AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Intrigue #2 Chéri j'ai rétréci les gosses ! - Newton & Cassie

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 15 Avr - 18:31





&


Le proverbe dit en avril ne te découvre pas d'un fil, en mai fait ce qu'il te plait. Si ce proverbe existe bel et bien, c'est bien parce qu'en avril il commence à faire beau et même s'il fait encore un peu froid, Newton et Cassie ont décidé ce jour-là d'aller faire un tour dans le parc de la belle ville d'Oslo. C'est ainsi, plongés au coeur de la nature, que les deux protagonistes se retrouvent rétrécis suite au sort lancé sur la ville. Pour ajouter à leur malheur, un oiseau les repèrent et les enferment dans ses serres les menant jusqu'à son nid pour qu'ils servent de nourriture à ses futurs oisillons sur le point de naître. La mère oiseau repart à la chasse, laissant Cassie et Newton face aux oeufs géants en train d'éclore. Comment vont-ils s'en sortir ? Parviendront-ils à sortir du nid ? Serviront-ils de repas ?

On va bientôt le savoir ! Celui qui veut, commence !




Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Avr - 14:47
La nature et moi c’est une grande et belle histoire d’amour. En tant que fille de la nature, en quelque sorte, je ne passe pas une journée sans y trainer ! Même si je dois faire profil bas et que je suis en pleine ville, je trouve toujours moyen de me connecter à mon renard intérieur. Ce renard sauvage qui aime les herbes hautes et la liberté ! C’est comme ça que je me retrouve au parc aujourd’hui ! Je me promène, sous forme humaine attention, chantonnant à travers les arbres que je touche et attrape lorsque mon regard bleu est attiré par une chevelure blonde. Je penche alors la tête… Reconnaissant le voyeur de la dernière fois. Dans un sourire mesquin je me rapproche lentement.

-Tiens, tiens tiens, qui voilà, c’est qu’on me traque monsieur le voyeur !

J’ai tout juste le temps de finir ma phrase qu’il y a comme un éclair blanc qui nous touche… Et avant que je ne dise autre chose, nous voilà réduit à la taille d’insecte !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 18:03
Je commençais de plus en plus à fouiner un peu plus en ville, même si je suis déjà très concentré dans mes recherches et que du coup je n'en profites pas très souvent pour sortir. Mais j'avais prévu hier soir de sortir aujourd'hui en me disant qu'un peu d'air frais me ferait le plus grand bien. Une tournée du quartier puis un dernier arrêt avant de retourner bosser.

Je marche donc depuis plusieurs minutes, les mains dans les poches de mon jeans noir quand soudainement j'entends une voix juste derrière moi. Je me retourne en fronçant un peu les sourcils, mon regard sombre se posant alors sur une jolie jeune femme blonde que je reconnaîtrais sans doute entre mille. Je secoue alors légèrement la tête à l'entente de ses paroles.

- Non je ..

Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit que quelque chose d'incompréhensible se produit soudainement et je ne comprend rien du tout. Tout petit, voilà la taille à laquelle nous sommes réduits ! Mes sourcils se froncent encore un peu plus.

- C'est toi qui a fait ça ?

J'en doute, mais je ne comprends pas de quelle façon je peux expliquer ce qu'il vient de se produire alors .. je tente de trouver une explication qui pourrait peut-être .. logique parce qu'elle voudrait me punir en quelque sorte ! Parce que même si j'ai beaucoup de connaissances en surnaturel, je ne connais rien qui pourrait faire quelque chose comme ça !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Mai - 12:54
Décidément, Oslo est une grande ville et lorsque je le vois j’ai l’impression qu’elle est toute petite ! Il y avait combien de chance, dans la réalité, pour que je retombe sur le voyeur de la cascade ! Parce qu’il a beau dire moi je suis sur qu’il se rinçait l’oeil ! Dans un sens il suivait un renard non . Donc c’était pour le capturer ou l’observer et ce renard c’était moi donc ça revient à ce que je dis ! Il reste un voyeur à mes yeux ! Je me retourne donc lorsque je le remarque et je l’interpelle. Il se stop et semble m’observer, mais au moment où il ouvre la bouche quelque chose nous touche et nous voilà rétrécie ! Ouvrant de grands yeux je me tourne soudainement vers le petit blondinet.

