AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une belle journée ou pas [Pv Aedan]

 :: Notre belle Capitale :: Le centre d'Oslo Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 8 Mar - 10:48
Aujourd'hui repos et en plus pas de cours non plus, alors pour en profiter, j'ai décidé d'aller me balader tranquillement en centre-ville. Je regarde les magasins pour voir s'il en avait des nouveaux, car oui parfois cela change et c'est plutôt pas mal que de nouveau commercé vient s'installer ici. Je continue de marcher. Oui, les médecins mon dit de garder une activité physique, bon marché ce n'est pas vraiment un sport, mais au moins cela me dégourdir les jambes.

Je continue de marcher avant de m'arrêter reconnaissent une silhouette ce qui me fit sourire alors je me dirige vers lui parce que je ne l'ai pas revue depuis le soir où il est parti précipitamment de club. Je penche la tête sur le côté et me plante devant lui un large sourire aux lèvres.

- Bonjour mon infirmier préfère. Comment allez-vous ?

Je lui souris joyeusement gardant tout de même une distance raisonnable entre nous comparer à ce que j'avais fait au club en m'installent sur ses genoux, cette pensée me fit rire intérieurement avant de la chasser rapidement.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Mar - 16:32


Elles sont rares les journées où je ne travaille pas et ce n’est pas moi qui vais réellement me plaindre. Au moins quand je suis là-bas, je peux garder un œil sur Samaël et sur ma sœur… Parce que même si ça fait dix ans que je fais en sorte de faire comprendre à ce démon que je n’en ai rien à faire de ma jumelle… Même si j’ai faux, l’important c’est que lui le croit. Bref tout ça pour dire que bosser ne me gêne pas, même si souvent je râle et que j’ai juste envie de me poser et ne rien faire pendant des jours, voir des heures… C’est une notion que je ne connais pas vraiment, le repos… Mais aujourd’hui je l’ai prise. En même temps je n’avais pas réellement le choix. D’ailleurs mon frigo et mes placards comment réellement à se sentir tristement vide. Je dois donc sortir pour faire mes courses. Alors que je marchais dans la rue, je me fais soudainement aborder par quelqu’un. Je me stoppe immédiatement et relève un sourcil avant de tourner la tête et de reconnaître Alexandre. Un peu surpris de me faire aborder comme ça, je reste bien con au départ.

-Euh… Salut… Ça va... Et toi ?

Je relève finalement un sourcil trouvant cette situation paradoxale.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mar - 20:44
Bon d'accord, d'habitude, je ne fais pas cela allé vers les autres comme cela non je suis beaucoup trop timide, mais avec lui, c'est différent parce que je le connais maintenant, puis je ne voudrais pas dire, mais je me suis quand même assis sur ses genoux alors que je n'aurais jamais fait cela avant. Oh non, jamais bien au contraire après il ma vue pratiquement nu à l'hôpital alors cela aussi ça doit un peu joué je pense.
Je penche la tête en souriant le regarde lorsqu'il me rend mon salut tout en répondant à ma question ce qui me fit sourire parce que je vais bien aussi du moins c'est ce que je pense après ce n'est peut-être pas si sûr que cela, mais c'est comme cela pour l'instant alors je lui souris et lui montre la rue avec un large sourire.

- Oui, je vais viens aujourd'hui, je suis en repos pas de travail, pas de cours ni d'hôpital, alors je profite de sortir parce qu'il fait bon. Tu fais quoi par ici ?


Je lui souris lui attrape son bras et le tire avec moi bien oui on n'allait quand même pas rester là sans bouger surtout que je suis venu pour faire un tour pour voir les magasins intéressent s'il y en a des nouveaux.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 16:59



Dans la rue je ne suis entouré de rien, ni de ma sœur, ni de Samael, ni d'une pression quelconque et pourtant à force de bosser avec le démon j’ai appris quelques tours de ce dernier et je sais qu’il ne laisse jamais ces « chiens » sans surveillance. Je pense que même si je ne suis pas dans l’espace clôt qu’est l’hôpital, il y a des chances qu’un de ces sbires m’observe quelque part. Je reste donc toujours assez fermer, même dans la rue. Mon attitude, mon regard, tout cris de me foutre la paix et c’est pour ça que je suis d’autant plus surpris que quelqu’un s’adresse à moi. Je pense que dans ma réponse ma surprise se fait clairement à entendre, mais je passe outre. Il me répond et sans attendre ma réponse, me tire par le bras. Je finis par froncer les sourcils et tirer sur mon bras pour le reprendre et le regarder un instant, toujours l’air colérique, sourcils froncés.

-Qu’est-ce que tu fous là ?!

Bien sur que je parlais du fait qu’il m’entrainait je ne sais où.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 14:38
Bon d'accord, je n'aurais pas dû l'aborder comme cela, surtout me connaissent moi et ma timidité, je ne vais pas savoir quoi lui répondre s'il me pose une question. Je le regarde surpris grimacer légèrement sous la surprise ne m'attendant pas à ce qu'il retire son bras aussi rapidement, bien que j'aurais du mis attendre, mais non ce n'est pas mon fort ça.

- Eh, doucement, tu pourrais être sympa pour une fois et je suis là pour faire les magasins et voir s'il y a des nouveaux. Tu ne veux pas les faire avec moi ?

Je croise les bras mordillant ma lèvre inférieure une nouvelle fois en fessant une petite moue qui va avec ma question, celle ou très peu de gens résistent faces à moi. Ça me fait sourire parce qu'au fond, je sais que ça lui fait rien du tout. Quoi que je peux toujours essayer après tout non ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 19:28



Je me laisse légèrement entrainer sous la surprise. Je ne m’attendais pas à ce qu’il m’attrape comme ça et m’entraine je ne sais où. Je fais donc quelque part avant de rapidement reprendre le contrôle de mes gestes et tirer mon bras pour le récupérer. Il s'est cru où lui là ?! Fronçant les sourcils je deviens légèrement agressif, en même temps… Il est con ou quoi de me « prendre » ainsi ? Me connaissant ! Il finit par me dire que je pourrais être sympa pour une fois et je relève un sourcil en le fixant avant de croiser les bras.

