AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Je vous prendrais un abonnement - Aedan

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 31 Mai - 19:16
Parfois vous vous levez avec cette drôle d’impression que la journée va mal finir... Pourtant je n’ai pas fait grand-chose j’ai glandé chez moi avec un petit joint histoire d’être détendu pour ma soirée de boulot, je ne suis pas une drogue, mais j’aime bien fumer un petit joint pour me détendre, surtout avec mon frère dans les pattes... J’ai franchement besoin d’être détendu pour arriver au boulot et faire mon taffe sans me soucier de lui... Et puis y à ce Barman, Owen qui me tape plutôt régulièrement sur le système... Mais je l’aime bien ce con malgré tout ! Il est chiant, mais je dois avoir un côté un peu maso, je l’aime bien ! On passe notre temps a se chamailler et parfois même c’est assez violent, mais je ne peux pas le nier j’aime ça, je suis quelqu’un qui aime l’action, qui aime ce battre alors avoir quelqu’un dans les pattes qui me tiennent tête ça à comme un petit gout de défit et ça m’excite !

Enfin soi, malgré tout je me sentais encore sur les nerfs ! Mais il était l’heure d’aller au boulot et je m’y rends malgré tout, la soirée fut rude ! J’ai vraiment fait tout mon possible pour rester calme, ne pas faire un scandale dans la boite... J’ai une forte tendance à me faire remarquer et ça plait pas trop aux bosses alors quand je peux prendre le plus possible sur moi je fais au mieux ! Mon service terminer je ne me fais pas prier pour quitter le bar, mais à peine sortit je remarque une bagarre, tout ce qui me fallait pour évacuer mes nerfs a vif ! Les deux personnes ne comprennent pas ce qui leurs arrivent, mais je me retrouve à me battre avec eut, l’un deux est Ko rapidement, mais l’autre est costo et je me retrouve à prendre des coups, merde... Mon arcade explose carrément, je sens le sang couler et m’obstruer presque la vue et c’est ainsi que je me retrouve aussi après d’autres coups... Je décide de faire le mort, une fois le type barrer, je me redresse et me rend à l’hôpital alors qu’il est 3 h du matin... Les urgences ne sont pas submergées. Une infirmière vient me faire asseoir, je ne me pleins pas, mais elle décide de me faire prendre en charge pour au moins me recoudre l’arcade, je suis encore sous adrénaline, je ne sais pas encore exactement les dégâts.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 2:38


Ce soir je suis de garde, juste après avoir passé une journée de folie. À croire que ça manque clairement de personne dans ce putain d'hôpital. Parfois je me demande si le directeur a bien tout en main. Est-ce réellement humain d'enchainer autant de garde ? Je ne crois pas. Mais je ne vais pas me plaindre. Non, parce que je ne suis pas de ce genre-là. Je ne suis pas un geignard comme peut l'être Liorah ou toutes ces nanas qui bossent ici. Sans compter les mecs. Eux c'est pire, j'aurais presque honte d'être du même sexe qu'eux lorsque je les vois agir. Lourd et geignard... Le combo parfait.

Bref quoi qu'il en soit, vu l'heure où il est, il ne reste pas vraiment beaucoup de monde à l'hôpital. En plus le lieu est très calme... Tout le monde dort. Il n'y a pas de pleine lune, donc pas de loup à gérer... De ce côté-là, le fait d'être un sorcier m'aide vraiment souvent. Dans la partie surnaturelle en tout cas c'est le calme plat... Je me décide donc d'aller de l'autre côté et c'est là que je vois qu'il y a un peu plus de mouvement. En même temps les êtres humains sont un peu plus cons en général... Ça ne m'étonne pas. Les rois pour se blesser seuls. J'entends alors quelqu'un râler et je tire un rideau pour y voir une infirmière qui semble avoir mal piquer quelqu'un à l'arcade dégoulinant de sang.