-Bah voyons ! Et pourquoi ça ne serait pas de ta faute ? Après tout c’est quand tu as ouvert ta bouche…

Posant mes mains sur mes hanches je me demandais vraiment ce qu’il venait de se passer lorsqu’un bruit d’oiseau… Un chasseur même… Retentis au-dessus de nous. Je relève la tête doucement pour le voir fondre sur nous.

-Oh oh Sherlock ! Je crois qu’on a un problème !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Mai - 4:25

Mon regard se pose sur elle, la détaillant en à peine un instant du regard, et je n'ai pas besoin de plus de temps pour la reconnaître, bien que cette fois-ci, elle soit toute habillée. Je n'ai toutefois pas le temps de dire quoi que ce soit, pas parce que je ne sais pas quoi lui répondre, mais bien parce qu'un évènement très étrange se produit et on devient tout petit. La seule explication qui me vient en tête est que ça vient peut-être d'elle, alors je la questionne directement. Mes sourcils sont froncés encore pendant qu'elle me répond et je commence à réfléchir à toute vitesse, portant ma main à ma mâchoire un court instant.

- Alors, il y a forcément une autre explication, peut-être que ..

Mais je n'ai pas le temps de dire autre chose encore une fois que la petite blonde dit quelque chose qui me fait froncer encore un peu plus les sourcils et me retourner rapidement. Je vois l'oiseau venir vers nous, plonger en piqué à toute vitesse et j'ouvre finalement un peu grand les yeux.

- Oh oh ... Je propose qu'on courre !

Je me doute que ça ne servira probablement à rien, mais j'attrape tout de même le bras de la jeune femme pour qu'on puisse tenter de s'écarter du chemin de l'oiseau, mais malheureusement, il est habile de ses serres et nous attrapent dans celles-ci avant de reprendre de la hauteur !
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Mai - 11:45
La vie est parfois bien faite ! En tout cas je retrouve le beau blond que j’avais croisé en forêt que j’ai réussie en un tour de main à rendre un peu fou, dans le sens où le pauvre ne savait plus où se mettre ! Enfin que voulez-vous, à mon âge il faut bien trouver de quoi s’amuser ! Puis les tours de passe-passe et de magie c’est la spécialité de mon espèce ! Avec le fait de jouer des espiègleries, d’ailleurs je semble le faire douter à ma réponse et je le fixe alors qu’il dit qu’il doit y avoir une autre solution. Il semble quelqu’un qui aime comprendre les choses et avoir le contrôle sauf que là, le contrôle nous échappe totalement puisqu’un oiseau se met à nous foncer dessus. l’homme me saisit pour me faire courir, mais avant de dire « adios » on est… Dans les airs !! Ouvrant de grands yeux je me mets à sourire soudainement.

-Oh c’est tellement énorme comme situation !

Je crie un peu parce qu’on se sent vachement libre de voler comme ça et puis ça fait du mieux, ça élimine le stresse ! Il n’empêche que cet oiseau à raison, sous ma forme renarde je n’en aurais fait qu’une bouchée !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 15:26

