AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Qu'est-ce qui m'arrive [Pv Bloody]

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 23 Déc - 21:25
Aujourd'hui est un peut une journée qui devrait me faire plaisir parce que je vais avoir m'a première cliente féminine et je dois bien avouer que cela me fait bizarre vue comme cela, parce que je n'ai encore jamais eu de femme comme cliente, alors avec ma timidité, je sens déjà que je vais être très maladroit et que j'espère que cela ne me portera pas trop préjudices parce que c'est dernier temps, je joue vraiment avec le feu et à force, on finit part se brûler et pas qu'un peut.

Alors, c'est comme cela que je me rends dans l'une des chambres de passe qui m'a été attribué avec cette demoiselle que je ne connais pas encore. Je rentre dans la chambre en frappent et sourit gentiment à la personne en face de moi le rougie me montent aux joues.

- Bonsoir, je suis Olira, c'est moi qui vais vous servir se soir

Je rougis un peut plus m’approchant d'elle, Bon d'accord, je n'ai pas l'aire très rassure, mais voilà, il faut me comprendre se sera la première femme depuis que je suis prostitué que je vais servir alors il est vrai que je ne sais pas trop comment vraiment mis prendre.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Jan - 1:30
Aujourd’hui je suis en bonne condition pour sortir enfin de cette hôpital… il faut juste que je voie mon maître avant tous… il est aussi celui qui me suis et s’occupe de moi du coup je dois avoir son avale pour sortir de cette prison blanche. Je souris néanmoins en ayant eu droit de sortir ce soir pour m’amuser un peu et me sourire. Oui je suis une succube… je ne peu pas me nourrir que de nourriture et vu qu’il ne veulent pas que je me serve dans le buffet à volonters de l’hôpital… j’ai pas trop le choix. Je m’habille alors de façon sexy comme à mon habitude un pantalon en cuire et un corser du même genre un long manteau et me maquille aussi. Genre femme ténébreuse, mais fatal à la fois. Une fois prêtes je sors de l’hôpital en passant par la porte d’entré pour une fois. Ca me fais un peu sourire dalleur.

Une fois dehors je files au paradize nigt club… je suis attendu on m’a promis un surnaturel comme prostituer pour pouvoir passer une folle nuit tous en me nourrissant en même temps. Une fois rentré dans le club une personne me salut à l’accueil. Je dis mon nom et il me donne la direction à suivre. Je monte un grand escalier en velours et arrive devant la dite porte. Je toque et rentre… je voie un jeune homme plutôt fin, mais mignon à l’intérieur… puis au moment de fermé la porte je me raidi et sans mon cœur battre à tous rompre… bordel c’est un humain… putain… je ne peux pas décommander. Il vont m’entendre… j’avais demander un surnaturel et non un humain. Si je loupe mon coup je peu le tuer. Je me mord la lèvre étant un peu décontenancer… ne sachant pas du tous comment réagir face à lui. Il commence à rougir et je m’approche un peu de lui.

«  Enchanter je suis bloody » tous en détournant les yeux puis le fixe intensément
«  Votre cliente un peu spécial »

j’enlève mon manteau pour dévoiler ma tenu et mes formes qui était super bien mise en valeur. Je m’assoie sur le lit et l’observe en souriant … la faim me montant au nez… mais non je devais me contrôlé à tous pris.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 487
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Fév - 18:50
Je ne sais pas vraiment si j’ai vraiment bien fait d’accepter cette nouvelle cliente, parce que se sera vraiment la première fois que j’aurais une femme comme cliente et déjà là, je ne peux pas m’empêcher de rougir ne sachant pas vraiment comment mis prendre. Je la regarde ne pouvant m’empêcher de rougir sous son regard intense avant de détourner les yeux pour la regarder mordillant ma lèvre inférieure un tique de ma timidité après, ses paroles quand elle me dit qu’elle est une cliente un peu spéciale, mais quand on regarde presque tous les clients que j’ai eus jusqu’à maintenant sont spéciaux.

- Enchanter Bloody, Spéciale ? Et en quoi donc ?

Je hausse un sourcil la regarde me rapprochant d’elle la détaillent du regard mordillant à nouveau ma lèvre inférieure, me rapprochant un peu plus penchant la tête sur le côté avant de lui sourire timidement pose une main sur sa joue la caresse doucement.

- Je dois avouer que vous êtes m'a première cliente jusqu'à présent alors dite-moi tout ce que vous voulez et je vous le donnerais.