-Parce que je en le suis pas ? Je sauve pas assez de vie à ton goût ?

Il tente alors de faire une tête mignonne je crois… Qui ne marche pas vraiment sur moi. J’en ai rien à faire, à vrai dire… Cependant … Il semble continuer à vouloir me parler alors que je l’envoie péter plus d’une fois. Donc peut-être que je pourrais faire un effort. Peut-être… Je n'en sais rien… Je vais attendre de voir ce qu’il va me répondre pour jugé ce que je vais faire moi aussi de mon côté.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 15:05
Je penche la tête pour le regarder m'arrêtant brusquement sous la surprise lorsqu'il retire son bras ne m'attendant pas vraiment au début, mais après tout je n'aurais pas dû l'entrainer avec moi comme je venais de faire voir même lui dire d'être gentil pour une fois. Je baisse la tête gênée rougie légèrement à ces questions avant de hocher la tête pour lui dire que si avant de prendre la parole mordille ma lèvre inférieure.

- Si, mais je ... Je ne voulais pas dire ça comme cela je... Pardon.

Je me retourne pour me remettre à marcher doucement gêner qu'il l'a pris comme cela, mais je garde ma petite tête mignonne avec mes excuses enfin ce qui pourrait ressembler à des excuses toujours un peu gêné. Pourquoi je finis toujours par rougir face à lui ou encore n'importe qui, je ne me comprends pas au fond je crois.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juil - 19:02


Sa phrase me laisse pas vraiment sur le cul… Dans le sens où je fais tout pour qu’on me dise ça « tu n’es pas gentil Aedan », « mais quel connard », « putain mais meurs ! » où mieux encore « disparais de ma vie ! »… Mais là j’ai envie de le faire mariné quand même, après tout je sauve des vies ! Je ne suis pas chirurgien ou docteur, mais j’les aide pas mal et je crois qu’au fond j’ai besoin d’un peu de signe de reconnaissance positif au lieu de toujours en avoir des négatifs. Je les cherche… Par obligation, mais ça me détruit moralement aussi. Alexandre se stoppe immédiatement et semble gêné avant de s’excuser. Je n’ai pas le temps de dire quoique se soit cependant qu’il me tourne le dos et commence à s’en aller. Je relève un sourcil et reste planté là… Un peu con. Puis je reprends assez fort.

-Et après tu me plantes ? Je pense que c’est toi qui n'est pas très sympa pour le coup.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Aoû - 11:18
Je rougis un peu plus continuant d'avancer ne m'attendant pas à ce qu'il ne me suis pas, c'est quand il prend la parole que je comprends que j'étais parti tout seul ce qui me fit rougir un peu plus et jouer avec mes doigts. Je penche la tête sur le côté avant de revenir vers lui.

- Non, je ne te plante pas, je suis toujours là. Je pensais que tu avançais aussi en fait.

Je rougis en réalisent que c'est vrai en plus je pensais vraiment qu'il avait continué d'avancer et non s'arrêter. Je regarde les vitrines avec curiosité des magasins que je ne connaissais pas avant de reposer mon regard sur lui rougit de nouveau.

- Tu viens souvent dans cette rue ?

J'essaye surtout de trouver une conversation pour trouver un sujet de conversation plus joviale que celle que nous avons là.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Sep - 20:35


Je le regarde partir et je parle… Et lorsque les mots sortent de ma bouche, je me claque mentalement. Qu’est-ce qui m’a pris de sortir ça ? Ça fait genre que je veux continuer de parler avec lui, sauf que je ne le veux pas. Enfin... C’est compliquer. Ce n'est sûr que de voir quelqu’un qui s’accroche autant a moi… Ça fait quelque chose, mais en même temps il est hors de question de briser rien qu’une parcelle de ma carapace. J’ai finalement espoir qu’il n’est rien entendu, mais non… Il se retourne et m’explique qu’il pensait que je suivais. Je relève un sourcil et le fixe.

-J’ai d’autre chose à faire que de te suivre je ne sais où.

J’allais reprendre finalement ma marche, sauf qu’il me questionne à nouveau. J’imagine qu’il tente de faire la conversation. Je le fixe un instant et observe la rue.

-C’est pas loin de chez moi, donc oui… Pourquoi ?

Je le fixe un petit instant. Non vraiment… Je ne sais plus comment parler « normalement » avec quelqu’un. C’est compliqué… Vraiment compliqué.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Oct - 22:07
Je me retourne pour le regarder avec un grand sourire avant de rire doucement à ses paroles comme s'il aurait vraiment dit cela s'il ne voulait pas me parler comme il le prétend maintenant, puis qui n'a pas envie de me suivre ?

- Tu ne me suis pas je ne sais où. On reste dans le coin, j'ai envie de voir les endroits que je n'ai encore jamais vus, tu n'as pas envie d'être mon guide ?

Je lui souris pour être un peu plus convaincant avant de le rejoindre alors qu'il reprend sa marche également, je regarde les vitrines avant de poser mon regard de nouveau sur lui. Alors, comme cela il n'habite pas loin. Je lui attrape le bras avec un large sourire comme ça, il pourra vraiment me servir de guide même si je connais à peu près bien au moins je peux passer du temps avec lui.

- Parce que je ne connais pas trop bien ce coin alors tu peux me dire un peu ce que long peut y trouver ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 849
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Le centre d'Oslo-