Je suis un adepte des situations compréhensibles, celles qui sont explicables d'une façon scientifique, cartésienne. Alors le fait que soudainement, je me retrouve à la fois confronté à cette jeune femme qui me déroute totalement en plus de me retrouver rétréci et avec un oiseau qui décide de faire de nous son encas du jour, je ne suis vraiment pas à l'aise. Je tente de nous trouver la seule porte de sortie que je vois : la course, même si ce n'est franchement pas vraiment ma force. Et comme je m'y attendais malheureusement, ce n'était pas assez pour distancer l'animal volant qui nous saisit dans ses serres et nous emmène voler à plusieurs mètres au-dessus du sol. Un hurlement franchit mes lèvres alors que je tente de m'agripper comme je peux aux serres de l'oiseau. Je n'ai pas peur des hauteurs habituellement, mais là, de savoir que la façon de faire des oiseaux de proie est de relâcher l'animal qu'il tient en proie d'une hauteur de plusieurs mètres afin de le tuer pour pouvoir le manger ensuite ne me rassure pas, mais alors là pas du tout. Je suis tellement concentré à essayer de trouver un moyen possible de nous sortir de cette situation, essayant mentalement de ressortir tout ce que je connais des oiseaux, que je ne fais qu'adresser un regard à la fois surpris et un peu choqué à la jeune femme à côté de moi en entendant ses paroles. Comment est-ce qu'elle peut voir les choses aussi positivement alors que nous allons très certainement finir dans le gosier de cet animal qui fait désormais au moins dix fois notre taille ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juil - 20:06
À la différence du blondinet que j’avais déjà rencontré, j’étais dans un état d’euphorie certain ! C’était la première fois que ça m’arrivait en deux cents de vie ! C’était quelques choses d’incroyable et même si la mort me guettait peut-être, je sais que je trouverais un moyen de distancer l’oiseau à un moment ou un autre ! Alors ouvrant les bras, tendant les jambes, je profitais de la vue en criant ! Celui à côté de moi semblait tétaniser ! Finalement c’est sans douceur que l’oiseau nous lâche dans son nid… Ou se trouvent des œufs tandis qu’il repart en quête de nourriture. Je fais un roulé bouler et me retrouve soudainement en dessous du… Blondinet ! Clignant un peu des yeux, je le regarde longuement.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Juil - 17:51



Je ne comprends rien, absolument rien et en plus, j'ai la nausée. Je n'ai pas le mal des transports en général, mais je n'avais jamais testé l'oiseau ! Et visiblement, ce n'est pas fait pour moi. Le trajet me semble durer une éternité, éternité pendant laquelle je suis complètement pétrifié, incapable de profiter du moment comme la jeune femme à mes côtés semble être en train de le faire. "Heureusement", notre vol se termine, mais c'est dans l'endroit que je redoutais ... Son nid ! Je tombe toutefois sur quelque chose d'un peu plus mou que ce à quoi je m'attendais et je baisse les yeux pour m'apercevoir que je suis tombé justement sur la jeune fille !

- Oh je, je suis désolé !

Je m'empresse de m'excuser et de me redresser avant de lui tendre la main pour lui proposer mon aide pour se relever. Je jette un coup d'oeil autour de nous et je n'aurais jamais cru qu'un nid pouvait sembler aussi grand ..

- On est vraiment dans la gueule du loup ... Et je sens qu'ils vont bientôt éclore si elle nous a amener là..

Je désigne les oeufs énormes d'un petit mouvement de la tête, les sourcils froncés.

Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Aoû - 11:56
C’est la première fois de ma vie que je me fais attraper par un oiseau et que je vole si haut ! Je trouve ça formidable ! Ça change de l’avion, parce que oui j’ai déjà pris l’avion ! Enfin les premiers avions qui furent inventés ! Ils étaient d’ailleurs dangereux, ça rajoutait un goût du risque c’était vraiment cool ! Quoi qu’il en soit j’en profite à fond a contrario de mon partenaire de voyage. Rapidement, pourtant, le voyage prends fin et je me retrouve « écraser » par le corps du blondinet qui m’est un moment à le réaliser.

-Entre ça et notre première rencontre, je vais finir par croire que tu veux me violer…

Un sourire en coin je me redresse alors rapidement lorsqu’il se pousse enfin, évitant soigneusement sa main d’un air mystérieux plus que pompeux. Me tournant pour regarder les œufs je me mords finalement la lèvre.