Je lui souris lui montre en même temps ma sincérité aussi bien dans ma voix que dans mon regard la regardent parce que je dois bien avouer qu’elle est très belle et une si jolie femme a le droit à tout ce qu’elle veut après tout, puis le client est roi non ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Fév - 18:10
Je devais normalement avoir droit à un met de choix ce soir… hors il me serve un vulgaire humain… non pas que je l’ai déteste, je ne suis point comme ça, mais quand même… je sais très bien qu’une succube peu tuer un humain si elle lui vole trop d’énergie vital, hors la puissance qu’a besoin une succube comme moi est beaucoup plus conséquente que la plus part des gens de mon espèces, vu que je suis une hybride. Je ne suis pas sur de moi d’un seul coup. Un léger frisson m’envahis par peur de ce que je pourrais lui faire… enfin souhate c’est leurs fautes pas la mienne. Il arrivera ce qui arrivera, j’espère juste ne pas avoir ça mort sur ma conscience. J’en ai déjà bien assez avec mon foutu passé. Je me rapproche alors de l’humain assez fin, je dirais même qu’il manque de chaire un peu partout, mais son visage angélique me donne fortement envie de le corrompre… A lala repensez à cela me fais penser à mon ancienne vie avec ma meute et mon loup… enfin celui que j’ai engendrais… lui aussi je l’ai corrompu, qu’elle délice cela à était, de le voir changer petit à petit au grès de mes caprices. Enfin c’était le bon temps, de nos jours je suis loin de Tokyo et en plus loin de mon ancienne meute. Je sors de mes songes douloureux pour me concentré sur l’humain en face de moi. Je me déshabille laissant le loisir au jeune humain de me contempler… la tenue à était spécialement choisie pour attiser le désire d’un surnaturel, alors un humain… mon dieu ! Je n’imagine même pas. Je reste tous près de lui alors qu’un sourire en coin viens ce glisser sur mes lèvres charnue. Je ne peu m’empêcher de le fixer utilisant juste mes yeux pour le déstabiliser un peu.

«  Crois moi mon mignon, tu le découvrira bien assez tôt »
je laisse mon regard pénétrer son âmes arrivant à lire en lui un désire croissant, même s’il est pas de ce bord là.

Un double défit pour moi, je garde mon sourire en coin tous en le regardant faire il tente une légère approche, puis je garde mon sourire trouvant ça assez mignon et j’attrape sa main avec délicatesse laissant mon pouvoir ce diffuser dans tous les pores de sa peau, je peux sentir un lèger frisson le long de son échine… il est censé le rendre assez confus, voir même hypnotisé, comme dans un doux rêve
.
«  Laisse toi aller alors ! laisse moi te montrer ce qu’une femme tel que moi peut te faire éprouvé » je n’en dis pas plus alors que je garde mon regard rivé sur lui et le couche sur le lit ayant bien commander la chambre rouge.

Je prends les sangles ce trouvant de chaque coté du lit tous en le déshabillant en un éclaire et l’attachant ce retrouvant complètement soumis à moi. Un sentiment que j’aime encore plus que la luxure elle-même.

«  Écoute juste ma voix mon mignon, laisse toi allez à la fièvre brûlante qui va t’enivrer dans très peu de temps » je me lève du lit et va chercher une plume rouge sang, puis un bol de glaçon et une bougie.

Je passe la plume délicatement sur le corps du jeune homme tous en me mordant la lèvre gardant mon attraction de succube dans toute la pièce. Je laisse la plume passer de bas en haut sur son torse,passant délicatement sur le fruit de notre désire mutuel avant de ce loger vers sa bouche si fine. J’enlève alors la plume pour regardais ses réactions.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 487
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Mar - 10:14
Je ne sais pas si j'ai vraiment eu une bonne idée d'accepter cette rencontre aujourd'hui, mais c'est vrai que depuis quelque temps, je suis sur le fil rouge alors il fallait que je fasse des efforts. Je sais que je ne suis pas très habitué aux femmes même bien au contraire j'en rencontre rarement, alors c'est vrai que je ne sais pas trop comment mis prendre bien au contraire, mais je pense qu'on va faire avec et je suis sûr qu'elle va comprendre surtout habiller comme elle est, il est vrai que c'est très dur de résister. Oh oui bien trop dur. Je crois que la seule chose à faire est donc de laisser faire ou pas. Je la regarde avec curiosité à ses paroles penchant la tête sur le côté avant d'acquiescer restent accrochées à son regard comme si plus rien au tour n'existe à part ses yeux que je dirais magnifiques mordillant ma lèvre inférieure, je rougis légèrement sans répondre vraiment à ses paroles.
Je rougis réalisé ce que j'étais en train de faire, ce n'est pas vraiment bien de dévisager les gens comme cela surtout pour moi, j'ai toujours appris à garder les yeux baissés et à rester à ma place.
Je mordille ma lèvre inférieure un peu plus fort essayant une petite approche qui n'a servi je pense à rien alors qu'elle attrape ma main. Je ferme les yeux alors qu'un frisson parcourt ma colonne vertébrale se dirigent bien plus bas. Je rouvre les yeux pour la regarder à nouveau alors qu'elle prend la parole à nouveau. Je souris légèrement à ses paroles acquiescent d'un signe positif.