-Qu'est-ce qui sa passe ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Juin - 10:33
L’infirmière m’emmène alors dans un box pour pouvoir me poser une perfusion d’antidouleur, je n’en ressens pas particulièrement le besoin, mais elle m’affirme que se sera vraiment mieux pour me recoudre, je la laisse donc faire, mais je ne sais pas si c’est parce qu’elle et pas doué ou que j’ai des veines de merdes mes c’est la deuxième fois qu’elle me rate ! Je n’ai franchement plus envie qu’elle m’approche ! Elle me dit de me calmer et finit par enfin poser sa fichue perfusion, je ne compte pas me retrouver avec une cicatrice horrible si elle me recoud mal alors dès qu’elle prépare le matériel je lui dis clairement que je ne veux pas que se soit elle qui me recoud... Que si elle me touche a nouveau je hurle tout simplement comme un gosse mal élever ! Quelqu’un vient à mon secours très certainement après avoir entendu mon mécontentement ! Il demande alors ce qui se passe ici et je vois l’infirmière se ficher, une nouvelle ? Enfin en tout cas je ne me gêne pas.

« Elle c’est pris à trois fois pour me foutre une simple perf’ je ne veux pas qu’elle touche a mon arcade ! Je ne veux pas rester défiguré à vie ! »

Je remarque alors que le type à une cicatrice sur le visage.... Oups... Enfin il doit mieux comprendre que qui conque alors que je ne veux pas d’une cicatrice toute moche !
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Juin - 20:13



Je veux bien qu'on soit aux urgences et que ça bouge toujours un peu à ce niveau-là, qu'il y a toujours des voix, du mouvement et surtout parfois des cris, mais là, c'est relativement calme, sauf une personne qui gueule pour je ne sais quelle raison. Je m'empresse donc de partir vers la source du bruit, on ne sait jamais ! Parfois il y a des gens incontrôlables et on ne sait jamais comment un patient put réagir, être a deux, parfois même plus n'est pas plus mal. Lorsque j'ouvre le rideau je peux simplement voir une infirmière l'air un peu con et un patient ensanglanté hurler comme un porc qu'on égorge. Je relève alors les sourcils tout en demandant ce qu'il se passe... L'infirmière n'ose pas réellement me répondre, mais le... Là ? Patient s'en charge. Mon regard se tourne lentement vers la personne dont j'ignore encore le sexe aux vues de ses traies fines, mais de tout le reste qui sort plutôt de façon masculine et me retiens de plisser légèrement les yeux en l'entendant.

-Les gens défigurés vous posent un problème ?!

Je jette un coup d'oeil à l'infirmière et lui fait un signe de tête.

-Je m'en occupe, on dirait bien que cette personne semble avoir un petit problème avec les personnes de mon genre...

Je la laisse sortir et retire à nouveau le rideau, je saisis alors des gants que j'enfile avant de fixer la personne de façon froide.

-Et moi ça ira où vous avez peur que je vous contamine avec mon visage ?

Je le comprends, ou la comprends, j'en sais trop rien. Etre défiguré, j'aurais tout fait pour que ça ne m'arrive pas, mais.. Je n'arrive pas à me retenir. Après tout, j'ai l'impression que cet personne m'attaque directement.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Juin - 21:58
Je ne veux pas que cette infirmière me touche, c’est tout à fait mon droit de toute façon ! Nous avons le droit de choisir notre médecin, alors pourquoi pas notre infirmière ! Apparemment mes crie on alerter quelqu’un et je suis donc assez soulagé de savoir que je ne serais pas obligé de passer entre les mains de cette bouchère ! Je me dis alors que c’est mon sauveur... Mais je me rends alors très vite compte que ce n’est peut-être guère mieux avec ce type qui a l’aire de ne même pas savoir comment me genré.... Et en plus il a l’air de faire une fixette sur ce que j’ai dit... Je n’étais pas censé savoir qu’il avait une cicatrice sérieux, il devrait être content c’est pas ce que j’ai vu en premier chez lui ! Et je soupire à sa question.

« Non aucun, mais je n’ai pas envie de le devenir ça peut se comprendre, non ? »

Je le laisse congédier l’infirmière, et moi j’ai envie de dire.... Qu’il a l’air d’avoir un problème avec les personnes de mon genre aussi ! Je le regarde alors.

« Je n’ai aucun problème ! »

Je reste calme, mais mes paroles son dites avec aplomb, je ne vais pas me laisser démonter, non de dieu ! Je grogne un peu à sa phrase, non, mais il insiste !