- Mais non ! On va sortir d’ici à temps !

M’approchant alors au bord du nid, je ne parviens pas à voir quelques choses, lui faisant signe de s’approcher je reprends.

-Porte moi ! Que je puisse voir si on est très haut et s’il y a moyen de sortir d’ici !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Aoû - 21:03

L'oiseau devait être un pro du lancé de javelot dans une autre vie et il est maintenant devenu un pro du lancé d'humain, parce qu'il nous balance tous les deux exactement au même endroit, moi par-dessus elle ! Ça aurait sans doute été un peu moins problématique, quoi que tout aussi gênant si ça avait été l'inverse, j'en suis convaincu. Aux paroles de la jolie blonde, je me mords fortement la lèvre extrêmement mal à l'aise et je tente de trouver une excuse, même si ce n'est évidemment pas très facile.

- Il faut croire que la nature veut nous réunir surtout.

Ce n'est pas vraiment mieux et pas tellement éloigné du sujet qu'elle a amené elle, mais bon c'est vrai qu'entre le renard de la dernière fois et l'oiseau maintenant, les animaux semblent se passer le mot ! Elle refuse ma main et se relève toute seule, mais je n'en fais rien, quoi qu'un peu déstabilisé. Je parviens à re-concentrer mon esprit sur le sérieux de la situation. Les oeufs sont beaucoup plus gros que nous et ils sont sans aucun doute tout près de l'éclosion. Malgré mes paroles, elle semble encore confiante. Je tente de trouver un moyen de nous sortir de cette situation quand elle s'éloigne pour aller près du bord du nid et me demande de la porter. Mon sourcil se hausse alors et je m'avance vers elle.

- Te porter ? Euh .. Oui oui d'accord.

Après tout, elle ne doit pas être très lourde. Je m'approche un peu plus d'elle et je l'attrape tout d'abord par les hanches maladroitement et tente de la soulever ainsi, mais je sens que je n'aurais pas une très bonne prise. Je finis par me pencher au sol dos à elle.

- Grimpe sur mes épaules, ce sera le plus haut qu'on pourra voir en même temps.

Niveau équilibre, je ne suis pas certain que ce soit le mieux qu'on puisse avoir, mais au pire, je me tiendrais aux branches qui composent le nid.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Sep - 17:33
Le jeune blondinet semble totalement gêné de la situation dans laquelle nous sommes, alors que moi ? Eh bien ça m’amuse ! Je trouve ça amusant tout simplement et j’en profite pour le taquiner encore un peu. J’ai assez rapidement et facilement compris qu’il était du genre à être déstabilisé facilement et donc je m’en amuse. D’où ma phrase d’ailleurs ! Il se mord alors la lèvre et me lâche une phrase qui me fait légèrement rire alors que je le fixe.

-Ou alors tu prends tes rêves pour des réalités beau blond !

J’attends alors qu’il se pousse pour finalement m’hisser moi-même sur mes jambes ! Je suis une femme plutôt indépendante et ça me ferait mal de dépendre de quelqu’un ! Surtout quand je peux faire les choses toutes seules. D’ailleurs je compte bien trouver un moyen de m’en sortir ! Mais… Je pense que j’aurais besoin de son aide, alors je vais droit au but, je la réclame et il semble totalement perdu. Lorsqu’il me touche, je le sens pas à l’aise du tout et je ris légèrement.

-Ainsi on ne va pas arriver à grand-chose !

Je suis du genre à parler plutôt franchement et là encore une fois ça n’échappe pas à la règle ! C’est alors qu’il se met dans une autre position et je le regarde faire. Ma tête se hoche tandis que je passe mes jambes de chaque côté de sa tête et je me mets en position, prête à ce qu’il me soulève.