- Je suis tout à vous madame, je vous laisse faire tout ce que vous voulez de moi.

Je rougis à nouveau réalisé mes paroles et les énormités que je venais de dire, qu'est-ce qui m'arrive tout à coup. Je me laisse entièrement faire me retrouvant là allonger sur le lit alors qu'elle mit attache. Je tire légèrement sur les liens par réflexe ayant appris à le faire pour voir la solidité des liens avant de rougir repose mon regard sur elle le regarde partir puis revenir avec des objets que je n'avais pas remarqués là jusqu’à pressant. Je plisse légèrement les yeux mordillant ma lèvre inférieure avant de me détendre doucement. Je suis le tracé de la plume me cambre légèrement sous son passage frissonnant lâchant un gémissement quand elle passe à certains endroits la respiration haletante alors que le plaisir et le désir s'empare doucement de moi me fessent durcir. Je rouvre les yeux ne sentent plus rien juste les frissons au endroit ou la plus me est passer pour la regarder les yeux vitreux, bien que je ne sais même pas quand, ou a quel moment ils se sont fermé.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Mar - 2:17




Le jeune homme semble assez surpris par ce que je lui est dis… ce que je peux comprendre. On ne ce connais pas pourquoi me croirait ‘il. Je garde mon sourire en coins tous en le regardant de mes grands yeux bleu ténébreux. Je peux sentir son excitation, même son désire qui flotte dans l’air. Je suis néanmoins pas tous à fait satisfaite, car ils est exciter oui, mais pas plus… ce qui est étrange enfin je vais lui faire changer d’avis en un souffle, un soupire il dira mon nom. Je sens que ce garçon est une personne très timide, il rougie tous le temps ce qui assez mignon je trouve. Çà a son charme, un homme aussi innocent,même si du coup c’est d’autant plus grisant de le pervertir par la suite. De sentir son innocence s’envoler pour mon bon plaisir. Hum ! je que j’aime cela… je m’en délecte à chaque instant. Je voie qu’il tente une approche, mais je l’arrête tous de suite avant de lui tenir le bras. On me touche que si je le désire et pas si lui le veux… Il dois ressentir son cœur battre plus vite par mon pouvoir suite au contact et à l’attraction de ma peau. Il dois ce sentir toute chose. Mes lèvres s’entrouvre beaucoup plus pour un sourire victorieux. Il était excité au plus au point. On pouvais apercevoir une petite bosse sur son pantalon. Comme c’est mignon… je ne lâche pas mon attraction pour lui parler comme s’il était dans un rêve éveillé. Je sens mon envie monter aussi… vu la situation, un homme qui ce soumet de son plein gré, m’excite beaucoup généralement. C’est sans perdre une seconde que je m’approche en le dévorant du regard. Mon regard devin beaucoup plus violet rosé. La succube étais conquise par le choix de cet homme. Je prends ses poignets doucement et le couche sur le lis pour l’attacher affin qu’il ne bouge plus. Je voie qu’il tente de ce libérer et un petit rire s’échappe de mes lèvres pulpeuses.

