées, de ne plus penser à son ancienne vie, voilà qu'il a dû en parler brièvement pour expliquer sa situation. Il pose son verre après avoir dit tout cela, le cœur pincé par ce qu'il ressent actuellement. Il tente tout de même de garder son attention sur Daizy. Heureusement pour lui, elle n'a pas l'air de vouloir insister plus à ce sujet, mais ses dires le surprends plus encore. Elle est fiancé et elle garde son secret ? Le docteur ne peut pas s'empêcher de hausser les sourcils à cette nouvelle. 

« Vraiment ? »

Il ne réussit réellement pas à contenir sa surprise, surtout quand nous connaissant le métier que la jeune femme exerce. 

« Mais... Cela n'importune pas votre fiancé que vous travaillez ici ? »

Il était dans l’incompréhension totale, déjà sur la possibilité de cette situation, mais surtout la raison pour laquelle elle a décidé de confier ce secret à lui en particulier. Rylan en vient même à se demander si c'est réellement un secret. Cette phrase avait quand même un sens ''mon secret à moi'' ça sous-entendais clairement qu'elle pense que Rylan à un secret. Ce qui est bien entendue vrai, mais chaque personne possède leur propre secret non ? Plongé dans sa réflexion, il ne remarque pas pour le moment les faits et geste de son interlocutrice. Tenterait-elle de connaître son secret. Le docteur regarde sa montre, il était de toute façon temps pour lui de partir.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Juin 2018 - 18:18
Je le sentais bien qu'il était piquer et que j'avais vu quelque chose dans son comportement qui me faisait penser que beaucoup de mystère entourait cet homme actuellement. Je le vois poser son verre et je ne tente pas d'en savoir plus si il a un secret il se braquerait, je mettrais le temps qu'il faut avec la douceur qu'il faut pour en apprendre plus car je suis sincèrement convaincu que nous nous reverrons du moins je ferai en sorte de le faire venir jusqu'a moi. Pour l'instant, il ne semble pas certain de mes dires.

"Oui vraiment..."

Il semble vraiment surpris. Je hausse les épaules et lui souris.

"Non il m'a connu je faisais déjà ce métier, il venait me voir danser tout les soirs sans oser même me parler puis on s'est rencontrer et je ne voulais pas arrêter alors il savais a quoi s'attendre, il a accepter tout simplement"

Je le regarde alors et je vois qu'il regarde sa montre. Il est sur le départ c'est sur et pour assurer qu'il reviendra me voir je compte bien clore moi même cet rencontre pour lui couper l'herbe sous le pied et le laisser sur un goût d'inachevé.  Je me lève alors et fais tomber ma lingerie fine de sous ma robe en toute discrétion au sol en me penchant vers lui seins en avant pour attirer son regard ailleurs je m'approche pour murmurer à son oreille attrapant ma lingerie au passage.

"C'était très agréable docteur en tout cas, à bientôt."

En murmurant je glisse dans la poche de sa veste la fameuse lingerie puis je file sans un regard en arrière pour partir me réfuger dans ma loge.
Crystal Von Kharter
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
Crystal Von Kharter
Emploi : Danseuse burlesque
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 334

_________________
L'homme seul || Rylan Giphy.gif?cid=790b7611dd3255a9536cf13b9ee968ac7e86e2de97fbdcb4&rid=giphy

"J'ai toujours aimé l'idée de ne pas être ce que les gens attendent que je sois."
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Juin 2018 - 23:56
Rylan est plus que surpris de cette révélation et il ne parvient toujours pas à saisir la réelle raison de cette révélation. Apparemment, le fiancé n'a pas eu le choix et a accepté cette situation. Tant mieux pour eux, mais il ne comprenait cependant pas pourquoi cela devait rester secret. Est-ce que les danseuses ont pour obligation de faire miroité l'espoir de pouvoir passé de plus humble moment avec l'une d'entre elle. Cette idée lui répugne encore plus de ce genre de lieu. Pourquoi, pourquoi considérer l'être humain comme un objet est-il censé être un amusement, pire encore, du plaisir. Une femme aussi belle et intelligente qu'elle mériterait plus d'attention et de respect. Mais la savoir bien dans son travail le faire taire, préféra ne pas la blesser par ses pensées. Après tout, elle sait déjà ce qu'il pense de ce lieu.

Alors qu'il s'apprêtait à partir de Daizy, se penche vers lui en mettant en évidence sa poitrine. Le docteur Reeves fronce les sourcils, il se demandait à quoi elle jouait, il n'arrive pas à savoir pourquoi elle faisait ça. Surtout si c'était pour murmurer elle un départ alors qu'il s'apprêtait à le faire lui-même. Surtout, si c'était pour murmurer elle un départ alors qu'il s'apprêtait à le faire lui-même. Il ne saura pas dire en plus, mais il y avait se petit quelque chose, cette petite étincelle qu'il n'a plus connu depuis bien longtemps. Elle ne lui laisse pas le temps de répondre, il se reprend en secouant la tête pour rentrer chez lui.

Une fois à son domicile, alors qu'il enlevait sa veste, il fronce les sourcils, il sentait quelque chose qu'il n'avait pas avant de rentrer. Il fouille dans sa poche intérieure et fronce les sourcils quand il sent quelque chose. Il sort l'objet et hausse les sourcils quand il constate que c'était une culotte. Plus d’interrogation, encore, se bouscule dans son esprit, pourquoi, comment ? Étais-ce une sorte d'invitation ? Non-impossible, elle venait de dire qu'elle avait un fiancé ! Une sorte de ticket de sortie alors ? Afin de faire croire qu'elle a fait son travail ? Quoi qu'il en soit, il compte bien retourner au Paradise Night club pour lui rendre son bien.

FIN DU RP
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-