« Bon ça suffit oui ! Je n’ai pas de problème avec les gens différents je le suis moi-même alors merde ok ! »

J’ai plutôt l’habitude de cacher ma différence, mais ce type me sort carrément des orbites avec ses remarques ! Il n’est pas là pour disserter sur sa cicatrice ou celle que je risque d’avoir ! Il est justement là pour m’éviter ce problème... Alors qu’il fasse son taff...
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Juil - 1:47


On a souvent des problèmes avec les petites nouvelles et celle-ci ne fait pas exception. Elles doivent encore apprendre... C'est normal, mais moi je n'ai pas assez de patience parfois pour tenir. Disons que ma vie depuis dix ans n'a plus rien e libéral... Du coup était traité comme un objet, un esclave... Ne vos donnes pas forcément envient de sourire à tout va. Non au contraire, ça ne met pas les nerfs au repos non plus. Bref je viens au secours de ce patient, même si finalement je me dis que j'aurais mieux fait de m'abstenir. Son ton, sa façon de me regarder et ses remarques ne me plaisent absolument pas. Lorsqu'il me dit qu'il ou elle n'a aucun problème avec ça, mais qu'il ou elle ne veut pas que ça devienne son problème... Ma tête se hoche légèrement finalement. Il commence à s'exciter sur le fait qu'il n'a aucun problème et je retiens un sourire en coin. Voilà comment pousser les gens à bout. J'enfile donc mes gants et commence à prend mon désinfectant et lui pense la tête pour commencer à désinfecter la zone et la nettoyer également puisqu'elle semble avoir fait ça un peu comme de la... Merde, soyons franc.

-Vous n'auriez entièrement aucun problème avec la différence, vous n'auriez fait aucune de ses remarques.

Et j'appuie un peu plus fort mon coton. Non pour lui faire bien mal, je suis un bon infirmer, même s'il me tape sur le système... Je suis là pour mon taff et je le fais.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Aoû - 18:12
Ce mec vient à mon secours, mais j’aurais clairement préféré que quelqu’un d’autre entende mes plaintes... Enfin déjà il a l’air bien plus compétent que l’autre... On ne peut pas tout avoir dans la vie hein ! J’essaye alors de lui faire comprendre que je n’ai pas de problème avec la différence, après tout lui c’est qu’une cicatrice, OK c’est sur le visage, ça se voit c’est claire, mais franchement y a plus moche, y a des personnes bien plus défiguré que lui ! Lui on dirait juste qu’il a fait la guerre ou je ne sais qui d’autre, ça lui donne un air sombre, dur, guerrier quoi... C’est même presque sexy ! Mais apparemment je me suis mal exprimé... Et il a mal pris mes propos alors que je lui ai simplement fait comprendre que je ne voulais pas risque d’avoir une cicatrice moche sur le visage et je pense qu’il est bien placer pour le savoir... Je ne vois pas où était le mal dans mes propos en fait... Mais bon je ne suis pas forcement très douer en relation humaine alors bon... Il me fait alors comprendre qu’il est énervé par sa non-délicatesse ! Mais bon je suis plutôt dure au mal ayant plutôt l’habitude de tout ça... Alors je ferme ma gueule là-dessus... Mais quand il insiste sur la différence, ça me tape aussi sur le système...

« Quelle remarque ? J’ai juste fait observation et une supposition ! Je n’ai pas dit que vous étiez moche ou je ne sais quoi d’autre ! Je dirais même que vous portez très bien cette cicatrice ! Elle vous donne un certain... Charmes... Enfin bon ! Moi je sais très bien qu’avec ma gueule ça n’ira pas ! »

Je suis encore bien trop androgyne pour avoir la gueule marquée par une cicatrice !
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 12 Aoû - 20:05



Parfois... Je ferais mieux de me retenir d'avoir envie de bien faire mon travail. De donner bonne réputation à cet hôpital. Parce que ouai des fois je tombe sur des gens comme cette personne qui me casse légèrement les couilles et me met rapidement de mauvaise humeur. Mais... Je tente toujours de faire quand même attention et me maîtriser du mieux que je peux. Et puis si je peux remettre tranquillement mes collègues en place, ça me va aussi ! Je ne suis pas con, je sais que ça parle dernière mon dos, mais rien à foutre, je sais ce que je vaux. En tout cas je l'envoie voir ailleurs au lieu de continuer à faire des conneries alors que je me prends légèrement le bec avec le patient. Je m'occupe quand même de lui, pas en délicatesse, mais toujours mieux qu'elle. Je finis par baisser les yeux lorsqu'il me dit que ça me va bien, mais que sur lui ça n'irait pas. Je le regarde donc un moment et relâche sa tête en prenant mon aiguille et du fil, petite chose que je prépare pour faire les quelques points dont il va avoir besoin.