-Prête capitaine !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Sep - 12:46
Sujet de, bientôt, un mois sans réponse, Newton souhaites-tu le continuer ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Oct - 4:05

Ce n'est que lorsque la voix de la blonde se fait entendre que je réalise mes paroles. Est-ce que j'ai réellement dit ou même pensé ça ? Visiblement si, puisque c'est ce qui a franchi ma bouche. Je reste un instant idiot, détournant même les yeux. "Beau blond" .. Ça aussi ça me perturbe. Cette jeune dans son entièreté me perturbe totalement. Elle a un franc parler et une énergie électrisante, je n'en ai pas l'habitude.

- Je ne suis pas vraiment du genre à rêver.

C'est tout ce que je trouve à répondre et en plus, c'est vrai. Je suis plutôt du genre terre à terre, sans être du genre à laisser mon cerveau imaginer toute sorte de chose illogique. De toute façon, on ne s'éternise pas là-dessus très longtemps puisqu'elle m'indique qu'elle a besoin d'aide pour voir plus loin. Je ne sais pas comment la toucher par contre. Je ne suis pas ce genre d'homme qui s'entraîne et qui a hum... touché beaucoup de femme dans sa vie, tout simplement en fait. Je tente donc une nouvelle technique après ses mots. C'est elle la leader de nous deux pour le coup. Elle grimpe sur mes épaules et j'ai un peu plus de mal que je le pensais à me redresser, mais lorsque c'est chose faite, je continue de m'aider avec des branches qui forment le nid pour me tenir bien droit. Peut-être qu'il faudrait que je me mettes à la muscu.

- Ça va ? Tu arrives à voir plus loin ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Oct - 16:45
Je peux le voir totalement bugué lorsque je lui parle de ses rêves et ne pas en faire une réalité. Il détourne les yeux et je souris amusée. Les humains sont si drôles parfois ! Ils ont une retenue où il ne faut pas en avoir et vice-versa ! C’est presque intrigant tant de paradoxe. Lorsqu’il me répond qu’il n’est pas du genre à rêver je reprends, toujours du tac au tac, sans vraiment réfléchir.

-Alors ta vie doit être bien triste !

S’il y a une chose que j’ai appris sur eux, les humains, et même si nous, les créatures. C’est que le rêve c’est la clé pour avancer et être heureux ! Ça nous fixe un but. Par exemple, moi, mon rêve est de voir brûler lentement ce démon aux yeux jaunes… Enfin voilà quoi ! Chacun son rêve. Je grimpe finalement sur son dos et… Je le sens un peu en galère alors je reprends dans un petit rire.

-Je pourrais presque me vexer ! Suis-je si grosse que ça ?!

Finalement il parvient enfin à se redresser et, tel un renard, j’observe mon territoire. Je regarde tout autour de nous… Avant de m’accrocher aux branches, je quitte alors les épaules du blond pour être totalement accroché au branchage du nid tandis qu’un bruit de craquement plus fort se fait entendre. Je détourne la tête quelques secondes.

-Si on ne se dépêche pas, on va servir de quatre heures !

M’aidant comme je peux du branchage, j’escalade un peu le reste du nid pour arriver pleinement « en haut » et ainsi mieux voir.

-On est vachement haut !

Je me tourne vers lui, parlant un peu fort pour qu’il m’entende.

-Mais peut-être que si on s’aide du branchage pour sortir du nid et qu’on met tout notre poids au bout de la branche… On la ferait peut-être plier assez pour qu’elle nous mène à la branche en dessous etc !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Oct - 3:45

Elle parle de rêves et du fait que je prend les miens pour une réalité en pensant que le destin veut nous réunir. Mais il est vrai que je ne suis pas du genre à rêver, ni même à croire en un quelconque destin, pourtant j'ai l'impression que c'est l'unique explication possible, sinon comment expliquer que je ne sois pas tombé sur une totale inconnue alors que je ne suis pas dans cette ville depuis si longtemps ? Ça aurait été la chose la plus probable. Je ne réponds pas à ses paroles, mais je pense qu'un certain trouble doit paraître dans mon regard. Triste est peut-être le bon mot, mais je ne mets en général pas trop de mots sur ce que je ressens, ça me met mal à l'aise.