«  Non mon mignon tu ne peux pas t’enfuir, je vais te faire goûter à des plaisirs dont ton subconscient n’aurais même pas songé »


C’est sur c’est mots que je vais chercher quelques petits joujoues que j’affectione beaucoup. Enfin de base je suis plus violente, j’aime faire mal pour le plaisir de l’autre personne… mais cette fois je vais lui faire goûter à la joie de la frustration, du plaisir infini une fois que celui-ci est au plus haut et qu’on lui offre ce cadeau de le libéré. Je reviens vers le lit en souriant toujours satisfaite du spectacle que j’avais devant moi. Je m’approche pour déposer la plume le long de son cou, de descendre tous doucement pour qu’il ne rate pas une seconde de la douceur de la plume. Mon chemin continue le long de son échine pour venir un peu plus bas… mais pas près de l’objet du désire… Non c’est le but que celui-ci ne sois pas toucher pas encore tous du moins. Je sens son excitation s’accroire autant que mon envie de le dévorer la tous de suite, mais ce ne serais pas drôle. Je peux sentir son cœur battre vite, sa respiration saccadé… un véritable délice. Je me lèche la lèvre avec sensualité alors que je frôle du bout de mes lèvres les siennes venant avec ce contact aussi légé sois t’il un soupire brûlant. Je voulais faire naître en lui le brasier, la fièvre brûlante comme il ne l’avait jamais connue. Je reste au dessus du jeune garçon continuant de passer ma plume, mais de plus en plus doucement pour qu’il frissonne de plus en plus alors que viens poser des glaçons sur son ventre et son torse descendant presque à son entre jambe. La fièvre que je viens de lui donner dois normalement faire ressortir le désire qu’il éprouve ainsi que la frustration de ne pas pouvoir y accédé. Je le laisse comme ça un moment avant passer un de mes doigt avec mon toucher magnétique et fiévreux sur son cou puis juste à coté des glaçons pour tous accentuer.

« Je doute que tu veuille me résister mon mignon… une fois fini tu en redemandera assurément »

Je ne suis pas présomptueuse au non je suis juste consciente de mon pouvoir et de mon attraction une fois qu’il sais passer un acte charnel avec mes partenaires. Nous avons un lien indescriptible qui les obliges à me respecter… pas à me vénéré non … juste à me mettre sur un autre stade que les autres femmes et il en redemande souvent. Ce qui fais d’eux plus tard des repas quotidien… Même si je ne fais plus cela depuis des années.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 487
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mar - 19:20
Je frisonne me retrouvent allonger et attacher alors que j'essaye de tester mes liens je rougis mordillant ma lèvre a ses paroles, parce que ce n'est pas forcément une envie de fuir non en fait je crois que je suis bien là peut-être même un peu trop pour mon propre bien.

-N... Non, je ne veux pas partir.