-Parce qu'on ne serait pas dit de quel sexe vous êtes ?

Je lui jette un coup d'oeil. Oui je suis plutôt cash et direct, mais ça se remarque bien vite. C'est presque troublant et puis... Je tente de me calmer, je vais éviter les mauvais rapports, alors autant ce concentré à faire semblant de me concentrer sur cet individu qui m'énerve quelque peu.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Sep - 19:41
Je suis déjà quelqu’un au sang chaud, je me bats facilement c’est pas pour rien que je finis pire que régulièrement amocher et donc parfois ici... Mais je n’avais jamais eu affaire à ce type... Il est aussi bourru qu’un porc-épic... Et aussi délicat qu’un éléphant... Et je suis déjà sur les dents, mais en plus je me sens limite agresser pars lui... Mon dieu il a de la chance que je sois trop mal en point pour m’énerver à nouveau ! Il me décocher assez franco, le faite qu’il ne sait pas dans quelle casse me mettre, est-ce que cela me choque, non pas vraiment, mais avec ma journée j’avoue que cela me fou un peu en rogne... Pourtant j’ai essayé d’être aimable... Enfin bon...

« Si on veut... Même si je me bats souvent, on va dire que j’ai le physique de l’emploi.... »

Du coup forcément une cicatrice ferait un peu tache...

« Enfin vous n’avez même pas retenu mon compliment... »

Je suis un peu vexé après tout, je lui est quand même dit qu’il était mignon, enfin a ma façon, remarque il n’est peut-être pas branché mec, ou enfin vu qu’il ne sait pas dans quelle casse me mettre cela a peut-être refroidit tout envie de céder à des compliments... Tant pis pour moi... Je me laisse faire pour les soins... Je suis pas vraiment douiller donc bon.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Sep - 20:51


Le truc c’est que je fais face à un patient au sang chaud, pas besoin de pouvoir magique pour le voir. Le problème ? C’est que je peux l’être aussi. Je le suis aussi en fait. Sauf que la je suis au travail. Je peux donc me prendre un rapport. Est-ce que cela mon gène réellement ? Pas tant, mais je suis un bon infirmer, je le sais, alors ça me ferait légèrement chier. Sinon ça aurait été fait depuis longtemps que je lui aurais répliqué autrement. Je ne réponds donc rien et me contente plutôt de poser une question sans tact et délicatesse, je l’avoue, mais tout ça ce n’est pas ce qui me caractérise le plus. Plus maintenant en tout cas. Je me contente donc de préparer l’aiguille.

-Le physique de quel emploie ?

Puisque là on parlait se cicatrise sur son visage. Et il me dit qu’il a le physique de l’emploi. Sauf s’il fait référence à ma question et donc que son physique ne permet pas de l’identifier, je lui jette un regard et me met finalement face à lui. Je souris finalement en coin en l’entendant.

-Je ne suis simplement pas un mec qui se laisse avoir par un petit compliment…

Ni à remercier d’ailleurs. La drague, la séduction, la baise. Oui. Mais avec un peu de persévérance. À voir s’il l’est, persévèrant lui. Je lui pense alors légèrement la tête et commence à planter l’aiguille dans son arcade.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Sep - 17:39
Parfois je me demande réellement si je fais partie de la même planète que tout le monde... Je ne suis pas comme tout le monde et quand je parle j’ai souvent cette drôle d’impression de n’être compris par personne... Pourtant je cause bien la même langue qu’eux, aux dernières nouvelles... On parle de cicatrice depuis le début, et c’est bien de cela que je parle encore même si lui ne sait pas dans quelle casse me mettre, mais ça j’ai envie de dire c’est son problème... Moi je sais que je m’identifie en tant qu’homme point à la ligne !