Je détourne finalement le regard et on enchaîne sur la suite des choses si on veut un jour pouvoir sortir de ce nid d'oiseau. Je ne sais pas trop comment m'y prendre pour la soulever, je me retrouve à être complètement maladroit. Je tente d'être un peu plus fort quand elle me fait une remarque comme quoi elle serait grosse et je secoue la tête.

- Non non, pas du tout, c'est juste moi qui n'est pas un très grand adepte des salles de sport.

Elle quitte pourtant rapidement mes épaules pour grimper carrément aux branches et je surveille pour être certain qu'elle ne tombe pas. Je sais ce qu'une chute de haut peut faire et je n'ai pas envie de voir quelqu'un tenter l'expérience. Je jette un coup d'oeil derrière moi en entendant le bruit et je fais craquer nerveusement les doigts de ma main.

- Oui, ils seront bientôt là ...

Je fronce légèrement les sourcils en l'écoutant parler par la suite et j'évalue rapidement mentalement son plan. Faire plier une branche... Oui, c'est sans doute possible avec nos deux poids réunis. Par contre...

- Du coup, il faut que je monte aussi ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Nov - 13:03
Je suis quelqu’un avec un franc-parler certain, ça doit venir de mon côté renarde qui me dicte… La liberté avant le reste ! Je refuse d’être enchainé à qui que se soit et par quoique se soit, même si je le suis un peu, en quelque sorte, depuis que je vis en colocation. Mais dans ce nouveau monde, vivre dans la forêt c’est étrange alors autant avoir un toit ! Surtout qu’il fait froid de ce côté-là du monde ! Quoi qu’il en soit je vois bien qu’ont mes paroles … Je le trouble, mais il ne répond rien et j’en fais de même, de toute façon le bruit de coquille qui craque nous ramène bien vite à la réalité.

Je grimpe donc rapidement sur ses épaules, même si celui-ci semble avoir un peu de galère avec ça, puis je me dépêche à grimper aux branches… Pour finalement trouver plus ou moins un plan. C’est là qu’il me pose une question et je me penche très légèrement, en me tenant au nid.

-Et bien… oui ! Aller vient ! Tu vas voir c’est facile !

Je souris grandement et, sur le bord du nid, je cherche un bout de sa construction qui ressemble à une branche souple, comme de la liane ou quelque chose du genre, qui serviraient de corde si possible et si on en a besoin surtout !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Nov - 3:52

Déjà que le temps nous est compté, là, c'est encore pire lorsque l'on entend le bruit d'une des coquilles d'oeuf qui est en train de craquer. La demoiselle grimpe alors sur mes épaules après un peu de difficulté de ma part et je la regarde ensuite grimper encore plus haut. Une fois tout en haut, j'ai l'impression qu'elle est à plus de trois mètres de haut alors qu'en fait, ça doit à peine être quelques centimètres. C'est fou ce que notre taille détermine toutes nos perceptions de ce qui nous entoure de la sorte. Je lui demande si je dois bel et bien grimper à mon tour, espérant presqu'elle me dise que non, parce que niveau agilité ... J'ai de mauvais souvenirs d'une mauvaise chute, ma jambe en a gardé quelques séquelles.

- Je ne crois pas que nous ayons la même définition de facile..

Je ne vais tout de même pas abandonner sans même essayé, même si je doute sérieusement de mes capacités pour le faire. Je grimpe alors lentement, très lentement au départ, tenant de trouver les prises les plus solides, mais je parviens finalement à grimper un peu plus vite.. Jusqu'à ce que mon pied glisse et que je rate de tomber. Je souffle un bon coup et je me ressaisis en me parlant en quelque sorte à voix basse.