Je rougis détournant la tête gênée de mes paroles avant de foisonner et me cambre au passage de la plume frissonnant alors que je voulais plus, mais je reste calme bien que ce ne soit pas le mot que j’emploie au vu de mon cœur qui s'emballe et ma respiration haletante a chaque passage de la plume. Je ferme les yeux tirant légèrement sur les liens de mes bras en sentant le glaçon sur mon torse descendre doucement beaux coups plus bas. Je me cambre un peu plus gémissent de plaisir ne pouvant plus le retenir mordille ma lèvre inférieure rapproche mon visage du tien pour pouvoir approfondir le baiser qui n'arrive pas à part ce léger baiser ce qui me fit grogner légèrement de frustration. J'ouvre les yeux pour la regarder les yeux assombris par le désir et le plaisir enivrant que je ressentais jusqu'à maintenant et si je suivais mon insten j'en demanderais encore plus oh oui, je crois que c'est bien la première fois que je ressens quelque chose comme cela avec une femme. Je rougis à ses nouvelles paroles gênées sachant que je savais au fond de moins qu'elle avait raison tout comme là mon corps réclame encore se tendant dans sa direction sans vraiment être contient de le faire.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mar - 22:39
Voilà une scène que j’affectionne particulièrement… avoir une personne à ma merci est surtout qu’il ce donne à moi de son plein grès. Même si dans un sens je l’ai payé je pense qu’il ne sera pas dessus de ce que je lui réserve. Car je ne coucherai pas avec lui… au non je vais lui faire croire je vais le faire divaguer, aimer, en vouloir plus jusqu’ a le possédé tous entier sans pour autant lui faire du mal. Je sens qu’il frissonne déjà alors que je l’attache. Une fois fait je viens titiller ses sens avec une plume et je sens son corps frissonner de plus en plus son souffle devenir saccadé et de petit cris ce fond entendre. Quelle satisfaction pour elle. Elle continue avec une tous autre sensation l’éternel opposé de l’autre le froid. Il semble tous autant aimer. Je sens son corps ce cambrer sous chaque passage de mon jouer. Mon sourire s’élargis pour lui toucher légèrement les lèvres sans pour autant l’embrasser. Je sens qu’il tire sur ses liens et qu’il en veux bien plus comme je l’avais prévue. Ses yeux était pleins d’envie de désire pour ma personne. J’en étais toute émoustiller comme à chaque fois. Je commence alors à le mettre à nu littéralement. Je voie son appendice génital en proportion avec l’homme que j’ai devant moi. Il était bien droit est attendais que ça qu’on s’occupe de lui. IL était aussi impatiens que son propriétaire qui arrêté de ce mordre la lèvre. Je me lève alors du lit pour aller déposer ce qui me reste du glaçon puis ramène un anneau qui accentue les désire de son porteur une fois activé. Comme ça va être frustrant que je ne le satisfait pas moi même. Une fois l’anneau placer on pouvais voir les effet tous de suite. Mon sourire coller sur mes lèvres je me pose sur son torse le dévorant du regard. Je suis si près mais pourtant si intouchable comme c’est frustrant pour lui, mais tellement délicieux pour moi. Je me nourrie de son désire toujours plus croissant, mes yeux toujours rose violet. La succube rêver de ce nourrir la tous de suite … mais non pas encore, pas avant qu’il soiit préparer et qu’il n’y est aucun risque pour lui.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 487
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 12:12
Je me cambre sous la sensation du froid frissonnant de plaisir en voulant à la fois plus et moins quelque chose que je ne saurais expliquer comment une bataille intérieure qui se déroule en moi, me fessant durcir un peu plus. Je gémis encore sous son léger touchait tirant sur le lien pour vouloir plus de choses que je dirais qui ne va pas se produire, mais c'est comme un réflexe bien que je ne suis pas habitué à demander, je suis plutôt à rester à ma place. Je ferme les yeux quelques secondes mordillant encore et toujours ma lèvre inférieure, une chose que Peter n'aime pas que je face et pourtant, je ne peux pas m'en empêcher bien au contraire. Je la regarde se lever et poser le baque de glaçon regardent avec curiosité ce qu'elle avait dans les mains penchantes la tête sur le côté la respiration saccadée.
Je lâche un petit cri de surprise me cambrant tire sur les liens sous la sensation que cela me prodiguait, je ferme les yeux pour les rouvrir pour la regarder sans la quitter du regard gémissant. Je sens que je ne vais pas tenir très longtemps. Je gémis de plaisir rejette la tête en arrière.

- Hum oh mon dieu, plus je... besoin...

J'ai peut-être parlé pour ne rien dire sachant que mon cerveau n'est plus connecté à la réalité alors je termine ma phrase par un long gémissement qui voulait en dire long sur mon état actuel d'esprit.

Spoiler:
 
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 22 Mai - 21:09
Je sens bien toute l’excitation qui émane de lui. IL est trop mignon n'empêche dans cette position de soumission. Je continue de joué avec mes glaçons et ma plumes et tous autre objet le faisant grimpé au rideau. Je suis de base fan de chose plus trash, voir même plus sanglant... mais avec lui je ne le peu pas c'est pas loup comme mon ex compagnon de vie. C'est un humain. Je suis très heureuse de lui faire goutter ça. Je suis sur qu'une fois fini il en redemandera. Je suis capable de tous même de le pénétré si ça peu lui faire monté dans les tours. Je sens sa fièvre monté en voyant son corps ce cambré, sa bouche faire de petit couinement très intéressent et ainsi que sa manière de tirer sur les liens. Je souris un peu plus en le détachant et sans difficulté le mettre sur le ventre et le rattacher. Je savais qu'il était gué... qu'il aimer cette sensation, est bien il va l'avoir.

Une fois cela fais je pose mes doigts délicatement vers l’endroit de son plaisir tous en y rentrant un doigt puis deux. Je peux sentir son corps ce tendre comme un arc. Une fois que je sens qu'il est près je passe un god pas très gros en lui et fait des vas et viens tous en lui léchant le dos. Mon touché peux rendre dingue un surnaturel alors un humain je n'imagine pas .
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 487
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 15:35
Je crois que je n'ai encore jamais ressenti tout cela avec quelqu'un au part avant oh non-bien au contraire même avec Peter, c'est encore autre chose. Là, c'est plus brûlant plus fort, je n'arrive même plus à retenir mes cris et mes gémissements de plaisir. Je plane tellement loin. Je ne réalise pas tout de suite qu'elle me retourne, c'est quand elle me rattache à nouveau que je reviens un peu à la réalité avant de me perdre dans l'extase.