« Celui de me trimballer avec une cicatrice sur la face. Sur vous ça fait viril, chez moi ça ferait tache, vous ne pensez pas ? »

Mon corps à jamais était mon meilleur ami... Mais depuis l’opération et les hormones, je m’y sens beaucoup mieux, j’arrive a me trouver beau, j’aime l’idée que se corps s’harmonise de plus en plus, alors l’idée d’y trouver une cicatrice qui n’irait pas avec mon visage encore fin... Me donne la nausée ! Je lui fais alors part que je suis un peu vexé par le fait qu’il n’ait même pas relevé mon compliment... Ce qui a l’air de plutôt l’amuser... Petit compliment ?

« Petit compliment ? Avant d’envisager de vous offrir autre chose, il faut bien que je sache de quel bord vous êtes ? Si je vous annonce franco que je vous mettrai bien dans lit, alors que vous êtes hétéro, je pense que je risquerais d’être dans un plus mauvais état que je ne le suis déjà, non ? »
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 13:46


Le ton est monté assez rapidement entre cette personne et moi, pourquoi « cette personne » ? Parce que je ne sais pas encore où la mettre et ça m’énerve légèrement. Depuis que j’ai perdu le contrôle sur ma vie, il y a 10 ans, je déteste ne pas avoir le contrôle sur les autres choses et là… Il me fait perdre un peu le contrôle et je n’aime pas ça. Tout ça pour dire que ça me perdre l’idée première de notre conversation et je fronce légèrement les sourcils lorsqu’il me dit qu’en gros j’ai la gueule d’un mec à cicatrice. Que j’ai le physique de l’emploi, il me le confirme par la suite une nouvelle fois et lorsqu’il me demande mon avis sur son physique, je hausse les épaules.

- Pas forcément, ça peut aussi vous donner ce petit air mec que je vous rechercher.

Parce que même s’il m’a déstabilisé au départ, je comprends bien que c’est surement une femme qui veut devenir un homme, sinon elle serait plus féminine que ça. Bref tout ça pour dire que je commence à le recoudre alors qu’il se vexe que je ne relève pas son compliment. C’est là qu’il y est allé un petit peu plus franco et je pique pour lui faire penser à la piqure et d’arrêter de s’agiter.

-Je suis bisexuel, mais je reste quelqu’un de pas facile, donc…

Je lui lance un regard et continue de piquer pour recoudre, me concentrant sur ça. Je tente d’être plus « social » tout simplement. Histoire d’avoir une bonne note si jamais il doit laisser son avis client. Aller Aedan ce n’est pas bien compliquer.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Sep - 18:29
L’infirmier avait plutôt mal pris ma remarque sur la cicatrice et il me l’a fait clairement comprendre à sa manière d’interagir avec moi... Mais je crois qu’il comprend un peu plus ou je veux en venir et il est un peu moins... Agressif ce qui me détend moi aussi ! Après tous les infirmiers, son censé être calme pour pouvoir calmer leur patient... Donc bon. Enfin bon l’incident est en cours de réparation on va dire.... Il me dit même qu’une cicatrice pourrait peut-être même me rendre un peu plus virile... J’ai quelques doutes là-dessus après tout, je garde un visage assez fin est androgyne, je pense que cela ferrait bien plus tâche qu’autre chose.

« Je garde un visage assez fin, donc je ne sais pas trop. Vous vous êtes tout en muscle, un visage viril de base... »

Je suis un peu vexer sur le faite qu’il ne relève pas mon compliment, je ne peux pas le nier... Je n’aime pas trop être attaché aux gens, les liens sociaux ce n’est pas mon truc, mais j’aime bien m’amuser... Alors bon j’aime bien quand une personne remarque un peu les compliments, car cela me permet de savoir si je peux approfondir ou pas, du coup je lui dis assez clairement... Et au final il m’annonce clairement qu’il est bisexuel, mais qu’il ne se laisse pas facilement appâter.