- Ne regarde pas en bas.. Ne regarde pas en bas ...

Mais je regarde surtout devant moi sans réaliser qu'en fait, je suis presque au sommet et que du coup de là, elle peut certainement très facilement m'entendre même si je murmure.  

- Tu trouve ce que tu cherchais ?

Je ne sais même pas ce qu'elle cherchait, mais elle semblait occupé à trouver quelque chose et en même temps, ça me donne quelques secondes pour refocuser sur ce que je suis en train de faire et pas le fait que je suis à risque d'une mauvaise chute. Je relève finalement les yeux pour grimper les derniers pas qu'il me reste à faire.  
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Déc - 19:40
Une chose est sur s’il ne se dépêche pas il va servir de repas au bébé qui sont en train de venir au monde ! Après tout ça ne me regarde pas vraiment… Mais bon se serait triste quand même de ne pas finir cette aventure ensemble ! Je l’entends marmonner plusieurs choses et avec mon ouïe de renarde je pourrais facilement entendre ce qu’il marmonne, mais je dois avouer que je ne m’en préoccupe pas réellement ! Je suis plutôt occupé à chercher une solution. Finalement lorsque je le vois avec moi sur le rebord, en haut, je me tourne totalement vers lui en tirant une liane encore fraiche trouver enfin.

-Aide moi ! Ça va nous servir « d’échelle ! »

C’est un miracle qu’elle n’est pas encore totalement durcie, mais tant mieux pour nous ! Mais de la taille que je suis c’est compliqué de la tiré toute seule, surtout qu’elle s’emmêle parmi les autres qui elles sont solides ! Avec de l’aide et beaucoup d’efforts on y parvient enfin.

-Parfait ! Maintenant On va attacher comme on peut le bout à cette liane dure… Et puis tu vas descendre !

Elle ne touche pas le sol, mais c’est la seule solution que l’on a ! Elle va nous permettre de descendre déjà pas mal de l’arbre ! Je le laisse donc passer en premier une fois le nœud fait et je le suis juste après.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Déc - 2:58

En effet, je confirme que nous n'avons pas du tout la même définition de facile. J'ai un peu de mal à trouver où mettre mes mains pour pouvoir monter et je ne suis pas non plus un très grand fanatique des hauteurs. Je parviens enfin à sa hauteur et elle me parle d'échelle en me montrant une liane qu'elle tient dans sa main. Je hausse un sourcil en la regardant puis je hoche la tête.

- Une échelle ? Eum oui d'accord.

Je viens alors près d'elle et je l'aide à tirer sur la liane. Je m'y prends à deux mains, forçant du plus que je le peux pour arriver à la déprendre des autres branches dans lesquelles elle est emmêlée. Une fois cette mission faite, une autre s'offre déjà à nous. J'entame alors de faire le noeud autour de la liane dure pendant qu'elle m'explique son plan pour la suite et je fronce un peu les sourcils en lui jetant un coup d'oeil.

- Tu veux que je passe le premier ?

Adios la virilité le retour. Pendant que je suis a peu près motivé, je termine de nouer le noeud et je descends finalement le premier. Ce n'est pas si difficile en fait, au contraire ! Beaucoup plus simple que l'escalade du nid d'il y a quelques minutes. Je saute les quelques centimètres qui semblent très loin, mais j'atterris sur mes deux pieds sans trop de problème. Mais parlant de problème alors que je fais signe à la jeune femme qu'elle peut descendre et qu'elle commence à le faire, l'oiseau revient nous tourner autour. Il tourne autour de la liane et tente même d'essayer de la couper, elle ou la demoiselle, je ne saurais dire. Une chose est sure, je réfléchis à toute vitesse pour pouvoir trouver un moyen de la sortir de cette mauvaise situation et je fais la première chose qui me passe par la tête, c'est-à-dire que j'ouvre mes bras devant moi et je hurle :

- Saute !