Je me crispe légèrement lorsque je sens ses doigts en moi en fouillant le visage dans les oreillers gémissent me détendant avant de pousser un gémissement bruyant alors quelque chose de dur s'enfonce en moi. Je ferme les yeux haletant avant de crier de plaisir rejettent la tête en arrière me cambrant.

- Oh mon Dieu, c'est tellement bon encore plus.

Je me pousse vers elle inconsciemment gémissent, halètent, frissonnent de plaisir comme jamais dans un état second.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 17:37
Je suis tous à fais dans mon élément. Je donne du plaisir, enfin non je lui donne l'extase. La meilleur de toute sa vie je pense. Je ne suis pas forcement une vantarde, mais je sais que de passé dans les mains d'une succube même une demis peut rendre fou n'importe qui... surtout un humain.
Je tente, teste plein de chose sur lui, je sais que ça va le frustrer puis le rendre fou de désire. Un truc que je ne lui donnerais pas. Je ne l'embrasserai pas... du moins pas temps que le moment de me nourrir arrive. Je suis à coté de lui, je peu voir sa tête, entendre ses gémissement, ressentir son désir et son envie au plus profond de moi. Dans c'est moment comme ça je me sens fier.

Une fois que je le retourne je commence à aller vers un endroit beaucoup plus sensible pour un homme. La prostate, quand va jouer avec c'est tous de suite un autre stade, doubler avec mes pouvoir vu que je le touche... J'ai peur qu'il ne tienne pas la cadence. Je souris en voyant qu'il ce cache avec l’oreiller tous en continuant mes va et viens en lui avec mes doigts.
Puis son plaisir ce décuple et je le voie ce cambré et gémir puis crier.

«  Si tu le désire, mais tu serai bientôt assez mure si je puis dire pour te récolter »
je garde mon sourire. Je ne pense pas que vu son état il puisse comprendre ce que je veux dire, une chance pour moi.

Une fois que je le sens bien pour lui prendre son flux énergétique, je le retourne de nouveau arrêtant tous ce que je faisais et me penche sur lui, les yeux violet/rose et l'embrasse au départ tendrement puis beaucoup plus sauvagement et surtout je devenais territorial, car du moment que je me nourrie de cette personne, un liens étroit, mais puissant ce forme entre la succube et sa proie. Il ne me verra jamais pareil. Mais cela aurais étais encor pire si j'avais partager le plaisir de la chaire avec lui.
Une fois que je sens qu'il est prêt je me décale et de la sors une fumé un peu bleuté et je sens que son énergie diminue dangereusement. J'avais oublier que c’était un humain... Je m’arrête pile à tant, mais je sens bien qu'il vacille et qu'il va sûrement tombé dans les pommes. Je sens ma pression sanguine augmenté par l’énergie qui à envahie mon corps. La succube étais contente, la louve compatissante et surtout désoler de l'avoir mis dans un état pareil. Prise de remord, je reste à son chevet jusqu'à l'a venue des secours.

" je suis désolé vraiment"
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 487
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 23:16
Je gémis de plaisir incontestablement, n'arrivant plus à me retenir. Je savais que si ça continue comme cela je n'allais pas tenir et que j'allais jouir. Oh oui, je me demande d'ailleurs si on peut mourir en jouissant ? Peut-être, qui sais? Surtout si c'est aussi intense que maintenant, cela ne m'étonnerait pas du tout parce que j'ai cette impression de me perdre à un point de non retour, à devenir une poupée de chiffon. Je continue de gémir, n'arrivant pas à comprendre ses paroles qui essayait de passer à travers ce brouillard de brume de désir où seul le début voulait dire quelque chose pour moi, du moins je crois.

Je lâche un léger gémissement de frustration lorsqu’elle s’arrête, voulant qu'elle continue ce qu'elle faisait. J'ouvre les yeux, sentant ses lèvres sur les mienne, avant de les refermer, gémissant doucement, approfondissant timidement jusqu'à ce que ça devienne plus brutal, n'arrivant pas à suivre. De plus en plus fatigué, je me laisse fondre contre les oreillers, soudainement tellement fatigué que je sombre dans un sommeil profond. Peut-être même plus car je me sens si faible soudainement que je n'aurais plus sû faire un seul geste, rien, alors je reste comme inerte, allonger là.


FIN
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-