« Je ne suis pas facile, j’aime juste m’amuser c’est pas pareil. Faut se détendre dans la vie quand même. »

J’encaisse l’aiguille, mais j’avoue que je ne suis quand même pas au plus grand de ma forme, je sens l’adrénaline retomber doucement, mais surement et ça fait mal...
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Sep - 21:10



Je prends sur moi, voilà le seule putain de défaut de mon travail. Prendre sur soi. Pour quelqu’un comme moi, pour un masque comme les miens, c’est demander la lune ce genre de chose ! Réellement. Mais je le fais, parce que je suis habitué de toute façon à tout ça. Je m’occupe donc uniquement de sa cicatrice et du travail de merde qu’à effectuer la nana avant moi. Il semble avoir des doutes sur le pouvoir d'une cicatrice et mes épaules se haussent doucement.

-Justement, tout est trop lisse, trop féminin, un peu de cassure dans ce paysage parfait et ton féminin apporte quelque chose de plus bad boy, plus sale, plus… Ouai, masculin.

Il me complimente ensuite et je ne le relève pas forcément, c’est là que je vois que ça le vexe et ça pourrait presque m’amuser si je n’avais pas un rôle à tenir ! Je commence donc à recoudre ça en lui répondant que je suis bisexuel et lorsqu’il me dit qu’il faut s’amuser dans la vie, je suis d’accord, mais je ne le laisse pas paraître. À la place, je plante l’aiguille pour lui faire « mal » et le faire taire surtout. Au bout de quelques minutes je retire mes gants.

-C’est fini, il va falloir que vous passiez à l’accueil remplir quelques papiers, vous pouvez rentrer chez vous en tout cas, comme aucun médicament n’a été utilisé, sauf si… On vous en a donné ? Sinon ça va . Pas de vertiges du à la douleur ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Sep - 18:31
Cet infirmier est assez bizarre, mais au final il ne me déplaît pas, oui je suis assez maso, mais ça, c’est pas nouveau en faite, j’aime bien me prendre la tête, me battre et tout ce qui en a rapport avec ce compliquer la vie ! Et ce type à l’air aussi compliquer pour moi et cela me plait en fait ! J’aime bien sa façon d’essayer de me convaincre qu’une cicatrice ne serait pas forcément un mal, je lui souris alors.

« Un jour qui sais, mais pour l’instant si je peux l’éviter ce serait cool. »

Après mon compliment j’essaye d’insister un peu... Mais on va dire que le poisson ne mord pas vraiment à l’hameçon... Dommage, un peu de détente ne m’aurait pas fait de mal... Enfin remarque mon corps aurait peut-être bien besoin de repos, donc je n’insiste pas, du coup, mais je pense que si je le croise je ne me gênerais pas !

« Non pas de médicament, non ça va aller... Je n’en ai pas l’air, mais je suis assez solide. »

Je lui offre un sourire, et descends de la table d’auscultation, une fois sur mes deux jambes, mon corps me fait comprendre qu’il a pris quand même des coups... Et que j’ai franchement besoin de repos !

« Merci, et puis peut-être a un de ces jours. »

Je lui offre un sourire et essaye de faire comprendre à mon corps qu’il est tant de se mettre en mouvement.

(jte laisse conclure )
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveur
Localisation : PNC
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 158
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Sep - 16:19



Finalement même si ça a très, très mal commencer entre nous, là je lui décroche tout de même un sourire et je me dis que c’est dans la poche ! Que du coup, si jamais, je n’aurais pas de mauvaise note, il me dit finalement que peut-être qu’un jour il aura une cicatrice, mais que pour le moment il préférait éviter, je lui jette un regard et hoche du coup simplement la tête. Je finis de le soigner tout en même temps que lui tente de me draguer. Je réponds plus ou moins, mais je n’ai pas réellement la tête à ça je dois dire. Je finis donc simplement de le soigner et une fois fais je lui fais le petit topo habituel. Il me confirme qu’il n’a rien pris et lorsqu’il se remet debout je vérifie rapidement d’un coup d’oeil que tout va bien et ça a l’air… Il faut toujours un petit temps pour s’en remettre. Ma tête se hoche légèrement.

-Très bien, bonne fin de nuit.

Je le regarde lorsqu’il me dit qu’on verra peut-être un autre jour et j’esquisse un faible sourire, pour continuer dans la bonne note avant de quitter l’espace que constituent tous les rideaux autour de nous et d’aller ailleurs, là où on a besoin de moi.


FIN
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-