Et au moment où elle le fait, la magie s'inverse et nous revoilà dans nos tailles normales. Heureusement, ça se produit pour nous deux au même moment et je me retrouve alors avec la jeune demoiselle, de taille bien humaine, dans mes bras, porté comme une princesse. L'oiseau est désormais une lointaine menace.

- Ça va ?
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Jan - 13:32
Le petit blond est un peu long à la détente et me suit beaucoup, mais l’important est qu’il réagisse tout de même un minimum ! Je le laisse donc m’aider à tout faire, mais je peux voir l’incertitude dans son regard lorsque je lui dis de passer le premier. Je fais un peu de gros yeux, comme pour lui dire que « oui aller dépêche ! » et lorsqu’il s’élance, enfin façon de parler, je le regarde faire un petit instant avant de descendre à mon tour, peu après lui, mais assez pour ne pas lui tomber dessus si jamais ! Sauf que là un problème de taille se présente à… Moi surtout ! La mère oiseau ne semble pas apprécier que le repas de ses petits se carapate et tente de me tuer… Oui carrément, en coupant la liane. Je tente de descendre le plus vite possible, mais mon coeur bat si vite, c’est compliqué ! Puis j’entends soudainement un « saute » et je jette un rapide coup d’oeil en bas ! Est-ce que je fais confiance à un gars comme lui ? Non, vraiment pas, mais j’imagine que je n’ai pas le choix non plus… Du coup je lâche soudainement mes mains en hurlant, car la chute donne toujours un drôle d’effet assez drôle sur le corps alors que je me sens vraiment bizarre et PAF je suis dans ses bras… De taille humaine. J’ouvre de nouveau les yeux et nous regarde tous les deux avants de descendre rapidement des bras du blond dans un énorme sourire.

-C’était géant !! Plus cool qu’un parc d’attractions !

Puis regardant l’horloge de l’église derrière lui je réalise l’heure et ouvre de grands yeux.

-Merde j’vais être en retard ! Bon aller a plus petit blondinet !

Je commence à partir en courant et me stoppe soudainement pour me retourner dans un sourire taquin.

-Au fait, pas mal le rattrapage !

Et dans un rire je lui tourne de nouveau le dos et part en courant droit au club !
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Strip-teaseuse
Localisation : PNC
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

L'honnêteté est la plus grande de toutes les malices.

Parce que c'est la seule que les malins ne prévoient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Jan - 1:38
Notre situation est dangereuse et précaire. Je n'ai pas d'autres choix que de montrer un peu de courage et c'est avec cette idée que me vient celle de lui hurler de sauter et de la rattraper. Honnêtement, je n'avais pas tout à fait confiance en mes capacités à la rattraper, mais j'allais tout faire pour réussir. Au même moment, alors que je la voyais toute petite sauter vers moi, je l'ai vu devenir plus grande, beaucoup plus grande avant que nos tailles ne s'équilibrent et que je sois redevenu grand moi aussi. Je l'attrape et par réflexe, je la sers contre moi un instant puis je la laisse descendre de mes bras, encore un peu sous le choc de toute cette agitation. Maintenant, l'oiseau n'est plus du tout une menace. Il en est même ridicule. Je lâche un petit rire, comme de nervosité, mais je n'ai pas le temps d'ajouter quoi que ce soit que l'éclair blonde est déjà partie. Je la regarde partir puis je souris légèrement à ses dernières paroles quand elle s'arrête.

- A la prochaine...



FIN
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Chercheur en microbiologie et immunologie moléculaire
Localisation : Un peu partout dans la ville
Date d'inscription : 23/03/2018
Messages : 145
Age : 28
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Et au premier battement de ses paupières, je l'ai connue.
C'était elle, l'inattendue et l'attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-