AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

En quoi puis-je vous être utile ? [Lilith x Mathilde]

 :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 8 Jan - 18:22


En quoi puis-je vous être utile ?
Lilith ξ Mathilde

« Douce Mathilde… N’aurais-tu pas oublié quelques choses ? »

« Quoi donc ? »

J’haussais un sourcil. J’adore Hjørdis mais depuis mon réveil, il me fait un peu trop moral. Je déteste qu’on me dise quoi faire, quoi mettre ou encore comment me comporter. Je fais jamais ce que m’ont dit et ce n’est pas à 501 ans avec 268 ans  de sommeil, que je vais changer, notez le bien. Alors qu’il affiche un sourire comme pour oser se moquer de moi, je sentais mon courroux montait à mes joues.

« Je vous ai acheté des robes d’actualités, celle-ci est bien… démodée. »

« Ecoutez-moi bien, Lord Erikssen. Je mets ce que je veux. Cette robe n’est peut-être plus d’actualité comme vous aimez le prétendre, mais vos robes que vous m’avez achetées sont bien…. Trop indécente pour une dame de mon rang. »

Cette robe je l’avais porté durant mes 268 ans de sommeil, elle était vieille c’est vrai… mais ces robes qui attendent porteuses sont… trop décolleté de devant ou de dos, trop courtes des bras ou des jambes, trop en dentelles ou encore trop…. Transparentes. Je ne peux mettre cela. Suite à ma réplique, je tourne sur mes talons et attrape mon chaperon violet foncé.

« Ne vous vexez pas, Mathilde. J’essaie simplement de vous aider à vous faire à votre nouveau mode de vie. »


« Cessez de vous en faire pour moi. J’ai vécu neuf ans au coté d’un homme qui me maltraiter, et ce n’est pas cela qui m’a tué, au contraire. »

J’enfilais mon chaperon en parlant du pire moment de ma vie d’humaine. Je le regarde grimaçait admettant donc que j’avais raison.  Je lui glisse un délicat sourire. Il était tôt, mais je devais aller à cette boutique dont j’en étais la gérante. Au moins, cela occupait mes journées, de plus, j’aime les objets que je vends bien qu’aujourd’hui cela s’appelle des « antiquités » je sais qu’il y a 268 ans, la plupart aurait été des objets que j’aurai bien vu dans mon somptueux manoir, à Kavisto. Attrapant ma sacoche, je glisse mes mains sous ma grande cape violette après avoir posé la capuche sur ma tête.

« Bonne journée, Hjørdis. »

« Bonne journée, Lady de Kavisto. »

Lady de Kavisto. Une phrase qui ne veut plus rien dire. Je voulais retourner à mon village, mais Hjørdis m’a informé qu’il avait brulé, qu’il avait été rasé, qu’une rumeur racontait même que tous les habitants de Kavisto ont été tués par le roi. J’en ai versé une larme pour chaque habitant, la laitier, le forgeron, le boulanger, la fleuriste…. Tous ne méritait pas cela, et pourtant… Et ceci est bien la faute d’une et unique personne. Julian. Et il le paiera.

Je marche dans les rues encore sombre d’Oslo. Même les routes ne sont plus celles ce qu’elles étaient autrefois… Tout m’est inconnu… J’arrive enfin  à la boutique, j’ouvre la porte et en y entrant je laisse la capuche tombait dans mon dos. Je range mon sac dans l’arrière boutique gardant mon chaperon sur les épaules. Je passe la moitié de ma matinée à ranger la boutique, en fait, je l’organisais selon mon envie, et non selon l’envie de Hjørdis. Que ça lui plaise ou pas, c’était ainsi. Puis, tout d’un coup, j’entends des pas avançant vers ma boutique, instinctivement, je mets la capuche sur ma tête. Il est 10h00 passé et donc il fait bien jour. Lorsque la cliente à refermer la porte, je rabaisse ma capuche et me tourne vers elle.

La boutique était éclairée par des petites lumières en forme de chandelle accrochée au mur. Bien que la boutique reste sombre cela donne un coté plus ancien.

« Bonjour et bienvenue dans ma boutique. En quoi puis-je vous être utile ? »

J’accompagnais ma phrase d’un simple sourire.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Jan - 19:13

Allongée dans mon lit, je revois les derniers mois défilés dans ma tête. J'avais retrouvé mon géniteur, mais celui-ci n'avait été d'aucune utilité en ce qui avait trait à retrouver mes pouvoirs si précieux. De plus, ma soeur ne semble vouloir rien faire pour changer notre condition et tout ça m'exaspère. Comment peut-elle croire qu'en vivant comme une humaine, elle sera mieux? Il n'y a rien de mieux à leur misérable existence. Ce sont des êtres faibles et sans défense et je ne supporte pas d'être comme eux, sans pouvoir avoir un seul contact avec l'en-dessous. Je repousse les draps, passablement énervée d'avoir commencer à ressasser tout ça dès le matin.

Tout en me préparant une bonne tasse de café, en sous-vêtements dans la cuisine, je revois le visage d'Aedan et un petit sourire vient alors se dessiner sur mes lèvres. Celui-là pourrait être la clé pour résoudre tous mes soucis et je n'ai pas l'intention de le laisser me filer entre les doigts. On n'échappe pas, à une Syclista.

Une fois mon saut à la douche fait, j'enfile une robe noire simple et remonte mes cheveux en un chignon bas, comme ils sont encore assez courts. Mes plans de la journée sont plutôt simple : trouver un nouvel objet pour la décoration de mon appartement. Je veux quelque chose d'unique, de cher, de remarquable, d'antique ! C'est donc pour cette raison que je me dirige vers une boutique d'antiquité que j'avais remarqué il y a quelques temps sans trouver le temps d'y mettre les pieds.

Je pousse finalement la porte du magasin et la referme derrière moi. L'ambiance sombre me plaît directement. Tellement qu'un sourire vient trouver sa place sur mes lèvres alors que je m'avance un peu plus dans la boutique, le bruit de mes talons sur le parquet se répercutant sur les murs. Mon regard se pose vers la jeune femme qui s'avance vers moi et je remarque sa tenue ... Très en thème avec le magasin. Est-ce voulu ? Probablement, je ne dis donc rien.


- Bonjour, je cherche quelque chose pour ajouter une touche unique chez moi.. Peut-être quelque chose comme un vase ou un miroir .. Je ne sais pas trop ce que je recherche en fait.

Autant être honnête là-dessus. Surtout que j'ai vu que c'était des antiquités surnaturelles, alors peut-être pourrais-je être surprise de ce que je peux trouver ici.. Et de toute façon, cette femme n'est pas là pour me juger, elle n'a pas intérêt d'ailleurs, mais elle est là pour me conseiller et pour m'aider, non ? Alors qu'elle le fasse, tout simplement.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 983
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Mar - 15:42
Sujet abandonné suite au possible changement de personnage de la part de Mathilde
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP abandonnés-